On nait avec une âme d'ange... On meurt avec un cœur de démon. Bienvenu en Inferni.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

INFERNI FERME SES PORTES POUR LES ROUVRIR SUR LE TOUT NOUVEL ENFER

>>>ICI<<<

VENEZ NOMBREUX!

Partagez | 
 

 Les Sources Chaudes [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Klaw
Métamorphe
Métamorphe
avatar

Messages : 440
Date d'inscription : 01/02/2014
Age : 21

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Employée aux sources chaudes
Place dans votre clan: Membre du clan des Peintures

MessageSujet: Les Sources Chaudes [Libre]   Dim 9 Fév - 11:24


Les sources chaudes



-Tu as bien compris ? C'est clair pour toi ? Racla le gérant des sources chaudes en pianotant ses doigts sur le comptoir énergiquement.
-Comme de l'eau de roche monsieur, vous pouvez compter sur moi ! Dit-elle en souriant.
Il s'éloigna d'elle et disparut en claquant la porte du fond, celle de son bureau.
Klaw resta face au comptoir, à attendre le moindre tintement de cloche. Elle se remémora rapidement ce qu'elle devait faire: Sourire, accueillir le client et ne pas oublier de ne pas entrer dans les bains, public ou privé _ ou du moins, pas avant la fin des services_.
Deux jours auparavant, elle avait prit dans sa main le bâton que lui avait prêté Zeck pour lui permettre d'évoluer dans la ville, les yeux ouvert, le bâton brossant le sol, elle s'était arrêté aux sources chaudes par instinct. Elle ignorait pourquoi, mais la fragrance de la vapeur à ses narines l'avait séduite au point qu'elle se proposa comme employée. De plus, le trajet était facile à retenir et les rues du quartier était souvent vide le matin. Le salaire était abordable et elle recevait en prime un petit sandwich lors de ses pauses. En bref, c'était un emploi très satisfaisant pour cette non-voyante. En plus qu'elle se devait d'aider certains client en leur apportant de quoi se laver durant leur bain, leur nudité qu'elle soit envoutante ou dérangeante ne sera pas un problème pour elle puisqu'elle ne le verra pas.
Mais voilà que déjà les clients défilèrent en demandant une place pour les bains mixtes, privées et public. Elle leur sourit poliment en les invitant à signer leur entrer, en se délestant de quelques rubis -C'est la monnaie d'Inferni apparement- et en leur indiquant les vestiaires.
Le reste de la journée fut plus calme que les autres.
Dans le silence de l'accueil, Klaw repensa à sa première nuit dans son logement. Le souvenir de sa douleur et de sa vue revenue la perturbait. Est-ce que c'est normal ? Devait-elle recommencer ? Elle voulait retenter l'expérience mais elle avait peur. Peur de retrouver la vue et peur de souffrir encore. Elle sortit de sa rêverie quand la sonnette de la porte tinta à nouveau.

-Bonjour ! Que désirez-vous ?
 



371 mots + 5 rubis /mp

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jun Yami
Sorcier
Sorcier
avatar

Messages : 301
Date d'inscription : 05/02/2014
Age : 29

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Barman
Place dans votre clan: Général

MessageSujet: Re: Les Sources Chaudes [Libre]   Dim 9 Fév - 13:11

Bon rien de tout ce qui c’est passé c’est dernier jour était spectaculaire. Ma recherche d’information avançait tranquillement. Mon arrivé ici avait été brusque mais je mis était fait. J’avais eu l’ocassion de me trouver un logement et un boulot pour le payer au M69. Charmante boîte j’aime beaucoup l’ambiance et les pourboires son généreux. Bref je suis de bonne humeur aujourd’hui. Je me suis levé tôt comme d’habitude pour faire un peu d’exercice, bah oui ça serais bête que j’oublie comment on se bat. Je marche maintenant dans la ville que je ne connais pas encore très bien. J’ai entendu à droite à gauche des histoires de clan et d’autre truc du genre, mais pour l’instant mon but est de connaître un maximum d’endroit. Et comme je suis doué bah je me suis perdu. Je soupire et continue de marcher comme si je savais ou j’allais tournant à  gauche ou à droite sans vraiment faire attention au gens qui m’entourais, je me contente juste de les esquiver.

J’arrive devant un bâtiment ou de la vapeur s’échappe, des sources chaudes ? Puisque que je suis paumé et que je n’ai rien d’une extrême valeur sur moi je peux bien aller voir j’ai rien à perdre. J’entre doucement dans le bâtiment et une clochette sonne, genre même pas trente seconde après on demande se que je veux. Non mais sérieux si la demoiselle n’avait pas une voix douce je pourrais croire qu’on m’agresse. Je ne réponds pas tout de suite et m’approche d’elle. Elle à manifestement les yeux fermés, Aveugles ?  Hm surement on ne garde pas les yeux fermés pour le plaisir.

-Des informations et peut-être un bon bain mais je me sens un peu seul…

Ma voix est douce une voix de femme en fait se qui me fait rire un peu, peut-être qu’elle peut savoir que je suis un homme, peu de chance en faite. Je vais essayer de ne pas faire trop de connerie pour une fois. Et de ne pas provoquer de scandale comme avec l’autre mec quand je suis arrivé. C’est pas gagné…

346 mots + 5 rubis/MP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Klaw
Métamorphe
Métamorphe
avatar

Messages : 440
Date d'inscription : 01/02/2014
Age : 21

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Employée aux sources chaudes
Place dans votre clan: Membre du clan des Peintures

MessageSujet: Re: Les Sources Chaudes [Libre]   Dim 9 Fév - 13:59


Loin de là l'idée de vous dégouter…



La cliente s'était approchée d'elle et demanda à Klaw des informations ainsi qu'un bain en se plaignant de sa solitude. Klaw fronçait légèrement les sourcils, Les sources chaudes ne sont ni des bars à lamentation, ni des lieux de rencontre pour célibataire désespérée. Si elle était juste là pour lui faire sa scène de chien battu en proposant un "Vous pouvez venir avec moi ?" par dépit, c'était niet ! Elle tenait à garder ce boulot pour le moment et ce ne serai ni elle, ni un autre qui la tentera à prendre un bain pendant les services. Elle ne savait pas grand-chose d'Inferni à vrai dire, alors si c'était ce genre d'informations qu'elle sous entendait elle serait contrainte de lui dire qu'elle n'est pas plus au courant qu'elle. Mais dans son caractère bien trempée et son amabilité légendaire elle l'enverra surement promené pour ses informations. N'étant cependant pas une mauvaise personne, elle se contenta de répondre à sa demande.

-Tout dépendra du genre d'information que vous désirez, je suis nouvelle dans le coin alors je ne pense pas vous être d'une grande aide.


Elle s'étonna de la gentillesse de ses propos, elle reprit.

Et pour ce qui est des bains, si vous êtes seule je vous conseille donc d'aller dans les bains public, j'imagine que de charmant garçons, ou filles en fonction de vos affinités viendront vous accoster. De plus, les bains public sont les moins cher, seulement 10 rubis par personne, 5 pour les groupes de 5 personnes. Les bains privés sont un peu plus cher, mais vous avez au moins la possibilité de vous délester de la serviette ou du maillot de bain sans qu'on vienne s'en plaindre. Durant les bains privés des employés des sources chaudes vous apporterons les soins nécessaires à votre toilette ainsi qu'une serviette propre_ Veuillez cependant éviter de perdre vos poils dans le bain ou sur les serviettes, ce serait mieux. Tout cela pour 12 rubis par personne.

Elle récita son cours avant de lui chuchoter

-Je pense que vous comprendrez pourquoi les sources chaudes sont souvent vides et que ce n'est pas le meilleur endroit pour faire des rencontres ?
Elle lui sourit et reprit à voix haute

-Que choisissez-vous ?




370 mots + 5 rubis /MP

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeck Skyhigh
Sorcier
Sorcier
avatar

Messages : 1518
Date d'inscription : 06/09/2013

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Gardien des esprits
Place dans votre clan: Chef des peintures

MessageSujet: Re: Les Sources Chaudes [Libre]   Dim 9 Fév - 16:17

Une semaine à s’entrainer comme un dératé, tendu comme pas deux et surtout avec toutes ces nouvelles rencontres il ne savait plus trop où donner de la tête. Yukia semblait être légèrement absente ces derniers temps, cloîtrée le plus souvent dans sa chambre à faire il ne savait quoi. Surement des expériences sur différentes associations de bouffe où il ne serait dire quoi d’autre. Quand à Lily, elle semblait bien distante et préférait rester dans sa petite habitation à l’écart du château. Quant à Vasile, il ne perdait pas de temps avec lui et prenait ses matinées à l’entrainer pour qu’il devienne un véritable général digne de ce nom. Zeck avait beau dire à ce dernier de faire une pause et se reposer mais il savait que le prêtre ne l’écoutait pas et se tuait à la tâche. Il allait devoir y remédier mais pour l’instant, là n’était pas venu le moment.

Il était parti tôt ce matin, pour s’entrainer comme à son habitude dans la forêt, dans son coin favori. Habillé d’un pantalon noir et torse-nu, il avait tout de même pris des vêtements de rechange à savoir la nouvelle tenue qu’il était parti acheter quelques jours plus tôt la tenue black Frost. Il avait tenté par la suite de maîtriser son sort de vol sans trop grande réussite. Bien qu’il ait récidivé plusieurs fois et qu’à chaque fois il se rétamait la tronche parce que les ailes se dissipaient juste après qu’il ait réussi à faire quelques mètres en vol. Heureusement, il arrivait toujours à se rattraper et éviter les gros dégâts en utilisant son dragon d’eau qui le rattrapait dans ses chutes. Après ça, il était passé sur la maîtrise des autres dragons. Utilisant son Ki et ses techniques de « la voie » pour tenter à maîtriser au mieux chaque dragon qu’il invoquait. Commençant par celui de feu, qu’il dû éviter et maîtriser avec son sort de vague majeure pour qu’il cesse de l’attaquer. Celui-là était hargneux. Puis ensuite le dragon d’ombre avec qui il dû rapidement utiliser sa médaille d’absorption pour lui éviter de se prendre le souffle d’ombre sur la tronche. Il se demandait bien pourquoi tous ses dragons l’attaquaient. Et il se demandait si ça allait être la même avec le dragon de plante. À son grand étonnement ce ne fut pas le cas pour celui-ci. Le dragon de plante resta immobile mais n’écouta pas Zeck lorsque celui-ci lui ordonna d’utiliser des attaques. Et le dragon finit par se poser et s’endormir tranquillement. Ce qui dépita Zeck qui finit par le renvoyer.

Après la tentation de maîtrise des dragons, Zeck commença à utiliser les autres sorts qu’il maîtrisait déjà. Utilisant ses techniques du Dai chi et le Jeet Kune do pour s’entrainer avec, il commença petit à petit à se concentrer sur les autres sorts. En primo, il tenta de manier un sabre de feu qui semblait être plus un sabre de fumée qu’autre chose et qui finit par lui péter à la tronche comme un pétard. Autant dire qu’il faillit se brûler au niveau de la ceinture et qu’il utilisa rapidement son sort de vague mineur pour se tremper et éteindre le foyer qui commençait à prendre sur son pantalon. Décidant de faire une longue pause, Zeck soupira et pris ses affaires de rechange pour aller se détendre. Il avait déjà bien bossé sur une grosse partie de ses sorts et il se dit qu’il continuera le lendemain. Où de mieux pour aller se détendre que chez lui ? Les sources chaudes. Il en avait entendu parler et il avait très envie d’aller y faire un tour. Ce qu’il fit sans ménagement. Se trimballant torse-nu en ville. Son dragon rouge bien visible et surtout les gens qui le mataient sans vergogne. Le sorcier n’en avait que faire. Il s’était allumé un cigarillo et il marchait tranquillement avec ses affaires neuves sous le bras jusqu’aux sources chaudes. S’arrêtant devant le bâtiment, il regarda le panneau d’affichage qui se trouvait à l’entrée. Les tarifs et les différentes salles y étaient inscrits. Il resta le temps de finir son clope devant la porte et se décida après avoir écrasé le cigarillo dans une espèce de cendrier devant l’entrée. Puis enfin, il se décida à rentrer.

« Hello~… »

Mais lorsqu’il releva la tête après avoir relevé les tissus qui étaient au-dessus de la porte il resta figé et surprit. Il reconnut immédiatement qui était à l’accueil et s’approcha d’elle, se posant à côté d’une ravissante jeune femme aux cheveux roses qu'il salua d'un petit signe de main qu'il porta près de sa tempe. –précisons encore une fois qu’il était toujours torse-nu et qu’on pouvait voir son magnifique dragon qui partait de son épaule pour aller dans son dos et sur son bassin du côté droit- Il posa ses affaires sur le meuble de l’accueil et sourit à Klaw.

« Étonnant de te voir ici Klaw. Ça fait plaisir de te revoir… Je vois que tu commences à t’y faire à cette nouvelle vie. »

Il disait ça en toute sincérité. Bien que la dernière fois il ait dû l’emmener dans le quartier neutre, il ne restait que plus inquiet du fait qu’elle était relativement handicapée à cause de sa vue. Et il était stressé à l’idée qu’il lui soit arrivé quelque chose de dramatique. Pas qu’il s’était attaché à elle, non, mais il s’en était un peu voulut de laisser une non voyant dans un endroit inconnu et relativement risqué pour elle qui ne connaissait encore rien d’Inferni. Il se doutait qu’elle travaillait ici, il n’allait donc pas lui poser la question inutilement sachant pertinemment la réponse. Gardant son sourire charmeur il déposa 20 rubis –comptant un pourboire pour la demoiselle- devant elle et repris calmement.

« Je peux avoir une salle privée, s’il te plait ? »


(855mots + 5 rubis/MP)

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jun Yami
Sorcier
Sorcier
avatar

Messages : 301
Date d'inscription : 05/02/2014
Age : 29

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Barman
Place dans votre clan: Général

MessageSujet: Re: Les Sources Chaudes [Libre]   Dim 9 Fév - 18:48

Je m’apprêtais à répondre quand un jeune homme rentra dans le hall, jusque là rien de bien méchant, puis il me fait un signede la main en salutation. Je lui rends son salut avec un prompte geste de la tête et un sourire léger. Je n’étais pas habituer à tout ça, chez moi personne n’était gentil avec personne et on tuait presque nos propre frère pour survivre. La jeune femme se nome Klaw… au moins je connais son nom maintenant.

-Dommage pour les informations je suis également nouvelle et je dois dire que vous m’aviez l’air apte à m’informer un peu plus sur ce monde.

Autant être polie pour une fois je me suis promis de pas être trop violent. Je regarde le jeune homme déposer 20 rubis sur la table. J’avais compris que ici on paye tout avec ça, ça me fait surtout penser à du troc, du bon vieux troc à l’ancienne puis me penche vers la jeune fille.

-Si ce n’est pas le bon endroit pour faire des rencontres tant pis, et puis je vous ai bien rencontré vous.

Je m’éloigne un peu et regarde le jeune homme à côté et lui souris.

-je prendrais comme le jeune homme alors, merci pour tout ma belle.

Je sors une vingtaine de rubis et les dépose sur le comptoir comme l’avais l’homme. Finalement je prendrais un bain seul il faut croire à moins que…

- Excusez-moi ?! Est-ce que on peut vous emprunter cette jeune fille ? Elle a besoin de se détendre !

J’avais interpellé une jeune femme qui semblait travailler ici et avant qu’elle réponde je laissais de l’argent supplémentaire pour klaw et je l’embarque. Puis me tourne vers le jeune homme après tout plus on est mieux c’est.

-Tu viens ?

Je m’enfonçais déjà dans les couloirs accompagné de Klaw. Oui je fais souvent des choses sur un coût de tête, parce qu’il n’y à rien de mieux que de vivre l’instant présent et sans remords peut importe la situation !


339 mots + 5 rubis /MP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Klaw
Métamorphe
Métamorphe
avatar

Messages : 440
Date d'inscription : 01/02/2014
Age : 21

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Employée aux sources chaudes
Place dans votre clan: Membre du clan des Peintures

MessageSujet: Re: Les Sources Chaudes [Libre]   Dim 9 Fév - 19:42


Loin de là l'idée de vous dégouter…



La cloche tinta une nouvelle fois et une voix qui ne lui était pas si étrangère émergea de la porte xylophone.

-Bonjour… Zeck. Hésita-t-elle avant d'obtenir la réponse du doute par son appellation.
Celui-ci semblait ravie de voir la jeune femme derrière un comptoir à servir avec un sourire au lèvre sa cliente, elle était ravie d'avoir au moins une voix connue dans les parages, elle avait une question et seul lui, ou Elena aurait pu y répondre.
Mais avant cela, elle échangea les rubis aigües contre le pass qui permettait l'ouverture des vestiaires privée. Elle se demanda soudainement si il était passé par hasard, ou si s'était un habitué des salles privées des sources. Puis elle se dit que les sources venaient d'ouvrir et qu'il était donc impossible que ce soit le cas. Il fallait qu'elle songe à revoir sa façon de penser.

Dans sa manipulation, la jeune femme lui expliqua qu'elle aussi venait d'arriver dans cet endroit à voir son entrain dans sa voix elle remarquait qu'elle semblait très en forme pour quelqu'un qui venait d'arriver en enfer, pardon. Sur Inferni.
Par la suite, elle souligna le fait que si elle ne rencontrait personne ici, au moins elle rencontra la jeune femme.


-C'est très pertinent comme déduction, en effet. Mais ce n'est pas pour autant que je bougerais de ma place. Ordre des supérieurs. Il va falloir trouver quelqu'un d'autre. Tiens, pourquoi pas avec la personne à côté de vous ?


Klaw souria, en récupérant les rubis que la femme lui donna en lui intimant prendre la même chose que Zeck. Elle gloussa intérieurement en imaginant avoir permis sûrement la naissance d'un amour passionnel et pointu dans les deux sens. Le sourire disparut quand la femme gueula à sa collègue qu'elle avait besoin de repos et qu'il lui fallait un moyen de se détendre.

-Mais qu'est-ce que vous faites ?! Ahhh !

La femme lui empoigna le bras et la tira de son comptoir, le mouvement lui fit perdre ses repères, où est-ce qu'elle se trouvait ? Face au bureau ? Derrière ? Quelle capricieuse celle-là !
Et elle l'emporta avec elle en invitant Zeck à les suivre. Sur l'instant, elle tendit la main désespérément vers son bâton ce qui ressemblait plus à une invitation vers Zeck qui se trouvait face à elle. Les échos des futurs sermons de son patron résonnant déjà à ses oreilles.

-Très bien, vous avez gagner je vous accompagne ! Mais je ne me baignerais pas !

Elle interpella sa collègue de la remplacer un moment suite aux exigences des clients. En lui offrant en compensation les pourboires des deux personnes, elle n'était pas à ça près.
Elle retira sa main de celle de Jun en titubant vers le comptoir pour récupérer son bâton en maugréant et s'enfonça, le bâton en mode radar, vers les vestiaires. Elle posa sa main contre les portes à coulisse des différentes salles avant de trouver celle qui fallait.


-Voilà la cinq, je vous donne la clé, allez vous changer.


Elle tapa un coup contre la porte avec son bâton.

-Si vous êtes pudique vous pouvez demander des maillots de bain, nous pouvons éventuellement vous en offrir, il suffira de nous dire vos tailles, à moins que vous en aillez sur vous. Sinon, c'est tout nu avec une serviette. N'oubliez pas de prendre une douche avant d'entrer dans les sources. L'hygiène avant tout, vous savez ce que c'est, hein ? Les vêtements sont interdit dans les bains donc je vous laisse le temps d'enfiler autre chose. Je vous attendrais à l'entrée de la source, ne trainez pas !

Elle emprunta ainsi la direction opposé aux vestiaires, là où se trouvait les vestiaires du personnel. Elle exagérait en effet en disant qu'il était interdit de se baigner durant les services. C'était le cas bien entendu, mais dans des cas où les employés servait de nounou pour des gosses (ce qui était rare) ils pouvaient éventuellement se mettre en maillot de bain et surveiller les baveux du coin de l'œil. Des gamins, voilà ce qu'elle dira à son patron s'il lui faisait la remarque, elle s'est occupée de gamin.

Elle fouilla dans le casier à son nom _elle se contenta de prendre celui qui était tout à droite_ et attrapa un maillot de bain une pièce couleur cyan qu'elle s'était prise, ordre du patron. Elle retira rapidement sa robe et ses sous-vêtements pour les accrocher à un triangle de fer. Elle soupira et mit lascivement ses cheveux sur son épaule et une serviette sur l'autre. En sortant des vestiaires elle parcourut le long couloir menant aux bains privées, pour les clients, les vestiaires mènent directement aux salles mais pour ce qui est des employés comme Klaw, il fallait faire tout le tour pour enfin arriver devant les sources avec un panier remplit de soin et de serviette sous le bras. Elle déposa ensuite son bagage sur le sol et prit un tabouret sur lequel elle s'assit. Attendant le moindre signal d'apparition des deux personnes.





834 mots + 5 rubis/MP

_________________



Dernière édition par Klaw le Mar 11 Fév - 18:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeck Skyhigh
Sorcier
Sorcier
avatar

Messages : 1518
Date d'inscription : 06/09/2013

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Gardien des esprits
Place dans votre clan: Chef des peintures

MessageSujet: Re: Les Sources Chaudes [Libre]   Lun 10 Fév - 21:15

Il n’y avait pas à dire, la conversation entre les deux femmes était intéressante. Il semblait bien que la miss aux cheveux roses soit nouvelle et demandait des informations. Mais quel genre d’info ? Sur Inferni ? Sûrement. Zeck resta de marbre à la situation jusqu’à ce que finalement, la miss aux cheveux bonbon attrapa le bras de Klaw pour l’emmener dans les bains privés avec elle. Invitant par la même Zeck à venir avec elle. Heu… Comment dire que Zeck fut un peu perturbé par la demande mais réagit lorsqu’il remarqua que Klaw tendait sa main vers lui. Dans un pur réflexe il l’attrapa et la ramena mais au même moment la rouquine capitula sans qu’il n’ait eu le temps de répliquer ou de lui venir réellement en aide et finit par aller chercher le bâton de bambou que le Huckster lui avait prêté pour les emmener dans les bains. Il la laissa donc faire comme elle l’entendait, ne voulant pas la brusquer pour lui venir en aide, il récupéra simplement ses affaires sur le comptoir et la suivit. Elle avait l’air de bien se débrouiller seule et ne semblait avoir besoin de l’aide de personne. Lorsqu’elle les laissa devant la pièce après avoir poussé la porte pour les inciter à entrer. Elle rebroussa chemin et Zeck se tourna vers elle pour la regarder s’éloigner.

« Klaw ! » Appela-t-il à l’attention de la jeune femme aveugle. « Si tu n’as pas envie de venir ne te sens pas obligée. » Dit-il finalement alors qu’elle s’enfonçait dans le couloir.

Septique, et pensant qu’elle n’avait pas entendu il se tourna calmement vers la miss à ses côtés. Il lui lança un regard, le genre de regard plein de reproches mais en même temps, ni sévère, ni hautin, ni supérieur. Il avait plutôt l’air blasé de l’attitude tantôt de la jeune femme. Puis il leva une main vers elle histoire de ne pas paraître impoli et pour lui faire une poignée de main puis il se présenta.

« Je m’appelle Zeck… Zeck Skyhigh… Et tu cherches quel genre d’informations si ce n’est indiscret ? »

Il lui laissa le choix d’accepter de lui serrer la main ou non. Il ne prendrait pas ça pour un affront si elle ne le faisait pas. En fait il avait rarement l’habitude de serrer la poigne à une femme à cause de ses habitudes de son époque mais Yukia lui avait expliqué qu’au vue de son époque révolue, de nos jours soit on serrait la main aux femmes qu’on ne connaissait pas, soit on leur faisait la bise. Et Zeck trouvait ça pas vraiment très virile de faire la bise à une femme si ce n’est un baisemain. Là c’était plutôt son genre, mais bon. Après coup il entra dans le vestiaire, il n’était pas pudique avec les femmes ou les hommes et ça ne le dérangeait pas de se mettre nu devant une femme. Bien au contraire il était plutôt le genre de gars à montrer son corps et il en était fier. Bon, en même temps y’avait pas grand-chose à enlever et une partie de son pantalon avait cramé donc bon il allait devoir utiliser un ver à vêtement qu’il n’avait pas sur lui malheureusement et il attendrait donc d’être chez lui pour le faire. Ne voulant pas brusquer la jeune femme il alla se mettre dans un coin, peut-être qu’elle était pudique mais au vue de son invitation il en doutait. Il déposa ses fringues dans un casier et enleva son pantalon. Puis prit une serviette et l’entoura autour de sa taille pour enlever le bas et le déposer sur un casier plus bas avec le pantalon sale. Il s’étira et fit des roulements avec sa tête pour faire craquer son cou puis il se dirigea vers les douches pour aller se rincer. Sans regarder la demoiselle mais en l’écoutant si elle avait des choses à dire. Après la douche, il entra alors dans la salle en ouvrant la porte coulissante qui menait au bassin. Il fut surprit de voir déjà sur les lieux Klaw et il finit par rentrer dans l’eau calmement en la rejoignant.

« Tu n’étais pas obligée de venir avec nous, mais ça fait toujours de la compagnie en plus… »

Il s’assit dans l’eau et il s’adossa au rebord du bassin. Il ferma les yeux un instant, histoire de bien profiter de l’eau chaude du bain puis il rouvrit les yeux pour voir sir la miss était là elle aussi.

753 mots + 5 rubis /MP

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jun Yami
Sorcier
Sorcier
avatar

Messages : 301
Date d'inscription : 05/02/2014
Age : 29

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Barman
Place dans votre clan: Général

MessageSujet: Re: Les Sources Chaudes [Libre]   Mar 11 Fév - 7:39

-Je suis Jun, Jun Yami. Je regarde vers ou est parti la jeune femme. Tu sais elle a surement plus de ressource que tu ne peux le penser, les femmes sont fascinantes sur ce point de vue là.

Je crois que si les femmes n’étaient pas aussi fantastique que ça j’en serais pas devenu une. Je rentre dans le

-j’ai des questions sur cette endroit, mais si ça ne te dérange pas autant les poser là-bas vu que la demoiselle semble nouvelle aussi je suis sur que ça l’intéressera.

Je comment à me déshabiller dos à lui sans grande gène. Je prends grand soin de ranger mes vêtements, alors que Zeck vient de sortir du vestiaire. Je soupire bon va falloir que je prenne sur moi pour m’excuser au près de la belle demoiselle. Et éviter de faire d’autre gaffe ou l’ambiance va finir très tendu. Je soupire un bon coup attache une serviette autour de ma taille et laisse ma poitrine à l’air libre. Je sors prends une rapide douche, comme cela est demandé puis arrive au niveau des bains.
Je me dirige vers cette klaw sans faire attention à zeck, l’observe un instant.

-Klaw c’est cela ? je tenais à m’excuser je n’aurais pas du vous forcer à venir, mais je suis contente que vous soyez quand même la ma belle.

Après un court instant je prends sa main doucement comme pour la saluer.

-Je suis Jun.

Je n’étais pas l’homme le plus doux du monde, mais j’avais fait un effort surhumain cette fois-ci. Je me recul puis rentre doucement dans l’eau toujours une serviette à ma taille. L’eau est bon je m’allonge tranquillement puis regarde zeck, avant de fermer les yeux doucement pour profiter du bain.

-Zeck j’aimerais comprendre comment fonction les clans d’ici dans un premier temps enfin si ça ne te dérange pas ?

309 mots + 5 rubis/MP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Klaw
Métamorphe
Métamorphe
avatar

Messages : 440
Date d'inscription : 01/02/2014
Age : 21

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Employée aux sources chaudes
Place dans votre clan: Membre du clan des Peintures

MessageSujet: Re: Les Sources Chaudes [Libre]   Mar 11 Fév - 19:22


Loin de là l'idée de vous dégouter…



Les paroles du jeune homme furent pour Klaw comme des bredouillements désolés, de plates excuses inutiles et maladroites. Un peu elle lui sourit rapidement avant d'ouvrir les yeux et de les lever vers le son de sa voix et par la même occasion vers les ténèbres du soleil.

-Il faut croire que je dois vous accompagner, je ne fais que ce que demande les clients. Que je me plaigne ou non ça ne changera rien au fait que je le fasse.

Elle referma ses yeux et donna un coup sur le sol avec son bâton.

-En attendant va te baigner ! J'aurais de toute façon des choses à te dire après.


Le bruissement de l'eau lui fit comprendre qu'il était entré dans le bain.  Ce fut ensuite au tour de la jeune femme de faire son apparition et de parler à Klaw; Celle-ci s'excusa de son exigence en rajoutant par la même occasion sa satisfaction. Elle était encore frustrée par son invitation dans ces lieux, ainsi haussa-t-elle les épaules en serrant la main de cette "Jun".

-Le client est roi. Et puis, maintenant que j'ai donné mon pourboire à ma collègue, autant que je profite de ma pause. Et on me nomme Klaw.


Suite à ça, la femme alla également se détendre dans les bains sûrement chaud et agréable des sources.
Klaw fit doucement la moue. Bien que vous ne puissiez le croire, Klaw n'est pas aussi grognon d'habitude. En réalité, elle a horreur qu'on l'invite à faire quelque chose qu'elle ne fera pas par coercition, ou par volonté. C'est comme mettre sous le nez d'un homme affamé un chou à la crème en lui interdisant de le manger sous peine de récidive brutale. Elle ne s'imaginait pas non plus affamée. Disons plutôt que sa cécité, bien qu'elle soit habituée depuis ses 15 ans à vivre dans le noir, lui passait au travers de la gorge. La chaleur du soleil lui rappelait la lumière qu'elle ne voyait pas. Le glissement de l'eau dans les sources lui rappelait la beauté qu'elle ne connaissait pas. La seconde vie qu'on lui avait offert, elle n'en profitait pas.

Klaw écoutait attentivement dans son coin les discussions des deux personnes, d'une oreille attentive. Elle n'était pas vraiment intéressée par l'histoire des clans, surtout qu'elle ne pouvait pas faire grand-chose si elle se devait d'y participer. Ce qui lui importait, c'était cette apparition soudaine de la lumière dans l'obscurité de sa chambre la veille et rien d'autre. Ainsi, elle s'approcha pour écouter son récit avant de pouvoir poser sa propre question.





457 mots + 5rubis/mp

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeck Skyhigh
Sorcier
Sorcier
avatar

Messages : 1518
Date d'inscription : 06/09/2013

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Gardien des esprits
Place dans votre clan: Chef des peintures

MessageSujet: Re: Les Sources Chaudes [Libre]   Jeu 13 Fév - 14:38

Le client est roi, d'accord, enfin à son époque c'était, si un client fait chier, j'appelle le shérif ou je le plombe légitimement en le défiant s j'en ai les tripes. Bref, inutile de continuer à déblatérer là dessus. Autant dire que Zeck leva la tête vers Jun lorsque celle-ci arriva près de Klaw pour la saluer et s'excuser de son comportement. Voir une poitrine ne faisait ni chaud, ni froid au Huckster et il ne bavait pas non plus dessus, ni même fixait avec insistance celle-ci, du tout. Jun avait effectivement des question et elle avait raison au fait que ça intéresserait Klaw, il n'avait donc rien répondu pour le moment et s'était contenté de se déshabiller et d'aller faire trempette sagement. Attendant la demoiselle qui les rejoignirent par la suite.

Néanmoins, une remarque trottait dans sa tête. Par rapport aux ressources et aux femmes que Jun avait cité plus tôt à l'attention de Klaw. Pourquoi disait-elle ça alors qu'elle en était une? Ou peut-être voulait-elle lui faire comprendre qu'il était loin de comprendre les femmes. En soit Zeck n'avait fait aucun commentaire dessus. Il savait ce que valait une femme, même dans sa brute d'époque, les femmes, si rabaissées étaient-elles dans son pays dans les années 1876 avaient un fabuleux potentiel qui dépassait même parfois les hommes les plus vaniteux. Rien qu'à se rappeler d'une de ses connaissances Maureen O'Farell avec qui il avait fait un bout de chemin, elle était une vraie rebelle sur la société féminine et surtout, elle n'aimait pas l'attitude pompon/neuneu que les femmes, les pied tendres, celles des villes, pouvaient avoir. Nan, c'était une véritable femme macho sur tous les bords. Et d'ailleurs, même Alex, sa "frangine" avait ce caractère bien trempée de femme rebelle qui ne se laissait pas impressionner par le premier mec qui savait tirer droit. Du peu qu'elle lui prouve le contraire… Il valait mieux éviter de se mettre à dos ces femmes en gros. Donc Zeck comprenait très bien les femme et leur connaissait un fabuleux potentiel en tout et pour tout. Elle étaient bien plus douées que les hommes en beaucoup de points.

Vint alors les fameuses questions qu'il attendait lorsque Jun se mis dans l'eau pour se détendre. Vrai que c'était agréable et qu'il n'avait encore pas testé les sources chaudes. Vu qu'il avait un bassin dans son château, de type bassins romains, il n'avait encore jamais mis les pieds dans ce genre d'endroit. Ca avait quelque chose de franchement relaxant, bien qu'il soit en présence de deux femmes. il n'allait pas non plus leur demander de lui frotter le dos. Ca non! Bon, là, la question concernait les clans, et, encore une fois il s'attendait à ce qu'on se marre à pleine dent à l'appellation des petits nom pas du tout crédible des trois clans.

"Les clans… Mhh… Déjà y'en à trois…"

Il regarda Klaw d'un air blasé et il continua.

"Et pas de moqueries s'il vous plait! J'ignore pourquoi les clans portent des noms pareil… Enfin peu importe! Il y a donc trois clan, respectivement, le clan des Peines, le pire clan dont les règles sont basées sur la loi du plus fort, le clan des Lapins, les bon samaritains du patelin mais qu'il faut pas non plus chauffer, qui s'occupent de venir en aide aux personnes dans le besoin et le clan des Peintures dont je suis le chef et dont les lois sont basées sur une neutralité absolue envers les deux autres clans. Les Peintures son situés au Nord, les Lapins à l'Est et les Peines à l'Ouest. Restent au sud de la ville les neutres qui prospèrent sans prendre part aux faits et gestes des différents clans. Je connais pas les détails mais autrefois il y a eu une grande guerre des trois clans, ils se sont tous entretués et ont laissé pas mal de vides. Aujourd'hui, les trois clan sans exception sont en paix et ont créé une sorte d'alliance pour que la paix règne le plus longtemps possible. Même s'il y a pas mal de tension çà et là."

Il ferma les yeux et se frotta la tête, il en avait dit suffisamment pour Jun et Klaw, maintenant elles étaient fixées sur l'histoire des clans mais il ne devait pas non plus en dire trop étant donné qu'elles ne faisaient parties d'aucun clan actuellement. Il regarda ensuite Klaw après avoir répondu à la question de Jun.

"Et toi, Klaw? Après ton petit séjour ici as-tu des question qui te taraudent?"

805 mots + 5 rubis/MP

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Klaw
Métamorphe
Métamorphe
avatar

Messages : 440
Date d'inscription : 01/02/2014
Age : 21

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Employée aux sources chaudes
Place dans votre clan: Membre du clan des Peintures

MessageSujet: Re: Les Sources Chaudes [Libre]   Sam 15 Fév - 22:09


L'angoisse et l'inquiétude



La jeune non-voyante écoutait d'une oreille distraite la tirade de l'homme. L'histoire des clans, leurs conflits et leurs intentions ne l'intéressait absolument pas. A moins qu'ils n'aient quelque chose à lui apporté, elle ne s'imaginait pas du tout dans un clan à jouer les représentantes. "Karolyn le lapin" pensa-t-elle "Karolyn la peine, Karolyn la peinture…" Elle pouffa doucement. Ces noms étaient d'un ridicule pour l'image qu'elle se faisait des "clans" ceux qui ressemblent au Parrain de Coppola ou plus proche dans son époque, les Cullen contre les loups garous de Twilight. La soudaine vision d'un trio amoureux dans ce genre là dans Inferni la rendait soudainement plus intriguée par leur affaire de clan. Quelle affaire ce serait d'avoir droit à ce genre de commérage !
Oui, car il faut se l'admettre. Klaw est une amatrice de commérage en tout genre. Tant que ça ne la touche pas bien entendu ! C'était une sale manie qu'elle avait étant déjà plus jeune. Sans doute suppose-t-on que l'on écoute avec ses yeux, car elle a eut droit à bien plus de commérage lorsqu'elle ne voyait plus que lorsqu'elle pouvait encore caresser du regard la lumière du soleil.
La question du garçon la fit sursauter.

"Ah ! Euh.. Oui, J'avais une question. Ou plutôt, j'aimerais que tu m'éclaircisses sur un point."

Elle s'arrêta. Comment expliquer son problème ? Comment expliquer ce qui lui était arrivée la veille ? Elle réfléchit à la tournure de sa phrase, puis reprit:

"Tu es passé par mon logement pendant que je dormais ?"

C'était là, la chose la plus rationnelle qu'elle avait trouvé. Quelqu'un était passé la veille au soir dans sa chambre pour y déposer la peluche, l'enveloppe et ces morceaux de cartons.  C'était certain ! Il ne restait plus qu'à savoir qui. Cette première question était très vague, certes. Ainsi précisa-t-elle le fond de sa pensée.

"A mon réveil, j'ai trouvé à mes pieds une peluche qui ressemblait à un serpent… Vu sa forme. _Je ne connais pas les animaux de votre Neverland_ Et il y avait également une enveloppe avec des cartes à l'intérieur. Voici ma question: J'aimerais savoir qui est la personne qui m'a apporté tout ceci. J'aimerais aussi savoir ce que représente ces cartes car il faut dire que j'ai ressentis… quelque chose d'étrange en les lisant…"

Elle baissa la tête en agrippant ses cheveux d'une main. C'était une manie qu'elle avait quand elle était anxieuse ou perturbée. C'était un besoin qui lui venait instantanément. Elle aimait le toucher de ses cheveux, elle aimait se sentir rassurée dans ces moments-là et c'était le seul moyen qu'elle avait trouvé pour ne pas paniqué d'avantage.



433 mots +5 rubis par MF

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jun Yami
Sorcier
Sorcier
avatar

Messages : 301
Date d'inscription : 05/02/2014
Age : 29

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Barman
Place dans votre clan: Général

MessageSujet: Re: Les Sources Chaudes [Libre]   Dim 16 Fév - 11:30

La réponse de Zeck était très claire au moins. Le gentil petit lapinous, heu les intermédiaires et les fouteurs de merde. Sympas l’ambiance en enfer. Je laisse la demoiselle poser ses questions pendant que je me relaxe tranquillement. Il on l’air de se connaître assez et non pas que je sois content d’être en bonne compagnie. Mais je me fais un peu chier. Je passe ma tête sous l’eau et remonte à la surface tranquillement, mes cheveux son tout lisse et complètement mouiller maintenant, et sur mon visage aussi. Je les arrange un peu pour voir se qui ce passe quand même.

C’est fou ce que je m’ennuie pendant que Zeck répond aux questions de la lady aveugle. Du coup je joue un peu avec l’eau passe ma main de droite à gauche pour faire des petites vibrations dans l’eau. Puis au bout d’un moment juste quand celui-ci à fini de donner son explication une petit vague par de l’eau et va droit sur la miss que ce retrouve heu… trempée. J’ai un instant de bug ne comprenant pas ce qui vient de se produire. Je regarde mes mains sans comprendre. Je me lève  brutalement ma serviette manque de tomber mais je la rattrape et sort rapidement de l’eau pour aller voir Klaw. Encore une fois je parle au masculin, habitude que j’ai gardé sauf quand je travail au M69.

-je suis confus, je ne comprends ce qui c’est passé, désolé.

Je vais chercher une des serviettes misent à notre disposition et la pose sur ces épaules pour la séché. Puis je regarde Zeck avec un regard de totale incompréhension. Je ne suis pas encore habituer je sais que je peux faire tomber la nuit quand je veux mais ça c’est carrément fou. Je lui pose une question silencieuse avec mon regard. Un « c’est quoi ce truc qui viens de se passer ». Je ne savais pas quoi dire j’étais bouche bé, je sais même pas comment les excuse on pu sortir de ma bouche. Mais je commence à me reprendre intérieurement, peu importe les pouvoirs si j’arrive à les contrôler tout ira bien non ? Bordel ce monde est vraiment trop drôle !

365 mots + 5 rubis/MP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeck Skyhigh
Sorcier
Sorcier
avatar

Messages : 1518
Date d'inscription : 06/09/2013

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Gardien des esprits
Place dans votre clan: Chef des peintures

MessageSujet: Re: Les Sources Chaudes [Libre]   Dim 16 Fév - 15:57

Zeck écouta ce que Klaw avait à lui poser comme question D’ailleurs il fut surprit qu’elle lui demande s’il était venu la voir dans la nuit après l’avoir emmené vers sa petite demeure. Il était reparti avec Elena et lui avait fait une visite de chez lui donc aucun moyen que ce soit lui qui soit venu chez elle et c’est ce qu’il répondit en regardant Klaw qui n’était pas très loin de lui.

« Après t’avoir déposé, j’ai passé le reste de la soirée avec Elena donc aucune chance que ce soit moi qui soit venu te voir dans la nuit ma grande. »

Puis elle s’expliqua sur ce qu’on avait déposé sur son lit pendant la nuit. Effectivement c’était étrange mais pas tant que ça quand on regarde bien où on est. Lui aussi il y avait des truc bizarres qui se passaient chez lui, comme le chérubin qui se retrouvait en plein milieu du hall d’entrée alors qu’il s’était assuré de l’avoir mis dans sa chambre, ou encore ses vêtements qui apparaissaient comme par magie dans son armoire, et même d’autres objets qui se retrouvaient dans son armoire alors qu’il n’avait rien acheté, ou ses caleçons qui devenait tout chocolat. Bref, il y avait des trucs très étranges in Inferni donc ça ne l’étonnait pas vraiment que Klaw ait retrouvé une peluche et des cartes. Mais ces cartes, c’était bien étrange, elle disait avoir ressenti quelque chose d’étrange lorsqu’elle les avait ‘lues’. Il fronça les sourcils et regarda Klaw un moment.

« Ces cartes, tu les aurais avec toi ? Histoire de me les montrer ? »

Il en avait vu pas mal des cartes à la boutique lorsqu’il était parti chercher ses médailles. Lorsqu’il avait demandé au vendeur ce dont il s’agissait il lui avait répondu que c’était des cartes qui permettaient d’avoir des capacités spéciales, mais que c’était uniquement réservé aux métamorphes. Si Klaw avait ce type de cartes cela voulait donc dire qu’elle était une Métamorphe. Ce qui expliquerait ce qu’elle a pu ressentir à ce moment-là. Alors qu’il allait lui demander ce qu’elle avait ressenti en lisant les cartes une petite vague vint les éclabousser tous les deux, et surtout Klaw. Le huckster tourna la tête vers Jun et fronça les sourcils, immédiatement, celle-ci se leva d’un coup, manquant de perdre sa serviette et vint s’excuser auprès de la demoiselle aveugle et lui mettre une serviette sur les épaules. Zeck fixait alors Jun qui l’interrogea du regard ce qui le fit rigoler un peu. Une petite nouvelle qui ne savait pas encore maîtriser sa magie, démone d’eau ou sorcière ? C’est la première chose qu’il se demanda et il se redressa légèrement en calmant son fou rire. Il soupira et secoua la tête calmement.

« Je crois bien que tu as encore du mal à contrôler ta magie, bien que ce soit normal quand on arrive de ne pas savoir si on est un démon, un sorcier, un fantôme ou même un métamorphe ou un vampire. Dans les terres de chasses vous rencontrerez pas mal de gens de ces types bien prédéfinis dès votre arrivée. A savoir, Klaw, si tu as reçu des cartes étranges, il se pourrait que tu sois bien une métamorphe. En revanche Jun, il est possible que tu sois, soit un démon d’eau, soit une sorcière. »

Zeck rattacha bien sa serviette autour de la taille en se levant et se concentra pour faire en sorte que l’eau du bain lui obéisse et qu’une colonne d’eau se forme, en utilisant son sort de vague mineure. Il n’eut aucun problème à le faire et il baissa la main pour faire redescendre l’eau et la laisser se calmer toute seule. Il se tourna ensuite vers Jun et Klaw puis leur sourit et resta à les observer un moment, le temps que Jun réagisse ou même Klaw par rapport à ce qu’il avait dit.

652 mots+ 5 rubis

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Klaw
Métamorphe
Métamorphe
avatar

Messages : 440
Date d'inscription : 01/02/2014
Age : 21

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Employée aux sources chaudes
Place dans votre clan: Membre du clan des Peintures

MessageSujet: Re: Les Sources Chaudes [Libre]   Mar 18 Fév - 19:26


Métamorphe ? Comme le pokémon ?



Le fait que Zeck lui réponde par la négative l'angoissait bien plus que s'il lui avait dit avoir joué les stalker. Qui a bien pu faire ça alors ? Il reprit en lui demandant si elle avait gardé les cartes sur elle. Elle hocha la tête.

"Je ne garde jamais ce qui me fait peur sur moi… Elles sont chez moi, si tu veux les voir tu n'auras qu'à passer dans le logement après le service. Dans… *Elle réfléchit* Je dirais une heure.. Ou deux, je ne sais pas combien de temps s'est écoulé."

Tout d'un coup elle sentit comme une vague de puissance lui arriver sur elle. Klaw poussa un petit cri, elle était trempée et ses cheveux suintait l'eau chaude. Elle dégagea ses cheveux de son visage, le visage crispé par exaspération.

-Hey ! C'est pas une baignoire ici ! Si tu veux éclabousser quelqu'un tu vas ailleurs ! C'est à moi de nettoyer derrière après ! Et j'ai déjà du mal à marcher un pied devant l'autre sans canne alors si tu me donne la possibilité de me casser la gueule…" Elle grogna lorsque la femme s'excusa. "ça va. Laisse." Elle remarqua cependant la faute grammaticale dans sa phrase et elle la corrigea sur le champs "Tu es confuSEUH ! T'as pas de queue entre les jambes à ce que je sache." Klaw avait apprit à écouter les personnes quand elles parlaient et elle avait également apprit à les corriger quand il le fallait.

Elle écouta le charabia de Zeck tout en essorant ses cheveux comme une éponge. L'eau dégoulinait entre ses doigts, elle avait horreur de ça !

"Je comprends rien à ce que tu dis Zeck. C'est quoi un métamorphe ? Un pokémon ? Mais je ne veux pas être une morve rose moi !"


Elle se retint de traiter les autres espèces comme elle aimait les présenter car elle ignorait qui était Zeck. Il valait mieux pas le traiter d'illusionniste (sorcier), de draps transparent (fantôme) ou même de suceur refoulé. Bon, il fallait l'admettre. Elle avait un faible pour les vampires, alors si elle pouvait en être un.. Du moins si son histoire paranormale était réelle.  





362 mots + 5 rubis/MP

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jun Yami
Sorcier
Sorcier
avatar

Messages : 301
Date d'inscription : 05/02/2014
Age : 29

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Barman
Place dans votre clan: Général

MessageSujet: Re: Les Sources Chaudes [Libre]   Mar 18 Fév - 20:04

Klaw me fait la moral, et même si je suis un grand fouteur de merde. Je vais pas laisser la gamine nettoyer pour un truc que j’ai fais.

-je vais nettoyer ne t’inquiète pas.

Je m’éclipse et reviens avec un grand torchon et essuie rapidement le sol. Puis je regarde faire Zeck il manie drôlement bien tout le bordel. Et puis klaw qui m’engueule encore pour une erreur de prononciation… je m’assois sur le bord du bassin.

-Non ma belle je n’ai pas fais d’erreur je suis bien confus et non confuse.

Puis je regarde zeck qui me dit que je suis sois un démon d’eau sois un sorcier, pour la réponse est toute trouver. Je suis surement un sorcier vu que mon premier jour ici j’ai fait tomber la nuit. Et puis si on réfléchit bien un démon d’eau ne pourrait surement contrôler que de l’eau. Or ce n’est pas le cas. À la limite je l’aurais pensé si à la place de faire venir la nuit je faisais venir la pluie. Je souris à zeck.

-très jolie ce que tu fais.

Je crois qu’il est temps pour moi de filer avant que je fasse encore quelque chose qui pourrais énervé le jeune homme ou la demoiselle. De toute façon je n’ai pas l’impression d’être le bienvenu ici. Peut-être que dans d’autre circonstance… je me lève et regarde zeck puis klaw.

-Je vais vous laissez, merci pour les informations klaw je te laisse un petit dédommagement pour le dérangement et l’eau… au plaisir de vous revoir.

Je sors des bains reprend une douche bien mérité et retourne mettre mes habits. Je sors et reprends le même couloir qu’à l’entré. Je regarde le jeune homme qui est là pourtant j’étais sur d’avoir demandé à une femme avant d’embarquer klaw. Sans importance je pose de l’argent sur le comptoir et m’approche de lui, prends son col.

-C’est pour la petite klaw d’accord ne t’avise pas prendre cet argent pour toi sinon je te tue et ne t’inquiète pas je saurais si tu l’a bien transmit.

Je le lâche et le jeune homme me fait le signe oui de la tête et me souhaite une bonne fin de journée. Je me contente d’un bye et d’un signe de la main. bon sois je retrouve Evans pour qu’il me conduise auprès d’Elena sois je cherche la lapine tout seul. Bon on va pas se prendre la tête pour l’instant pourquoi pas allé faire des courses pour le repas de ce soir, enfin en espérant que je ne me perde pas encore…

428 mots + 5 rubis/MP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeck Skyhigh
Sorcier
Sorcier
avatar

Messages : 1518
Date d'inscription : 06/09/2013

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Gardien des esprits
Place dans votre clan: Chef des peintures

MessageSujet: Re: Les Sources Chaudes [Libre]   Mer 19 Fév - 9:54

Zeck fit des gros yeux lorsque Klaw lui fit remarquer qu’elle ne comprenait pas. Mais elle, qu’est-ce qu’elle disait ? C’était quoi un pokémon, ou une morve rose ? Il fronça les sourcils, Jun semblait être déterminé de dire qu’elle était bel et bien confus et non confuse. Elle n’aimait surement pas être vue comme une femme et préférait surement parler au masculin. C’était la seule raison rationnelle que le Huckster avait trouvé. Il ne connaissait pas toutes les avancées phénoménales médicales pour savoir que Jun était un homme transformé en femme.

« Mais qu’est-ce que tu m’chantes Klaw ? C’est quoi un Poké… Pokémon ? »

Il soupira et sorti du bain calmement tandis que Jun annonça qu’elle sortait. Zeck la salua d’un simple signe de main. En fait, il avait encore envie de fumer. Il avait l’impression que Klaw se foutait un peu de lui et ne voulait pas comprendre ce qu’il lui disait. Il parla à la jeune femme avec calme et s’assit sur le rebord du bassin en faisant tremper ses pieds.

« Un métamorphe c’est pas une espèce de morve rose comme tu dis si bien. C’est une personne qui peut prendre une forme animale ou hybride, mi humaine mi animale. Un peu comme les lycanthropes, les loup-garou et cetera. »

Il se releva et vint prendre une autre serviette qu’il mit à la place de celle toute mouillée autour de sa taille et il vint poser une main délicatement sur l’épaule de Klaw.

« Si tu veux, j’attends la fin de ton service et tu m’emmène voir ces fameuses cartes. Peut-être que je pourrais t’aider à comprendre leurs effets. »

Sauf si, bien entendu, elle préférait rester seule et vouloir apprendre d’elle-même leurs effets. Il la sentait tout de même un peu distante et c’était bien normal. Surtout qu’elle était aveugle donc il était encore plus normal de comprendre dans quel monde elle avait pu atterrir. Il enleva sa main et sourit à Klaw, même si elle ne le verrait pas.

« Je vais retourner dans le vestiaire, je vais t’aider à sortir toi aussi, si tu me le permets. »

Il n’avait pas envie que Klaw se prenne les pieds dans quelque chose ou glisse malencontreusement même si Jun avait nettoyé comme elle pouvait.

381 mots + 5 rubis/MP

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Klaw
Métamorphe
Métamorphe
avatar

Messages : 440
Date d'inscription : 01/02/2014
Age : 21

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Employée aux sources chaudes
Place dans votre clan: Membre du clan des Peintures

MessageSujet: Re: Les Sources Chaudes [Libre]   Mer 19 Fév - 11:03


Ras le bol !



Elle fut surprise d'entendre marmoner Zeck quand elle lui parla de pokémon. Bon, certes. C'était quelque chose de nouveau pour elle comme elle l'imaginait pour lui. La mode pokémon avait commencé en 1997 pour elle soit quelques mois avant sa mort. Si elle supposait que dans son délire il était "mort" avant elle ça tombait sous le sens.


"Les pokémon, je ne sais pas trop ce que c'est. C'est des petits animaux qui se battent entre eux et que mon petit frère adore… T'as pas du connaître ça si t'es mort avant."

Elle non plus n'avait pas eu la possibilité de connaître les pokémon. C'était son petit frère qui lui avait décrit en détail tout les Pokémon. Son petit frère, elle se rappelait soudainement de lui, est-ce qu'il va bien ? Est-ce qu'elle pourrait le revoir seulement ?Elle était paumée dans un coin inconnu avec un mec qui prétend qu'elle est quoi… Un loup garou ? Qu'elle connerie ! Elle ne s'est pas fait mordre à ce qu'elle sache ! Elle n'avait pas non plus de mutation ou quoi. Du moins de ce qu'elle savait parce qu'elle était aveugle ! Que veux-tu bien faire quand la seule chose qui puisse te ramener à la réalité c'est la voix d'un aliéné qui te raconte le contraire de ce qu'on t'as instruit. Sur le coup elle se sentait misérable le visage rougit elle ouvrit les yeux et les leva vers le ciel.

"ça n'existe pas bon sang, Zeck ! Tu prétends que je suis un monstre ? C'est ça ? Je ne sais même pas ce que je fous là… Et toi tu me parles d'hybride ou de je ne sais quoi… Et y'a pas que toi, je dis ça parce que tu es le seul que j'ai croisé à plusieurs reprise. Et puis je peux te les montrer mes cartes si tu veux, JE TE LES DONNE MEME, je n'en veux pas ça me rend cinglée !  ces conneries m'ont presque fait croire que je pouvais voir ne serait-ce qu'une seconde. J'ai vu quelque chose Zeck, j'ai vu mes mains et même si c'est la seule chose que j'ai vu en 8 ans de cécité bah… J'arrive pas à y croire ! C'est irréversible tu comprends ça ? Alors pourquoi est-ce que j'ai vu ces images ?! Pourquoi est-ce que vous me dites tous qu'il y a ces merdes de vampire, de fantôme ou de sorcier qui existe ? Ça n'existe pas ! Ça n'a jamais existé et ça n'existera jamais !"

Elle serra la serviette que Zeck lui avait mis sur les épaules contre elle. Et murmura en serrant ses doigts sur son crâne.

"Je ne veux pas comprendre… Je ne veux pas comprendre… Je vais devenir folle…."

Quand il lui intima qu'il retournait au vestiaire et qu'il lui proposait de l'aider à sortir elle se leva brusquement en manquant de glisser mais elle se retint.

"Non, ça ira !"

Et elle glissa pour la seconde fois.

"



490 mots +5 rubis par MF

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeck Skyhigh
Sorcier
Sorcier
avatar

Messages : 1518
Date d'inscription : 06/09/2013

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Gardien des esprits
Place dans votre clan: Chef des peintures

MessageSujet: Re: Les Sources Chaudes [Libre]   Mer 19 Fév - 19:22

La jeune femme l’irrita au plus haut point avec ses commentaires. Comment on pouvait être borné à ce point et ne pas croire à ces créatures qui ont toujours existées ! Le Huckster qui avait vécu dans un monde occulte et rempli de saloperies les plus inimaginables au possible. Il était d’accord que beaucoup de gens étaient mis dans l’ignorance pour éviter une panique totale, c’est pourquoi de son temps existaient les types comme lui, ou encore les Texas rangers et les Pinkerton pour faire taire tout gars qui oserait foutre la merde et dire que des monstres existent. Mais certains gars, même s’ils ne disaient rien savaient qu’il y avait des choses pas nettes. Alors, d’accord, il admettait que son époque soit révolue depuis plus de 130 ans, mais était-ce une raison pour que la population ait tout oublié. Ou alors ça n’était plus dans les mœurs de la civilisation actuelle et certaines communautés avaient bien gardé secret ces phénomènes occultes. Zeck écouta Klaw et serra les poings. Il ne dit rien et la laissa parler. Il était inutile d’en dire plus à quelqu’un qui ne voulait pas comprendre ni même réaliser qu’elle était morte et qu’elle se retrouvait dans un monde différent. Que faire pour lui « ouvrir les yeux » ? Ces cartes, oui, il s’agissait bien de cartes magiques et Zeck n’en aurait aucune utilité, alors il vaudrait mieux qu’il attende qu’elle se calme et lui expliquer différemment pour qu’elle réalise où elle est. Il leva la tête et réagit rapidement lorsqu’il vit Klaw tomber. Il vint l’attraper dans sa chute pour qu’elle n’ait aucun dégât et il la garda dans ses bras, façon tango. Il la regarda alors qu’il était au-dessus de Klaw. Il était parfaitement calme et il lui parla sur un ton parfaitement neutre, ni colérique, ni plaisantin.

« Tu es morte Klaw !  C’est une réalité, certes difficile à admettre. On a tous un temps d’adaptation dans ce monde. Il y a des choses qu’à votre époque vous ignorez, parce qu’on vous les a surement caché, mais moi, j’ai grandi et j’ai vécu à une époque où l’occulte était bien présent où qu’on aille. J’ignore s’il y a des choses qui perdurent dans votre époque, peut-être que vous, les monstres n’existent pas ou sont simplement des mythes et des légendes. Mais pas pour moi ! Prends-moi pour un fou ou tout ce que tu voudras. Tu es morte, ta famille ou tes proches t’ont surement enterré, mais ton âme est ici, sur les terres de chasse, tout le monde y va qu’il soit bon ou mauvais, tu es un esprit et ton corps n’est plus. Mais par un sortilège ou je ne sais quoi, en tombant ici tu as subis des changements, c’est certain, même si tu ne l’accepte pas encore, il adviendra, que tu le veuilles ou non, que tu réalises ce fait. »

Il la redressa et l’emmena dans le vestiaire réservé au personnel en lui évitant d’autres glissades et la laissa au bout d’un moment. Avant de quitter la pièce il s’arrêta sur le pas de la porte et se tourna vers la demoiselle calmement.

« Je t’attends à l’accueil si tu veux plus d’explications… »

Il l’observa un moment et son cœur se mis à battre un peu plus vite, il eut un pincement au cœur, et il soupira. Puis il passa la porte et alla se changer pour mettre sa nouvelle tenue de Black Frost. Klaw l’avait pour ainsi dire bien énervé, et pourtant, il n’était pas plus en colère que ça. Bien au contraire. Il était parfaitement calme. Mais en même temps Klaw lui faisait un certain effet. Était-ce parce qu’elle était handicapée et qu’il voulait être correcte avec elle et s’occuper d’elle du mieux qu’il pouvait ? Il ne saurait dire pourquoi il avait cette sensation avec elle. Il était à la fois troublé et confus. Une fois habillé, il retourna à l’accueil et s’installa pour attendre Klaw.

656 mots + 5 rubis/MP

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Klaw
Métamorphe
Métamorphe
avatar

Messages : 440
Date d'inscription : 01/02/2014
Age : 21

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Employée aux sources chaudes
Place dans votre clan: Membre du clan des Peintures

MessageSujet: Re: Les Sources Chaudes [Libre]   Mer 19 Fév - 20:19


Fini de jouer !



Zeck l'accompagna vers les vestiaires du personnel après l'avoir réprimandé sur son mauvais comportement et en lui abattant un "Tu es morte" qui la fit taire pendant la durée du trajet. Elle  avait encore le visage un peu rouge, par l'énervement ? Par le passage de sa main contre son dos ? Ce n'était pas réellement sa préoccupation. Il l'a guida à l'intérieur avant de sortir en lui intimant l'attendre à l'accueil. Elle souffla un "merci" silencieux avant qu'il ne referme la porte derrière lui. Elle se précipita vers la clé dans la serrure pour la tourner en tremblant. Elle avait besoin d'être seule un moment. Elle était acerbe avec tout le monde depuis ces deux jours. Et les autres ne le méritait certes pas mais après tout, il est normal d'avoir cette réaction quand on vous annonce la fin de votre vie. De votre première vie tout du moins. Elle ne croyait pas en la réincarnation des bouddhistes ni même à la seconde vie des egyptiens et elle ne voulait toujours pas y croire. Elle à vécu dans une époque où on ne voulait plus croire en rien. L'humanité avait disparu sous des explosions d'obus, la réalité s'était obscurcit sous un voile de noirceur. Et pour ce qui est des mythes fantastiques ? La science avait démontré qu'il n'y avait rien de réel. C'est donc normal de ne pas y croire non ? Elle aurait voulu lui balancer sa propre réalité. Une réalité où on ne croit en rien, sauf à sa famille. Mais là encore, une balle en pleine tempe l'avait ramené à la réalité. Elle fondit en larme, sur le sol en maillot de bain. Elle avait besoin de relâcher toute la pression qui lui pesait sur ses épaules. Elle pensait à son petit frère insupportable mais attachant. Il aurait pu la consoler avec sa petite bouille d'ange et sa voix muée. Mais il n'était plus là pour lui montrer sa réalité. C'est sans doute ce qui lui manquera le plus. Entendre une réalité rassurante, moins folle que la sienne, plus rationnelle que la sienne. Si celle qu'on lui raconte est fantasque, elle doit rêvée d'un autre plus rationnel pour préserver une harmonie entre imagination et folie. Le problème était sans doute là: Ce n'est pas la réalité qu'on lui propose qui la dérange. C'est le fait de prétendre qu'elle est vrai qui la torture.
Pourtant si elle voulait garder un minimum de sérénité il lui fallait y croire. Ou du moins essayer. Oui, elle voulait essayer d'y croire.

Elle essuya ses yeux remplit de larme et se releva en pianotant ses doigts sur les casiers d'acier froid. Elle ouvrit le sien et se changea en reprenant la robe… Les robes ? Il y en avait deux à l'intérieur. Elle reconnut le tissus de la robe qu'elle portait le premier jour mais le deuxième lui était étranger. Elle prit une grande inspiration et se dit qu'il lui faudrait faire des efforts pour ne pas tout détourner en illusion. On va dire que c'est à elle. Dans le pire des cas elle jouera la carte de la cécité, ça marchait souvent quand elle allait faire les magasins. Elle ignorait donc qu'elle portait un uniforme de Jack Frost féminin avec des bas blanc, des chaussures, une robe bleu et blanche et un serre-tête. Elle essuya ses cheveux à l'aide de la serviette avant de mettre le serre-tête à nœud sur sa tête. Elle ne savait absolument pas de quoi elle avait l'air. Mais elle se dit que de toute façon, ça faisait 8 ans qu'elle ignorait à quoi elle ressemblait et qu'elle s'en était toujours bien sortie. Si ce n'est pas bien mis, elle imaginait que Zeck ou quelqu'un d'autre lui ferait la remarque en rigolant. Elle attrapa la robe et la mit dans un sac plastique et en prit un autre pour le maillot de bain. Maintenant qu'elle l'avait utilisé autant le prendre. Elle referma enfin le casier et prit le bâton que Zeck lui avait donné. Elle pesta sur son comportement venimeux envers lui alors qu'il s'était donné la peine de répondre à ses caprices le premier jour sans se plaindre. Elle songea alors, si l'occasion se présentait et s'il restait en bon terme à le remercier. Elle ignorait encore comment, mais elle lui revaudrait au moins ça.
Une fois sortie des vestiaires elle referma derrière elle et déambula dans les couloirs jusqu'à arriver dans ce qui pour elle était l'accueil. En faisant zigzaguer la canne, elle buta sur le pied de quelqu'un.

-"Zeck ? J'imagine que c'est toi…"

Elle ne dit rien de plus. Elle prit une grande inspiration en s'encourageant comme si elle allait lui avouer un secret intime.

-" Je suis prête pour t'écouter. Je ne m'énerverai ni ne te renverrai barré. Je suis prête à tout entendre…"

En glissant ses doigts sur la montre pour aveugle (Elle ne comprend toujours pas comment le patron à t-il pu "Bidouiller" cet engin.) qui lui indiqua la fin de son service.

-"Allons chez moi. Je te montrerais ce que j'y ai trouvé. Et nous serons plus au calme pour discuter."  


(Je considère que c'est la fin de ce rp, tu peux envoyer une dernière réponse ici, je vais faire un post dans mon logement.)



854 mots + 5 rubis/MP

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeck Skyhigh
Sorcier
Sorcier
avatar

Messages : 1518
Date d'inscription : 06/09/2013

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Gardien des esprits
Place dans votre clan: Chef des peintures

MessageSujet: Re: Les Sources Chaudes [Libre]   Jeu 20 Fév - 6:26

Il était assit calmement à l'accueil avec ses affaires sales dans les mains. Enfin son pantalon puisqu'il n'avait que ça en arrivant avec les autres affaires propres sous le bras. Il dut attendre un long moment qui lui sembla interminable. Ne sachant si Klaw finirait par venir. Il se dit que ses paroles avaient été blessantes pour elle et il finit par se morfondre sur son siège. Ho! Il ne regrettait pas ce qu'il avait dit, si c'était la seule façon de lui dire qu'elle n'était plus chez elle ni dans son monde. Non, il se disait qu'après ce qu'il venait de lui dire elle le prendrait pour un monstre et elle n'avait sûrement pas envie de le rejoindre. Il se leva et vint près d'un panneau pour y lire ce qu'il y avait, ça lui passerait le temps et ça lui eviterait de penser à des choses qui fâchent. Mais même ainsi il pensait à elle. Pourquoi? Elle m'était rien pour lui et pourtant il se sentait le besoin d'être auprès d'elle et de l'aider, de répondre à ses questions et de la guider dans ce monde nouveau et étrange pour elle. Il n'avait jamais fait ça avant pour qui que ce soit. Alors pourquoi il ressentait étrangement le besoin de le faire pour elle? Il fronça les sourcils et au moment oú il se décida de sortir pour aller fumer un cigarillo on lui marcha sur le pied et il se recula puis se tourna vers Klaw qui était finalement là. Il l'observa un moment en silence pendant qu'elle lui adressa la parole. Elle avait les yeux rougis, surement qu'elle avait dû pleurer. Il lui apporta sa main pour prendre celle qui était libre.

"Oui, on y va..."

Mais avant qu'elle ne parte le collègue de Klaw vint vers elle pour lui donner ce que Jun avait laissé pour elle en dédomagement. Zeck sourit en pensant à Jun, c'était une fille spéciale mais pas si mauvaise. Il pensa qu'elle était partie parceque lui ou Klaw l'aurait réprimandé mais c'était pas le genre de Zeck. Par contre pour Klaw il disait pas, mais elle aurait très bien pu p'envoyer paître. Il fallait le dire, c'était un peu tendu dans les bains. Il n'aimait pas ce genre d'ambiance et il trouvait ça normal que Jun n'apprécie pas non plus. Une fois les effets remis à Klaw, Zeck alla ouvrir la porte du bâtiment pour l'emmener chez elle. Cette fois ils marcheraient. Il n'avait pas envie d'utiliser sa magie pour cette fois. Et puis marcher leur fera du bien.

[Fin du sujet. Klaw, tu peux commencer le sujet chez toi.]
428 mots + 5 rubis/MP

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Sources Chaudes [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Sources Chaudes [Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une soirée aux sources chaudes !
» Baignade nocturne [ Pv Sky ][Hentaï]
» Excursion aux sources chaudes
» Les sources chaudes
» Détente aux sources chaudes ! [ Shiro Spitfire & Akira Genji & Céleste Branford ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inferni, ville des enfers :: Flood et jeux :: Archives RP-
Sauter vers: