On nait avec une âme d'ange... On meurt avec un cœur de démon. Bienvenu en Inferni.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

INFERNI FERME SES PORTES POUR LES ROUVRIR SUR LE TOUT NOUVEL ENFER

>>>ICI<<<

VENEZ NOMBREUX!

Partagez | 
 

 Le début de la fin...?

Aller en bas 
AuteurMessage
Klaw
Métamorphe
Métamorphe
avatar

Messages : 440
Date d'inscription : 01/02/2014
Age : 22

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Employée aux sources chaudes
Place dans votre clan: Membre du clan des Peintures

MessageSujet: Le début de la fin...?   Dim 2 Fév - 19:34


Le début de la fin...?

Le bruissement des vagues se fracassant contre le sable humide réveilla la jeune femme de son sommeil profond. Tout semblait s’être amplifié à cet instant : Son crâne battait le rythme des houlements des vagues, son cœur tambourinait à tout rompre, sa bouche était pâteuse. Seul la chair de poule et les sueurs froides semblaient s’apaisées un moment. Etrangement, mis à part cela. Il lui semblait que tout allait pour le mieux. Peut être était-ce par la sensation de chaleur qui lui venait du sol. Ou bien serait-ce cette brise légère qui l’enveloppe comme un drap fin ? Elle se redressa soudainement manquant de s’évanouir par la brutalité de son mouvement. Elle était censée être morte. Là. Tout de suite. Normalement, elle devrait agoniser sur le sol avec l’odeur de sang frais plein ses narines. A moins que le sang ait une odeur salée, rien n’attestait qu’elle était encore chez elle en cet instant.

-Mmmmpf… !

Elle posa une main sur le sol, quelque chose de granuleux ancrait dans ses ongles. Caressant et râpant de la même façon sa peau. Elle posait son autre main sur son crâne, promenant ses doigts sur sa tempe droite ; aucun trou, aucun liquide quelconque ne perlait sur sa peau si ce n’est qu’un sentiment humide sur son corps entier. En glissant sa main sur son corps, elle se rendit soudainement compte qu’elle était nue… Entièrement ? Elle passa sa main près de son intimité. Entièrement, c’est le mot. Récapitulons : Elle se réveille dans un endroit qui ne semble pas être son chez elle, nue, trempée, sans blessures… En sentant à nouveau son cœur s’emballer et sa tête mitrailler sa conscience de question, elle grogna.

-Tais-toi mon cœur…

Elle se leva et échauffa doucement ses membres. Une chose est sûre : Elle semblait « vivante ». Où peut-être était-elle morte… ? IMPOSSIBLE ! Gémit-elle, il n’y a rien après la mort, ce ne sont que des histoires pour les pêcheurs, pour leur apprendre à faire le bien : rien de plus ! Elle abandonna cette idée ; Supposons qu’elle soit encore vivante. Il lui restait à savoir où elle était. Réfléchis Karolyn, réfléchis… Où as-tu arrivée bon sang ?




370 mots + 5 rubis by Modo Poissard

_________________



Dernière édition par Klaw le Mer 5 Fév - 17:49, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeck Skyhigh
Sorcier
Sorcier
avatar

Messages : 1518
Date d'inscription : 06/09/2013

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Gardien des esprits
Place dans votre clan: Chef des peintures

MessageSujet: Re: Le début de la fin...?   Lun 3 Fév - 13:25

Sur la falaise au-dessus de la plage, le Huckster  avait décidé de s’entrainer un peu. Il s’était habillé de sa tenue de Zeste d'Orange, à savoir un pantalon orange et marron sur le bas des jambes, des baskets noires, une ceinture noire avec une boucle dorée et une veste orange avec le dessus marron. Le tout avec un T-shirt blanc pour lui éviter d’être torse-nu sous sa veste. Il avait pris son bâton de bambou pour s’entrainer un peu avec et surtout il avait pris soin de prendre son petit bocal contenant ses vers à vêtement au cas où il lui arriverait une catastrophe avec ses fringues. Sans pour autant utiliser sa magie. Aujourd’hui il allait utiliser la force brute si ces foutues mouettes à écailles venaient le déranger. Ce qui ne loupa pas. Comme il s’y attendait, sur la falaise, certaines de ces bestioles se reposaient, se dorant au soleil avant de partir à la chasse de nouvelles proies faciles. Au vu des vers de terre qui tombaient sur la plage. C'est-à-dire les nouveaux arrivants qui tombaient totalement nu sur Inferni. Autant dire que le sorcier s’était résigné, déterminé à s’entrainer sérieusement depuis les derniers évènements, il ne devait pas non plus s’entrainer seul, il devait savoir se battre dans n’importe quelles circonstances. Alors il avait fait un petit footing tout en manipulant son bâton de bambou par moment et exécutant des acrobaties par la même. Il s’était ensuite placé sur un rocher en hauteur et avait joué la carte de la provocation en imitant un cri animal. Autant dire que ça avait réellement bien marché. Les créatures au sol tournèrent la tête vers lui et celles qui étaient dans les airs s’étaient mises à tournoyer au-dessus de sa tête.

Un large sourire aux lèvres. Le Cowboy attendit que les reptiles volants l’attaque, ce qui ne tarda pas. Il commença à enchainer des coups avec son bâton. Esquivant certaines attaques pour les retourner contre elles-mêmes. Imitant le singe pour les esquiver et donnant de violents coups. Il n’avait aucun remord pour les bêtes qui l’attaquaient mais il n’utilisait pas de coup mortels. Il n’aimait pas tuer pour rien. Il mettait simplement K.O. Rien de plus. Mais au bout d’un moment, il commençait à y avoir bien trop de créatures autour de lui et il n’eut d’autre choix que de s’enfermer dans sa coquille en utilisant sa technique secrète. Il les entendait frapper sur celle-ci avec force sans pour autant pouvoir la briser. Les bestioles étaient vraiment nombreuses. Zeck fit tourner son bâton autour de lui, les trois femmes qui étaient dans la coquille avec lui, en tenue chinoises aguichantes vinrent près de lui lorsqu’il frappa du bout de son bâton sur le sol, faisant alors ouvrir la coquille d’un coup et provoquer un bref arrêt cardiaque de quelques fractions de seconde sur les créatures qui étaient autour. Toutes tombèrent  brusquement, agonisantes ou K.O. Les femmes disparurent ensuite en même temps que la coquille. Zeck en profita pour courir sur la jetée et sauter dans le vide pour se rendre sur la plage par la suite. Avec une confiance en lui la plus totale il se jeta donc dans les airs. Le sol se rapprochant rapidement, il se décida d’utiliser son sort de vol. À 10 mètre du sol de grandes ailes blanches se formèrent alors mais en un battement d’aile pour se redresser elles avaient alors disparus. Et le Huckster retomba sur ses pieds sans le moindre problème. Il posa un genou à terre et son bâton pour s’équilibrer puis se redressa en soufflant. C’était moins une, mais il ne maîtrisait vraiment pas ce sort pour le moment. Heureusement qu’elles avaient fait en sorte de le ralentir dans sa chute pour qu’il puisse se réceptionner correctement. Sinon il aurait fait une galette rouge sur le sol. Ou il aurait utilisé son dragon d’eau pour le rattraper dans le pire des cas. Mais il était bien content d’avoir réussi son coup.

Le jeune homme se redressa et marcha un moment sur la plage avec son bâton en main. Jusqu’à ce qu’il aperçoive une silhouette allongée sur le sable. À en juger des formes, au plus il se rapprochait, il s’agissait d’une femme à priori. Il vit des vêtements échoués également non loin de la jeune femme et il se mit à courir pour ramasser ceux-ci et arriver au niveau de la femme. Elle s’était redressée et il arriva plus calmement. Marchand d’une allure calme et décontractée vers elle. Il s’accroupit tout près et déposa les vêtements au sol mais il prit la robe noire et la lui déposa sur les épaules. Tel un gentleman il resta auprès d’elle et l’observa un moment sans pour autant regarder son corps nu.

« Bienvenue dans les terres de chasse très chère… Tenez, voici des vêtements pour vous couvrir. » Dit-il alors d’une voix sereine. Il avait un léger sourire aux lèvres et ça s’entendait dans sa voix. Il se redressa et préféra se tourner légèrement tout en lui indiquant par la même qu’il y avait des vêtements, dont la robe qu’il avait déposé sur ses épaules. Le huckster ignorant totalement qu’elle était atteinte de cécité.

854 mots + 5 rubis par Modo Poissard

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Keito
Démon de feu
Démon de feu
avatar

Messages : 331
Date d'inscription : 13/10/2013
Age : 22

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Apothiquaire
Place dans votre clan: Général chez les lapinous

MessageSujet: Re: Le début de la fin...?   Lun 3 Fév - 18:43

Finalement l’entrainement avec Alex m’avais tout simplement épuisée et je n’avais rien envie de faire d’autre que marcher et errer, et je ne sais pas pourquoi c’est temps-ci j’erre toujours à la plage, chance ou pas je ne sais pas pourquoi je croise toujours quelqu’un. En marchant tranquillement j’essaye de comprendre ce qui n’allait pas quand j’ai essaye d’activer mon sort. Je conçois que ce n’est pas facile mais je tien à réussir. Alors puisse que je marche juste pour marcher autant essayer encore une fois. Je me concentre sur ma main droite essayant de visualiser cette fois-ci pas de fumer dans tout les sens, juste une petite étincelle de rien du tout. Je soupire tant pis sa marchera une autre fois. Je marche encore quelques mettre et aperçois se charmant Zeck avec… heu… une femme nue.

Aujourd’hui ne fait pas exception on dirait encore du monde sur cette plage, il faut croire que c’est vraiment ma chance, je soupire et décide de tout de même aller vers eux.  Je m’avance et remarque qui lui donne des vêtements, une nouvelle dans notre beau monde ? On dirait bien en tout cas. Je continue ma marche jusqu'au deux jeunes gens.

-Salut Zeck, je vois que tu es toujours en bonne compagnie.

Je regarde la jeune fille, elle semblait perdu je dois bien le dire.

-Bienvenue sur notre belle terre miss.

Rien d’agressif dans ma voix juste une forme de bienveillance. Et puis j’étais contente d’être tombé sur Zeck au final, ça me changerais d’Alex. Au fond je lui avais déjà pardonné, mais disons que je voulais voir comment il s’y prendre pour ne pas empirer les choses. Donc croiser Zeck était une des meilleures choses qui pouvait m’arriver là tout de suite, j’avais besoin de décompresser, mais avant tout la demoiselle doit avoir besoin d’un coup de pouce je dirais. Je m’approche d’elle.

- Ça va la chute à pas été trop rude ?


Bien qu’elle ne semblait pas être dangereuse je suis toujours sur mes gardes, on ne sait jamais se qui peut arriver. Et puis mon corps réagissais un peu tout seul c’est dernier temps.

356 mots +5 ruby by MP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Klaw
Métamorphe
Métamorphe
avatar

Messages : 440
Date d'inscription : 01/02/2014
Age : 22

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Employée aux sources chaudes
Place dans votre clan: Membre du clan des Peintures

MessageSujet: Re: Le début de la fin...?   Lun 3 Fév - 22:36


Rencontre à l'aveugle

Le crépitement en rythme au sol la mit en alerte: Quelque chose se passait, c'était certain. Mais quoi ? Elle ne saurait l'expliquer. Elle ne bougea pas, comme elle avait l'habitude de faire quand elle sentait un danger arriver. C'était peut être ça son problème. Qu'importe, le son s'intensifiait et s'harmonisait avec les battements de son cœur. Pourquoi être aussi peureuse ? Elle ne devrait plus l'être après 8 ans plongé dans le noir complet. C'est sûrement à cause de cet accident. Elle sursauta, Est-ce que ce serait l'un des fauteurs de trouble ? Oh non ! Est-ce qu'il aurait… OH NON ! La mort est une douceur face à ce qu'elle venait de ce projeter. Ça semble si évident. La nudité, l'humidité, le changement de lieu… Non, non. Pense à quelque chose d'autre. Allez, quelque chose de positiiif… La piscine ! C'est ça ! Ils l'ont emmené à la piscine et… et comme elle n'avait pas de maillot de bain, ils l'ont déshabillé. Oui, c'est ça. Mais elle n'avait pas de sous-vêtement. Oups ! Quelle étourdie tu fais petite Karolyn…

Son cerveau semblait bouillir de l'extérieur de la même intensité que ses joues rougissaient. Tiraillée entre l'envie de ne pas penser au pire en s'imaginant un scénario grotesque et imaginer le pire, tout simplement. Les crépitements cessèrent pour laisser place à un long et insupportable suspense. Que va-t-il faire ? Que va-t-elle devenir ? Tant de question pour un si petit crâne, elle osa reculer d'un pas quand le choc d'une chute la pétrifia d'un coup. On déposa sur ses épaules une sorte de poids-plume. Voyons ce que notre chère non-voyante nous à encore imaginée: Un cadavre ? Une chaîne en plastique ? Il lui fallut un moment pour raisonner et décrypter le message oral que lui envoya le jeune homme, apparemment. Ou alors une femme à la voix très, très enrouée. Elle se détendit quand elle entendit le terme "vêtements" dans sa phrase. Bien qu'elle souhaitait oublier le terme "Terre de chasse" de sa mémoire… Et peut être même de son vocabulaire tant qu'elle y est. Elle prit ce qui semblait être un des "vêtements" dont l'homme _ à la voix certes agréable_ dangereux lui avait offert et le tâta. Elle reconnut là, la coupe d'une robe. En vérifiant si elle comportait une fermeture et la position de l'étiquette, elle enfila la robe avec parcimonie. Elle aurait aimé obtenir en plus de cela une culotte et à la limite un soutien-gorge pour se sentir moins… ouverte, mais elle ne se sentait pas prête à être exigeante. De plus, sa tranquillité ne fut que de courte durée, car à peine eut-elle le temps d'ajuster les bretelles de sa robe qu'une autre voix perce le silence de ses ténèbres et provoqua sa troisième crise cardiaque de la journée. C'était une voix de femme cette fois-ci. Elle appelait un certain "Zeck" _ Drôle de nom_ en rajoutant d'une voix mielleuse ou du moins envoutante le terme de la "bonne compagnie". Karolyn osait espérer qu'il ne s'agissait pas d'elle. Elle tourna sa tête en direction de la voix, les yeux toujours clos, elle écoutait la voix reprendre sa mélodie. L'hymne d'un Bienvenue résonna dans ses oreilles. C'est alors qu'elle osait enfin parler.

-Notre belle terre… ?

M'a-t-on expédié sur un autre continent ?  M'a-t-on mariée à un Viel ermite de 50 ans qui ne demande qu'à déflorer _ Il aura bien de la peine le pauvre_ Une jeunette pour une fois dans sa vie car son corps tétraplégique l'empêche de faire le moindre mouvement ? Est-ce qu'elle était l'esclave d'une tribu Taïwanaise-biélorusse qui ont besoin de cobaye pour tester leur dernier ragoût de crocodile en broche à la sauce d'excrément de criquet ? Elle avait beau prétendre avoir une imagination débordante, par moment. Cela était presque soulageant d'entendre que rien n'était vrai.


-Je suis confuse. Vous parlez de ma chute après cet incident ?


Elle ignorait pourquoi le terme d'incident lui était venu si subitement. Elle était bien trop gentille. Il ne manquait plus qu'elle remercie ces vauriens de lui avoir tirer une balle dans la tempe. Enfin, de ce dont elle se souvenait car apparemment, ce n'est pas le cas.

-Pouvez-vous m'expliquer ce qu'il se passe ?


706 mots +5 rubis by MP[/justify]

_________________



Dernière édition par Klaw le Mer 5 Fév - 17:48, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeck Skyhigh
Sorcier
Sorcier
avatar

Messages : 1518
Date d'inscription : 06/09/2013

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Gardien des esprits
Place dans votre clan: Chef des peintures

MessageSujet: Re: Le début de la fin...?   Mar 4 Fév - 6:47

En voyant l'attitude de la jeune femme juste avant qu'il se tourne, quelque chose le perturba. Surtout qu'elle gardait les yeux fermés. Ça lui semblait plutôt étrange. Puis il se retourna de nouveau lorsqu'une voix l'interpela. Fixant la nouvelle arrivante d'un regard profond. Il esquissa un fin sourire à son attention et leva la main vers sa tête pour la saluer.

"Salut Elena. Ça faisait longtemps!"

Il ne répondit pas à la remarque sur la bonne compagnie et la laissa s'occuper un peu de la jeune femme. Elle était carrément paumée et surtout elle avait peur. Mais pourquoi n'ouvrait-elle pas les yeux? Le Huckster se tourna définitivement vers elle et ramassa la culotte noire et les bottes de la même couleur pour vérifier son hypothèse. Il s'approcha de la nouvelle et s'accroupi à son niveau et lui prit la main doucement pour lui donner le reste de ses affaire. Faisant en sorte qu'elle comprenne de quoi il s'agissait. Il se sentirait con s'il lui demandait d'ouvrir les yeux pour les regarder si elle ça ne changeait rien sur sa vue. Le truc c'est qu'il avait l'habitude de par son passé d'avoir côtoyé un vieux chinois aveugle. Ce dernier l'avait formé sur l'art du combat aveugle et autant dire qu'il avait eut le droit à tout venant de ce vieux fou. Mais au moins, si jamais il devait combattre dans le noir total ou s'il était aveuglé, grâce à lui il pouvait se battre sajs problème. Et si elle n'était pas aveugle, bah il se sentirait moins con d'avoir au moins fait le minimum pour rassurer... Un peu.

Le huckster fronça les sourcils lorsque la jeune femme demanda ce qui se passait. Comment dire... Il lâcha ses mains et se gratta l'arrière de la tête.

"Eh bien, j'admets que c'est quelque chose qui peu être perturbant au début mais tu es morte. Et tu es tombée sur les Terres de chasse: Inferni."

Lui et ses termes c'était quelque chose quand même. Mais sa voix n'était ni agressive, ni moqueuse. Il s'exprimait avec le plus grand sérieux. Et il était peiné pour cette jeune femme de voir que même dans la mort on ne lui avait pas fait de cadeaux. Il fronça les sourcils et osa tout de même demander.

"Ne serais-tu pas atteinte de cécité à tout hasard...?"

S'il devait passer pour un abruti autant que ce soit dans un sens oú il se erait trompé sur l'état de la demoiselle. Mais il en doutait. Sa façon de toucher pour "voir", le fait qu'elle soit totalement paniquée au moindre bruit. En même temps qui ne le serait pas en arrivant dans ce coin paumé sans rien voir et d'entendre et sentir des inconnus autour de soi?!

455 mots +5rubis by MP

_________________



Dernière édition par Zeck Skyhigh le Mar 4 Fév - 20:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Keito
Démon de feu
Démon de feu
avatar

Messages : 331
Date d'inscription : 13/10/2013
Age : 22

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Apothiquaire
Place dans votre clan: Général chez les lapinous

MessageSujet: Re: Le début de la fin...?   Mar 4 Fév - 17:42

J’acquisse au salut de zeck. La jeune femme semble vraiment perdu par tout se qui se passe et elle n’ouvre pas ses yeux. Sa mort l’aurais rendu aveugle ? je laisse zeck lui rendre ses derniers  vêtements, visiblement il a remarquer lui aussi qu’il y avait un problème avec sa vue à la petite demoiselle. Je ne fis aucun commentaire  à la réponse du chef des peintures. Par contre j’avais le désagréable pressentiment qu’elle ne réalisait pas vraiment qu’elle était morte. Elle parle d’incident mais pourtant il n’y que la mort pour nous emmener si gentiment ici.  

- Le seul incident qui peut te faire atterrir ici c’est… la mort.

Le sujet était belle et bien sérieux et vu comment elle semble perdue et paniquer à chaque bruit. L’eau était proche de nous et je pense que assise elle se remettra mieux de ses émotions. Je regarde rapidement autour de moi et vois plus loin un gros rocher qui pourrait faire l’affaire.  

- Excuse-moi mais je vais te toucher les épaules pour te guider vers un endroit pour t’assoir.


Je m’approche doucement d’elle et pose délicatement mes mains sur ses épaules comme promis. Et commence à marcher doucement pour qu’elle ne soit pas trop perturber. Je dois dire que que ça me rend assez nostalgique je n’étais pas la fille idéal pour ma mère mais je prenais toujours soin de mamie quand elle venait à la maison, elle avait une très mauvaise vue et il fallait l’aider pour un tas de truc. Après les quelques mètres qui nous séparais de la roche, je m’arrête, la fait faire un demi tour sur elle-même doucement et l’aide à s’assoir ou il faut.

-Tu peux te poser là pour te remettre de tes émotions.


J’ai un souris bienveillant même-ci je sais qu’elle un peut pas le voir, c’est pas grave, je préfère être naturelle avec tout le monde aveugle ou pas.

318 mots + 5 Rubis by MP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Klaw
Métamorphe
Métamorphe
avatar

Messages : 440
Date d'inscription : 01/02/2014
Age : 22

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Employée aux sources chaudes
Place dans votre clan: Membre du clan des Peintures

MessageSujet: Re: Le début de la fin...?   Mar 4 Fév - 18:51


La théorie de la folie

La sensation des fibres de tissu entre ses doigts, le son omniprésent et structuré. Elle semblait redécouvrir ses repères sensoriels. elle avait encore, malgré tout, un certain mal à calmer sa nervosité. Et les explications des deux inconnus ne l'aidait pas du tout. Karolyn tâtonnait doucement le tissus se tenant à présent dans ses mains que l'une des personnes lui avait donné et elle répartit les deux morceaux dans chaque main: Ce qui semblait être une culotte ou elle ne sais quoi d'autre dans sa main droite et une sorte de soutien-gorge/brassière de l'autre _elle en reconnais sa forme bombée._  En jouant de ses doigts, elle accrochait la "brassière" entre ses phalanges et elle vêtit la culotte avec un, puis deux échecs successif. Elle abandonnait le haut qui lui donnerais bien plus de fil à retordre.

-Ce n'est pas amusant. Je veux dire, je ne suis pas morte. Je respire, je marche _ du mieux que je peux_ C'est insensé…

Elle ne croyais pas plus que ça en sa propre théorie. Après tout, le dernier lieu où elle était avant cet "Inferni" C'était chez elle avec un pistolet contre la tempe.

-Il y a bien une autre explication: C'est quoi la mort à… Inferni c'est ça ? C'est un rite vaudou ? Une célébration de bienvenue peut être ? Du genre "Bonjour, tu es morte !" Haha… Non, sérieusement ?

Elle fronça les sourcils. Elle ne pouvait se fier qu'à leur voix et la seconde lui affirma la même chose.

-Je suis aveugle, oui. Mais là n'est pas le propos. Admettons que vous ayez raison et que je sois morte… Vous êtes qui vous ? Et c'est quoi cet endroit ? Oui, Inferni. Les Terres de chasse, j'ai saisis. Mais encore ?

Elle se sentait se contracter légèrement et sa mâchoire se serra.

La femme l'invita à s'asseoir pour soi-disant se remettre de ses émotions. Elle avait envie de lui crier un "Mais je suis calme !" mais la jeune femme savait elle-même que ce ne serai pas convaincant. Elle l'assit sur une sorte de… pierre ? Elle imaginait que c'était de ça dont il s'agissait.

- J'ai rien demandé moi, je voulais juste prendre un verre d'eau à la base…

Elle prit une grande inspiration pour remettre ses idées en place et elle reprit d'une voix plus assurée, plus posée et bien sûr, plus sympathique. Elle ne croyais pas vraiment à leur salade. Elle ne croyait pas non plus en sa théorie. Mais le seul moyen pour trouver une réponse à ses questions était encore de les écouter. Elle verrait alors par la suite elle-même.

- Ok, ok, ok, ok, ok... Reprit-elle inlassablement.  Je me souviens avoir rendu mon dernier souffle il n'y a même pas une heure. Je suis morte, admettons. Et vous, Zeck et… Elena ? Vous êtes qui, ou quoi ? Toi, la fille. Raconte-moi.

J'attendis sa réponse en analysant tout en détail.


-Le garçon.. Pardon, Zeck. Je peux t'appeler Zeck ? Bien, peux-tu m'apporter un bâton ou quelque chose de ce genre ? Ça me permettra de me sentir moins comme un boulet. S'il te plaît.


Elle ne dit pas un mot de plus, pour réfléchir un moment. Sur la réalité, sur ce qu'elle allait faire et ce dans quoi elle s'embarquait.

-Et donc, cet endroit c'est l'Enfer ? Je ne me souviens pas avoir fais tant de connerie que ça... à part le blasphème, bien entendu.



572 mots + 5 rubis by MP

_________________



Dernière édition par Klaw le Mer 5 Fév - 17:47, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeck Skyhigh
Sorcier
Sorcier
avatar

Messages : 1518
Date d'inscription : 06/09/2013

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Gardien des esprits
Place dans votre clan: Chef des peintures

MessageSujet: Re: Le début de la fin...?   Mar 4 Fév - 21:02

Le Huckster laissa par la suite faire Elena comme elle le sentait au vu que Klaw commençait à délirer, ne croyant pas un traitre mot de ce que les deux leurs disait, il se doutait que c’était un poisson un peu gros à avaler en une journée. Lui-même avait eu du mal à s’y faire mais il était du genre à vite se remettre de ses émotions et de les montrer très peu... Pour lui permettre de se remettre de ses émotions elena voulait l’emmener pour aller l’installer sur un rocher, ouais, enfin, c’était un peu plus compliqué que ça semblait-il. La rouquine releva la jeune femme aveugle et l’emmena vers un rocher pour aller l’asseoir. Zeck se redressa et fit un geste du pied pour récupérer son bâton de bambou qu’il avait posé au sol pour s’occuper e la demoiselle. Il le réceptionna, non sans se la péter à le manipuler comme un véritable maître d’arts martiaux et suivit la nouvelle arrivante et Elena. Alors qu’elle fut désormais assise Zeck l’écouta parler tout en s’appuyant sur son bâton qu’il maintenait debout.

Au moins, l’essentiel c’est qu’elle avait retenu leurs prénoms à tous les deux. Il l’observa longuement, dans son attitude, ses expressions, son langage, son physique, ses cheveux roux, elle ne venait pas de la même époque que lui, y’avait pas à dire. Mais elle lui rappelait étrangement une vieille amie d’enfance qu’il considérait comme sa sœur et sa collègue de tous les jours avant qu’il ne puisse plus jamais la voir en mourant et tombant dans cet endroit. Elle posait pas mal de question, et c’était normal d’être autant curieux en arrivant dans un monde inconnu. Il hocha la tête et avant de lui répondre il lui tendit son bâton de bambou pendant l’explication d’Elena sur qui elle était et quoi. Ensuite, ce qui fut amusant ce fut le fait qu’elle demande tout de même la permission de l’appeler par son prénom. Il sourit et hocha la tête en fermant les yeux, bon en effet, elle ne le verrait pas, mais il finit par lui parler calmement.

« Bien entendu, tu peux m’appeler Zeck, je n’ai pas d’autre prénom que celui-ci, et je préfère éviter les surnoms trop gênants. »

Il laissa un blanc avant de continuer par rapport à ce qu’elle avait dit après mot. Oui, elle était en Enfer, et parfois, on ne savait pas trop comment procédait le tri des âmes donc bon, c’était comme ça et pas autrement. Elle était morte et se retrouvait là. C’est qu’il devait surement y avoir une raison ou pas.

« Tout le monde a blasphémé ou fait à un moment donné quelque chose qui nous a sélectionné pour venir ici dès notre mort. Pour ma part, j’ai un peu trop joué avec le feu, et j’en prends l’absolue responsabilité en me retrouvant là. Je le savais, dès lors où j’ai touché à mon premier jeu de cartes. Tu es bien en enfer, et contrairement à ce que chacun pourrait penser de ce lieu, il n’en est qu’une lointaine image que nous avions d’ici…»

On va peut-être pas continuer sur les explications. Déjà, Il en avait trop dit sur lui. Enfin, pas la peine d’en faire toute une histoire. Surtout que les filles ne comprendraient peut-être pas le sens de ses propos mais tant pis. Zeck croisait les bras contre lui en restant droit. Et il regarda en l’air. Des mouettes venaient de reprendre conscience plus haut. Bon sang de merde, c’était bien le moment tiens.

« Et sinon, tu as un nom ? »

Il restait fixé sur les créatures au loin qui s’élevaient dans le ciel en masse. Il fronça les sourcils, il les avait peut-être un peu trop provoqué tout à l’heure. Il n’aimait vraiment pas la tournure que prenaient les choses. Mais il n’hésiterait pas à utiliser sa magie en cas de danger. Et surtout pour protéger les deux jeunes femmes. Bon, il disait pas pour Elena qui savait surement très bien se défendre mais on ne sait jamais.

« Je crois qu’on ferait mieux de ne pas rester plus longtemps ici… »

On pouvait entendre leurs cris dans les hauteurs. Et ça n’annonçait rien de bon. Au pire, tant pis pour elles, elles auraient le droit à une nouvelle crise cardiaque avant de retomber de nouveau dans les pommes. Mais n’était-ce pas risqué à si peu de temps d’intervalle de se reprendre un arrêt cardiaque. Tant pis pour les mouettes si elles y restent.

750 mots + 5rubis by MP

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Keito
Démon de feu
Démon de feu
avatar

Messages : 331
Date d'inscription : 13/10/2013
Age : 22

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Apothiquaire
Place dans votre clan: Général chez les lapinous

MessageSujet: Re: Le début de la fin...?   Mer 5 Fév - 16:39

Rah je te jure aucun respect on l’aide gentiment et elle me donne des ordres, je fronce les sourcils heureusement pour toi ma belle que tu viens d’arriver et que ta folie est parfaitement excusable vu la situation. Je soupire légèrement pendant que Zeck lui donne son bâton.

-Il n’y pas de rites ou quoi que se sois. On est juste tombé sur toi… Et disons qu’Inferni c’est hm… l’enfer.

Il n’y avait pas moyen de dire ça bien, l’enfer c’est l’enfer et on y peut rien. De toute façon faut bien aller quelque part quand on meurt après tout, nous on nous a envoyé ici. Pourquoi je n’en sais rien je suppose qu’on à tous fais des actes répréhensibles aux yeux des grand Esprits…

- Peut importe se que tu peux dire respirer et marcher n’a jamais attesté qu’on est vraiment vivant, après tout sur terre on ne c’est rien de la mort.

Je soupire un peu et continue avec un air nostalgique.

- Je dirais que j’ai eu une mauvaise expérience et que je me suis retrouver ici. Sourire aux lèvres. Ça serait arrivé dans tout les cas, à l’instant même ou j’ai commencé à me battre, l’issue était déjà jouer. Et j’accepte mon sort, je ne sais pas si on peut dire que tu as une chance de recommencer ici. Mais je dirais que c’est une seconde vie qui vaut la peine d’être essayer.

Je ne pense pas que le mot vécu était le plus approprier, car quand nos souvenirs persiste, surtout ceux d’une autre vie il est assez dure de tout recommencer.

- Je ne vais pas te dire que c’est facile à avaler, moi-même je suis là depuis pas si longtemps. Mais disons qu’on n’a pas vraiment le choix, on est là et la vie continue.

Zeck exprime son avis après moi et je ne fait aucun commentaire, c’est bien la première fois que je l’entends parler de son passé, enfin pour le nombre de fois que je l’ai vu. Je remarque du coin de l’œil d’étrange créatures qui manifestement nous fonce dessus et Zeck à l’air d’en être la cause vu qu’il parle de partir. Mais ça ne résoudra pas le problème je n’ai pas le niveau dans se monde pour protéger la demoiselle et je suis même pas sur de pouvoir moi-même me protéger contre autant de bestioles.

-Zeck… tu as fait quoi à ces bêtes pour qu’elle vienne sur nous comme ça ?

Je me place devant la miss pour la protéger et derrière Zeck parce que c’est quand même de sa faute si ces trucs nous attaquent.

-Excuse moi je te l’emprunt !


Je prends le bâton que Zeck avais donné à l’aveugle  et me mets en garde, je me vois mal me battre contre des oiseaux à main nue après tout.

471 mots + 5 rubis by MP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Klaw
Métamorphe
Métamorphe
avatar

Messages : 440
Date d'inscription : 01/02/2014
Age : 22

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Employée aux sources chaudes
Place dans votre clan: Membre du clan des Peintures

MessageSujet: Re: Le début de la fin...?   Mer 5 Fév - 18:23


Le chant des rapaces

Karolyn s'abstint de répondre à son explication. Ce n'était pas ses affaires après tout et elle considérait qu'elle aurait un sérieux désavantage si elle venait à le blesser. De ce qu'elle cru comprendre, Zeck était un joueur de carte ou, comme elle aime les nommer, un "méchant parieur". Cet aveux bien que trop mince pour émettre le moindre doute la préoccupa. C'est à cause de ce genre de personne qu'elle est morte. Tiens, voilà qu'elle se met en tête de croire en leur plaisanterie. Il faut croire qu'à force d'imaginer la fiction comme une réalité, on fini par la prendre au sérieux.

La jeune rousse restait de marbre face aux deux personnes _ qu'elle imaginait face à elle_ attentive aux explications carambolesque d'Elena tandis que Zeck, lui, manipulait sa main pour lui offrir le fameux bâton qu'elle demandait et espérait tant.

-Merci, souffla-t-elle pour ne pas interrompre Elena.

C'est alors que la voix masculine lui demanda son nom. Elle hésita avant de secouer la tête.

-Je préfère vous dire que je n'ai pas envie de vous dévoiler mon identité. Mais comme je n'aime pas vraiment les termes du genre "Mademoiselle" ou quoi, disons que je vous laisse m'appeler… "Klaw". C'est le regroupement des Initiales de mon nom.

Karolyn Lise Amalia Wieck. Telle était le véritable nom de cette jeune pousse de 23 ans aux yeux endeuillé par la lumière artificielle et le choc brutal d'une voiture. A première vue, sa réplique était très impertinente pour quelqu'un qui se trouvait en position de faiblesse. Mais elle s'en fichait. Elle avait apprit à vivre en ouvrant sa bouche un peu trop par moment et de déblatérer toute sorte de phrase parfois surréaliste, parfois censée. Cette Karolyn Wieck, aimable selon son humeur, aux cheveux roux foncés et aux pupilles blanc cassé n'avait rien à envier au plus clairvoyant des Hommes. Mais c'est ce jour-ci qu'elle effaça son essence pour une appellation plus piquante et plus Rock'n'roll. Si elle voulait avant tout préserver sa part d'existence des crachats acides de personne aux voix bien qu'agréable à l'oreille, mais aussi pour ignorer elle-même son existence, car on le lui avait arraché d'un trait de plomb. Elle finit par hocher la tête pour elle-même: Klaw était un beau surnom.

Dans sa réflexion, Karolyn, ou plutôt Klaw, entendit l'empressement de ses camarades qui semblaient opter pour l'idée de partir ou combattre.

-Que se passe-t-il ?

On lui arracha le bâton des mains et des sifflements d'oiseau, devenant petit à petit un rugissement de charognard vinrent aux oreilles de Klaw qui ne put se retenir de grimacer, ses tympans laissait échapper le cri des oiseaux dans sa tête qui ressemblait maintenant à une discothèque cervicale. Elle se redressa pour suivre de la tête les hurlements de chimères hystériques.

-C'est insupportable tout ce bruit, cria-t-elle, le vacarme l'obligeant inconsciemment à augmenter le son de sa voix.

Bientôt, ces prières furent exhaussées: Le bruit s'évanouit en décrescendo à coup de tambours et de cordes. Sans doute fussent les deux inconnus qui s'en occupèrent car elle ne percevait plus le moindre mouvement à ses côtés, rien qu'un coup de coude sur ses côtes qui la surprit plus qu'autre chose. En l'espace d'un instant, les oiseaux avaient déguerpis, ou disparut, ou étaient tout simplement mort. Elle ignorait leur sort et elle s'en fichait un peu. L'important, c'était que le calme régnait à nouveau et que le bruissement du vent et de l'eau ne firent qu'un. C'était une agréable sensation, trop agréable même. L'espace devint muet ou était-ce elle qui était devenue sourde. Anxieuse, elle mit fin au silence.

- Vous êtes mort ? Hmpf… Question idiote.

Elle pouffa nerveusement et reprit

- Vous êtes toujours là ?




615 mots + 5 rubis by MP

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeck Skyhigh
Sorcier
Sorcier
avatar

Messages : 1518
Date d'inscription : 06/09/2013

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Gardien des esprits
Place dans votre clan: Chef des peintures

MessageSujet: Re: Le début de la fin...?   Jeu 6 Fév - 6:36

Eh ben, cette fille n'a pas sa langue dans sa poche! Pensa le Huckster qui lui lança un regard du coin de l'oeil en prenant son air impartial à la réponse de Klaw. En effet, autant rester sur un surnom si elle avait un nom à rallonge. Valait mieux. Puis Elena voyant à quel point il y avait une tripotée de mouettes qui arrivaient sur eux, hurlant comme des harpies en furie, lui demanda ce qu'il avait bien pu leur faire mais il ne repondit pas. Le sorcier soupira et se frotta la tête. Il les avait provoqué, et c'était donc à lui de s'en occuper et de protéger les deux jeunes femmes. Il vient se mettre devant Elena et reprend le bâton qu'elle tenait pour lui et il lui prit gentiment l'épaule pour la ramener contre Klaw tout en relevant la demoiselle par la même. Dans tout se vacarme, Zeck s'approcha de l'oreille d'Elena pour lui parler et qu'elle puisse l'entendre.

"Reste près de Klaw et ne la lâche pas!"

Il lui lança un regard calme et complice puis hocha la tête après s'être reculé, histoire de rassurer la belle demoiselle. Il attendit un moment et il executa un cercle au sol là oú se trouvaient les deux femmes. Un cercle de terre se forma et un portail s'ouvrit sous les pieds des deux jeunes femmes. Les emmenant là oú il n'y avait pas de mouettes à l'opposé de là oú elles s'étaient retrouvées juste avant. De là oú elles se situaient elle pouvaient encore voir les mouettes dans le ciel.

Sauf que de son côté, Zeck finit par utiliser sa médaille d'absorbtion pour ensuite invoquer un dragon de feu majeur. Il se mit en position de combat et fit quelques gestes d'incantation. Celui-là étant plus difficile à invoquer que ceux d'eau et de lumière. Il allait en chier et qurement que le dragon serait incontrôlable mais Zeck gardait son plus grand calme face à la situation. Il respirait lentement et avait un air de plénitude totale. Il utilisa son ki pour invoquer le dragon de feu qui parti telle une flamme montant au ciel après une explosion. Heureusement qu'il avait mit sa medaille d'absorption car la créature ne fit pas la différence entre les créatures au sol et dans les airs et lança son souffle de feu ardent sur tout ce qui bougeait. Par réflexe, Zeck utilisa l'eau de la plage pour se former un bouclier, dès fois que la médaille d'absorption ne ferait plus effet. Mais déjà le dragon de feu avait fait pas mal de poulet grillé qui tombait au sol. Pendant ce laps de temps Zeck traça un cercle au sol et sauta dedans pour rejoindre les filles. A son départ, le dragon fut un dernier souffle avant de se dissiper et la vague immergea la plage de ce côté là avant de retourner à la mer. Il allait encore devoir s'entraîner à maîtriser ses dragons. Mais au moins, pour l'instant ils allaient être un peu tranquille. Et il espérait que ces fichus mouettes aient compris à qui elles avaient affaire.

"Fiou! C'est pas passé loin! Je suis pas encore mort, enfin pas une deuxième fois... Et vous? Ca va?"

Il s'adressait surtout aux deux mais il regardait Elena et lui fit un léger sourire.

550 mots + 5 ruby by MP

_________________



Dernière édition par Zeck Skyhigh le Ven 7 Fév - 6:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Keito
Démon de feu
Démon de feu
avatar

Messages : 331
Date d'inscription : 13/10/2013
Age : 22

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Apothiquaire
Place dans votre clan: Général chez les lapinous

MessageSujet: Re: Le début de la fin...?   Jeu 6 Fév - 15:48

Klaw ? Hum en effet si son nom est à rallonge c’est plutôt une bonne idée. Je n’avais rien à redir la dessus. Zeck non plus par contre il reprend son bâton et me ramène vers Klaw et me chuchote un conseil. Plus pour Klaw que moi je pense mais bon. Je le laisse faire et lui lance un regard genre t’as intérêt à tant sortir. Je ne sais pas se qui prévoyait de faire mais j’attrape doucement Klaw.

-Reste près de moi et ne bouge pas.

Je faisais confiance en Zeck bonne ou mauvaise idée je ne sais pas mais je n’ai pas d’autre issu. Et bien sur il me surprend quand le sol semble s’effondrer. Personnellement je ne suis pas prête à me retrouver plus bas que l’enfer. Je panique pas et garde mon calme, ça ne dure que quelques secondes et on apparaît  plus loin. De la on aperçoit juste les oiseaux voler autour d’une zone ou Zeck devait surement être. Le fou. De la fumer est perceptible au loin à n’en pas douter il se bah avec un sort de feu plutôt puissant. Il est toujours aussi fou. Il apparaît près de nous peut de temps après. Je rigole doucement en lâchant la jeune fille.  J’inspecte Zeck de haut en bas.

-Tu vas bien mon chou ?

Qu’est qui m’avais pris de l’appeler mon chou je ne suis pas si proche que ça de lui pour faire ça. Je le regarde bien et vois qu’il ne semble rien avoir. Je lui souris.

-Tu es vraiment fou !


Ça ne sonnait pas comme un reproche plutôt comme un bien joué. Je n’étais pas non plus en admiration devant lui et j’espère pour lui que les petites bestioles ne vont pas revenir. Je me retourne vers la miss.

-Et toi ça va ? rien de casser ?

309 mots + 5Ruby by MP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Klaw
Métamorphe
Métamorphe
avatar

Messages : 440
Date d'inscription : 01/02/2014
Age : 22

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Employée aux sources chaudes
Place dans votre clan: Membre du clan des Peintures

MessageSujet: Re: Le début de la fin...?   Jeu 6 Fév - 16:54


Le repos éternel est d'une amère douceur


Klaw cru en l'espace d'un instant qu'elle fut soulevé comme d'un rien car elle ne sentait plus ses pieds se creuser dans le sol ramollis, rien qu'une simple entrave de ses côtes et la sensation moelleuse d'un coussin rembourré au fer se mouvant contre son bras dans le déplacement.

Le fait qu'on ne réponde pas à sa question la dérangeait et en même temps elle n'osait pas la répéter. Peut être que son imagination lui avait joué encore un tour, qu'elle était en plein rêve et qu'elle se réveillerait à nouveau dans son lit douillet, le verre d'eau qu'elle s'était servie la veille se retrouvant renversé sur ses draps. Il y a un seul problème: Dans ses rêves, elle voit.

La voix féminine lui demanda alors, en stoppant sa rêverie, si elle allait bien, ce qu'elle réprima d'un sourire.

"Je sens que ma raison va bientôt s'immoler. Mais sinon, j'ai pas à me plaindre."


Elle ne comprenait plus rien. Ces cris, cette histoire de chasse et de mort et bien sûr le fait qu'elle ressente la douleur _ Le coup qu'elle reçut aux côtes était bien réel._

"Est-ce qu'il y a autre chose à savoir que j'ignore encore ? Par exemple sur les sortes de volatile que nous avons entendu ou sur quoi que ce soit ?"

Elle espérait simplement qu'il ne s'agisse que d'une petite île déserte avec deux, trois personnes  avec de quoi manger, un lieu où dormir et tout ce qui pourrait lui permettre de ne pas jouer les aventurières ou quoi que ce soit d'autre. Elle savait qu'encore une fois, elle avait tord.


"J'aimerais me reposer un peu si vous le voulez bien… Est-ce que je dois me préparer à dormir à la belle étoile sur cet enfer de malheur ?"


Il est vrai qu'elle n'avait pas fermé l'œil la nuit précédente et que toutes ces péripéties l'avait secouée plus qu'autre chose. Elle espérait profondément que dormir serait un moyen de remettre tout en place. En dénouant le vrai du faux, la raison de l'illusion, la vie de la mort…



344 mots + 5 rubis by MP

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeck Skyhigh
Sorcier
Sorcier
avatar

Messages : 1518
Date d'inscription : 06/09/2013

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Gardien des esprits
Place dans votre clan: Chef des peintures

MessageSujet: Re: Le début de la fin...?   Ven 7 Fév - 14:47

Zeck se redressa et fixa la belle rouquine qui lui demanda si ça allait, non sans préciser un "mon chou" qui le fit arquer un sourcil. Amusé, il esquissa un léger sourire. C'était lui ou elle s'inquiétait pour lui? Mignon! Cette petite était vraiment quelqu'un d'adorable. Et il ne pu s'empêcher d'élargir son sourire tout en lui répondant.

"Mais je me porte à merveille ma beauté!"

Les chevilles qui angle? Totalement, Zeck est un grand narcissique et il n'hésite pas à se la péter quand il le peut. Autant dire que ça démonstration de force n'était pas passé inaperçu auprès d'Elena qui le félicita de sa folie. Effectivement, il pouvait être assez fou dans sa tête. Mais il n'était pas inconscient, s'il n'avait vraiment pas pu gérer la situation il aurait tout simplement pris son courage à deux main pour fuir la situation désespérée. Mais non, il n'était pas du genre à se laisser abattre et surtout, pour des demoiselles comme ces deux belles rouquines, il fallait vraiment qu'il les protège en montrant de quoi il était capable. Enfin, il ne leur avait pour ainsi dire rien montré mais bon.

L'attention se porta alors de nouveau sur Klaw, qui répondit à la question d'Elena et qui finalement posa d'autres questions, à savoir sur les créatures volante de tout à l'heure ou si elle devait dormir à la belle étoile. Je Huckster croisait les bras contre lui après avoir redonné son bâton de bambou à la demoiselle en lui prenant les main pour le lui rendre et se reculer ensuite en la fixant.

"Alors, ce qui nous a attaqué, ce sont des sortes de reptiles volants très charognards et surtout très tenaces, ces sales bêtes sont vraiment très énervantes. Pour ce qui est du coin, il y a d'autres créatures pas cool un peu partout, sur la plage, dans la forêt, et j'en passe et des meilleurs… On commence les explications soft?" Demanda-t-il et souriant et lançant un regard à Elena puis il continua son monologue. "Il y a trois clan dans les parages qui régient chacun un quartier de la ville, le quartier Nord; le clan des peintures, le quartier Est celui des Lapins, et l'Ouest ce lui des Peines, reste le quartier Sud pour les neutres, ceux qui n'ont choisi aucun clan. Ouais, je sais, les noms des clans laissent à désirer et on se demande si on est pas dans un conte de fée ironique, mais on s'y fait à la longue. Ensuite, tu peux parfaitement te trouver un endroit pour te reposer dans le sud sans dormir à la belle étoile, je peux même te proposer de venir au château au nord, vu que je ne connais pas trop comment ça marche dans le sud. Ou encore suivre Elena. A toi de voir…"

Il resta fixe, les bras croisé contre lui, sans bouger et fixant la demoiselle qui n'y voyait absolument rien. Il se demandait comment elle allait bien pouvoir se débrouiller avec ce handicap ici bas. Et surtout, de quelle catégorie était-elle? Dans tous les cas il lui faudra un certain temps d'adaptation.

517 mots+5 rubis /MP

_________________



Dernière édition par Zeck Skyhigh le Sam 8 Fév - 16:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Keito
Démon de feu
Démon de feu
avatar

Messages : 331
Date d'inscription : 13/10/2013
Age : 22

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Apothiquaire
Place dans votre clan: Général chez les lapinous

MessageSujet: Re: Le début de la fin...?   Ven 7 Fév - 16:43

Zeck était toujours aussi fier de lui, ça lui ressemble bien tout ça. J’écoute les questions de Klaw et la réponse de zeck sans rien dire, il a raison vaut bien commencer par les explications de base et je n’avais rien à rajouter. Enfin presque. Zeck avait un air qui aurait pu paraître sévère avec ses bras croisé ou pensif, je me demande bien à quoi il peut penser.

-Klaw, en effet tu peux aller avec Zeck ou moi voir te trouver un coin pour dormir au sud, mais bon contenu de la situation je te propose plutôt de venir te reposer chez l’un d’entre nous, après c’est toi qui… je ne peux pas dire c’est toi qui vois ! On dirait une mauvaise blague faite à un aveugle je fronce les sourcils et réfléchis quelque seconde laissant ma phrase en suspend. … toi qui sens ce que tu préfères.

Bordel soit je me prends la tête pour rien soit je viens d’échapper de justesse à une remarque plus qu’acerbe sur une blague de mauvais gout. Bien que se n’en est pas une à la base. Je regarde Zeck avec un léger sourire, ce n’est pas aujourd’hui que je pourrai lui demander ou il en est avec son chien, le Cerbère, dommage ça sera pour une prochaine fois. Puis je pose mon regard sur Klaw, elle semble fragile comme ça, mais je ne doute pas qu’elle va s’en sortir. Et je pense surtout que vu ma journée j’irais bien m’effondrer sur mon lit je suis éreintée. En plus le soleil va bientôt terminer sa course à l’horizon et bien que la vu sois magnifique, je suis loin de m’émerveiller, j’attends juste la décision de la demoiselle, savoir si on la dépose au quartier sud, si elle vient avec moi ou suis ce cher Zeck.

304 mots + 5 rubis /MP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Klaw
Métamorphe
Métamorphe
avatar

Messages : 440
Date d'inscription : 01/02/2014
Age : 22

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Employée aux sources chaudes
Place dans votre clan: Membre du clan des Peintures

MessageSujet: Re: Le début de la fin...?   Ven 7 Fév - 19:13


La solitude sera ma guérison



Elle fronça les sourcils et se mit, alors que pour le moment tout semblait supposer le contraire, à rire. Tout ce qu'elle avait entendu de leur explication n'était qu'un ramassis de discours morne et déconcertant pour elle alors que l'histoire abracadabrante de reptiles volants, de peinture, de lapin et de peine la faisait rire comme elle n'aurait pas pu le faire auparavant.
En réalité, elle avait l'impression d'avoir la description parfaite de ses rêves et de ses fictions qu'elle s'inventait étant petite le soir avant de s'endormir. Ce qu'elle continue à faire d'ailleurs. Si elle pouvait s'ouvrir à eux comme à deux camarades, elle leur raconterait sans doute des récits tout aussi fantaisiste et merveilleux que les leurs. Son rire perça le silence et dérida son visage auparavant sévère et renfrogné.  

-Excusez-moi. Je n'ai pas pu m'en empêcher…


Elle prit une grande inspiration, son sourire malicieux et enfantin s'évanouissant aussi vite qu'il n'apparut. Reformant ainsi le fin masque transparent qu'elle s'était formé depuis la perte de sa vue. L'homme continuait donc son explication en concluant par un ultimatum qu'Elena compléta sans vraiment apporter de la nouveauté dans ce qu'il disait. Au moins, elle pourrait dormir dans une habitation, mais laquelle choisir ? Celle de Zeck ? Celle d'Elena ? Celle du sud ? Elle pesa le pour et le contre de chaque proposition:
Celle de Zeck tout d'abord: De ce qu'elle comprit de lui, il ne semblait pas être un mauvais bougre. Elle ne pouvait cependant pas confirmer s'il était assez gentleman pour rester correct vis-à-vis d'elle. Le seul moyen qui aurait pu lui permettre de le savoir aurait été sans doute sa rencontre lorsque sa nudité se confondait avec le sable. Or, elle n'a rien vu, il ne lui apporta que des vêtements. Comment alors ne pas douter des véritables pulsions de cet homme ? Ne se serait-il pas rincer l'œil avant de donner avec difficulté les maigres vêtements qu'elle reçut ? _D'ailleurs, pourquoi était-elle nue à son réveil ? Et pourquoi avait-il une robe et des sous-vêtements sur lui ?_ De plus qu'elle semblait reconnaître une odeur semblable à celle de la cigarette. Du souffre peut être ? Nous sommes en enfer après tout. Et cette affaire de jeu de carte ne lui inspirait pas plus confiance. Zeck était rejeté des choix, Elle ne voulait absolument pas finir strip teaseuse sur une table de poker pendant que l'on misait son cul à 5 euros. D'ailleurs, pensait-elle, elle s'imaginait très mal exécuter une danse sensuelle si elle n'était même pas capable de marcher sans bâton sans se prendre un obstacle quelconque en pleine face. Mais là n'était pas le propos.
La proposition d'Elena était peut être plus intéressante. Mais là encore, elle avait un léger doute sur ce qui pourrait bien lui arriver si elle la choisissait. Elle serait bien moins réticente à l'idée de suivre cette femme car elle avait toujours considéré les Hommes comme des prédateurs sexuels et que sa cécité était une ouverture directe sur ses entre-jambes ou bien encore au fantasme ultime qu'est de tromper sa copine devant elle. Une femme serait donc bien plus simple. Mais, cette fois encore, elle n'avait pas plus confiance en elle qu'en Zeck. Tout simplement parce qu'elle semblait bien proche de cet Homme, peut être est-elle complice ? Peut être est-elle une matrone qui se chargera de l'inviter chez elle en échange d'une invitation dans sa demeure intérieure à l'un de ses clients… Elle se dit enfin qu'aller avec cette femme ne lui sera sans doute pas du tout dangereux physiquement mais que la torture psychologique serait équivalente.
Il ne lui restait plus qu'à débattre avec elle-même sur la troisième et dernière proposition: Le sud. Qu'est-ce que c'est d'ailleurs ? Peut-on vraiment lui affirmer que ce sera bien plus sécurisant pour elle d'y aller ? Elle l'ignorait. Mais il serait sans doute mieux pour elle d'opter pour cette ultime proposition, au moins pour être assurée de dormir tranquillement et de réfléchir à ce qu'elle pourrait faire par la suite. Il ne lui restait plus qu'à expliquer son point de vue aux deux personnes.

- C'est très généreux de me proposer l'hospitalité, mais je pense que je vais opter pour la nuit "dans le sud". J'imagine que ce sera mieux pour nous trois, je ne veux absolument pas vous déranger plus que je ne l'ai fait dès à présent. Si vous pouvez m'y conduire, je vous en serait très reconnaissante.



[HRP: Je n'ai plus rien à rajouter et je pense que vous non plus. Alors je vous laisse la possibilité de clôturer le RP ou non, dans ce cas prévenez-moi pour que je propose une chute un peu plus intéressante]

[Yep, je te rep après tu seras libre de faire ce que bon te semble. 740 mots +5rubis Zeck]

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeck Skyhigh
Sorcier
Sorcier
avatar

Messages : 1518
Date d'inscription : 06/09/2013

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Gardien des esprits
Place dans votre clan: Chef des peintures

MessageSujet: Re: Le début de la fin...?   Dim 9 Fév - 15:12

Le Huckster écouta ce qu’Elena et Klaw avaient à dire. Enfin, il resta impassible surtout lorsque Klaw se mis à éclater de rire après son explication. Quoi de plus normal, c’était assez folklo tout de même et Zeck n’y avait pas cru tout de suite à l’histoire des clans et toute la tripoté de trucs. Mais bon, il s’y était fait. Et il n’y avait rien d’autre à ajouter là-dessus. Un grand silence s’installa ensuite après que la demoiselle non voyant se soit enfin calmée. Zeck haussa un sourcil mais resta les bras croisés à l’observer un moment. Il observa au loin, les mouettes s’étaient calmées et ne semblait plus vouloir chercher autre chose que les cadavres grillés de leurs congénères. Il les observa un moment, de là où ils se trouvaient on pouvait difficilement les observer mais il semblerait qu’elles soient en train de faire un véritable festin. Il partit loin dans ses pensées pendant un moment. Puis il finit par revenir à la réalité lorsqu’il y eut enfin une réponse de la part de Klaw. La demoiselle semblait ne vouloir suivre aucun des deux. Et elle préférait trouver un endroit elle-même pour ne pas déranger, ni l’un, ni l’autre. Elle faisait ce qu’elle voulait et il ne lui en tiendrait pas rigueur. Il baissa alors les bras et s’approcha de Klaw. Et posa une main sur son épaule, calme et réconfortante, sans aucune forme de malveillance. Il lui sourit, même si elle ne le voyait pas, elle pourrait très bien l’entendre. Puis il fixa Elena.

« Je vais t’emmener dans le quartier neutre, je te laisse mon bâton pour le moment, tu n’auras qu’à me le rendre si tu n’en as plus l’utilité. Elena, je te dépose quelque part ? »

Le sorcier lui sourit. Peut-être qu’elle n’avait pas encore envie de rentrer et dans ce cas ils pourraient continuer la soirée ensemble. À moins qu’elle n’en ait pas envie, et dans ce cas il la ramènerait directement chez les Lapins.

334 mots + 5 Rubis/MP

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Keito
Démon de feu
Démon de feu
avatar

Messages : 331
Date d'inscription : 13/10/2013
Age : 22

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Apothiquaire
Place dans votre clan: Général chez les lapinous

MessageSujet: Re: Le début de la fin...?   Dim 9 Fév - 19:30

Klaw semblais avoir murement réfléchis à sa décision et je n’avais rien à redire, c’est une grande fille et tout ira bien pour elle j’en suis sur de toute façon on sera vite fixé d’ici quelques jours. Je la regarde. Et m’approche d’elle pose une main sur son épaules parle l’enlève.

-Si tu as besoin de quelques chose fait moi transmettre un message, au nom d’Elena, ma belle.


Je souris à zeck lorsqu’il fait sa proposition, quel gentlemen si serviable. Je lui souris doucement. Après tout il prend une bonne initiative s’il ne l’avait pas prise j’aurais accompagné la miss au quartier neutre, elle ne connaît pas encore la ville et je n’aurais pas voulu qu’elle soit tuée ou martyrisée juste parce que on la pas accompagnée. Je ne comprends pas bien pourquoi Zeck me regarde avec cette instance, alors qu’en premier lieu il s’adresse à Klaw enfin pas grave tant qu’il n’a pas de regarde bizarre je m’en fiche. Je réfléchis un peu à sa proposition cherchant où on pourrait aller, chez lui ça me tente bien, mais ça fait un peu la meuf qui s’incruste. Oh et puis zut autant poser la question on verra bien !

-Pas d’idée précise, en fait je veux bien visiter la demeure des peintures… enfin si cela ne te gène pas ?  
 

Je lui lance un regard charmeur et surtout c’est un endroit ou on pourra être au calme, pas envie d’aller manger au resto ou de prendre un bain. Juste une soirée tranquille sans exagération enfin je crois…  Et puis j’ai des questions à lui posé donc s’il accepte de passer une partie de la soirée en ma compagnie ça serais bien, enfin peut-être qu’il veut juste rentrer se reposer aussi. Bon bah plus qu’a espéré qu’il veuille bien de moi pour la soirée, pas dans un sens pervers juste comme compagnie disons.

(312 mots + 5 rubis/MP) Je lance un autre sujet chez les peintures dans ce cas.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le début de la fin...?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le début de la fin...?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inferni, ville des enfers :: Flood et jeux :: Archives RP-
Sauter vers: