On nait avec une âme d'ange... On meurt avec un cœur de démon. Bienvenu en Inferni.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

INFERNI FERME SES PORTES POUR LES ROUVRIR SUR LE TOUT NOUVEL ENFER

>>>ICI<<<

VENEZ NOMBREUX!

Partagez | 
 

 Here We are! To the Paint's Castle! (Private Kalim)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Here We are! To the Paint's Castle! (Private Kalim)   Jeu 19 Déc - 15:53

Décidément jamais Kalim n'aurait pensé que le combat prendrait une telle tournure, l'entraînement ressemblait plus à un zoo du côté cage des singes contre chose et le chien des enfers était un peu blasé même s'il sentait que ça cachait quelque chose. D'ailleurs il avait fini par éviter le couteau de lancé même si c'était en tombant par terre. Bon les choses évoluèrent car finalement l'asiatique vint à sa rencontre dans un combat étonnant et mou pour le sorcier. Pourtant Kalim se prenait des coups tout comme il arrivait à en donner. Zeck arrivait encore pas trop mal à s'en sortir pour attaquer mais le plus dangereux était qu'il devenait imprévisible et il fallait assez vite abréger le combat. Kalim tenta donc une balayette et en se baissant rapidement tout en esquivant un nouveau coups de l'homme ivre face à lui.

Kalim décida qu'il était temps d'abréger le combat et pour cela il utilisa son sort de contrôle sur le chef des peintures pour le paralyser et venir toucher sa joue.

« Mh c'est peut-être ton idée de te battre ivre mais je préfère affronter quelqu'un de sobre....fait de beau rêve petit sorcier poissard. »


Il utilisa son sort de souffrance pour envoyer une pique de douleur sur le jeune garçon afin de le faire perdre connaissance afin de le faire dormir et ainsi stopper l'affrontement qui devenait ridicule. Kalim ne voyait pas vraiment quoi faire d'autre il n'avait pas envie d'un long et difficile combat ou même un combat stupide il voulait se reposer aujourd'hui à la base et c'est ce qu'il comptait bien faire d'ailleurs.
266 mots +2 rubis par MF
Revenir en haut Aller en bas
Zeck Skyhigh
Sorcier
Sorcier
avatar

Messages : 1518
Date d'inscription : 06/09/2013

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Gardien des esprits
Place dans votre clan: Chef des peintures

MessageSujet: Re: Here We are! To the Paint's Castle! (Private Kalim)   Mer 22 Jan - 8:19

Là, il fallait dire que Zeck était dans la merde. Il ne s'attendait pas à ce que Kalim le bloque avec son pouvoir des ombres. Il le sentait mal ce coup là. Surtout qu'il s'approchait de lui de son air inexpressif. Là il avait quelque chose d'effrayant. Vraiment... Le sorcier lui lança un regard blasé et totalement lucide. Il avait compris ce qu'allait faire le cerbère, il l'avait vu, enfin, entrevue faire son petit manège sur une créature de sa forêt lors de leur première rencontre. Et ça ne loupa pas. Il avait eut raison. Lorsque Kalim le toucha il eut tout juste le temps de sortir un "Eh merde!" avant de sentir une douleur tellement intense que même sans un sort de sommeil Zeck aurait finit par s'evanouir. Personne ne pouvait résister à une telle douleur à moins d'être maso. Zeck hurla un bref instant et serra ensuite les dents avant de tomber et de relâcher ses muscles. Il resta un moment inconscient, calme pour un temps, qui ne dura pas...

~~~~~~~

Tout ce qu'il ressentait était souffrance, physique et mentale. Des flashs firent peu à peu surface. Une mémoire perdue depuis longtemps. Il se revoyait mourir, une fois de plus. Il n'avait pas encore assimilé la souffrance que pouvait lui provoquer sa mort. Chaques instants, chaques arrêts de son coeur était un véritable supplice à chaque fois qu'il revoyait la scène. C'était comme si il revivait sa mort encore et encore. Puis les manitous autour de lui commencèrent à le dévorer. Il se souvenait être encore un minimum conscient, du moins son cerveau n'était pas encore éteint. Puis, chose étrange, alors qu'il ne se rappelait pas ce passage, quelque chose poussa les créatures à s'écarter de lui. Il semblait que ce soit un homme, il portait un cache poussière habimé noir et un vieux stetson. Ce chapeau, il le reconnaissait entre mille. Un chapeau qu'il n'avait pas vu depuis des années. L'homme s'était approché de lui, ayant fait fuir les abominations par sa simple présence. Il s'accroupi près du corps du jeune homme et déposa une main froide sur le visage de ce dernier. Puis un sourire machabre se forma sur son visage barbu et éreinté par les intempéries de l'ouest sauvage. Il finit par rire fortement. Avant de cracher par terre.

"Eh bien fiston! Tu en fais une tête! Il semblerait que tu aies perdu contre moi à ton petit jeu de carte minable! "

Il se mit de nouveau à rire et disparut en emportant l'âme du huckster, et les créatures revinrent finir ce qu'elles avaient commencées.

Il ne saurait dire combien de temps avait passé. Mais il se souvenait maintenant de son visage. Son père, qui lui en avait tant voulu pour la mort de sa mère dont il n'était pas responsable, s'était occupé de lui dans son enfance comme dans sa mort comme un véritable pourri. Zeck se rappela brièvement qu'il était traité comme un moins que rien, un esclave et bien d'autres choses pour simplement satisfaire les attentes de son paternel mort depuis déjà bien longtemps. Et pourtant, même mort, cet homme n'avait cessé de le hanter. Et c'était lui qui était venu le chercher dans sa mort. Il ignore encore oú il se trouvait pendant tout ce temps interminable aux côté du démon qui était son père et il ne se souvient plus comment il en a réchappé. Tout ce dont il se souvient principalement était ce que ce démon lui faisait faire.

~~~~~~~

Dans son sommeil, Zeck bougeait, semblant se défendre contre un ennemi imaginaire. La magie de son corps s'activa comme pour le défendre de quelque chose qui était dans sa tête et inconsciemment il invoqua son dragon de lumière. L'animal était instable et fou furieux au point d'attaquer toute personne se trouvant dans la pièce. En l'occurrence Kalim. Avec hargne et fougue le dragon se rua sur lui, tentant de lui asséner des coups de crocs et de griffes. Pendant cinq longues minutes. Parfois tombant à terre et se roulant, se heurtant aux paroisses de la pièces avec entrain. Il était devenu completement fou et totalement instable, voulant pourtant protéger celui qui l'avait convoqué, en vain. Le garçon sous le dragon se roulait en boule en se prenant la tête hurlant et tentant de se forger une carapace pour sortir de ce rêve interminable et si réel de sa mémoire. Si Kalim tentait d'approcher Zeck, le dragon l'en empêchait vivement. Puis tout disparut, comme si le mauvais rêve se dissipait d'un coup. Et Zeck encore inconscient au milieu de la pièce s'était calmé.

757 mots +5 rubis par MF

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Here We are! To the Paint's Castle! (Private Kalim)   Mer 22 Jan - 12:24

Le petit tour de Kalim avait bien fait son effet et Zeck avait rejoint le pays de Morphée, il avait pris le temps de bien l'allonger pour qu'il ne se fasse pas mal mais comme il ne savait pas où était sa chambre il ne pouvait pas le ramener là bas, il avait bien trop peur de se perdre dans cet immense château. Donc il patienta en espère qu'il dessaoule rapidement, par contre il ne s'attendait pas à une réaction aussi vive, à le voir se débattre de la sorte à cause d'un cauchemar, bon se débattre encore oui il comprenait le barman mais ce qui le surprit réellement c'est de voir que le poissard avait inconsciemment invoqué un dragon de lumière qui semblait complètement incontrôlable et qui accessoirement essayer de s'attaquer au chien des enfers.

Bref voilà que Kalim se trouvait dans une situation des plus bizarres, et comme on dit souvent il faut combattre le feu par le feu. C'est ce que fit le faux vampire en invoquant son propre dragon des ténèbres majeurs pour retenir celui de Zeck afin de s'approcher de lui pour le réveiller mais même ainsi ça n'avait rien de facile heureusement que Kalim était agile alors qu'il s'approchait petit à petit.

C'est n'est qu'après un moment que le chef des peintures sembla se calmer de lui même ce qui rendit la tâche bien plus facile pour le chien des enfers qui termina par le rejoindre et poser une main doucement sur lui en gardant son air inexpressif.

« Zeck Zeck réveille toi... »


Kalim s'était pris un léger coup de griffe du dragon de lumière mais ce n'était qu'une éraflure comparait à ce que cet animal aurait pu lui faire. Il saigne donc au niveau de l'épaule gauche mais ça ne sembla pas vraiment le déranger, surtout que malgré son inexpressivité à cet instant il se faisait surtout du souci pour Zeck.


316 mots +5 rubis par MF
Revenir en haut Aller en bas
Zeck Skyhigh
Sorcier
Sorcier
avatar

Messages : 1518
Date d'inscription : 06/09/2013

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Gardien des esprits
Place dans votre clan: Chef des peintures

MessageSujet: Re: Here We are! To the Paint's Castle! (Private Kalim)   Mer 22 Jan - 18:28

Zeck était calmé, et réveillé. Du moins il semblait être encore ailleurs. En position foetale en se prenant la tête entre ses mains comme si quelque chose lui broyait le crâne. Les souvenirs qui refaisaient surface depuis peu n'étaient pas agréables. Comme si quelqu'un avait forcé une porte en l'explosant. Cette porte qui éclata en de milliers de débris. C'est ce que faisait la mémoire de Zeck en cet instant. Il revoyait une multitude de souvenirs éparses les uns aux autres sans pouvoir les remettre tous dans le bon ordre pour le moment avec une douleur indiscible. Il avait le visage déformé par la douleur et murmurait en chinois. À peine au dible, d'une voix tremblante et suppliante. Comme s'il effectuait une prière pour lui-même.

Mais lorsque le Cerbère le toucha il se mit à hurler dans sa langue maternelle à l'attention de Kalim en ayant un soubressaut de surprise et se retourna sur lui même ou se dégager du tactile du Cerbère. Ce dernier pu se rendre compte qu'une immense masse les enferma tous les deux. Ils se retrouvaient alors dans une coquille st jacques avec pour seule présence Lyu Xion qui les regardaient d'un air doux et compatissant, elle semblait bien plus jeune et légèrement différente de ce que Kalim connaissait d'elle et à ses côtés, un homme costaud avec une barbe et un visage burriné qui les regardaient avec un sourire machiavélique, les bras croisés contre lui et le regard mauvais. Semblant s'amuser de la situation.

Puis Zeck finit pas se reprendre petit à petit et les deux personnes disparurent comme une image qui se brouille. La coquille se rouvrit et silencieusement, Zeck se redressa sur ses jambes. Totalement lucide. Pour dire vrai, il n'était absolument pas bourré tout à l'heure. Il utilisait la technique de l'homme saoul, et l'alcool lui était monté à la tête mais pas suffisamment pour etre bourré à souhait. Il était juste bien. Il resta un moment à tourner le dos à Kalim en respirant profondément. Il ne devait pas s'emporter. Il fallait qu'il garde son sang froid. Ce qu'il avait vu, il devait les garder pour lui et vaincre cet effroi qu'il avait au plus profond de son être. A y penser, le Huckster grimaça et gémit légèrement en baissant la tête. Il savait maintenant pourquoi il n'était pas tombé plus tôt sur inferni. Il était ailleurs pendant tout ce temps. Avec son père...

Zeck respira profondément, utilisant ses connaissances dans le dai c'hi pour reprendre son calme et une fois ses émotions passées, il se tourna vers Kalim le visage de marbre. Le pauvre ne devait pas tout comprendre de la situation. En voyant la blessure du Cerbère, le Huckster prit un air contrit.

"C... C'est moi qui t'ai fait ça?"

Tout de suite il se baissa face à Kalim, posant les genoux au sol, il ferma les yeux et se concentra pour libérer son chi, posant une main près de la blessure en rouvrant les yeux pour regarder impassiblement Kalim et le soigner avec son sort de soin majeur. Maintenant qu'il le maîtrisait bien, il pouvait guérir ce genre de blessure sans problème. Et hop! Plus une marque. Même le sang avait disparut. Pas de ses vêtements par contre, ni la trace de griffe qui les avait dechirée. D'ailleurs, Zeck se demandait bien comment il avait fait pour lui faire une griffure aussi grosse alors qu'il n'avait pas de sort pour griffer.

Le Huckster baissa sa main et posa les deux sur ses genoux les serrant à s'en faire blanchir les phalanges et en baissant la tête.

"Je suis désolé..."

594 mots +5 rubis par MF

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Here We are! To the Paint's Castle! (Private Kalim)   Jeu 23 Jan - 12:25

Décidément le rêve, plutôt le cauchemar, qu'avait eu Zeck devait vraiment être violent pour se montrer ainsi même à son réveil. Il semblait tellement terrorisé à cet instant, le voir se reculer à un simple contact jamais Kalim ne pensait voir le chef peinture réagir de la sorte et il semblait évident que lui aussi devait avoir de sombre secret bien dissimulé au fond de lui.

« Je ne vais rien te faire calme toi... »

Le mieux à faire était d'attendre et de laisser le sorcier se calmer seul et retrouver ses esprits, ce qu'il ne tarda pas à faire. Il réalisa déjà qu'il était blessé comprenant qu'il devait y être pour quelque chose puis il s'approcha et posa sa main dessus pour faire cicatriser la blessure ce qui ne fut pas difficile grâce au sors de soin majeur.

« Ce n'est pas toi directement rassure toi ce n'est rien j'ai eu bien pire mais on peut dire que ton dragon de lumière majeur voilà te protéger ce qui est touchant... heureusement que j'avais de ténèbres il m'a bien aidé. »

Kalim parla d'une voix calme et se lança dans un micro sourire pour rassurer Zeck, il allait très bien et c'était plus lui qui devait se reposer et faire attention.

« Tu devrais t'allonger un instant et boire un peu d'eau … On devrait aller à ta chambre je pense »

Le cerbère était calme et attentif, il ne voulait pas trop commenter car il se doutait que Zeck n'aurait pas forcément envie de parler de ce qu'il venait de se passer, il comprenait parfaitement étrangement. Que faire de plus sinon montrer qu'on est là, Kalim n'était pas un bisounours mais un lapin avec quelques penchant peine par conséquent il ne pouvait pas rester sans rien faire mais il ne fallait pas le prendre pour une truffe non plus. A cet instant il sentait que Zeck avait besoin de repère

318 mots +5 rubis par MF
Revenir en haut Aller en bas
Zeck Skyhigh
Sorcier
Sorcier
avatar

Messages : 1518
Date d'inscription : 06/09/2013

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Gardien des esprits
Place dans votre clan: Chef des peintures

MessageSujet: Re: Here We are! To the Paint's Castle! (Private Kalim)   Ven 24 Jan - 6:47

Ainsi donc il avait invoqué son dragon de lumière dans son inconscience. Il était tellement pris dans ses souvenirs et la douleur de ceux-ci qu'il avait fait exactement comme dans le désert avec l'illusion de Taki. Il soupira et resta tête baissée à se serrer les genoux avec ses mains. Il était confu et complètement déstabilisé avec tous ces souvenirs qui avaient refait surface. Était-ce le sort de souffrance de Kalim plus tôt qui poussa sa mémoire perdue à refaire surface d'un coup? Il ne saurait dire, mais probablement que c'était un des principaux déclencheurs. Il avait encore mal au crâne et préférrait rester à terre pour l'instant.  

"Désolé..." dit-il faiblement. Puis la proposition de Kalim était tentante en effet. Il aurait bien besoin de repos mais il n'avait aucunement envie de se rendormir après ça. S'il avait été plus en état il aurait relevé la phrase du cerbère en lui faisant une petite boutade. Ca ressemblait clairement à une avance mais le Huckster savait qu'il n'y avait aucune arrière pensée dans les propos du chien des enfers. Il releva la tête vers Kalim et remarqua son micro sourire. Il lui rendit également un fin sourire. Ça lui faisait du bien en effet. Et voir le Cerbère être aussi inquiet et présent pour le rassurer lui faisait chaud au coeur.

"Merci mon grand, mais je ne compte pas me reposer après la sieste mouvementée que je viens de faire. De plus, ça serait être impoli envers mon invité."

Le Huckster se releva et esquissa un petit sourire en tendant sa main vers Kalim pour l'aider à se relever à son tour. Puis il n'était pas contre boire quelque chose de non alcoolisé. Le tord boyaux de tout à l'heure lui avait rendu la gorge sèche, sans compter évidemment le fait qu'il ait crié aussi.

"Par contre je suis pas contre ta proposition de boire un peu."

Il posa une main amicale sur l'épaule du chien des enfers et l'invita à sortir de la pièce pour retourner dans la cuisine. Sur le chemin il restait devant et avait l'air pensif. Il n'arrivait pas à remettre tous ces fragments dans l'ordre mais ça ne saurait tarder.

"Vraiment désolé pour tout à l'heure, j'ai dû t'inquiéter avec tout ce bazarre."

Une fois dans la cuisine il remarqua qu'il n'y avait plus la boîte de pizza et sourit en soupirant faiblement et secoua la tête il se doutait qui était passé par là. Zeck se dirigea vers les frigo et pris une brique de jus d'orange et une des poches de sang qu'il avait prit pour Balthazar lorsqu'il vient faire la peinture. Il en prenait toujours d'avance. Puis on sait jamais si un nouveau de type vampire devait arriver dans le clan... Le Huckster se tourna vers Kalim et lui lança une poche de sang avant de boire directement à la bouteille son jus d'orange. Autant dire qu'il termina la brique à peine entamée d'une traite. Il avait bien soif et surtout besoin d'énergie. S'essuyant la bouche et venant s'installer sur un tabouret face au bar il déposa la brique sur ce dernier et soupira de soulagement. Il ne savait pas trop quoi dire et la tension dans l'air était perceptible.

530 mots +5 rubis par MF

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Here We are! To the Paint's Castle! (Private Kalim)   Ven 24 Jan - 10:42

Kalim se doutait bien que le chef des peintures était perturbé par tout ce qui était de se passer, c'était d'une évidence certaine. Il allait donc le laisser reprendre les choses à son rythme ce qui était le mieux à faire. D'ailleurs ce dernier lui rendit son sourire et l'aider à se relever, le Cerbère accepta sa main pour se relever et le suivre donc à la cuisine. C'était assez normal qu'il ne veille pas dormir mais effectivement boire lui ferait beaucoup de bien.

« Je te suis »

Ils quittèrent donc la pièce pour aller à la cuisine, le barman réceptionna une poche de sang alors que le sorcier pris une bouteille de jus d'orange qu'il but d'une traite. Effectivement il avait soif on pouvait le dire. Le chien des enfers ouvrit la poche et la porta à ses lèvres pour la boire avec beaucoup de calme. Zeck recommença à s'excuser une nouvelle fois, décidément il devait vraiment être troublé par ce qu'il avait vu pendant ce rêve.

« Ne t'excuse pas je sais ce que c'est... tu sais...je ne me souviens pas de mon passé mais depuis quelques temps mes rêves sont très agités parce qu'il revient petit à petit...Donc ce genre de réaction au réveil je connais très bien... »

D'ailleurs Taki l'avait bien remarqué car il passait la plus part de ses nuit avec le démon du feu. Enfin il n'était pas question de lui mais de Zeck.

« Tu veux en parler. »

Il fallait bien au moins poser la question

245 mots +2 rubis par MF
Revenir en haut Aller en bas
Zeck Skyhigh
Sorcier
Sorcier
avatar

Messages : 1518
Date d'inscription : 06/09/2013

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Gardien des esprits
Place dans votre clan: Chef des peintures

MessageSujet: Re: Here We are! To the Paint's Castle! (Private Kalim)   Ven 24 Jan - 12:12

Assit sur son tabouret et le coude appuyé sur le bar, le Huckster avait la mine sombre avec tout ce qui s'était passé. Il ne s'était vraiment pas attendu à de telles révélations et autant dire que ça lui trottait sérieusement dans la tête. Ecoutant la répartie de Kalim sur ses propres retours de mémoire, effectivement, ce dernier était bien placé pour comprendre ce que ça faisait. Un blanc s'installa après ce que le Cerbère venait de lui dire puis il reprit la parole, demandant si Zeck voulait en parler. Le sorcier fronçait les sourcil en fixant le bar d'un regard hargneux. Il était parti loin mais il finit par se dire qu'il fallait au moins qu'il en parle un peu. Kalim y avait, entre autre, participer sans le vouloir donc bon. Autant qu'il lui en touche quelques mots. Eh puis, il était bien placé pour le comprendre à cet instant.

"C'est venu d'un coup… J'ignore ce qui a été le déclencheur, mais j'ai eu comme un vase qui se brise en d'innombrables morceaux et une douleur aussi forte que ton sort de souffrance. Moi qui pensais que je n'avais rien à me cacher, on peu dire que ce genre de passé qui refait surface m'en a fait prendre un sacré coup sur le moral."

Ca pour en avoir pris un coup, il en avait pris un gros. Surtout qu'il n'aurait vraiment pas pensé qu'il aurait pu perdre en mémoire ce qu'il avait subi pendant tout ce temps avec son paternel. A moins qu'il ai prit un sacré choc sur la tête, et encore, bizarrement il avait la sensation qu'il ne se rappelait pas de tout. Non, il en avait la certitude. Il y avait autre chose dont il ne se rappelait pas. Et plus il y pensait, plus sa tête le martelait au point d'en avoir la vue trouble et une certaine nausée. Il se contenta de froncer les sourcils et se pris l'arrête du nez en fermant les yeux pour tenter de faire passer la douleur.

"En fait c'est comme si j'avais moi même fait un auto-blocage et mis sous scellé ce passé. En l'oubliant de ce fait..." Il releva la tête vers Kalim et le fixa calmement. "Je sais pas si je t'avais dit à quelle époque j'étais mort, mais je sais maintenant pourquoi y'a eu un si gros décalage avec ma mort et mon arrivée ici…"

Il parlait comme s'il avait tout expliqué à Kalim mais pourtant il ne lui en avait rien dit. Il se voyait mal lui raconter tout dans la totalité. Il se sentirait mal. Très mal. Surtout qu'il faudrait qu'il lui explique tout depuis son enfance. Et il n'en était pas question. La seule personne à qui il pouvait en parler était sa mère pour l'instant. Parce qu'elle avait vu son passé. Elle avait vu sans son consentement ce que son père lui avait fait après la mort de sa mère. Et ce genre de passé tortueux n'est pas quelque chose qu'on raconte à tout le monde. Mais bon, Zeck ignorait que Kalim avait vu ses parents, lui même ne les ayant pas vu. Bien trop préoccupé par sa propre douleur et ses souvenirs qui avait refait surface dans sa tête. A ce moment là, il avait fermé les yeux et s'était mis en boule en se tenant la tête après s'être brusquement retourné au contacte de Kalim.

562 mots +5 rubis par MF

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Here We are! To the Paint's Castle! (Private Kalim)   Sam 25 Jan - 8:17

Kalim écouta silencieusement les propos du sorcier sans l'interrompre car quand on commence à parler d'une chose aussi douloureuse on n'apprécie pas de se faire couper la parole et ça donne encore plus envie de se taire et de garder pour soit sa souffrance et ce qui nous hante. Ainsi donc le chien des enfers écouta en silence en buvant sa poche de sang mais il ne pouvait pas non plus s'empêcher de penser au passé ce qui lui colla immédiatement la migraine, il avait commencé à se souvenir de l'île, de sa solitude mais ça restait encore très très flou pour lui. Mais le barman avait une conviction, il savait que les problèmes remontaient à bien plus loin, qu'il y avait quelque chose d'autre avant cet île de pire. Autant dire que le Cerbère n'avait vraiment pas envie de se rappeler ce qu'il avait perdu sentant que ça lui ferait du mal. Et c'est ce que Zeck avait fait, il avait volontairement oublier pour se protéger sauf qu'aujourd'hui tout lui revenait en pleine figure et c'était douloureux. Kalim ne put s'empêcher dans un sens que c'était de sa faute si le chef des peintures se rappeler même si tôt ou tard ses souvenirs seraient revenus d'eux mêmes.

Le Cerbère attendit donc qu'il termine pour prendre finalement la parole, un air toujours impassible sur le visage.

«Je suis désolé Zeck, tu aurais fini par te rappeler mais j'ai avancé l'échéance on dirait. Je sais que tu as un gros décalage dans ton arrivé car ….Lyu est vraiment là depuis très longtemps donc par déduction et au vue de ton physique je pense que ça fait un moment que tu devrais être ici.... Je ne sais pas ce qui t'es arrivé mais ça devrait être horrible pour oublier ainsi et pour que me sort de rappelle tout...Il va falloir que tu apprennes à vivre avec ça en avançant...C'est ce que j'essaye de faire même si ce n'est pas évident tous jours sans parler de cette histoire de puis que tout le monde à la bouche. Tu es quelqu'un de fort Zeck, ton calvaire est terminé, tu t'es fait des amis ici, tu as retrouvé ta mère...à toi de te reconstruire une vie sans laisser l'ancienne te bouffer de l'intérieur sinon tu sombreras. C'est normal d'être perturbé, un peu perdu et chamboulé mais n'oublie pas que tu n'es pas seul. »


Kalim ne savait pas vraiment si ses paroles allaient pouvoir aider le sorcier mais il l'espérait, en tous les cas il était en train de parler par expérience et en parfaite connaissance de cause à une différence près : lui s'était un choc à la tête qui lui avait fait tout oublier et que cette perte de mémoire était en train de lui causer pas mal de souci tout comme elle l'aidait. Sans ça il aurait sans doute paniqué ou se serait moins bien dissimulé face à la traque qu'on avait lancé contre lui, alors que là il faisait comme d'habitude jouant les vampires et gardant son inexpressivité naturel sur son visage.


507 mots +5 rubis par MF
Revenir en haut Aller en bas
Zeck Skyhigh
Sorcier
Sorcier
avatar

Messages : 1518
Date d'inscription : 06/09/2013

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Gardien des esprits
Place dans votre clan: Chef des peintures

MessageSujet: Re: Here We are! To the Paint's Castle! (Private Kalim)   Lun 27 Jan - 6:42

Kalim l'avait écouté attentivement pendant ses explications sur sa mémoire effacée, désormais retrouvée en partie. Le chien des enfers avait ensuite pris la parole. Rassurant et incitant le Huckster à aller de l'avant. Lui disant qu'il était bien encadré et qu'il n'était donc pas seul. Ça il le savait. Il y avait des personnes auquel il tenait beaucoup. Même si il avait encore du mal avec sa mort il ne le montrait pas et allait toujours de l'avant. C'était dans sa nature. Il tentait toujours de surmonter les eppreuves quoi qu'il advienne. Se morfondre et déprimer? C'était pas du tout son genre de faire ça. Bon c'est clair qu'il allait pas se remettre à faire l'abruti dès aujourd'hui. Mais passé quelques jours il retrouverait sa pêche. L'ex Marshall sourit à Kalim et posa sa main sur la tête de ce dernier en le fixant droit dans les yeux.

"Merci Kal'! T'en fais pas, je compte pas me faire bouffer par des lointains souvenirs toute mon existance..."

Il enleva sa main et alla jeter la brique de jus vide à la poubelle et en reprendre une autre qu'il servit ce coup-ci dans un grand verre. Il en bus deux fois d'une traite et revint s'asseoir en s'essuyant la bouche du revers de la main. Il ferma les yeux un instant et soupira. Il avait trop bus. Maintenant il allait faire la gourde avec son estomac plein de jus. Il rouvrit les yeux sur Kalim et sourit de nouveau.

"T'as beau être inexpressif, ca me fait chaud au coeur que tu te sois inquiété pour moi. Merci en tout cas. T'en fais pas, j'vais remonter la pente. Et si jamais tes souvenirs te reviennent aussi, t'as intérêt à faire pareil. Héhé!"

Il sourit, ce qu'il venait de lui demander était une sorte de promesse, bien qu'elle ait été prononcée sur un ton plaisantin. Mais Zeck était parfaitement sérieux. Si Kalim avait besoin de quoi que ce soit, même d'avoir une épaule pour se soutenir, en plus de celle de Taki, il serait là et le soutiendrait comme il l'a fait.

"N'hésite pas à passer si tu en as envie. Avec ou sans ton boss! On doit toujours boire un verre ensemble ou se faire un resto en plus... Changeant de sujet, comment va son bras d'ailleurs?"

Il n'avait pas non plus envie de continuer indéfiniment la conversation le concernant. Alors autant changer de sujet et se changer les idées. Il en avait bien besoin. Surtout qu'il était vrai que Zeck devait toujours aller boire un verre ou manger au resto avec le chef des lapins. L'autre fois au bar avec Taki, ça me comptait pas. C'était plutôt une sorte de réunion de chefs plus qu'autre chose. Tiens d'ailleurs, il pourrait aussi demander à Alex de venir se manger une pizza un de ces quatre. Mais il avait bien envie de se faire un petit resto. Surtout que de ce qu'il avait vu de la carte, les plats avaient l'air sacrément bons.

494 mots +5 rubis par MF

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Here We are! To the Paint's Castle! (Private Kalim)   Lun 27 Jan - 9:35

Zeck semblait décidé à ne pas se faire bouffer par le passé ce qui était une excellente chose, d'ailleurs il avait apprécié le fait que le chien des enfers lui apporte son soutient en faisant une petite remarque sur son inexpressivité. Il fallait bien avoir de la volonté à revendre quand on est chef de clan sinon on se fait manger et le sorcier venait de montrer sa force de caractère. Kalim n'en avait jamais douté mais bon c'est rassurant de le voir.

« Tu sais inexpressif ne veut pas dire que je ne ressens rien au contraire. Je ne l'exprime pas c'est tout. Et ne t'en fait pas pour mes souvenirs je ne compte pas me laisser noyer par ces derniers je me suis construit une nouvelle vie ici qui me convient parfaitement. Je ne vais pas la laisser être gâchée par le passé. »

Le barman aussi avait du caractère à revendre mais ça il l'avait déjà prouvé plus d'une fois. Kalim s'installa aussi comme le chef des peintures qui but encore du jus d'orange mais cette fois dans un verre. Ce dernier décida de changer de sujet pour finalement aborder le bras d'Alex, c'est vrai qu'il se l'était encore bien amoché après avoir frappé son bras droit pour le punir.

« Il avait l'air mieux la dernière fois que je l'ai vu mais il faut dire qu'Alex n'est pas non plus du genre à montrer sa douleur. Donc difficile à dire s'il s'est remis ou s'il a encore mal et je ne vais pas aller lui bouger le bras pour vérifier. »

Ca serait un coup à finir noyer puis le chef lapin était un grand garçon il saurait quand il faudra se faire soigner, il pouvait être têtu mais il était censé aussi donc Kalim ne se faisait pas trop de soucis à ce sujet.



302 mots +5 rubis par MF
Revenir en haut Aller en bas
Zeck Skyhigh
Sorcier
Sorcier
avatar

Messages : 1518
Date d'inscription : 06/09/2013

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Gardien des esprits
Place dans votre clan: Chef des peintures

MessageSujet: Re: Here We are! To the Paint's Castle! (Private Kalim)   Jeu 30 Jan - 21:07

Zeck écouta les propos de Kalim, peu à peu il retrouvait un sourire calme et tranquille. Il fixait le cerbère, et pensait qu’il s’agissait d’une personne bien, vraiment ; Il était content de l’avoir rencontré et de ne pas être son ennemi. Ça lui faisait vraiment chaud au cœur qu’il se soucis de lui et surtout, de pouvoir parler à quelqu’un ainsi. Les amis, il n’en avait pas eu dans sa vie antérieure, il avait toujours été sur la défensive et distant. Amical et serviable lorsque c’était nécessaire certes, mais il ne pouvait jamais compter que sur lui-même et ses deux collègues, Alex, et Ryan, son supérieur. Inconsciemment, et le sourire aux lèvres, ses pensées dérivèrent lorsque Kalim parla pour le bras d’Alex, sa voix semblait lointaine mais il entendait malgré tout ce qu’on lui disait. Il émit un léger gémissement de satisfaction à la réponse du cerbère avant de baisser légèrement la tête et de fermer les yeux. Se relevant de son tabouret, il finit par s’étirer et lança une feinte à Kalim sans le toucher et se recula légèrement en rigolant.

-Haha ! bah c’est tant mieux s’il s’en remet c’est le principal.

Il sautilla sur ses pieds et se mit en position de boxe puis baissa les bras en les balançant rapidement et s’étirer de plus belle en gémissant profondément.

-Haa ! La vache ! ça y est, j’ai mal partout ! Je vais bien dormir ce soir…

Ou pas s’il faisait encore des cauchemars, mais le brun regarda le chien des enfers avec un sourire rassurant et surtout sincère. Il espérait vraiment que tout ça ne lui fasse plus rien. Mais il savait qu’il mettrait du temps à s’en remettre. Zeck regarda ensuite fixement Kalim en baissant les bras pour les croiser contre son buste. Il avait un air sérieux mais un petit sourire taquin sur les lèvres.

-La prochaine fois, promis, je me battrais plus sérieusement et je n’utiliserais pas la technique de l’homme saoul. J’ai bien vu que ça t’avait carrément lassé. –Même si tu ne montrer rien, ça s’est senti- et puis c’est une technique très énervante pour l’adversaire ; Mais je me suis dit, comme c’était une joute amicale, je n’allais pas trop me fouler… Et faire soft.

Eh oui, il l’admettait, sa technique de paraître saoul était une feinte totale. Il ne l’était pas, juste assez bien en ressentant les effets de l’alcool mais ça s’arrêtait là. Zeck sourit calmement et soupira. C’est vrai que la technique de l’homme saoul était barbante pour l’adversaire car elle était totalement imprévisible et les gestes de celui qui l’utilisait étaient à la fois lents mais rapides et redoutables. Bref, il n’allait pas non plus se renfrogner et rentrer dans sa coquille pour de simples retours de mémoire, certes douloureux, mais il préférait carrément avancer plutôt que de se morfondre dans son coin et déprimer comme un moins que rien en se disant qu’il n’était qu’une grosse merde et un raté, ce qui n’était aucunement le cas. Zeck était un pur narcissique de première et toujours confiant et sûr de lui donc il n’allait pas déprimer sur ce qu’il était de sa vie, loin de là. Il gardait les yeux rivés sur Kalim avec ce même petit sourire.

-Bon, mon grand, qu’est-ce que tu veux faire ? Je pense que l’instant testostérone de l’entrainement est terminé, est-ce que tu veux te détendre un peu avec un petit bain ?

Oui, il pouvait lui proposer de prendre un bain car au château il y avait derrière le hall une vaste salle avec un grand bassin où l’eau était filtrée et chauffée constamment depuis que Zeck y avait fait son petit bidouillage avec les grands soins de Yukia, oui car sans elle il ne serait arrivé à rien. Et ils avaient découvert un chauffage central qui permettait à ce que l’eau soit chauffée constamment. Donc sans avoir besoin d’aller aux sources thermales près de l’hôpital, ils pouvaient rester ici pour un sacré petit moment de détente.



669 mots +5 rubis par MF


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Here We are! To the Paint's Castle! (Private Kalim)   Ven 31 Jan - 10:48

Zeck semblait plutôt bien se remettre de ses cauchemars et retrouver rapidement la pêche, il songea aussi qu'il allait passer une nuit mais pour cela il fallait encore qu'il n'y ait pas de cauchemar au rendez-vous. Bref en tous les cas le chef peinture assura qu'au prochain entraînement il n'utiliserait pas la technique de l'homme saoul qui avait effectivement un sacré petit côté blasant en soit. Par contre ce qu'il proposa pour la suite fut assez plaisant dans l'esprit du chien des enfers. Un bain chaud serait un véritable plaisir et offrirait un très bon moment de détente. Le Cerbère fit donc un mouvement de tête.

« C'est une excellente idée ça va nous faire un bien fou, je rentrerai après par contre si ça ne t'ennuie pas. »

Il ne voulait pas non être trop absent de chez les lapins pour ne pas inquiéter son chef, sans compter qu'il voulait ranger un peu son chez lui. Le Cerbère se mit à suivre Zeck dans le château qui était vraiment immense, un véritable dédale c'était le mot parfait pour le décrire.

« Vous avez vraiment tout ici, on a pas un tel confort chez les lapins même si on est pas trop mal logé, ça n'a vraiment rien avoir avec ici. »

Oui il n'avait pas de bain ainsi et encore moins de technologie, ils devaient tout faire à l'ancienne, mais bon ayant pris le coup ça ne déranger pas plus que ça le barman. Mais la demeure des peintures était vraiment particulière et surprenante à la fois, un petit mystère. Kalim en avançant essayait de s'efforcer à retenir les lieux juste aux cas où puis ça pourrait lui servir un jour qui sait.

« Tu as l'air de maîtriser beaucoup de technique de combat différente. Ca a dû te prendre du temps pour toutes les apprendre et arriver à les maîtriser à ce point. »

Oui il fallait le reconnaître Zeck était fort et dangereux.


316 mots +5 rubis par MF
Revenir en haut Aller en bas
Zeck Skyhigh
Sorcier
Sorcier
avatar

Messages : 1518
Date d'inscription : 06/09/2013

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Gardien des esprits
Place dans votre clan: Chef des peintures

MessageSujet: Re: Here We are! To the Paint's Castle! (Private Kalim)   Lun 3 Fév - 11:10

Zeck sourit et frappa dans ses mains à l’affirmation de Kalim et hocha la tête avec un large sourire.

« Pas de problème pour ça Kal’. On va en profiter un peu et se détendre un max après tu fais ce que tu veux. »


Oui, un bain allait leur faire du bien. Il commença à se diriger vers la fameuse salle. Juste avant il entra dans ce qui semblait être une sorte de buanderie et il y prit deux serviettes et deux peignoirs. Il tendit une serviette et un des peignoirs à Kalim puis il continua son chemin en écoutant ce que le brun aux mèches rouges avait à dire. Effectivement, le château était un vrai labyrinthe, mais il n’avait pas à se plaindre du fait qu’il y avait des technologies que lui-même avait eu du mal à s’habituer d’avoir car ça n’était pas de son époque. Le Huckster sourit et tourna la tête.

« Oui, en effet, il y a encore des points noirs de ce château que je ne comprends toujours pas. J’ignore comment tout ça fonctionne réellement, mais ce n’est pas à vapeur ou à l’électricité, ça c’est sûr. Je pense que ce château fait tout fonctionner par magie, c’est la seule déduction que j’en ai eu en observant tout ce matériel. »

Ils arrivèrent dans la cour où se situait un grand bassin. La pièce était circulaire et était carrelée de mosaïques et de motifs grecs. Il y avait des colonnes Toscan romaines qui soutiennent le plafond ouvert au centre là où se trouvait le bassin. Il était clair qu’après avoir été dans le temps contemporain de la cuisine et su salon, on avait désormais droit à un véritable lieu gréco-romain. Ça ressemblait à un véritable palais avec son bassin, ses fresques carrelées et les mosaïques au mur. C’était on peut le dire impressionnant. Déjà que les autres pièces avaient chacune leur particularité, et tout art se représentait selon des époques bien définies par les différentes pièces. On peut dire que d’une, ce château était un labyrinthe, mais aussi une sorte de gigantesque musée avec toutes sortes d’arts et d’époques depuis la préhistoire. D’un air théâtral Zeck se tourna vers Kalim et fit un grand geste de main pour désigner la pièce.

« Bienvenue au palais de César !! » Dit-il en rigolant franchement et allant vers un petit meuble sur lequel il commença à poser les vêtements qu’il s’enleva. Plié calmement, il prit ensuite sa serviette, une fois totalement nu, et l’entoura autour de la taille.

On pouvait voir son dragon rouge sur l’épaule qui passait dans son dos et revenait devant au niveau du bassin. Il entra dans le bain après avoir déposé son peignoir près de lui et soupira de soulagement. Il ferma les yeux et s’adossa doucement sur le rebord du bassin. Puis Il répondit à ce que Kalim lui dit par rapport aux nombreuses techniques qu’il connaissait. Il fit une léger sourire et gardait les yeux fermés un instant avant de les river de nouveau vers Kalim.

« J’ai appris les arts martiaux très tôt. Et l’avantage que j’ai c’est que je retiens vite. Mon Sifu était très fier de moi, enfin, je veux dire, Lyu Xion avant qu’elle ne soit tuée. Ensuite c’est un autre art que j’ai appris. Le Jeet Kune Do. C’est un apprentissage de tous les arts martiaux réunis, mais pas en totalité car il s’agit avant tout d’un art martial qui ne respecte aucune règle des dojos martiaux. En gros c’est du combat de rue. Sans règles, avec tous les coups permis. C’est ce qui fait que c’est un art redoutable. »

607 mots + 5 rubis by MP

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Here We are! To the Paint's Castle! (Private Kalim)   Mar 4 Fév - 14:01

Kalim suivit donc le chef des peintures jusqu'à la fameuse salle de bain pour un bain chaud qui allait lui faire du bien. Une fois dans le vestiaire le chien des enfers enleva ses vêtements pour passer la serviette le peignoir avant de se rendre donc dans la partie bain, la pièce avait un côté très élégant à la César comme avait remarqué Zeck. La pièce était vraiment grande et agréable, le chien des enfers enleva le peignoir pour aller dans l'eau. La chaleur ressentit dans le corps combiné à l'eau avait vraiment de quoi détendre les muscles.

« Ca fait vraiment du bien. »


Kalim ferma finalement les yeux doucement profitant de cette instant alors que le chef des peintures lui expliqua les différentes techniques qu'il a appris, il fallait reconnaître qu'il avait un palmarès impressionnant dans ce domaine. On pouvoir croire qu'il ne vivait que pour se battre dans un sens, ensuite Kalim ne savait pas ce que ça faisait d'être vivant.

« Tu as vraiment cherché à être fort... enfin je suppose que je me sors pas si mal, d'instinct je savais me battre et la magie j'ai tout fait pour l'améliorer, il faut dire que ce monde est vraiment dangereux...Quand on est faible en Inferni on risque de devenir rapidement le jouet des autres. »


Et ca il n'en étais pas question pour le chien des enfers, il refusait de se laisser marcher dessus. C'était simplement inimaginable.

« Tu as une idée de ce qu'on peut faire ici..un but...Dès fois je me demande qu'elle est la raison de notre existence...personnellement j'ai Taki mais qu'est ce que je ferai sans lui ».


266 mots +2 rubis par MF
Revenir en haut Aller en bas
Zeck Skyhigh
Sorcier
Sorcier
avatar

Messages : 1518
Date d'inscription : 06/09/2013

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Gardien des esprits
Place dans votre clan: Chef des peintures

MessageSujet: Re: Here We are! To the Paint's Castle! (Private Kalim)   Ven 7 Fév - 13:27

Zeck ferma les yeux, c'est vrai qu'on y était bien quand même dans ce bassin. C'était agréable et l'ambiance était date pour détendre. Le Huckster écouta calmement Kalim qui se mis à lui parler sur le fait qu'il ai réellement cherché à être fort. En fait, ça n'était qu'une excuse, mais oui, il voulait être fort pour un jour tuer son père, il n'a jamais réussit, il en avait trop peur et ce n'est au final même pas lui qui l'avait tué. Mais dans toute cette histoire, s'il avait été entrainé depuis le plus jeune âge aux arts martiaux, c'était pour reprendre le flambeau et faire parti d'un des chefs de la Triade. Rien de plus. Le cowboy rouvrit les yeux légèrement et regard le plafond, admirant la décoration mural également est les ornements du plafond. C'était vraiment très sympa comme coin.

"Je n'ai pas particulièrement cherché à l'être dès le départ. Disons, que pour ma mère il y avait une raison à ça. Puis après sa mort, j'en ai trouvé une autre et j'ai finis par m'y faire. Vu que j'étais un petit prodige et que j'apprenais vite, mon Sifu n'a pas eu de mal à m'enseigner tout ce qu'il pouvait me rentrer dans la tête. Et puis, j'étais aussi très curieux, je m'intéressais à tout et n'importe quoi. Même lorsque j'étais devenu Adjoint Marshall, je continuais de m'entrainer et de trouver des maîtres dans des domaines différents pour parfaire mes techniques et mon apprentissage. Et après… Je suis tombé ici…"

Il eut alors un regard nostalgique en repensant à son passé, certes tortueux et dense en combats de rues et autres péripéties délirantes et expériences horribles. Ca lui faisait bizarre tout à coup d'être un chef de clan finalement… Lui qui avait toujours été au service de quelqu'un, il se retrouvait désormais à diriger d'autres personnes. Il sourit en suite à la question que Kalim lui posa par la suite. Ce qu'il comptait faire? Eh bien, il y a pas mal de choses à faire mais il est vrai qu'on pourrait s'y perdre facilement. Cet endroit ressemblait vraiment à la terre sauf que la magie y était maître ainsi que les différentes créatures. Le Sorcier baissa la tête et fixa alors froidement Kalim lorsqu'il entendit la suite. Que ferait-il sans Taki? Question idiote!

"Continuer d'avancer! Si un jour Taki n'est plus ou si tu te retrouves seul, saches que quoi qu'il arrive, tu dois avancer si on t'en empêche, te relever si tu tonnes, et te battre envers et contre toutes atteintes. Je ne sais pas dans quel but on est là, mais je pense que c'est une deuxième chance d'être vivant pour la deuxième fois. Pour ce qui te concerne, considères que c'est un peu pareil étant donné ton passé. Tu l'as oublié, et j'espère que tu ne t'en rappèleras pas de si tôt. Si tu finis par être seul, n'oublies jamais les personnes qui te sont chères et avance, trouve toi d'autres personnes sur qui tu peux compter. C'est la seule chose que je peux te conseiller… En tant qu'ami…"

Ca oui, il le considérait vraiment comme un ami, et c'était rare pour Zeck d'en avoir. Mais au vu de la situation plus tôt Kalim était soit quelqu'un de très affectif, soit vraiment une personne qui pouvait être digne de confiance ou dans le cas présent, considéré comme un ami.

561 mots +5 rubis par MF

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Here We are! To the Paint's Castle! (Private Kalim)   Lun 10 Fév - 9:39

Kalim écouta les propos de Zeck jusqu'au bout notamment concernant l'éventuelle perte de Taki un jour, non le chien des enfers n'osait même pas y penser tellement cette idée lui semblait douloureuse et impensable. Il ne pouvait pas être séparé de lui non jamais, rien que cette idée le faisait trembler. Le chef des peintures lui disait qu'il devrait avancer comme il pouvait afin de continuer à exister mais Kalim avait du mal à s'imaginer à cette idée. Pour l'instant il n'y avait pas de raison que Taki disparaisse, il allait bien et le Cerbère aussi donc ça irait...A moins que si on le découvre, non il ne devait pas se faire prendre.

« Il faudra oui mais j'aurais beaucoup de mal....quand le premier chef de lapin nous a quitté, celui qui m'avait recueilli j'ai eu du mal mais je me suis quand même relevé. Par contre j'ai bien peur que pour Taki se sera encore plus dure. »


La partie sur le fait que Zeck reconnaissait comme un ami le barman le toucha beaucoup et lui fit avoir un microsourire alors qu'il sentait ses muscles se détendre dans l'eau chaude. Kalim regarda le plafond aussi.

"Moi aussi je te vois comme un ami, tu es quelqu'un de bien Zeck, vraiment."

Le Cerbère pensait sincérement ce qu'il venait de dire, il reconnaissait pleinement la valeur de son interlocuteur et sa grandeur d'âme et ce n'était pas rien. Kalim était quelqu'un de gentil oui mais il n'accordait pas sa confiance à n'importe qui donc le faire avec le chef des peintures n'était pas rien et voulait tout dire

264 mots +2 rubis par MF
Revenir en haut Aller en bas
Zeck Skyhigh
Sorcier
Sorcier
avatar

Messages : 1518
Date d'inscription : 06/09/2013

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Gardien des esprits
Place dans votre clan: Chef des peintures

MessageSujet: Re: Here We are! To the Paint's Castle! (Private Kalim)   Lun 10 Fév - 22:05

Zeck se doutait bien que Kalim aurait du mal à remonter la pente, surtout si il aimait sincèrement Taki. Encore une raison pour ne jamais aimer réellement quelqu’un pour le Huckster. Il soupira, il était vrai que les choses étaient dures lorsqu’on perdait une personne qu’on appréciait. Mais Zeck avait toujours fait en sorte de se relever rapidement après certaines pertes. Tout simplement parce qu’il ne s’attachait pas facilement et de deux parce qu’il suivait une religion qui lui permettait de faire un vide dans sa tête et de continuer à suivre « la vois » sans faillir et malgré les épreuves qui pouvaient l’attendre. Il était Taoïste et ne changerait pas de sitôt. Même dans la mort. Il aurait, certes, beaucoup de peine pour la perte d’un proche mais ça s’arrêterait là. Il releva la tête vers Kalim et laissa échapper un léger soupire d’amusement lorsqu’il le vit faire son micro-sourire. Décidément, ce petit cerbère cachait bien des choses. Et il savait tout de même avoir des expressions quand il le voulait.

« Tu n’es pas si dénué d’expression finalement. J’ai encore réussit à te faire sourire un peu… Finalement, tu dis que tu ne peux pas montrer d’expressions, moi je crois plutôt que ce n’est pas une habitude chez toi… Tout simplement.»

Il hocha la tête avec un léger sourire et l’inclina légèrement en fermant les yeux. Écoutant encore une fois le Cerbère, il sourit et eut un petit air nostalgique. Oui, quelqu’un de bien, peut-être trop bien pour cet endroit mais s’il pouvait rester comme il l’avait toujours été sans péter de câble ou devenir complètement barge avec toute cette histoire et tout ce qui se passait et qui allait surement se passer par la suite. Il espérait rester quelqu’un de bien effectivement. Zeck rouvrit les yeux en baissant les yeux pour regarder sa main dans l’eau, s’amusant à faire des ondes dans l’eau, il remercia ensuite d’un ton calme le chien des enfers.

« Merci, vieux ! J’espère le rester encore longtemps… Et quoi qu’il arrive, surtout.»

Quelque part il l’espérait vraiment. Il voulait que le maître d’Inferni ne trouve jamais le cerbère et que tout reste aussi calme. Mais il en doutait. Si les trois chefs de clan savaient, il serait bien probable que d’autres puissent le savoir et surtout, peut-être que le roi d’Inferni enverrait, tôt ou tard quelqu’un pour le récupérer. On n’est jamais à l’abri de rien.

405 mots + 5 rubis/MP

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Here We are! To the Paint's Castle! (Private Kalim)   Mar 11 Fév - 10:28

Kalim écouta le remarque du chef des peintures qui semblait très content d'arriver à tirer des micro-expression du visage du chien des enfers qui ne montre pas grand chose. Il exprima aussi le fait que selon lui il savait exprimer des choses mais qu'il n'en avait pas l'habitude tout simplement, c'était une théorie assez intéressante en soit. A bien y réfléchir il ne s'était jamais forcé à exprimer quoi que ce soit, il restait naturel donc inexpressif ce qui avait l'avantage de glacer le sang des personnes cherchant éventuellement à le blesser. Peut-être qu'inconsciemment c'était un moyen de protection pour lui.

« Je n'arrive qu'à avoir de micro-expression qu'avec de rare personne, ceux en qui j'ai confiance...Seul Taki arrive à vraiment me faire réagir, à exprimer vraiment les choses comme le fait tout le monde. Parfois je me demande si j'étais aussi inexpressif avant mais je ne veux pas le savoir car ça implique de me rappeler et je n'en ai pas envie. Ma vie est ici maintenant pas sur je ne sais quel île tout seul... »

Non puis son cœur et son âme lui hurler de ne pas se rappeler et le barman avait tendance à bien suivre son instinct donc il ne chercherait pas à creuser davantage. Il était vraiment bien ici donc il fallait seulement espérer qu'il ne se fasse pas prendre.

Zeck parla de son désir de rester quelqu'un de bien, Kalim en même temps qu'il l'écoutait mouillant ses longs cheveux noirs méchés de rouge. Prendre un bon bain chaud après l'affrontement faisait vraiment un bien fou au muscle.

« Tu resteras quelqu'un de bien sinon je te botterais les fesses sans problème. »


Kalim était à moitié sérieux en faisant cette remarque, il ne comptait pas laisser Zeck sombrer dans « l'obscurité » quitte à se montrer violant pour cela. Il le ferait

302 mots +5 rubis par MF
Revenir en haut Aller en bas
Zeck Skyhigh
Sorcier
Sorcier
avatar

Messages : 1518
Date d'inscription : 06/09/2013

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Gardien des esprits
Place dans votre clan: Chef des peintures

MessageSujet: Re: Here We are! To the Paint's Castle! (Private Kalim)   Jeu 13 Fév - 13:41

Zeck sourit et regarda Kalim pendant qu'il s'expliquait sur ses micro-expressions. C'est vrai qu'en y regardant bien avec ceux qu'il ne connaissait pas il était flippant à ne pas avoir d'expression quelconque. Il l'avait lui même fait l'expérience mais finalement au bout d'un moment on s'y fait. Et puis, Kalim aurait pu faire un parfait joueur de poker. Il ne montrait vraiment rien et ça pouvait être très troublant. Il ferma les yeux et eut un sourire sincère envers les paroles du chien des enfer puis il les rouvrit pour le fixer avec ce même sourire.

"Alors ne fait rien pour t'en rappeler, même si un jour, l'échéance tombera, et tu auras le droit à ta mémoire retrouvée. Mais je te souhaite qu'elle tarde le plus possible."

Puis il prit de l'eau entre ses main et se mouilla le visage et les cheveux pour ensuit attraper un petit panier en osier contenant des produits pour se laver les cheveux et le corps. Il envoya un shampoing à Kalim.

"Te laisse pas surprendre, l'artiste!"

Zeck rigola, espérant que Kalim ne se prenne pas le flacon dans la tronche et commença à se shampouiner la tête en se frottant bien. Dans son temps, rares étaient les fois où il avait pu perdre des bains comme celui-ci. Si ce n'était jamais. Car d'une les bains c'était au moins 1 fois par mois et les douches bah c'était pas mieux. Et l'hygiène c'était plus pour les riche que pour les types comme lui qui gagnait 3$ par semaine et plus en fonction du kilométrage parcouru, et contrairement à son supérieur, il avait le droit d'empocher le pactole des primes pour les hors la loi attrapé et ramené pour être jugés. Il lui fallait donc ramener ses proies vivantes pour gagner plus de primes. Sinon bah c'était le minimum. Il releva la tête et sourit à la remarque de Kalim, à ce moment là, il avait vraiment le visage et les traits de sa mère. Y'avait pas à dire. Ils se ressemblaient tous les deux, sauf que Zeck n'était pas pur chinois. Donc ça se voyait moins et seulement quand il souriait.

"Hey! comme ça, on sera deux à se botter les fesses mutuellement si l'un d'entre nous sombre!"

403 mots + 5 rubis/MP

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Here We are! To the Paint's Castle! (Private Kalim)   Ven 14 Fév - 10:43

Kalim écouta avec calme son interlocuteur qui lui dit que l'échéance finirait par tomber mais ça le chien des enfers en avait parfaitement conscience malheureusement. Il ne pouvait qu'espérer que ça arrive le plus tard possible bien sûr. Il voulait simplement profiter au maximum de son existence auprès des personnes auxquels il tient comme Taki ou encore Alex qu'il voyait comme un frère.

Zeck décida de tester finalement les réflexes du barman en lui lançant un shampoing qu'il rattrapa sans difficulté, il se mit à se shampoiner les cheveux avec soin, il entretenait très bien sa chevelure qui était très longue alors qu'il reprit la parole avec un ton toujours inexpressif même si le sujet de conversation n'était pas très agréable puisqu'elle concernait le passé.

« Moi aussi j'espère que ça sera lointain ne t'en fait pas et oui on sera deux à se botter les fesses mutuellement ça promet . »


Il continua de se concentrer sur ses cheveux avec soin, en regardant de temps en temps le chef des peintures avec énormément de calme, et surtout une inexpressivité flagrante.

« On peut dire que cette histoire de Cerbère aura au moins le mérite de mettre tous les chefs d'accord et dans le même côté. Ca me fait plaisir puisque je m'entends bien avec vous trois, en plus d'être le bras droit de l'un et l'amant de l'autre. »

Oui partout il y a le malheur il peut y avoir de bonne chose aussi et pour le coup c'était celle-ci. Les voir tous d'accord ainsi pour le protéger avec touché le chien des enfers.


257 mots +2 rubis par MF
Revenir en haut Aller en bas
Zeck Skyhigh
Sorcier
Sorcier
avatar

Messages : 1518
Date d'inscription : 06/09/2013

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Gardien des esprits
Place dans votre clan: Chef des peintures

MessageSujet: Re: Here We are! To the Paint's Castle! (Private Kalim)   Ven 14 Fév - 11:31

Zeck se shampouina et ferma les yeux pour lui éviter que le produit ne rentrer dedans. Il écouta avec calme le cerbère qui était toujours aussi sérieux et impassible, ce qui fit bien rire le Huckster. Néanmoins, il était toujours inquiet par rapport à cette histoire avec les esprits, il ne savait toujours pas pourquoi il les entendait, ni même comment arranger la fête qu'il avait sur le dos pour la dernière fois avec l'esprit qui lui avait sauvé la mise. Non, il ne savait vraiment pas comment faire et il se retrouvait un peu coincé par rapport à ça. Après avoir entendu Kalim parler il plongea la tête dans l'eau et se frotta la tête pour enlever le shampoing et se redressa en se frottant les yeux pour les rouvrir sur le chien des enfers.

"Hin! Ouais! J'avoue que pour le coup, cette "alliance" m'arrange. Je préfère qu'on s'entendent, même si sur un seul point, plutôt qu'on se prenne la tête et qu'on se fasse la guerre pour rien."

Le Huckster se radossa tranquillement contre le rebord du bassin et ferma les yeux, profitant de la tranquillité et du bain chaud. Des flashs de sa mémoire ressurgissent d'un coup, mais il resta calme et respira un peu plus fort ce qui pourrait paraître être un lourd soupire venant de la part du Huckster. Il murmura quelques mots en chinois se remémorant les écrits de Laozi sur la voie du Tao afin de faire le vide dans sa tête, puis il les répéta encore une fois à voix basse en croisant ses mains à plat face à son centrer et effectuant des mouvements de haut en bas en concomitance avec sa respiration. Il essayait de faire le tri dans sa tête et en même temps de garder un calme impartial ce qu'il arriva à faire au bout d'un moment puis il finit par rouvrir les yeux. Il fixa Kalim d'un air impassible alors que sa mémoire douloureuse avait cessé de le tirailler pour l'instant. Il fit un geste de la main pour remettre ses cheveux en arrière et souffla un bon coup puis décida de sortir du bain et de se sécher avec une serviette puis il mit le peignoir qu'il avait posé près du bassin. Zeck s'étira et sourit à Kalim qui faisait encore trempette.

"Si tu veux rester encore un peu dans l'eau tu as le droit. Tu peux même revenir quand tu veux pour te détendre si tu as besoin. Enfin, il faudrait qu'on t'ouvre la porte d'entrée aussi avant."


443 mots + 5 rubis/MP

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Here We are! To the Paint's Castle! (Private Kalim)   Sam 15 Fév - 10:01

Zeck termina finalement son bain après avoir rincé ses cheveux proposant à Kalim de revenir quand il le désirait et de prendre encore son temps. Le chef peinture pour sa part avait fini et le Cerbère n'allait pas tarder non plus car il devait rentrer de toute façon.

« Je n'y manquerai pas, merci. Je finis et je vais rentrer encore merci de ton hospitalité. »


Kalim se rinça donc les cheveux une première fois puis pris le temps de passer une dose d'après shampoing car une telle tignasse il fallait en prendre soin, et avoir droit à un tel endroit était du luxe donc autant en profiter un peu. Puis le chef des peintures l'avait invité à rester autant qu'il le voulait donc bon pas de souci. C'est après avoir fini avec l'après shampoing que le barman quitta l'eau chaude pour enrouler ses cheveux dans une serviette et renfiler son peignoir pour retourner dans les vestiaires s'habiller. Il frotta ses cheveux avec énergie et après s'être bien séché enfila ses vêtements. Il brossa sa tignasse et quitta finalement la forteresse des peintures avec calme et tranquillité.

Il avait passé un moment très agréable avec Zeck il fallait le reconnaître, il s'était bien détendu bien que le fait que son ami ait eu des difficultés avec des vieux souvenir. On a tous des démons qui nous hante et Kalim avait vu ceux du sorcier. Il n'en parlerait pas bien sûr c'était une évidence.

C'est ainsi que le chien des enfers pris la direction des habitations des lapins pour retrouver son nid douiller, il ferait bien une petite sieste d'ailleurs, le bain l'avait tellement détendu qu'il dormirait bien un peu tout simplement.


(fin de sujet)
277 mots +2 rubis par MF
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Here We are! To the Paint's Castle! (Private Kalim)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Here We are! To the Paint's Castle! (Private Kalim)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Merac Castle Siege
» Graph' paint
» Pour les grands fans de Paint ^^
» PAINT IT BLACK [01/02, 18:50]
» Délire sur Paint : Spirit en Jambon !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inferni, ville des enfers :: Flood et jeux :: Archives RP-
Sauter vers: