On nait avec une âme d'ange... On meurt avec un cœur de démon. Bienvenu en Inferni.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

INFERNI FERME SES PORTES POUR LES ROUVRIR SUR LE TOUT NOUVEL ENFER

>>>ICI<<<

VENEZ NOMBREUX!

Partagez | 
 

 Logement de Klaw

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Klaw
Métamorphe
Métamorphe
avatar

Messages : 440
Date d'inscription : 01/02/2014
Age : 22

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Employée aux sources chaudes
Place dans votre clan: Membre du clan des Peintures

MessageSujet: Logement de Klaw   Sam 8 Fév - 22:05


Première nuit, premier cri


Peu de temps après s'être fait raccompagné par les voix, Klaw se retrouvât à l'intérieur d'un logement appartenant au camp des neutres comme Zeck le lui racontait si bien. Elle ressentit directement le changement de température, bien que minime pour des voyant, sans doute de quoi se sentir bien dans ses vêtements, sans manteau ni accessoires hivernaux. Puis, Il la salua de sa voix relativement prenante, elle s'étonnait même de ne pas l'avoir remarqué auparavant, elle s'atténua avant de se fondre comme de la poudreuse en pleine lumière. Il n'y eut plus aucun bruit, plus aucun son. Plus rien à part le souffle brûlant du vent qui caresse la chevelure bleu des arbres d'hiver. Elle aimait croire qu'il y en avait, oui. Elle aimait croire que tout n'était pas si différent. C'était sans doute ce qui l'effrayait le plus, le changement. Mais c'est aussi ce qu'elle espère le plus, ce changement. D'après eux, Inferni serait une sorte de nouveau monde. Elle se sentait soudainement l'un de ces explorateurs perdu sur une île déserte. Elle était tout d'abord Christophe Colomb, explorateur de légende qui sur son cheval de chair et d'os colonisa les terres d'Amérique pour en extraire les richesses pour les bourrer en contre partie de cochonnerie en tout genre. Et dire que maintenant le seul et véritable seigneur incontesté de son époque soit, ou fut, une baraque à frite avec deux hamburgers et une grande boisson servit sur un plateau ? Elle s'élançait dans son logement tel Robinson Crusoe à la conquête d'un double renouveau: Celle de son humanité et celle de son existence. Elle se souvient avoir croqué à pleine dent ses aventures avec Vendredi sur l'île où il accosta. Comme un explorateur, Klaw parcourait les moindres recoins, longeant les murs en comptant chaque pas qu'elle fit. Les murs étaient des lignées d'arbres lisses et ordonnés, le sol était pour elle de la terre fumée fondu et gelée. Elle imaginait sa cécité comme étant dû au crépuscule de la nuit opaque. Là où les prédateurs rôdent, là où les proies cherche désespérément à se cacher pour fuir la nuit. Mais rien ne pouvait faire peur à la courageuse et téméraire petite enfant de la nuit Karolyn Wieck !  Elle souriait d'excitation à cette ambiance qui l'effrayait bien moins dans cette optique que dans celle d'un abandon total de la vie. La survis est primordial en cet instant, sa folie et sa gaminerie se développant dans les quatre murs de cette endroit. Sans doute n'est-elle pas seule ? Sans doute Est-ce  un Vendredi moderne à la barbe finement coupée par les roseaux et le corps d'athlète tailladé par ses combats pour la vie qui viendra l'accueillir dans sa langue d'autochtone. Elle souffla un "Vendredi ?" avant de rire comme une enfant. En reconnaissant le moelleux d'un lit elle plongea à l'intérieur en éclatant de rire. Son petit jeu l'avait détendue et elle s'endormit tranquillement sur le matelas, un sourire se dessinant sur ses lèvres, loin de là la plus parfaite des promesses de jeunesse éternelle.



Le réveil du lendemain était bien plus brutal que le couché. Quelque chose de désagréable l'empêchait de finir sa nuit. Quelque chose de doux à ses pieds la chatouillait. Quelque chose aplatit comme un pain chaud fait à partir de poil de chien. Elle ouvrit les yeux pour la première fois de son arrivée ici. Il était agréable de pouvoir délivrer son regard du voile sombre de ses paupières, même si il n'y a pas plus de différence avec celles-ci. Elle se força tout d'abord à rester éveillée, son regard vide d'expression contemplant la noirceur du plafond, puis la profonde noirceur de ses cheveux recouvrant le matelas noir et sa main noire d'un fin drap noir. Elle joua un air imaginaire entre ses doigts avant de les poser à plat sur le lit et de se redresser. Assise, elle plaqua sa chevelure en arrière de sa main pour les ramener en nœud enroulé sur son épaule. Son autre main chassa les derniers grains de sable de ses yeux et attrapa l'étrange objet à ses pieds. Le frottement de sa robe sur ses cuisses lui rappelait qu'elle n'était plus chez elle. Machinalement, elle tâtonna l'objet entre ses mains. Cela ressemblait à une peluche, molle et douce, le sommet de sa tête formait deux bosses, surement ses yeux, sa bouche contenait un papier qu'elle retira et son corps s'étirait à un mètre de sa caresse brutale et banale. Un serpent en peluche. Elle était surprise et en même temps bien trop fatiguée pour réagir d'avantage sur le fait qu'elle n'avait aucun souvenir de sa présence dans la chambre. Puis, elle se dit que ce n'était peut être pas plus mal, qu'elle pourrait toujours avoir au moins un peu de compagnie avec elle. Même s'il s'agissait d'un objet inanimé. Elle l'enroula à son cou comme un boa de plume et reprit son inspection. Elle lissa l'emballage du papier avant de se rendre compte qu'il s'agissait d'une enveloppe. Elle déchira un morceau du papier pour finir la découpe à coup de dent. C'était inutile, mais elle aimait bien le faire ainsi. En ouvrant l'enveloppe, elle sentit descendre sur la paume de sa main trois bouts de carton aplatit. Le fait que leurs face fussent légèrement bombé lui permit de saisir les messages inscrit dessus. Le premier disait "Bienvenue". Klaw fronça les sourcils, semblant s'être réveillée tout d'un coup. Comment se fait-il qu'elle n'ait pas remarqué tout cela plus tôt ? La fatigue sans doute. De plus, elle se demandait pourquoi les cartes était écrite en braille. Après tout, elle venait tout juste d'arriver sur Inferni, personne mis à part ses hôtes ne pouvait savoir qu'elle était aveugle. Mais là encore, ils ne semblait pas plus au courant de sa cécité que ça. Décidément, ce monde était réellement très étrange. Elle prit la seconde carte qui étrangement dégageait une force et une chaleur particulière. Ce n'est qu'une carte bon sang ! Se dit-elle. Ne va pas chercher le diable partout !
Ses doigts passèrent lentement sur les dorures de la carte tout en décryptant à voix haute.
Soudain, la chaleur de la carte s'évanouit et une pointe ardente se planta dans les poumons de Klaw qui suffoqua. Son regard la brûlait. Portant la main à sa gorge, Klaw tenta tant bien que mal d'exprimer sa douleur interne la gueule ouverte, la langue sortit, elle se crispa brusquement. Le monde transforma en l'espace de trois secondes la nuit noire en une explosion ardente de couleur. La douleur disparu. La vision enflammée s'estompa pour laisser place au vide habituel. Sa respiration reprit en un halètement d'animal et le cri qu'elle poussa, s'étrangla dans le fond de sa gorge.

La démence prit le dessus sur le miracle, l'empirique sur le cartésien.




Utilisation de la carte de langue (1/3)

1129 mots + 5 rubis /MP

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Klaw
Métamorphe
Métamorphe
avatar

Messages : 440
Date d'inscription : 01/02/2014
Age : 22

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Employée aux sources chaudes
Place dans votre clan: Membre du clan des Peintures

MessageSujet: Re: Logement de Klaw   Jeu 20 Fév - 8:06

Arrivé au pas de la porte de son logement, elle lacha la main de Zeck qu'elle avait serrée pendant les quelques minutes de trajet. Elle ouvrit la porte avec la clé qu'elle avait mis dans le sac avec sa robe et entra.

"Tu peux entrer, fais comme chez toi je vais chercher le nécessaire."

Elle déposa la canne contre un mur et évolua dans l'appartement en comptant en un murmure.

"Un, deux, trois, quatre..."

Petite, elle avait apprit à évoluer dans les lieux qui l'entourait par l'intuition et par entrainement. Tout est une question de calcul. Durant la nuit de son arrivée elle avait apprit le nombre de pas à executer pour chaque pièce. L'appartement était petit et il n'y avait pas de décoration superflue et fragile. Elle effleura du bout des doigts les murs du couloir menant vers la porte de sa chambre. Au loin, le grincement de la clanche laissait entendre qu'elle était entrée.

"Si tu as soif ou quoi tu peux fouiller dans le frigo dans la pièce à gauche de la porte d'entrée, à trois pas en face. "

Il est vrai qu'un voyant serait plus vague en parlant seulement de la porte à gauche, mais elle oublie par moment qu'elle est une exception.  Elle déposa ses sacs de vêtement par terre. Klaw s'aggenouilla ensuite sur le sol pour se trouver à la hauteur des objets se trouvant sur le bord de son lit, elle se cogna et réprima un "aïe" muet. Les calculs ne sont pas toujours exact. Elle attrapa le serpent en peluche et l'enveloppe. Elle se remémora rapidement le souvenir de ses mains dans la pénombre et secoua la tête. Elle s'est peut être trompée après tout...

Elle retourna dans le petit salon avec les objets entre les bras.
Elle prit une place sur le canapé et s'assit en attendant l'inspection de Zeck en silence.

312 mots + 5 rubis/MP

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeck Skyhigh
Sorcier
Sorcier
avatar

Messages : 1518
Date d'inscription : 06/09/2013

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Gardien des esprits
Place dans votre clan: Chef des peintures

MessageSujet: Re: Logement de Klaw   Jeu 20 Fév - 11:36

Pendant tout le trajet Zeck n'avait pas parlé à la jeune femme. Le silence le pesait un peu malgré ça, mais il s'était étonné qu'elle ne lui ait pas tout simplement lâché la main pour marcher seule. Il lui servait de guide et de canne. Ne parlant que lorsqu'il devait la prévenir d'une marche ou d'un caillou sur le chemin qui pouvait la déstabiliser. Il lui parlait avec calme et attention. Puis lorsqu'ils finirent par arriver il la laissa lui lâcher la main pour se mouvoir dans l'appartement. Il l'observa un moment souriant doucement lorsqu'il l'entendit murmurer les pas qu'elle comptait pour se repérer. Elle était jolie dans sa robe bleue et blanche, et ses cheveux roux qui ressortaient avec la pâleur de la tenue ne la mettait que plus en valeur. Il observa l'endroit où elle vivat avec un léger sourire. C'était petit mais douillet, pas comme dans son château où on se perdait tout le temps. L'endroit était un peu comme les petites habitations à l'extérieur de celui-ci, petites mais douillettes avec de la place pour chaque membre. Il se fit lui même une petite visite des lieux sans toutefois aller dans les endroits plus intimes ne voulant pas violer l'intimité même de la personne qui y vivait. Il se contenta donc de voir le salon et la cuisine et les toilettes des fois qu'il ait une petite envie pressante. Mais il ne répondit qu'après un moment à Klaw pour ce qui était de se servir quelque chose dans le frigo. Il n'était pas du genre à avoir autant d'aises chez quelqu'un. Et il préférait, même si on le lui avait dit, être servit par l'hôte.

"Non, merci ça ira." Dit-il en revenant dans le salon au même moment où Klaw revenait lui apporter les fameuses cartes et le serpent en peluche vert qui avait une bouille assez mignonne, il devait l'admettre.

Il prit délicatement les cartes et l'animal, observant tout d'abord l'animal qui n'avait rien de particulier, il le déposa autour du cou de la miss en souriant puis il se mit à observer les cartes avec plus d'attention. En effet, elle dégageaient quelque chose d'étrange et il y avait sur l'une des carte un lézard, sur l'autre un serpent en gros plan où l'ont pouvait voir sortir sa langue fourchue. Il n'y avait rien d'écrit dessus mis à part du braille que Zeck ne sait pas lire. Il prit la main de Klaw pour le lui remettre la carte des langues dans la main et l'autre main pour qu'elle recouvre la carte en question. Il lui garda les mains ainsi et pris ensuite la parole.

"Ce sont des cartes qui te permettront d'utiliser des capacités en rapport à ce qui est décrit sur celles-ci. Concentre toi et relis le braille indiqué dessus. Ces cartes sont magiques et il faut, pour qu'elles soient activée, que tu les lises entièrement. Je suis là, s'il y a quoi que ce soit j'interviendrais…"

Zeck relâcha ses mains et resta près de Klaw. Si quoi que ce soit arrivait, il serait là pour intervenir et il espérait tout de même que ça se passe sans encombre.

525 mots +5rubis/MP

_________________



Dernière édition par Zeck Skyhigh le Jeu 20 Fév - 18:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Klaw
Métamorphe
Métamorphe
avatar

Messages : 440
Date d'inscription : 01/02/2014
Age : 22

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Employée aux sources chaudes
Place dans votre clan: Membre du clan des Peintures

MessageSujet: Re: Logement de Klaw   Jeu 20 Fév - 17:09

Le fait qu'il déposa le serpent en peluche autour de son cou la fit sourire doucement, mais la pression qu'elle avait en ressentant la présence de ces cartes non loin d'elle la perturbait. Zeck se rapprocha d'elle en déposant les cartes dans les siennes en lui suggérant de lire les cartes car elle lui octroyrait des capacités. Elle frémit légèrement quand elle sentit que c'était à elle de jouer. Elle se mordit les lèvres. Est-ce que cela allait donner le meme effet que la derniere fois ? La douleur qu'elle avait ressentit était comme une déchirure interne.
Courage Klaw se dit-elle. Tu peux le faire.
Elle effleura ses doigts sur les inscriptions d'une des cartes, elle marmona le début de la phrase. Ses doigts semblaient se consummer et fondre sous la carte. Elle parla un peu plus fort. Et ce sont ces bras qui l'aggressaient, puis ses poumons. Son coeur battait à tout rompre, l'impression qu'on pietinait son corps et qu'on le massacrait lui venait à l'esprit. Elle lacha les cartes aussitôt en se recroquevillant de douleur. Sa respiration étaient saccadée et elle avait l'horrible impression de tirer ce qu'il lui restait d'âme vers elle pour vivre.

-C'est... Douloureux.

Elle serra les dents.

-Tu es sûr que ça m'apportera quelque.... Quelque chose ?

213 mots + 2 rubis/MP

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeck Skyhigh
Sorcier
Sorcier
avatar

Messages : 1518
Date d'inscription : 06/09/2013

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Gardien des esprits
Place dans votre clan: Chef des peintures

MessageSujet: Re: Logement de Klaw   Jeu 20 Fév - 17:47

Quoi qu'il arrive, il resterait près d'elle et c'est ce qu'il fit dès l'instant oú elle commença à toucher la carte pour la lire. Zeck prit sa main qui tenait la carte et posa son autr main dans son dos. Il etait la pour la rassurer. Et la soutenir si jamais la puissant de la carte était trop grande pour elle. Ayant une certaine affinité avec les arcanes, le Huckster savait à quoi s'attendre. Les changements différés par certaines capacités, pour un débutant son souvent douloureux voire troublants. D'autant plus pour Klaw qui, ayant perdu la vue avaient plus d'affinité avec ses autres sens qui s'étaient globalement éveillé pour combler l'absence d'un de  leurs confrère. Elle serait donc plus sensible.

"Continue, c'est normal d'avoir mal la première fois qu'on utilise la magie. Il faut que tu te calme, respire profondément. Laisse passer le Ki plus aisément. Ressents l'énergie de la carte comme s'il s'agissait de ton sang qui circule en toi silencieusement... C'est douloureux, mais ca va finire par passer. Inspire profondément et ne pense pas à la douleur. Concentre-toi sur ce que tu lis. Tu n'es pas obligée de le lire à voix haute. Il faut que l'information passe a travers toi simplement. Comme une brise chaude, certes désagréable pour les premières fois, mais tu vas t'y faire."

Tout ce qu'il fallait, c'était qu'elle ne panique pas à cause de la douleur. Qu'elle ne se laisse pas emporter par ses émotions et qu'elle garde son sang froid quoi qu'elle puisse ressentir ou percevoir. Sans ça elle ne pourrait pas s'en remettre ou alors elle serait prise dans une folle angoisse. La respiration, le ki comme il disait, était importante car c'est ce qui lui permettrait de faire passer le flux magique comme si il ne s'agissait que de son souffle. Tout est invisible, elle ne se voit pas si on ne veut pas qu'elle se voit mais on peut parfaitement la ressentir. Tout dépend ensuite de l'affinité du corps de la personne qui l'utilise ou le ressent. Tout est une question de maîtrise et de contrôle de soi. Un sort utilisé avec des émotions brusques n'est pas un bon sort. Et peu souvent rater. Il faut être en paix avec soi même et faire le vide dans son esprit pour arriver à contrôler le sort et le réussir. Il pouvait se passer des jours sans réussites, et il n'était pas dit que Klaw y arrive du premier coup, bien au contraire. Surtout si elle n'y connaissait rien à ça. Il lui faudrait surement un certain temps d'adaptation et de maîtrise de soi. Si elle le désirait, Zeck pourrait l'aider.

440 mots + 5 rubis/MP

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Klaw
Métamorphe
Métamorphe
avatar

Messages : 440
Date d'inscription : 01/02/2014
Age : 22

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Employée aux sources chaudes
Place dans votre clan: Membre du clan des Peintures

MessageSujet: Re: Logement de Klaw   Jeu 20 Fév - 18:38


La naissance du regard



Elle reprit la carte entre ses doigts, la sensation avait disparu, comme si elle venait de faire un bond en arrière dans le temps. Elle ne comprenait pas le moindre mot de ce qu'il lui disait, elle semblait attentive à ses paroles, mais tout semblait s'effacer dans son esprit comme si ses mots n'était que des pellicules d'air. C'était de l'air chaud dans la fraicheur de la pièce, c'était des paroles douces et réconfortante. La main contre son dos se dessinait en de minuscule aiguille, des endorphines gorgées de chaleur et de délicatesse traversait son corps. Eh quoi ? Il a juste posé la main sur elle, il n'y a pas à en faire une affaire de sucrette ! Elle se redressa et prit une grande inspiration comme elle cru l'entendre dire et prit son temps pour donner le signal à ses doigts de suivre les lignes. Cette fois elle ne lâcherait pas.
Elle était étonnée de se savoir si calme, alors qu'il n'y a même pas une demi-heure elle était prête à balancer un panier de savon sur son visage pour déblatérer autant d'idiotie à la seconde.  Elle se dit alors que c'était là peut être le seul effort qu'elle se permettait de lui offrir en compensation de sa gentillesse et sa patience envers une hystérique. Mais c'était aussi un moyen d'envoyer la sauce s'il s'avérait que son histoire de carte magique n'était que du vent et qu'il n'y avait rien à en tirer à par des douleurs.
Elle prit une seconde inspiration et reprit sa lecture, au début pour préserver une évolution de l'intensité abordable.
Première ligne, elle serra ses doigts sur la carte en évoluant dans sa lecture, la douleur revint, et était moins forte pour le coup _ surement que sa première expérience l'avait préparée à supporter une certaine dose de souffrance_
Deuxième ligne, son corps lui donna les premiers signaux de la souffrance mais elle les ignora, ce n'est qu'une vulgaire crampe. Ça passera.
Troisième ligne, la douleur devint plus vive et elle lui semblait que ses organes participaient à une orgie sadomasochiste à l'extrême, elle tremblait mais ne lâchait pas. Elle prit plusieurs bouffée d'air avant de continuer.
Quatrième et dernière ligne, elle se recroquevilla brutalement sur elle, mais elle ne lâcha pas la carte, elle continua sa lecture, rongée par la douleur comme dévorée vivante elle mutila sa peau en griffant la peau de son avant bras à sang.
Elle conclue sa phrase et son corps ne répondit plus à rien. Elle semblait avoir perdu le rythme de sa respiration, elle resta un moment immobile. Elle n'avait plus mal, certes, mais elle ne ressentait plus rien non plus. Et alors qu'elle réussit à forcer sa respiration nasale elle posa ses mains sur ses lèvres. L'accumulation de cette douleur se percutant violement dans sa mâchoire, sa gorge, sa bouche et plus particulièrement sa langue. Elle semblait exploser, se déchirer, se consumer, tout à la fois. Elle resserra ses mains sur sa mâchoire comme pour l'arracher. Imaginer que la Seconde guerre mondiale se déroule en ce moment même dans votre bouche, en transformant votre langue en un punchingball ambulant. Elle voulait crier mais elle n'y arrivait pas. Elle voulait vomir, cracher la sensation de sang dans le fond de sa gorge mais rien n'y fait. Elle grogna jusqu'à la fin de la transformation. Tout semblait revenir à la normal, mais son corps semblait la quitter doucement, elle avait des vertiges et il lui fallut faire un effort monstre pour reprendre le contrôle de soi et ne pas s'évanouir.
Elle avait l'impression que si elle ouvrait la bouche quelque chose de monstrueux allait arriver, c'est pour ça qu'elle se contenta de déglutir en serrant les dents et en reprenant son souffle comme si elle venait d'échapper à la mort une seconde fois.

Elle se tourna en direction de Zeck, relâchant la tension de ses mains sur sa bouche, pour lui envoyer une tape sur l'épaule. Elle s'humidifia rapidement ses lèvres sans prendre garde à l'étroitesse de sa langue, coupé en deux, semblable à celle des reptiles.

-Il va falloir que tu revois la définition d'une brise…

Elle s'arrêta net. Captivée par ce qu'elle percevait. Elle n'avait pas capté sur l'instant qu'elle avait réussi à toucher Zeck sans fausse démarche. Mais maintenant que cela était fait, elle pu enfin se dire, bien qu'un peu tard, qu'elle savait absolument où il se trouvait. Sans même ouvrir les yeux, elle se sentait capable de le dire…

-Zeck. Je te vois.




751 mots + 5 rubis/MP

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeck Skyhigh
Sorcier
Sorcier
avatar

Messages : 1518
Date d'inscription : 06/09/2013

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Gardien des esprits
Place dans votre clan: Chef des peintures

MessageSujet: Re: Logement de Klaw   Jeu 20 Fév - 19:56

Zeck Laissa Klaw se reprendre et lire les lignes, restant continuellement près d’elle. Il voyait très bien que plus elle lisait, plus la douleur devenait insupportable pour elle. Mais il préféra la laisser faire, il n’était pas encore venu le moment fatidique et puis elle semblait plutôt bien s’en sortir au final. Il l’observa en silence, gardant cette main dans son dos pour la réconforter. Mais lorsqu’il sentit qu’elle était à bout il la retint contre lui avant de la laisser se baisser. Il grimaça, il voyait bien que la douleur était insupportable, alors soit la carte faisait son effet, soit c’était une saloperie de faux semblant qui ne procurait que douleur et désespoir. Mais il en doutait. La carte était originel, il l’avait senti, il s’agissait réellement de cartes pour les métamorphes. Et il observa Klaw au bout d’un moment. Elle semblait comme vouloir s’arracher la mâchoire, et ça n’était franchement pas bon. Il attendit un moment et remarqua quelque chose d’étrange. Mais ce n’est qu’au moment où il semblait pour la jeune femme que la douleur avait cessée qu’il vit que sa langue était fendue comme celle des serpents.

Il ouvrit grand les yeux mais resta près d’elle et eut un soubresaut lorsqu’elle lui donna une tape à l’épaule. Elle avait toujours les yeux fermés mais elle n’avait eu aucun mal à viser son épaule gauche. Pas qu’elle lui avait fait mal, ça n’était rien, non, c’était seulement qu’il s’étonnait, bien qu’il soit tout de même proche d’elle, il aurait très bien pu l’éviter mais il s’était laissé faire mais ne se s’était pas attendu à une frappe si vive et précise en fait. Il se recula légèrement et resta accroupi en appuyant ses bras sur ses genoux. La fixant calmement de ses yeux bleus azur. Il ne dit rien et sourit à la remarque. Bon en effet, le terme brise n’était peut-être pas adéquat avec la douleur qu’elle avait ressenti, mai~s… c’était un peu tout comme. Il rigola légèrement puis s’arrêta net à sa remarque. Il cligna des yeux de peur de ne pas avoir bien comprit ce qu’elle venait de dire.

« Tu… tu me vois ? Sérieusement ? » Dit-il en lui faisant des yeux surpris et en se désignant d’un doigt. Il reprit par la suite en restant dans la même position. « Et comment je suis ? »

Il eut un sourire, était-ce grâce à la carte ? Possible. En tout cas il sourit en voyant la langue fourchue de la miss sortir comme si elle était une véritable reptile sans pattes.

429 mots + 5 rubis/MP

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Klaw
Métamorphe
Métamorphe
avatar

Messages : 440
Date d'inscription : 01/02/2014
Age : 22

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Employée aux sources chaudes
Place dans votre clan: Membre du clan des Peintures

MessageSujet: Re: Logement de Klaw   Jeu 20 Fév - 20:36


Fini de jouer !



Elle attrapa la main  de Zeck qu'il leva pour se désigner et dit.
"Comme un miracle !"
Elle ne put s'empêcher de sourire de toute ses dents sur l'instant. Elle n'y croyait pas, mon dieu si c'est un rêve qu'elle ne se réveille pas ! Elle se leva en zigzaguant en évitant la table basse. Elle fit un tour sur elle-même en faisant virevolter sa robe elle regardait l'ensemble de la pièce, elle était loin de ce qu'elle imaginait certes, mais c'était déjà pas mal.

"En fait, je vois des formes, je vois des détails. Des dessins, des contours.. Mais je ne cernes pas bien les couleurs d'autrefois. Tout n'est que rouge et vert et jaune et… Haha !"

Elle sortit de la pièce pour regarder le reste de l'appartement. Visualisant du regard la cuisine, la chambre, la salle de bain. Elle posa sa main sur le rebord de la porte de cette dernière  Elle regarda ses mains comme pour la première fois, ses cheveux qui lui semblait bien moins long et ondulé que dans ses souvenirs et sa tenue, elle se demandait encore comment elle avait pu oublier le plaisir de porter une robe. Klaw se tourna vers Zeck, son corps bloquant l'accès à la salle de bain. Elle avait les yeux maintenant rivés sur lui et grand ouvert exprimant pour la première fois une lueur de lucidité dans la vague de vide visuel.

"ça fait huit longue année que je ne me suis pas vue… De quoi ai-je l'air ?"

À toute réponse elle lui offrit un grand sourire, sa langue passant une nouvelle fois entre ses lèvres. Elle referma les yeux et se retint de sautiller de joie et de se retourner de suite devant le miroir, elle voulait se rappeler de l'image qu'elle s'était faite d'elle en grandissant dans le noir le plus obscur, bien qu'elle avait souffert de ne plus rien voir, elle avait encore plus souffert de l'image qu'elle donnait aux autres. Elle avait certes apprit par cœur la fameuse phrase du "le plus important c'est ce qu'il y a dedans" mais elle savait qu'il y avait également, ou du moins en premier lieu ce qu'elle avait à l'extérieure. Elle ne se fit alors plus prier pour se tourner devant le miroir et se regarder. Elle ne dit alors plus rien, observant le visage de la femme qu'elle était devenue. Oubliant presque que Zeck était ici, elle effleura son visage pour l'identifier comme le sien. Longeant le bout de ses doigts son cou de façon sensuellement sans s'en rendre compte et bien sur remonter sa poitrine. Un léger sourire se dessina sur son visage doucement.

-Je crois que c'est le plus beau jour de ma vie.. Non, de ma mort ! Et elle sourit.

Elle croyait en ce que disait Zeck et qui d'autre pourrait lui parler de lézard volant ou d'insecte géant, les faits étaient là. Elle voyait, elle voyait aussi la langue fourchue passant entre ses lèvres  ce qui la surprit. Elle tira alors la langue au miroir pour voir la langue de reptile remplaçant celle qu'elle avait.

-C'est quoi ça… ?





466 mots +5 rubis par MF

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeck Skyhigh
Sorcier
Sorcier
avatar

Messages : 1518
Date d'inscription : 06/09/2013

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Gardien des esprits
Place dans votre clan: Chef des peintures

MessageSujet: Re: Logement de Klaw   Jeu 20 Fév - 22:11

Le sourire chaleureux se forma sur le visage du Huckster qui apprécia le compliment sur le miracle. Il serrât légèrement les mains qui l’attrapaient et se redressa lorsqu’elle lui lâcha la main pour se lever et aller observer la pièce avec ses nouveaux yeux. Il rigola doucement en la voyant si heureuse de retrouver la vue. Peut-être pas la vue qu’elle avait autrefois mais déjà elle pouvait percevoir des formes et c’était déjà pas mal. Est-ce qu’elle verrait mieux si elle pouvait se transformer en lézard ou en serpent ? Il ne saurait dire mais Zeck croisait les bras contre lui et sourit, satisfait que la carte ait finalement fonctionné correctement et en si peu de temps. Il l’observa, elle était vraiment sublime, et la voir aussi souriant l’emplissait d’une joie certaine. Elle se rendit ensuite vers la salle de bain et s’y découvrit de nouveau après tant de temps… 8 ans de cécité, c’est pas rien. Le sorcier passa derrière elle, les bras toujours croisés contre lui. Il était à une certaine distance respective puis il regarda son visage d’un calme impérial, le sourire aux lèvres. Lorsque Klaw lui demanda de quoi elle avait l’air, il mit un certain temps à lui répondre.  Pour le coup, il prit le temps de l’observer un peu mieux. Ses yeux bleus pâles, ses cheveux roux, son corps, tout était agréable à regarder, et encore plus dans cette robe toute adorable qu’elle portait.

Zeck posa ses mains sur ses hanches pas la suite et prit appui sur une jambe avant de donner une réponse à la belle demoiselle.
« Eh bien… Je n’osais pas te le dire tout à l’heure vu tes réactions à me rembarrer à chaque fois que je disais un truc, mais je te trouve très jolie. »

Il sourit à la demoiselle d’un petit air taquin et il ne put s’empêcher  de garder le sourire en la voyant si joyeuse depuis qu’il la rencontrait. Ça lui fit un pincement au cœur une fois de plus et par réflexe il se tint la poitrine en fronçant les sourcils. Il n’aimait pas cette sensation. Il avait l’impression qu’il allait faire de nouveau une crise cardiaque. Pourquoi son cœur lui faisait mal à ce point et surtout c’était comme si quelqu’un s’amusait à lui mettre une main dans le thorax et lui serrer le cœur sadiquement. Il respira profondément, silencieusement, il pencha la tête de côté lorsque Klaw se tourna de nouveau pour s’observer. Bah, après huit ans sans se voir, c’est vrai que c’était quand même important de voir à quoi on ressemblait de nouveau. Se retrouver… Il redressa un peu plus la tête pour voir dans le miroir qu’elle s’interrogeait sur sa langue qui ne cessait de sortir tel un serpent. Il sourit et lui répondit.
« Ben~ Je pense qu’il s’agit de ta langue, ma douce ! »

‘Ma douce !’ Ironique en soit, car il l’avait prononcé sans aucune note de moquerie. Cependant, c’était sorti tout seul sans qu’il ne s’en rende compte. Il avait l’habitude de donner des petits surnoms, mais jamais il n’utilisait celui-ci pour une connaissance qu’il n’avait rencontré que depuis la veille. Dans sa bouche ça sonnait plus comme un terme donné pour une épouse ou une conjointe. Et il ne s’était vraiment pas aperçu de sa bêtise. Le Huckster se gratta l’arrière du crâne et vint prendre une pause réfléchie en se frottant le menton et le peu de poil qui poussait. Il fronça les sourcils, il allait devoir se raser demain. Mais pour l’heure, il devait s’occuper de Klaw.

« Entre-autre, tu as une langue de serpent ! Amusant… Je me demande bien en quoi tu peux prendre l’apparence… Enfin… C’est encore une autre histoire complexe…. »

Il n’avait pas non plus envie de se faire rembarrer une fois de plus et il préférait attendre que Klaw se remette de ses émotions plutôt. Autre chose le turlupinait, il avait envie de savoir son véritable prénom plutôt qu’un surnom, mais était-ce raisonnable de le lui demander maintenant ? Il l’ignorait mais il devrait peut-être le lui demander lorsqu’il la connaitrait un peu mieux. En attendant, autant la laisser se réjouir de voir de nouveau. Zeck esquissa un fin sourire et son regard ne bougea pas, toujours rivé sur la belle aux cheveux de feu.

721 mots + 5 rubis/MP

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Klaw
Métamorphe
Métamorphe
avatar

Messages : 440
Date d'inscription : 01/02/2014
Age : 22

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Employée aux sources chaudes
Place dans votre clan: Membre du clan des Peintures

MessageSujet: Re: Logement de Klaw   Jeu 20 Fév - 22:34

Elle ravala sa langue, un peu perplexe.  Elle ne savait pas quoi en penser et ne voulait piquer une autre crise en sachant que c'était sans doute le prix de sa vue. Elle sortit de la salle de bain, il lui fallait retenir son enthousiasme au moins pour entendre les explications de Zeck. Klaw ne semblait pas avoir noté les paroles de Zeck, elle qui est si minutieuse dans le language aurait presque oublier pendant un instant qu'elle était aveugle ? Peut etre bien.

-Je vais me transformer en monstre, c'est ça...?

Eĺle fronça les sourcils avant de retourner dans la salle et s'assoir à nouveau sur le canapé. Elle hocha la tête à sa réponse et reprit.

-Je viens de me dire une chose... Tu m'as beaucoup parlé d'Inferni mais tu n'as pas beaucoup parler de toi. Et c'est étrange pour moi de me dire que j'ai invité une personne dont je ne connais rien sous mon... Toit provisoire j'imagine. Donc Zeck, Si tu es mort...Tu es là depuis quand ? Un an ou deux non ? Tu n'es pas ici depuis ton enfance quand même ? De ce que je vois tu sembles avoir mon âge.

Elle le fixait en lissant ses cheveux, elle se dit que Zeck n'était pas un mauvais bougre depuis le temps qu'ils se parlaient et qu'ils pourraient essayer au moins de faire connaissance. C'était la moindre des choses.

-Et tu es quoi toi ? Si moi je suis métamorphe... J'ai encore un peu de mal à y croire... Et elle sourit.

258 mots +2 rubis/MP

_________________



Dernière édition par Klaw le Sam 22 Fév - 22:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeck Skyhigh
Sorcier
Sorcier
avatar

Messages : 1518
Date d'inscription : 06/09/2013

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Gardien des esprits
Place dans votre clan: Chef des peintures

MessageSujet: Re: Logement de Klaw   Ven 21 Fév - 8:57

Zeck secoua la tête et s'approcha un peu plus de Klaw lorsqu'elle lui demanda si elle allait se transformer en monstre. Il leva la main pour argumenter ses propos d'un calme impartial.

"Les monstres sont des personnes qui n'ont pas d'état d'âme ni de sentiment pour rien. Un humain peut parfois être bien plus monstrueux que les dis-monstres, Klaw. Je ne dirais pas que tu vas te transformer en monstre, cette vision n'est pas la mienne..."

Il la regarda s'installer sur le sofa son visage resta parfaitement neutre et son sourire disparut lorsqu'elle lui dit qu'il parlait beaucoup de cet endroit mais qu'à l'inverse très peu de lui-même. Il s'appuya sur sa jambe gauche et posa sa main droite sur sa hanche tandis qu'avec l'autre il se frotta nerveusement la nuque. Que dire de lui? Il ne savait pas, il ne voulait pas non plus parler de sa mort et de son passé. Depuis combien de temps était-il là? A y penser des flashs douloureux de sa mémoire resurgirent et il soupira en fermant les yeux pour se concentrer et ne pas avoir à se souvenir de ce foutu passage entre les deux mondes. Non, il n'avait pas envie de se rappeler à quel point il avait souffert avant de tomber ici mais il pouvait au moins répondre à la demoiselle sur certains points.

"Ce que je suis… Un huckster… enfin, je crois que vous appelez ça sorciers à votre époque, je l'ai toujours été durant même ma vie de vivant. Et en fait, non... Ca ne fait pas si longtemps que je suis là, quelques mois tout au plus, j'ignore comment passent les jours et les semaines ici."

Il rigola doucement et secoua la tête puis continua. "Je te rassure, je ne suis pas né ici, je suis mort à 21 ans dans un coin paumé en allant en Californie."

Il s'arrêta à ça, simplement, il ne voulait pas parler de sa mort non glorieuse si on pouvait dire, il préférait éviter de raconter ça à tout vas. La seule qui était au courant c'était Yukia, et il ne voulait pas non plus se rappeler la douleur que ça faisait de faire une crise cardiaque si jeune avant de se faire bouffer par des abominations, justement. Il fronçait les sourcils et baissa la tête en posant une main sur sa poitrine. A deux reprises il avait eut ces pincements en présence de Klaw et il ne comprenait pas pourquoi. Puis il releva la tête vers elle pour la regarder.

"Je sais bien que Klaw est le pseudonyme que tu t'es donnée parce que ton nom était trop long, mais ça me chiffonne quand même de ne pas savoir ton prénom au moins." Il leva les mains et les secoua devant lui par réflexe défensif, ne voulant pas non plus la brusquer ou l'importuner avec ça. "Bien entendu si tu ne veux pas me le dire je respecterai ton choix. Ne te sens pas forcée de me le dire…"

Il baissa les bras et pris un air contrit face à la demoiselle. Il était tout de même un peu gêner de lui demander ça directement.

550 mots + 5 rubis/MP

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Klaw
Métamorphe
Métamorphe
avatar

Messages : 440
Date d'inscription : 01/02/2014
Age : 22

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Employée aux sources chaudes
Place dans votre clan: Membre du clan des Peintures

MessageSujet: Re: Logement de Klaw   Ven 21 Fév - 17:32


Confidence.



Elle écoutait attentivement Zeck raconter son histoire. Et elle s'étonna du terme qu'il employa.

-Hukster ?


Il lui définit ce mot avant de reprendre sa péripétie. Son regard grand ouvert suivait les mouvements de ses mains dans son explication. Elle était ravie de pouvoir se sentir captivée par le mouvement visuel, c'était comme un retour au source, le retour d'un souvenir longtemps enfoui en elle. Mais ce qui l'a mettait de bonne humeur, c'était sans doute d'avoir trouver un allié si on pouvait dire ça comme ça. Elle se sentait étrangement bien, c'est le mot. Etrangement bien avec la simplicité de Zeck, mais en même temps, il ne fallait pas qu'elle le considère comme un parfait confident, elle imaginait que certaine chose était à dire, d'autre pas. Pour le moment, elle considéra que ce qu'elle était où avait pu être auparavant n'était rien d'autre qu'une vieux conte compte tenu de ce qu'elle avait découvert aujourd'hui.

-Je vois…

Elle n'avait pas grand-chose à ajouter en réalité, elle l'avait écouté par curiosité mais savait que parler de sa propre mort serait comme si on racontait… Sa première fois non ? C'est intime, personnel et surtout. Ce n'est pas accessible à la portée de tous, elle comprenait donc pourquoi cela semblait le gêner un peu. Elle le comprend.

Il avait répondu à ses questions et c'était à son tour de subir l'interrogatoire et notamment sur son véritable prénom. Et elle en sourit, un sourire taquin se dessina sur ses lèvres, elle se pencha vers lui pour lui répondre avec un air joueur.

-Tout d'abord, ce n'est pas parce que je me suis donnée un surnom que c'est forcément parce que mon nom est long. Ce n'est pas le cas, comme j'ai du te le dire hier il regroupe les initiales de mes trois prénoms et de mon nom de jeune fille.
Pour ce qui est de te le dire, c'est une autre histoire. En fait, je pense que ce surnom est plus significatif que mon nom car après tout c'est la marque de ma vie d'entant. Je ne pense pas que ce soit une bonne chose que de te le dire, tu pourrais l'utiliser à mauvais escient…


Elle ria franchement et se recula en s'affalant sur le dossier du sofa.

-Plus sérieusement, je ne vois pas ce que ça t'apporteras de le savoir, un peu moins de mystère sur ce qui m'entoure sans doute mais passons: Je suis, ou plutôt j'étais Karolyn. Une pauvre petite aveugle accidentelle d'Allemagne, enfin, je ne pense pas que mon histoire puisse t'intéresser.



Son regard traversa la pièce un instant, elle espérait que ça ne l'intéresserait pas. Elle reprit

-Tu habites loin d'ici ? Parce que j'aimerais te poser une question sur ces histoires de pouvoir et de clan… Si ce n'est pas trop te demander, bien sûr !

Elle passa sa langue entre ses lèvres.





455 +5 rubis par mF

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeck Skyhigh
Sorcier
Sorcier
avatar

Messages : 1518
Date d'inscription : 06/09/2013

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Gardien des esprits
Place dans votre clan: Chef des peintures

MessageSujet: Re: Logement de Klaw   Sam 22 Fév - 7:11

Zeck écouta ce qu'avait à dire Klaw sur ce qu'il lui avait demandé. Il la revoyait avec son air taquin. Le Huckster se redressa et se gratta la tempe avec un air de parfait indignation. Un sourcil tressaillit, pour lui le ton, lui paraissait hautain et il pensait qu'elle le prenait de haut. Même si ce n'était pas l'intention de Klaw à la base. Il la fixait pourtant calmement, bien qu'intérieurement il se demandait si c'était le fait d'avoir retrouvé la vue qui la rendait aussi acèrbe ou c'était le fait d'avoir une langue de vipère qui faisait le tout. Il soupira de résignation à l'écouter. Pourquoi a-t-elle autant de prénoms et noms? Pensa-il pour lui-même. K.L.A.W, ca faisait quatre initiales, se prénoms et son nom de jeune fille... Eh ben... Elle devait être une noble pour avoir plusieurs prénoms ou un truc du genre. Zeck n'avait jamais compris pourquoi ces gens avaient autant de nom à rallonge ou une tonne de prénoms. Enfin il n'était pas de cette catégorie là donc il avait du mal à comprendre leur trucs de multi-prénoms. Mais il esquissa un sourire en fixant la demoiselle qui finit par lui dire qu'elle s'appelait Karolyn et qu'elle était originaire d'allemagne. C'était un jolie prénom...

"La vie passée d'une personne morte ici reste pour celle-ci un passé lourd de sentiments. Si tu as envie de m'en parler, tu peux et j'en serais ravis, mais à quoi bon la connaître puisqu'on ne pourra plus y revenir? Mis à part connaître l'époque et son évolution à travers le vécu des gens."

Il secoua la tête. Pas qu'il n'était pas intéressé par l'histoire, mais comme elle l'avait si bien montré et dit, le passé reste derrière et place à aujourd'hui et demain. Mais pour Zeck il se voyait mal changer de nom ou utiliser les initiales de son nom et prénom vu qu'il n'avait pas de nom à rallonge ça aurait fait ridicule. Et puis il aimait son prénom, tout comme son nom alors pourquoi les changer. Par pur réflexe il se sorti un cigarillo de la poche qu'il avait mit dans une boite en métal et il se la mis au bec avant de faire apparaitre une flamme sur son majeur en claquant des doigts il ferma les yeux et porta la flamme jusqu'à allumer le foyer de son cigarillo. Appréciant le goût naturel du tabac d'autrefois, y'avait pas à dire, c'était différent des cigarettes du monde d'aujourd'hui. Il avait pourtant essayé mais il s'était plus étouffé qu'autre chose et il était ravis qu'ici il y ai des vieilles fabrications comme celles-ci. L'odeur du tabac était moins prenante et plus agréable qu'un clope du futur. En plus le goût aussi était meilleur. Les cigarettes, comme ils disent, Zeck ne les avait pas du tout apprécié et il avait bien cru se tuer à s'etouffer comme un dératé avec. Il resta silencieux un moment en appréciant une bouffée de son cigarillo avant de regarder de nouveau Klaw.

"C'est dans le quartier nord, donc à l'opposé d'ici. Mais ne t'en fait pas, j'ai tout mon temps... Que veux-tu savoir sur les clans et la magie?"


Il ne se souciait pas que Klaw pouvait ne pas supporter quelconque fumée de cigarette, cigare ou cigarillo. À l'époque oú il avait vécu fumer dans n'importe quel établissement était autorisé sans qu'on ne se soucis d'autruit, ni même demander si ça gênait qui que ce soit. Alors il n'était pas dans les habitudes de Zeck de demander une chose pareille. Il referma la main sur sa flamme pour l'éteindre et baissa les bras pour mettre les mains dans ses poches façon cowboy et il riva son regard bleu azur vers la demoiselle. Attendant une réponse de Karolyn.

618 mots +5 rubis par MF

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Klaw
Métamorphe
Métamorphe
avatar

Messages : 440
Date d'inscription : 01/02/2014
Age : 22

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Employée aux sources chaudes
Place dans votre clan: Membre du clan des Peintures

MessageSujet: Re: Logement de Klaw   Sam 22 Fév - 7:43

Klaw se recula quand il alluma sa cigarette. Elle était habitué à sentir l'odeur du tabac chez elle, sa mère était un fumeuse et elle sortait généralement une cigarette de sa petite boîte fétiche pour aspirer une bouffée de paradis après une longue dispute avec mon père ou même avec ses enfants ou même en apprenant des nouvelles du mur de Berlin. En fait, si elle devait associer un souvenir à sa mère c'était l'odeur de la fumée. Bien que Zeck fumait une cigarette à l'odeur assez agréable, elle ne put s'empêcher de se reculer un peu. Le souvenir olfactif de sa mère revenant se bloquer dans ces narines.
-Disons que j'ai vécu à l'époque du mur de Berlin, je vivais dans la RDA, tu vois le genre..?
Klaw était loin de s'imaginer que sa réalité était loin de celle que connaissait Zeck. Et pourtant elle ne semblait pas réellement y préter attention, sa langue passa entre ses lèvres, Zeck avait éteint sa cigarette et lui dit qu'il avait tout son temps.

-J'imagine que dans vos clans, il y a des idéologies différentes, non ? Une religion... Ou je ne sais quoi..

Elle laissa le temps à Zeck de lui répondre avant de poser une autre question.

-Ce pouvoir, c'est définitif ? Est-ce que je peux l'arrêter, le reprendre ? Pas que je n'aime pas la possibilité de voir, mais... Disons que je n'aime pas trop ma langue de vipère... C'est... Étrange.

238 mots +2 rubis par MF

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeck Skyhigh
Sorcier
Sorcier
avatar

Messages : 1518
Date d'inscription : 06/09/2013

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Gardien des esprits
Place dans votre clan: Chef des peintures

MessageSujet: Re: Logement de Klaw   Sam 22 Fév - 8:42

Pendant le temps qu'il fumait il écouta Klaw  et fronça les sourcils lorsqu'elle parla du temps où elle avait vécu. Elle vivait en Allemagne, ok, et il était vrai qu'il ne connaissait pas vraiment le nouveau continent, il savait simplement grâce à un savant fou que Berlin était une grande ville en Allemagne. Rien de plus. Et puis personnellement il avait d'autres chat à fouetter plutôt que de s'intéresser à la géographie de l'ancien continent. Déjà il connaissait les villes et les régions des Amériques de son temps. Il fronça les sourcils et le cigarillo dans la bouche il posa la question:

"Le mur de Berlin? La RDA? Qu'est-ce que c'est?"

Il finit par éteindre son cigarillo une fois qu'il l'eut terminé, matérialisant un peu d'eau dans le creux de sa main pour tremper le foyer qui s'éteignit dans un petit "pshii" à cause des différences de température. Il sourit à la demoiselle et finit par se justifier auprès de la belle en rigolant doucement.

"Désolé de te poser ce genre de questions, vois-tu, j'étais Adjoint Marshall fédéral en Arkansas dans les années 1870, j'étais déjà bien préoccupé à parcourir le pays à la poursuite de dangereux hors la loi pour suivre les évènements de l'ancien continent."

Puis il finit par s'asseoir en tailleur par terre, en face de Klaw, écoutant ses explications sur son époque et les questions qu'elle lui posait par la suite avec attention. Il était curieux de nature et tout ce qu'il pouvait apprendre des années qui avaient succédé son époque l'intéressait grandement. Il voulait apprendre et savoir par quel stade étaient passé tout ce qu'il avait connu lui et il avait une certaine lueur dans le regard qui faisait penser à un enfant écoutant les récit de ses parents. Puis Klaw lui posa, après ses explication, des questions sur les idéologies des clans et cetera. Zeck se redressa un peu et croisait les bras contre lui en réfléchissant puis répondit.

"Les idéaux sont différents à chaque clan. Pour les religions, j'ignore pour les autres ce qu'ils font mais pour mon clan, je laisse à chacun le choix d'avoir ses propres croyances. Et je ne ferait chier personne parce qu'il n'a pas la même religion que moi, au contraire, je suis curieux de savoir comment sont les idéaux d'une religion à une autre et tant qu'il y a possibilité d'exprimer son point de vue sur la chose et d'avoir un échange respectable je ne suis pas contre. Pour ce qui est de ta capacité tu peux si tu le souhaites l'arrêter à tout moment. Il te suffit de te concentrer sur la chose et d'arriver à stopper le sort. Mais si tu n'y arrives pas, tu peux aussi attendre que l'effet du sort se dissipe. Maîtriser une technique ou un sort est parfois long et demande de la concentration et de la patience."

512mots + 5 rubis/MP

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Klaw
Métamorphe
Métamorphe
avatar

Messages : 440
Date d'inscription : 01/02/2014
Age : 22

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Employée aux sources chaudes
Place dans votre clan: Membre du clan des Peintures

MessageSujet: Re: Logement de Klaw   Sam 22 Fév - 9:21

En entendant le questionnement de Zeck sur son époque Klaw s'offusqua.

-Mais ! Mais...! Mais vous êtes les principaux concernés là-dedans comment tu peux ne pas savoir !

Elle ne semblait pas fâchée non plus par ce qu'elle pensait être une mauvaise blague, au contraire elle semblait plutôt très surprise que l'on puisse ignorer les conséquences de tant de guerre. En plus de ça, elle n'arrivait pas à ce défaire des éléments qui apparaissaient entre ses doigts. Elle les suivaient du regard en écoutant l'explication du Hukster sur son ignorance.

-Ah je comprends mieux...

Il y eut un temps avant qu'elle ne bute sur la date qu'il venait de dire.

-Attends... Tu as vécu au 19e siècle ?!

Elle restait bouche bée face à cela, ça veut dire qu'il à vécu au même moment que... Son arrière-arrière-arrière grand père ? Elle ouvrit grand les yeux,  elle qui pensait qu'il avait vécu à la même époque qu'elle. Il ne connaissait donc rien de son époque à elle. Alors se plaçait face à elle pour écouter son récit elle soupira longuement. Ne sachant pas où commencer.

-Je vais, je pense te faire un résumé de ce que j'ai vécu durant ces 23 dernières années. Si tu veux, si on se revoit je te ferais un cours d'histoire sur mon époque, mais je pense que ce sera très long à expliquer...

Elle croisa le regard enfantin de Zeck et sourit en détournant le regard. Ça faisait longtemps qu'elle avait sentit un regard rivé sur elle.

-Alors, La RDA c'est la république démocratique allemande. Pour résumé,  Berlin est la capitale d'Allemagne, après une guerre lourde de conséquence pour le monde entier qu'on appelle la Seconde guerre mondiale, L'Allemagne a été coupé en deux parties, tout comme Berlin. Une partie qu'on appelait la république fédérale allemand revenait à l'Ouest de l'Allemagne, et plus particulièrement aux Américains, et la seconde, celle où j'ai vécu, était réservé à l'URSS... La Russie, à l'Est de l'Allemagne.

Elle mima son histoire avec ses mains, formant la séparation de son pays et sa répartition avec les autres territoires.

-Comme les Etats des Américains et celui des Russes ne s'aimaient pas vraiment et que les Russes étaient assez autoritaires. L'URSS à décidé de séparer les Berlinois de l'Est, la RDA avec les Berlinois de l'Ouest par un mur. Des familles ont été séparé, des personnes retrouvés sans emplois... Ils nous étaient impossible de sortir, jusqu'en 1989, l'URSS nous rend notre liberté et des centaines de Berlinois détruirent le mur de Berlin. Des questions ?

Elle avait résumé l'histoire de son pays à son époque, mais elle savait qu'il y avait encore énormément à raconté. Comme les raisons de sa cécité, ou bien la vie sous la dictature Bolchevik. Mais elle pensait que ça ne serait pas nécessaire de tout raconter pour le moment. Puis, suite à cela, il répondit à ses questions. Elle hocha la tête, sa vue était alors en train de s'atténuer, elle aurait préféré que ce soit dû à une baisse de luminosité. Elle fit légèrement la moue, un peu déçue. C'était trop beau pour durer.

-Alors ça ne dure pas... C'est dommage.


Elle retourna peu à peu dans l'obscurité sa langue reprenant de l'épaisseur et se reformant petit à petit.

578 mots + 5 rubis/MP

_________________



Dernière édition par Klaw le Sam 22 Fév - 11:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeck Skyhigh
Sorcier
Sorcier
avatar

Messages : 1518
Date d'inscription : 06/09/2013

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Gardien des esprits
Place dans votre clan: Chef des peintures

MessageSujet: Re: Logement de Klaw   Sam 22 Fév - 11:26

Le Cowboy était passionné par les récits historiques mais il fut notamment troublé d'apprendre qu'il y avait eut des guerres après la guerre de sécession. Surtout une guerre qui semblait avoir impliqué son pays en plus des autres. Déjà que pour lui la guerre de 1864 avec celle des massacres d'indiens était la pire qu'on ai pu lui raconter, mais en plus savoir qu'il y avait eut une guerre mondiale c'était quelque chose d'affolant. Oui, il avait du coup pas mal de question sur ce fameux mur, et sur les différents avec les Etats unis et l'URSS. Pourquoi les gens ne pouvaient pas sortir ou rejoindre leurs proches de l'autre côté du mur? Quel intérêt d'avoir construit un mur d'ailleurs? Et puis pourquoi les Russes et les Américains ne s'entendaient pas? Il secoua la tête à l'affirmative lorsqu'elle lui demanda s'il avait des questions puis il commença à les lui poser.

"Oui… Un peu… Tu as dit que les Russes et les Américains étaient pas très copains, mais à cause de quoi? Et surtout, c'est quoi l'URSS? Pourquoi avoir construit un mur pareil et interdit aux gens qui ont été séparés de retrouver leurs proches de l'autre côté? Quel était l'intérrêt? Pourquoi ne pas parlementer directement et trouver un accord plutôt que de construire un mur pour séparer une ville et un pays? C'est absurde d'en venir à ce point…"

Il secoua la tête, il ne comprenait pas tout et il avait du mal à concevoir un mur en pleine ville et dans un pays. Bon ok, il y avait la muraille de chine dans son pays maternel dont les personnes de la triade qu'il avait connu en faisait l'éloge. Mais là encore c'était une muraille construite afin de repousser les invasions en défendant la frontière nord de la chine. Enfin, il n'en connaissait pas les détailles mais il savait que la muraille avait été créée il y a des décennies de ça. Il hocha la tête et écouta le récit de Klaw, il venait de la bombarder de questions la pauvre mais il était vraiment très curieux et s'intéressait à tout. Bien entendu, il n'était pas contre échanger ses connaissances avec la demoiselle. Il était assez calé sur l'histoire de son pays à l'époque et même un peu avant au vu de ce que son supérieur lui avait raconté sur la guerre de sécession et tout ce qui s'en suivait y compris du côté des indiens car Ryan était en très bon terme avec les indiens et les appréciait énormément, de ce fait il les protégeait du mieux qu'il pouvait et échangeait ses connaissances avec les leurs quand il le pouvait. Profitant de sa position fédérale et proche du président de l'époque. Surtout qu'il était un très bon homme de loi et qu'il faisait son boulot convenablement en plus de chasser les abominations des régions quand on sollicitait son aide ou celle de ses adjoints dont Zeck faisait partie.

Malheureusement pour Klaw, oui, l'effet de la carte ne durait pas éternellement et il lui faudrait maîtriser encore un peu mieux pour que ça dure plus longtemps et qu'elle y prenne l'habitude. Il hocha la tête et ferma les yeux en gardant la tête baissée.

"Oui c'est dommage en effet. Mais comme on dit toutes les bonnes choses ont une fin… Mais je t'apprendrais à la maîtriser pour qu'elle dure plus longtemps et que tu puisses l'activer et la désactiver comme bon te semble. Et même si tu le souhaites on pourra voir ensemble ta forme animal. Mais je t'avoue que je n'ai jamais rencontré de métamorphe alors à moins de te dire que c'est comme la magie, qu'il suffit de se concentrer pour que tu prennes la forme de l'animal en question mais de là à affirmer que ce soit le cas j'en doute. Encore une chose il faudrait savoir en quoi tu peux te changer… Et si tu essayais pour voir?"

Il sourit à la demoiselle et se redressa pour déplier ses jambes et les allonger devant lui en posant les mains à plat derrière lui.

725 mots + 5 rubis/MP

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Klaw
Métamorphe
Métamorphe
avatar

Messages : 440
Date d'inscription : 01/02/2014
Age : 22

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Employée aux sources chaudes
Place dans votre clan: Membre du clan des Peintures

MessageSujet: Re: Logement de Klaw   Sam 22 Fév - 12:15

Elle ria lorsque Zeck lui posa une ribambelle de questions à la fois, il était vraiment intéressé par ce qu'elle lui racontait. Elle le taquina.

"Prépares-toi à passer ta nuit ici, car je sens que on en a pour toute la soirée pour faire le tour du 20e siècle, Il s'est passé tellement de chose en un siècle."

Elle ne vit plus le visage de Zeck à présent et en passant sa langue entre ses lèvres elle sentit qu'elle avait également retrouvé sa forme initiale. Peu lui importait sur l'instant, prise dans son élan de conteur elle répondit aux questions de Zeck:

"Eh bien… Déjà on va parler de L'URSS. C'est le nouveau nom que l'on donne à la Russie en… *réfléchit* 1917. Après avoir signé l'armistice avec les Allemands un parti nommé le parti communiste mené par Lenine ont fait la révolution pour imposer leur conviction. La conviction d'une vie sans inégalité sociale, sans noble, sans bourgeois, sans pauvre. Ils envisageaient donc à collectiviser les terres des Agriculteurs pour n'en faire qu'un… C'est tout ce dont je me souviens de ce côté-là. Puis, quelques années plus tard, Le successeur de Lenine, Staline à imposé une dictature en Russie et à dirigé d'une main de fer le pays en tuant tout ses opposants et en condamnant les gêneurs à des travaux forcés dans un endroit appelé le Goulag."


Elle se gratta la tête, cela fait longtemps qu'elle n'avait plus parlé d'Histoire, heureusement qu'elle n'était pas la plus mauvaise quand il s'agissait de lire des témoignages ou des documents historiques, Elle suivait également l'actualité avec sa mère dans le salon à écouter la voix du présentateur radio.

"Revenons-en aux raisons qui pousse les deux puissances à s'opposer. Les Etats d'Amériques appelé les Etats-Unis à mon époque et l'URSS n'étaient pas vraiment copain car ils avaient des idéologies différentes, l'un se désintéressait de ce qui se passait "Les Américains en premier" comme ils disaient. Et l'URSS, cherchait surtout à asseoir sa puissance et sa lutte des classes dans tout les pays. Et tu sais, parler n'aurait servit à rien j'imagine. Ils étaient tous deux bornés et ne voulaient certainement pas réduire leur pouvoir. Durant la guerre froide c'était à coup de "Regarde comme je suis le meilleur, j'ai la bombe atomique. - Moi je vais sur la lune…" Ce genre de chose. On ne voulait pas qu'une troisième guerre mondiale éclate mais ils voulaient aussi s'imposer à l'autre. Ensuite, la raison pour laquelle l'URSS à construit un mur c'est parce que de nombreuses personnes partaient du côté des Etats-Unis. Ils ne voulaient plus subir la dictature sous Staline car tu sais, il y a eut quelques conflits durant ces années là. Et c'est pour ça, pour être sûr que plus personne ne partent dans la RFA, Staline à fait construire un mur séparant Berlin Est et Berlin Ouest. C'était "Le mur de la honte" comme on l'appelait. Mais tu as raison, C'est absurde, mais c'est ce que j'ai vécu… Je ne dis pas pour ceux qui ont vécu durant la Seconde Guerre mondiale."

Elle haussa les épaules et hocha doucement la tête lorsque Zeck lui proposa de l'aider à contrôler son pouvoir.

"C'est gentil. Mais je ne suis pas sûre de vouloir me transformer en… Animal pour l'instant. Ce que je viens de voir me suffit. Et puis j'ignore comment m'y prendre."


Il y eut un blanc, en se reposant contre le dossier du sofa elle demanda:

"Comment c'était toi, à ton époque ?"

632 mots + 5 rubis/MP

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeck Skyhigh
Sorcier
Sorcier
avatar

Messages : 1518
Date d'inscription : 06/09/2013

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Gardien des esprits
Place dans votre clan: Chef des peintures

MessageSujet: Re: Logement de Klaw   Mar 25 Fév - 7:12

Aussi loin qu'il puisse se souvenir, Zeck avait toujours été pationné par les récits, aussi bien historiques qu'imaginaires. De son vivant il était suffisamment curieux pour aller écouter les histoires et ragots des gens lorsqu'il devait retrouver une piste de hors la loi ou faire un peu de ménage en affrontant des abominations. Il se fiait toujours aux petites histoires, même s'il n'y avait pas que du vrai dans ce qu'il entendait. Parfois les gens avaient tendance à exagérer les choses lorsqu'ils paniquaient. Tout comme l'histoire du tarisseur du desert mojave qui était une énorme créature tentaculaire qui asséchait les sources et pas que ca en fait. Mais il avait bien rit en voyant que la créature n'avait ni tentacule, ni n'était énorme mais ressemblait à un lapin tout mignon mais traître. L'histoire de Klaw sur la Russie et tout ce qui s'était passé à son époque était assez rude. Il devait l'avouer, de son temps il n'y avait pas de prise de tête à savoir si une ville ou une région allait être prise entre deux feux. En fait c'était plutôt à cause des gangs de hors la loi qui foutaient la merde que les autorités du pays devaient intervenir et éliminer ou récuper les fauteurs de trouble pour les punir et les exécuter par pendaison. M'enfin. Zeck se doutait que la civilisation avait évoluée durant les années suivant son époque. Il était donc normal que l'homme se complique encore plus la chose et continue à se faire la guerre. En son temps, la guerre de sécession avait été lancé par divergence d'opinions entre l'amérique du nord et celle du sud. L'un voulait abolir l'esclavage des noirs et des chinois, l'autre voulait garder leurs idéaux sur l'esclavagiste. Et puis entre deux, si on pouvait massacrer quelques tribues d'indiens gênants c'était bien.

Bref lorsque Klaw lui annonça qu'elle préférait attendre il n'était pas contre. Puis elle lui posa la question sur son époque. Le Huckster se redressa et regarda Klaw un moment avant de se lever et de venir s'asseoir près d'elle. Par oú commencer...

"Eh bien... Déjà... Je suis né en 1856 en Californie. La vie était rude mais on arrivait toujours à survivre. Je n'ai pas tous les détails de mon enfance. Ma mère était chinoise, elle était arrivée avec une famille riche qui dirigeait une partie de la triade en chine. Elle avait rencontré un américain et elle est tombée amoureuse et je suis né de leur union. Cinq ans après il y eut la guerre de sécession, impliquant les états du nord et ceux du sud. À notre époque les noirs et une partie des chinois étaient en grande partie devenus esclaves des riches. Et aux élections, Lincoln voulait abolir l'esclavage, et Davis était contre. Ce fut la première sécession. Une guerre civile éclata à savoir ceux qui étaient pour l'esclavage, et ceux qui étaient contre. En gros l'Union, contre; et la Confédération, pour l'esclavage...

J'étais trop jeune et bien trop préoccupé pour me soucier de ça, ma mère est morte lorsque j'eus sept ans et c'est mon père et surtout la famille du côté de ma mère qui me forma aux arts martiaux et m'éduqua. Quant à la guerre elle dura 4 ans. A la fin, ce furent les états du nord qui remportèrent la victoire mais les confédérés ne voulaient pas s'avouer vancus pour autant. Le problème avec cette guerre, c'est que tout était un prétexte pour ravager des tribus entières d'indiens. À l'époque nous étions aussi en conflit constant avec eux... Enfin en partie."


Il laissa un blanc le temps de s'hydrater les lèvres et reprendre calmement, car c'est là que les choses se compliquaient.

"Il y avait un homme, un indien qui avait une haine profonde contre les hommes blancs qui avaient ravagé sa tribue. Je comprends parfaitement son point de vue, depuis christophe Colombe nous avons fait les pires conneries et nous avons voulut nous emparer de terres qui n'étaient pas les notres sans demander à qui que ce soit si nous avions le droit de les prendre. Bref je passe le détail, cet homme s'appelait Raven, il avait regroupé une grande partie de partisants et d'indiens qui avaient subis la même chose que lui durant toutes ces années, celà même avant notre guerre civile. C'est en 1866, profitant de la faiblesse des blancs avec leurs conflits que cet homme décida d'aller ouvrir un portail sur les terres de chasse et d'en détruire les gardiens afin que les abominations et les justiciers répandent la terreur sur les terres oú nous vivions. En Californie, il y eut un grand tremblement de terre qui provoqua une dislocation de la région et la mer englouti les failles qui s'étaient formées. Toute la côte avait disparut pour laisser place à des îles. La Californie pris alors le nom de Grand Labyrinthe et les abominations ne manquaient pas dans les parages. Ainsi que les pirates et autres hors la loi.

Après ça, j'ai grandi à Shan Fan, une ville principallement régie par la triade, c'était une ville principallement chinoise, la débauche, la prostitution et les affaires entre bandits ne manquaient pas. Et ma famille était fortement impliquée dedans. Bref il s'est passé pas mal de choses qui ont fait que j'ai quitté cette ville de taré pour devenir adjoint Marshall fédéral. Sachant pertinemment que j'avais également une place toute chauffée dans la triade en tant que l'un des chefs grâce à ma mère. Mais je ne voulais pas de cette vie. Alors je partis apprendre l'occultisme et comment tuer des abomination avec mon mentor.

Nous avions un bureau en Arkansas. Je dois dire que ce n'était pas facile tous les jours et je te raconte même pas au niveau sanitaire à cette époque. Je devais me charger des paperasses et du recensement de l'état, subvenir aux besoins des civiles, pourchasser les bandits et les hors la loi, et les ramener pour les juger et les faire pendre selon le délit commis. Bref, c'était pas vraiment un petit nid de paradis. Sans compter qu'on devait veiller à garder secret tout ce qu'on faisait: la chasse aux abominations et tout ces trucs là. Il suffisait d'un rien pour que la population panique. Alors nous travaillions souvent avec la Pinkerton voire les Texas Ranger quand il y avait besoin. Tous deux étaient des agences contre le crime qui s'occupaient de subvenir aux besoins des états unis ou des etats du sud et de chasser tout ce qui était paranormal et d'en effacer toute trace pour n'éveiller aucun soupçon. "


Il s'arrêta, pas qu'il n'avait pas envie de continuer. Mais il ne savait pas trop quoi dire de plus. Et puis c'était déjà pas mal pour l'instant. Si la demoiselle avait des questions, il y répondrait. Il soupira d'une certaine nostalgie. Oui, de son temps ce n'était pas facile tous les jours mais il aurait apprécié y rester plus longtemps et savoir si au final on avait réussit à refermer le portail et à tuer Raven. Ça il l'ignorait.

1161 mots +5 mots par MF

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Klaw
Métamorphe
Métamorphe
avatar

Messages : 440
Date d'inscription : 01/02/2014
Age : 22

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Employée aux sources chaudes
Place dans votre clan: Membre du clan des Peintures

MessageSujet: Re: Logement de Klaw   Mer 26 Fév - 14:28

Klaw écoutait attentivement l'histoire de Zeck, les yeux ouvert, mais vide. Le corps installé confortablement sur le sofa elle attrapa un coussin pour le serrer doucement contre elle, en écoutant l'histoire de l'époque de Zeck, clignant des yeux par moment elle sentait la présence de l'homme près d'elle rancontant son histoire.

-Quelle est donc cette chasse aux abominations ? s'enquit-elle de demander.

Elle ne savait pas depuis combien de temps ils avaient parlé, mais son ventre ne tarda pas à les interromprent en gargouillant. Ses paumettes devinrent roses.

-Ce n'est rien. Continue.

Elle était gênée, elle savait qu'il allait sans doute lui suggérer d'aller prendre quelque chose à mangé, mais le problème c'est qu'elle n'avait rien à se mettre sous la dent. Mis à part les sandwichs que son patron lui offrait l'après midi. Elle n'avait pas songé à économiser son repas pour le soir et elle ne connaissait aucun autre endroit pour manger. Peu lui importait. Elle attendrait le lendemain pour manger quelque chose. Elle n'était pas si affamée après tout. C'est du moins ce qu'elle tentait de se convaincre.

181 mots+ 2 rubis/Mp

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeck Skyhigh
Sorcier
Sorcier
avatar

Messages : 1518
Date d'inscription : 06/09/2013

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Gardien des esprits
Place dans votre clan: Chef des peintures

MessageSujet: Re: Logement de Klaw   Mer 26 Fév - 15:01

Zeck tourna la tête vers Klaw et, à vrai dire il se faisait faim aussi pour lui. Il aurait tout le temps de lui raconter cette fameuse chasse aux abominations avec le ventre plein, ou en prenant un repas quelque part. Il lui sourit et se releva du sofa en venant prendre les mains de Klaw pour qu’elle se lève aussi.

« On peut bien continuer la discussion dans un endroit où l’on peut se restaurer convenablement. Allons ne sois pas gênée, moi aussi j’ai faim en fait. Et ne t’en fait pas, je t’invite ! Ça me ferait plaisir que tu acceptes. »

Il lui sourit doucement et lui lâcha les mains. Il attendit une réponse de sa part, mais de toute façon, pour lui il comptait bien l’emmener manger un morceau. Il avait tellement parlé qu’il avait, en plus de ça, très soif. Dehors, il faisait déjà nuit et la chaleur était supportable. On se croirait en plein été faut dire. Et puis c’était un peu normal, ils étaient en enfer après tout. Il vint lui prendre la main et il finit par la décider à l’emmener avec lui. Il n’allait pas laisser cette demoiselle affamée comme un pauvre type. Non, il était un gentleman, et il comptait bien offrir le repas à cette charmante demoiselle. Il déposa sa main sur son bras et il sorti de sa maison en prenant soin de la guider jusqu’au restaurant chevalerie. De chez les lapins. Bon, tant pis, ça ne serait pas avec Alex qu’il venait se payer un verre mais avec une charmante demoiselle. Et puis ça leur ferait une autre ballade pour aller jusqu’au clan des Lapins.

« Ne t’en fais pas, là où on va on va bien manger. »

Si elle était gênée, il ne fallait pas qu’elle le soit. Zeck était plutôt du genre romantique, mais ce n’était pas pour autant qu’il couchait avec les premières femmes qu’il voyait, sauf lorsqu’il se rendait dans un bordel dans sa vie passée, mais là, les femmes étaient payée pour ça, et à son époque c’était courant. Non, il prenait son temps, et puis même si il y avait pas mal de jolies filles, il était plutôt resté soft et n’avait encore touché à aucune d’elles. Lui qui était pourtant un coureur de jupons avec les filles d’entant, là il restait plutôt cool.

HRP:
 

394 mots + 5 rubis/MP

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Klaw
Métamorphe
Métamorphe
avatar

Messages : 440
Date d'inscription : 01/02/2014
Age : 22

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Employée aux sources chaudes
Place dans votre clan: Membre du clan des Peintures

MessageSujet: Re: Logement de Klaw   Mer 26 Fév - 16:41

Karolyn se leva lorsque Zeck lui prit la main pour l'inviter à suivre son mouvement. Elle leva un sourcil lorsqu'il lui proposa de sortir manger un morceau.

-Eh bien...

Manger avec lui ? Ce n'était pas là le problème. Elle ne voulait pas le déranger après tout, il a été là pour l'aider sur Inferni. Remarque, elle imaginait qu'il ne serait pas là si elle le dérangeait. Il renouvella son invitation. Et son ventre gargouilla une seconde fois pour accepter à sa place. Elle ria un peu avant d'hocher la tête.

-D'accord, je te suis.

Elle aggripa le bras qu'il lui offrait en lui souriant timidement. Elle ignorait où il allait l'emmener et quoi qu'il arrive, il va falloir qu'elle lui fasse confiance.

-Je suis désolée... Tu vas devoir me supporter à ton bras toute la soirée. Tu tiendras le coup ?

Elle ria avant de refermer la porte de chez elle derrière eux.

154 mots+ 2 rubis/MP

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeck Skyhigh
Sorcier
Sorcier
avatar

Messages : 1518
Date d'inscription : 06/09/2013

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Gardien des esprits
Place dans votre clan: Chef des peintures

MessageSujet: Re: Logement de Klaw   Ven 7 Mar - 11:39

Elle devait être surprise du comportement tantôt de Zeck. Mais il n'avait rien dit de plus, et il se mit à sourire et émettre un petit ricanement lorsque Klaw essaya de se rattraper après l'avoir invité à papoter encore un peu cette nuit. Il soumit doucement et vint poser son autre main sur celle de la belle demoiselle qu'il tenait par le bras.

"J'ai compris, pas la peine de te rattraper." Dit-il simplement.

Ils arrivèrent ensuite devant chez elle. Zeck préféra laisser la jeune femme s'occuper d'ouvrir la porte. Il savait que l'aider alors même pour ça serait une sorte d'affront en un sens. Et il ne voulait pas encore une fois la froisser. Puis elle lui demanda si elle avait prit la canne de bambou qu'il lui avait prêté à son arrivée. Bon c'était un bâton pour le combat mais il sourit en la voyant paniquer. Non, elle n'avait pas besoin de paniquer pour si peut, ce n'était pas un mal si elle avait perdue son bâton. Puis il ne l'utilisait pas de toute façon.

"Le seul bâton que tu as emmené avec toi pour aller au restaurant c'est moi, ma belle."

Savoir qu'il avait servit également de bâton en plus de guide le faisait rire intérieurement. Puis finalement il entra sur les talons de Klaw, l'air décontracté et les mains dans les poches. Il alla voir en cuisine s'il y avait quelque chose à boire, au moins de l'eau. Et il en proposa également à Klaw. Il revint ensuite avec son verre et un autre pour elle dès fois qu'elle ait soif dans le courant de la soirée. Il n'y avait vraiment rien dans les placards et ça lui faisait un peu de peine à la voir ne pas avoir un peu quelque chose à manger. La prochaine fois, il viendrait avec au moins quelques réserves pour les prochains jours.


333 mots +5 rubis/MP

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Klaw
Métamorphe
Métamorphe
avatar

Messages : 440
Date d'inscription : 01/02/2014
Age : 22

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Employée aux sources chaudes
Place dans votre clan: Membre du clan des Peintures

MessageSujet: Re: Logement de Klaw   Ven 7 Mar - 12:30

Le fait qu'il lui confirma ne pas l'avoir emmené avec elle dans le cours de la soirée la rassurée,. Il devait donc forcément être quelque part dans le coin. Elle abandonna Zeck à son sort sans savoir qu'il était parti dans la cuisine. Elle ouvrit la porte de sa chambre et entama les recherches. Elle ne prit pas bien longtemps pour trouvé le bâton qui reposait autour du serpent en peluche de Karolyn. Elle réprima un soupir de soulagement et se dit qu'elle n'en aurait pas besoin pour la fin de soirée tout du moins. Elle retourna alors dans la salle, là où elle supposait qu'il se trouverait. Elle appela une fois en entrant, passant ses mains sur le dossier du canapé elle frôla les cheveux de Zeck et sourit, il n'était pas parti.

-Bon, au moins je sais que tu es là. J'ai retrouvé ton bâton soit dit en passant.

Comme il lui avait fait comprendre, ce n'était pas grave si elle avait perdu son bâton. Mais c'était la moindre des choses que d'y faire attention, après tout ça ne lui appartenait pas.

-Si tu as soif ou quoi.. Tu peux te servir, je n'ai rien à manger mais j'ai au moins de l'eau.

Il lui expliqua qu'il venait de le faire. Elle poussa un léger "Ah.. Bon." avant de s'assoir sur le sofa.

-J'imagine que ce n'est pas tous les jours que tu te retrouves à jouer les bâtons d'aveugle. Ça te fait quoi ? Dit-elle en réprimant un sourire à son intention.


Elle imaginait que ça devait être assez particulier d'englober le rôle de maintien pour une aveugle. Elle savait elle-même qu'elle aurait eu du mal à tenir la journée entière, mais comme c'était elle qui était aveugle. Il fallait dire qu'elle se sentait parfois compatissante vis-à-vis de ses aides.

-Tu penses vraiment que ce serait une bonne chose de me laisser rejoindre ton clan ? Même si vous êtes neutre et que vous ne risquez sans doute pas de vous fâcher avec les autres clans. Je ne suis pas sûre de vous être d'une grande aide, au contraire. Loin de là d'être un poids non plus. Je sais quand même me débrouiller toute seule pour certaine chose. Sauf pour l'imprévu.

C'était sans doute ça le grand défaut de Karolyn. Il fallait que sa vie soit orchestrée, ordonnée. Car sans ça, tout ce qui pourrait être divergent serait une source certaine d'angoisse. Par moment, la vue est le seul recours à la résolution de tout imprévue. Mais elle avait apprit à s'accommoder de ses autres sens pour survivre.

-M'enfin… !

Elle voulu attraper le verre que Zeck lui avait gentiment apporté tout à l'heure pourtant son geste s'était sans doute fait trop fort, ou bien peut être qu'elle avait mal calculé où se trouvait le verre car elle le renversa. L'eau goutait sur la table et une bonne partie venait de se renverser, sur Zeck. Elle s'était rendu vite compte de sa bêtise, mais ignorait qu'elle avait trempé son invité.


-Oups…

540 mots +5 rubis/MP

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeck Skyhigh
Sorcier
Sorcier
avatar

Messages : 1518
Date d'inscription : 06/09/2013

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Gardien des esprits
Place dans votre clan: Chef des peintures

MessageSujet: Re: Logement de Klaw   Ven 7 Mar - 15:21

Zeck alla ensuite s'installer sur le canapé et posa également le verre pour Klaw sur la table. Lorsqu'elle revient avec le bâton qu'il lui avait prêté, Zeck sourit. Puis il finit par boire cul sec son verre.

"Tu peux garder le bâton, je n'en ai plus besoin, et je dois dire que ça ne me fait pas grand chose de jouer les bâtons pour quelqu'un... Ca me change un peu je dirais. Ca m'apprend certaines choses différentes auquel moi-même je n'aurais pas vu de cette manière. Et puis ta compagnie est agréable." dit-il calmement en se penchant sur l'accoudoir du canapé pour poser son verre sur la table.

Le Huckster regarda Klaw qui semblait le chercher et de sa voix masculine il lui indiqua sa position. Elle semblait être un peu troublé juste avant de le trouver. Pensait-elle qu'il aurait disparut en le quittant un instant? Le sourire aux lèvres et appréciant le toucher de la main de Karolyn dans ses cheveux. Il ferma les yeux et soupira d'un certain soulagement. Puis il releva la tête lorsque Klaw lui parla du fait qu'elle n'était pas sûr que ce soir une bonne idée qu'elle rejoigne le clan des Peintures à cause de sa cécité. Il secoua la tête et soupira. Son handicap n'était pas si sinistre que ça, et il y avait beaucoup de chose qu'un aveugle pouvait faire. surtout qu'il pouvait parfaitement lui apprendre à maîtriser la carte qu'elle avait reçu.

"Je crois au contraire qu'il n'y à pas à faire de différence, un aveugle est parfois plus redoutable qu'une personne qui voit. Et pour quelle raison, toi, plutôt qu'un autre n'aurais-tu pas le droit de rejoindre un clan. Ta cécité n'est pas plus une tarte qu'un type qui se plaint toutes les 5 minutes et qui râle à longueur de temps!"

Ca c'était dit. Mais l'imprévu était quelque chose auquel tout le monde avait droit. Il ne s'agissait que d'une adaptation. Simplement. Mais lorsqu'il baissa la tête pour essayé de paraître un peu moins tendu, Klaw, en voulant attraper son verre, le fit tomber et l'eau vint éclabousser le Huckster et tomber en plein sur son pantalon, bien sur les cuisses pour bien montrer qu'il avait pissé dans son froc. Ce qui lui valut un sursaut de surprise et surtout à cause du froid. Il gémit à cause de la fraicheur de l'eau sur ses balloches et leva les épaules puis rentra la tête entre celles-ci. Il tourna la tête vers Klaw et lui lança un regard dur avant que celui-ci ne fonde et ne devienne que plus mielleux en voyant la petite moue de la demoiselle qui n'avait pas fait exprès. Zeck ricana faiblement en faisant trembler ses épaules et secoua la tête.

"Haaawn! T'es pas possible! Tu veux vraiment que je reste ici ce soir!" Dit-il sur le ton de l'humour.

Il se leva et il finit par enlever son pantalon et sa veste. Ne risquant pas grand chose du fait d'être maté par la demoiselle. Il posa son pantalon sur la chaise pour qu'il sèche en attendant et plia sa veste et son haut sur la même chaise. Il se gratta la tête et alla dans la salle de bain pour aller s'essuyer les cuisses tout seul comme un grand. Puis il revint près de Klaw.

"Heu… Je sais pas si je dois te le dire, mais mes affaires sont en train de sécher sur la chaise… Je vais pas pouvoir rentrer tout de suite alors bon… Tu veux faire quelque chose en particulier?"

633 mots +5 rubis/MP

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Logement de Klaw   

Revenir en haut Aller en bas
 
Logement de Klaw
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» 1% logement: Le MEDEF se sucre au passage
» DEMANDE DE LIEU & DE LOGEMENT
» Politique Nationale du Logement et de l’Habitat
» Demande de logement
» Que font les autorités haitiennes ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inferni, ville des enfers :: Flood et jeux :: Archives RP-
Sauter vers: