On nait avec une âme d'ange... On meurt avec un cœur de démon. Bienvenu en Inferni.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

INFERNI FERME SES PORTES POUR LES ROUVRIR SUR LE TOUT NOUVEL ENFER

>>>ICI<<<

VENEZ NOMBREUX!

Partagez | 
 

 Ma piaule a moi! (Evans) [privé Jun]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Evans D.Taylor
Démon supérieur
Démon supérieur
avatar

Messages : 526
Date d'inscription : 15/12/2013
Localisation : D.T.C

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Emmerdeur Nymphomane
Place dans votre clan: Aucun clan

MessageSujet: Ma piaule a moi! (Evans) [privé Jun]   Sam 15 Fév - 12:44





Voilà ma piaule!











Jun s'était arrêté et m'avait calmement écouté elle m'avait ensuite expliquée son point de vue sur ce qui m'intriguait chez lui. Woah! Elle doit avoir l'esprit vachement ouvert et surtout elle était résignée à mourir. Moi aussi j'aimerais prendre la vie comme elle est comme Jun le fait. Mais c'est bien le truc qu'est vachement dur à fqire ça. Et puis elle avait raison, on avait une deuxième chance de vivre, autant la saisir. Nan! C'est cool! J'aime son raisonnement. Mais un truc qui me turlupine... Pourqupi elle utilise des termes masculins? Me dites pas que c'est en fait un trav? Je fronce les soircils et regarde son entrejambe. Elle porte un shirt vachement serré et je vois pas de truc franchement omniprésent. Soit elle est bien rentrée entre les fesses, soit elle est toute petite. Je me tourne pour observer oú nous étions et je cherche ma piaule. Elle doit être quelque part mais je ne la voit pas.

-Tu peux crécher chez moi cette nuit si tu sais pas oú aller en attendant. Mon frangin est en vadrouille et je me demande bien s'il a trouvé une piaule donc bon. Suis moi...

Je l'emmenais directement devant une batisse toute tordue avec un chat noir empaillé devant la porte. Pas de doute, c'était mon chez moi. Mais je me demandais bien ce que ce foutu chat foutait dehors alors que je ne l'avais pas sorti. Je fronçais les sourcils et je m'avançais sur le palier pour pre dre le chat et ouvir la porte. J'entrais en grognant et je faisais le tour du peu de pièces qu'il y avait pour voir s'il y avait quelqu'un dans la maisonnette. A priori, personne. Et personne n'était entré parce qu'il n'y avait pas de signe d'effraction ou même de choses de déplacées dans la piaule. Je revenais vers Jun, l'invitant à entrer tranquillement puis j'allais poser mon chat sur mon lit. Putain il m'avait encore laissé des poils plein la main. Il est chiant ce chat! Je me frotte les mains sur un torchon que je choppe près de moi et ronchonne dans ma barbiche.

-Mhrr! Bon bah bienvenue dans mon petit chez moi. C'est pas très grand mais y'a ce qu'il faut pour dormir à deux. Là bas c'est les toilettes. Y'a pas de salle de bain. C'est un vieux truc à l'ancienne apparemment. Donc déjà c'est bien qu'il y ai des chambres et de quoi se préparer à bouffer.

Niveau bouffe je me débrouillais plutôt bien. Étant donné qu'on avait grandit et vécu seuls avec mon frère il m'arrivait de faire à manger le plus souvent possible. Et je dois avouer que je fais pas trop mal à manger. Le truc c'est qu'il n'y a absolument rien à bouffer ni a préparer dans cette foutue barraque donc bon. Va falloir se trouver quelque chose à grailler ailleurs. Sauf que pour l'instant j'ai pas une tune et je me sais pas oú aller pour bosser. Je pourrais très bien me trouver un bar ou un truc du genre et me faire embaucher comme barman. Mais j'sais pas trop.






517 mots + 5 rubis/MP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jun Yami
Sorcier
Sorcier
avatar

Messages : 301
Date d'inscription : 05/02/2014
Age : 29

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Barman
Place dans votre clan: Général

MessageSujet: Re: Ma piaule a moi! (Evans) [privé Jun]   Sam 15 Fév - 19:28

Je suis Evans tranquillement jusqu’à chez lui. Une espèce de bâtisse bancal, enfin je m’en plain pas au moins je ne vais pas dormir à la belle étoile. Je me suis retenu de rire tout à l’heure quand il semblait chercher ou était mon engin. Disons que avec du temps et de la pratique on apprend à bien le ranger pour qu’il ne soit ni visible vu les vêtements que je porte, ni gênant vu que je me bats souvent.
Un chat empaillé nous attends devant la porte c’est étrange je dois dire, perso je préfère les animaux vivant. Je ne dis rien et rentre. L’endroit n’est pas très grand, juste ce qu’il faut pour vivre sans trop de problème.

-C’est sympas, merci de bien vouloir me laisser dormir une nuit ici.

Il était bien sur or de question que je reste plus longtemps chez lui non pas que je ne l’apprécie pas juste que j’ai passé ma vie à vivre seul presque. Pas de père et une mère qui avait du mal à joindre les deux bouts. Par contre le peu de technologie est vraiment perturbant.

-Hm dommage qu’il n’y ait pas plus de technologie, ça va surement me manquer ça !

C’est vrai plus d’écran entièrement tactile, ni de montre-agenda plus rien de tout ça c’est quand même dommage. Mon ventre gargouille un peu. Et d’un mouvement naturelle je porte ma main dessus, mais je ne compte rien lui demander de plus je trouverais à manger demain. Ça aussi ça faisait parti de mon quotidiens, avoir faim et pourtant je ne suis pas mort de ça alors  pas de problème. Je m’assois sur une petite chaise et croise mes jambes, pose mes mains dessus. Le tout comme une femme.

-Dis moi Evans à par le fait qu’on soit en Enfer tu sais quoi d’autre sur ce monde ?

305 mots +5 rubis par mf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evans D.Taylor
Démon supérieur
Démon supérieur
avatar

Messages : 526
Date d'inscription : 15/12/2013
Localisation : D.T.C

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Emmerdeur Nymphomane
Place dans votre clan: Aucun clan

MessageSujet: Re: Ma piaule a moi! (Evans) [privé Jun]   Dim 16 Fév - 21:24





Itadakimasu!








Ouais, c’est sympa de la laisser crécher chez moi alors que juste avant j’avais qu’une envie c’était de me barrer et ne plus la revoir alors pourquoi il m’était passé par la tête de l’inviter franchement. Ha oui, pour repartir sur de bonnes bases. Ouais, ça doit être ça. Je l’ai invité par politesse et pour m’excuser de mon comportement tantôt. Faut dire que la maisonnette où on était il n’y avait pas grand-chose si ce n’est quelques meubles dans la cuisine, une armoire de rangement dans chaque chambres, une table et deux chaises et un lit par chambre donc ça allait vite. Heureusement qu’il n’y avait pas une tonne de meubles dans la maison parce que sinon j’aurais tout viré et j’aurais gardé que les trucs utiles. Pragmatique à mort ! Je déteste les petites pièces où y’a trop de trucs et de bibelots qui servent à rien. J’ai l’impression d’étouffer… Surement parce que je suis grand et que j’ai besoin d’espace pour me mouvoir.

Bref, revenons à Jun que j’écoutais malheureusement qu’à moitié lorsque je cherchais dans la cuisine de quoi manger quelque chose. Mhh… J’avais trouvé au moins un paquet de riz qui datait de Jérusalem certainement au vue de l’effritement du paquet qui le contenait. J’avais trouvé une poêle, une casserole cabossée et un sachet d’épices. Il semblerait que le réchaud fonctionne et il y avait de l’eau. Je trouvais aussi dans un vieux placard dont j’avais du mal à ouvrit et qui finit par me rester dans les mains une conserve de petits pois. Je laissais la miss visiter la maisonnette comme elle l’entendait pendant que je commençais à préparer de quoi manger. En espérant que la bouffe soit potable.

-Ouais, je comprends pas pourquoi c’est si vieillot ici. Ils auraient pu faire en sorte qu’il y ai au moins des trucs nouveaux mais à leur sauce. On se croirait au moyen âge avec tout ce bordel !
Allez ! Hop ! On fait cuir le riz, ensuite les petits pois. C’est long putain ! Ce que je déteste attendre quand je fais de la bouffe, heureusement que Jun est avec moi pour me tenir compagnie en fait. En attendant que ça cuise je reviens dans le salon et je regarde Jun qui s’était assise tranquillement sur une chaise. Je mettais un torchon sur mon épaule et je tenais une cuillère en bois. Elle me posa une autre question sur ce que je savais de plus ici. Déjà, y’a de la viande fraiche. Des nanas sexy –rien qu’à regarder Jun-. Après…


-Y paraît qu’il y a trois clans dans le coin qui régissent chacun un quartier, que le fric se gagne en bossant comme sur terre mais qu’on gagne des gemmes au lieu de pièce et de billets et que quand on tombe y’a un gus qui s’amuse à déterminer ce qu’on va devenir comme bête sauvage ici-bas, dans le genre vampire, sorcier, démon, fantôme, et méta… Méta truc muche qui se transforme en animal. Bref, moi j’ai pas retrouvé mon corps complètement, du coup je suis devenu un fantôme. Et toi ma belle, qu’est-ce que tu penses être ?

Ces infos, je les tenais de la belle Elena, bien que je n’ai pas non plus posé toutes les questions que j’aurais voulu lui poser. J’étais bien trop inspiré à autre chose avec elle pour l’emmerder avec des questions dont j’aurais surement les réponses plus tard. En tout cas, je serais ravis de la revoir la belle démone. Et je ne serais pas contre lui rendre la monnaie de sa pièce avec le resto qu’elle m’avait payé. Pour ça je devrais trouver un endroit où bosser. Et je n’avais de compétence qu’en tant que nettoyeur, trésorier et barman. Des cocktails super badass y’avais pas un type qui savait les faire mieux que moi. Et puis j’aimais bien me la péter avec mon shaker. Je retournais en cuisine pour voir si ce qui mijotait commençait à cuir et prendre du volume pour pouvoir le préparer façon riz sauté à la poêle avec les petits pois et les épices. Ca vaudra pas mon riz cantonais mais on s’en passera. Une fois que tout était prêt j’y mettais des épices et je commençais à faire sauter mes petits poids puis j’y rajoutais le riz tout juste bien cuit. La cuisson prit encore un moment mais je devais rester à m’occuper de faire sauter le ris et les petits pois. Je goûtais. C’était pas trop mauvais mais je rajoutais encore un peu d’épices pour rajouter plus de goût. Enfin, tout était prêt au bout d’un moment. Je cherchais des assiettes mais ne trouva que deux bols que je ramenais et déposais sur la table avec deux cuillères en bois. Je servis la miss puis moi par la suite et je m’installais en face d’elle après avoir ramené la poêle sur le réchaud éteint.

-Tu peux ne pas aimer, j’ai fait à ma sauce avec ce que j’ai trouvé dans cette fichu baraque. Va vraiment falloir que je me trouve un boulot et que je remplisse cette maison de bouffe. Bon app’ !

Puis je commençais à manger tranquillement. Pour Jun, j’avais une attitude bien plus calme que jusqu’alors. Le fait d’avoir fait la bouffe et d’être enfin dans mon chez-moi m’avait carrément calmé. Et puis, je ne suis pas tout le temps un connard qui ne cherche qu’à faire chier son monde. Moi aussi j’ai des batteries à recharger.





904 mots +5 rubis par MF
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jun Yami
Sorcier
Sorcier
avatar

Messages : 301
Date d'inscription : 05/02/2014
Age : 29

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Barman
Place dans votre clan: Général

MessageSujet: Re: Ma piaule a moi! (Evans) [privé Jun]   Mar 18 Fév - 8:58

J’écoute avec attention ce que me dit Evans. Va falloir que j’en apprenne plus sur tout ça. Je prends même le temps de réfléchir sur tout le bordel. Va me falloir un boulot déjà et après très important cette histoire de clan. Je ne suis pas spécifiquement intéresser pour le moment mais qui sait. Les choses pourraient changer. Je regarde Evans qui s’active en cuisine et il semble se débrouiller plutôt, moi aussi je sais cuisinier mais je dois dire que je doute qu’il est besoin de moi sur ce coup là. Je regarde cuisinier avec une sorte de passion. C’est un homme des plus surprenants. Il apporte le repas dans des bols avec des cuillères en bois. Je regarde celle-ci et rigole doucement.

-D’où je viens de tel cuillère serais exposer dans un musé. Je sens que ce monde est plein de surprise pour moi. Bon appétit !

Les petits pois ce n’est pas mon truc mais je prends une cuillère du mélange et avale, le riz est très bon, les petits poids moins mais je ne fait pas la mou j’ai trop faim.

-C’est très bon Evans

En partie c’est vrai, je continue à manger puis je me dis que si il sait ce qu’il sait c’est que quelqu’un lui à dit. Peut-être que cette personne pourrais m’aider. Je m’arrête de manger et le regarde.

-Est-ce que tu pense que la personne qui t’a heu informé pourrait en faire de même avec moi ?

Je recommence à manger de bonne humeur j’ai vraiment hâte de découvrir ce monde qui me met de plus en plus de bonne humeur. Je fini mon repas et remercie Evans comme on remercie normalement les esprits, mais ‘eux vu que je les aime pas il n’est pas questions que je fasse ça pour eux !

320mots + 5 rubis/MP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evans D.Taylor
Démon supérieur
Démon supérieur
avatar

Messages : 526
Date d'inscription : 15/12/2013
Localisation : D.T.C

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Emmerdeur Nymphomane
Place dans votre clan: Aucun clan

MessageSujet: Re: Ma piaule a moi! (Evans) [privé Jun]   Mar 18 Fév - 11:52





Ouais, c'est pas trop mal!








Je ne me fais pas prier pour manger. Mais je sourit et fait un léger rire retenu en haussant les épaules en regardant la cuillère que Jun inspectait comme étant une relique à mettre dans un musée. C'est vrai que c'était des vieux trucs. Mais bon, qui mange avec des couverts en bois de nos jours? Plus personne ou presque. Et puis avec cette nouvelle société peu évoluée sur cet enfer il fallait s'y faire. Je me demande si y'a encore des types qui on vécu au moyen âge ici? Bwarf! Surement. En tout cas je suis pas là depuis assez longtemps pour le savoir. En tout cas, moi qui pensais que ça allait être dégueux, je suis content que ce ne soit pas le cas. Merci les épices. En revanche, à chaque fois que je mange un petit pois je grimace, eux par contre sont archi-dégueux et il y a un arrière goût de terre. Pourtant je les ai rincé avant de les faire cuir. Mais vu qu'ils sont là depuis un moment, je me dis que c'est normal si c'est pas bon. Putain de sensibilité à la con, les épices passent bien mais avec le recule plus je mange, plus j'ai l'impression que je vais cracher du feu. Au bout d'un moment j'avale difficilement et je me met à tousser comme pas permis. Je me lève et je me diriges ces la cuisine pour aller me chercher à boire. Lorsque je bois je grimace encore plus, c'est l'eau en fait qui avait un goût de terre. Merde! Faut dire que c'est de l'eau qui a surement été puisée au puits vu qu'il n'y a pas de canalisations. Je ronchonne dans mon coin et je balance le gobelet en bois sur l'établi.

Je retourne m'installer par la suite. J'avais faim, maintenant j'ai plus faim. Je regarde la miss calmement les bras croisés contre moi et je ferme les yeux pour me calmer. Je vais vraiment avoir du mal avec mon hypersensibilité. Je soupire et rouvre les yeux pour fixer Jun et je répond à sa question posée plus tôt.
-Je pense pas que ça dérangerait la personne de te renseigner. Elle s'appelle Elena. C'est une charmante belle dame aux cheveux de feu. Une belle petite Lapine!

J'esquissais un large sourire ensuite, repensant à nos petits ébats fougueux dans les sources thermales. Mhh! je ne serais pas contre la revoir, vraiment. Je sais, je me répète. Mais que voulez-vous, lorsque vous avez eut une toute nouvelle sensation avec quelqu'un, vous avez envie de recommencer avec cette même personne non? Et puis, même si rien ne se passe, j'aimerais la revoir et la connaître un peu plus. On peu pas dire qu'ici on puisse récupérer le numéro de quelqu'un alors bon. Et puis je me vois mal envoyer un pigeon à la belle pour lui dire que je veux la revoir.

-Tu penses aller la voir? Je peux peut-être t'y emmener...

Enfin, si on la trouve là où elle est censé être. C'est une Lapine donc le quartier devrait être à l'est ou à l'ouest. Enfin je crois...




552 mots + 5 rubis/MP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jun Yami
Sorcier
Sorcier
avatar

Messages : 301
Date d'inscription : 05/02/2014
Age : 29

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Barman
Place dans votre clan: Général

MessageSujet: Re: Ma piaule a moi! (Evans) [privé Jun]   Sam 22 Fév - 19:51

La tête qu’il fait quand il boit de l’eau j’ai presque envie d’exploser de rire. Je me serre un verre et l’avale sans problème le gout de terre ne me gène pas. J’ai vécu dans un endroit ou l’eau potable est une denrée rare et on apprend vite à ne pas faire la fine bouche. Elena un nom doux et plutôt agréable au son je dois dire. Une lapine c’est l’histoire des clans on il a parlé avec un lapin ? Je ne comprends pas très bien. Mais bon vu comment il en parle je ne pense pas que se soit un animal cette Elena.

-Oui si je la trouve, mais je compte d’abord trouver un logement et un travail, je verrais plus tard pour rencontrer heu Elena.

Il semblait comme avoir envie de revoir la demoiselle je ne connais pas leur relation mais en tout cas il à l’air de l’apprécier. Je me lève et commence à laver mon bol et la vieille cuillère en bois. J’avais acquis par défaut une technique qui permettais de bien nettoyez avec un minimum d’eau. Donc je m’exécute, comme les bonnes vieilles habitudes restent facilement. Je regarde Evans.

-Tu viens de quel époque toi ?

Encore une question franche. Je me mets à l’aise en lève ma casquette et déboutonne par le bat ma chemise et garde juste deux bouton au niveau de ma poitrine bordel il fait chaud ici. Mes longs cheveux rose se déposent doucement sur mes épaules après avoir fait un mouvement avec ma main pour aérer un peu ma nuque. Je regardais déjà ou j’allais dormir la pièce était pas très grande mais bon ça ferra l’affaire.  De toute façon c’est pas comme si je comptais rester chez lui, le ténébreux grognon qu’il ait m’irriterais au plus au point au bout d’un moment.

301 mots +5 rubis par MF
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evans D.Taylor
Démon supérieur
Démon supérieur
avatar

Messages : 526
Date d'inscription : 15/12/2013
Localisation : D.T.C

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Emmerdeur Nymphomane
Place dans votre clan: Aucun clan

MessageSujet: Re: Ma piaule a moi! (Evans) [privé Jun]   Dim 23 Fév - 19:41





C'que c'est lourdingue!








Putain mais pourquoi j’étais aussi sensible ? C’est bon, je connais la réponse, pas besoin de me le dire. Juste que c’est bien quand ça m’arrange mais c’est chient pour tout le reste. Bordel ! Je poussais mon assiette vers Jun en la fixant et l’écoutant parler. Elle n’aura qu’à se resservir dans mon assiette si elle en voulait encore.

-Trouver un logement, il doit y avoir ça dans le coin, après pour ce qui est du boulot, c’est vrai que ce n’est pas une mauvaise idée mais moi je sais pas ce que je pourrais faire ici, à par me faire recruter comme nettoyeur ou barman, peut-être cuistot.

Je soupirais et me levais de ma chaise pour aller me poser sur le canapé histoire de me détendre sauf que j’avais l’impression qu’il m’aspirait plus dans les méandres de ses coussins que je ne m’asseyais confortablement dedans alors je me relevais avec un peu de mal et je décider d’aller me foutre sur mon lit sans prendre garde que je posais mon cul sur Treize, mon chat empaillé et qu’il m’enfonçait ses oreilles dures dans les fesses. Je me relevais brusquement, extirpant un cri de surprise du fait que je ressentais la douleur au centuple et je me tournais pour balancer au pied du lit le chat.

-Bordel de bordel de merde !  

Je soupirais et posais enfin mes fesses sur le lit qui grinça sous mon poids. Je m’allongeais de toute ma taille sur ce foutu lit qui n’était pas franchement confortable du fait que je sentais tous les ressorts me rentrer dans la peau. Je soupirais d’indignation face à ma sensibilité.

-Mais pourquoi je suis aussi sensible… Ça devient gavant à force ! Tssk !

Puis Jun me posa une question et je tournais la tête vers elle pour la regarder. De quelle époque j’étais ? Bah, ça, c’est une question un peu idiote mais je me doute qu’il ne doit pas y avoir que des types qui viennent du 21ème siècle ici donc bon…

-Le 21ème siècle tu connais ? C’est de cette époque que je viens. J’étais barman, assez bon même ; dans une boite VIP pour les mecs ultra friqués. Et toi ? Tu viens de quelle époque Pink lady?





393 mots + 5 rubis/MP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jun Yami
Sorcier
Sorcier
avatar

Messages : 301
Date d'inscription : 05/02/2014
Age : 29

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Barman
Place dans votre clan: Général

MessageSujet: Re: Ma piaule a moi! (Evans) [privé Jun]   Mar 25 Fév - 17:57

Il devait avoir un problème avec sa sensibilité le fantôme, susceptible qu’il ait. Je regarde sont assiette inachevé mais je n’en avais pas envie. Je m’allonge près de lui ma casquette poser sur mon ventre. 21 ème siècle ? bien sur que je connais enfin plus ou moins, j’en ai juste entendu parler vaguement ça comme les époques plus anciennes d’ailleurs. Comme beaucoup de gens qui vivaient en bordure du Capitol je n’avais pas accès aux bibliothèques et l’école j’en parle même pas, elle était inexistante pour nous. Moi c’est le vieux qui m’a appris à écrire et à lire et parfois il me parlait des temps anciens sans jamais m’en dire trop. Comme si le passé pouvait être pire que le présent. Je regarde Evans et lui souris avant de regarder le plafond de la salle.

-oui je connais ton siècle… enfin j’en connais plus ou moins les grandes lignes, je n’ai pas eu l’occasion d’avoir des cours d’histoire.

Je rigole doucement et me met à jouer avec mes cheveux rose.

-je viens du 23ème siècle, alors quand je dis que les culières en bois sont dans des musés je ne rigole pas.

Je soupire légèrement et tourne le dos au jeune homme. C’est vrai à mon époque à moi les machines, fabrique tout, l’homme se laisse vivre quand il à le bon nom, les autres survivent. La technologie est partout sans exception. Pourtant je déteste ce monde de tout mon cœur parce qu’il n’y a rien là bas pour retenir les gens comme moi, parce que tout les gens qui nous sont cher on les perd. Si c’était de vieillesse je ne dirais pas, mais là ils meurent tous de maladie ou parce qu’il on été battu par leurs « maîtres ». Je n’ai jamais léché les bottes de ces chiens du Capitol et même si je  me suis engager dans la police, il ne faut pas rêver je ne faisais rien pour eux. De toute façon j’étais attribué au secteur extérieur du Capitol comme tous ceux qui sont comme moi en faite.

345 mots + 5 rubis/MP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evans D.Taylor
Démon supérieur
Démon supérieur
avatar

Messages : 526
Date d'inscription : 15/12/2013
Localisation : D.T.C

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Emmerdeur Nymphomane
Place dans votre clan: Aucun clan

MessageSujet: Re: Ma piaule a moi! (Evans) [privé Jun]   Mar 25 Fév - 20:59





23ème Siècle ?!








Bon sang de bonsoir ! J’avais affaire à une habitante du futur ma parole !  Elle me disait venir du 23ème siècle ? Mais c’est de l’abus total. Je tournais la tête vers elle et je lui faisais les gros yeux. Complètement surprit. Je rigolais ensuite en regardant le plafond puis en prenant la casquette que Jun m’avait posée sur le ventre. J’observais cette dernière, elle me faisait penser aux casquettes des types qui faisaient leur show un peu comme les YMCA. Je rigolais franchement et m’amusais à faire tourner cette dernière sur mon doigt comme s’il s’agissait d’un ballon de basket.

-Woah ! Alors c’est comment le future!? Y’a toujours pas de voiture volantes ou ils sont réussis à en faire ? À moins que ce soit une régression totale de la civilisation un peu à la Mad Max.  
Je souriais franchement. J’avoue que le style Mad Max était le plus adéquate à la civilisation que j’avais quitté plutôt qu’un super truc à la Retour Vers Le Futur avec les voitures volantes et tout ce bazar. Je me levais d’un bon et me présentais devant Jun qui s’était posée près de moi, mettant la casquette de la miss sur la tête et me la pétant avec un sourire narquois sur les lèvres. Je l’écoutais parler de son époque puis je me tournais vers le miroir dans l’entrée et je me matais. Avec la casquette j’étais plutôt beau gosse. Je souris pour moi-même et je me penchais ensuite sur Jun avec le même sourire. Elle était vraiment très mignonne mine de rien. Puis je me redressais et je lui remettais la casquette sur la tête en me remettant sur le lit mais en mode lévitation. Croisant les bras derrière ma tête et croisant une jambe sur l’autre. Je relevais la tête vers la demoiselle. Sérieux, elle ne devait pas rigoler tous les jours. Moi non plus je dois dire dans ma vie passée j’étais pas un rigolo, et parfois on l’avait mauvaise.

-Tu étais quoi toi, dans ton époque avant de mourir?





342 mots + 5 rubis/MP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jun Yami
Sorcier
Sorcier
avatar

Messages : 301
Date d'inscription : 05/02/2014
Age : 29

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Barman
Place dans votre clan: Général

MessageSujet: Re: Ma piaule a moi! (Evans) [privé Jun]   Mer 26 Fév - 18:21

Je dirais qu’Evans est surpris entièrement. Je me retourne pour le voir jouer avec ma casquette, l’idée de connaître le futur semblait le faire kiffer. Je rigole en le regardant mettre ma casquette sur sa tête.

-Il n’y a pas que les voitures qui volent, mon beau. Par contre je ne vois pas qu’elle son tes références… je les connais pas, ce sont des filmes ou des livres ?

Il avait l’air ridicule avec ma casquette sur lui. M’enfin ce n’est pas un drame.

-je dirais que la technologie est vraiment très poussée par rapport à la votre. Après tout les voitures volent depuis toujours pour moi.

Par contre il y a plein de chose différente, vous avez ces choses là… heu les ordinateur ! ça n’existe plus par exemple.
Il me remet ma casquette sur la tête et lévite sur le lit. Je m’assois et le regarde dans les yeux quand il me demande ce que je faisais… et bah pas grand-chose.

-Moi ? Au début de ma vie j’étais heu hors la loi si l’on peut dire… je l’ai fini en travaillant dans la police, plutôt ironique non ?

C’est vrai quoi quelle idée de faire ces deux extrême en une seule vie. De toute façon je serais mort à un moment, mais bon. Je regarde Evans et finalement m’amuse à passer mes doigts sur son torse. Froid bien trop froid au premier abord en faite comme Evans quand on le rencontre.

-mon présent à moi n’est pas tout rose, les hommes on bien amoché la terre et beaucoup de zone son devenu inhabitable, en faite il n’en reste qu’une seule c’est une gigantesque ville. Au-delà de ces rempart il n’y a que désolation et mort qui nous attend bien que d’après ce qu’on m’a dit il y aurait encore des hommes là bas.  

Ah notre cher Capitol ! Une ville gigantesque diviser en deux partie bien distinct ceux qui survivent et ceux qui vivent

-Et toi la vie à ton époque c’était comment ?

337 mots + 5 rubis/MP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evans D.Taylor
Démon supérieur
Démon supérieur
avatar

Messages : 526
Date d'inscription : 15/12/2013
Localisation : D.T.C

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Emmerdeur Nymphomane
Place dans votre clan: Aucun clan

MessageSujet: Re: Ma piaule a moi! (Evans) [privé Jun]   Jeu 27 Fév - 11:58





Toi, t'as envie que je te saute dessus!








Alors comme ça il y avait des voitures volantes? Eh ben! ça c'était quelque chose. Mais son époque me faisait penser à un film que j'appréciais beaucoup. Un film tiré d'un comics: Judge Dredd. Ce film est dément. L'époque était dans un futur lointain, avec des voitures volantes et des mégas cités, comme ce que m'a raconté Jun de son époque. En dehors des méga-cités était détruit par la bêtise de l'homme. Eh oui, l'homme est un gros con hypocrite, que voulez-vous. Mais je me mis à sourire en regardant Jun.

-Ouais, en gros la vie n'était pas aussi rose que tes cheveux à ton époque.

C'est vrai quoi, elle a de beaux cheveux roses mine de rien. Et puis c'était excitant ses petits passages sur mon torse avec sa main chaude. Ca me hérissait sérieusement le poil et ça me faisait des frissons. Qu'est-ce qu'elle voulait? Pourquoi est-ce que soudainement elle se mettait à me faire ça. Je l'observais en silence, la sondant en un regard et observant son joli minois. Elle avait vraiment quelque chose qui m'attirait chez elle… Oui, bon, toutes les femmes m'attirent allez-vous me dire mais… Il y avait autre chose, c'était différent qu'avec les femmes ordinaires.

-C'est vrai que de passer hors la loi à flic, y'a une sacré différence, c'est comme une pute qui se convertit en none. Enfin bon, Mon époque à moi… Bah je pourrais te parler de ce que j'ai connu effectivement, ce n'était pas aussi désolé qu'à ton époque et il y avait encore pas mal de villes, de verdure, de montagnes, de beaux paysages et j'en passe et des meilleurs. A part la nature et son côté sauvage, il y avait la ville et sa jungle, jouant sur la loi de la proie et du prédateur. Surement un peu comme chez toi, sauf que c'était surtout les riches contre les pauvres. Et tu te doutes bien qui gagnait. J'ai vécu dans une famille de riches, et j'ai vu comment on passe de riche, à complètement ruiné et à la rue. J'ai ensuite vu à quel point l'homme est un connard égocentrique et hypocrite et la folie qui l'a engendré. En gros, je n'ai pas eu la vie rose non plus. Mais je suis bien content d'avoir eut mon frère à mes côtés pendant tout ce temps. Même après la mort on est resté ensemble, c'est dire si on était proches l'un-l'autre. Heu.. Après… mon époque se résume à la démence et à la décadence des riches et de leurs pleins pouvoirs, sur les pauvres qui se saignent les veines pour survivre. Avec une technologie bien moindre que toi tu as pu connaitre. Sans voitures volantes ou ordi ultra sophistiqué et blablabla!


En gros, à part la technologie qui a beaucoup évolué l'homme ne changeait pas. Je planais au dessus de mon lit et je me tournais sur le côté en appuyant ma tête sur ma main et en prenant la main de Jun qui s'amusait à se balader sur mon torse plus tôt et je lui souris.

-C'est pas que ce que tu fais me gêne, tout le contraire, mais si tu veux éviter qu'un gigolo comme moi te saute dessus tu ferais mieux de ranger ta main ma belle!

Oui, on peut dire que pour le coup j'était assez direct. Et je lui lâchais la main pour en prime lui faire un petit clin d'oeil et un sourire charmeur. Ok, j'étais froid et ronchon de prime abord, mais c'était pas tout le temps le cas. Et comme je l'avais si bien dit plus tôt, on était parti tous les deux sur de mauvaises bases.





601 mots +5 rubis par MF
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jun Yami
Sorcier
Sorcier
avatar

Messages : 301
Date d'inscription : 05/02/2014
Age : 29

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Barman
Place dans votre clan: Général

MessageSujet: Re: Ma piaule a moi! (Evans) [privé Jun]   Ven 28 Fév - 20:18

J’écoutais attentivement essayant d’imagine les grandes montagnes, des paysage à en couper le souffle et tout ce qui faisait de la terre un mini havre de paix en apparence. Puis j’écoutais avec attention son histoire. Un riche devenu pauvre assez ironique. Nous au moins on peu pas descendre plus bas qu’on ne l’est déjà.  Je n’allais pas le plaindre, mais je n’allais pas non plus me rire de lui. Je sais trop bien que ça na rien d’être drôle d’être en bas. Surtout quand on à pas l’habitude en générale on meurt tôt quand on ne connaît pas  notre façon de vivre à nous.  

Je comprenais bien les liens qui unissait Evans à son frère surement une des principales raisons pour laquelle il on survécu à cette chute sans précédent dans l’échelle social. Au final sont époque ressemble beaucoup à la mienne des riche qui s’en foutent des pauvres qui crève et tentent de survivre. La seule différence la terre n’est pas encore en total désolation et pas autant de technologie. Il avait de quoi fuir plus ou moins je dois dire.  Nous aussi mais c’étais une fuite bien pitoyable.

Soudain Evans prend ma main et m’explique son sentiment sur mes gestes. Je le regarde inerte comment peut-il être aussi sensible ! Je retire ma main doucement en le regardant en souriant. Puis m’allonge sur son lit  et finalement joue avec mes cheveux.

-Tu n’a pas tord je vais ranger ma mains si ce n’est que ça, mais ne devrait pas plutôt te demander si ce que tu pense prendre est bien ce qui est devant toi. Les apparences sont souvent trompeuse mon beau…

Je regarde le plafond inerte. Depuis que j’ai ce corps j’ai tromper beaucoup de gens et je dois avouer que c’est plaisant, de toute façon je ne prends pas le risque de me donner à n’importe qui comme si de rien était.


318 mots +5 rubis par MF
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evans D.Taylor
Démon supérieur
Démon supérieur
avatar

Messages : 526
Date d'inscription : 15/12/2013
Localisation : D.T.C

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Emmerdeur Nymphomane
Place dans votre clan: Aucun clan

MessageSujet: Re: Ma piaule a moi! (Evans) [privé Jun]   Sam 1 Mar - 20:44





"L'habit ne fait pas le moine!"








Elle n’a pas froid aux yeux, j’aime ça… Je redescends pour m’allonger près d’elle sur le lit. Me mettant sur le côté, toujours, ma tête appuyée sur mon bras et je l’observais. En silence, un fin sourire malicieux aux lèvres sur sa remarque. C’est vrai qu’il ne faut pas se fier aux apparences. Moi-même je n’ai rien à dire là-dessus puisque je me cache, entre autre. Sans même crier gare je place ma main qui se trouvait sur ma hanche sur son entrejambe pour constater qu’effectivement, il ne fallait pas se fier à ce qu’on voyait. Je souris de plus belle, sans pour autant enlever ma main, mais caressant même son organe génital masculin. N’étant pas plus choqué que ça, ce n’est pas avec moi qu’on allait me surprendre avec ce genre de choses. J’avais l’habitude de me faire un paquet de gens, et aussi bien, hommes que femmes ou même des trav’. En fait, j’aimais carrément plus les travestis dans son genre parce qu’au moins on pouvait prendre son pied dans tous les sens du terme. Et en plus ils connaissaient aussi bien les sensibilités féminines que masculines. Je rigolais en continuant de caresser l’entrejambe de Jun pour tenter de lui faire un peu d’effet. Même si je savais que j’allais avoir des représailles.

-C’est marrant ça ! Effectivement, l’habit ne fait pas le moine! Hahaha !

Je me penchais pour être au-dessus de Jun et je passais ma main le long de l’intérieur de sa cuisse, doucement et sensuellement.

-Entre nous soit dit, les gens comme toi sont ceux que je préfère le plus !

J’allais surement le regretter amèrement ou voir même me faire trucider mais tant pis. J’embrassais Jun sans lui demander l’autorisation de toucher son corps, d’éjà que j’étais allé trop loin en mettant la main sur son intimité, mais là, c’était un coup à se retrouver  mort avec un chat empaillé planté dans la tête.




318 mots +5 rubis par MF
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jun Yami
Sorcier
Sorcier
avatar

Messages : 301
Date d'inscription : 05/02/2014
Age : 29

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Barman
Place dans votre clan: Général

MessageSujet: Re: Ma piaule a moi! (Evans) [privé Jun]   Sam 1 Mar - 21:50

Je… mais qu’est ce qu’il fait l’autre idiot ! Non mais arrête ça ! Sa main sur mon engin… Je suis pas insensible physiquement. J’ai beau me contrôler je dois dire que mon corps aime bien la sensation par contre toi je vais te faire la peau Evans. Il ne manque pas de toupet ! il va jusqu’à poser ses lèvres sur les miennes. Mon corps est tendu, mais je ne suis pas venu là pour coucher avec un abruti que je ne connais même pas le jour de mon arrivé dans un endroit que je ne connais absolument pas non plus !

Pour ta peine d’avoir eu l’audace de mettre ta langue dans ma bouche, je mors celle-ci, ce qui le fait se reculer. Je le regarde froidement et lui impose une bonne baffe. Ça serait trop beau si j’en avais fini avec lui. Je le tiens par les épaules puisque que tu es sur moi notre différence de taille est moindre. Je le maintiens et remonte mon genou violemment dans ses parties. De quoi le faire se cambrer de douleur. Entre temps je me relève, c’est plus fort que moi je n’aime vraiment pas qu’on me touche comme si de rien était. Du coup j’impose un petit plus, un grand coup de cravache qui va lacérer son dos.

Je fais la mou sur le coup je ne comptais pas frapper aussi fort son dos. Mais quel idiot aussi celui là ! je pars dans la pièce qui fait office de salle de bain et claque la porte puis m’assois derrière celle-ci le dos contre elle. C’était moins une il à bien failli me faire bander le con. Je soupire, pourquoi il ne pouvait pas se tenir tranquille. Et merde ! je frappe mon poing contre le mur qui est à côté. Un peu trop fort je saigne légèrement. Je prends une grande respiration et me relève trouve un torchon et un peu d’eau. J’ouvre la porte et le regarde sévèrement.

-Maintenant tu vas arrêter tes bêtises et me laisser te soigner sans rechigner ni faire de  geste déplacé comme tu viens de le faire compris ?!

Bon dieu ce que je déteste être dans ce genre de situation. Mais bon j’ai vraiment nul par ou dormir donc bon je vais éviter de trop amocher mon hôte.

385 mots +5 rubis par MF
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evans D.Taylor
Démon supérieur
Démon supérieur
avatar

Messages : 526
Date d'inscription : 15/12/2013
Localisation : D.T.C

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Emmerdeur Nymphomane
Place dans votre clan: Aucun clan

MessageSujet: Re: Ma piaule a moi! (Evans) [privé Jun]   Sam 1 Mar - 22:30





"T’as vraiment décidé de me foutre en boule!"








Comme je m’y attendais, j’eus le droit à de sérieuses représailles de la part de Jun. La morsure de la langue, la gifle, ça passe encore, mais la castration, moins. Je me cabrais et je fermais les yeux en me tenant l’entrejambe. Avec ma sensibilité j’avais hyper mal, et j’avais l’impression d’avoir mis ma knacki balls au micro-onde trop longtemps et qu’elles avait éclaté. Mais en prime recevoir un coup de cravache dans le dos, ça… Ça ne faisait que faire remonter ma libido de plus belle et je réprimais un « Ho oui ! » emplit de désir. Au lieu de ça je me mis à grogner en gémissant. Parce que mine de rien, mes balls en avaient pris pour leur grade. Jun parti dans la salle de bain s’enfermer un moment. Surement pour se remettre de ses émotions. Je commençais tout juste à la faire bander putain ! J’étais devenu tout rouge et je finis par reprendre mon souffle. Et lorsque Jun sorti en me lançant un regard noir en m’ordonnant de rester sage et de me laisser soigner je ne pus réagir autrement qu’en faisant tout l’inverse. Je n’avais aucunement envie de rester sage après ce qu’elle m’avait fait. Et encore moins me laisser soigner calmement comme un bon petit chien chien blessé. J’étais blessé, j’avais la joue en feu, le dos en sang, les balls éclatées et la langue enflée. Une gifle aurait suffi, mais là, c’était des coups à tenter le diable. Et comme bon diable qui se respecte, ça n’a fait que m’émoustiller encore plus.

Je me lève d’un bon du lit et vivement je viens vers Jun, d’un coup de main je fis voler le récipient d’eau qu’elle tenait et je l’attrapais par les poignets pour la plaquer contre le mur violemment. Elle n’allait pas apprécier, mais tant pis. Je lui lançais un regard foudroyant, intimidant même, et je ne souriais pas. Mon visage montrait une profonde colère, mais intérieurement j’avais grave envie de me la faire.
-Ne me refait plus jamais ça !
Ma voix se voulait sombre et autoritaire. Je me voulais prédateur infaillible et furieux et je comptais bien lui montrer qu’elle aurait jamais dû aller jusqu’à la castration. Je finis par lui faire un nouveau baiser sans y mettre la langue mais en le lui imposant de façon austère. Elle venait de déchainer la bête. Je n’avais plus qu’un instinct, celui de me la faire. À moins qu’elle ne réussisse à calmer mes ardeurs. Mais jamais personne n’a osé faire une chose pareille, et je compte bien lui montrer qui je suis.




431 mots +5 rubis par MF
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jun Yami
Sorcier
Sorcier
avatar

Messages : 301
Date d'inscription : 05/02/2014
Age : 29

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Barman
Place dans votre clan: Général

MessageSujet: Re: Ma piaule a moi! (Evans) [privé Jun]   Dim 2 Mar - 0:36

Bon ok ce mec est complètement timbré ! Il me prend les poignet et me plaque violement contre un mur je laisse échapper un petit son aigu de surprise. J’ai essaye d’être gentil avec lui. Je savais pertinemment se qui m’attendais. Son regard sévère, comme moi quand je ne suis pas content mais que je désire la chose. Je n’ai pas peur de lui, mais je suis énervé, pour le coup il a plutôt de la force quand il se fâche le petit. Il vient poser de force ses lèvres contre les miennes. Je suis pas maso je n’aime pas trop la sensation d’être forcé même si ça à un côté excitant. Quand il se dégage enfin je le foudroie du regard. Ça phrase sonne comme du déjà vu. Je l’avais prévenu moi aussi et il n’avait pas écouté ce conseil bien sur. Je le regarde droit dans les yeux.

-Alors c’est ça ton tripe prendre quelqu’un’un de force ? Et puis tu ne peux t’en prendre qu’à toi-même je t’avais prévenu !

Des paroles dites sur un ton bien acerbe, pas de haine dans la voix, juste posé et calme mais pleine de reproche. Evans tu n’es qu’un idiot. J’envisage de le castrer une seconde fois. Non il va finir stérile le pauvre. Vu qui me tiens bien fort les poignets j’en profite pour donner un léger coup au niveau de son genou juste ce qu’il faut pour qu’il me lâche le bougre. Je le regarde sévèrement. Quel abruti. Je mouille le torchon qui était resté dans ma main et l’applique sur sa blessure.

-Reste tranquille veux-tu ? Au moins pour éviter que ça s’infecte…

J’étais bien trop gentil avec lui j’aurais du le castrer une seconde fois et partir me trouver un logement, ou même dormir dehors ça serais plus sage que de rester ici. De toute façon il n’avait pas le choix que de me laisser le soigné. Je cherche dans les placards de l’alcool et je trouve une petite bouteille de rhum fermé qui à l’air d’être la depuis une éternité. Je la prends et en verse sur sa plaie abondement. Sa doit surement le piquer un peu mais tant pis. Il la bien mérité, cette brute ! Une fois désinfecter je prends un bout de tissus et m’en sert comme bandage. Puis je me met à une certaine distance de lui non pas que j’ai peur mais avec un peu de chance ça suffira pour retenir mon envie d’en faire un énuque.


413 mots +5 rubis par MF
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evans D.Taylor
Démon supérieur
Démon supérieur
avatar

Messages : 526
Date d'inscription : 15/12/2013
Localisation : D.T.C

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Emmerdeur Nymphomane
Place dans votre clan: Aucun clan

MessageSujet: Re: Ma piaule a moi! (Evans) [privé Jun]   Dim 2 Mar - 13:50





"Mais non…"








Je ne suis pas vraiment du genre à prendre quelqu’un de force. Seulement, Jun m’excitait au plus haut point. Et j’aurais espéré qu’elle me montre que je l’excitais aussi. Seulement, il semblerait qu’il n’apprécie pas ma façon de faire. Peut-être que c’est trop brutal pour elle. Et pourtant, vu comment elle est brutasse j’aurais pensé qu’elle aimerait ça. Elle me fusille du regard dès que je me recule, mais mon regard est tout aussi intimidant que le sien.
-J’y peux rien si tu m’fais un effet d’enfer ! Abrutie !

Je voulais venir lui embrasser le cou et je commençais à lui lâcher les poignets pour venir attraper ses hanches mais au lieu de ça je me pris un coup dans le genou. Nan mais putain ! Ça fait mal merde ! Mon hypersensibilité me force à plier le genou et à me foutre à terre pour me tenir douloureusement le genou qui venait de prendre un coup.
-Putain de merde !!

Je grognais de plus belle, mais lorsque Jun posa le chiffon humide sur mon dos je me cabrais en gémissant de plus belle. Putain de bordel de merde ! Arrête ça putain ! Ça fait mal, merde ! Je suis maso mais y’a des limites aux plaisirs de la souffrance là. Putain. Je me mords le genou tellement ça me picote dans le dos, j’entends l’autre s’éloigner et revenir et d’un coup une douleur fulgurante me prend au dos. Je me mets à hurler. Sentant le liquide alcoolisé me brûler. Ouais, ça pique pas, ça arrache !! Et ce n’est pas avec mon hypersensibilité que je vais réussir à résister à une douleur pareille. Je tourne de l’œil et je m’évanoui comme une grosse merde sur le côté. La douleur étant une fois de plus insupportable. Heureusement, mon inconscience ma coupé de toute connexion nerveuse et je ne sens pas Jun finir de me soigner. En tout cas, mon cri aura réveillé le patelin. Mais c’est lorsque je suis le plus mal en point que mon surplus de poisse contenue émerge. En se reculant Jun marche sur une latte de plancher fragile qui lui casse sous le pied et qui la bloque dans le sol. La planche brisée se redresse et lui donne un violent coup dans le tibia tandis que l’autre moitié s’envole sur une poutre du plafond et retombe sur la tête de Jun. Avant de s’écraser lourdement sur son autre pied.





402 mots +5 rubis par MF
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jun Yami
Sorcier
Sorcier
avatar

Messages : 301
Date d'inscription : 05/02/2014
Age : 29

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Barman
Place dans votre clan: Général

MessageSujet: Re: Ma piaule a moi! (Evans) [privé Jun]   Dim 2 Mar - 14:32

Quel petite nature bien que avec sa sensibilité il a du prendre cher très cher... Je fini de le soigné et je ramène sur le lit à bordel il n’est pas léger le bonhomme ! Quand je me recule une planche cède sous mon pied droit. Je sen sa peau s’arracher sous  le frottement du bois je pousse un cri « Merde ! » une moitié de planche vole et viens s’écrasez sur ma tête, mais heureusement je place mon bras avant et évite de me faire défigurer pour une planche en bois.  Mais c’est mon pied gauche qui reçoit la planche au final. Je me mords la lèvre à en saigner pour réprimer un cri de douleur. Je reste immobile un instant et ne bouge plus juste j’écarte la planche de mon pied.  

Je prends le torchons et le met dans ma bouche je sais que je vais avoir mal et pour éviter de remordre ma lèvres je prends ça. Je sers bien les dents et utilise mes bras pour soulevé mon corps. Ma jambes ce fait lacéré une seconde fois. Bordel je douille !  Une fois entièrement extirpé du sol je m’effondre à côté du trou. Je respire vite. J’ai un bout de bois plantez dans ma jambe ce n’est pas profond mais quand même quoi !

Je recherche la bouteille de rhum et réussi à l’attraper après avoir un peu rampé au sol. Il en reste pas mal super ! J’avale bien trois ou quatre gorgé au goulot. Je soupire et me traîne jusqu’à un mur et m’adosse contre. Mon pied gauche va s’en remettre ma jambe droites c’est une autre histoire. Je reprends le chiffon entre mes dent ferme les yeux un instant, puis avec une grande inspiration j’arrache d’un coup sec le morceau de bois. Mon cri même étouffer pouvais bien refaire prendre conscience à l’autre abruti.

Je n’avais même plus la force de serrer les dents le bout de tissu tombe près de moi je cale ma tête contre le mur et appui avec une main sur la plaie. J’avale encore quelques gorgés rhum sa pique au niveau de ma morsure mais ça fait du bien de boire. Bon maintenant la partie délicate je dois pas perdre connaissance sinon je suis dans la merde. Je prends un autre gorgé de rhum puis une grande respiration.

Je verse une bonne quantité de rhum sur mon tibia, enfin cette partie de ma jambe. Je cherche plus à rien retenir je cris tellement fort que j’ai réveillé tout les morts du quartier, ma chair est comme en feu. Tout le bas de ma jambe m’arrache. Je cogne le mur avec ma main de libre, je sais que je me fais mal encore mais ça fait du bien de reporter la douleur autre par que sur ma jambe. Une fois que j’ai fini de désinfecter je passe un bout de tissus comme bandage. Je vais devoir recoudre un peu j’ai une des plaie qui est quand même assez grande et j’ai pas de temps à perdre avec un cicatrisation longue donc bon en attendant je bande parce que la je suis pas près à me mettre un aiguille dans le corps, quand la plaie se mettra à re-saigner j’aviserais. Je bois encore du rhum et fini la bouteille. Il n’y a aucun autre alcool ici ? Je me traîne jusqu’à un placard, mais j’aperçois dans le trou d’avant quelque chose donc je vais vers celui-ci.

Je regarde bien et vois sur le côté des bouteilles d’alcool ! À trop bien ! J’en prends deux, du whisky et heu du cognac je crois… je retourne près du mur et entame la bouteille de whisky, l’alcool quel d’où anesthésiant ! Je pourrais me recoudre sans problème avec tout ça, mais pour l’instant buvons encore un peu pour faire passer la douleur !

642 mots +5 rubis par MF


Dernière édition par Jun Yami le Dim 2 Mar - 19:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evans D.Taylor
Démon supérieur
Démon supérieur
avatar

Messages : 526
Date d'inscription : 15/12/2013
Localisation : D.T.C

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Emmerdeur Nymphomane
Place dans votre clan: Aucun clan

MessageSujet: Re: Ma piaule a moi! (Evans) [privé Jun]   Dim 2 Mar - 15:38





"Tssk!"








Un cri me fit émerger de ma torpeur, alors que doucement je revenais à moi. Un autre cri m’éclata les oreilles et je fronçais les sourcils tout en gémissant et en me plaquant les mains contre les oreilles. Mais bordel de merde je suis dans une salle de torture ou quoi ? C’est qui qui gueule comme ça !?  J’ouvris les yeux doucement en les plissant et je tournais la tête avec une expression des plus ronchonnes. Jusqu’à ce que je vois Jun en train de douiller parce qu’elle avait la jambe en charpie. Je vois pas du tout comment elle avait fait son compte mais bien fait pour elle. Je retourne la tête vers le mur, j’étais affalé sur le lit comme une grosse merde alors je me remettais bien comme il faut dessus. Et je me blottissais sur mon coussin comme un bel enfoiré en laissant l’autre douiller à mort. Je souriais en l’écoutant gémir de douleur.  « Au premier cri, il sera 22h » pensais-je en souriant de plus belle dans mon coin. Et ça ne loupa pas lorsque Jun tenta de s’enlever le bout de bois planté dans sa jambe. Quelle douce mélodie que le cri de l’agonie. Faut dire ce qui est, j’ignore pourquoi elle est dans un état pareil mais encore une fois, elle n’avait qu’à pas me frapper autant. Ni me faire douiller. Alors, ça fait mal, hein ? Dommage que tu ne sois pas hypersensible comme moi, j’aurais bien aimé voir ta tronche.

Je finis par me retourner en entendant des bruits de bouteille et je la regardais se saouler la fraise. Je restais un moment à l’observer faire. Je ne souriais pas, j’avais même l’air plutôt détendu. Puis finalement je me dis que même si elle douillait, elle avait voulu être le plus gentille possible avec moi. C’est moi qui avait abusé de sa patience et qui avait finis par la provoquer, comme le gros salaud que j’étais. Elle ne méritait pas que je la laisse comme ça non plus. Je me redressais, bien que mon dos me fasse encore un peu mal et je soupirais en me dirigeant vers elle. Elle a de la chance que je sache faire un peu les médecins. Je me dirigeais vers la cuisine pour aller chopper un couteau et de quoi faire du feu. Je mis des buches dans la cheminée et je commençais à allumer le foyer histoire d’avoir un bon feu. Une fois le foyer parti et la flamme assez conséquente je mis le couteau dans le feu en laissant dépasser le pommeau pour pouvoir le reprendre après. Puis je m’approchais de Jun et je commençais à constater les dégâts. Sa peau avait été arrachée, et à en voir le trou dans mon planche ça devait être à cause de ça. Puis je lui enlevais le bandage qui commençait à être très imbibé de sang. Je pris un chiffon qu’elle avait pris et j’empêchais l’écoulement du sang en pressant assez fort.
-Tiens ça comme ça, je vais cautériser…

Je me levais pour aller ramasser le récipient et aller le remplir d’eau dans la salle de bain, prenant par la même une serviette pour bien éponger le sang. Je revenais vers Jun et me plaçais en face de lui, j’étais on peu plus sérieux et je n’avais plus envie de rigoler. Je trempais la serviette et j’enlevais la main de Jun pour éponger la plaie et voir la profondeur qu’elle avait. Je lui montrais qu’elle continue d’éponger la plaie pendant que j’allais chercher le couteau dont la lame était rouge désormais. J’attrapais un morceau de bois au sol et je le fourrais entre les dents de Jun pendant que je finisse de m’occuper de lui. Cautérisant la plaie avec la lame du couteau. Il allait douiller mais au moins, pas besoin de point de suture ou de quoi que ce soit d’autre. La lame se refroidit sur le sang de la plait mais la referma immédiatement dans un long « Pshiiit » bien douloureux. Une fois que j’eus terminé ma séance de torture et de soin pour le reste je déposais le couteau sur la table et je portais Jun jusqu’à mon lit pour qu’elle fasse un gros dodo en la bordant bien comme il faut. J’allais ensuite éteindre le feu de la cheminée histoire qu’il n’y ait que les braises du charbon qui réchauffent la pièce et j’allais me mettre au lit dans la chambre que j’avais réservée à mon frangin pour si un jour il voulait se pointer à la maison. Je mis un long moment avant de fermer les yeux et de m’endormir.




772 mots +5 rubis par MF
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jun Yami
Sorcier
Sorcier
avatar

Messages : 301
Date d'inscription : 05/02/2014
Age : 29

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Barman
Place dans votre clan: Général

MessageSujet: Re: Ma piaule a moi! (Evans) [privé Jun]   Dim 2 Mar - 16:56

Je suis tranquillement en train de boire quand finalement Evans daigne bouger, je le regarde inerte avec ma jambe qui c’est remise à saigner comme il faut. Je soupire et continue de boire. De toute façon je ne sens presque plus rien. Je laisse Evans faire se que bon lui semble de mon corps. Ouais plutôt étrange mais entre la douleur et la monter de l’alcool à mon cerveau. Ahah l’enfer quel endroit charmant.  La dernière fois qu’un truc pareil mets arrivé le vieux m’avais frappé violemment pour me faire perdre connaissance. Il disait qu’un malade éveillé est un malade pénible.

J’appuie sur ma plaie quand Evans me le demande, sans grogner. Je sais très bien ce qu’il va faire. Je ne peux pas me le faire seul ce truc fait tellement mal qu’il faut que quelqu’un vous tienne en place quand la lame brûlante viens sur votre peau. Je n’ai jamais été aussi heureux que de voir Evans que maintenant. Je suis borné et près à prendre mon châtiment j’espère que tu te fais plaisir enfoiré, sauf que contrairement à toi je ne compte pas m’évanouir, alors fais le. Je le regarde froidement un regard qui exprime bien ma pensé. Je mords le bout de bois. Quand il pose la lame. Je cris encore plus fort que quand j’ai désinfecté, enfin je cri… je gémis longtemps agrippant son bras  pour éviter de bouger un maximum. Une fois fini je lâche le bout de bois, et porte à mes lèvres la bouteille allez encore un coup.

La plaie est cautérisé plutôt une bonne chose. J’ai des sueurs froides sur tout mon corps. Je bois encore, je ne cherche pas noyer la haine ou n’importe quoi d’autre j’ai juste envie de boire. Evans me porte soudainement sur son lit je ne dit rien j’en ai pas envie, j’aurais vraiment du le castrer une seconde fois et partir d’ici, maintenant il était trop tard je sens même plus ma jambe. Evans part dans une autre pièce et me laisse seul. Je ravale mes larmes. Je voulais pas que les choses finissent comme ça, mais je suis moi et on n’y peut rien. Si seulement il avait été un peu plus patient qui sait ? Mais au vu des événements je ne prendrais pas trop de risque.

Je me retourne dans le lit rien que le fait de bouger ma jambe me fait horriblement mal. Dommage que les bouteilles soient restées là-bas. Je soupire et ferme les yeux.  Je n’ai absolument pas sommeil et le pire je suis encore sobre. Je mets ma tête dans l’oreiller et fermer très fort mes yeux. Dormir. Dormir. Dors abruti ! Après avoir attendu deux ou trois heures je ne sais pas, je ne sais plus, je m’endors enfin dans un sommeil léger ou des que je bouge ma jambe me lance et me réveille. Bref une nuit longue jusqu’au matin.

484 mots +5 rubis par MF
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evans D.Taylor
Démon supérieur
Démon supérieur
avatar

Messages : 526
Date d'inscription : 15/12/2013
Localisation : D.T.C

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Emmerdeur Nymphomane
Place dans votre clan: Aucun clan

MessageSujet: Re: Ma piaule a moi! (Evans) [privé Jun]   Dim 2 Mar - 20:37





"Un tintement inquiétant…"








La nuit fut longue pour tous les deux. Je ne cessais de me tourner somnolant, jusqu’à ce que Morphée finisse par m’emporter réellement. Alors que Jun était dans ma chambre, son sommeil semblait être agité, voir même très léger à cause de sa blessure. Dans la pénombre de la chambre, un tintement se fit entendre, comme le son d’une petite clochette. Alors qu’il n’y avait rien qui aurait dû faire un bruit pareil dans ma chambre. Seulement, il ne fallait pas oublier que Treize était présent lui aussi. Et que je ne sais par quel maléfice ce chat arrivait à se déplacer, mais j’étais certain qu’il s’agissait d’un coup du destin. Alors que Jun aurait pu voir que mon chat empaillé était toujours par terre au pied de mon lit. Un autre tintement se fit entendre de nouveau. Là encore, le tintement raisonna comme s’il y avait un fin écho qui le prolongeait. Une ombre vive passa devant la porte de la chambre qui était ouverte et puis plus rien. Sauf un miaulement qui se fit entendre tout près du lit où dormait Jun. Sauf qu’il n’y avait plus de chat empaillé là où je l’avais lancé quelques heures plus tôt. De quoi bien faire flipper Jun. Ou simplement l’énerver.

Le reste de la nuit se passa sans autre bruit inquiétant ou étrange. Et si Jun se levait pour aller dans l’autre chambre elle n’aurait pu voir que mon chat empaillé sur mon lit, non assit comme il avait été mais enroulé en boule et la tête levée. Fixant dans le vide quelque chose. Mais elle ne trouverait que le chat sur le lit. Pour ma part, je m’étais levé tôt ce matin, et pour moi, Treize n’avait pas bougé de là où il était. J’étais parti trouver quelques sales types à dépecer de leur argent en jouant à quelques jeu de hasard pour pouvoir aller ensuite acheter quelque chose à manger pour le petit déjeuner. Les bonnes poires n’étaient pas dures à trouver et pour ce qui était de la bouffe c’était relativement simple. Je revenais alors avec des sachets dans les bras, plein de bouffe pour ce matin et pour les jours à venir. Ne prenant pas attention au fait que Jun soit toujours là ou pas. Je me dirigeais directement dans la cuisine pour ranger tout ce que j’avais acheté et commencer à préparer à manger.






398 mots +5 rubis par MF
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jun Yami
Sorcier
Sorcier
avatar

Messages : 301
Date d'inscription : 05/02/2014
Age : 29

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Barman
Place dans votre clan: Général

MessageSujet: Re: Ma piaule a moi! (Evans) [privé Jun]   Lun 3 Mar - 12:51

En plus de mon état exécrable, fallait qu’il y a ce tintement dans la nuit pour encore plus m’empêcher de dormir. Sérieux il à quoi dans sa maison ce mec ! Un planché en plume et et je ne sais quoi qui fait un bruit bizarre deux fois d’affiler. Puis un miaulement de chat proche de ma tête mais pourtant je ne sentais aucune présence, Evans n’avait pas bougé. Je grogne légèrement je dois halluciner, peut être à cause de la douleur. J’aurais préféré être bien bourré et dormir comme un loir. Après ces événements étrange plus aucun bruit jusqu’au matin. J’entends juste Evans partir tôt. Je ne bouge pas l’ignore pour l’instant.

Après le départ d’Evans je m’assois dans son lit. Ma jambe me lance encore un peu mais je ne compte pas rester chez lui toute la sainte journée. Je me lève péniblement, je boite un peu, mais le pire est passé je crois. Je regarde la pièce qui est dans un pseudo bordel avec les planches cassées du sang partout et le reste de la bouteille que j’avais bien entamé hier soir. J’aperçois dans l’autre pièce ou Evans à dormi son chat empaillé en… boule, il n’était pas assis normalement ? Étrange.

Je ne commence pas ramasser les bouts de planche qui traine ça lui fera de quoi faire du feu au pire. Puis je vais dans la pièce qui fait office de salle de bain. Je remplis avec un peu d’eau une petite bassine et retourne dans l’autre pièce quel bordel. Je ramasse la bouteille et la pose sur une table. Je commence à nettoyer le sang mais vu qu’il a séché entre temps tout ne va pas partie. Ça va lui faire un sacré souvenir de moi ! Une fois fini je jette l’eau de la bassine qui est maintenant couleur rouge sang.  

Le fait de nettoyer ma bien fait mal je soupire et vais m’assoir sur une chaise jambe tendu dans Evans rentre.  Je le regarde, hier il n’avait rien dans ses placards et maintenant il à trois tonne de nourriture, ou il a obtenu toute cette bouf ? Il rentre en m’ignorant parfaitement, il préfère peu être que je ne sois pas là… je le regarde un instant.

-Salut… je baisse la tête et parle d’une petite voix. Comment vas ton dos ?

389 mots +5 rubis par MF
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evans D.Taylor
Démon supérieur
Démon supérieur
avatar

Messages : 526
Date d'inscription : 15/12/2013
Localisation : D.T.C

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Emmerdeur Nymphomane
Place dans votre clan: Aucun clan

MessageSujet: Re: Ma piaule a moi! (Evans) [privé Jun]   Mar 4 Mar - 7:21





"Mange…"








Après être rentré, j'avais tellement de sacs devant la tronche que je n'avais pas vu Jun assis dans le salon ni même entendu parceque j'avais autre chose en tête pour le moment. Et puis j'étais directement partis en cuisine pour ranger tout le bazar que j'avais acheté. Je chantonnais un petit air de mon époque tout en rangeant tranquillement. J'étais tellement pris dans mon délire que je n'avais même pas entendu Jun poser sa question. Mais j'étais plutôt content, j'étais passé chez l'apothicaire qui m'avait donné des ongants de soins et des pansements spéciaux. Perso je savais pas trop ce que ca faisait au début avant que le vieux de la boutique me mette un patch avec cet ongant dans le dos là oú j'avais reçu le coup de cravache. Et je dois dire qu'après un moment il n'y avait plus une seule trace de blessure, juste un petit bleu de rien du tout. J'étais franchement ravis de voir quel effet rapide et efficace ça avait fait que par acquis de conscience je lui avais demandé un truc tout aussi efficace pour la jambe de Jun. Et je lui en avais acheté un peu en rabe aussi. C'était trop bien ce truc!! Puis finalement j'étais super content alors je chantonnais même en préparant le petit déjeuner. Oeufs en omelette avec riz, algues et tofu et pour couronner le tout un peu d'épices et de sauce soja sucré ou salée dans des boles séparé. Avec également une bonne petite soupe miso bien consistante comme je les aimes. Je revenais tout sourire avec les plats préparés dans un plateau avec baguette nouvellement acheté que je comptais apporter au lit à Jun lorsque je le vis assis dans le salon à table. Un léger sourire niais sur le visage je m'arrêtais et le regardais. J'avais l'air du parfait ahuri mais bon. Je me passerai de commentaires.

-Bah tiens?! T'es debout? Je t'aurais apporté ton petit déjeuner, c'est pas malin de t'être levé avec ta blessure!

Je déposais finalement le plateau devant lui et je me redressais en lui fansant un large sourire et fermais les yeux.
-Régale toi! Tout est pour toi dans le plateau!

Je me tournais ensuite pour vouloir ranger un peu le bordel qu'on avait foutu hier quand je m'apperçus qu'il n'y en avait plus... Du bordel je parle. Et même que le sang qui était étalé un peu partout il n'y en avait plus vraiment, il avait nettoyé? Ho le bougre! Il est con ou quoi!? Sérieux il veut se faire emputer de la jambe parcequ'il aura eut une sérieuse infection?! Je reste immobile un moment et je ferme les yeux pour ne pas m'emporter, essayant de rester cool je me tourne vers Jun de nouveau et je souris en plissant les yeux, mon sourcil droit tressauta nerveusement.

-Tu aurais du le dire plus tôt si tu ne voulais pas garder ta jambe, je l'aurais coupé hier! Mais merci d'avoir fait un peu de rangement en mon absence!

Et merde putain! Il est con, il est trop con! Bon je vais en cuisine prendre un couteau et mon sachets de patchs ongants et je reviens avec le tout et de quoi nettoyer correctement -oui j'avais acheté aussi une trousse de soin et des vrais désinfectants- puis je m'accroupis près de la jambe tendue de Jun. Tenant le couteau avec les dents je pris des compresses que je trempais dans une petite bassine d'eau chaude et je reprenais le couteau puis je m'occupais de découper -mais non! Pas sa jambe- son bandage à l'arrache d'hier.

-Continue de manger! T'occupe pas de moi! Lui dis-je pour le rassurer en espérant qu'il le soit. Mais j'en avais pas l'impression. Ensuite je m'occupais de soigner et désinfecter un maximum sa jambe blessée. Elle était vraiment pas belle. Une fois bien désinfecté, je séchais la jambe avec une serviette propre et après ça je sortais mes patchs magiques pour les enrouler autour des vilaines plaies de la jambes de Jun. Une fois tout terminé, je m'essuyais le front d'un revers du poignet et je retournais dans la salle de bain nettoyer tout le matos et ranger la pharmacie dans un placard de la salle de bain et me laver les mains avant de revenir dans la cuisine et apporter mon plat à moi et manger avec Jun.

-Les patchs devraient te guérir d'ici quelques heures, tu pourras les enlever dès que tu ne sentiras plus qu'ils te chauffent.

Et je mangeais tranquillement en trempant les algues que je choppais avec des baguettes toutes neuves dans le bol de sauce soja et je les mettais dans ma soupe miso, puis je mangeais mon riz après y avoir mis plein de sauce soja sucrée dessus. Mhh! Un vrai repas ça faisait du bien depuis le temps! J'étais comme enthousiasmé par ma bouffe tout content d'avoir si bien préparé à manger qui ne me faisait étrangement pas mal quand je mangeais. C'était que du bonheur!





828 mots +5 rubis/MP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jun Yami
Sorcier
Sorcier
avatar

Messages : 301
Date d'inscription : 05/02/2014
Age : 29

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Barman
Place dans votre clan: Général

MessageSujet: Re: Ma piaule a moi! (Evans) [privé Jun]   Mer 5 Mar - 10:19

Evans ne m’avait pas entendu je suppose ou ne voulais pas me parler je ne sais pas. Je ne bouge pourtant pas, non pas que je ne veuille pas mais je ne peux plus. Comme ça c’est clair ! J’attends gentiment jusqu’à ce qui se retourne et me remarque enfin. Oui je suis debout ça ce voit quand même ! Enfin j’évite toute remarque déplaisante. Il sourit presque trop, je l’ai jamais vu dans cette état… je ne vais pas m’en plaindre non plus je dois dire. Je regarde le plateau qui est bien remplit. Je prends une paire de baguette et la sépare pour enfin goûter la nourriture préparé par ce chère Evans. C’est délicieux j’aime beaucoup.

Bon le plaisir dur peu je me fais limite engueuler pour avoir rangé sa piaule. Je sais que ce n’était pas raisonnable de ma part, mais pas au point de devoir me faire enlever la jambe. Je le regarde inerte puis au final lui adresse un petit sourire.

- De rien Evans, c’était la moindre des choses.

Je le regarde Evans s’activé dans tout les sens pour je ne sais quelle raison. Puis il revient avec n couteau et plein de truc pour soigner. La je suis complètement scotcher, on dirait que ce n’est pas le même Evans, y c’est passer quoi cette nuit ? Je le regarde faire sans avaler une bouché de plus. Le désinfectant c’est une partie de plaisir à côté de l’alcool que j’ai versé hier sur ma jambe. Pour le coup je ne bronche pas. Quand il a fini j’observe le bandage tout beau tout neuf qu’il m’a mis. Les patches diffusent une chaleur agréable sur ma jambe.

-Merci de me soigner…

Je reprends mon repas cette fois-ci accompagné d’Evans, quelques minutes de silence totale plane dans l’air, bon ok je dois dire que perdre autant de sang ma donner une faim de loup et que j’engouffre le repas qu’Evans à si gentiment préparé. Je repose ma question de plus tôt ce matin.

-Comment vas ton dos ? Et en fait tout les endroits où je t’ai fait mal…

Je suis loin d’être quelqu’un de méchant, Evans était stupide mais ça ne valait pas le coup de le tuer. De toute façon je tuais rarement pour des trucs comme ça mais je dois avouer que je garde un coté violent. Surtout quand j’ai déjà prévenu une fois.  Je fini mon repas très vite bien avant Evans.

-Merci c’était très bon. Je regarde mon plat vide. Je partirais dès que possible pour ne pas te gêner plus longtemps.

455 mots +5 rubis/MP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evans D.Taylor
Démon supérieur
Démon supérieur
avatar

Messages : 526
Date d'inscription : 15/12/2013
Localisation : D.T.C

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Emmerdeur Nymphomane
Place dans votre clan: Aucun clan

MessageSujet: Re: Ma piaule a moi! (Evans) [privé Jun]   Ven 7 Mar - 6:54





"mange doucement…"








Je mangeais calmement tandis que Jun, avalait avec appétit tout ce que je lui avais préparé à une vitesse ahurissante. Je restais bouche bée devant lui un instant à l'observer avec mes baguettes à mi-chemin vers ma bouche. Je me repris finalement de ma stupeur et je mangeais tranquillement. Bien plus tranquillement. Je ne pus m'empêcher de lui faire une remarque cependant.

-Hum... Tu sais, c'est pas mon chat qui va venir te bouffer ton plat! Tu n'es pas obligé d'engloutir ton plat aussi vite...

Mais rien y faisait. Quand on a la dalle... Dur d'arrêter de bouffer quand on a pris un rythme. M'enfin, s'il veut s'étouffer c'est son problème après tout. Moi je prends mon temps, je suis pas pressé. Je ne la regarde pas lorsqu'elle me pose une question à savoir si mon dos et tous les endroit desquels elle m'a donné des coups. Puis je souris. Elle s'inquiète maintenant? Comme c'est trognon tout plein! Je continue de boire ma soupe miso sans rien dire. Puis reposant mon bol sur la table je lui lance un regard aguicheur.
-Tu n'as qu'à venir me déshabiller pour le vérifier ma belle!

Oui c'est pas une réponse mais une putain de provocation. De toute façon je suis sûr qu'elle prendra la mouche. Je finis mes plat à mon tour avec calme. Elle me fait bien rire avec ses attitudes timides et son air de "j'veux pas te gêner plus longtemps, hein?! Je reste jusqu'à ce que je puisse me barrer comme ça tu seras tranquille!" putain t'es trop con ouais! Je soupire et je me lève pour débarrasser la table en utilisant le plateau de Jun. Je ne répond pas tout de suite. Seulement quand j'ai rangé les effets dans le plateau en mode tetris et que j'emmène tout ça dans la cuisine pour commencer é les nettoyer.
-Reste autant que tu veux abrutie!

Sauf si t'as vraiment plus envie de voir ma tronche. Alors là je ne te retiens pas. Une fois que j'ai finit ma vaisselle je vais récupérer mon chat empaillé en mode assit je précise, comme il était à la base et je vais le remettre sur mon lit. Près de la fenêtre pour qu'il regarde les ziozios. Puis je retourne m'asseoir sur le canapé comme une grosse merde. Ha! Putain! Dommage qu'il n'y ai pas la télé ici. J'aurais bien regardé une série ou un film. Mais bon, c'est pas grave. Je croise les bras contre moi et je me mets à bailler en mettant une main devant m bouche. Là, je commence à me faire chier! Sérieusement chier... Je baisse la tête et je soupire de plus belle. Je crois bien que j'irais faire un tour sur la grande place, y'aura p't-être des trucs intéressants à faire.





499 mots +5 rubis/MP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ma piaule a moi! (Evans) [privé Jun]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ma piaule a moi! (Evans) [privé Jun]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Evans Paul dans la tourmente: les deputés parlent...
» La maison de Evans Paul vandalisee par les siens
» Nouvelle structure de la Partie Privée
» Entraînement chasse ! (privé Nuage de Corbeau)
» Le combat des Alphas [Privé] [Lexy vs Blackmist]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inferni, ville des enfers :: Flood et jeux :: Archives RP-
Sauter vers: