On nait avec une âme d'ange... On meurt avec un cœur de démon. Bienvenu en Inferni.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

INFERNI FERME SES PORTES POUR LES ROUVRIR SUR LE TOUT NOUVEL ENFER

>>>ICI<<<

VENEZ NOMBREUX!

Partagez | 
 

 Plus on est de fous, plus on j**** [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nexus.E Elozew
Démon de feu
Démon de feu
avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 31/08/2013
Age : 27

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Commerçant
Place dans votre clan: /

MessageSujet: Plus on est de fous, plus on j**** [TERMINE]   Dim 23 Fév - 13:16


Plus on est de fous, plus on j****
Ft Elena, Jun & Evans



Je me sentais mourir une seconde fois.

Je crois bien … que l’ennuie aura raison de moi. Depuis la visite de Taki, il n’y avait pas eut d’événement palpitant pour me tirer de cette routine monotone qui règne dans ma boutique. Oui, il y avait bien eut cette commande d’antidouleur qui m’avait permis de m’amuser un peu mais sinon … le calme plat. Et je dépérissais.

En plus, ma boutique était en chantier car bien entendu, les marques de brulés, et surtout l’odeur, ça ne pardonne pas. Donc je n’avais pas grand chose à faire sinon passer le temps. Et quoi de mieux que de visiter ? C’est vrai, je n’étais pratiquement pas sortit depuis mon arrivé ici, ça me ferait du bien.

J’entrepris donc de me balader et sans que je m’y rende compte, mes pas m’amenèrent au lac. Cette grande étendue d’eau cristalline qui m’appelait. De mon vivant, je n’avais pas connu de lac, mais la mer. Et j’étais un pro dans l’organisation des plages « posé dosé » avec des cocktails qui rendaient tout le monde « heureux ». Ah, c’était la belle époque.

Mais pour aujourd’hui, l’eau claire et le soleil brulant suffiraient à me rassasier. Arriver en face du lac, je me délestai de mes vêtements et les pliais soigneusement avant de les poser sur l’herbe verte. Nu comme un verre, dans mon état naturel, je glissais un orteil vers l’eau.

-OH bordel sa mère !

C’était froid.

Je pris mon courage à deux mains et je rentrais dans l’eau d’une seule traite et nageait jusqu’au m’habituer. Mes cheveux blonds se plaquaient contre mon froid et j’étais soudainement fier d’avoir mon beau tatouage tout frai. Il était compliqué mais oh combien amusant. J’avais écris sur les doigts de ma mains gauche « TAKE », une flèche stylisé sur ma taille pointait vers ma verge et dans mon dos, une immense flèche qui débutait aux omoplates et terminaient à mon délicat derrière et enfin, sur ma main droite « HARD ». Les plus dégourdit comprendront tout de suite le message.

Je sortis de l’eau après m’être bien dépensé et décidais de faire doré mon royale fessier au soleil, pour qu’on ait envi de le croquer. Je fouiller dans la poche de mon pantalon et en sortit une cigarette faite maison, je la coinçais entre les dents et l’allumais dans un claquement de doigt qui produisit une petite flamme.  Puis, je me couchais sur le ventre, profitant de la chaleur agréable du soleil sur mon dos et me détendit jusqu’à m’assoupir. Mais cela ne dura pas longtemps, car des bruits visiblement humains me tirèrent des bras de Morphée.

Putain, on peut plus dormir en paix le cul à l’air.


478 mots + 5 rubis/MP


Dernière édition par Nexus.E Elozew le Dim 16 Mar - 11:50, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Keito
Démon de feu
Démon de feu
avatar

Messages : 331
Date d'inscription : 13/10/2013
Age : 21

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Apothiquaire
Place dans votre clan: Général chez les lapinous

MessageSujet: Re: Plus on est de fous, plus on j**** [TERMINE]   Dim 23 Fév - 17:32

Mon entrainement n’est vraiment pas une partie de plaisir. Lyu est tout sauf un ange, mais c’est un bon maître je dois l’admettre. Je me suis levé tôt ce matin comme tous les matins depuis que j’ai vu Lyu. Je fais une vingtaine de fois l’exercice pour mes bras qu’elle m’a appris, puis je vais courir. Ça c’est ma petite habitude garder de l’endurance et surtout réussir à accéléré mes réflexes Pour ça j’utilise ma médaille de vitesse, bon je la contrôle pas vraiment, quand je l’ai utilisé je n’ai pas réussi à esquiver l’arbre qui avait devant moi. Du coup j’ai quelques égratignures sur les bras. Rien de bien ne grave, vu que je suis près du lac pourquoi ne pas aller prendre un bain au lieu d’aller chercher de l’eau au puits. Je m’avance donc vers le lac et m’assois un instant. Je joue avec mes petites flammes puis je décide de retenter ma chance avec les renards après tout rien à perdre.  Deux jolie renard de feu apparaissent un adulte l’autre non bah ce n’est pas trop mal je m’améliore. Les deux animaux viennent se coller à moi ce qui me fait rire.

-Quand je maitriserais mieux ce sort je vous donnerais un nom.


Je commence à me dévêtir entièrement pour aller faire un tour dans l’eau. Mais avant que je pose mon pied dans l’eau mon corps s’enflamme entièrement. Bordel je n’ai pas demandé ça en plus ça va faire cramer le sol. Chose que mes pieds commençaient à faire. Ni une ni deux je plonge dans l’eau.  Les flammes disparaissent aussi vite qu’elles sont apparurent. Les deux petits renards voulais me suivre mais je leur ordonne de rester la ou ils sont. Je lance un peu d’eau la ou la végétation commençais à prendre feu puis soupire un bon coup. Il me reste encore beaucoup de chose à apprendre. Mais bon je suis bien meilleur que la dernière fois que je me suis battu avec Alex ici.

Après quelques bonnes minute de détente j’aperçois une ombre bouger de l’autre côté du lac. On peut jamais être tranquille ici. Ni une ni deux je ressors de l’eau et m’habille avant de partir vers les arbres. Je ne sais pas qui c’est et pas envie de tomber sur Alex donc autant regarder d’abord c’est qui.  Les deux renard glapissent un peu mais se taisent vite. C’est un jeune homme qui manifestement est juste venu prendre du bon temps.

Je  commence donc à m’éloigner tranquillement. Je me demande bien ou je pourrais aller maintenant. Je marche un moment tout en faisant le tour du lac à une certaine distance pour ne pas déranger l’homme quand soudainement les deux renards cours vers lui en faisant une tonne de bruit et lui sautent dessus et mordent ses fesses. J’arrive juste après et les rattrape pendant qu’ils gigotent dans tout les sens pour continuer à attaquer, avant de se calmer brutalement je l’ai repose au sol.

-Désolé je ne m’attendais pas à ce qu’ils te foncent dessus comme ça.

Maintenant que j’étais la bah, disons que la situation est plutôt délicate surtout qu’il est entièrement nu. Je suis pas une âme sensible mais je dois dire que bon c’est pas mon genre de situation préféré.

590 mots + 5 rubis/Mp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evans D.Taylor
Démon supérieur
Démon supérieur
avatar

Messages : 526
Date d'inscription : 15/12/2013
Localisation : D.T.C

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Emmerdeur Nymphomane
Place dans votre clan: Aucun clan

MessageSujet: Re: Plus on est de fous, plus on j**** [TERMINE]   Dim 23 Fév - 18:12





Que Vois-je!! *^*





Seth m’avait parlé d’un lac l’autre soir. Elena aussi quand j’y pense. Et apparemment il semblait faire partie d’un territoire des lapins. Ça voulait dire que pouvait surement tomber dessus. Et puis ça avait l’air d’être un coin plutôt sympa quand même ici. J’avais marché un sacré paquet de temps depuis ma piaule pour arriver à ce foutu lac. Putain que ça faisait du bien après une grosse marche de poser son cul et de prendre un peu de soleil sur une pierre. Comme les lézards… J’avais pas trop envie de me baigner mais vu que j’étais un peu en hauteur je pouvais voir que je n’étais pas le seul à vouloir passer un peu de bon temps. C’était un plutôt bel homme et… Ho ! Je me redressais d’un coup et je bougeais mes narines en le fixant, il se déshabillait et se mettait entièrement nu. Ce qui, d’un coup me valut une petite bouffée de chaleur. J’avais sérieusement envie d’aller le voir et, pour le coup je n’avais pas envie de bouger tout de suite. J’avais envie de le mater faire trempette et je continuais pendant un bon moment lorsqu’il bronzait le cul à l’air. Hohoho ! Haa ! Mais faut pas que je vois des fesses si bien présentées comme ça! Ça ne me donne qu’une envie, venir les prendre sur un plateau !! Je tournais la tête de l’autre côté du lac en entendant du bruit et mes yeux eurent une lueur enjouée et réjouie.

Elle était là, avec ses cheveux d’un roux flamboyant, étincelants à la lumière du soleil. Elle était ravissante. Elena ! Elle aussi avait décidé de faire un peu trempette. Deux créatures de rêve sous mes pieds là, à l’instant. Que faire ? Attendre, oui, j’attendis qu’ils se rejoignent et que les renards de feu vinrent mordre les petites fesses de l’autre bel homme et je finis par descendre les rejoindre. Tout sourire, je m’approchais en silence dans le dos d’Elena et je vins caresser le renardeau qu’elle avait encore dans les bras. Puis je m’accroupis pour caresser l’autre à terre. J’avais un sourire doux et les petites bêtes étaient très calmes avec moi. Du moins elles n’avaient pas envie de me manger les fesses. Je me redressais vers Elena en la regardant dans les yeux et la saluais d’un regard aguicheur avant de me tourner vers le jeune homme dont les fesses avaient été mordues. J’y posais délicatement ma main sur ses blessures et étrangement une vague de fraicheur sorti de ma main. Je constatais que les morsures sur sa jolie peau se dissipèrent doucement. Puis je m’écartais du jeune homme en lui souriant.
-Eh bien ! Salut !  

Je me tournais vers Elena et je lui souris puis je vins lui faire un tendre baiser avant de me reculer doucement.

-Et content de te revoir, fatale créature !  

Je lui fis un clin d’œil et je gardais mon sourire doux. Pour une fois que je n’étais pas énervé.






528 mots + 5 rubis/MP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jun Yami
Sorcier
Sorcier
avatar

Messages : 301
Date d'inscription : 05/02/2014
Age : 29

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Barman
Place dans votre clan: Général

MessageSujet: Re: Plus on est de fous, plus on j**** [TERMINE]   Dim 23 Fév - 19:00

Depuis que j’étais arrivé j’avais vu plein de trucs sympas malgré certains désagréments. Bref je marche tranquillement dans le quartier neutre que je connaissais maintenant comme ma poche. Du coup après avoir fais  un tour chez les peinture d’après ce que Yukia m’avais dit je décide de partir vers un autre côté. Je marche encore pendant une bonne plombe, avant de me perdre encore une fois. Bah ce n’est pas grave ça me permets de découvrir de nouveau horizon. En plus aujourd’hui je suis de congé le patron à pas besoin de moi ce soir donc j’ai tout mon temps. Je marche tranquille et commence à marcher entre des arbres je ne suis pas retourné dans la forêt des autres là !

Je suis nul en orientation, mais pas à ce point quand même. Je suis sur de ne pas être au même endroit. Je continue mon avancer quand un espèce de sanglier géant arrive derrière et me course. Je suis téméraire mais pas à ce point je prends mes jambes à mon cou. Et je cours surtout aussi vite que possible. Une branche érafle mon visage au passage. Merde je vais devoir soigner ça… plus tard. Le sanglier massacre même les arbres non mais sérieux d’où sort cette poisse ? J’arrive sur un lac ou il y a trois personne dont un à poil. Et une jeune femme aux cheveux flamboyant. Et bien sur l’autre abruti qui est partie comme un lâche au M69. Je te retrouve enfin enfoiré ! J’arrive trop vite pour m’arrêter et franchement je n’ai pas envie de m’arrêter, je cours droit devant moi percute légèrement Evans, passe derrière lui et essaye de m’arrêter avant de tomber dans l’eau.

Mais bien sur c’était trop beau pour être vrai le sanglier fonce droit sur Evans et le percute le faisant lâcher la belle jeune fille qu’il embrassait il y a quelques secondes. Dans une belle réaction en chaîne il me bouscule je tombe dans l’eau et lui aussi quelque mettre plus loin avec le sanglier sur lui. Moi je me fais attaquer par un ban de piranha. Bah je n’ai jamais nagé aussi vite de ma vie. Je sort de l’eau avec quelques morsure  sur mes jambes heureusement rien de bien grave, par contre mes vêtement sont tremper et si jamais j’ai une érection je pourrais pas cacher grand-chose là. Je passe ma main sur mes égratignures qui pour la premières fois guérisse assez vite. En fait il sert à quelque chose se  sort. Je fini par regarder les deux inconnus qui eux bah ils ont eu de la chance de pas tomber dans l’eau !

460 mots + 5 rubis/MP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nexus.E Elozew
Démon de feu
Démon de feu
avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 31/08/2013
Age : 27

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Commerçant
Place dans votre clan: /

MessageSujet: Re: Plus on est de fous, plus on j**** [TERMINE]   Dim 23 Fév - 22:02


Plus on est de fous, plus on j****
Ft Elena, Jun & Evans



-Putain un serpent ! M’exclamais en me redressant subitement, claquant ma main contre ma paume de fesse mordue.

Je me retournais avec un regard accusateur vers le coupable qui était en fait un renard de feu. Merde, c’est petit mais ça à des dents ! Mon délicieux fessier était défiguré par une vilaine morsure qui me picotait quelque peu. Je suivis le renard de feu du regard et celui-ci se braqua sur une divine créature rousse que je devinais sans peine être un démon de feu.

Je fis un rictus que je ne pus même pas décrire et m’agenouillais sans pour autant  lâcher ma petite fesse endolorie.

-Et je ne m’attendais pas à ce qu’il me mange la fesse … je sais qu’elle est appétissante mais à ce point, grimaçais-je.

Puis, comme par magie, un bel homme la rejoint à pas de loup et moi, j’étais agenouillé, nu comme un nouveau né en face d’eux. Il caressa le renard puis il me fit un truc de bizarre sur la fesse, mais la brulure dû à la blessure disparu. Bon … j’avais pas l’impression que je devais stresser ou autre, j’avais vraiment aucune envie de me prendre la tête, une fesse mordue, c’est négligeable n’est-ce pas ? Puis, il se releva et embrassa la rouquine. C’était … inattendu mais pas désagréable à regarder. Avant de paraître suspect, j’entrepris de me rallonger sur le ventre pour cacher un problème qui pourrait à tout moment survenir sauf que je me figeais à l’étape quatre pattes. Une femme courait vers nous, un sanglier à ses trousses. Cela me rappela le bowling. Une belle réaction en chaine qui envoya valdinguer un peu tout le monde un peu partout. J’eus le réflexe de rouler sur le côté pour éviter de me faire piétiner et …

-Ah mes …

Je crois que j’avais roulé un peu trop vite. Je me roulai en boule sur le côté en attendant que ça passe. Bon dieu seigneur doux Jésus ! L’ennui avait disparu mais ma tranquillité également. Je me relevais vivement une fois la douleur passée et je posais mes mains sur mes hanches, exhibant mon tatouage fièrement, et fis un regard furieux qui fondit rapidement devant les sublimes créatures qui me faisaient face. Deux jeunes femmes et un homme, de ce que j’avais cru comprendre, une que je pouvais chauffer à volonté sans qu’elle s’enflamme.

-On peut plus pioncer tranquille sans risquer de se faire démolir le cul ?!

A tous les sens du terme.


431 mots + 5 rubis/MP


Dernière édition par Nexus.E Elozew le Lun 24 Fév - 22:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evans D.Taylor
Démon supérieur
Démon supérieur
avatar

Messages : 526
Date d'inscription : 15/12/2013
Localisation : D.T.C

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Emmerdeur Nymphomane
Place dans votre clan: Aucun clan

MessageSujet: Re: Plus on est de fous, plus on j**** [TERMINE]   Lun 24 Fév - 18:57





La poiiisse!!!





Pour une fois que je n'étais pas énervé. Oui c'est sûr! Mais ça ne dura pas. Bien que je lançais un sourire à Elena, je tournais la tête vers le beau blondinet en lui souriant aussi. Puis j'entendit du bruit alors je tournais la tête en direction de ce fameux bruit qui n'était autre que Jun... JUN!?! Coursée par un énorme sanglier! Je n'eus pas le temps de réagir qu'elle me bouscula, me détachant alors d'Elena... Puis je fus brutalement percuté par le sanglier qui m'envoya valdinguer. Vous avez déjà vu un type faire des ricochets dans l'eau? C'est comme si, un gars tombait de son jetsky à 180km/h sur l'eau. Parce que mine de rien l'eau à cette vitesse c'est comme du béton. Je faisais l'étoile de mer qui tournoyais dans les airs avant de rebondir brusquement sur l'eau à plusieurs reprises. Et quand je pensais que ça allait s'arrêter, je fus une nouvelle fois bousculé par ce putain de sanglier qui... QUI COURRAIT SUR L'EAU??!!! Bordel mais il se la joue à la Jésus oú quoi celui-là?!! Il courrait tellement vite qu'il marchait sur l'eau puis il sauta alors que j'étais encore en train de faire des ricochets de merde et le sanglier m'emporta sous son poids au fond de l'eau.

Ouais, comment dire! Mon humeur était littéralement passée de bonne à ultra mauvaise. Et j'étais grave en mode véner, là! Le sanglier essayait de remonter mais moi j'avais pas envie qu'il remonte tout seul. Je faisais du rodéo sous-marin sur le sanglier géant et je lui montrait qui c'était le patron. Tous deux on finis par remonter en flèche à cause des piranhas. Putain mais c'est quoi ce bordel!? Pourquoi y'a des piranhas dans un lac?! Nous étions sur l'autre rive plus loin et je descendais du sanglier qui finit par se barrer. J'étais tellement véner que je me rappelle même pas comment je suis arrivé dans le dos de Jun en une fraction de seconde, mais je me redressais de toute mon imposante taille avec un regard digne du pire assasin en pétard. Du sang coulait à flot sur mon visage ce qui foutait encore plus la trouille. Mes yeux dorés illuminés par la lumière du soleil n'étaient pas rassurants. J'avais du sang dans les yeux et je voyais rouge. Je levais les bras pour vouloir étrangler cette saleté de Jun malgré la douleur qui parcourait tout mon corps.
-Temeeee!! Juuu~n...

Quand un corbeau avec des dents vint me bouffer le crâne, j'avais le réflexe de battre des bras et de me protéger de ses coups de bec.
-Haa! Fous l'camp! Barre-toi saleté de piaf!!

Mais d'un coup, une multitude de ces saloperies vinrent sur moi pour vouloir me bouffer. Je reculais tout en me débattant et je trébuchais sur une racine. Je fis un roulé-boulé en arrière et je terminais ma course au bord de l'eau après m'être violemment cogné la tête sur une pierre, complètement KO. Évanouie avec mon sang qui coulait à flot et les piafs qui se régalaient sur mon corps inerte.




505 mots +5 rubis par MF
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Keito
Démon de feu
Démon de feu
avatar

Messages : 331
Date d'inscription : 13/10/2013
Age : 21

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Apothiquaire
Place dans votre clan: Général chez les lapinous

MessageSujet: Re: Plus on est de fous, plus on j**** [TERMINE]   Lun 24 Fév - 20:21

Je suis surprise de voir Evans là. Mais son bonjour est des plus agréables bien qu’il vient quand même de passer sa main sur les fesses du pauvre type que mes renards avaient attaqué. La blessure avait guérie du moins en apparence. Je rends son baiser au ténébreux. Un bruit attire mon attention venant des arbres. Une fille magnifique aux cheveux rose, coursé par… un sanglier géant ?! C’est quoi ce truc ! La femme bouscule Evans les deux tombe à l’eau mais Evans ricoche totalement sur l’eau avant de couler avec le sanglier. La jeune fille remonte à la surface. Je n’avais jamais vu de piranha ici… d’où ils sortent ? Je regarde l’inconnu qui se plain de pas pouvoir être tranquille, je lui souris.

- Tu as mal choisi ton endroit alors ou le mauvais moment surement…

Mes renard vont inspecter de près la jeune femme puis se mettent à se frotter à elle. Ils ont l’air de bien l’aimer. Je regarde vers Evans pour voir comment il s’en sort et finalement il se débrouille bien vu qu’il revient quoi que ses yeux plein de sang, ce n’est pas très jolie à voir. Il râle sur la jeune femme aux cheveux roses. Une certaine Jun… pas le temps de comprendre ce qui se passe un corbeau vient sur Evans celui-ci se débat avant de se cogner sévèrement sur le sol et de s’évanouir. Je vais rapidement le voir, il saigne beaucoup quand même. Je ne suis pas médecin mais j’ai bien sur moi quelques herbes de quoi le soigner et encore en superficie seulement. Je prends un peu d’eau et enlève délicatement le sang qu’il y a sur ses plaies histoire de voir mieux les choses. Je ne fais pas attention au jeune homme ni à la demoiselle de rose. Je ne sais même pas si le maudit corbeau est parti. Même si Jun avait piqué mon intérêt pour l’instant heu bah on à un homme à terre…*

328 mots +5 rubis par MF
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jun Yami
Sorcier
Sorcier
avatar

Messages : 301
Date d'inscription : 05/02/2014
Age : 29

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Barman
Place dans votre clan: Général

MessageSujet: Re: Plus on est de fous, plus on j**** [TERMINE]   Lun 24 Fév - 20:24

Bon dieu je suis trempé ! J’essors mes cheveux ils sont bien assez grand pour que je fasse ça ! Je regarde ensuite l’homme qui est nu…

-ça t’arrive d’être habillé ?

Puis je me tourne vers la fille rousse, hm pas trop mal. Ses petits renards viennent se frotter contre moi. J’aime bien les animaux, du coup je me baisse et les caresse doucement. Ils semblent m’apprécier. Peut de temps après je sens une présence derrière moi. Naturellement je me retourne et vois Evans qui n’a pas l’air content du tout, mais alors vraiment pas. On dirait qu’il essaie de faire peur à un mort avec ses yeux rouge de sang. Me regarde pas comme-ci j’avais fais exprès de t’envoyer voler avec un sanglier géant. Et puis ce n’est pas mon problème il a bien failli faire brûler là boite ou je travail.  On lui à jamais apprit à ne pas insulter les gens comme ça ? Je le regarde dans les yeux, je n’ai pas peur de toi je pensais que tu l’avais compris.

-Me regarde pas comme ça ce n’était pas intentionnelle, baka !

À peine fini ma phrase que le géant se fait attaquer par un corbeau je me recul pour ne pas prendre de coup par Evans qui se débat. Il tombe brusquement au sol et se cogne la tête, il perd connaissance. J’aurais bien voulu aller voir se qu’il a mais vu que c’est mon jour de chance la bestiole décide de sens prendre à moi et ce n’est pas un corbeau mais une tonne de corbeau qui arrive sur nous. Rah j’ai fais quoi pour mériter ça ? Je me débats tant bien que mal et finalement s’en faire exprès bien sur encore une fois. Je fais se soulever une grande vague du lac qui vient s’écraser brutalement contre nous quatre et la horde de corbeau. La vague est vraiment puissante les oiseaux s’enfuis et ceux qui non pas eu le temps meurt noyer. Nous on est projeter jusqu’aux arbres derrière nous.

La vague se retire dans le lac laissant une grosse trace mouiller au sol et de cadavre d’oiseau. Je tousse un peu et cherche les autres des yeux. Je repère Evans la rousse et enfin le second homme. Bon avantage à ne pas négliger Evans est tout propre maintenant et on à tous pris un bon bain. Je vais voir Evans quand même et vérifie qu’il est en vie, étant donné qu’il était inconscient il pourrait très bien avoir avalé de l’eau. Je passe mes main sur les blessures légère qu’il à pour le soigné ça je peux faire à peu près mais pas les grandes blessures. C’est à se moment que je me rends compte que moi aussi je saigne… mon arcade sourcilière saigne abondement et cache ma vu avec mon yeux droit. Je fini de faire un semblant de premier soin à Evans avant d’inspecter mes blessure rien de grave à par ma peau perforer à différent endroit à cause des oiseaux.

499 mots +5rubis par MF
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nexus.E Elozew
Démon de feu
Démon de feu
avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 31/08/2013
Age : 27

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Commerçant
Place dans votre clan: /

MessageSujet: Re: Plus on est de fous, plus on j**** [TERMINE]   Lun 24 Fév - 22:09


Plus on est de fous, plus on j****
Ft Elena, Jun & Evans



Des fous, ces gens étaient une bande de malade.

Depuis mon arrivé à Inferni, rien n’avait pu perturber ma tranquillité et j’y veillais. Je n’étais, de base, ni un aventurier, ni un bagarreur, alors pour aujourd’hui, j’avais mon compte de surprise. Et je crois bien que ce n’était pas fini car l’homme qui faisait maintenant plutôt froid dans le dos avec son visage plein de sang, s’avançait d’un pas furieux vers la bombasse aux cheveux roses. Et puis … je rêve ou il y avait des piranhas à l’endroit où je me trempais le spaghetti un peu plutôt ? Et moi, j’étais là, bouche bée jusqu’à ce qu’elle me demande s’il m’arrivait de m’habiller.

-Pas pour me baigner non, répondis-je en cherchant mes vêtements des yeux.

Dieu seigneur, ils avaient été piétinés, ils étaient froissés et pleine de boue, on aurait dit qu’un camion leur était passé dessus ! … J’étais à deux doigts de perdre mon sang froid. Je n’étais pas quelqu’un de pointilleux mais quand même, j’avais un minimum d’exigence ! J’attrapais mon caleçon (sauvé miraculeusement) et m’apprêtais à m’enfiler quand une nouvelle surprise fini de m’achever. Une nuée de corbeaux s’attaquait à la fille en rose et le gars semblait avoir perdu connaissance. Mince, je n’avais rien suivis. Pour couronner le tout, une immense vague m’envoya valdinguer dans le décor et je manquais de me faire empaler sur une branche d’arbre, me laissant une magnifique coupure ensanglantée sur le bas ventre. Et en plus, j’avais perdu mon caleçon dans toute cette pagaille !

-Aigo ! M’exclamais-je avec un soupire.

Je me relevais, essuyant le sang avec ma main et attrapais ma veste, pendue à un arbre, et l’attacha autour de ma taille. Je n’étais pas très protéger mais au moins, aucun oiseau ou autre animal agressif et non identifier ne viendra me chatouiller l’entre jambe. Puis, je rejoints le petit groupe qui c’était formé. Tous avaient l’air un peu amoché. Shinsha, va falloir que je pense à apprendre ces putains de sort. Je pensais pouvoir m’en sortir durant toute ma seconde vie avec le strict minimum (le kit de survie pour feignant) et bien non. Va vite falloir que j’apprenne à me défendre avant de me faire bouffer par une chenille belliqueuse.

-Fais voir ça trésor, dis-je en regardant en prenant le visage de la rosette en coupe, superficielle, ça pisse le sang, mais c’est pas grave, diagnostiquais-je.

Et oui et oui, depuis la visite d’un client un peu particulier qui s’avéra être le chef des lapins, j’avais en quelque sorte convertit ma boutique, en plus de la vente de produit illicite, en pharmacie, donc j’avais le strict minimum sur moi. Par contre, j’avoue que ça picotait le ventre, je notais mentalement dans un coin de ma tête que je devrais penser à désinfecter. Je m’agenouillais ensuite à côté du garçon et prit son poult et écoutait sa respiration. Apparemment, rien de grave mais je ne préférais pas tenter le diable donc je partis rapidement à la recherche de mon pantalon pour trouver ma sacoche de premier secoure. Je revins avec et l’ouvrit.

-NOON ! M’exclamais-je avec désespoir.

Toute mon herbe était mouillée …


518 mots +5 rubis par MF


Dernière édition par Nexus.E Elozew le Mar 25 Fév - 22:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Keito
Démon de feu
Démon de feu
avatar

Messages : 331
Date d'inscription : 13/10/2013
Age : 21

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Apothiquaire
Place dans votre clan: Général chez les lapinous

MessageSujet: Re: Plus on est de fous, plus on j**** [TERMINE]   Mar 25 Fév - 7:29

C’était quoi ça ? La vague puissante qui viens sur nous et nous emmène quelque mettre plus loin. Réflex je m’accroche à Evans si on le perd alors qu’il est évanouie le pauvre risquerait de mourir. Bon bah maintenant je suis toute tremper et le pire le peu de plante que j’avais sur moi aussi. Je fronce les sourcils et madame en rose vient guérir les blessures superficielles d’Evans. Ensuite l’autre homme que je ne connaissais pas regarde les blessures des deux loulous. Puis pousse un énorme cri je le regarde rapidement avant d’exploser de rire. Comme-ci ses plantes pouvaient être en état après cette vague.

-Reste la s’il te plaît je crois bien qu’il y a une ou deux plantes qui peuvent être utilisé pour soigner ses blessures dans le coin je vais les chercher bouge pas.

Je me relève et par rapidement dans les bois, je connais plutôt bien les plantes après tout c’est mon métier apothicaire. Je cherche près des arbres et un peu partout sur mon chemin en faite, des plantes au diverse utilité, mais surtout pour arrêter les saignements et favoriser la cicatrisation pour Evans. Bordel ça me saoule je ne trouve pas se que je cherche et je suis du genre pressé là. Au bout d’un moment je tombe des les plantes parfaite pour l’occasion. Je les ramasse rapidement et repars en courant ou était les autres. Je regarde l’homme inconnu et lui en donne la moitié.

- Aide-moi à les préparer sinon on n’en aura jamais fini.

Je sors de mon sac deux petit pots de en terre cuite matériel de travail et en donne un à l’inconnu. Je mets les plantes dessus et commence à les écraser du mieux possible une fois fait j’applique sur les blessures d’Evans et de la miss en rose, je laisse faire l’inconnu quand je n’ai plus de la substance.

309 mots +5 rubis par MF
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evans D.Taylor
Démon supérieur
Démon supérieur
avatar

Messages : 526
Date d'inscription : 15/12/2013
Localisation : D.T.C

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Emmerdeur Nymphomane
Place dans votre clan: Aucun clan

MessageSujet: Re: Plus on est de fous, plus on j**** [TERMINE]   Mar 25 Fév - 18:17





13 Treize 13





C'était le noir total. Pourtant malgré ça j'arrivais à entendre et sentir les gens autour de moi. Je sentais qu'on me tripotait. J'ignore ce qu'on me faisait mais ça picotait légèrement et c'était agréable. Puis tout à coup je me retrouvais à poil dans un endroit qui m'était famillier. En face de moi se trouvait mon chat empaillé qui me regardait encore avec son air d'abruti crevé. Mais il me sembla alors voir le bout de sa queue bouger. Et ses yeux briller d'une lueur féline et malicieuse. Je l'entendit miauler  et j'ouvris grand les yeux en me penchant sur la bête morte. Je devais m'être sacrémemt cogné la tête pour le voir bouger et l'entendre ce foutu Treize. Mais d'un coup je ressentis un violent vertige et ce fut comme si je basculais en avant. Puis tout se restabilisa et quand je repris conscience je me voyais moi. Du moins je voyais mes pieds et mon entrejambe. Je levais la tête, mais je ne pouvais pas, c'était comme si j'étais coincé, que ma tête ne voulait pas bouger, ni même mon corps. Je paniquais en ne pouvant rien faire à part regarder quand je vis mon autre moi se baisser à quatre pattes et me regarder fixement avec des yeux dorés et la même lueur que j'y avais vu plus tôt dans les yeux de Treize. Ha ouais! J'ai de beau yeux et un corps de rêve. Mais ça fait bizarre de me voir comme ça putain. Qui est le connard qui a prit mon corps, merde! Et pourquoi tu souris comme ça moi?! Hey! Ho! J'te cause! Te barre pas! Hey me laisse pas tout seul enfoiré!

J'ouvris brusquement les yeux pour fixer la première personne au dessus de moi: Elena. Je me redressais brusquement pour me lever d'une traite en entendant des battements d'aile. Un oiseau encore vivant de la vague de Jun tentait de s'envoler. Et d'un bon je courrus pour bondir sur lui et l'attraper. J'aivais comme une sorte d'instinct qui me forçais à faire comme les chats. Je ne me contrôlait plus. J'avais vraiment pris un putain de coup au crâne moi! Je courrus dans la forêt à quatre pattes avec le corbeau dans la bouche et je grimpais dans un arbre pour le bouffer. Nan mais putain c'est dégueux là! Treize? Qu'est-ce que tu fous avec mon corps! Rends-le moi tu me fait faire que des conneries!! Haa! Bweurg! Putain i'ai envie de gerber!
-WEOOOW!!

Nan mais tu nous joues quoi là!? Pourquoi tu te mets à miauler avec ma voix grave! Putain j'ai pas l'air franchement crédible là! Je préfère encore mes lunettes roses à coeur! Laisse moi mon corps Lucifer! Tu ne fais que me foutre la honte! Et arrête de souffler sur Elena et le beau gosse blond! Sur Jun tu peux, mais pas les deux autres. Ho! Hey! Putain me voilà que je descend de mon arbre pour venir me coller contre le blondinet et lui lécher la joue et le coin des lèvres. Nan mais hé!! Je peux le faire tout seul ça! Pas besoin de me faire me comporter en félin!


Diable qu'on me fasse reprendre mes esprits!!!




531 mots + 5 rubis/MP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jun Yami
Sorcier
Sorcier
avatar

Messages : 301
Date d'inscription : 05/02/2014
Age : 29

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Barman
Place dans votre clan: Général

MessageSujet: Re: Plus on est de fous, plus on j**** [TERMINE]   Mar 25 Fév - 19:00

Je recule un peu quand la jeune femme vient appliquer son espèce de pommade sur moi mais finalement je la laisse faire. Mon arcade sourcilière arrête de saigner. Je la regarde dans les yeux et murmure.

-merci…

Mais le moment de calme est de courte duré car Evans se lève et se met à faire des trucs bizarre. Je rêve ou il essaye de manger un corbeau… non mais sérieux il à vraiment un gros problème dans sa tête. Je le regarde inerte. Jusqu’à se qu’il aille lécher le beau blond. Non mais qu’est ce qui va pas dans sa tête !!!  Il est bizarre, je sais que c’est un fou de nature mais son comportement dépasse l’entendement. Je vais près de lui et le tiens par les épaules tant bien que mal. Il est vraiment très grand cet imbécile. Je le regarde dans les yeux.

-Bordel Evans calme toi ! j’ai pas fait exprès de te faire voler avec le sanglier et ne me tiens pas rigueur pour les corbeau parce que à cause de toi mon corps est presque qu’aussi amoché que le tiens.

Je détestais l’idée même qu’ils perdent la boule. À chaque fois  qu’on s’était croiser y avait eu des événements bizarre et inhabituelle et même si il a le don de me foutre en rogne avec ses conneries, mais je m’amusais bien avec lui au final. Après tout une vie sans événements c’est bien morne. Je m’appuie sur ses épaules et arrive à atteindre son oreille droite à laquelle je viens murmurer.

-tu peux me détester si tu veux baka, mais je tiens à m’excuser d’avance.

Je me recul et envoie un violent coup de poing dans son ventre. Vu son état ça devrais calmer ses ardeur étrange. Je l’accompagne au sol avec délicatesse. J’en profite pour lui faire un bisou au coin de la lèvre comme pardon. Ce qui m’arrache un sourire ça me fait penser à notre première rencontre. Je le regarde dans les yeux et le lâche totalement sur le sol légèrement mou grâce à la mousse.

-Laisse toi soigner veux-tu sinon tes blessures vont se remettre à saigner abruti.

Je me relève et regarde le blondinet.

-Excuse le il n’est pas dans son état normal…

374 mots + 5 rubis/MP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nexus.E Elozew
Démon de feu
Démon de feu
avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 31/08/2013
Age : 27

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Commerçant
Place dans votre clan: /

MessageSujet: Re: Plus on est de fous, plus on j**** [TERMINE]   Mar 25 Fév - 22:13


Plus on est de fous, plus on j****
Ft Elena, Jun & Evans



Tendre naïveté. Je crois que la rouquine n’avait pas bien compris car à peine eus-je finis de me lamenter sur mon sort qu’elle revint avec des herbes médicinales de qualités, elle devait s’y connaître et me pria de l’aider. Je le fis sans réfléchir et imita ses gestes. Je connaissais ces plantes bien entendu, mais je ne les avais jamais travaillé sous cette forme donc je préférais ne prendre aucun risque d’utilisation.

L’avantage avec cette vague, c’était que le brun était tout propre et pendant qu’elle s’occupait de son visage, je pu appliquer la pommade sur le reste de son corps. J’appliquais ensuite le reste sur l’entaille sur mon ventre et savourait les effets apaisants. Je déroulais ensuite mes effets personnels et inspectai mes aiguilles, mes flacons et soupirais … je n’avais plus rien à fumer, le manque allait se faire sentir.

Je pris une aiguille et un anti douleur de ma confection, spécialement conçu pour donner un petit coup de fouet en même temps que d’effacer toutes traces de douleur, avec cela, le brun serait sur pieds en un rien de temps. Je stérilisais l’aiguille avec une flamme et lui fis une piqure de la plus petite dose prescrite.

Sauf que je me dis que j’aurais pas du. Car peut de temps après, il bondit et agit bizarrement. Il voulu manger un oiseau ! Et je crois même qu’il le mangea, horrible. Puis il miaula avec sa voix grave et sans pouvoir m’en empêcher, j’explosais de rire. Le pauvre, toute crédibilité envolé. Cependant, j’arrêtais de rire quand il revint vers moi pour me lécher (après avoir manger un oiseau je cite).

-Arrête ça chatouille, dis-je en le retenant par les épaules et en tournant la tête pour éviter tout contact avec des restes d’oiseaux.

Et la rosette vint à mon secours et le mis à terre.

-Bon, dis-je en me relevant enfilant mon pantalon à défaut de caleçon et en remettant mon matériel dans ma sacoche, faut m’expliquer là. Parce que je n’ai jamais vu de traumatisme crânien aussi puissant.

Et je ne m’étais jamais fait agressé par des renardeaux de feu, un sanglier enragé et une vague géante mais ça … c’était un détail n’est-ce pas ?

Je tendis à la rouquine qui semblait la plus qualifier les bandes de gaze que j’avais pour soigner le brun et en plaquait une contre mon ventre pour retenir la pommade bienfaitrice.

-Nexus, me présentais-je en faisant un baise main aux deux demoiselles (je venais de la noblesse quand même).

Après tout, je semblais être le seul inconnu du groupe.


429 mots + 5 rubis/MP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Keito
Démon de feu
Démon de feu
avatar

Messages : 331
Date d'inscription : 13/10/2013
Age : 21

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Apothiquaire
Place dans votre clan: Général chez les lapinous

MessageSujet: Re: Plus on est de fous, plus on j**** [TERMINE]   Mer 26 Fév - 7:43

Après avoir passé la pommade et que le blondinet lui ai fait une sorte de piqûre… Evans ce lève mais comme un fou, il attrape un oiseau, essaye de la manger se comporte comme un chat quoi ! Ce qui n’est parfaitement pas normal ! À un moment la lady en rose intervient. Elle semble le connaitre. Mais je ne comprends pas leur relation… Enfin je prends un air fâché et regarde Evans.

-Elle à raison arrête tes bêtises que je puisse finir les premiers soins.

Je prends les bandes de gaze que Nexus me tend et lui souris.

-Je suis Elena, ravie de te rencontrer. Puis je me tourne vers la demoiselle en levant un sourcil. Et tu es ?  

Je m’accroupis près d’Evans et commence à placer les bandes de gaze sur les plaies de celui-ci. Ce qu’il peut être pénible aussi la pommade était à peine fixer qu’il à fait le guignol. Je me lève et regarde jun avant d’aller placer délicatement aussi une bande de gaze sur son arcade sourcilière. J’avais remarqué qu’elle semblait réticente à se qu’on la touche, mais bon la le choix pour toi aussi ma belle ! Quand à Nexus sa blessure était pas jolie jolie non plus mais il s’en est occupé donc tout va bien.  Je soupire et m’assois enfin en regardant mon beau ténébreux, qui devrais bien se tenir sinon je vais être obligé de le calmer définitivement quitte à l’assommer de douleur. Après tout je suis docteur et je ne sais pas s’il a besoin d’une intervention. Pourtant ses blessures ne m’ont pas l’air grave juste il doit se reposer un peu le temps que la pommade agisse bien. Dommage que je n’ai pas ce qu’il faut pour l’attacher.

291 mots + 2 rubis/MP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evans D.Taylor
Démon supérieur
Démon supérieur
avatar

Messages : 526
Date d'inscription : 15/12/2013
Localisation : D.T.C

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Emmerdeur Nymphomane
Place dans votre clan: Aucun clan

MessageSujet: Re: Plus on est de fous, plus on j**** [TERMINE]   Mer 26 Fév - 11:05





Tu ne payes rien pour attendre Treize !





Treize, dès que je te chope je te fait brûler ! Nan mais sérieux ! Arrête de me faire faire n’importe quoi. Voilà que Pink Lady vient essayer de me calmer, bah bon courage. Elle essaye de me retenir de lécher le blondinet mais c’est d’elle maintenant que je m’occupe. Alors qu’elle me parle pour me raisonner –au passage je voudrais bien me réveiller !!!- elle s’avance vers moi pour me murmurer qu’elle s’excuse… de quoi ? J’allais le savoir, sauf qu’avant qu’elle ne me fourre son poing dans le bide je vins déposer mes lèvres sur les siennes et je tournais la tête sur le côté, elle venait de faire remonter le piaf que je venais de bouffer.
-Ourf !

Ouais, ourf ! OUF surtout ! Merci d’avoir fait ça, maintenant j’ai envie de gerber mais au moins je commence à reprendre le contrôle de mon corps. Bien évidemment, je m’évanoui de nouveau et je me laisse soigner dans ma nouvelle inconscience. Qu’elle était douce la belle Elena avec moi. J’avais envie d’être dans ses bras qu’elle me réchauffe de sa chaleur douce et agréable. Je la sentais passer ses mains sur mon corps et mes poils se hérissèrent tout seul. J’avais la chair de poule alors que c’était moi le plus gelé dans cette histoire. Je dormais bien maintenant que l’autre matou m’avait laissé la place. Je dormis au moins 20 bonnes minutes le temps de récupérer un peu et de laisser agir les pansements qu’on m’avait fait. Au bout d’un moment je finis par rouvrir les yeux et regarder le ciel et ceux qui étaient autour de moi. Pris d’une soudaine envie de gerber. Je me redressais et j’allais directement me mettre derrière un arbre pour gerber le corbeau que j’avais bouffé qui ne passait vraiment pas. C’était même archi dégueu ! J’allais chopper une saloperie à coup sûr. Putain Treize ! Sérieux je vais me faire une joie de te faire souffrir ! Même si t’es empaillé enfoiré ! Haa ! En plus ma gorge me brûlait c’était une horreur, tout ce que je régurgitais je le sentais passer, me déchirant la trachée bien comme il faut. Et en plus le sang passait aussi dans mes narines. Bwarg ! Ce que je déteste ces moments. Ca me rappelle les fois où j’avais une gastro mortelle étant petit. Bon heureusement je gerbais juste, mais quand même. C’était éreintant. Une fois que j’avais tout régurgité l’animal je me redressais et je m’essuyais la bouche avec le revers de ma main en respirant difficilement. Je fermais les yeux pour me calmer. J’allais avoir besoin d’un sérieux bain et de me laver les dents… Me désinfecter les dents serait le mot plus approprié. Quelqu’un à de la javel ? Ou de l’alcool à 90° ? Je regarde mes mains et je touche les pansements que j’avais sur la tronche. Je revenais vers les filles et le beau gosse. J’étais calmé, enfin, j’avais repris le contrôle de mon corps, mais je n’allais pas leur expliquer ce détail. Faire passer ça sur le coup que j’ai pris à la tête.

-Désolé… Et merci de m’avoir soigné…

Je fouillais mes poches en faisant la Macarena à la recherche d’un truc à bouffer pour faire passer le goût du sang et de la chair. Je trouvais dans la poche de ma veste un paquet de sucettes que je n’avais pas encore ouvert. La chance, l’intérieur était encore stérile. Je l’ouvrais et je sortis une sucette, retirais son emballage et je la fourrais dans ma bouche. Hoo ! Putain ! C’est trop bon ! Ca picote la langue mais au moins je sens le goût sucré virer le gout du sang. Je restais planté comme un bêta avec ma sucette dans la bouche et le regard sombre, les sourcils froncés et les yeux plissés. Je devais vraiment avoir l’air con comme ça. Mais je ne bougeais pas et je profitais de ma sucette au goût de fruits. J’avais besoin de sucre, ça avait pour effet de calmer mes ardeurs et de me détendre.




678 mots + 5 rubis/MP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jun Yami
Sorcier
Sorcier
avatar

Messages : 301
Date d'inscription : 05/02/2014
Age : 29

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Barman
Place dans votre clan: Général

MessageSujet: Re: Plus on est de fous, plus on j**** [TERMINE]   Mer 26 Fév - 17:50

Je regarde Nexus en dégageant ma main, puis la demoiselle se présente sous le nom d’Elena. Ah mais oui je me souviens qu’Evans m’en avait parlé lors de notre rencontre ! sur le coup j’ai pas repensé à ça mais c’est vrai qu’elle correspond à la description. Elle vient poser un bandage sur ma blessure, naturellement j’ai envie de me reculer, mais je sais que de toute façon je n’ai pas le choix et puis sinon je ne vaudrais pas mieux que l’abruti. J’attrape sa main quand elle à fini.

-Merci, je suis Jun, Jun Yami.

Evans était un incorrigible pour avoir posé ses lèvres sur les miennes. Enfin valait mieux avant qu’après qu’il vomisse son corbeau tout fraichement ingurgiter. Evans remercie et s’excuse de son comportement idiot. Je soupire et lui adresse un léger sourire. Décidément on part toujours sur un mauvais pied lui et moi. Enfin la situation semble calmée. J’espère qu’il ni aura pas d’autre  chose bizarre pour aujourd’hui…

J’ai peu être parler trop tôt, en voulant avancer je trébuche, chose qui ne m’arrive jamais, sur la belle Elena, l’entraine dans ma chute et l’embrasse. Très agréable ce baiser sauf que j’ai une main posé sur un de ses seins. Jusqu’à là je dirais que ce petit coup de poisse est plutôt bénéfique. Mais ça c’est sans compter sur mon corps qui réagit inhabituellement vite. Mon engin monte au garde à vous. C’est quoi ce bordel ?! À tous les coups elle la sentie, en générale je préfère en parler plutôt que les gens le découvre comme ça. Je me relève rapidement, mais mes vêtements encore trempé laissent apparaître une belle grosse bosse. Et merde ça craint je me recul et me met dos à tout le monde. Bon je m’inquiète pas pour Evans il est courant mais je sais que ça peut en choquer plus d’un. Là je dois avouer qu’il me faudrait un truc bien chiant qui arrive que je redescende vite fait bien fait. J’aurais bien fait un plongeant dans le lac mais vu que je suis déjà mouillé ça sert à rien ça n’aura aucun effet. Et le pompon je suis devenu tout rouge et merde ce n’était pas le moment pour avoir une érection soudaine. tout en ayant le dos tourner au trois autre.

-Désolé je ne voulais pas...

387 mots + 5 rubis/MP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nexus.E Elozew
Démon de feu
Démon de feu
avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 31/08/2013
Age : 27

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Commerçant
Place dans votre clan: /

MessageSujet: Re: Plus on est de fous, plus on j**** [TERMINE]   Jeu 27 Fév - 1:13


Plus on est de fous, plus on j****
Ft Elena, Jun & Evans



Elena et Jun, voici donc le prénom des deux magnifiques jeunes femmes qui me tenaient compagnie. Je pensais que le calme allait enfin revenir pour que nous puissions faire plus ample connaissance et profiter pleinement de notre après midi. Cependant, le destin sembla s’acharner contre nous car le brun un peu loufoque se releva de nouveaux et alla rendre les restes de son « festin » derrière un arbre.

Je ne dirais pas que c’était précieux, mais vous savez, quand quelqu’un vomit près de vous, cela vous donne cette satanée remonté de bile acide dans la gorge qui donne la nausée. Donc à cet instant précis, j’avais envi de vomir également, mais je me retins courageusement car je ne pouvais pas perdre la face (disons, plus que ça ne l’était maintenant) devant les jeunes femmes. Je me tins donc droit, faisant mine de regarder le ciel jusqu’à ce qu’il revienne et croque dans une sucette avant de s’excuser.

Et le calme fut de courte durée.

Car il se passa quelque chose que je n’avais pas revu depuis les orgies que j’organisais dans la villa de mon cousin. J’avais tourné les yeux à peine une seconde que les deux femmes s’embrassaient sur le sol. Mais … il y avait tout de même quelque chose qui me titillait.

-Attendez, tout le monde à droit à un baiser sauf moi !

Depuis que je les avais rencontré, tout le monde avait déjà embrassé tout le monde. Etait-ce une façon de se dire bonjour dans leur groupe ? Si oui, moi aussi je voulais m’intégrer. Je n’eus cependant pas le temps de m’offusquer longtemps car ma voix se brisa dans ma gorge quand je vis un détail qui ne devrais justement pas être là.

J’écarquillais les yeux, ouvris la bouche et attrapais mes cheveux blonds entre mes doigts tatoués. Je n’y croyais pas, la philosophie de toute une vie bouleversée en un baiser (qui m’avait d’ailleurs donné très chaud même si le léger détail m’avait refroidie aussitôt).

-Non, soufflais-je à mis voix lorsqu’elle s’excusa (je ne voyais pas pourquoi d’ailleurs).

Je les regardais tous à tour de rôle, essayant de capter la moindre réponse qui pourrait sauver mon âme tourmentée par cette découverte.

-Ottokh-ke ! M’exclamais-je dans ma langue natale, c’est à dire le coréen, avant de répéter pour qu’ils comprennent. Comment ?!

Je ne portais aucun jugement sur elle/il enfin Jun, ce n’était pas vraiment sa condition physique qui m’intéressait mais plutôt ce que j’allais en faire.

-Je prend les femmes et me fait prendre par les hommes … mais comment je dois faire avec toi ?! M’exclamais-je complètement déboussolé.


467 mots + 5 rubis/MP


Dernière édition par Nexus.E Elozew le Ven 28 Fév - 21:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Keito
Démon de feu
Démon de feu
avatar

Messages : 331
Date d'inscription : 13/10/2013
Age : 21

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Apothiquaire
Place dans votre clan: Général chez les lapinous

MessageSujet: Re: Plus on est de fous, plus on j**** [TERMINE]   Jeu 27 Fév - 15:43

Elle était donc Jun ? Charmant prénom. Japonais il me semble. Evans se relève et va vomir son repas cru. Il règne un silence de mort jusqu’à son retour ou il s’excuse et prend une sucette dans la bouche. Je le comprends on ne peut pas dire que le gout de vomi sois le meilleur.

La demoiselle semblait détendu peu être un peu trop car elle trébuche sur moi. L’action ce passe très rapidement, je me retrouve au sol mes lèvres contre les siennes. J’ai même le droit à une main sur mon sein. Mes yeux ne cachent pas ma surprise quand je sens gonfler quelque chose qu’aucune fille ne devrait avoir. Elle s’excuse tout en nous faisant dos comme pour ce caché. Je me relève doucement et la regarde.

-Ce n’est pas grave…

Difficile de cacher ma surprise dans ma voix. Je n’ai rien contre les travestis mais je ne mis attendait pas, vraiment pas. Son corps ressemble comme deux goute d’eau à celui d’une femme. Ce n’est pas exactement à mon époque qu’on aurait pu avoir un changement aussi précis… Je regarde Nexus qui se plain de pas avoir eu de bisous, ce qui me fait sourire je suis sur qu’Evans sera ravi de réparer cette erreur. J’ignore la remarque de Nexus que je juge très mal placer. Je vais près de la jeune fille mais ne la touche pas, je me place devant elle et lui sourit.

-Ce n’est rien tu sais.


J’abordais maintenant un air détendu après tout je suis ouverte à toute forme de différence. Bon la découverte choque un peu, mais je n’ai jamais rejeté quelqu’un pour si peu. Bien sur comme tout le mon j’avais mes critère, mais j’avais pris pour habitude de ne me moquer de personne, particulièrement les handicapés et ceux qui fond ce type de choix dans leur vie. Après tout qui suis-je pour juger les autres ? Mes propres choix n’avaient rien de glorieux non plus.


322 mots +5 rubis par MF
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evans D.Taylor
Démon supérieur
Démon supérieur
avatar

Messages : 526
Date d'inscription : 15/12/2013
Localisation : D.T.C

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Emmerdeur Nymphomane
Place dans votre clan: Aucun clan

MessageSujet: Re: Plus on est de fous, plus on j**** [TERMINE]   Jeu 27 Fév - 20:10





De la viande fraiche!





J’avais le regard dans le vide un moment, en fait je pensais à Seth, j’avais envie qu’il soit là pour s’amuser avec moi. Je fronçais les sourcils et croquais à pleine dent dans ma sucette. Je n’aime pas sucer trop longtemps. Je croque le bonbon et j’avale les restes de celui-ci. Le goût est bien meilleur et ça m’a un peu lavé la bouche. Mon attention se reporte de nouveau sur le groupe, je baisse les yeux en voyant Jun tomber sur Elena et en voyant une bosse dans le pantalon de la Pinklady je ne fais que hausser un sourcil et observe le beau blondinet qui est choqué et dont sa plainte de ne pas avoir eu le droit à un baiser me revient en mémoire. Je fourre le bâton de la sucette que j’étais en train de mâchouiller dans ma poche et je m’approche brusquement de lui pour le ramener contre moi en lui posant une main aux fesses et je me baisse pour venir lui donner un gros patin. Je me redresse après avoir bien pris mon temps et je me lèche les lèvres en le regardant. Je tourne la tête vers Jun et esquisse un fin sourire malicieux. Répondant par la même à la remarque de Nexus sur comment il doit s’y prendre avec un trav’.
-Tout simplement comme un homme et comme une femme ! Et si tu aimes te faire prendre, on peut s’arranger.

Ca y est ! Ma libido est au taquet ! J’ai une folle envie de sauter tout ce qui bouge là maintenant. Je meure d’envie de me faire toutes les personnes qui sont ici présentes. Je lance un regard aguicheur à Jun qui nous tourne le dos puis je prends une autre sucette que je décortique et que je fourre dans la bouche du blondinet et je viens derrière lui pour me coller dans son dos et je passais mes mainspar dessus ses épaules pour l’enlacer et venir caresser son torse nu et lui mordiller une oreille en lui murmurant mon prénom pour une sensuelle présentation. Il n’y a pas à dire ! Il ne me laisse pas indifférent.
-Je m’appelle Evans, heureux de faire ta connaissance, blondinet !

J’avais l’attitude parfaite du prédateur en rut !







373 mots +5 rubis par MF
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jun Yami
Sorcier
Sorcier
avatar

Messages : 301
Date d'inscription : 05/02/2014
Age : 29

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Barman
Place dans votre clan: Général

MessageSujet: Re: Plus on est de fous, plus on j**** [TERMINE]   Ven 28 Fév - 15:53

Cet enfoiré ne pense qu’au sexe ou quoi ? Non mais sérieux comme-ci je comptais le laisser me toucher. Je soupire et me relève je me suis un peu calmé la belle Elena est devant moi et me dit que ce n’est rien. C’est vrai je n’ai pas honte de ce que je suis, mais j’aime bien pouvoir annoncer la chose de façon posé. Je me relève et remercie d’un regard Evans pour sa réponse clair sur la question de Nexus.

Lui il ne perd pas de temps en tout cas Nexus qui se plaignait de n’avoir embrassé personne… était servit avec le grand brun, il ne lui en fallait pas beaucoup pour reprendre du poil de la bête. C’est bien Evans fidèle à lui-même. C’était appréciable de voir que même blesser son esprit totalement pervertit était là, bien que je me serais fait une joie de lui enlevé cette expression provocatrice sur le visage comme si il avait gagné quelque chose. Je regarde Nexus.

-Pas besoin de te poser la question je ne compte rien faire avec toi.

Il m’en fallait peu pour reprendre contenance, droit je tourne le dos à ses messieurs je soupire. Et commence à m’éloigner du groupe. Rah rien à dire malgré ce denier événement je m’étais bien amuser quand même. Bien que la suite d’évènement tous plus fou que les autres me troublais. Je m’arrête soudainement, ah et puis zut ! je retourne vers eux en courant fait un bisous sur la joue à Evans et lui susurre se que seul lui pouvait entendre.

-Finalement ce n’est pas aujourd’hui qu’on va régler nos comptes mon beau, mais en faite on est plus ou moins quitte.

Je me tourne et impose aussi un bisou sur la joue de Nexus et Elena puis leur dit.

-Au plaisir de vous revoir !

Je repars en leur faisant signe de la main, il va quand même falloir que je me fasse sécher avant de rentrer en ville. Et puis je crois que je vais aller dormir je suis épuiser à cause de toute ces bétises…

340 mots +5 rubis par MF
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nexus.E Elozew
Démon de feu
Démon de feu
avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 31/08/2013
Age : 27

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Commerçant
Place dans votre clan: /

MessageSujet: Re: Plus on est de fous, plus on j**** [TERMINE]   Ven 28 Fév - 21:33


Plus on est de fous, plus on j****
Ft Elena, Jun & Evans



Bien sûr que ce n’était pas grave, c’était simplement surprenant. Et la réponse d’Evans me parut tellement évidente … c’est vrai. Arrêtez de penser comme un programme logique bien huilé de mes anciens cours de science de l’ingénieur, le cerveau humain ne fonctionne pas comme des portes logiques avec seulement deux choix « Oui » ou « Non », « Homme » ou « Femme ». Il allait sérieusement falloir que je me recycle et passer en mode analogique, cela devenait une urgence. Mais pour le reste, je ne trouvais pas cela choquant. J’aurais voulu le lui dire, pour la/le (je ne savais plus quoi penser maintenant, n’y a-t-il aucun déterminant qui fasse le juste milieu ?) hum … pour que cette charmante créature (feinte du siècle et bim pour le dico) soit rassurée. Mais Elena me devança et franchement, je ne savais pas quoi lui dire. Devais-je utiliser la version « cela n’a aucune importance à mes yeux, je chercherais ton regard sans faiblir » que j’aurais servis à une demoiselle ou plutôt « franchement, cela n’est pas grave, tu es à croqué tout de même » que j’aurais plutôt servis à un mec.

J’ouvris la bouche pour me lancer, préférant rester élégant dans ma façon de s’adresser aux jeunes filles (même si ce n’est qu’en apparence) mais je fus couper par Evans qui se montra très entreprenant. Ce n’était pas déplaisant loin de là, et je crois que j’en eus pour mon compte car j’eus un long frisson d’appréhension qui me chatouilla le dos (vous savez, celui que vous ressentez quand vous savez qu’il va vous arriver quelque chose mais vous ne savez pas encore quoi. C’était à mis chemin entre l’excitation, l’impatiente, la gêne car nous n’étions pas seul, et une petite crainte sourde). C’était un baiser en son, lumière et effet spéciaux.  En plus, il s’amusa à parler d’une voix suave dans mon oreille, tout pour me faire craquer. Mais je ne voulais pas offrir un tel spectacle à Elena et Jun donc je restais le plus droit possible, le regard fuyant pour faire descendre la chaleur qui me dévorait le corps. Puis, il m’enlaça par derrière et me mit une sucette dans la bouche (j’espérais juste que ce n’était pas les horribles sucettes au goût de pastèque que personne ne voulait).

Je m’éclaircis la voix pour reprendre un peu de contenance et le repousser gentiment, sauf que je n’en eus pas l’occasion.

Je sentis mon petit cœur se briser comme si une femme cruelle au corps de rêve avait marché dessus avec des talons aiguilles de 14 centimètres. Oh monde cruel ! Je n’étais pas un mauvais bougre, j’étais certes un peu porté sur la chose mais j’avais un cœur sensible et là, je venais de me prendre le râteau de l’année devant deux charmantes personnes.

-C’était à titre indicatif, dis-je avec une petite voix en la regardant partir.

Machinalement, je me blottis dans les bras d’Evans pour chercher du réconfort. Je détestais cette sensation d’être repoussé, haït ou autre. J’avais vraiment horreur de ça, j’aimais les gens moi. Qu’importe qu’on soit amant, ami ou juste voisin. En plus, je me disais qu’elle partait à cause de moi alors qu’elle semblait bien amie avec les autres. Peut-être devrais-je limiter la casse et m’en aller pour qu’elle puisse au moins finir sa journée agréablement.

-Je vais m’en aller, dis-je en détachant mon tee-shirt de ma taille pour l’enfiler. Je crois que j’en ai assez fait pour aujourd’hui.


575 mots +5 rubis par MF
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Keito
Démon de feu
Démon de feu
avatar

Messages : 331
Date d'inscription : 13/10/2013
Age : 21

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Apothiquaire
Place dans votre clan: Général chez les lapinous

MessageSujet: Re: Plus on est de fous, plus on j**** [TERMINE]   Lun 3 Mar - 9:57

Bon il semble que Jun est mis un râteau mémorable au pauvre Nexus. Cette fille est totalement folle je ne comprends pas comment elle fait pour passer de je suis gêné  à « au plaisir de vous revoir ». D’ailleurs elle glisse un petit mot à Evans, je me demande bien quand quel circonstance ils se sont rencontré ces deux là. Parce qu’il ce prenne la tête puis comme si de rien était elle lui fait un bisous sur la joue je comprends vraiment pas.

Nexus surement encore sous le choc semble heu bah démotivé lui qui réclamais des bisous s’en va aussi. Je ne pense pas qu’il fallait le prendre comme ça. Jun à l’air d’être quelqu’un qui dit facilement ce qu’il pense, mais ça ne veux pas dire qu’il n’aurait pas pu s’amuser. Surtout Evans qui devient chaud comme la braise en quelques secondes. Et personnellement je n’ai pas envie de ce genre de relation aujourd’hui. Bien qu’Evans est très appréciable. Je le regarde et lui sourit.

-Tu devrais le rattraper…je ne pense pas qu’il te dira non.

Je soupire un peu, quel début de journée explosif. Je me rapproche d’Evans et l’embrasse tendrement avant de prendre le large en lui faisant signe de la main. Dans tout ça je ne me suis pas vraiment détendu. Je ne sais pas trop quoi faire. Ou est ce que je pourrais être tranquille sans rester enfermer dans mes appartements ? Je marche tranquillement, je dirais même que j’ère jusqu’à la ville.
Heureusement qu’il y a du soleil sinon j’aurais du passer chez moi pour me changer, mais là mes vêtements était quasiment sec. Finalement même si c’est mon jour de congé je pense que je vais allez travailler au magasin, au moins là bas normalement je serais au calme avec mes plantes.

322 mots + 5 rubis/MP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evans D.Taylor
Démon supérieur
Démon supérieur
avatar

Messages : 526
Date d'inscription : 15/12/2013
Localisation : D.T.C

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Emmerdeur Nymphomane
Place dans votre clan: Aucun clan

MessageSujet: Re: Plus on est de fous, plus on j**** [TERMINE]   Jeu 6 Mar - 6:21





La fête est déjà finie?!





J'étais tellement pris dans la consolation du petit blondinet qui s'était pris un sérieux rateau par Jun que je ne fis pas attention lorsqu'il vint me faire une bise sur la joue. Surpris, je relevais la tête vers lui et je haussais les sourcils en faisant de gros yeux étonnés. Je la regardais partir. Encore une fois débordant de joie alors que plus tout on avait l'impression que tout allait s'effondrer à cause de cette foutue poisse. Je ne la savais pas aussi proliférante, pourtant je n'y était pour rien cette fois-ci. Me rendant compte que le blondinet avait quitté mes bras et s'éloignait déjà, c'est Elena en fait qui me réveilla de ma torpeur. Je tournais la tête vers elle puis je regardais Nexus partir avec un léger sourire. Moi? Rattrapper quelqu'un? Non! Je ne cours jamais après personne, je profite du moment et de l'invitation présente. Et puis, mine de rien moi aussi ma poisse m'avait beaucoup épuisé, et on ne dirait pas comme ça mais mes blessures me font encore mal et me fatiguent. Je vais rentrer chez moi et dormir un bon coup. Après ça, j'irais bien mieux et je pourrais aller voir d'autres personnes ou même revoir la belle Elena. Je lançais tout de même à l'attention du blondinet, dès fois qu'il se ravise et rebrousse chemin:
-Quoi? Tu t'en vas déjà mon beau?! Tu n'as même pas envie d'aller te détendre ailleurs avec moi?

On ne sait jamais, peut-être qu'il aura effectivement envie de se détendre, enfin, façon de parler, mais c'est toujours plus agréable que sanglier géant, ricochet, pirhanas et vague géante. M'enfin il faisait ce qu'il voulait. Puis ie retournais mon attention auprès de la belle qui s'approcha pour m'embrasser, je l'attrapais par le bassin et l'enlaçais de mes bras musclés et réconfortants pour l'embrasser de plus belle. Passant une légère main sur son petit fessier tout ferme et agréable. Une fois que nous nous étions embrassé je la regardais dans les yeux avec un léger sourire.
-Toi aussi tu pars déjà?

Intérieurement j'étais un peu triste que la fête se finisse si vite alors qu'elle venait à peine de commencer. Et puis fallait dire ce qui était, Elena était à tomber, et j'en redemandais après notre aventure aux sources chaudes. Je passais une main frêle sur son doux visage et je l'embrassais encore une fois. Désireux d'une autre nuit flambante avec la belle avant de la laisser partir tranquillement tandis que je prenais le chemin inverse et que je m'installais sur la berge.





446 mots +5 rubis/MP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Plus on est de fous, plus on j**** [TERMINE]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Plus on est de fous, plus on j**** [TERMINE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ILS SONT DEVENUS FOUS! Est-ce que je mène une campagne contre Aristide au Forumh
» Soyons fous ;D
» Ils sont fous ces Suisses !!!!
» Les records du monde les plus fous...
» les chat fous

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inferni, ville des enfers :: Flood et jeux :: Archives RP-
Sauter vers: