On nait avec une âme d'ange... On meurt avec un cœur de démon. Bienvenu en Inferni.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

INFERNI FERME SES PORTES POUR LES ROUVRIR SUR LE TOUT NOUVEL ENFER

>>>ICI<<<

VENEZ NOMBREUX!

Partagez | 
 

 Premier soir (Privé, NC-16, Yaoi!)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Alex Kuro
Démon d'eau
Démon d'eau
avatar

Messages : 1175
Date d'inscription : 03/09/2013
Age : 24

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: baby sitter
Place dans votre clan: chef des lapins

MessageSujet: Re: Premier soir (Privé, NC-16, Yaoi!)   Mer 25 Sep - 0:59


   /) /)
 ( . . )
C(")(")

d'un crachat, 2 de moins
R

egarder mo après les soins ? Non pas besoin, je savais parfaitement sur quoi j’allais tomber en l’observant et pas envie de me battre se soir, en plus, sa servirait pas a grand-chose, Morgan n’avouerais rien. N’empêche, j’avais presque réussit, c’est juste dommage que j’ai pas réussir a me concentré assez pour soigné Kalim et puis mettre de l’eau partout s’était pas malin mais il voulait pas de mon aide pour ramasser alors bah … bah tant pis.

Si le sourire ne m’avais pas échappé quand j’avais dis mon attirance pour les mo et non pour les Kalim, la suite manquât de ma faire rire, voilà, sa c’est une bonne réaction, quand il réagit comme sa ca me donne plus envie de l’observer tout de suite. Morgan crache face a lui sa boisson et Misao qui se met a rire, c’est vrais que pour le coup, je me demandai qui avais but le plus se soir, les personne assises au bar, ou le bar lui-même.

Un simple geste d’un rapide applaudissement pour Misao et je souriais de nouveau, bon ce n’est pas tout sa mais après un si beau spectacle j’avais envie de rentré, surtout que Taki semblais calmé et que de toute façon, il n’y avait que très peu de risque qu’il s’en prenne a Kalim. Tiens, Morgan semblais avoir eu la même idée, quoi s’était sa toute petite réaction qui le mettais dans cet état ? Bah alors, pas de quoi paniqué c’est pas comme s’il avais recracher sa boisson en entendant mon nom, non la il avais quand même entendu une phrase toute entière.

Franchement, après se genre de chose comment ne pas rigolé, Misao sur sa chaise ne se privais pas mais fini bien vite son cocktail me faisant signe de filé. Je déposait sur le bar et murmurais a Kalim, e riant a moitié :

-t’as vu la classe

Bah oui, moi je ne l’avais vu que 2 fois et je lui faisais déjà recracher ses boissons, non décidément, il m’amusait beaucoup le Morgan. Hop, la a mon avis Kalim va être un peu occupé e comme c’est moi qui ai commandé, c’est moi qui ais régaler, a l’ancienne.







code by Ségo Soyana sur Epicode


359 mots 5 Rubis MT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Premier soir (Privé, NC-16, Yaoi!)   Mer 25 Sep - 4:16


La soirée étai vraiment particulière il n'y a pas à dire et Kalim n'était pas tout à fait lui mais assez pour comprendre le signe que lui fit Misao, alors c'était Alex le nouveau chef. C'était bon à savoir comme information et le vampire se demandait bien ce que ça allait donner.  Par contre la dernière remarque aurait de quoi faire rire Kalim s'il n'était pas si peu inexpressif alors que Taki s'en alla et de part l'illusion qu'il crut voir à la réserve. Il fallait qu'il lui parle et de toutes les façons il devait y aller pour trouver du sang un peu meilleur pour se soigner. Mais pas le temps d'y réfléchir plus que ça car Mo aussi avait réagit au commentaire de la méta et sa réaction a été quelque peu salissante. En effet il recracha tout son verre au visage du barman qui commençait sérieusement à se demander ce qu'il faisait là. Bon il s'excusa heureusement.

« C'est rien... »

Le vampire prit un torchon pour s'essuyer un minimum alors qu'il fit un signe de la main à Mo qui s'en allait. En tout  cas tout ça semblait faire bien faire rire Alex et Misao, il y avait de quoi il faut dire. La dernière remarque de son nouveau chef lui fit avoir un micro sourire.

« Tu m'étonnes, faudra qu'on discute tous les deux demains. »

Avait il murmure en attrapant sa chemise qui allait devoir une nouvelle fois passer par la case vers à vêtement. Il attrapa aussi le règlement d'Alex.

« Je dois aller à la réserve je vous dis à demain ou à plus tard ».

A demain car le signe de Misao n'avait pas échappé à Kalim mais il n'était pas sûr qu'ils partent vraiment. Il leur fit un geste de la main avant de filer rapidement à la réserve donc mais la première chose qu'il vit c'est un Taki tout nu... Il semblait pensif et il y avait de quoi. Le vampire se montra discrèt comme une ombre en refermant la porte et en s'approchant du démon de feu. Il l'enlaça en murmurant avec calme

« Taki... »

Pour lui faire comprendre que c'était lui.

360 mots 5 Rubis MT
Revenir en haut Aller en bas
Taki L. Andrew
Démon de feu
Démon de feu
avatar

Messages : 497
Date d'inscription : 10/06/2013

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Masseur-Kinésithérapeute
Place dans votre clan: leader des peines

MessageSujet: Re: Premier soir (Privé, NC-16, Yaoi!)   Mer 25 Sep - 15:17

Ah, la porte de bois de la vieille armoire et son odeur… de vieux meuble. Peut-être devrais-je songer à la changer ? Hum, non, elle tenait encore bien, la preuve, elle supporter tout mon poids en supportant seulement mon front…

Bon aller, Taki chéri, reprend toi et va botter les fesses à tout ses énergumènes qui pettes à six pieds sous terres ! Oui, je m’encourage moi-même… c’est con, je sais, mais bien moins con que l’abrutit qui se faufile dans mon dos pour m’enlacer ! Je hais avoir les gens derrière et ni une ni deux, sans même attendre m’appeler par mon nom, je le choper pour l’envoyer dans l’armoire.

Triple imbécile de Kalim ! Il ne pouvait pas se présenter avant de serré son corps au mien et plus particulièrement le bas situé sous la ceinture !!!! Non mais quel pervers… Finalement, c’était bien un lapin, un lapin très très chaud, très mignon et très couillons. C’était mon petit lapin à moi quoi.

Bon sa va, heureusement, c’est Kalim : il pouvait supporter bien des coups et des brulures, tout comme des têtes à tête avec des armoires pleines de mythes. En fait, il pourrait même supporter tous les esprits au fond de son slip ou l’apocalypse… c’était quelqu’un mon vampire qui se refuser de m’appartenir mais qui restait tout de même jaloux. Croisant les bras, je le regardais pour poser une question tout à fait stupide mais qui m’empêchait parfaitement de sortir un pardon que théoriquement je devais lui lancer :


« Qu’est-ce que tu fais là… »

Oh pas de colère dans ma voix, non je sortais sa comme si je parlais du beau temps ou plutôt de cette fichu nuit qui n’arrêtait pas. Finalement, non, j’avais mieux comme question. Venant lui pincer le nez pour l’attirer à moi, m’en fichant royalement de ma nudité comme bien souvent, je lui demandais plutôt :

« Ou plutôt, qu’est-ce que tu viens faire derrière mes fesses, lapins pervers ? »


332 mots, 5 rubis

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Premier soir (Privé, NC-16, Yaoi!)   Mer 25 Sep - 15:43


Décidément les réactions de Taki était des plus surprenantes car il n'avait pas pris le temps d'écouter le son de la voix du vampire qu'il l'attrapa pour le jeter dans l'armoire mais c'était sans compter sur les réflexes de ce dernier qui se dégagea pour se mettre un peu plus en retrait, alors que Taki lui demanda ce qu'il faisait ici. Comment lui dire qu'il était venu pour lui essentiellement. Bon finalement pas besoin de répondre qu'une nouvelle question était posée et celle là il savait répondre.

« Tu sais bien que ça fait longtemps que je veux y être. »

Kalim l'avait laissé l'attraper par le nez mais surtout il se blottissait à lui avec beaucoup de plaisir. Comment lui dire que la jalousie du démon l'avait touché...Rien de plus simple car immédiatement le barman se mit à embrasser Taki avec une passion dévorante en caressant son torse nu si parfait. Kalim n'était pas gêné par la nudité de son patron bien au contraire il était bien content de le voir dans cette tenue ce n'était pas tout le temps quand même.

L'envie était monté en Kalim car Taki avait montré par sa jalousie qu'il le voulait et ça lui plaisait.  Autant y aller directement alors. Le vampire s'approcha de l'oreille du démon de feu pour murmurer.

« J'ai envie de toi. »

Et se mettre à mordiller cette dernière avec envie, il était rare que Kalim se montre aussi désireux mais ce soir il l'exprimait clairement et se demandait comment son patron allait réagir face à ces mots qu'il prononçait très rarement.

La situation pouvait paraître mal adapté suite à  la dispute mais il avait tellement envie...Taki faisait battre son cœur et ça depuis longtemps mais il était rare qu'il se montre aussi demandeur, aussi sexuel avec Taki. Il aimerait tellement que les choses soient plus simple sans souci de domination

307 mots 5 Rubis MT
Revenir en haut Aller en bas
Taki L. Andrew
Démon de feu
Démon de feu
avatar

Messages : 497
Date d'inscription : 10/06/2013

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Masseur-Kinésithérapeute
Place dans votre clan: leader des peines

MessageSujet: Re: Premier soir (Privé, NC-16, Yaoi!)   Mer 25 Sep - 17:20

Non mais… la réponse de ouf ! Merci, je savais bien que tu voulais y être, vu le nombre de fois ou tu me répéter de me pencher à la suite si tu venais à te pencher face à moi, mais quand même, je ne sais pas, tu aurais pu sortir ça autrement ou même ne rien dire du tout non ? Là, j’ai l’impression d’être une demoiselle prise en chasse… je ne sais pas si je m’en sens flatté…ou apeuré pour mon saint derrière.

Je le fixe avec un regard blazé par sa réponse mais même pas le temps de faire quoi que se soit ou même d’y répondre que mes lèvres se retrouvèrent happées par les siennes pour un baiser dévorant et plein de passion. J’en avais laissé tomber ma prise au niveau de son nez pour venir frôler de mes doigts son torse. Oh, j’y avais déjà touché plein de fois, de façon bien perverse, mais pour une fois que c’est lui qui venait véritablement chercher, j’avais comme l’appréhension de le voir disparaitre comme un mirage…

5 petits mots murmurés à mon oreille avant qu’il s’y attaque par d’agréable mordillement. Nouveau feu de joie. Pas de colère… le sentiment exact, je ne saurai vous le dire et si dans un premier temps c’est chaque partie de mon corps qui se retrouva chauffer à blanc, c’est bien vite que je rectifiais le tir, attirant toutes les flammes dans mon dos jusqu'à ne plus avoir que la colonne et le coin des yeux qui brule. Ce n’était pas de m’enflammer qui m’embêter mais de bruler encor une fois la douce peau de Kalim que je refusais de lâché. Un bout de peau légèrement plus foncé que le reste du corps puisqu’il s’agissait de l’un de ses monts de chairs…

Arf, décidément, il me fessait gaffé se vampire là ! Lui patpatant le torse après l’avoir relâché - mon dieu, il est divin quand même ! – je lui répondis par une connerie, ba oui, il fallait bien :


« Sa aussi, sa fait longtemps, ce n’est pas nouveau mais sa quitte jamais tes lèvres, je t’ai cru muet à force. »

Je pouvais jouer, en profiter. Il avait envie, qu’est-ce qui m’empêchait d’en faire mon joujou du jour, de le pencher en lui fessant miroiter mon derrière ? Le simple fait que je l’aimais mon Kalim. J’enlaçais mes bras autour de son cou et posait ma tête sur son épaule. Qu’il sentait bon… je murmurais alors dans un soupire contre sa peau :


« Tu as envie de moi maintenant alors que j’ai envie de toi tout le temps… t’es injuste. »


442 mots, 5 rubis

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Premier soir (Privé, NC-16, Yaoi!)   Mer 25 Sep - 19:03

[center][b]
Kalim avait sans doute surpris Taki car il était rarement aussi expressif et pour le coup l'effet sur le démon ne se fit pas prier car il s'enflamma mais il se contrôla mieux puisqu'il s'enflamma au niveau du dos pour ne pas blesser le vampire ce qu'il ne manqua pas de remarquer. Il ne fut pas surpris par le commentaire sur son manque d'inexpressivité mais il n'y pouvait rien.

« Et pourtant...je n'en pense pas moins. »

Mais la deuxième remarque de Taki lui fit mal d'une certaine façon, comment pouvait il imaginer que le vampire n'avait envie de lui que maintenant ? A chaque fois qu'il le voyait il brûler d'envie de le sentir peau contre peau et même plus. Il voulait le sentir en lui et avait fait en sorte de ne jamais se faire prendre, mais il restait dominant et il voulait que ce soit équivalant.

« J'ai toujours envie de toi...à chaque instant...à chaque seconde mais je me retiens sinon je serais toujours contre toi... à vouloir encore et plus... »


Il était rare pour Kalim de parler autant mais cette fois-ci il exprimait ses envie les plus profondes. Et la être contre lui, sentir ses mains et sa chaleur ne faisait qu'augmenter la sensation de vouloir s'unir mais il ne voulait laisser tomber ce qu'il avait en tête du donnant donnant.



239 mots 2 Rubis MT
Revenir en haut Aller en bas
Taki L. Andrew
Démon de feu
Démon de feu
avatar

Messages : 497
Date d'inscription : 10/06/2013

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Masseur-Kinésithérapeute
Place dans votre clan: leader des peines

MessageSujet: Re: Premier soir (Privé, NC-16, Yaoi!)   Sam 28 Sep - 19:33

Ah Kalim… idiot, dis pas se genre de choses… ici, en Inferni, le moindre attachement peut être fatal tu sais. Surtout pour nous qui avons désormais une certaine place. Même si sa me fait du bien de l’entendre, ça me fait aussi peur. Et si tout ça n’était que des bêtises ? Tu savais ma jalousie maintenant, tu pouvais en profiter… en serais-tu capable ? Tu es si inexpressif, tu pouvez si facilement jouer un rôle du coup.

Kalim… soit t’en dis trop, soit t’en dis pas assez ! Stoppe moi ses déclarations de suite avant que… que… que je ne sais pas trop quoi mais voilà ! D’ailleurs quoi de mieux pour te faire taire que de te mordre l’oreille par mes dents enflammé avant de m’écarter. Tu es dangereux Kalim… j’en ai jamais douté, que se soit au niveau force ou intelligence, mais tu l’est aussi car tu as tendance à me toucher le cœur. C’est ta plus grande arme.


« Ça suffit… »


Ah, ça me fait chier, je savais même pas quoi lui dire… ah vraie dire, je ne savais même pas se que je voulais là : mettre les choses au point, tenter une belle petite vie de couple en inferni ou continuer les jeux de chats et de la souries, me laisser tomber dans ses bras, fatiguer de ce jeux ou le bruler encore pour oser me donner envie de lui… ah non, si je me laisser aller, je finirais pencher ! Sa le fait pas pour un gars comme moi… sa le fait pas pour un chef. J’imaginer déjà Morgan se tordre de rire comme un caniche qu’on étouffe si il l’apprenait. Fichtre, c’est que j’y tenais moi, à mon image !

J’optais finalement pour ramasser mes fringues, comptant bien me rhabiller. Peut être aurais-je du me rappeler que d’être nus et pencher le temps de les récupéré, pile poil devant un vampire adorablement jaloux et à croquer n’était pas forcément une bonne idée… peut-être…


332 mots, 5 rubis

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Premier soir (Privé, NC-16, Yaoi!)   Sam 28 Sep - 19:58

Kalim se sentit mal très mal après la morsure du démon  à son oreille... lui il se confiait et Taki l'envoyait chier. Il devait rire le démon intérieurement songea le vampire car il avait l'impression qu'il se foutait de lui et ça lui faisait du mal. Kalim le fixa alors que son expression changeait devenant un peu plus triste, il avait l'impression de se prendre une claque.

« Je vois...soit beau et laisse toi faire c'est ça ...soit un lapin et penche toi... »


On voyait vraiment que Kalim avait mal et la sensation de se faire rejeter. Il avait un air triste pour une fois visible  il s'approcha du démon penché et lui caressa doucement les fesses avec une envie toujours présente en murmurant.

« Je suis prêt à me pencher pour toi....ce que j'ai fait pour personne...et toi tu joues même quand je suis sérieux...Tu me rejetes...»

Finalement le vampire s'approcha de l'armoire pour prendre un haut car c'est pour ça qu'il était venu aussi puis il se tourna vers Taki pour revenir l'embrasser avec envie en y mettant tout l'amour qu'il lui portait. Il voulait être à lui mais au final il se perdait à savoir si son amour était réciproque ou non.  Finalement il s'écarta du démon.

« Quand...tu voudras vraiment de moi... fait moi signe...j'étais content de voir ta jalousie...je pensais que ça voulait dire que... mais on dirait que je me suis trompé.... »

235 mots 2 Rubis MT
Revenir en haut Aller en bas
Taki L. Andrew
Démon de feu
Démon de feu
avatar

Messages : 497
Date d'inscription : 10/06/2013

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Masseur-Kinésithérapeute
Place dans votre clan: leader des peines

MessageSujet: Re: Premier soir (Privé, NC-16, Yaoi!)   Dim 29 Sep - 10:56

Kalim… cet air si triste… tes paroles…. Stupide imbéciles, tu ne peux pas voir derrière les apparences et tout ! Un signe. Tu voulais un signe hein, c’est ça ? Très bien. Je ne lui répondis rien, je le contournais juste  pour  aller fermer la porte  de la réserve et être sur qu’on ne serait pas dérangé. Aussitôt fait, je murmurais  pour déclenchait la technique secrète du clan des peines. Si d’ordinaires je dois me concentrer pour montrer une chose précise et éviter que mes penser s’y mêles, cette fois, ce ne fut pas le cas. Ce que je voulais montrer à Kalim venait du cœur donc pas besoin de chercher à le cacher.

La pièce fut néant, je m’enlever de l’illusion pour qu’il y soit seul. Seul l’odeur restait celle de la pièce, le reste semblait  réelle même si les gens et les objets lui passaient à travers. Ce fut tout les moments de rires, de jeux, de simple rencontre qu’on avait eu que je lui fis ressasser en illusion, je n’en avais oublié aucun moment et c’est même a chaque fois impatiemment que j’en attendais ceux qui suivrait. Finalement, murmurant, je me mis aussi dans l’illusion, venant l’enlacer par derrière en posant ma tête sur son épaule alors que repassait se moment ou je l’avais laissé me griffer pour en boire le sang…

L’avoir dans mes bras… j’aimais ça… problème du fait que j’avais du coup laisser le cœur parlait dans l’illusion, se fut les images des fantasme que j’avais avec lui qui suivirent ! Plus précisément celui de me faire mordre tandis que je l’enflammais dans un câlin très torride ou encore un autre ou il m’apprenait faire des cocktails, bien serré contre mon corps… c’est en râlant  et les joues rouges que je fis disparaitre le tout. Faut dire que Kalim, depuis le temps que je le voulais, j’avais imaginez bien des choses dont la plupart même pas j’oserais en parler ! Même à un simple lézard de feu….


« Oublie la dernière partie là…. Mais le reste, c’est suffisant comme signe non? »


348 mots, 5 rubis

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Premier soir (Privé, NC-16, Yaoi!)   Dim 29 Sep - 12:40

La suite des événements plut bien plus à Kalim surtout lorsque le vampire fit face aux illusion du démon du feu.  Au début il se demandait bien ce qu'il pouvait préparer pour avoir fermé la porte à clé de la réserve mais il comprit bien vite et cela lui fit très plaisir d'ailleurs.  Ainsi Taki n'avait oublié aucun des moments passés ensemble, ils étaient tous là du premier au dernier et cela réchauffa le cœur du Barman qui sentit son patron l'enlacer et poser sa tête sur son épaule. C'était vraiment très agréable et pour une fois il eut un vrai franc sourire. Sans compter qu'il put voir certain fantasme de Taki et ces derniers étaient au goût du vampire.

Finalement Kalim se tourna pour lui faire face en gardant son sourire, ça devait être la première fois que Taki le voyait aussi expressif surtout avec un tel sourire. Il passa les bras autour de son cou et lui murmura.

« Oui ça me va. »

Puis il l'embrassa avec passion, collant tout son corps au sien.

« Je t'en prie dis moi oui....Oublie que tu es chef des peines et moi bras droit du chef du clan des lapins...Soyons juste Kalim et Taki...Je t'en prie...Je sais que c'est dangereux ici... mais...je n'en peux plus. »


Il voulait être à lui et inversement, ils voulaient continuer à jouer bien sûr mais avec des nouvelles règles, celle d'être sûr de s'appartenir l'un l'autre mais il se demandait si ça arriverait un jour.

« Je suis un plus jaloux chaque jours... »

Il n'avait pas dit  les trois petits mots mais c'était tout comme alors qu'il l'embrassa à nouveau tout en se blottissant encore plus contre le corps nu du démon du feu. Kalim avait très envie de sentir sa chaleur le parcourir encore et toujours surtout après une telle soirée.

309 mots, 5 rubis
Revenir en haut Aller en bas
Taki L. Andrew
Démon de feu
Démon de feu
avatar

Messages : 497
Date d'inscription : 10/06/2013

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Masseur-Kinésithérapeute
Place dans votre clan: leader des peines

MessageSujet: Re: Premier soir (Privé, NC-16, Yaoi!)   Dim 29 Sep - 17:59

« Tu es bien plus mimi quand tu souris. »

C’est la première chose qui me vient à l’esprit et du coup la première chose que je trouvais à lui dire après avoir répondu à ses baisers et à sa déclaration. Ba oui, les sourire de Kalim était aussi courant que les xénomorphes unijambiste fan de baseball et phobique du sang humain… autant dire que ça courrait pas les rues et que sa valait tout les je t’aime du monde.

Bref, résumons le tableau : seuls dans la réserve… Kalim torse nu… moi tout nu… une porte fermé… de long baiser… des déclarations faite d’un drôle de façon… pas de doute, c’était un cadre bien spécial ! Le seul truc c’est que même en étant juste Kalim et Taki sans être tout le reste, on restait tout les deux des dominants et même si je savais qu’il se pencherait pour moi, de mon côté, je savais que sa allait être bien plus difficile. Le sentir contre moi, okey… le sentir bander, bien caller, entre mes fesses, très bien, mais le sentir rentrer… aie, sa devait piquer ! Surtout que Kalim devait sans doute ne pas en avoir une petite. Franchement, ça me fouettait les jetons. Riez bien ! Oui, je l’ai dis, le grand Taki à peur du kiki tout dur du vampire lapounet ! Non mais sérieusement, les femmes étaient faite pour ça, normal qu’elle en éprouve du plaisir, mais si elles, elles avaient déjà généralement des douleurs par l’arrière, pour un homme, sa devait être pire non, surtout pas habitué ?

Bref… je n’allais pas lui dire ça alors que je savourais ses baisers passionnés quand même ? Il se tordrait de rire. Je laissais donc la question de côté en espérant y revenir le plus tard possible, volant avec envie des baisers quand il stoppait les siens, l’obligeant à rester contre moi en chopant le bord de son pantalon pour le serrer contre moi. Il avait un corps divin mon vampire, et se sourire… le tenir ainsi, c’était cool, ça cachait du regard mon envie de lui, situé vers l’entrejambes, en revanche il devait bien le sentir quand même au niveau du toucher. Ba ce n’est pas comme si j’étais la première personne qui avait envie de lui au point de s’y frotter non ?



388 mots 5 rubis

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Premier soir (Privé, NC-16, Yaoi!)   Lun 30 Sep - 7:49

Que la situation était agréable, être dans les bras de la personne qu'on aime et l'embrasser encore et encore. Sentir son corps puissant collé au sien alors qu'une grande envie les habite tous deux. C'était vraiment un instant magique et unique en son genre il n'y avait rien qui aurait pu le gâcher. Kalim espérait sincèrement aller plus loin ce soir et c'était bien parti au vue de leur était d'excitation mutuelle. Le vampire passa sa main au niveau de l'entre jambe du démon pour le caresser plus directement, le sentir entre ses doigts à quel point il était dure et plein d'envie pour lui. Il l'enlaça et vint mordiller une oreille du démon puis finalement murmurer trois petits mots qu'il rêvait de lui dire depuis très longtemps.

« Je t'aime...Taki... »

Le barman l'avait enfin fait, il l'avait dit, il avait eu le courage enfin de prononcer ces simples mots pouvant être mortel en inferni. Il continuait ses caresses et s'attaqua à son cou commençant à le mordiller alors qu'il cherchait toujours plus le contact de son démon. Sa respiration commençait à s'accélérer de plus en plus ainsi que les battements de son cœur. La température commençait à sérieusement monter dans la pièce mais dans le bon sens pour une fois. Kalim avait peur aussi dans un sens car il ne s'était jamais penché pour qui que ce soit et se doutait que ça serait douloureux mais pour Taki il était prêt à le faire par amour, puis il avait préservé cette partie de son être pour lui dans un sens. Mais cette peur grandissait dans l'esprit de Kalim qui l'a combattait il ne voulait pas se laisser paralyser pour si peut.

La vampire attrapa le vêtement entre ouvert de son patron pour le déchirer et l'envoyait voler dans la pièce.

« Ca va nous gêner. »

Il n'avait pas perdu son sourire mais en prime certaine rougeur avait gagné les joues du barman qui voulait bien profiter de cette soirée en espérant que pour une fois les choses iraient plus loin.

343mots, 5 rubis
Revenir en haut Aller en bas
Taki L. Andrew
Démon de feu
Démon de feu
avatar

Messages : 497
Date d'inscription : 10/06/2013

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Masseur-Kinésithérapeute
Place dans votre clan: leader des peines

MessageSujet: Re: Premier soir (Privé, NC-16, Yaoi!)   Lun 30 Sep - 13:47

Savez vous à quel point c’est difficile cet instant là ? Celui ou il faut éviter de flamber comme un feu de la saint jean quand la personne que vous penser sans arrêt reste collé a vous en vous susurrant trois agréable mots à l’oreille ? J’en frissonnais à en avoir la chaire de poule en serrant les dents pour éviter les flammes de mon corps, prisonnière de ma peau au point de me donner un corps chaud. C’est encore bien plus difficile en plus si l’on compte les caresses sur mon membre dur et le mordillement à mon oreille puis à mon cou…

Pour rien améliorait en plus, le voici qu’il déchire la ma chemise pour la jeter, souriant en rougissant. Kalim, t’imagine la torture que tu me fais subir ? J’ai l’envie folle de me laisser aller a te sauter dessus mais sa reviendrait à m’embraser comme un foret dessécher et te cramer sur place. Non, je tiens. Pas envie d’entendre les cris de douleur de mon vampire, je veux seulement ceux de plaisir. Doucement, je viens lui choper le menton pour lui faire tourner la tête, observant ses jolies petites rougeurs que je viens lécher d’un coup de langues brulant avant de lui murmurer a l’oreille :


« Ça aussi… »


Ça, c’était le bas de Kalim que je chopait de l’autre, fessant éclater les boutons en tirant dessus avant de le prendre par les fesses, le soulever et le poser contre la caisse d’alcool la plus proche. Je ne suis jamais autant été ravi d’avoir ma médaille de force avec les pouvoir acquis qu’aujourd’hui, croyez-moi ! Une fois mon vampire a auteur, j’envoyé valser pantalon et sous vêtement, ne pouvait plus retenir qu’a moitié les flammes qui s’échapper sur le derrière de mon corps et un partit de la surface de mes bras, la ou je savais que sa brulerait le moins mon lapin à moi.

320 mots, 5 rubis

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Premier soir (Privé, NC-16, Yaoi!)   Lun 30 Sep - 18:41


Kalim remarqua de suite l'effet qu'il produisait sur son compagnon à qui il venait de dire trois petits mots qu'il retenait depuis un moment maintenant. Il avait senti les frissons sur son corps mais aussi sa chaleur corporelle, il devait bien se retenir le Taki pour pas s'enflammer et blesser son petit vampire. En tout cas si quelqu'un osait entrer dans la réserve il ferait vite demi tour puis dans tous les cas la porte était bien fermée pour encore plus de tranquillité.

Puis Taki annonça aussi que le bas du barman était de trop et ce dernier était largement d'accord avec lui alors qu'il faisait sauter les boutons du pantalon ; décidément les vers à vêtements allaient avoir beaucoup de travail. Kalim sentit qu'on le soulevait par les fesses pour atterrir sur une caisse d'alcool alors que ses derniers habits volèrent dans la pièce. Taki avait laissé ses flammes sortir à des zones pas trop dangereuse pour ne pas blessé le vampire ce qui était louable. Vampire qui était entrain de le dévorer de baisé et qui avait une idée pour ne pas trop souffrir pendant leur ébats.

« J'ai une idée »

Murmura-t-il entre ses lèvres alors qu'il utilisa les griffes d'ombre pour entailler légèrement son torse avec une bonne maîtrise cette fois. Il vint lécher le sang en caressant ses tétons, ce sang allait lui permettre de résister à la chaleur des flammes de son amant, il aurait mal mais il guérirait rapidement des blessures. Il pris une quantité suffisante alors qu'il l'embrasse et après deux minutes il enlaça Taki touchant les flammes, c'était douloureux oui mais il guérissait presque aussitôt et il pourrait supporter un peu de douleur.

Kalim se remit donc à le caresser pendant un bon moment et l'embrassant avec envie avant de finalement prendre envie et de s'allonger d'une façon sensuelle telle une invitation à aller plus loin.

« Profitons de cette soirée... »

En sous entendu qu'il voulait vraiment s'unir à lui ce soir

332 mots, 5 rubis
Revenir en haut Aller en bas
Taki L. Andrew
Démon de feu
Démon de feu
avatar

Messages : 497
Date d'inscription : 10/06/2013

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Masseur-Kinésithérapeute
Place dans votre clan: leader des peines

MessageSujet: Re: Premier soir (Privé, NC-16, Yaoi!)   Mar 1 Oct - 12:17

Ah, se faire dévoré de baiser par un vampire sans couler le sang, c’est déjà excitant, mais quand c’est celui sur lequel vous vous acharner, celui que vous avez envie depuis des années, c’est encore mieux ! Quand il parla d’idée, je fus à la fois curieux et inquiet. Lui qui me demandaient toujours le même compromis, je me demandais si du coup il n’allait pas me demander de le faire en premier, mais non, il m’entailla de ses griffes d’ombre le torse – me fessant légèrement grimaçait de douleur du coup - avant de venir y glisser sa langue pour en boire le sang qui y coulait, chaud et sucré. C’est caresses sur le devant de mon corps allèrent vers l’arrière, là ou je brulais encore davantage pour glisser ses doigts entre les flammes et continuer ce qu’il avait commencé. Idiot, tu aller te faire mal…

Le pire – ou le mieux – c’est qu’après un moment a touché nos corps comme pour pouvoir le sculpter les yeux fermé par la suite, mon vampire prit une position qui me fit me lécher les lèvres avant quelques petits mots qui voulait tout dire. Oh, a se moment là, la guerre pouvait faire rage, Morgan pouvait se faire enchainer et violé par le chef des lapins ou pire encore que même pas je quitterais cette pièce. Le prenant par les hanches, je le ramenais, lui et ses jambes légèrement écarté que je séparé d’avantage au passage, contre mon bassin, réunissant ainsi peau et muscle bien dressés. J’avais l’envie folle de ne faire aucun effort, de juste venir m’inséré dans es jolies fesses mais si mon Kalim était vraiment un dominant dominateur jamais dominer, c’était sa première fois, une première fois réservé qu’à moi… alors je fais un effort même si sa m’en coute. Sa serait dommage qu’il se volatilise par la suite a cause de la douleur.

Flambant en faisant toujours un minimum attention à lui, je venait lui murmurer de façon suave et aguicheuse à l’oreille quelques mots tendis que l’une de mes mains étaient remonter le long de son corps pour lui choper la sienne alors que l’autre était descendu lui frôler l’entrejambes pour lui caresser les fesses de plus en plus intimement :


« Bonne idée. Si je brule trop, mord moi car là, je te veux tout à moi, entièrement et jusqu’à le fin pour qu’après… »


Pour ces derniers mots, je baissais encore plus la voix, glissant un doigt entre ses chaires :


« … je t’appartienne à mon tour. »


422 mots, 5 rubis

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Premier soir (Privé, NC-16, Yaoi!)   Mar 1 Oct - 14:58


La chaleur était entrain de monter et il n'était pas question de revenir en arrière, c'était le moment de passer à l'acte et malgré ses angoisses Kalim allait le faire avec Taki. Il allait s'abandonner à lui comme un soumis chose qu'il n'avait jamais faite encore. Il sentit le démon attraper ses jambes pour le rapprocher et lui écartant, sentant son bâton de chaire dressé contre lui le vampire se frotta légèrement pour l'exciter. Lorsqu'il sentit sa main dans la sienne il mêla ses doigts au sien. Son autre main alla se perdre dans des caresses au niveau de ses fesses alors qu'il lui murmura des paroles qui rassura le vampire sur un point : Taki comptait bien s'offrir aussi à lui et cela fit sourire le barman qui lâcha un gémissement alors qu'il sentit un doigt venir en lui.

Kalim était vraiment  très étroit il n'y avait pas photo la dessus, il était serré car personne n'avait jamais été à cet endroit si intime de sa personne. Immédiatement le vampire lâcha un gémissement alors que son visage commença à exprimer bien des choses, de la gêne, de la timidité, un peu de peur aussi. Pour l'instant ça lui faisait bizarre mais ce n'était pas désagréable non plus. Il l'embrassa encore et murmure.

« Je te l'ai réservé...je n'ai laissé personne y toucher »

Une preuve d'amour mais aussi un avertissement pour prévenir Taki qu'il était vierge de ce côté là et donc qu'il serait étroit et que s'il ne faisait pas attention ça pouvait être douloureux. Mais Kalim ne reculerait et le démon serait éblouit par les expressions qu'il allait découvrir sur le visage de son homme. Car on pouvait le dire Kalim lui appartenait corps et âme car il l'aimait d'un amour réciproque il n'y avait aucun doute  à avoir la dessus, mais cette amour allait sans doute resté dissimulé pour se protéger tout les deux. Enfin ils savaient ce qu'il en était et c'était le principal.

Le moment était venu et le visage de Kalim exprimait tout ce qu'il y avait à savoir.

356 mots, 5 rubis
Revenir en haut Aller en bas
Taki L. Andrew
Démon de feu
Démon de feu
avatar

Messages : 497
Date d'inscription : 10/06/2013

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Masseur-Kinésithérapeute
Place dans votre clan: leader des peines

MessageSujet: Re: Premier soir (Privé, NC-16, Yaoi!)   Mer 2 Oct - 9:27

Un Kalim qui gémit, c’est comme du Nutella sur une fraise sucré qui ne fait pas grossir : on ne s’en lasse pas. Ni des sons, ni de l’apparence, j’aimais autant l’entendre que le voir. Son aveux sur cette partie de lui qui n’avait attendu que moi me fit tout autant flamber de plaisir. Glissant un nouveau morceau de mon corps pour le détendre davantage, je lui répondis avec un sourire d’abord tout gentil puis fière et coquin :

« Ne t’inquiète pas, je serais doux… même si c’est très très difficile ! T’imagine même pas là, à quel point c’est déjà une souffrance de se retenir de te sauter dessus comme un chien et de te prendre encore et encore. C’est une véritable torture. »


Oh oui, une douleur infernale ! Surtout que moi, habituellement, préparer, je le fessais pas, ou alors très vite fait ! Apres tout, quand c’est dedans, c’est dedans, puis je suis du genre à penser que la douleur finit bien par passer à un moment ou a un autre alors bon, autant y aller direct. Et encore, les hommes, c’est censé résister à la douleur non ? Alors voilà !

M’enfin la, c’est Kalim, c’est autre chose encore. Ce n’est pas un coup d’un soir ni un jouet amusant, c’est ma licorne a moi, l’être fantastique que j’avais chassé depuis mes premiers jours et qui était resté hors de porté. Je continuais donc mes petits soins, le caressant de ma main de libre, le mordillant par-ci, par-là. Je remercier silencieusement celui qui m’avait appris les massages et les poings du corps : je veillais à toucher ceux qui le détendait et ceux qui accentuait ses envies. Tu vois, je prends vraiment soin de toi… pense s’y quand se sera mon tour… enfin, si tu n’as pas prit gout d’être soumis.


306 mots, 5 rubis


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Premier soir (Privé, NC-16, Yaoi!)   Mer 2 Oct - 11:18


Les sensations commençaient à évoluer de plus en plus vers le plaisir alors que Kalim sentait que le démon du feu enfonçait un nouveau doigt en lui en lui murmurant qu'il était difficile pour lui de se retenir mais qu'il serait doux. Une torture d'attendre ? Ça pouvait se comprendre mais dans un sens ça fait déjà des années que le vampire attendait ainsi que Taki donc un petit peu plus pour de la préparation rendrait l'acte encore plus divins et moins douloureux. Puis lorsqu'il prendrait le démon il comptait bien faire attention à le préparer.

La visage de Kalim commençait à afficher le plaisir qu'il ressentait alors qu'il gémissait et cherchait à se frotter au corps de son compagnon, ses joues gardaient une légère teinte rouge qui était à croquer alors que son corps commençait à chauffer par l'excitation et l'envie. Il était  dur et ça Taki pouvait le sentir en le caressant. Autant le démon flambait de passion, autant Kalim lui s'était les ombres qui s'agitaient dans la pièce comme si elles dansaient heureuses que leur maître prenne autant de plaisir et ce n'était qu'un début car il allait sans doute s'intensifier dès que l'état supérieure serait franchie.

Kalim ne sentait plus de douleur et songea que c'était le bon moment et c'est après un baisé long et passionné, mêlant sa langue à celle du démon du feu qu'il vint murmure à l'oreille de ce dernier

« Je pense que...tu peux y  aller... pas la peine de faire durer la torture. »


Même la voix du vampire exprimait son envie, son désir de n'être qu'à Taki. Ce plaisir des expressions et des intonations seul le démon du feu y aurait droit car c'est le seul moment où Kalim se montrera expressif à ce point, en s'unissant à son démon, en ne faisant plus qu'un avec lui.

308 mots, 5 rubis
Revenir en haut Aller en bas
Taki L. Andrew
Démon de feu
Démon de feu
avatar

Messages : 497
Date d'inscription : 10/06/2013

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Masseur-Kinésithérapeute
Place dans votre clan: leader des peines

MessageSujet: Re: Premier soir (Privé, NC-16, Yaoi!)   Jeu 3 Oct - 8:20

Ah enfin, l’autorisation de venir… je l’attendait si impatiemment ! Ho bien sur, les baiser et les caresses, c’était bien, mais seulement au début et pour un temps. Apres, personnellement, je suis bien plus morsure et griffure, pas celles qui vous saignes mais celles qui vous marques justes pour la journée. Sourire aux lèvres, c’est d’une voix mielleuse un peu comme un esclave à son maitre que je lui répondis :

« A vos ordres ~ »


Enlevant doucement mes doigts – malgré l’idée de lui griffé d’envie l’intérieur me soit passé a l’esprit – je venais l’embrasser, glissant tranquillement mon entre-jambes dans son étroites cavité. C’était comme se retrouvé blotti dans une couverture à bouillotte : chaud et bien serré ! Comme un char d’assaut en plein milieu d’un territoire ennemi, j’avançais prudemment mais sans lenteur, canon en avant, me frayant un chemin dans la galerie qu’avaient déjà observé mes petits soldats en éclaireur…

Descente de baiser qui devienne mordillement dans le cou comme signe de début des hostilités ! Interdiction de lever le drapeau blanc mon petit cœur avant que je ne t’ai laissé presque sans vie, comme un dernier survivant. Te donner du plaisir à en mourir, c’était mon idée, mais si tu pouvais survivre malgré l’obus dans les fesses, ça m’arrangerait… vraiment.

Arrivé en fin de chemin ? Soit, on fait demi-tour et on revient ! Un léger on repart à peine histoire que tu t’y habitue bien, un plus longs…. Et merde hein, c’est bien trop doux. Petite morsure plu dur sur l’épaule, désolé mon Kalim, mais après tout, je suis un démon, et en plus, un démon affamé de ta chair, de ton derrière, de tes petits bruits et des adorables expressions de ton visages. Finit les petits groupes de soldats envoyés pour tâtonner le terrain et sortons la cavalerie ! Les bombardiers ? Non, ça, c’est pour la fin, quand Kalim aura repeint le sol en blanc, en espérant que je ne le fasse pas avant…


331 mots, 5 rubis

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Premier soir (Privé, NC-16, Yaoi!)   Jeu 3 Oct - 8:42

Les choses sérieusement commençaient et ça Kalim le savait et il savait aussi qu'il allait avoir un minimum mal surtout que le démon ne serait sans doute pas doux longtemps il ne fallait pas se faire d'illusion la dessus. Ca faisait depuis si longtemps que c'est deux la se retenait que ça allait être à coup sur bestiale et intense.

Finalement le démon enlever ses doigts pour venir introduire en lui son bâton de chair centimètre par centimètre. Kalim sentait une légère douleur mais c'était largement supportable malgré la grandeur et la grosseur de l'homme de sa vie. Il poussait des légers gémissements alors que son visage continuait d'exprimer bien des choses. Les baisés se transformèrent en légère morsure au niveau du cou ce qu'apprécia grandement le vampire dont la respiration s'accélérait. Un premier va et vient doux et un autre plus intense et le plaisir arriva dans l'accélération de Taki. Les choses devenait bien plus intense et plus sauvage aussi alors qu'il sentait le démon faire des va et vient rapide en lui allant au bout des choses.

Kalim ne put retenir des gémissements et même des petits cris de plaisir alors qu'il bascula légèrement la tête en arrière laissant pleine accès à son cou. Ses joues étaient bien rosé et et son visage montrait le plaisir qu'il prenait et la joie de s'unir à Taki, cela avait fait partir toute sensation de douleur possible. Kalim enlaça le démon et lui griffa le dos très légèrement sous le plaisir alors qu'il remue légèrement le bassin pour le sentir encore plus loin, comme une invitation dans un sens montrant qu'il n'avait pas mal. Ses jambes enlacèrent son partenaire alors que sa propre intimité était fièrement dressée et dure. Elle était gorgée de désir et d'envie.

Cet instant le vampire l'avait attendu pendant très longtemps, des années et il comptait bien le savourer alors qu'il vint finalement déposer des baisés sur le cou du démon pour le mordiller finalement. Chaque coup de rein ne faisait qu'augmenter le plaisir que ressentait le barman, il ne voulait pas que ça s'arrête il voulait que ça dure jusqu'au bout de la nuit.

358 mots, 5 rubis
Revenir en haut Aller en bas
Taki L. Andrew
Démon de feu
Démon de feu
avatar

Messages : 497
Date d'inscription : 10/06/2013

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Masseur-Kinésithérapeute
Place dans votre clan: leader des peines

MessageSujet: Re: Premier soir (Privé, NC-16, Yaoi!)   Ven 4 Oct - 7:20

Ah voir un Kalim tout plein d’émotions, de rougeurs et d’envie fraichement visibles… Rien à dire, les images resteront graver dans ma mémoire, que se soit quand il bascule sa tête en arrière pour m’offrir d’avantage, quand il rougit sous mes assauts répétés ou quand tout simplement sa respiration s’accélère.

Il faisait déjà bien chaud dans la réserve, avec mon corps flambant et l’envie du vampire, ça c’était déjà accentuer, mais là… ça allait être carrément un four. Pour moi, pas de soucis, je crains ni le feu, ni la chaleur, ou du moins, beaucoup moins que les autres créatures – hors démons de feu – mais pour Kalim, se serait sans doute bien plus difficile. Pas de doute, il allait devoir me faire saigner là, quitte à mordre ou à griffer, car me retenir était devenue impossible ! Je pouvais bien trop ressentir sa chair entourer la mienne et l’odeur de sa peau roussie, sans compter le chef d’œuvre peint sur son visage pour pas succomber à la tentation du péché. Quand ses doigts me griffèrent la peau du dos, les flammes hautes et orangé se raccourcir et changèrent de teinte, prenant une belle couleur bleu électrique comme les flammes des labos de chimie. Ce n’était pas un signe que je n’aimais pas, bien au contraire, d’ailleurs pour tout dire, c’est la première fois que ça m’arrivait. Pas de m’enflammer, pour sur, mais d’avoir des flammes bleus au lieu des orangé-rouge habituelles.

Comme il s’offrait si gentiment en prenant du plaisir, je n’allait pas le laisser sans rien, le pauvre ! Je venais glisser ma langue sur l’un de ses monts de chair sans arrêter mes coups de bassins au siens avant de le choper entre les dents, tendis qu’une de mes mains venait se, glisser sur son entre-jambes bien dur… Ah, mon vampire, t’était bien monté toi… J’allais avoir bien mal aux fesses, la prochaines fois.


316 mots, 5 rubis

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Premier soir (Privé, NC-16, Yaoi!)   Ven 4 Oct - 7:36

Oh oui la température montait de seconde en seconde, encore et encore il n'y avait rien à dire la dessus, Kalim offrait un magnifique spectacle pour le regard du démon du feu qui commençait à s'enflammer de plus en plus, sans parler que la couleur de ces dernières se modifiait dans un bleu électrique. Le vampire supposa que cela venait du plaisir qu'ils étaient entrain de prendre ensemble.

Taki vint s'attaquer à un des boutons de chaire du vampire qui en frissonna un peu plus en lâchant un nouveau gémissement de plaisir.  Il sentit aussi la main du démon s'occuper de sa virilité alors que leurs hanches continuaient leur danse fusionnelle. Autant dire que Kalim ne gémissait plus mais poussait carrément des petits cris de plaisir alors qu'il griffa un peu plus le dos de son compagnon. Il était entrain de se brûler mais pas grave il se lécha les doigts une main plein de sang du démon du feu ce qui allait le guérir alors qu'au bout d'un moment il vint le mordre mais en faisant bien attention à ne pas lui faire mal, il avait attrapé le poignet de libre de Taki pour mordre à cet endroit pour qu'il n'arrête pas de s'occuper du reste de son corps. Ainsi il pouvait se guérir en profitant pleinement des attouchements qu'il subissait avec plaisir. Un véritable assaut sur son corps et Kalim ne voulait pas que ça s'arrête.

Les mains du vampires se mirent à caresser le démon pour lui donner encore plus de plaisir, encore plus d'envie alors qu'il se resserra sur son membre toujours dans le but de lui faire du bien. Cet instant était vraiment intense alors qu'un léger filet de bave se mit à couler des lèvres de Kalim qui ressentait plus que plaisir à cet instant et ça se voyait .

306 mots, 5 rubis
Revenir en haut Aller en bas
Taki L. Andrew
Démon de feu
Démon de feu
avatar

Messages : 497
Date d'inscription : 10/06/2013

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Masseur-Kinésithérapeute
Place dans votre clan: leader des peines

MessageSujet: Re: Premier soir (Privé, NC-16, Yaoi!)   Lun 7 Oct - 19:05

Sentir tout l’être du vampire était une sensation si exquise que j’étais sur d’en finir accros. Sa voix n’avait rien de l’expressivité habituel, elle était empreinte d’un plaisir sublime auquel se mêlaient mes gémissements étouffés. Je n’aime pas gémir, je trouve que c’est pour les femmes, alors je m’en empêche, même si là, c’est difficile.

Il me griffa le dos jusqu’au sang… ouah, sensation merveilleuse qui lui offrit un coup de bassin supplémentaire un peu plus brusque ! Et le voir se lécher ainsi les doigts ensanglanté, c’était si excitant… que je lui en laisser bien volontiers mon poignet. La perte de sang et l’action, aussi merveilleuse soit-elle, allait sans doute me fatiguer plus vite mais pour se coup là, ma volonté serait plus forte ! Quitte à en mourir dans ses bras je n’arrêterais pas tant que je ne l’aurais pas emmener au paradis.

Pas besoin de caresses pour avoir encore plus envie de lui, j’étais déjà au somment de l’envie, envie que je fessais durer pour le siens, peut-être un peu trop vu le bruit que firent les bouteilles d’alcool dans la caisse en éclatant tendis que l’alcool se mit à bruler, rendant le bois encore plus fragile qui finit par péter, fessant tomber Kalim et moi-même sur l’alcool, le verre et le bois casser.aie, pauvre lui ! Arrêter pourtant ? Hors de question ! Sans m’enlever de sa chaire, je l’attirais contre moi, sa tête dans mon cou en lui caressant la nuque, lui soufflant à l’oreille :


« Continuons, je suis déjà accrocs à toi… »


260 mots, 2 rubis

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Premier soir (Privé, NC-16, Yaoi!)   Lun 7 Oct - 19:45

Les choses étaient vraiment ardente et le sang de son démon était un délice pour le vampire. Vraiment cet instant était parfait et rien n'aurait pu le gâcher alors qu'il arrêta de boire le sang de Taki. Chaque coup de hanche ne faisait qu'accentuer le plaisir des deux et si ça continuait Kalim n'allait pas tenir longtemps à ce rythme le plaisir était bien trop important.

D'ailleurs la chaleur était tellement importante que les bouteilles d'alcools dans les caisses explosèrent et les caisses ne tardèrent pas non plus à céder sur leur ébats intense tirant une légère grimace de douleur au vampire. Car oui c'est lui qui pris tout aussi bien les blessures à cause du verre et du bois que l'alcool dessus qui en rajouta une forte couche. Heureusement Taki l'attrapa bien vite contre lui en continuant de jouer du bassin lui faisant passer la douleur.  La tête du vampire était sur son cou profitant de continuer de faire l'amour avec Taki en étant contre lui.

Kalim se laissa porter en fermant les yeux en remuant des hanches alors que le plaisir était encore plus intense.

« encore...encore... »

Oui le vampire en voulait toujours plus alors qu'il sentait qu'il n'allait pas tarder à venir non plus mais avoir le démon en lui était la meilleure chose qui lui soit arrivé depuis longtemps. La voix de Kalim était tremblante de passion alors qu'il avait oublié l'état de son dos alors qu'il passa quelques coup de langue sur le cou brûlant de son patron.

« Je...je suis aussi accro à toi... »

Kalim le reconnaissait lui même aussi mais c'était une douce drogue le Taki, une drogue que le vampire ne se passerait pas alors qu'il se mordait la lèvre se retenant de jouir encore un peu mais Taki allait très facilement sans doute le faire venir prochainement.

302 mots 5 Rubis MT
Revenir en haut Aller en bas
Taki L. Andrew
Démon de feu
Démon de feu
avatar

Messages : 497
Date d'inscription : 10/06/2013

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Masseur-Kinésithérapeute
Place dans votre clan: leader des peines

MessageSujet: Re: Premier soir (Privé, NC-16, Yaoi!)   Mer 9 Oct - 12:10

Ah, désolé Kalim, je me sen honteux sur le coup, mais tu es si bon, si serré, si adorable… que je ne peux pas me retenir d’avantage. Je viens te mordre le cou pour étouffer contre ta peau douce un dernier râle de plaisir dans un dernier coup de bassin tendis que je remplis la tes magnifiques fesses de ma semence tout aussi chaude que le reste de mon corps. Désolé si ça fait mal… tient, j’en dis bien des désolé aujourd’hui ! Pas de doute, tu me fais perdre la tête mon lapin.

Encore un coup alors que je viens kidnapper tes lèvres contre les miennes et torturé ta langue d’un baiser passionnés. Pas de toute, c’est toi le meilleur, j’aurais sans doute pas du attendre si longtemps, mais dans se cas, aurait-ce été si bon ? Je stoppe d’un coup les flammes que je n’avais pas pu retenir et vient lui susurrer à l’oreille en restant contre, sur et en lui :


« Je ne sais pas se que je préfère… le corps à corps ou voir tout se mélange de sensation sur ton visage et tout ses sons dans ta voix. Tu es encore plus irrésistible quand tu n’affiche pas un air inexpressif Kalim… »


A y réfléchir, si il venait à être moins fermer fasse à quelqu’un maintenant, je le prendrais mal. Oui, je suis égoïste et je voulais qu’il soit ainsi qu’avec moi, que dans mes bras. Quoi qu’il en soit, il m’avait épuisé mon vampire ! Lui avouer ? Hors de question ! Non mais, quel genre de mâle je serais si il pensait que je m’épuiser autant en un coup… Bien qu’il faut dire que c’était Kalim et que du coup je ne m’étais pas retenu… puis se n’était pas qu’un épuisement physique, les flammes et la perte de sang y étaient aussi en cause, sans compter le soulagement de le savoir enfin à moi.


322 mots, 5 rubis

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Premier soir (Privé, NC-16, Yaoi!)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Premier soir (Privé, NC-16, Yaoi!)
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Récit du premier voyage de Sa Majesté en Araucanie
» Haiti-Premier ministre :Il s'appelle Ericq Pierre !
» Le premier ministre Michèle Pierre-Louis au mini-sommet économique de Punta Cana
» Le discours du premier ministre J E Alexis
» Le Premier ministre en voyage de santé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inferni, ville des enfers :: Flood et jeux :: Archives RP-
Sauter vers: