On nait avec une âme d'ange... On meurt avec un cœur de démon. Bienvenu en Inferni.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

INFERNI FERME SES PORTES POUR LES ROUVRIR SUR LE TOUT NOUVEL ENFER

>>>ICI<<<

VENEZ NOMBREUX!

Partagez | 
 

 Et si Boucle D'Or était restée chez les trois Ours ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Klaw
Métamorphe
Métamorphe
avatar

Messages : 440
Date d'inscription : 01/02/2014
Age : 22

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Employée aux sources chaudes
Place dans votre clan: Membre du clan des Peintures

MessageSujet: Et si Boucle D'Or était restée chez les trois Ours ?   Dim 23 Fév - 11:12


Et si Boucle D'Or était restée chez les trois Ours ?



Klaw avait mal dormi. Elle avait passé la nuit à discuter avec Zeck sur leur époque d'origine. Le lendemain, elle baillait à s'en déboiter la mâchoire. Qu'Est-ce que ça peut être épuisant de raconter ce qu'elle avait apprit par cœur dans les livres de son vivant. Mais elle ne regrettait pas cette soirée, loin de là.
Le lendemain elle avait réutilisé la carte de langue -C'est comme ça qu'elle l'appelait, elle ignorait que c'était son véritable nom- pour faire un tour dans le quartier où elle vivait avant de voyager un peu plus loin. La sensation était moins forte que la dernière fois mais elle faisait toujours un mal de chien, elle avait l'impression cette fois qu'on lui arrachait la langue à coup de fraise sans anesthésie. Mais le résultat valait largement la douleur, en levant les yeux vers le miroir elle pouvait percevoir son reflet. Elle prit alors son temps pour se coiffer, s'habiller et se faire belle. Après tout c'était la première fois en huit ans qu'elle pouvait prendre soin d'elle, elle voulait profiter de l'instant. Ainsi lorsqu'elle fit tinter ses clés sur la serrure de sa porte Klaw s'était attaché les cheveux en queue de cheval, avait mit sa robe noir et avait apporté le bâton de Zeck, au cas où la magie s'estompe au mauvais moment. Il fallait qu'elle songe à acheter de nouveaux vêtements car porter la même culotte tous les jours c'était très… dégoutant. Mais elle préférait largement avoir une culotte sale que ne pas avoir de culotte du tout.
Elle déambulait dans les rues en observant attentivement l'architecture des maisons, elle n'était pas spécialement attirant mais elle était pour Klaw la plus belle chose qu'elle ait vue de sa vie. Les fenêtres, les portes de bois ou bien les murs de pierre, tout était parfait. rappelons que Klaw ne cerne pas tout à fait les bonnes couleurs de chaque chose alors l'ambiance sordide des rues ressemblaient pour elle à un jardin fleurit. Bon, peut être pas non plus, mais ce n'était pas loin.
Sa promenade s'éternisa quand elle arriva à ce que certaines personnes soufflait comme "la grande place": Les maisons entouraient une petite place avec au centre un puits clôturé par des sorte de barrière en forme de lettre. Elle fronça les sourcils.

*Ces barrières ont la même intensité énergétique que mes cartes*


Ne sachant pas ce que cela pouvait lui apporté elle préféra ne pas s'en approché. Si Zeck était là elle aurait pu lui demandé. Or, ce n'est pas le cas. Elle contourna le puits lorsqu'elle entendit le grincement d'une des portes des maisons. Elle s'arrêta. La porte était-elle mal fermé ? En s'y approchant une ombre furtive ouvrit la porte et la bouscula en sortant. Klaw tomba par terre en sursautant.

*C'était quoi ça ?!*

Elle se releva et balaya du regard la place. Personne. Elle se tourna vers la porte ouverte. Personne. Elle déglutit difficilement, sentant son cœur battre un peu plus vite lorsque sa main s'approcha vers la clenche de la porte. L'intérieur de la pièce était sombre, elle ne voyait rien. Il y avait seulement un brin de musique qui s'échappait de l'intérieur. Elle empoigna la clenche. Le silence se fit. Elle hésita un instant, Klaw savait qu'elle devait fermé la porte mais elle n'y arrivait pas. Pourquoi ? Elle força sur sa main mais elle semblait ne pas vouloir céder. La seule chose qu'elle put faire à cet instant, et aussi la seule chose qu'elle redoutait le plus: Ouvrir la porte.
Elle prit son courage à deux mains. Serrant les dents avec passion, Klaw poussa la porte et entra.


La porte claqua derrière elle et elle n'en ressortit pas. Seul le hurlement de la jeune femme résonnait dans la maison de la grande place.




620 mots +5 rubis par MF

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evans D.Taylor
Démon supérieur
Démon supérieur
avatar

Messages : 526
Date d'inscription : 15/12/2013
Localisation : D.T.C

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Emmerdeur Nymphomane
Place dans votre clan: Aucun clan

MessageSujet: Re: Et si Boucle D'Or était restée chez les trois Ours ?   Dim 23 Fév - 13:22





Ho! Great!





J’aimais bien me balader finalement dans le quartier, ça avait tendance à calmer mes pulsions sexuelles. Surtout après les récents évènements au M69. Ma poisse avait failli tout faire cramer dans le bar et je m’étais enfuit avec mon frangin sans aider qui que ce soit. J’avoue, j’avais joué mon gros connard. Que voulez-vous on peut pas changer les habitudes quand on a une poisse perpétuelle. Alors bon quand on a rien à foutre, autant essayer de trouver une occupation et d’aller voir un peu à droite à gauche pour trouver quelques indices sur le Cerbère. Aujourd’hui j’étais sur la grande place et heureusement, ce n’était pas jour de marché. Au temps pour moi ! Je suis Occhlophobe ce qui veut dire que je ne supporte pas la foule.

Mais un truc m’interpella dans mon champ de vision, j’avais vu une porte de maison s’ouvrir doucement dans un grincement pour le moins inquiétant et sinistre. J’étais intrigué et curieux, surtout que j’entendais une musique qui me rappelait mon enfance. Mais qu’est-ce que c’était ce bordel ? Pourquoi il y avait une musique pareille ? Obligé ça sentait le piège à plein nez. Mais j’étais tellement intrigué que je finis par ouvrir la porte et entrer pour aller voir de quoi il s’agissait. Quand j’entrais alors, la porte se referma derrière moi et je ne pris même pas la peine de me retourner, je fronçais les sourcils et soupirais simplement. La musique ne s’était pas arrêtée pour autant alors je continuais mon chemin, guidé par la mélodie de mon enfance. Qui diable jouait ce morceau ? J’étais vraiment comme emporté vers la salle qui jouait. Jusqu’à ce que j’entre et que je me fasse bousculer par une forme qui passa rapidement au dehors de la pièce et quittait la maison en courant d’air. Je me tournais un moment puis, je m’avançais vers un piano qui jouait tout seul. Ho ! Diable ! A un moment, le piano s’arrête et je suis pris comme dans une tempête de notes, je n’avais qu’une envie c’était de poser mon cul et de jouer un morceau. Ce que je finis par faire bien que ça faisait une éternité que je n’avais pas touché un piano. Mes pupilles étaient dilatées et je commençais un morceau avec frénésie. Je ne pensais pas avoir gardé autant la main. Mais je ne me sentais pas du tout moi-même à cet instant. La musique m’avait totalement emporté et je ne réagissais plus qu’aux notes du piano, comme si j’étais moi-même possédé par ce piano qui me forçait à rester assis sur mon siège à faire une mélodie. Complètement emporté par la musique enivrante.






473 mots + 5 rubis/MP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Klaw
Métamorphe
Métamorphe
avatar

Messages : 440
Date d'inscription : 01/02/2014
Age : 22

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Employée aux sources chaudes
Place dans votre clan: Membre du clan des Peintures

MessageSujet: Re: Et si Boucle D'Or était restée chez les trois Ours ?   Dim 23 Fév - 13:57

Hors Rp:
 




La douce captivité



Le noir s'était installé dans la pièce, la musique envoutante reprit de plus belle. Klaw se décida donc de la suivre. Elle lui rappelait les airs d'opérette que son père écoutait sur son fauteuil en lui disant "Tu vois Kalyna ? _c'était comme ça qu'il l'appelait_ C'est un sourd qui a composé cette mélodie, il a réussi à vivre de ses compositions. Comme toi tu pourras vivre avec ta cécité." Il avait une façon originale et maladroite de la rassurer, ce qui lui plaisait par moment.
La musique s'arrêta un instant et reprit. Cette musique… Elle correspondait à une histoire tragique qu'elle avait inventée lorsque le soir, ses parents étaient trop occupés pour la border, elle, et son frère:

"C'est l'histoire d'une sorcière amoureuse d'un pauvre petit pianiste. Ce petit pianiste rêvait de pouvoir être reconnu dans le monde entier et la sorcière, bien généreuse parla de son art au roi. L'invitant à son bal il lui demanda de composer un air pour la princesse sa fille. Le soir du bal, le jeune pianiste tomba nez à nez avec la princesse qu'il trouva d'une beauté sans pareille avec sa robe en dentelle et les boucles de ses cheveux. Le jeune pianiste se décida à déclarer son amour à la jeune princesse une fois qu'il aurait fini de jouer la musique qu'il lui avait composé pour le soir du bal. Malheureusement pour lui, la sorcière comprit qu'il n'avait d'yeux que pour la princesse et celle-ci, jalouse, le condamna à jouer encore et encore sa musique éternellement. Le rendant incapable d'exprimer son amour à la jeune princesse que par les mélodies qu'il jouait."

Ses pas semblaient mener la danse, elle ne pouvait pas s'arrêter, comme un pantin elle suivait les gestes du marionnettiste sans broncher. Malgré les picotements sur son corps, malgré la noirceur de la pièce. Elle s'arrêta brusquement, sans comprendre pourquoi. La lumière apparut violement, éclairant le pianiste fou jouant la musique envoutante et prenante. Les yeux rivées sur l'homme, elle l'appela.

"Hey ! Toi là-bas ! Où est-ce que je suis ?"

La lumière apparut alors sur elle, l'éblouissant. En baissant son regard, elle s'aperçut que ses vêtements avaient changé d'aspect; une robe en dentelle blanche et bleue, ses cheveux roux descendant sur sa poitrine en fines boucles rousses. Estomaquée, elle se dit alors que ce monde était aussi fou que les histoires qu'elle contait à son jeune frère. Elle appela l'homme une seconde fois.

"Vous m'entendez ?"  






439 mots + 5 rubis/MP

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evans D.Taylor
Démon supérieur
Démon supérieur
avatar

Messages : 526
Date d'inscription : 15/12/2013
Localisation : D.T.C

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Emmerdeur Nymphomane
Place dans votre clan: Aucun clan

MessageSujet: Re: Et si Boucle D'Or était restée chez les trois Ours ?   Dim 23 Fév - 17:38





C’est plus fort que moi!








J’étais tellement inspiré dans la mélodie qu’il me fallut un certain temps avant de remarquer que quelqu’un était dans la même pièce que moi et qu’on m’adressait la parole. Mais mes doigts semblaient ne pas vouloir se décoller de ce fichu clavier. Je fermais les yeux et je me balançais au rythme de la musique que je composais, toujours cette musique qui avait bercée mon enfance, je me souvenais que j’avais passé des cours de piano étant jeune. Et la personne qui m’avait appris ce morceau était quelqu’un de passionné. Tellement passionné qu’il ne supportait pas les fausses notes et que ses apprentissages étaient sévères. Pourquoi à cet instant cette maison me faisait penser à mon ancienne maison, celle de mon père ? Pourquoi je sentais la présence de mon moniteur de musique ? Je n’en savais absolument rien mais je pris sur moi et je me mis à grogner en voulant reprendre le contrôle de mes mains qui s’animaient toutes seules avec frénésies sur les touches du piano. Je redressais alors la tête et je levais mes mains pour venir les frapper contre les touches du piano. Je respirais bruyamment et je grognais contre moi-même. Cette musique était quelque chose d’enivrant et pourtant elle ne me rappelait que de mauvais souvenirs.

Je me tournais alors vers la personne. Constatant qu’il s’agissait d’une femme dans une tenue pour le mieux très saillante. Moi-même, mes vêtements avaient changés, je portais un costume noir avec une veste à queue de pie comme les grands compositeurs. Je me calmais immédiatement mais mon cœur s’emballait toujours. Je fixais la jeune femme droit dans les yeux et je bougeais les narines en sentant le parfum agréable qu’elle dégageait. J’ignorais pourquoi elle était là aussi. Peut-être que ma musique l’avait attirée. Je n’aurais jamais pensé, sérieusement, que j’avais gardé mon talent de pianiste alors que je n’avais pas joué depuis au moins 15 ans. J’étais encore un peu perturbé par tout ça et je restais immobile face à la jeune femme.
-Je t’entendais. Mais je n’arrivais pas à m’arrêter…







371 mots + 5 rubis/MP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Klaw
Métamorphe
Métamorphe
avatar

Messages : 440
Date d'inscription : 01/02/2014
Age : 22

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Employée aux sources chaudes
Place dans votre clan: Membre du clan des Peintures

MessageSujet: Re: Et si Boucle D'Or était restée chez les trois Ours ?   Dim 23 Fév - 18:06


La douce captivité


En se rapprochant de lui, Klaw avait oublié ce qu'elle voulait lui demander. Son esprit se forgeant sur la musique comme si elle venait d'écouter un concerto et qu'elle venait féliciter le pianiste.

"C'est un bien beau morceau que vous venez de jouer là. Vous jouez depuis longtemps ?"


Elle secoua la tête. Non, ce n'était pas ce qu'elle voulait dire.

"C'est chez vous ici ?"

Elle avait la douce sensation de bien être dans cette salle, mais elle n'avait rien à faire là.
Son regard croisa celui du jeune homme qui, immobile semblait reprendre peu à peu son souffle. Il avait un certain charme dans son costume et il savait y faire avec les touches du piano.  
En attendant que le pianiste se calme, elle observa la salle. Les lumières venaient de s'allumées et laissait place à une immense salle Ils étaient seuls, avec le piano et leurs costumes. Elle remonta légèrement sa robe pour retirer ses escarpins. Et les jeter au sol. Elle n'avait jamais apprise à marcher avec et ce n'était pas le moment de tomber. Elle s'éloigna du piano pour ouvrir la porte au fond mais elle ne semblait pas vouloir s'ouvrir.

"Vous savez où nous sommes, au moins ?"


Elle était entrée dans une petite maison, il était donc impossible qu'elle se retrouve dans une pièce aussi grande. Ils devaient surement être ailleurs. Elle revint vers le pianiste.

"Vous allez mieux, Monsieur ?"

Elle posa sa main sur l'épaule de l'homme et la retira rapidement, il était gelé.

"Vous êtes congelé ! Vous êtes sur d'aller bien ?" S'enquit-elle de demander. C'était la seule personne qui se trouvait dans les parages. Il ne valait donc mieux pas le laisser mourant… Encore !







300 mots+ 5 rubis/MP

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evans D.Taylor
Démon supérieur
Démon supérieur
avatar

Messages : 526
Date d'inscription : 15/12/2013
Localisation : D.T.C

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Emmerdeur Nymphomane
Place dans votre clan: Aucun clan

MessageSujet: Re: Et si Boucle D'Or était restée chez les trois Ours ?   Dim 23 Fév - 19:08





Douce et éphémère sensation!








C’est vraiment étrange, à chaque fois que je tombe sur quelqu’un il se produit des trucs étranges. En plus de ça, toutes les personnes que j’ai rencontré jusqu’à maintenant étaient à tomber par terre. La jeune femme était ravissante dans sa robe. Et elle ne semblait pas trop vouloir porter les escarpins qu’elle s’était décidée à enlever. Dommage Cendrillon, j’aurais bien aimé te voir un peu plus longtemps avec. En plus elle était touchante, elle semblait paumée, et en même temps inquiète pour moi. J’avais finis par reprendre une respiration normale, et les bras baissé, je serrais et desserrais la poigne de mes mains comme pour me réhabituer à réutiliser mes mains. La sensation que j’avais eut avec le piano était toujours présente en moi mais je me contrôlais. J’ignore s’il s’agit d’un maléfice ou quoi que ce soit d’autre. Mais en observant la pièce j’avais l’impression d’être vraiment chez moi, d’entant… Ca faisait bizarre de retrouver un lieu qui m’était connu et où je n’avais pas remis les pieds depuis si longtemps. Mais en même temps, j’avais la sensation que ce n’était pas réellement chez moi. Comme une illusion parfaite. Je souriais au compliment de la jeune femme et je la fixais de mes yeux dorés. Répondant à sa question.
-Je crois… que nous sommes dans un endroit qui me rappelle mon ancienne demeure…

J’étais troublé, j’observais de nouveau la pièce. Il y avait des détails qui ne mentaient pas. J’étais vraiment chez moi, je me souvenais des tableaux, et de certaines choses qui me rappelaient les évènements qui s’étaient produits de part mon enfance. Là, tout près sur le sol, je me souvenais avoir joué avec Seth et d’avoir fait tomber un énorme vase qui avait fissuré une partie du carrelage. Puis sur la rampe d’escalier, il y avait toujours ce schtar qui montrait que le bois avait été abimé par un objet volumineux. Là encore c’était lorsque je m’étais amusé à foncer avec ma petite automobile et que, étant encore bébé je ne savais pas tourné, j’avais donc atterrit tout droit sur la rampe en bois massif. Par chance je ne m’étais rien fait, mais la voiture avait bien morflé. Tous ces souvenirs me perturbaient. Cet endroit était comme une prison pour moi, parce que j’étais toujours enfermé ici et que je voyais mes professeurs et les serviteurs de mon père avec qui je m’amusais à faire des misères avec mes dons de télépathie et de pychokinésie. Je fermais les yeux. J’aimerais tellement avoir encore ces pouvoirs. Je m’éclatais vraiment bien avec. Revenant à la réalité par la une main de la demoiselle sur mon épaule, elle sembla s’affoler en constatant que j’étais gelé. Mais je me tournais vers elle et je lui pris les mains dans les miennes. J’étais congelé, oui, mais je n’étais pas mourant. Loin de là.
-Non, ne t’inquiète pas, nous sommes déjà tous mort ici. Mon corps est glacé depuis que je suis tombé ici…

Je lui souris d’un ton qui ne me ressemblait pourtant pas. J’étais chaleureusement doux et sensible, mon regard n’était ni froid, ni mauvais. J’avais l’impression de m’être pris un flash et de planer. Puis je repensais à ce qu’elle avait dit sur mes talents au piano. Peut-être aimait-elle le piano… Mais qui était-elle ? Et d’où elle sortait avec sa robe de conte de fée ?

-Je m’appelle Evans. Merci d’avoir apprécier le morceau, mais ça faisait une éternité que je n’avais pas touché un piano… Quelque chose m’a littéralement attiré et poussé à jouer.







642 mots + 5 rubis/MP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Klaw
Métamorphe
Métamorphe
avatar

Messages : 440
Date d'inscription : 01/02/2014
Age : 22

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Employée aux sources chaudes
Place dans votre clan: Membre du clan des Peintures

MessageSujet: Re: Et si Boucle D'Or était restée chez les trois Ours ?   Dim 23 Fév - 19:27


Etrange



Klaw se détendit en entendant le son de la voix de l'homme qui la rassura sur son corps gelé.

-Moi je suis Klaw.

Elle lui sourit doucement en tapotant sa main. Elle était vraiment gelée !  Elle balaya une nouvelle fois du regard la salle. Apparemment c'était l'ancienne demeure d'Evans.

-Moi elle me rappelle une histoire que j'ai inventé pour mon petit frère. Cette salle. Ce piano. Nos vêtements… C'est étrange.

Il était toujours assis, en imaginant que ces lieux pouvaient représenter leur inconscient elle préférait l'éloigner du piano, quitte à donner l'impression d'être entreprenante avec lui.

-Mieux vaux vous éloigner du piano… Mon histoire s'avère être tragique. Et le fait que ce "quelque chose" vous ai forcé à jouer me confirme mes agissements.

Il semblait ne pas comprendre et alors qu'elle lui tenait toujours la main pour l'éloigner du piano elle résuma son histoire.

-J'espère que ces évènements ne soit qu'une coïncidence. Mais dans mon histoire, le pianiste se retrouve incapable de se défaire de sa musique. Un peu comme ce qui vous est arrivé.

Elle se retint de lui raconter toute l'histoire. Après tout il était gênant d'avouer qu'elle ressemblait à la pauvre petite princesse du royaume et lui au petit pianiste amoureux.
Elle réfléchit, comment faire pour sortir d'ici ? Elle se souvint alors de la porte derrière eux et demanda à Evans.

-Peux-tu ouvrir la porte qui se trouve derrière moi ? Je n'y ai pas réussi et j'imagine que tu es assez fort pour l'ouvrir…

Elle lui sourit, mais elle était un peu tendue. Ils étaient peut être enfermés dans leurs souvenirs et rien ne semblait leur en faire sortir.

Alors que leur regard s'étaient posés sur la porte. La musique reprit. Klaw se tourna, mais il n'y avait personne au piano. Elle se recula.




321 mots + 5 rubis/MP

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evans D.Taylor
Démon supérieur
Démon supérieur
avatar

Messages : 526
Date d'inscription : 15/12/2013
Localisation : D.T.C

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Emmerdeur Nymphomane
Place dans votre clan: Aucun clan

MessageSujet: Re: Et si Boucle D'Or était restée chez les trois Ours ?   Dim 23 Fév - 20:10





Joues encore une fois!








-content de faire ta connaissance… Klaw…

Drôle de prénom pour une si charmante jeune femme. Mais l’histoire de celle-ci m’intrigue. J’avais envie de connaître le fin mot de cette dernière. Je me laissais donc entrainé hors du champ du piano et elle m’emmena près de la porte. Les histoires tragiques, j’aimais ça plus que les histoires qui finissaient bien. Je pense que rien ici n’est une coïncidence, bien au contraire. Deux fortes raisons peuvent parfois être amenées à se rencontrer. Elle me demanda si je pouvais ouvrir la porte. Bien que je n’ai pas franchement envie de sortir de cette pièce, j’ignorais pourquoi alors qu’elle ne me rappelait que de mauvais souvenirs. Quand je fixais la porte, je m’approchais et tout à coup le piano se remis à faire des notes tout seul. Mon cœur s’emballa de plus belle et je me redressais en restant dos au piano.
Chopin: Etude in C Minor "Revolutionary" by Classical Music on Grooveshark

Je fermais les poings et restais toujours immobile, jusqu’à ce que la musique revienne dans ma tête. Cette fois-ci je m’attendais à la chose, j’avais déjà été manipulé une fois ça n’allait pas recommencer. Et pourtant j’étais en train de refaire la même chose. Je me baissais et je me bouchais les oreilles. Je fermais les yeux et je me mis brusquement à hurler à l’attention du pianiste invisible.

-TAIS-TOI!!

Et le piano cessa brusquement de jouer. Mais le décor changea du tout au tout, le sol se mis à trembler et par réflexe je me redressais et je me tournais vers Klaw, m’approchant d’elle en voyant le plafond et le sol se fissurer dangereusement. Je mettais une main devant elle comme pour la protéger et  je me reculais encore. Il fallait sortir d’ici alors je pris la main de la demoiselle et je fonçais vers la porte. D’un coup d’épaule je l’enfonçais mais rien n’y faisait, elle ne bougeait pas. Quand j’entendis un grincement derrière moi, je me tournais et je vis une poutre s’effondrer en faisant balancier vers là où nous étions, je donnais de violents coups de pieds sur la porte en jurant sur celle-ci de s’ouvrit. Elle finit par s’exécuter après coup et je poussais Klaw dehors, mais je n’eus pas le temps de me dégager complètement que la poutre me tomba sur la tronche et m’envoya valser à plusieurs mètres hors de la maison. J’avais pris un sale coup et j’avais glissé plusieurs mètres, ce qui me faisait un mal de chien. Mais au moins nous n’étions plus dans la maison et nous avions retrouvés nos véritables vêtements. Mais moi, j’étais bien amoché. Pourquoi j’avais pas ma psychokinésie ? Et pourquoi j’ai pas utilisé mon intangibilité ? Bordel, j’suis trop con !

-Haarg ! B… Bordel!







487 mots + 5 rubis/MP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Klaw
Métamorphe
Métamorphe
avatar

Messages : 440
Date d'inscription : 01/02/2014
Age : 22

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Employée aux sources chaudes
Place dans votre clan: Membre du clan des Peintures

MessageSujet: Re: Et si Boucle D'Or était restée chez les trois Ours ?   Dim 23 Fév - 20:44

Lorsque la musique reprit, ce fut un tout autre air qu'ils pouvaient entendre Evans hurla et, peu à peu, le sol se mit à craqueler et à se fissurer, les escarpins près du piano tombèrent dans le ravin et alors que la panique s'intensifiait, Klaw fut brusquement attirée vers Evans qui tenta le tout pour le tout en enfonçant la porte, elle ne bougea pas et le vide se rapprochait à grand pas, dévorant les dalles sur son passage seul le piano restait fixe. Pendant une fraction de seconde, Karolyn cru voir l'ombre de tout à l'heure apparaître sur le siege en jouant sur le clavier, ses gestes brutaux donnaient l'impression qu'elle frappait plus qu'elle ne jouait. Elle s'arrêta mais le piano continuait de chanter. Alors que la lumière de l'extérieur apparut L'ombre s'avançait rapidement des deux jeunes gens et Klaw se mit à crier:

-La sorcière !

Avant de se faire emporter hors de la pièce. En se tournant vers l'entrée de la maison elle vit Evans planer à plusieurs mètres avant de s'écraser au sol. La porte claqua. Ils étaient revenus sur Inferni.
Elle se leva et s'approcha d'Evans, elle le vit se redresser difficilement et jurer.  Elle chercha alors Evans de la main avant de trouver le sommet de son crâne et de lui caresser doucement les cheveux.

-Rien de casser ?

Elle attendit sa réponse avant de lui souffler un "merci" et de lui offrir un baiser sur son front. Avant de pouffer de rire. Bien qu'elle ait eut très peur, cette mésaventure l'avait beaucoup amusée.

Le noir s'installa à nouveau, elle redevint aveugle.
En ce levant, elle chercha sa canne, où l'avez-t-elle mise ?
Un caillou la fit tomber au sol et se fracasser par terre, la robe renversée laissant voir sa culotte. Rapidement, elle se releva et mit sa robe comme il faut, ramassant le "caillou" qui était en réalité sa canne. Elle avait ratée sa mise en scène. Tant pis pour elle ! Elle retourna ainsi vers Evans qui à son avis semblait ne pas comprendre

-Ah ! Au fait, je ne te l'ai pas dis: je suis aveugle.

Il était de l'autre côté.

379 mots + 5rubis/MP

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evans D.Taylor
Démon supérieur
Démon supérieur
avatar

Messages : 526
Date d'inscription : 15/12/2013
Localisation : D.T.C

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Emmerdeur Nymphomane
Place dans votre clan: Aucun clan

MessageSujet: Re: Et si Boucle D'Or était restée chez les trois Ours ?   Lun 24 Fév - 6:19

L



Trop mal pour bouger...








J'avais beaucoup de mal à me redresser. Je crois bien que je me suis cassé quelque chose, à moins que mon hypersensibilité me force à le croire. Je levais les yeux vers Klaw qui semblait me chercher à tâtons. Ses yeux fixaient dans le vide et j'eus un instant de fixation. Tout à l'heure elle avait l'air de bien voir et tout à coup... Elle était miro ou aveugle? Je grimaçais à la douleur de mon corps mais la caresse qu'elle passa dans mes cheveux me donna des frissons. Puis je la vis chercher quelque chose et se casser la gueule sur une canne en bambou. J'ouvris grand les yeux en voyant sa petite culotte. Elle s'était rapidement relevée. Dommage, j'avais une belle vue. Mais le fait qu'elle parle à un chien plutôt que moi me fit bien rire. Jr rigolais de plus belle et... Hargh! Putain non! C'est une mauvaise idée de rire. J'ai trop mal putain! Je reprends mon sérieux et m'approche de la demoiselle pour lui prendre la main et la ramener sur mon visage. Je fermais les yeux. Sa chaleur était très agréable.

-Je suis là beauté!

Je lui souris. C'est vrai que cette petite escapade dans cette maison m'avait plu, surtout pour rencontrer cette charmante demoiselle. Et puis, je sais maintenant que je ne pourrais pas jouer aussi bien que lorsque j'étais sous l'emprise de ce piano. A moins qu'il ait réveillé mon talent endormi depuis des années. Je lâchais doucement la main de Klaw pour qu'elle la récupère et je tentais de me redresser. Ce qui me valut une douleur fulgurante dans tout mon corps, en partant par les omoplates. Je grognais et jurais de douleur en retombant le cul à terre. Je crois vraiment que le choc, plus la chute m'avait fracturé quelque chose et j'avais trop mal pour me calmer. J'avais la respiration saccadée et la douleur me faisait trembler. Le truc c'est que je me touchais pour voir si j'avais pas un trou ou un truc du genre parce que j'avais vraiment trop mal. Mais heureusement, rien n'avait traversé mon corps que j'aimais tant. Je devais avoir des putains d'hématomes par contre. Je finis par m'allonger sur le côté. Parce que sur le dos j'avais trop mal.

-Je crois bien que je vais devoir rester là un petit moment...

Haaa! La vache, même comme ça j'ai mal en fait... Je finis par léviter par réflexe, au moins le fait d'être dans les airs ne m'écrase rien et j'ai moins mal. Je suis pas au mieux de ma forme et je suis vraiment d'humeur massacrante lorsque j'ai mal. Je me remets en position assise en regardant Klaw.

-J'aurais préféré être sous un meilleur jour mais je crois bien que je me suis fait fracassé en sortant de cette saleté de maison...




505 mots + 5 rubis/MP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Klaw
Métamorphe
Métamorphe
avatar

Messages : 440
Date d'inscription : 01/02/2014
Age : 22

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Employée aux sources chaudes
Place dans votre clan: Membre du clan des Peintures

MessageSujet: Re: Et si Boucle D'Or était restée chez les trois Ours ?   Lun 24 Fév - 17:06

Klaw sentit qu'on lui tenait la main et qu'on la déposait sur une peau douce et gelée. En l'entendant rire un peu elle ria à son tour.

-Oui, pardon.

Elle lâcha sa joue maintenant qu'elle savait où il était. Il était beau le duo de bras cassé tandis que l'un agonisait. L'autre cherchait à se repérer. Mais alors qu'Evans lui maintenait qu'il ne pourrait pas bouger. C'est là que Klaw eut une idée.

-Je peux toujours te proposer de passer chez moi. J'ai peut être ce qu'il faut pour te remettre en état. Et, en contre-partie tu seras mes yeux. On fait comme ça ?

C'était un échange équivalent, elle lui prêtait son corps, lui sa vue.
Elle était habituée à son époque à jouer ce genre de film. Elle était pourtant la seule véritablement handicapée lors de la promenade. Pour une fois, elle pouvait également servir.
Elle posa sa main doucement sur ce qui semblait être son épaule en souriant.

-Je te raconterai le conte de tout à l'heure comme ça.

Klaw réfléchit. Comment l'aider à avancer sans lui faire mal ? Elle longea son bras pour attraper sa main et lui sourit. En espérant ne pas le blessé plus qu'il ne l'était.

-Je vais te servir de maintiens. Tu n'as qu'à t'appuyer sur moi. Lui proposa-t-elle avec un sourire compatissant. La maison ne se trouvait pas très loin. Il fallait cependant faire un effort de coordination.

229 mots +2 rubis par MF

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evans D.Taylor
Démon supérieur
Démon supérieur
avatar

Messages : 526
Date d'inscription : 15/12/2013
Localisation : D.T.C

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Emmerdeur Nymphomane
Place dans votre clan: Aucun clan

MessageSujet: Re: Et si Boucle D'Or était restée chez les trois Ours ?   Lun 24 Fév - 18:06

L



La belle équipe de bras cassé...








Je rigolais à la proposition de Klaw. Elle aveugle et moi cassé de partout soutenue par la demoiselle. En prime j'étais immense et mastoc. Est-ce qu'elle allait réussir à me soutenir? J'en doutais mais je trouvais ça amusant de voir une p'tite dame porter un grand lourdeau comme moi. Alors que le lévitais légèrement, elle posa sa main sur mon genou, pensant surement qu'il s'agissait de mon épaule. J'eu un frisson et mes pulsions remontèrent doucement. Je me dégageais d'elle en pivotant dans l'air en position assise puis je me relevais pour toucher le sol. Un pied, puis deux. Je m'appuyais ensuite sur ceux-ci et la douleur revint comme un coup de fouet et je tombais mais je trouva le temps de me rattraper à l'épaule de la demoiselle en faisant attention à ne pas trop mettre de poids sur elle. J'etais franchement mal en point.

-Si tu as ce qu'il faut, je ne suis vraiment pas contre le fait de t'accompagner. Bien au contraire... Si tu me permets de rester me reposer un peu chez toi le temps que je récupère un peu.

Je lui souris... Bien que ça ne serve à rien étant donné qu'elle était aveugle. J'me sens vraiment con d'un coup. Je l'aidais du mieux que je pouvais à la relever et je passais mon bras autour de ses épaules. Je réessayais de me tenir debout mais mes jambes ne voulaient rien savoir et une foudre de douleur frappa encore mon dos. Je me cabrais et je gémissais avant de basculer en avant et de foutre ma tête dans les cheveux de la belle. Elle avait une odeur vraiment agréable mais les cheveux je suis pas trop fan, à manger c'est pas franchement bon. Je relevais la tête et je dégageais ses cheveux de ma bouche en crachouillant sant vraiment cracher. Argh! Pffaw! Vraiment pas bon les cheveux! Je rigolais et encore cett putain de douleur. Faut pas que je rigole merde!

-On peut dire que là on fait une belle équipe de bras cassés! Héhé! Je suis désolé de t'embarrasser et de me servir de canne...

Nous commencions ensuite à marcher. Je bpitais douloureusement et chaque pas était un vrai supplice. Je grimaçais à chaque fois mais je contenais la douleur intérieurement, j'avais envie de hurler mais je me contenais.

-Je suis un fantôme... D'oú mon corps gelé... Et apparemment les fantômes sont hypersensibles... Donc tout ce que je ressents, je le ressents au centuple. C'est un vrai calvaire mais ça peu avoir un certain atout.

Je ne sais pas pourquoi je lui disais ça à un moment pareil, surtout que c'était un peu inutile en soit de savoir ce que j'étais et ce que je ressentais. Mais je sais pas, j'avais eut envie de le lui dire. Histoire de justifier ma douleur et ma basse température corporelle.

-Klaw, c'est vraiment ton prénom? C'est un peu bizarre, non?

Oú alors, soit ses parents ne l'aimaient vraiment pas, soit le jour oú elle s'est fait griffer le cul par un chat ses parents ont décidé de l'appeler Klaw, ouais, comme les griffes. Enfin je dis au cul mais ça peut être ailleurs aussi.





519 mots +5 rubis par MF
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Klaw
Métamorphe
Métamorphe
avatar

Messages : 440
Date d'inscription : 01/02/2014
Age : 22

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Employée aux sources chaudes
Place dans votre clan: Membre du clan des Peintures

MessageSujet: Re: Et si Boucle D'Or était restée chez les trois Ours ?   Lun 24 Fév - 18:47


La douce captivité




Klaw hocha la tête et mena la marche. En avançant dans la direction qui lui semblait la plus évidente dans ce dont elle se souvenait. Elle suivit les directives d'Evans en avançant sous sa voix.


-Je suis débrouillarde. Il y a chez moi une carte assez particulière qui m'octroie la vue pendant quelques heures. Le temps s'est juste écoulée. Mais je n'aurais qu'à la réutilisé pour voir les dégâts.


Elle le releva doucement en pouffant.

-Ce n'est pas grave, je suis ravie de pouvoir t'aider Evans. Et puis, si tu n'étais pas venue m'aider dans cette étrange maison je ne serais plus là pour t'aider. Et puis, c'est une situation plutôt amusante que de voir une aveugle aider un voyant. C'est plutôt rare disons.

Elle serra un peu le poignet d'Evans pour ne pas le lâcher, il est vrai qu'il semblait plus lourd qu'il n'y paraitrait.

-Nous, les aveugles sommes un peu pareil. J'imagine… Nos sens sont plus précis et plus sensibles que ceux d'une personne normale. C'est une contre-parti, elle nous permet de survivre malgré tout. Et puis, dans cet endroit étrange et très psychologique, je pense qu'il est important de savoir se connaître. Ses qualités comme ses défauts. Et ma cécité est comme tu peux le dire: Un vrai calvaire, mais aussi un certain atout.

Elle avait les yeux clos, elle s'écarta de quelqu'un qui passait trop très d'elle.

-Comme par exemple, savoir se repérer, même dans le noir… Bon, ce n'est pas tout à fait vrai. Disons plutôt que c'est un moyen de nous maîtriser lorsque la nuit tombe. J'aurais sans doute moins peur que toi d'évoluer dans un espace sombre, car c'est comme ça que j'ai toujours vécu.

Elle ria doucement et laissa la lumière du soleil lui réchauffer le visage un instant.

-Toi qui vois. En quoi Est-ce un atout d'avoir un sens du touché plus développé ?

Elle écoutait attentivement la réponse d'Evans en souriant légèrement, il était évident que ce n'était pas pour les mêmes raisons.
Evans fut la seconde personne à lui demander son prénom. Elle se dit que se donner ce surnom n'était peut être pas une si bonne idée… Au moins dans le sens pratique.

-En réalité, je m'appelle Karolyn Amalia Lise Wieck. Mais pour des raisons pratiques, je préfère qu'on me nomme Klaw. Et puis… Ce surnom est assez… Précieux pour moi. Je préfère que l'on m'appelle ainsi. Mais si pour toi Karolyn c'est mieux alors, Appelle-moi Karolyn. Tu ferais mieux d'économiser tes forces maintenant… Contente-moi juste de m'indiquer le chemin. J'habite près des Sources chaudes, si tu vois où c'est…. ? Guide-moi jusque là et je pourrais me débrouiller pour nous emmener chez moi.



HRP:
 

434 mots +5 rubis par MF

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evans D.Taylor
Démon supérieur
Démon supérieur
avatar

Messages : 526
Date d'inscription : 15/12/2013
Localisation : D.T.C

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Emmerdeur Nymphomane
Place dans votre clan: Aucun clan

MessageSujet: Re: Et si Boucle D'Or était restée chez les trois Ours ?   Lun 24 Fév - 22:19

Par ici ma jolie! >>>C'est ici que ça s'passe!<<<
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et si Boucle D'Or était restée chez les trois Ours ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Et si Boucle D'Or était restée chez les trois Ours ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Boucle rohan
» info boucle de spa au plenesses
» Il était une fois Sophie la girafe
» "Ouais, ben c'était pas d'enfer ..."
» Il était une fois la légion [DVDRiP]Guerre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inferni, ville des enfers :: Flood et jeux :: Archives RP-
Sauter vers: