On nait avec une âme d'ange... On meurt avec un cœur de démon. Bienvenu en Inferni.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

INFERNI FERME SES PORTES POUR LES ROUVRIR SUR LE TOUT NOUVEL ENFER

>>>ICI<<<

VENEZ NOMBREUX!

Partagez | 
 

 Here We are! To the Paint's Castle! (Private Kalim)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Zeck Skyhigh
Sorcier
Sorcier
avatar

Messages : 1518
Date d'inscription : 06/09/2013

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Gardien des esprits
Place dans votre clan: Chef des peintures

MessageSujet: Here We are! To the Paint's Castle! (Private Kalim)   Ven 6 Déc - 22:12

Et une pizza, avec en prime quelques poches de sang –dont plusieurs de réserves pour Balthy ou Vasile- et le Huckster était reparti avec les sachets et la boite de pizza encore fumante et dont l’odeur alléchante n’arrêta pas de lui faire gronder l’estomac au point d’en avoir mal. Bien évidemment il avait remis son T-Shirt avant d’arriver en ville, il n’allait pas non plus se trimballer toute la journée torse-nu. Un nouveau grognement d’estomac, et là c’était le supplice de trop. Il demanda à Kalim de lui tenir la boite, grimaçant, il avait trop la dalle, la boite de pizza était énorme, et il avait choisi un mixte de deux piz’ différentes histoire de gouter des choses nouvelles. En fait, depuis qu’il avait trouvé ça, il en raffolait, bien qu’il mange aussi beaucoup de fruits et qu’il se dépense beaucoup avec ses entrainements. Mais là c’était par pur plaisir, et surtout pour se détendre un max.

«Merci de porter la pizza et désolé, mais je vais pas me retenir, si ça continue je vais la bouffer en chemin… Remarque, toi aussi ça doit bien te donner faim… En plus tu ne peux même pas  en bouffer. J’me rappelle la dernière fois que Balthazar avait essayé de manger un truc de consistant il avait carrément gerbé dans une casserole après coup…»

Il rigola puis tourna la tête et soupira en cessant de sourire. La situation n’avait pas été drôle pour lui, surtout que ce jour-là Balthy l’avait embrassé et il était parti gerber direct après. Franchement le huskcter l’avait très mal pris, du fait qu’il lui donnait la gerbe. Mais au final l’histoire avait été toute autre et le sorcier avait réagi très connement. Il secoua la tête en esquissant un léger sourire en y repensant. Celui-là alors Zeck ne savait pas vraiment pas pourquoi, mais il l’appréciait vraiment beaucoup. Il ne connaissait que lui question vampire, et bien sûr Kalim. Mais Kal’ c’était différent donc bon. Le seul vampire, vrai de vrai qu’il connaissait c’était Balthy… Puis y’avait aussi Vasile maintenant. Mais avant de connaitre le petit brun, il ne connaissait pas ces êtres buveurs de sang humain.

«S’cuse, si je ne fais que de parler de Balthazar, mais c’est le seul vampire, avec toi que je connais d’autre… »

Il fallait le dire, pour rester naturel et brouiller les pistes Zeck était fort. Il était exactement pareil que s’il n’avait jamais su que Kal’ était en fait le Cerbère et il continuerait à être pareil tant que personne n’avait mis la main sur Kalim et que ce dernier n’ai pas été découvert. Enfin, tranquillement, après pas mal de marche, ils finirent par arriver au château, de façon ou d’une autre, il était assez impressionnant, surtout que le trompe-l’œil en forme de pyramide était bien pensé. Mais tout le château était en fait un trompe-l’œil, car une fois à l’intérieur, c’était un véritable labyrinthe. Ils arrivèrent devant les habitations, plutôt de type troglodytes, enchevêtrées dans la roche et avec le même effet de peinture que le château. Zeck passa par la cour où se trouvait une fontaine sur laquelle se trouvaient de petites figurines avec les différents membres du clan. En gros pour l’instant il n’y avait que Yukia et Lui, et les représentations à peine réveillées des deux protagonistes était assez comiques. Bref, Zeck finit par arriver devant la porte de la demeure avec Kalim à ses talons. Le Huckster fit signe au chien des enfers de rester un peu en retrait et il se plaça bien en face de la porte, il leva la main droite de laquelle sa bague changea de forme et pris celle d’un pinceau, le sorcier commença à effectuer des mouvements dans l’air en face de l’entrée puis le symbole se matérialisa dans un flash de lumière bref et disparut aussitôt, les deux battants de la porte s’ouvrirent alors en silence. La lumière pénétra dans le hall d’entrée et laissa entrevoir sur le mur face à celle-ci une immense peinture en cours avec la représentation de Zeck et de Yukia, à la façon de la création d’Adam par Michel Angelo. Alors que la lumière continuait à pénétrer dans la pièce sombre un petit son se fit entendre à répétition depuis l’escalier qui montait de chaque côté de la pièce pour se rejoindre à l’étage supérieur. On entendit un « Zeck est le plus beau ».

Autant dire que Zeck fronça les sourcils et abaissa les épaules et la tête en entendant le chérubin sur la rampe de l’escalier qui continuait de faire sa groupie. Zeck secoua la tête et se dirigea vers lui en murmurant entre ses dents.

«Qui m’a foutue cet idole ici ! J’avais pourtant dit à Yukia de ne pas le sortir de ma chambre ! »

Le huckster enleva son T-shirt de nouveau et attrapa le chérubin pour le couvrir, Il cessa immédiatement de dire que Zeck était le plus beau une fois à l’obscurité. Et le Huckster revint sur ses pas pour accueillir Kalim en levant un bras pour lui présenter la pièce.

«Bienvenu chez les peintures Kalim… Viens, je vais t’emmener à la cuisine, on y sera tranquille… Surtout, te paume pas, ce château est un vrai labyrinthe si on ne connait pas, même moi j’ai encore du mal à m’y retrouver… »

*Si l’Ours glouton n’y est pas, mais ça ne posera surement pas de problème de toute façon.*

Il sourit au cerbère et le laissa observer les lieux. D’emblée, on pouvait dire que le sorcier était totalement narcissique, surtout en regardant la peinture qui n’était pas finie. Mais en y jetant un coup d’œil de plus près, on pouvait voir le boulot monstrueux qui était entreprit ici-même en représentant tous les clans d’Inferni, y compris les neutres. Zeck vint prendre la pizza et alla déposer tout ça en cuisine, ranger les poches de sang dans un bac du frigo qui en détenait déjà et préparer la table. La cuisine était de style américaine, cuisine ouverte donc, avec un minibar qui cachait l'établi et un peu la petite pièce qui servait à faire à manger et au dessus du mini bar il y avait des rangements avec des verres. Un vrai petit coin imitation pub ou mini saloon. Adjacent à la cuisine il y avait un grand salon dont les portes coulissantes par lesquelles on entrait, étaient légèrement entrouvertes. Mais il ne semblait y avoir personne aujourd'hui au château. Soi Yukia s'était perdue, soit elle faisait ses petites affaires dehors ou dans sa chambre.

1080 mots +5 rubis par MF

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Here We are! To the Paint's Castle! (Private Kalim)   Sam 7 Déc - 13:49

Finalement les deux hommes étaient donc partie à la pizzeria pour prendre une pizza à emporter de deux saveurs avec des poches de sang. Il fallait bien donner le change même si Kalim avait surtout très envie de goûter à la pizza. Bref le voilà d'ailleurs qui se mit à porter la pizza pour espérer la voir arriver entière à leur destination sans finir dans l'estomac de Zeck. Il faut dire que c'est vrai que l'odeur était alléchante en soit, par contre une étonnante révélation. Le chef des peintures connaissait donc Balthi, intéressant il fallait garder ça dans un coin de sa tête.

« Nous sommes condamnés à ne pouvoir nous sustenter que de sang...comme tu viens de le faire remarquer on vomit au chose solide...  C'est bien dommage d'ailleurs enfin c'est la vie...ou plutôt la mort. »

Bref voilà donc les deux jeunes hommes qui avait pris la direction du château des peintures qui était d'ailleurs un vrai labyrinthe mais aussi un trompe l'oeil. Bref Kalim observa les lieux avec des statuts très...particulière et un cupidon... euh bref Zeck vivait vraiment dans un coin bizarre où les cupidons disent qu'il est le plus beau, enfin un cupidon... sans compter du grand tableau de l'entrée. Bref passons sur les détails et direction la cuisine pour pouvoir manger tranquillement et le Cerbère espérait bien se prendre une bonne part de pizza pour connaître enfin le goût que ça a.

Une fois une cuisine Kalim posa finalement la pizza alors qu'il n'avait croisé personne en chemin ce qui n'était pas plus mal, puis le barman n'avait pas vraiment non plus envie de crier sur les toits qu'il se partageait une pizza avec le chef peinture. Déjà il n'est pas censé pouvoir manger de la pizza ensuite bin un lapin chez les peintures ça aurait pu être mal vu même si sur ce dernier détail Kalim n'accordait que peu d'importance.

« Tu es sûr qu'on sera tranquille ici pas d'espion ?

322 mots +5 rubis par MF
Revenir en haut Aller en bas
Zeck Skyhigh
Sorcier
Sorcier
avatar

Messages : 1518
Date d'inscription : 06/09/2013

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Gardien des esprits
Place dans votre clan: Chef des peintures

MessageSujet: Re: Here We are! To the Paint's Castle! (Private Kalim)   Sam 7 Déc - 14:35

Zeck trouvait ça stupide, pourquoi en mourant certain devenaient des vampires ? C’était complètement absurde, surtout si la personne était contre ce changement d’apparence. Enfin, on n’avait pas non plus le choix. Zeck ce serait surement laissé crever s’il n’avait pas pu continuer à manger des plats comme cette Pizza qui l’attendait en lui lançant des odeurs aguicheuses. Bref, Zeck se tourna vers le Cerbère alors qu’il n’était pas rassuré que l’endroit ne soit pas plein d’espions ou un truc du genre. Déjà, les espions, faudrait qu’ils arrivent à rentrer, car le reste des endroits où ils pourraient pénétrer étaient régis par un champ de force invisible. Quiconque tentait d’entrer sans bague ou permission était directement renvoyé vers l’entrée dehors par un portail de retour. Bref, mis à part ceux que le chef ou son bras droit autorisait à faire entrer par une simple invitation, les autres n’y étaient pas les bienvenus. Zeck pointa un doigt vers le Cerbère et lui sourit.

«Bouge pas de là, je vais aller parler à mon bras droit…»

*Et ranger cette foutue groupie dans mon placard*

Après mot, il baissa le bras et parti dans les couloirs pour monter à l’étage supérieur et déposer son idole dans son placard de chambre, prendre sa bourse de pièces en chocolat, et  aller voir Yukia qui, au final se trouvait dans sa chambre tranquillement en train de s’occuper de ses petites affaires… En…. En train de danser avec une musique qui bouge bien qui lui cassa sérieusement les oreilles. En prime elle était en train de bouffer un paquet de bonbons et du chocolat. Le Huckster plaqua ses mains à ses oreilles et fronça les sourcils en entrant dans la pièce. Elle s’arrêta lorsqu’il finit par avoir son attention et elle alla baisser le son. Enfin un peu plus calme, Zeck prit un air sérieux et expliqua à Yu’ qu’il était avec le bras droit du chef des pompons et qu’ils parlaient de choses sérieuses, qu’elle ne devait donc pas les déranger sous aucun prétexte. Une fois qu’il eut tout dit il lui lança la bourse encore pleine de pièces et lui sourit avant de la laisser et sortir de sa chambre. À peine sorti la musique redevint un peu plus forte et Zeck leva les yeux au ciel avant de retourner dans la cuisine. Ils seraient tranquilles étant donné qu’ils n’étaient que deux au château. Donc question tranquillité ils allaient être servis. Une fois de retour, Zeck s’installa sur le bar en face de Kalim et ouvrit la boite à pizza. Un grand sourire aux lèvres il désigna la pizza en regardant le cerbère.

«J’ai dit à Yukia de ne pas nous déranger sous aucun prétexte. On est que deux au château alors tu peux te faire plaisir. On sera tranquille.»

Et après mot il commença les hostilités. Que ça faisait du bon de manger.

476 mots +5 rubis par MF

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Here We are! To the Paint's Castle! (Private Kalim)   Sam 7 Déc - 19:00

Kalim attendait donc la cuisine le temps que Zeck s'absente, il avait très envie de goûter à la pizza mais il se retenait en attendant avec patience. Il fallait reconnaître que c'était calme, tranquille même il faut le dire, personne ne vint déranger le Cerbère pendant que ce dernier attendait le chef des peintures qui revint peut après en lui disant que personne ne viendrait les déranger. Il déballa la pizza qui dégageait une odeur des plus appétisantes.

« Et bien à table alors...je n'en ai jamais mangé, à vrai dire je n'ai pas le souvenir d'avoir mangé grand chose. A part du jambon et du sang rien de plus et encore le jambon je n'ai goûté qu'une seule fois. »

Le chien des enfers se prit donc une part qu'il porta à ses lèvres pour croquer après avoir humé l'odeur une nouvelle fois la sentant comme plus importante. Il ne se doutait pas que son flair de son côté animal s'était légèrement éveillé. Finalement il croqua son sa part et le goût enveloppa ses papillons et il fallait reconnaître que c'était délicieux, un vrai délice cette pizza.

« C'est vraiment très bon... quand je pense que je suis passé à côté de ça pendant tout ce temps. »

Il continua de manger mais avec calme, pas besoin de se précipiter puis Kalim voulait savourait ce qu'il mangeait.

« En tous cas deux pour un château on ne peut pas dire que vous manquez de place, vous devez être plutôt tranquille. »


242 mots +2rubis par MF
Revenir en haut Aller en bas
Zeck Skyhigh
Sorcier
Sorcier
avatar

Messages : 1518
Date d'inscription : 06/09/2013

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Gardien des esprits
Place dans votre clan: Chef des peintures

MessageSujet: Re: Here We are! To the Paint's Castle! (Private Kalim)   Dim 8 Déc - 12:06

Une sensation de diverses saveurs dans la bouche, c’était quelque chose d’agréable. Bien que le Huckster ait carrément la dalle, il mangeait lentement contrairement à Yukia qui, elle, aurait déjà englouti la troisième part à une vitesse affolante. C’est donc avec calme et au rythme de tortue qu’il mangea sa part de pizza, tout en écoutant le cerbère. Eh bien, c’est vrai que vu comme ça, ne manger que de la viande ou n’avoir que le souvenir du sang n’était pas quelque chose d’agréable. En même temps s’il a toujours cru qu’il était un vampire c’était bien normal. Pourtant, il y aurait très bien pu y avoir des signes distinctifs qui le lui montraient bien l’inverse.

«Et tu n’as jamais douté, qu’il était possible que tu ne sois pas ce qu’on t’a toujours dit ? Il n’y a jamais eu de signes qui montraient que tu n’étais pas un suceur de sang ? »

Oui, ces questions l’intriguaient, comment ne pas passer à côté de signes distinctifs ? Surtout qu’entre chien des enfers et vampire il y avait un grand fossé. Et ce même si on avait perdu la mémoire, il y aurait forcément eu des signes précurseurs de ce qu’il était autrefois. Et puis c’était tout de même étrange aussi que ces marques, comme sa queue ou même d’autres ne ressortaient que maintenant. À moins qu’un puisant sorcier ai fait en sorte qu’il soit camouflé et que le sort s’effrite seulement maintenant. En y pensant, Zeck ferma les yeux, s’essuyant la bouche avec une serviette après avoir fini sa première part. Il soupira. Il avait l’image du Cerbère spectral en tête, cette vision que l’esprit lui avait montrée. Cette tristesse et cette solitude qu’il avait fortement ressentie à ce moment-là, il ne savait pas pourquoi mais il ne la comprenait que trop bien. Quand d’un coup il eut comme une image étrange, un flash qui remonta à la surface. Il rouvrit les yeux et fronça les sourcils. Qu’est-ce que c’était que cette image qu’il venait d’apercevoir ? Il ne pouvait pas le dire. Il avait clairement vu de la souffrance venant d’un homme enchainé dans l’obscurité. Mais allez savoir pourquoi il avait eu cette image. Zeck se pencha pour reprendre une autre part et la manger sans rien dire. Il ne montrait qu’un vague trouble de sa personne mais on pouvait l’apparenter surtout à ses troubles sur les questions qu’il avait posées juste avant. Cependant, il ne s’affola pas, ça pouvait parfaitement être quelque chose de futile, une image de cauchemar qu’il aurait pu oublier. Pour lui ça ne voulait rien dire.

«C’est quand même bizarre que depuis tout ce temps tu n’aies pas ressenti des instincts familiers par rapport à ce que tu es vraiment. Ça ne s’éveille que maintenant ?»

Il rouvrit les yeux et fixa le Cerbère sans rien dire, l’écoutant calmement et continuant de manger. Il esquissa un léger sourire en réponse à ce que Kalim ressentait pour goûter pour la première fois à une pizza.

«Alors fais-toi plaisir mon grand. Pour être tranquille, on l’est, mais il y a bien trop de pièces et de couloir pour seulement deux personnes. Un de ces jours on va devoir faire une exploration totale et complète de ce château avec Yukia, et toute aide sera la bienvenue… Je ne sais pas si pour Yu’ c’est la même, mais parfois j’entends des trucs bizarres venant des sous-sols…  »

Depuis qu’il avait emménagé avec Yukia il n’avait pas encore parlé de ça avec elle mais au vu des innombrables couloirs et pièces de ce château, il n’avait pas encore trouvé l’accès aux sous-sols et surtout, il redoutait qu’il y ai des créatures ou des monstres dans ce château, et peut-être même des fantômes mais ça, il en avait déjà combattu donc bon. Ce n’était pas ce qu’il craignait le plus. Il espérait simplement que les monstres du sous-sol ne trouvent pas comment remonter à la surface pendant que l’un ou l’autre dormait.

657 mots +5 rubis par MF

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Here We are! To the Paint's Castle! (Private Kalim)   Lun 9 Déc - 8:12

Zeck venait de poser le doigt sur une question intéressante en soit : le fait qu'aucun signe n'est indiqué à Kalim qu'il n'était pas autre chose que ce qu'on lui a dit pendant si longtemps. Et bien à dire vrai non il y en avait bien eu un mais personne ne l'avait jamais percuté en soit puis sinon il n'avait aucun élément pour montrer qu'il n'était pas ce qu'on lui avait dit.

« Non pas vraiment mes attribues de Cerbère ont commencé que maintenant à se pointer....On avait pas de raison de penser que j'étais autre chose, j'avais des crocs, je maîtrisais les ombres et j'avais soif de sang, avec ce régime je n'étais pas affamé il n'y avait donc pas de raison de croire que j'étais autre chose...Bon par contre je comprends mieux pourquoi je mordais mal...et qu'il m'arrivait parfois d'arracher un bout de chaire....l'instinct sans doute. »

Kalim se mit à réfléchir à partir de quel moment il a commencé à avoir plus de signe qu'il était un Cerbère et non pas un vampire.

« A dire vrai ça a commencé après qu'on m'en ai parlé les apparitions de queues et tout...avant j'avais quelques flash parfois mais ça s'arrêtait là et souvent ils étaient même compréhensibles donc bon...Enfin maintenant on sait et j'ai l'impression que ma nature profonde se réveille du coup...c'est un peu perturbant parfois mais je commence à m'y faire »

Kalim prit une part de l'autre moitié de la pizza pour découvrir d'autres saveurs qui étaient différentes mais tout aussi agréable. Zeck fit ensuite mention de la grandeur de château et de bruits étrange, peut-être y avait-il effectivement des monstres qui sait.

« Je veux bien vous aider....je pourrais essayer de sonder le château avec mon pouvoir du regard des ombres....enfin pas sûr que sa marche complètement vu que je ne connais pas les lieux. Mais c'est sûr que s'il y a des monstres il vaut mieux le savoir rapidement ça pourrait être dangereux. »

Chez les lapins au moins il n'y avait pas se genre de problème, la seule chose curieuse à la limite c'était le lapin blanc qui fait des crottes en chocolat ou Alex qui a un serpent de mer bébé et encore...pour Kalim ça n'avait rien d'inquiétant.



363 mots +5 rubis par MF
Revenir en haut Aller en bas
Zeck Skyhigh
Sorcier
Sorcier
avatar

Messages : 1518
Date d'inscription : 06/09/2013

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Gardien des esprits
Place dans votre clan: Chef des peintures

MessageSujet: Re: Here We are! To the Paint's Castle! (Private Kalim)   Lun 9 Déc - 8:39

Zeck avait écouté avec calme, tout en mangeant sa part de pizza Kalim qui lui expliquait que les signes sur ce qu’il était ne s’éveillaient que depuis qu’on le lui avait dit. Il fronça les sourcils. C’était quand même un truc franchement étrange. Comment ça pouvait être possible que jusqu’à maintenant il n’y ai rien et puis qu’un jour on lui dise « t’es l’Cerbère » et pof, les signes apparaissent en masse d’un coup. D’ailleurs grosse question qui le turlupinait également, c’était la dernière fois au El Diablo, pourquoi il s’était mis tout à coup à saigner ?

«Je voulais te demander, la dernière fois lors de notre réunion ? Qu’est-ce que t’avais ? Pourquoi tu t’es mis tout à coup à saigner ? »

Il croisait les bras contre lui et fit une pause avant de se manger une autre part. Il écouta Kalim avec attention et surtout, il espérait une réponse à ce qu’il lui était arrivé. Surement un autre signe de son changement d’apparence. Bientôt, il l’avait dit, il allait finir par avoir des coussinets ! Et des oreilles de chiens, tant qu’à faire… Là à l’avis de Zeck il n’allait plus pouvoir être caché bien longtemps si ça continuait. Puis Kalim parla de l’exploration du château.

«Mhh! Oui, va falloir jouer les explorateurs ce coup-ci… Puis t’embête pas à faire ton truc du regard des ombres, tu risquerais de t’épuiser pour rien.»

Il avait un air sérieux et réfléchi, comme la dernière fois au El Diablo, cette histoire ne le rassurait pas.

«Va surement falloir sortir les cartes pour faire un schéma des lieux et les piolets s’il y a des passages à dégager. Qui sait, y’a peut-être des vieilles reliques que l’ancien chef des peintures a planqué là-dessous. Ou même celui d’avant encore !»

Et le voilà qu’il était parti dans un délire de chasse au trésor. Il avait quelque part hâte d’y être. Il avait toujours voulut savoir ce qu’était la vie d’un explorateur et d’un archéologue. Et puis qui sait, ça lui ferait un bon entrainement aussi pour maîtriser d’autres sorts. Un léger sourire traça son visage alors qu’il rêvait encore de découvrir des pièces secrètes et des reliques cachées, peut-être maudites ou même plus encore. Ça serait formidable de trouver un truc dans ce style-là. Le sourire revenu, Zeck reprit une autre part pour goûter l’autre saveur de la pizza, celle-là aussi n’était pas mauvaise. Même carrément bonne d’ailleurs.

403 mots +5 rubis par MF

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Here We are! To the Paint's Castle! (Private Kalim)   Lun 9 Déc - 9:02

Kalim n'avait pas vu venir la question suivante, à savoir pourquoi il avait saigné au bar la dernière fois. Le chef des peintures était parti avant d'avoir vu le pourquoi justement sinon il n'aurait pas poser la question mais la réponse était assez simple, d'ailleurs pour accompagner ses dires il se concentra sur cette raison qui mit à temps avant de sortir même s'il les maîtrisait presque parfaitement. C'était à cause des oreilles de Cerbère, ces dernières se mirent à bouger légèrement.

« J'ai saigné à cause de ça, elles ont décidé de sortir au bar après que tu sois parti, ainsi que mes griffes d'ailleurs. Je suppose que ça c'est mit à saigner car ça faisait longtemps que tout ça n'était pas sorti...Ca a fait un mal de chien d'ailleurs sans mauvais jeu de mots. »


A peine sorti, à peine reparti pour les oreilles du Cerbère il préférait ne pas tenter le diable le petit Kalim, encore la pizza il pouvait toujours trouver une excuse et se mettre à vomir si jamais la fameuse Yukia se montrait mais les oreilles plus dure à trouver une parade. Bref Kalim termina sa part alors que la discussion revient sur l'exploration. Zeck lui annonça qu'il n'était pas la peine que le barman se fatigue et qu'il ferait ça à l'ancienne. D'ailleurs à l'écoutait on sentait une certaine excitation, et cela arracha tout de même un micro sourire à peine visible à Kalim.

« C'est vrai qu'il doit y avoir pas mal de chose étonnante ici, l'exploration devrait être intéressante mais il faudra rester prudent tout de même. Après je n'étais jamais vu ici avant, je suis en Inferni depuis longtemps mais bras droit que depuis qu'Alex a pris le pouvoir en faite. Je crois que l'ancien chef me voyait un peu comme un fils d'ailleurs mais je n'occupais pas de réelle position dans le clan jusque là. »

Kalim aimait bien voir Zeck avec autant d'énergie, ça faisait plaisir mais en même temps il en avait toujours à revendre même pendant ses moments de poisse à bien y réfléchir.

« Par contre faudra pas fouiller seul surtout toi avec ta poisse ça serait un coup à te perdre ou pire »


359 mots +5 rubis par MF
Revenir en haut Aller en bas
Zeck Skyhigh
Sorcier
Sorcier
avatar

Messages : 1518
Date d'inscription : 06/09/2013

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Gardien des esprits
Place dans votre clan: Chef des peintures

MessageSujet: Re: Here We are! To the Paint's Castle! (Private Kalim)   Lun 9 Déc - 9:34

Zeck sourit et sursauta lorsqu’il remarqua le micro sourire de Kalim. Il bondit de sa chaise et le désigna du doigt.

«Ha ! Vu ! J’ai vu que tu avais souri !» Il ricana légèrement et baissa le bras en secouant la tête. «Alors il t’arrive quand même de sourire en ma présence ! Hahaa !!» Dit-il avec une grosse voix légèrement théâtrale et amusée.

Il secoua la tête et sourit à la remarque de Kalim sur sa poisse dans le château. Zeck trépignait à l’idée d’aller faire des découvertes du château, mais il n’était pas suicidaire au point de la faire tout seul.

«Nan, mais je suis pas aussi suicidaire que tu ne le penses, ouais, je suis poissard, mais je suis parfaitement lucide. J’ai des responsabilités en tant que chef, ne vas pas croire que je vais faire ça tout seul. Yukia sera de la partie, et comme je t’ai dit, toute aide sera la bienvenue. Mais vous risquez de ne pas nous voir pendant  plusieurs jours. »

Zeck se rassit sur son tabouret de bar et reprit une part de Pizza, il n’avait pas assouvit sa faim encore. Mais la suite des évènements le fit stopper la trajectoire de sa pizza entre sa main et sa bouche. Alors là c’était le pompon ! Sans mauvais jeu de mot bien entendu, ce que Kalim venait de lui montrer le fit entrouvrir la bouche légèrement et faire de grands yeux ronds à la limite des cartoons. S’il avait eu un clope au bec là, c’était sûr qu’il l’aurait fait tomber sur ses cuisses et qu’il se serait brûler à coup sûr. Mais là, c’était les petits morceaux de pizza qui commençaient à vouloir quitter la pâte pour atterrir sur ses cuisses. La vache, il avait pensé à la chose, mais le voir en vrai l’avait complètement rendu ahuri. En se reprenant de sa stupeur, le Huckster toussota en mettant sa main devant la bouche, il faisait bien de ne pas les laisser à l’air libre plus longtemps, sinon Zeck n’aurait pas cessé de les fixer avec une extrême nervosité. Il ferma les yeux et regarda le Cerbère en souriant légèrement.

«Bah ça alors ! Si je m’y attendais… Enfin, j’y avais fortement songé mais je n’aurais vraiment pas pensé que c’était vraiment le cas… »

Il fronça les sourcils et se pencha légèrement vers lui en s’appuyant d’un coude sur le comptoir. Il était très sérieux et surtout très inquiet. Il ne voulait pas que les esprits le découvrent, mais là, vraiment, si ça continuait, il ne payait pas cher pour qu’on le découvre très vite. Son regard plongea dans celui de Kalim, et ce dernier pouvait ressentir ce qui dérangeait Zeck, ce qui l’inquiétait surtout beaucoup.

«Kalim, je ne veux pas t’offenser, mais fais bien attention à ça, il se peut que ça aille bien plus vite que prévu et je ne veux vraiment pas qu’il t’arrive quelque chose. Fais attention à ce que ça ne t’arrives pas en pleine rue. »

Il parlait calmement, mais sa voix était moins audible et plus inquiétante que plus tôt. Non, vraiment, il ne voudrait pas que les Esprits le chope. Surtout qu’il ne savait pas ce qu’ils lui voulaient, et si ça se trouve ils voudront le tuer pour le punir d’être parti et d’avoir laissé son poste. L’enfer se portait très bien sans gardien des portes, au pire, ils n’ont qu’à trouver quelqu’un d’autre qui remplace le cerbère.

572 mots +5 rubis par MF

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Here We are! To the Paint's Castle! (Private Kalim)   Lun 9 Déc - 12:03

Une chose était positive avec Zeck c'est qu'il était rationnel sur sa poise heureusement, il faut dire que sinon il aurait finit si pied sous terre bien plus tôt que ça. Une autre chose épique fut sa réaction face au micro sourire du chien des enfers, le fait de l'avoir vu semblait le réjouir ce qui ne fit que conforter le micro sourire de Kalim avant qu'il ne reprenne son inexpressivité rapidement.

Bon la suite fut encore plus comique lorsque Zeck observa les oreilles, on pouvait presque dire que la pizza lui en tombait. Il y avait donc pensé mais il ne pensait pas le voir, c'est vrai que ça devait lui faire bizarre. Il faut dire que ça faisait déjà bizarre à Kalim lui même donc aux autres aussi. Autre chose touchante fut l'inquiétude du chef des peintures pour le Cerbère qui apprécia cette attention.

« Je suis prudent en voyant que tout commence à se réveiller j'ai décidé de prendre les devants. Je me fais des séances d'entraînement pour contrôler mes nouveaux attribues si on peut dire....pour éviter les accidents enfin il faut dire que j'évite un peu la foule depuis que je sais....je n'ai pas vraiment envie de savoir ce que les esprits me réserve comme sors. »

En parlant de nouveaux attribues le chien des enfers sortit une griffe ce qui était encore un peu douloureux pour lui puis il se coupa une nouvelle part de pizza qui était mal coupée à l'origine. Kalim passait un moment plutôt agréable à cet instant, un vrai petit moment de détente à partager un pizza.

« En tout cas c'est gentil de t'inquiéter pour moi surtout que toi aussi tu risques gros...comme vous tous d'ailleurs à me protéger et je vous en remercie grandement. J'espère simplement ne pas vous attirer trop de problème au final »


303 mots +5 rubis par MF
Revenir en haut Aller en bas
Zeck Skyhigh
Sorcier
Sorcier
avatar

Messages : 1518
Date d'inscription : 06/09/2013

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Gardien des esprits
Place dans votre clan: Chef des peintures

MessageSujet: Re: Here We are! To the Paint's Castle! (Private Kalim)   Lun 9 Déc - 17:30

"C'est normal de s'inquiéter pour quelqu'un qu'on apprécie… Enfin, pour moi en tout cas, ça l'est…"

Il toussota légèrement et regarda Kalim avec un léger sourire néanmoins rassuré du fait que le Cerbère prenait de grosses précautions pour ne pas se faire repérer. Mais il fallait le dire aussi, Zeck risquait sa peau, et il n'imaginait vraiment pas le sort que les esprits lui réservait s'ils découvraient qu'il le planquait envers et contre tout. En fait, ce qu'il redoutait surtout c'était leur contact, il ne savait pas si les esprits pouvaient savoir des choses par simple contacte ou pas. Donc valait mieux éviter pour l'instant de vouloir embrasser la boule de pet lumineuse. Il avait été con de demander à l'esprit de venir d'ailleurs, car il aurait très bien pu se pointer en présence de Kalim. Le Huckster eut alors une fois de plus une vision de ce qui pouvait l'attendre, attaché par des chaines et en présence d'un démon qui souriait à l'idée de bien le punir. Il se frotta l'arrière de la tête et l'air contrit il leva les yeux vers le Cerbère, abandonnant sa part de pizza qu'il s'était prise pour la manger. Cette vision venait un peu de lui couper l'appétit. Il revoyait trop son père qui l'attendait fermement avec une bouteille d'alcool à la main et l'air malsain sur son visage une main dans la poche de son pantalon. Non, vraiment, il n'imaginait pas ce que les démons pourraient lui faire s'ils apprenait que le gardien des esprits avait aider à cacher le Cerbère.

Son attention se porta alors sur ce que Kalim avait di plus tôt, concernant l'entrainement. Il reposa sa part de pizza dans la boite en carton et se redressa, l'air impassible.

"Que dirais-tu de t'entrainer un peu avec moi dans ce cas? Ça me donnerait un aperçut de ce dont tu es capable de faire. Et puis comme ça, je pourrais aussi m'entrainer un peu. A moins que tu n'aies envie d'être tranquille aujourd'hui. Et je le comprends. Un petite joute amicale?"

Il croisait les bras contre son torse et resta silencieux après coup. Zeck avait trouvé une pièce qui serait parfaite pour des entrainements qu'on voulait garder secret, elle était vaste et semblait être une ancienne pièce pour les fêtes ou les bals. Mais l'utiliser pour s'entrainer pouvait être aussi très bien.

"Et si tu veux t'entrainer en s'cret, y'a un endroit ici qui le permet!"Dit-il avec un léger sourire complice.

406 mots +5 rubis par MF

_________________



Dernière édition par Zeck Skyhigh le Mar 10 Déc - 11:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Here We are! To the Paint's Castle! (Private Kalim)   Mar 10 Déc - 8:14

La réponse de Zeck sur les personnes qu'on apprécie toucha le chien des enfers qui lui fit un signe de tête pour lui témoigner son respect et le fait qu'il appréciait son geste. Le chef des peintures étaient vraiment quelqu'un de bien il n'y a pas à dire, un poissard qui dissimule une personne dangereuse et redoutable en combat, il le savait, il s'en doutait et d'ailleurs son instinct de chasse le lui confirmait. Kalim avait de vague souvenir de Zeck en train de se battre sur la plage mais au vue de son état ce jour là ça restait flou, cependant il faisait confiance en son instinct surtout qu'il savait qu'il était plutôt pas trop mal en soit. D'ailleurs le chef des peintures sembla perdu dans ses pensées et le barman resta donc silencieux pendant ce temps.

Après un moment alors que son interlocuteur abandonna il lui proposa un petit entraînement en toute amitié, juste histoire de voir un peu le niveau. Pourquoi pas puis ça pourrait permettre au Cerbère de s'entraîner un peu en toute discrétion.

«Pourquoi pas mais un petit, je n'ai pas vraiment envie de me lancer dans un truc ultra poussé non plus. C'est vraiment histoire de se dégourdir un peu. »


Kalim termina sa part de pizza, il avait largement assez mangé, surtout qu'en général il ne mange pas beaucoup mais c'est vrai que pouvoir se nourrir avec de la nourriture consistante avait eu pour effet d'ouvrir un peu plus l'appétit du chien des enfers. Il faisait donc attention à ce qu'il mangeait tout de même sinon il prendrait vite du poids, enfin en même temps il faisait beaucoup d'activités physique puis il avait l'impression d'avoir plus de force après avoir mangé solide. Il n'avait pas encore pris le coup de manger à chaque fois ainsi mais qui sait peut-être un jour, en attendant régime sang pour ne pas éveiller les soupçons avec parfois un extra comme celui-ci à l'abri des regards.

« Tu veux qu'on y aille maintenant si tu as fini de manger ou plus tard ? »


339 mots +5 rubis par MF
Revenir en haut Aller en bas
Zeck Skyhigh
Sorcier
Sorcier
avatar

Messages : 1518
Date d'inscription : 06/09/2013

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Gardien des esprits
Place dans votre clan: Chef des peintures

MessageSujet: Re: Here We are! To the Paint's Castle! (Private Kalim)   Mar 10 Déc - 11:44

Un signe de reconnaissance de la part de Kalim, eh bien, ça faisait plaisir au Huckster qui avait dû le toucher avec ses paroles. Il ne voyait que ça. Il sourit et observa le Cerbère finir sa part de pizza, pour lui, il avait terminé depuis que la vision lui avait coupé l'appétit. Et c'était tant mieux. Mais au final le sorcier fut ravi que Kal' accepte une petite joute amicale. Bien évidemment, il n'avait pas non plus envie de se prendre la tête, c'est pourquoi il ferait ça à la légère. En retenant ses coups. Et puis pas la peine de se taper à mort lorsqu'il s'agit d'un entrainement amicale. Le Huckster frappa dans ses mains et sauta de son tabouret, chopa un stylo qu'il fit tourner entre ses doigts avec dextérité avant de trouver un morceau de papier où il écrivit à l'attention de Yukia pour lui dire qu'elle pouvait se servir de ce qu'il restait de la pizza si jamais elle sortait de sa chambre. Il prit alors le carton de pizza et le referma pour y déposer le petit mot pour son bras droit, il se lava ensuite les mains et se tourna vers Kalim en s'essuyant les mains.

"Finish pour moi!"

Il se tourna pour ranger le torchon et commença à aller vers le salon.

"J'te laisse te pouponner, je suis à côté."

Il disparut pour aller se vautrer sur le canapé en attendant que Kalim finisse ses petites affaires et le rejoigne. Une fois ceci fait, Zeck sauta du canapé, il était énergique le petit. Et ça se voyait bien. En fait il trépignait d'impatience de savoir ce que valait la force du Cerbère. Certainement très puissant. Mais il savait qu'ils ne se battraient pas à fond. Et c'était juste pour s'amuser, puis se tester l'un/l'autre.

"Let's go! Follow me, Kal!"

Le Huckster prit un couloir qui menait vers les étages supérieurs mais au lieu de ça il prit la direction opposée aux chambres et continua sur un interminable couloir qui finissait sur des marches pour arriver à une double porte en bois massif, légèrement usée par le temps. Lorsqu'il l'ouvrit, une vieille odeur de moisissure et de renfermer en sorti et Zeck se mit la main devant le nez et se recula.

"Pouah! J'avais oublié qu'il fallait l'aérer cette pièce! Désolé pour l'odeur, je l'ai découverte y'a peu de temps."

Il se dirigea vers les fenêtres qu'il ouvrit en grand pour laisser passer l'air et faire en sorte que les odeurs soient un peu moins présentes. En plus de la moisissure, ça sentait le vieux. C'était vraiment une pièce qui n'avait pas été ouverte depuis longtemps.

435 mots +5 rubis par MF

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Here We are! To the Paint's Castle! (Private Kalim)   Mar 10 Déc - 14:41

Kalim avait terminé et apparemment Zeck aussi de son côté ce qui voulait dire que l'heure de l'entraînement était venu pour les deux jeunes hommes. Le chef des peintures s'occupa de laisser un mot sur la boite à pizza pour son bras droit puis il alla attendre le chien des enfers dans la pièce d'à côté. Kalim s'essuya les mains à son tour avant de rejoindre très rapidement le poissard pour le suivre dans les couloirs du château labyrinthique avant d'atterrir devant de grandes portes semblant relativement anciennes et usées. Lorsque Zeck les ouvrit Kalim fut frapper par l'odeur désagréable de moisi mais aussi de renfermé. Son flair était devenu sensible surtout maintenant qu'il entraînait depuis quelques temps.

« Ca sens vraiment la mort ta pièce...il faut plus qu'aérer là... enfin ça devrait aller. »

Kalim finit par entrer dans la salle après s'être habitué à l'odeur alors qu'il commença à s'étirer légèrement. Le poissard pendant ce temps avait ouvert les fenêtres pour faire partir l'odeur de renfermée plus que présente. Au moins la salle était vaste et ça serait très agréable de s'entraîner dans un tel environnement l'odeur en moins.

« Par quoi tu veux commencer, une idée précise ? »


Après tout c'était le sorcier qui avait cette proposition donc peut-être avait-il une idée d'entraînement bien précise, avec ou sans magie. Dans tous les cas Kalim s'adapterait sans souci étant lui même très dangereux dans les deux situations, mais le chien des enfers savait parfaitement que le chef des pinceaux était tout aussi redoutable.



249 mots +2 rubis par MF
Revenir en haut Aller en bas
Zeck Skyhigh
Sorcier
Sorcier
avatar

Messages : 1518
Date d'inscription : 06/09/2013

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Gardien des esprits
Place dans votre clan: Chef des peintures

MessageSujet: Re: Here We are! To the Paint's Castle! (Private Kalim)   Mar 10 Déc - 15:45

Dommage qu'il n'ai pas le sort de bourrasque pour faire partir plus rapidement l'odeur, vraiment, c'était insupportable et il n'imaginait pas pour le chien des enfers qui finit par rentrer dans la pièce. Zeck chercha dans les différents buffets aux quatre coin de la pièce et il finit par trouver des bougies avec un parfum agréablement odorant. Il sourit et fit en sorte que les bougies tiennent sur  des chandeliers à chaque meubles de la pièce. Il utilisa son sort de feu mineur pour les allumer. Il espérait que l'odeur partirait avec ça, et si elle est trop forte il les éteindrait. La salle était vaste et Zeck aimait ce genre d'endroits comme celui-ci, ça lui donnait une certaine sensation d'évasion et de liberté bien qu'il soit dans un endroit clos. Il revint voir Kalim qui commençait déjà à s'échauffer.

"Eh bien, pour commencer on va attendre que l'odeur de renfermé se dissipe un peu en s'échauffant. Par contre ça ne dépend que de tes compétences martiales, si tu sais te battre on n'utilise pas de magie, sinon, avec la magie. Comme tu veux."

Il pensa à une chose, peut-être qu'il était plus à l'aise avec des armes Il sourit et leva les mains pour lui dire d'attendre là et continuer son échauffement.

"Bouge pas de là, je ramène des armes si tu veux."

Il fit un tour de cercle au sol avec son doigt, ce qui fit apparaître un portail. Le Huckster sauta dedans ce qui le téléporta dans sa chambre plus haut. Il connaissait bien les lieux donc il n'y avait aucun mal à les imaginer dans sa tête. Il revint par un autre portail qui apparut dans le mur avec des couteaux et deux bâtons de Bambou, il comptait donner l'autre bâton à Lyu Xion mais autant qu'il serve à Kalim avant.

"Yo! Tu sais utiliser les bâtons? J'ai pris des couteaux de lancer aussi, enfin tu me dis ce que tu préfères et on voit ensemble."

Il déposa les couteaux soigneusement sur un des buffets et lança un des bâtons de bambou à Kalim et s'amusa à faire tourner le sien comme un vrai petit professionnel. En fait Zeck était redoutable au combat au bâton, plus qu'à mains nues car il avait principalement apprit avec un bâton. Il s'échauffa en gardant son bâton en main, ça lui permettait de s'étirer avec plus de précautions. Attendant que le cerbère lui réponde tranquillement.

399 mots +5 rubis par MF

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Here We are! To the Paint's Castle! (Private Kalim)   Mar 10 Déc - 19:18


Zeck proposa n'importe quel type d'entraînement mais il était vrai que le Cerbère n'avait pas de préférence, par contre l'annonce de la possibilité d'utiliser des armes n'était pas venu à l'esprit du chien des enfers. On va dire que les mauvaises odeurs le troublaient même si avec les fenêtres ouvertes et les bougie parfumés cela allait déjà mieux. Il allait facilement s'habituer. Il laissa le chef des peintures s'en aller alors qu'il continuait de son échauffement avec calme. Il revint avec deux bâtons de bambou et des couteaux de lancé. Il attrapa les bâtons sans difficulté il arrivait à le manipuler sans difficulté même s'il était plus à l'aise avec la magie ou au corps à corps. Par contre les couteaux de lancé ça il maîtrisait très bien.

« Je n'ai pas de préfère avec ou sans magie je maîtrise, le bâton je me défends on peu commencé par ça, à ce que je vois tu le maîtrises très bien de ton côté. »

Kalim fit à son tour des mouvements avec l'objet montrant tout de même une certaine dextérité mais pas aussi grande que cette du sorcier. Bref il était prêt à commencer cette joute amical alors qu'il gardait un visage inexpressif en observant Zeck avec attention. Il savait qu'en étudiant ses mouvements il ne pourrait que s'améliorer. Le Cerbère avait un très grand sens de l'observation et c'est d'ailleurs ce qui lui avait permis de devenir puissant avec le temps, ça et l'entraînement bien sûr car sans entraînement on n'arrive pas à grand chose. C'est donc en prenant la pose avec le bambou qu'il fixa Zeck.

«C'est quand tu veux je suis prêt. »


On sentait toute la concentration de Kalim dans ce qui allait suivre, il ne comptait pas perde non plus la face même si c'était un entraînement amical il ne comptait pas se montrer non plus indulgent en se bridant, non il serait sans retenu contre le chef des peintures.


326 mots +5 rubis par MF
Revenir en haut Aller en bas
Zeck Skyhigh
Sorcier
Sorcier
avatar

Messages : 1518
Date d'inscription : 06/09/2013

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Gardien des esprits
Place dans votre clan: Chef des peintures

MessageSujet: Re: Here We are! To the Paint's Castle! (Private Kalim)   Mer 11 Déc - 9:41

Le Huckster esquissa un large sourire en finissant de faire ses tractions grand écart et se releva lentement en trainant sa jambe pour la ramener  contre sa jumelle. Il voyait une certaine détermination dans le regard du Cerbère, il savait dès lors que ce dernier ne retiendrait pas ses coups, même s’il s’agissait d’une joute amicale. Ça n’amplifiait qu’encore plus la détermination de Zeck par rapport à ça. Un adversaire à sa hauteur, il l’espérait. Il le surestimait même carrément. Ça allait être un combat épic malgré qu’il soit totalement amical. Il s’étira le cou lentement et fit des torsions avec sa tête, se craquant les vertèbres de la nuque par la même occasion. Il fixa ensuite Kalim et mit le bâton à la verticale en le tenant avec son bras et rejoignit ses mains et inclina la tête pour saluer son partenaire de combat à la Shaolin. Tout comme le regard de Kalim, celui du Huckster était plein de détermination mais aussi d’enthousiasme certain. Il avait un large sourire aux lèvres. D’un coup, à l’annonce de Kalim qui se tenait prêt, Zeck arbora une position qui pouvait paraitre carrément étrange pour le Cerbère.

En effet pour ceux qui ne connaissent pas le Kung Fu, il y avait plusieurs catégories, et Zeck arborait le Ding Wai Hou Gun, c'est-à-dire le combat du singe au bâton. Il arriva sur Kalim en quelques pas et avec un salto avant suivit d’une attaque au bâton, il resta à terre et fit des roulades et des pirouettes tout en sachant parfaitement manipuler son bâton et esquivant certaines attaques du Cerbère avec celui-ci. Il avait complètement prit l’attitude d’un singe et il était agile, surtout il arrivait à attaquer, toujours vif et puissant. À chaque esquive ou coup qu’il parait, chaque petit saut, il faisait le singe et sauta sur son bâton pour s’y percher tout en esquivant une attaque, exécutant d’autres formes de gymnastique et de bonds pour arriver rapidement près du Cerbère et donner des coups de bâtons. On sentait que c’était voulu mais que, aussi, s’il le voulait vraiment il pouvait faire très mal et tenir en respect quiconque oserait vouloir le combattre. Zeck savait qu’il n’était pas facile, pour quelqu’un qui ne connaissait pas cette forme de de Kung Fu, de rester concentré, au vu de l’attitude totalement délirante et pourtant redoutable. Le désavantage de cette technique, c’est qu’il était difficile de combattre ainsi pendant des heures, les enchainements de sauts et d’esquives étaient fatiguant à la longue, mais pour l’instant, le Huckster avait de l’énergie à revendre. Il poussait Kalim dans les moindres retranchements l’obligeant à utiliser son maximum de potentiel. Et au pire, l’obliger à abandonner le bâton pour passer à autre chose.

L’avantage qu’avait Zeck en combat c’était qu’il ne connaissait pas seulement une technique de Kung Fu, mais bien plusieurs, grâce à son Sifu qui lui avait appris le Jeet Kune Do, le combat de rue mélangeant diverses techniques aussi redoutables les unes des autres. On voyait bien malgré ça que Zeck se marrait, et il n’hésitait pas à le faire entendre tout comme faire entendre qu’il aurait pu être un vrai singe avec ses petits bruits de temps à autre.

534 mots +5 rubis par MF

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Here We are! To the Paint's Castle! (Private Kalim)   Mer 11 Déc - 11:51

Le chien des enfers salua à son tour le chef des peintures pour finalement commencer le combat et il faut dire que Kalim ne s'attendait pas du tout à ce style. Zeck bondissait et sautillait de toute part on aurait sérieusement dit un petit singe monté sur ressort. Cependant il savait qu'il ne fallait pas si prendre car malgré les âneries que ce dernier faisait ses attaques étaient précises et Kalim faisait tout son possible pour les contrer. Il était dur de rester concentrer en le voyant faire mais le barman faisait son possible pour ne pas être troublé et dans tous les cas il ne montrait pas son trouble. En faite comme à son habitude il ne montrait rien se contentant de se défendre et de contre attaquer pour le toucher.

Le combat n'était pas forcément dans l'avantage du chien des enfers qui décida de passer dans un corps directe se libérer les mains du bâton qu'il abandonna après une dernière contre attaque. Kalim était très agile surtout une fois les mains libres il faisait pas mal de pirouette pour éviter les attaques du chef des peintures, sa vitesse avait aussi augmenté et tous ses sens étaient en alerte à cet instant. Le barman n'avait pas sorti les griffes car c'était une entraînement amical mais il aurai pu, au lieu de cela il utilisait aussi bien ses bras et ses jambes, cherchant à se glisser dans son dos avec agilité. Si Zeck ressemblait à un singe, Kalim ressemblait à un chien sur ressort et très agile.

A cet instant le Cerbère voulait attraper le poissard de tel sorte à le forcer à lâcher le bâton, afin de le ramener à main nu. A mains nues les chances du chien des enfers allaient considérablement augmenté et même si au niveau de la magie il pouvait partir avec un désavantage en ne controlant qu'un seul type de magie il la maîtrisait à la perfection


324 mots +5 rubis par MF
Revenir en haut Aller en bas
Zeck Skyhigh
Sorcier
Sorcier
avatar

Messages : 1518
Date d'inscription : 06/09/2013

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Gardien des esprits
Place dans votre clan: Chef des peintures

MessageSujet: Re: Here We are! To the Paint's Castle! (Private Kalim)   Mer 11 Déc - 12:13

Le cerbère se démenait bien, il n’y avait pas à dire. Mais Zeck arriva finalement à lui faire lâcher le bâton et il eut un sourire encore plus présent. Et après avoir fait le guet sur son bâton en esquivant une attaque du chien des enfers, Zeck lui sauta dessus avec autant d’agilité et de maîtrise que s’il avait été avec son bâton. Les coups s’enchaînaient dès à présent aux poings et avec des jeux de jambes. Toujours en utilisant la technique du singe pendant un temps. Il restait parfaitement concentré et contrait les attaques feintés et les tentatives d’attaques par derrière. Le Huckster se laissa tomber à terre après avoir fait un salto-esquive en contrattaquant avec un coup de pied droit sur le Cerbère qui avait tenté d’attaquer dans son dos. Et trainant des fesses en sautillant avec ces dernières le Huckster esquiva d’autres coups et en contra avant de se remettre sur ses jambes. Autant dire que le sorcier savait parfaitement bien se battre au corps à corps et surtout, ses différents combats de rue avec des adversaires parfois cent fois plus massifs que lui lorsqu’il était plus jeune l’aidait beaucoup. Il en avait vu des combat, et parfois il en avait perdu, mais toujours il maîtrisait ses techniques au maximum pour que ça ne se reproduise plus.

Comme un fait exprès, Zeck s’était rapproché du buffet où étaient déposés les couteaux de lancer, couteaux qu’il s’était permit d’emprunter à Yukia qui, elle, excellait dans les armes blanches.  Il n’était pas aussi doué que sa mère au lancer de couteau, et non plus aussi doué que Ryan son ancien chef. Mais il savait arrêter n’importe quel projectile et le renvoyer à son propriétaire. Tout comme les balles des armes à feu. Ça en avait bouché un coin à pas mal de pistoléros d’ailleurs. Tout ça grâce au Ki. Bien entendu, ce n’était pas pour lui qu’il s’était rapproché des couteaux, mais pour Kalim, il l’avait remarqué ce petit zieutage sur les lames scintillantes lorsqu’il les avait posé tout à l’heure. Il espérait qu’il sache bien les manipuler et s’aider avec s’il se voyait acculé.

Finit la technique du singe, le sourire de Zeck disparut après avoir esquivé un coup qui faillit bien l’avoir cette fois. Il avait sauté en arrière et s’était amusé à faire des saltos arrière afin d’obtenir une certaine distance. Une fois la tête à l’endroit et les pieds au sol il souffla lourdement et inspira puissamment. Glissant ses pieds et positionnant ses bras pour obtenir une toute autre position. Il allait cette fois-ci utiliser le Wushu. Ses yeux brillèrent d’une étrange étincelle bleutée et son Ki devient alors visible, comme une étrange fumée bleue et légèrement jaune pâle s’échappant de son corps. Il respirait profondément et très lentement. À croire qu’il n’était pas du tout essoufflé par ce qu’il avait fait juste avant. Un léger sourire ravis aux lèvres, il allait passer aux choses sérieuses de la joute. Le combat était tout pour lui, et ça lui faisait extrêmement plaisir d’avoir un adversaire puissant en face de lui. Ça se voyait dans son regard.

519 mots +5 rubis par MF

_________________



Dernière édition par Zeck Skyhigh le Ven 13 Déc - 5:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Here We are! To the Paint's Castle! (Private Kalim)   Jeu 12 Déc - 19:34

Ce combat pouvait paraître vraiment bizarre et l'agilité de Zeck était surprenante mais il ne fallait pas croire que Kalim n'allait pas réussir à le toucher car à un moment inopportun il se baissa pour effectuer une balayette pour déséquilibrer le sorcier qui était un maître en combat pour en profiter afin de récupérer des couteaux de lancé rapidement qu'il tenait bien en main pour en lancer un droit sur Zeck mais de façon basse pour qu'il ait du mal à l'intercepter et pour cela le chien des enfers visa une partie sensible appartenant à l'anatomie masculine. Kalim était peut-être un lapin mais il n'était pas un ange et il savait comment se défendre en visant toute partie du corps même celle-ci. Il avait appris à viser ici à cause des envies biens particulières de certains Peines qu'il avait du remettre en place.

Kalim avait pris peu de coups quand on regardait bien le combat, le tout ce jouait surtout dans les esquives et l'agilité des deux protagonistes. Ils étaient fort tous les deux chacun ayant un domaine de prédilection et lorsque le Cerbère se déciderait à utiliser la magie ça risquait de faire mal.

Le barman lança un autre couteau gardant le dernier en réserve, il avait couru en même temps droit sur Zeck afin de l'attraper pour planter ses crocs dans son cou et l'affaiblir par une perte de sang, tous étaient possible en combat et puis le sang de sorcier pourrait être le dessert du faux vampire. Puis il utilisa aussi autre chose pour troubler le chef des peintures, Kalim utilisa les ombres pour faire tomber différents objets et ainsi troubler sa concentration.

277 mots +2 rubis par MF
Revenir en haut Aller en bas
Zeck Skyhigh
Sorcier
Sorcier
avatar

Messages : 1518
Date d'inscription : 06/09/2013

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Gardien des esprits
Place dans votre clan: Chef des peintures

MessageSujet: Re: Here We are! To the Paint's Castle! (Private Kalim)   Jeu 12 Déc - 20:06

Super! Il n’attendait que ça, un Kalim qui n’hésiterait pas à attaquer là où ça fait mal. Zeck était en position de Wushu et attendait de pied ferme le Cerbère qui lança un premier couteau, censé être là où ça fait le plus mal. Le couteau arriva vite mais le Huckster avait l’habitude, son regard devenu de glace et son visage de marbre, il ne montrait aucun trouble. Intérieurement il rigolait même, en voyant la trajectoire du couteau, mais il avait eu tellement l’habitude de rattraper les balles qu’il n’allait pas se faire surprendre par un simple couteau. Les balles des armes à feu étaient redoutables mais prévisibles si on savait bien s’y prendre, ça n’était qu’une simple bille de plomb lancée à grande vitesse, rien de plus. Dans ses années d’entrainement, il en avait fait beaucoup des ratés, Ne rattrapant pas ou alors se prenant la balle quelque part, ça, il en avait pas mal des cicatrices à cause de ça, mais elles n’étaient presque pas visible parce qu’à l’époque, il avait les moyens de se soigner via des techniques de soin Chinoises.

Et Hop ! D’un mouvement rapide du poignet pour récupérer le couteau avec la paume de sa main et le faire dévier pour le retourner et le renvoyer sur son expéditeur qui fonçait sur lui en lançant un second couteau qu’il rattrapa mais qu’il garda pour parer des objets qui chutèrent subitement. Esquivant certains et venant parer les coups de Kalim par la même occasion. Voyant que le chien des enfers s’apprêtait à le mordre Zeck lui plaça la lame du couteau dans la gueule pour qu’il s’occupe de ronger d’abord la lame de celui-ci plutôt que son cou et s’approcha vivement de lui pour lui affliger un coup de genou… là où ça fait mal et le repousser avec une attaque des paumes du bouddha qui le renvoya à quelques mètres en arrière. Un dernier objet tomba et Zeck l’attrapa par réflexe et s’arma. Il regarda ce qu’il avait dans les mains et constata avec un large sourire qu’il s’agissait d’une bouteille d’eau de vie qui devait trainer dans un des buffets. Le Huckster arqua un sourcil et l’ouvrit, profitant que Kalim soit à distance pour y boire son contenu. Une fois qu’il ai bu pas mal de gorgées, le sorcier rabaissa la tête et balança la bouteille en titubant légèrement et secouant la tête.

«WOOOH ! Ça c’est d’la bonne vieille bouteille!» Dit-il avec un léger accent pincé où on pouvait aussi distinguer légèrement son accent chinois.

Zeck tituba méchamment, l’alcool faisait un effet monumental et montait très vite au cerveau mais le Huckster était encore lucide et avait encore son raisonnement. Dès lors il prit une pause de Kung Fu mais semblait totalement mou et instable dans son attitude. Titubant et faisant des petits pas pour garder son équilibre. Ses muscles se détendirent complètement. Dès lors que Kalim reviendrait à la charge, Zeck l’attendait toujours de pied… On va quand même dire ferme même s’il tient plus vraiment sur ses jambes.

505 mots +5 rubis par MF

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Here We are! To the Paint's Castle! (Private Kalim)   Ven 13 Déc - 11:04

Zeck avait vraiment des techniques bizarres, mais surtout il arrivait à faire des choses surprenantes même pour un sorcier, arrêter un couteau de lancé avec autant de facilité c'était incroyable. On avait du mal à croire cela possible et on avait l'impression que le chef des peintures maîtrisait tous les styles de combat existant. Kalim alors qu'il voulait le mordre se retrouva à croquer un couteau de lancé mais il se prit aussi un coup mal placé, situé très bas qui le fit s'écarter. Heureusement il s'était un peu reculé avant le coup ce qui faisait que l'impacte était moins puissant.

Il observa finalement Zeck qui bit une bonne bouteille qui sembla lui faire un sacré effet mais Kalim n'allait pas se laisser prendre et il se doutait qu'il y avait un loup. Il fallait donc jouer la carte de la prudence et le chien des enfers décida que c'était le bon moment pour commencer à utiliser la magie mais surtout voir ce que son adversaire préparait. Pour cela le faux vampire fit apparaître une fouine de ténèbres qui se jeta sur le peinture par se balader sur lui. Avec cette technique le chien des enfers allait pouvoir observer la réaction de son partenaire et avec de la chance la nouvelle technique qu'il avait prévu d'utiliser.

Kalim gardait une pose de combat, prêt à bouger pour se protéger et attaquer, il avait finalement sorti ses griffes et tous ses sens étaient en alerte. Il ne pouvait pas se déconcentrer une seule seconde avec un adversaire comme Zeck, poissard certes mais très doué dans l'art du combat.

266 mots +5 rubis par MF
Revenir en haut Aller en bas
Zeck Skyhigh
Sorcier
Sorcier
avatar

Messages : 1518
Date d'inscription : 06/09/2013

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Gardien des esprits
Place dans votre clan: Chef des peintures

MessageSujet: Re: Here We are! To the Paint's Castle! (Private Kalim)   Ven 13 Déc - 12:03

Le Huckster tanguait, et avec la dose d'eau de vie qu'il avait bu il avait du mal à voir correctement. C'est pour dire, il voyait flou et toute la pièce bougeait, même Kalim avait l'air de bouger et pourtant restait immobile en train de se tenir l'entrejambe. Il se serait cru sur un bateau en pleine tempête là. Et question bateaux, Zeck n'était pas franchement à l'aise. D'ailleurs, il regarda d'un air blasé le petit animal qui arrivait sur lui et qui finit par lui monter dessus. La fouine monta sur ses jambes et il baissa la tête pour essayer de percevoir ce que c'était. Lorsque celle-ci grimpa sur son ventre et fit le tour de son buste, le huckster rigola en essayant de l'enlever de sur lui.  

"Ha! Non! pas ça! Héhéhé! ça chatouille! Hahaha! Non! Pas là!!"

Complètement déconcentré par la fouine il recula en essayant d'attraper l'animal et se prit les pieds dans un tapis de sol et tomba à la renverse en écrasant la fouine par la même occasion qui était passée dans son dos. Sérieusement, le Huckster rigolait encore, toujours sous l'effet de l'alcool. Mais au moins il n'avait plus le supplice des chatouilles de la fouine qui lui courrait dessus. Lorsqu'il se releva, avec difficulté et mollement sur ses jambes. On aurait dit un vrai zombie. Le buste penché en avant, les bras ballants vers le sol. Zeck redressa la tête et se releva en reniflant bruyamment et tentant de se remettre de son fou-rire afin de reprendre le combat. Il secoua la tête et se remis en position de combat tant bien que mal, il plissait les yeux pour retrouver une vue correcte. Mais il fallait l'avouer, sous l'effet d'un alcool fort, et l'eau de vie était bien un des trucs qui arrachait bien la tronche, c'était dur de garder totalement sa lucidité. Il s'avança vers Kalim, se tenant prête à une attaque. Autant dire qu'il était complètement beurré.

"你把我的小狗!!"Dit-il alors en s'arrêtant et en se penchant d'avant en arrière pour garder l'équilibre. Le voilà qu'il commençait à parler chinois maintenant.


346 mots +5 rubis par MF

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Here We are! To the Paint's Castle! (Private Kalim)   Dim 15 Déc - 14:23

La situation pouvait paraître assez étonnante et rigolote à voir Zeck bouger comme ça, et heureusement que la fouine n'était qu'une fouine d'ombre sinon la pauvre bête aurait souffert mais au lieu de ça l'animal se reforma plus loin et attrapa un couteau de lancé qu'il ramena au chien des enfers qui s'était remis droit. L'animal vint sur son épaule alors que les deux créatures de l'ombre se mirent à observer le chef des peintures qui était complètement beurré et qui marchait d'un pas assez mou pour le moment. Pour finir en prime le voilà qu'il se mettait à parler chinois.

« Tu es gentil Zeck mais là on parle pas la même langue. »

Nouveau teste pour vérifier à quel point le poissard était bourré le barman lança le couteau de lancé qu'il venait récupérer sur son adversaire au niveau de l'épaule pour voir s'il l'éviterait car il avait l'impression qu'il y avait un piège derrière tout cela. Il faut dire que Kalim avait très vite appris depuis le début de ce combat que le poissard avait le chic pour dissimuler des surprises derrières des conneries donc. Son couteau allait déjà lui donner une première indication mais déjà le bras droit des lapins se tenait prêt à parer une prochaine attaque qui pouvait venir de façon fulgurante. Il gardait le silence et se contentait d'observer la scène.

Kalim aussi avait appris autre chose mais en travaillant au bar El Diablo cette fois. L'alcool pouvait augmenter la puissance et les réflexes et donc avait peut-être fait exprès de se saouler afin d'être plus dangereux mais ça pouvait être une méthode à double tranchant car on pouvait rapidement devenir une loque avec l'alcool.

280 mots +2 rubis par MF
Revenir en haut Aller en bas
Zeck Skyhigh
Sorcier
Sorcier
avatar

Messages : 1518
Date d'inscription : 06/09/2013

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Gardien des esprits
Place dans votre clan: Chef des peintures

MessageSujet: Re: Here We are! To the Paint's Castle! (Private Kalim)   Mer 18 Déc - 17:53

« Heiin ! »

Le Huckster pencha le buste en avant et grimaça lorsque Kalim lui annonça qu’ils ne parlaient pas la même langue, il s’était redressé et fronçait les sourcils avant de voir le couteau de lancer, que le Cerbère venait de lancer, arriver sur lui. Il prit une tête totalement blasée et fit un pas en avant mais tangua sur le côté et se ramassa la tronche pour manger la poussière tout en esquivant le couteau qui alla se planter sur le parquet plus loin. Lentement, très lentement, Zeck se releva en prenant appui sur ses mains et ses jambes. On avait vraiment l’impression qu’il ne le faisait vraiment pas exprès. Et c’est avec cette extrême lenteur que Zeck finit par se relever et se remettre en garde bien qu’il continue à tanguer légèrement. Quand soudain, lui prit de sourire comme une véritable abruti, son visage forma l’image même d’un vrai petit chinois, manquait plus que les incisives un peu plus longues, la tenue chinoise et le chapeau. Le sorcier se mit à rire nerveusement.

« Haha ! ‘me suis cassé la gueule... Hewoooh ! »

Il perdit l’équilibre et battit des bras pour tenter de se remettre droit. Puis il avança dangereusement sur Kalim pour porter des coups de poings, toujours l’air mollasson dans son attitude. Il avait une attitude totalement imprévisible car il utilisait ses poings et ses pieds mais en même temps on avait l’impression qu’il était plutôt en train de se rattraper ou de tenter de porter des coups tout en faisant n’importe quoi. Mais loin de là, Zeck utilisait la technique de l’homme saoul. Une technique basée sur des mouvements imprévisibles dû à l’attitude du pratiquant, c’était très clair que cette technique fonctionnait bien mieux lorsque le pratiquant d’arts martiaux avait un coup dans le nez. Zeck était mou, souple, tanguant çà et là, se prenant des coups de Kalim, en esquivant certains, ou bien en parer certains. Tout, de l’attitude du sorcier montrait qu’il était beurré mais que malgré le fait qu’il soit lent et mou il était robuste et donnait des coups bien violents. Même si pour le coup Kalim semblait rager un peu. Normal après le coup dans les roubignoles qu’il avait reçu avant. Zeck n’allait pas utiliser sa magie, il n’en avait pas envie. Il préférait bien plus le combats à mains nues plutôt qu’utiliser la magie. Kalim fera ce qu’il lui chante. Zeck aussi.

403 mots +5 rubis par MF

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Here We are! To the Paint's Castle! (Private Kalim)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Here We are! To the Paint's Castle! (Private Kalim)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Merac Castle Siege
» Graph' paint
» Pour les grands fans de Paint ^^
» PAINT IT BLACK [01/02, 18:50]
» Délire sur Paint : Spirit en Jambon !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inferni, ville des enfers :: Flood et jeux :: Archives RP-
Sauter vers: