On nait avec une âme d'ange... On meurt avec un cœur de démon. Bienvenu en Inferni.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

INFERNI FERME SES PORTES POUR LES ROUVRIR SUR LE TOUT NOUVEL ENFER

>>>ICI<<<

VENEZ NOMBREUX!

Partagez | 
 

 Passage improvisé (Pv Klaw)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Elena Keito
Démon de feu
Démon de feu
avatar

Messages : 331
Date d'inscription : 13/10/2013
Age : 21

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Apothiquaire
Place dans votre clan: Général chez les lapinous

MessageSujet: Passage improvisé (Pv Klaw)   Lun 10 Mar - 13:56

Je suis perplexe sur ce qui c’est passer avec Alex, l’autre jour. Je sais plus quoi penser réellement de lui. Je sais pas ou tout ça nous mène, je n’ai plus entendu cette petite voix que j’écoutais tout le temps avant depuis hier soir. J’ai l’impression de ne plus rien contrôler. Je soupire et me lève enfin de mon lit. J’enfile une robe blanche sans bretelles avec un pompon à l’arrière, elle est vraiment trop drôle cette robe. Et puis je n’ai pas besoin de grand-chose la ou je vais, j’enfile mes escarpin et passe mon collier en forme de lapin. Je mange quelque chose en vitesse en faite je n’ai pas vraiment faim, tout mon corps semble nouer de sentiments contradictoire.

En effet aujourd’hui je passe voir Klaw je voulais y aller avant mais il semble que les évènements en ai décidé autrement et puis j’ai besoin de me changer les idées, de voir d’autre gens qui ne semble pas fou, peut-être que le surplus de rationalité de la demoiselle va me remettre les idées en places… Cette fille était étrange mais n’avait pas l’air méchante. Zeck est surement déjà passé la voir, lui et ses airs de charmeur invétéré.

Je me dirige donc vers les habitations des neutres je devrais la trouver ici normalement la miss, j’arrive devant la porte qui devrait être celle de son appartement et je frappe puis entre.

-J’entre… c’est Elena, Klaw tu es là ?


Je reste sur le pas de la porte attendant une réponse. Ce n’est pas bien grand mais c’est le minimum pour vivre ça me fait penser à quand j’ai découvert mon premier clapier. Bon à vrai dire c’était une découverte rapide vu que j’ai perdu connaissance peu de temps après.

J’espère quand même que la demoiselle ce n’est pas trop mal adapter à sa nouvelle vie, c’est jamais facile d’arriver comme ça dans un monde ou rien n’est comme chez nous. Si je me trompe pas ça doit faire une semaine un peu plus que la miss est arrivée.

336 mots +5 rubis par MF
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Klaw
Métamorphe
Métamorphe
avatar

Messages : 440
Date d'inscription : 01/02/2014
Age : 21

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Employée aux sources chaudes
Place dans votre clan: Membre du clan des Peintures

MessageSujet: Re: Passage improvisé (Pv Klaw)   Lun 10 Mar - 18:52

Karolyn était revenue chez elle après le passage chez les peintures.
Elle voulait ramasser ses affaires avant de faire partie des Peintures. Elle n'avait pas grand chose, mais ça pouvait toujours servir. Sa langue passa entre ses lèvres et la jeune femme repéra faiblement la lueur de ses vêtements dans un sac. Elle avait beaucoup de bazar là-dedans: Des sous-vêtements, des robes, des paires de chaussures... C'était assez pour tenir un long moment. En espérant qu'elle ne les déteriorent pas pour n'importe quelles raisons. Oh, elle avait remarqué qu'il y avait encore sa peluche sur le lit. Elle s'y approcha pour la prendre. Et finalement, elle s'allongea sur son lit pour réfléchir. Les yeux pensifs, elle serra contre elle la peluche. Puis, la fatigue la gagna et elle s'assoupit.
Du moins, jusqu'à ce qu'une voix ne la réveille. Une voix féminine. Qui était-ce ? Jun ? Yukia ? Non, c'était quelqu'un d'autre. Elle s'appelait Elena... Ah ! Oui, Elena. La jeune femme qui accompagnait Zeck sur la plage.

-Oui...?

Elle chassa rapidement la fatigue en frottant ses yeux. Elle sortit de sa chambre. Les courbes généreuses d'une femme s'avançait vers elle.

-Je n'avais pas reconnu ta voix. Que me vaux l'honneur te ta visite ?

Son visage se coupa en un fin sourire, les yeux encore embrumée dans sa rêverie.

-Excuse-moi, je m'étais endormie... Tu veux boire quelque chose ? Elle l'invita à passer dans la cuisine pour lui donner un verre en bois dans lequel elle mit un peu d'eau.

-Tu as de la chance que je sois ici aujourd'hui, j'ai fais beaucoup de déplacement ces derniers temps.. M'enfin. Comment vas-tu toi ?

Elle s'était assis face à elle, le regard rivé sur son visage, elle avait oublié de lui dire qu'elle était capable de voir en parti comme tout le monde.

303 mots +5 rubis/MP

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Keito
Démon de feu
Démon de feu
avatar

Messages : 331
Date d'inscription : 13/10/2013
Age : 21

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Apothiquaire
Place dans votre clan: Général chez les lapinous

MessageSujet: Re: Passage improvisé (Pv Klaw)   Mar 11 Mar - 16:28

La jeune femme se présente à moi bien fatigué, on dirait qu’elle à pas dormi de la nuit ou très peu m’enfin. Je vais pas lui en vouloir de pas avoir reconnus ma voix elle ne ma parler qu’une fois. Je souris un peu.

-Ce n’est pas grave. Je venais voir comment tu allais.

Je m’avance face à son invitation et accepte le verre d’eau, à cette heure valait mieux reste sur quelque chose de pas trop fort.

-Tu n’a pas à t’excuser de dormir.
Dis-je en rigolant. C’est moi qui suis passé peut-être un peu trop tôt dans la matinée je m’en excuse.  

Je bois une gorgé d’eau et observe le visage de la demoiselle c’est étrange elle me regarde comme ci elle me voyait, je dois avouer que c’est étrange, mais je dois halluciner.

-Je vais bien, je voulais passer plus tôt te voir mais il semble que je n’ai pas eu cette liberté malheureusement. Si tu bouge t’en que ça j’en conclus que finalement tu t’es bien adapter à ce monde non ?

Je lui adresse un sourire même si elle ne peut surement pas le voir.

-Et toi comment tu te portes ?

La jeune femme semblait disons ce déplacer souvent en effet car en jetant un coup d’œil à droite je peux remarquer Que il y a un certain désordre, mais en même temps je vais rien dire parce que parfois mon clapier par en voyage alors que je ne bouge pas.

-J’espère ne pas trop t’avoir déranger, mais si tu as besoin de te reposer je peux passer plus tard ou un autre jour…


Ou peut-être aussi que tu n’a pas envie de me revoir ça peut-être une option à prendre en compte. Après je ne force presque personne à supporter ma présence sauf Alex faut-il croire. En même temps il fallait bien que je lui parle après ce que j’avais vu, et c’est partie en cacahouète malgré moi, frustration, colère, sentiment superflus bref un peu trop de choc pour mon cerveau, en un geste il à remis en question toutes mes convictions.

349 mots +5 rubis/MP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Klaw
Métamorphe
Métamorphe
avatar

Messages : 440
Date d'inscription : 01/02/2014
Age : 21

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Employée aux sources chaudes
Place dans votre clan: Membre du clan des Peintures

MessageSujet: Re: Passage improvisé (Pv Klaw)   Mer 12 Mar - 9:01

Elle s'accouda sur la table, la tête dans ses mains elle leva les yeux au ciel.

-Ah oui, on peut dire ça. Il faut dire que j'ai fais beaucoup de rencontre.. Elle soupira longuement à cette pensée avec une moue légèrement boudeuse.


Il fallait dire que ces rencontres avaient beau être "gentilles" une grande partie d'entre eux avait quand même tenté de la mettre dans leur lit. C'était fatiguant pour la pauvre. Ça l'amusait au début, mais au bout du cinquième jour ça l'a un peu énervé au point d'envoyer boulet un client qui retournait sa veste à chaque réaction de la jeune femme.

-Je dirai même que tu fais partie des seules personnes sensées que j'ai pu rencontré Elena... Dit-elle en souriant.

En fait, la gente féminine était la plus simple dans cette histoire. Yukia était amusante, Et Lyu avait son caractère mais elle l'aimait bien. Pour ce qui est de Jun... C'est une autre histoire. Elle bailla lorsque Elena s'excusa de sa venue un peu trop mâtinale

-Ne t'en fait pas. Je fais des nuits blanches en ce moment. Et j'arrive à m'endormir à chaque fois que je m'allonge quelque part. C'est assez gênant...

Elle passa ses mains dans ses cheveux pour se gratter la tête. Si elle s'endormait la nuit, ses cauchemars la poursuivrait jusqu'à ce que mort s'en suive.. Enfin façon de parler.

-Mais reste, ça ne me dérange pas ! S'empressa-t-elle d'ajouter. Elle avait besoin de compagnie aujourd'hui. Trop de choses la travaillait en ce moment il fallait qu'elle face une pause.


-Oh ! Il faut que tu saches une chose.... Je te vois !
Un grand sourire illumina le visage de la jeune femme. L'annoncer lui faisait toujours cet effet encore aujourd'hui.
Elle suivait du regard les test qu'Elena lui faisait pour le vérifier.

-Bon, c'est relatif.  Sa langue de reptile passa entre ses lèvres. Disons que je distingue des formes,  mais pour ce qui est des couleurs et des détails... Je ne vois les vois pas trop. C'est comme si j'étais myope et daltonienne en même temps,  en plus d'avoir peu de connaissance visuelle.

Elle haussa les épaules en riant.

-Et toi alors ? Qu'as-tu fais ces derniers jours ?

Elle se pencha vers elle pour écouter ce qu'elle avait a dire, étrangement elle sentait qu'elle aurait beaucoup de chose à lui raconter... Du moins si elle accepte de la faire.

398 mots +5 rubis/MP

_________________



Dernière édition par Klaw le Sam 15 Mar - 21:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Keito
Démon de feu
Démon de feu
avatar

Messages : 331
Date d'inscription : 13/10/2013
Age : 21

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Apothiquaire
Place dans votre clan: Général chez les lapinous

MessageSujet: Re: Passage improvisé (Pv Klaw)   Jeu 13 Mar - 20:01

J’écoute Klaw parler et trouve ça assez drôle tu fais des nuit blanche et après tu t’étonne de dormir partout. Par contre quand elle m’annonce qu’elle me voit je vais les gros yeux. C’est vraiment une bonne nouvelle pour elle.

-Mais c’est une superbe nouvelle ! Même si tu ne vois pas tout c’est déjà bien ! Je suppose que ça à du te faire un choque quand même…


J’en étais presque sur même ! Klaw est la seul personne que je connais ici qui à temps tenu à nier le fait qu’elle soit morte. Viens ensuite une question qui ne me plait pas particulièrement, sans vraiment être précise, mais quand j’y repense ces derniers  jours était plutôt agiter.

-J’ai bossé, et j’ai fait quelque rencontre surprenante je dois dire.


Je souris légèrement, puis je me dit qu’on pourrais bien aller faire un tour, elle et moi histoire de marcher un peu et de décompresser.

-Eh Klaw si on allait boire un verre ça te tente ? Pour fêter le fait que tu puisses y voir.

Je me suis levé très rapidement et lui laisse quand même le temps de se changer si elle le souhaite et de ce faire une petite toilette. Bon ok mon excuse pour la sortir dehors est minable mais c’est la seul que j’ai. Quand elle est prête on quitte son appartement. Je compte ne pas aller bien loin, pas de grand truc aujourd’hui et particulièrement éviter le restaurant et la pizzeria, et le bar aussi je risquerais de croiser Alex, Zeck ou Kalim. Bref  aucun endroit ou mes chances de croiser l’un d’entre eux est forte.  Finalement on rentre dans un petit bar qui ressemble plus à un bordel mais bon… on rentre et on va à une table et je demande une jarre de saké et deux coupoles pour le verser. On s’installe tranquillement. C’est une chance ou pas d’ailleurs… qu’il y a un endroit comme ça d’ouvert à cette heure du matin. Et non loin de chez la miss en plus.

339 mots +5 rubis/MP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Klaw
Métamorphe
Métamorphe
avatar

Messages : 440
Date d'inscription : 01/02/2014
Age : 21

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Employée aux sources chaudes
Place dans votre clan: Membre du clan des Peintures

MessageSujet: Re: Passage improvisé (Pv Klaw)   Sam 15 Mar - 22:24



Elle s'était rassise confortablement sur son siège en observant la cuisine, c'était une petite cuisine pas bien grande avec quelques petits comptoirs en bois et un garde manger. C'était un maigre appartement, mais elle s'y était vite attachée de part l'étroitesse des lieux qui lui permettait de se repérer plus facilement. Et dire qu'elle devait rendre ce logement ! Elle soupira et se tourna vers Elena qui lui proposa soudainement de boire un verre pour fêter sa vue artificielle. Elle acquiesça. Elle n'avait pas eu l'occasion de son vivant de sortir entre fille, mais avec sa nouvelle vue c'était maintenant possible. Elle était toute excitée à l'idée de sortir qu'elle se leva sur le champs pour emmener Elena dans un petit bordel qu'elle avait repéré non loin de chez elle. _ Mine de rien, son logement était près de beaucoup de coin paisible et branché_
Elle se leva en intimant à la jeune femme qu'elle s'éclipsait un instant pour se refaire une beauté. Elle voulait que ce soit parfait.
Elle passa la porte de la salle de bain pour se regarder dans le miroir. Elle portait un mini-short et un débardeur couleur aubergine avec des bottines, elle plongea ses mains dans le pichet d'eau gelé en laissant échapper un soupir. En les ressortant elle sentait passer l'air chaud entre ses doigts. Rapidement, Karolyn passa ses doigts dans les cheveux pour donner un peu de volume en étirant en arrière ses cheveux, elle s'ébouriffa légèrement pour donner un côté plus rock, elle laissa gouter l'eau de ses mains sur le sol. Son sourire se reflétait dans le miroir, l'effet était parfait.

Elle avait refermé la porte derrière elle avant de mettre définitivement la clé sous le paillasson. Celui qui osera fouiller le paillasson sera le digne propriétaire de ce logement, comme elle vivait chez les peintures dorénavant, ce n'était plus important.
Elle attrapa le bras d'Elena pour l'emmener dans le petit bar du coin. Il n'était qu'à 10 minutes de marche, ce n'était pas beaucoup et puis c'était plus sympa de trouver un petit coin tranquille à l'abri des problèmes. De l'endroit où elles se trouvaient, elles pouvaient déjà voir l'enseigne du bar où était inscrit "Le bar'délique". Drôle de nom se dit soudain Klaw, surtout que s'il tentait de faire un jeu de mot, ce n'était pas très réussi. Son sourire ne s'effaça pourtant pas à cet instant. Elle voulait passer du temps dans un bar, boire, délirer. Bref, faire des choses pas très catholique, enfin… Avec des limites quand même.
Karolyn trépignait d'impatience et lorsqu'elle entendit la musique de son époque elle sentit monter l'euphorie d'un cran. Là, elle se sentait véritablement chez elle.
Elles s'étaient assises dans un coin du mur avec une table et quatre chaises. Elena commanda au barman une jarre de saké et deux coupoles tandis que Klaw chantonnait gaiement la musique de Lenny Kravitz. C'était bien la seule à être aussi énergique d'ailleurs. Il y avait deux clients au comptoir la tête dans leur verre, ils écoutaient la musique tranquillement sans réellement chercher à la savourer pleinement.

Le Barman sortit hors de son comptoir pour déposer les commandes sur la table en lançant un petit clin d'œil sans réelle signification avec un "Et voilà mes p'tites dames !" il n'avait pas attendu le remerciement qu'il était déjà de retour derrière son bar à astiquer son verre.

Karolyn tourna la tête sur l'alcool qu'Elena lui avait servit d'un air indécis.

-Qu'est-ce que c'est ?
S'enquit-elle de demander à la femme à la chevelure affriolante.

Elle acquiesca à sa réponse avant de lever sa coupole pour trinquer avec elle et de boire cul-sec. La sensation de l'alcool dans le fond de sa gorge la fit tousser et grimacer, elle tira la langue pour laisser échapper le goût du saké.

-C'est la première fois que je bois de l'alcool ! Dit-elle en riant.

Finalement, le goût s'était estompé et l'arrière goût qu'elle avait dans sa gorge lui plaisait bien.
Elle lui tendit sa coupole lorsqu'elle attrapait la jarre pour servir une seconde fois.

-Alors, qu'entendais-tu par "rencontre surprenante" ?

Elle avait toujours attendu ce moment où elle s'imaginer boire de l'alcool avec ses amies pour parler d'histoires salaces et de garçons. Un peu comme le faisait son frère, avec des filles comme sujet principal bien sûr. Et elle était ravie de partager ce moment-là avec Elena, ça leur permettrait sans doute de créer les liens qu'elles n'ont pu avoir les premiers jours.

731 mots +5 rubis par MF

_________________



Dernière édition par Klaw le Mar 18 Mar - 20:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Keito
Démon de feu
Démon de feu
avatar

Messages : 331
Date d'inscription : 13/10/2013
Age : 21

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Apothiquaire
Place dans votre clan: Général chez les lapinous

MessageSujet: Re: Passage improvisé (Pv Klaw)   Dim 16 Mar - 12:15

La jeune femme semblait contente de sortir, en effet une sortie entre fille ne fait pas de mal. Le serveur apporte notre commande et je sers une coupelle à la demoiselle et une pour moi. Il y a pas grand monde heureusement.

-C’est du Saké miss, c’est japonais, goute tu va voir c’est bon.

J’avale ma part cul sec. L’alcool descend dans ma gorge et  pique un peu, mais j’aime trop le gout du saké, ça faisait un moment que j’en avais pas bu. La petite me suis et tousse puis grimace, je rigole, c’est ça première fois ?

-Ça ira mieux au second. Je lui sers un autre verre. Et bien profite pour ta première fois c’est moi qui offre !

Je me sert et avale encore direct, puis regarde la demoiselle, je lui souris oui mes rencontre particulière c’est vrai.

-L’autre jour au lac j’ai croisé une connaissance, mais il y avait aussi un mec qui faisait bronzette nu, un petit blond pas trop mal. Et je ne sais pas sortie d’où une fille aux cheveux roses coursé par un sanglier géant…

Le genre de truc que tu ne croise pas tout les jours, ce jour là c’était vraiment du grand n’importe quoi.

-Désolé tu m’as dit que tu ne voyais pas les couleurs… Ne sais t-on jamais si tu les à croisé peut-être, la demoiselle est apparemment un homme. Enfin je crois bien que c’était une bien folle journée.  

Elle et celle en la compagnie d’Alex aussi, la pire je crois bien, mais je n’ai pas assez bu pour en parler, je ne sais même pas si je trouverais la force. Je me ressers un verre et laisse à disposition la jarre pour que Klaw puisse se servir. Je me mets à l’aise de toute façon on ne va pas repartir aussi tôt.

-Et toi ces derniers jours t’as fait quoi ?


309 mots +5 rubis par MF
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Klaw
Métamorphe
Métamorphe
avatar

Messages : 440
Date d'inscription : 01/02/2014
Age : 21

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Employée aux sources chaudes
Place dans votre clan: Membre du clan des Peintures

MessageSujet: Re: Passage improvisé (Pv Klaw)   Ven 28 Mar - 20:52

Karolyn écouta avec attention l'histoire d'Elena. Elle avait cette façon de raconter les choses assez amusante, même si elle exagérait un peu les choses. Certes, il était probable de voir un mec qui fait la bronzette à poil, mais une fille aux cheveux roses et un sanglier géant… C'était un peu étrange pour elle. Mais bon, elle en ria doucement.

-Un mec qui fait la bronzette nu…. Un petit blond, une fille aux cheveux roses, et même un sanglier ? Tu as fais de sacrée rencontre quand même !

En y repensant, elle, avait également fait des rencontres. En particulier des hommes, mis à part Elena, Jun et Zeck, aucun n'avait réellement attiré son attention. Evans l'avait abandonné en plein milieu d'un baiser, Shûsei était un gentil garçon même si elle ne comprenait pas trop ce qu'il disait par moment et pour ce qui était de Nexus, lui aussi n'était pas un mauvais bougre malgré le malentendu entre eux. Elle réfléchissait à cette histoire de femme/homme. Karolyn passa sa main sur son menton pour réfléchir. Si il y avait un travesti dans le coin, elle le saurait. En général on sent facilement quand un homme force sur sa voix ou quand une femme force sur sa voix de la même manière. Elle souriait en le remarquant, mais laissait le pauvre client prétendre être ce qu'il n'était pas.

-Une femme qui est un homme… ? Hm, je ne pense pas avoir fait ce genre de rencontre, je le saurai sinon !

Elle haussa les épaules, peut être que parmi ceux qu'elle avait rencontré il y avait un travesti ? Elle se demandait bien qui… En y réfléchissant bien, aucun ne semblait avoir un trouble sur leur sexualité. Dans leur voix il y avait quelque chose de certain, ils étaient ce qu'ils étaient et ils l'assumaient avec ferveur.
Lorsque Elena lui posa la même question sur ses rencontres, elle resta vague. Elle haussa lascivement les épaules en buvant son deuxième verre de "saqué". L'alcool lui arrachait moins la gorge que la première fois, et le goût se faisait plus agréable.

-Hm… J'ai fais surtout des rencontres, plus ou moins intéressante et d'autres plus ou moins chiante.

Maintenant, si elle voulait en savoir plus, il lui suffirait de lui demander. Elle lui répondra peut être, tout en gardant cependant son attirance pour Zeck et leur relation pour elle.
388 mots +5 rubis par MF

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Keito
Démon de feu
Démon de feu
avatar

Messages : 331
Date d'inscription : 13/10/2013
Age : 21

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Apothiquaire
Place dans votre clan: Général chez les lapinous

MessageSujet: Re: Passage improvisé (Pv Klaw)   Dim 30 Mar - 16:58

J’écoute Klaw parler. Ouais je fais des rencontre bizarre mais je dois dire que cet homme/femme si je n’avais pas vu d’engin montrer le bout du nez j’aurais jamais deviné que c’est un mec. Je vous jure des formes de femmes vraiment même la voix nous y tromperais. Je soupire et prends un verre et ressert à klaw. Le l’écoute me répondre vaguement ce qui me fait sourire, curieuse mais pas bavarde la petite.

-Cet à dire plus ou moins intéressante ?

Ouais y doit bien y avoir des précisions dans tout ça. Une rencontre intéressante est excitante on est contente de l’avoir fait l’autre non donc je ne sais pas il doit bien y avoir quelque chose. Je bois encore un coup. La salle commence à ce remplir doucement mais sûrement. L’air de rien l’heure tourne. J’écoute Klaw tranquillement pendant qu’au court de notre conversation on enchainait les verres, l’air de rien la petite avait une bonne descente pour une première fois. Ça ne fait pas si longtemps qu’on est là et on à déjà descendu de moitié la jarre de saké.

-Genre t’as rencontré qui ? Peut-être que je l’ai connais.

D’un coup je me mets à imaginer ce que ça donnerais si Klaw avait rencontré Evans, Nexus et heu Jun l’homme/femme qui bien que les progrès en technologie sont réel ça m’étonne toujours autant qu’il soit aussi… parfait même la voix quoi !   En tout cas avec vu comment elle est terre à terre je pense qu’elle nierait la chose en bloque quoi que avec sa nouvelle vue peut-être que… Non je ne préfère pas imaginer ! En tout cas  être là me détendais vraiment ! Même si ce n’est pas très judicieux de venir boire pour oublier de prendre le temps de réfléchir à qui est Alex au fond pour moi. Entre Lui et mes rêves j’ai bien besoin de décompresser, et puis la compagnie de Klaw n’est pas du tout désagréable.

357 mots +5 rubis/MP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Klaw
Métamorphe
Métamorphe
avatar

Messages : 440
Date d'inscription : 01/02/2014
Age : 21

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Employée aux sources chaudes
Place dans votre clan: Membre du clan des Peintures

MessageSujet: Re: Passage improvisé (Pv Klaw)   Ven 4 Avr - 18:47

-Plus ou moins intéressante car cela dépend de la personne. Il y en a qui m'ont ennuyé et d'autres qui m'ont bien amusée.

Comme elle l'imaginait, la femme lui avait demandé des précision sur ce qu'elle venait d'affirmer. Elle se creusa la tête pour retrouver l'intégralité des noms qu'elle connaissait. En prenant avant cela une gorgée du saké.

-Eh bien, la liste est longue. Mais je me souviens avoir rencontré… Jun, Evans, Shûsei, Nexus, Yukia, Lyu et… C'est tout pour le moment. C'est déjà beaucoup de monde et j'ignore si tu les connaît…

Elle avait énuméré les noms du bout des doigts en butant par moment sur certains des noms. Ça faisait beaucoup de monde en si peu de temps. Mais ce qui l'étonnait le plus c'est de voir que ces personnes étaient tous très ouvertes. En général, c'est chacun pour soi, personne ne vient embêter personne. Ce n'est pourtant pas pour la déplaire, parler à de nouvelles têtes ça avait toujours du bon, sûrement. Elle raconta à Elena après deux autres verres comment Jun l'avait emmené dans les sources chaudes par la force. Elle expliqua comment elle était sortit des maisons étranges avec Evans, "le petit pianiste" comme elle aimait l'appeler ou bien encore la fois où elle avait engueulée un client parce qu'il avait fait le bordel dans les sources. Il y avait tellement de péripétie qu'elle en était elle-même étonnée de les lui raconter avec un demi-sourire au lèvre. Bon, il n'empêche que malgré ces petits incidents, les plus belles rencontres restaient les plus discrète. Elle parla vaguement de ses retrouvailles avec Zeck le lendemain de leur rencontre en lui expliquant qu'il l'avait aidé à s'intégrer sur Inferni et l'avait même considéré comme un nouveau membre de son clan. Son sourire s'était élargit, mais elle n'en dit pas plus pour autant.

-Et sinon, Elena, tu as quelqu'un ?

Bon, il est vrai qu'elle ne connaissait pas grand monde et elle ne vivait sans doute pas assez longtemps ici pour parler de commérage. Mais le deuxième jour elle avait demandé à Zeck si il sortait avec Elena, il lui avait répondu d'un éclat de rire et d'un non catégorique. Cependant, il y avait chez cette femme une sorte de charme qui ne serait sûrement pas invisible par tous. Elle devait sans doute avoir quelqu'un dans la vie, non ? La raison en est tout autre, c'est vrai. Elle voulait surtout savoir quelques petites choses sur l'amour ou bien ce qu'on osait appeler à son époque des "Coups d'un soir". Est-ce que c'était une chose à refuser ? Si tel est le cas elle devait se méfier de ce qu'elle faisait. Son regard était fixe de par sa cécité. Mais elle percevait avec une facilité déconcertante la femme sans avoir besoin de lever les yeux sur elle.

468 mots +5 rubis/MP

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Keito
Démon de feu
Démon de feu
avatar

Messages : 331
Date d'inscription : 13/10/2013
Age : 21

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Apothiquaire
Place dans votre clan: Général chez les lapinous

MessageSujet: Re: Passage improvisé (Pv Klaw)   Ven 4 Avr - 20:41

Jun et Evans, Nexus aussi trois noms qui me revenaient facilement à l’esprit. Evans avait été un remarquable coup je dois dire que je m’étais bien amusé avec lui, le premier fantôme que j’ai vraiment touché. Quant au deux autre il m’était bien moins connu, c’est vrai pour avoir croisé qu’une fois Jun et Nexus dans des circonstances dès plus étrange.

-Evans est… je ne peux pas dire que je le connais bien mais je l’ai accueille ici quant à Jun c’est la personne dont je te parlais, tu sais l’homme/femme et j’ai croisé Nexus, mais sans plus.

Ça me fait rire comment Klaw raconte sa rencontre avec Jun, Evans et Nexus. En effet ça en faisait des péripéties toute plus surprenantes les une que les autres.  Ça me rassure aussi que Zeck ce soit occupé d’elle, c’est une bonne chose. Zeck est un bon bougre et il à du retrouver la miss après m’avoir laissé suite à cette nuit pour le moins étrange. Je réaliste qu’il n’y a plus rien dans la jarre et fait signe au barman de nous ramené quelque chose à boire ce qui ne tarda pas. Et on enchaine avec ce qui semble être de la vodka et aussi des shooter.

-Quelqu’un ? Non personne… Juste une ou deux aventures.

Non personne c’est vrai. Mon visage c’était crisper et je pris deux petits verres et les boit l’un après l’autre. En fait mon cœur me dit bien que je viens de lui mentir en effet Alex m’avais assez perturbé pour ne plus être sur de rien, mais je ne suis pas avec lui et ça ne sera jamais le cas ! Je sens que l’alcool commence à faire effet.

-Personne non… Enfin c’est la vie certain homme d’inferni parfois on préférerait ne pas le croiser et d’autre tu peux te laisser bercer dans leur bras.

Alex lui était hors compétition le genre d’homme incessible à la fois dangereux et qu’on à envie de toucher. Mais bien trop borné pour se laisser approcher. Il a tellement l’air de refuser catégoriquement l’aide des autres, c’est frustrant un peu au fond. Avec Klaw on continue à boire pendant un bon moment le temps passe et on commande quand même un petit truc à manger, on devenait de plus en plus heu bah sous l’influence de l’alcool mais ce n’est pas grave car le plus important c’est qu’on s’amusait.

400 mots +5 rubis/MP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Klaw
Métamorphe
Métamorphe
avatar

Messages : 440
Date d'inscription : 01/02/2014
Age : 21

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Employée aux sources chaudes
Place dans votre clan: Membre du clan des Peintures

MessageSujet: Re: Passage improvisé (Pv Klaw)   Sam 5 Avr - 20:27

Karolyn bu sa gorgée de saké avant de l'avaler si rapidement qu'elle manqua de s'étouffer. Qu'avait-elle dit ? Jun, un homme/femme ? Cette annonce lui fit cracher un éclat de rire résonnant dans le bordel.

"C'est n'importe quoi ! "

Elle continuait à rire de bon cœur, elle s'entendait bien avec Elena et elle se sentait vraiment bien à cet instant. Est-ce l'alcool ? Est-ce Elena ? Les deux peut être.
Elena avait levé le bras pour demander que l'on remplisse la jarre, mais il se contenta de changer de boisson avec une rangée de petits verres dont une grande bouteille dont le nom "Vodka" semblait faire toute la bouteille. Karolyn qui n'avait jamais vu ce genre de récipient ne pu s'empêcher de les trouver "Mignon" elle s'amusa à les contempler avant de se laisser servir un verre de vodka.

"Ahahah ! Comme moi tiens !"

Elle referma ses lèvres, elle avait trop parlé déjà. Elle se servit un autre verre pour le boire cul-sec, grimaçant par la force de l'alcool qui lui montait à la tête. Sa langue de reptile passa entre ses lèvres et il lui semblait que les formes aux couleurs ternes et peu agréable se transformait en tâche plus ignoble encore. Ses yeux clair se fermait presque et son visage un peu endormi s'était tourné vers Elena. Elle l'observait intensément, Karolyn semblait vouloir ajouter quelque chose. Et l'attente se fit encore. Peut être était elle en train de chercher de la cohérence dans ses propos ou peut être était-elle en train de savoir laquelle de ses pensées elle allait déballer en premier. Elle ne savait plus si ce qu'elle pensait ou faisait était une chose qu'elle dirait ou non… De toute façon, ça n'a plus d'importance. Son subconscient était parti en vacance pour un long moment.

"Sans doute… Dis-moi Elena, c'est une bonne chose de se taper quelqu'un quand tu le rencontre à peine ?"

Ses joues avaient légèrement rougit par l'alcool et elle ria bêtement. Sans raison apparente, sûrement sur sa franchise et le ton un peu trop important qu'elle prit. Tout le monde l'avait entendu dans le bordel.

347 mots +5 rubis par MF

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Firo Acerbi
Métamorphe
Métamorphe
avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 29/03/2014

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: voleur professionel
Place dans votre clan:

MessageSujet: Re: Passage improvisé (Pv Klaw)   Dim 6 Avr - 11:19

Han bon notre arrivé avec le frangin était un petit peu agiter mais pas trop. Mais il nous faut bien un logement donc on est arrivé dans le coin. Et en fait on c’est mis à errer. Le silence règne alors qu’on inspecte silencieusement les lieux, chaque détails compte si l’on veut pouvoir faire ce que bon nous semble ici.  Soudain sans que je mi attende vraiment j’ai horriblement mal aux oreilles, je m’arrête net et pose mes mains sur mes oreilles. Je regarde mon frère avec de grand yeux surpris j’ai des oreilles de chien… J’entends parfaitement tout ce qu’il y a autour de nous ainsi que des ultrasons très dérangeant. Genre le truc qui vous saoul bien. Mais en sois je trouve ça super cool je peux entendre vraiment plein de truc d’ailleurs j’entends une musique au style de bar genre petit bordel ou il semble il y a avoir plein de gens. Ça doit pas être bien loin d’ici. Je secoue le t^te légèrement et les oreilles de chien partes comme elles sont venu. Bon je ne sais pas ce que c’est mais je vais devoir apprendre à gérer ça. Je regarde le frangin.

-Je pense que t’en a autant marre que moi de marcher je te propose donc d’aller boire un verre pas loin.


J’entraine mon frère jusqu’à la source de bruit de tout à l’heure et on entre y a un monde fou alors qu’on est en début de soirée, genre il n’y a plus de place ou poser nos petites fesses. Puis je repère du coin de l’œil nos cibles deux jeunes femme bien éméchées, elles ne vont pas refuser notre compagnie je ne pense pas. J’attire mon frère vers elle-même s’il fait de la résistance à cause de son côté misanthrope, mais ce n’est pas grave. On arrive à la table et je souris aux demoiselles, ce sourire tout aussi faux que la raison pour laquelle on est là.

-Bonsoir mesdemoiselles, pourrions nous vous tenircompagnie, car il est vrai que vos avez attiré notre œil et il ni à rien de mieux qu’une bonne compagnie pour s’amuser et faire connaissance vous ne croyez pas ?

Je faisais mon charmeur, un comportement qui remontait à mon adolescence mais tout aussi utile que mon côté extravagant en public. Après avoir obtenu l’autorisation des jeunes femmes je m’installe près de la jeune femme rousse aux cheveux entre mêler avec des yeux argent assez intéressants bien que les yeux flambant de l’autre demoiselle sont aussi très beau.  Je prends un des shooter présent sur la table et le boit, puis je fais signe au barman de nous rapporter du bourdon, ouais restons sur le bon vieux alcool. Puis je regarde les jeunes femmes.

-Alors que font deux belles demoiselles comme vous toutes seules ?

464 MOTS +5 rubis par MF


Dernière édition par Firo Acerbi le Sam 12 Avr - 21:13, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drew Acerbi
Fantôme
Fantôme
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 29/03/2014

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier:
Place dans votre clan:

MessageSujet: Re: Passage improvisé (Pv Klaw)   Lun 7 Avr - 19:14

Nous nous promenions dans les quartiers de la ville que nous avions découvert à la sortie de la plage. Notre rencontre avec le cow boy ne nous a pas été d'une grande utilité, quoi qu'il nous a permit de comprendre deux choses. L'une était que ce monde renfermait de nombreux trésors que ce soit dans les termes spirituels et matériels et de l'autre, que nous aurions peut être la chance_ ou le malheur_ de recroiser cet homme qu'il soit dans nos rangs ou non. Il faut dire, que mon caractère renfermé ne nous a pas permit d'obtenir plus d'informations que nous espérions. Il n'empêche qu'avec ces quelques pierres précieuses en poche nous étions devenus des ignorants riches en l'espace de cinq minutes. Je peux au moins accorder la gloire à mon frère cette fois-ci pour nous avoir donner un langage et un sens à cet endroit. Inferni la catin, Inferni la grotesque, Inferni la brutalité à l'état pure. Il y avait en ce nom une sonorité trop religieuse et n'étant qu'un piètre croyant et un méchant gratte-papier à mes heures perdues, je me suis pris d'amusement à donner à Inferni un corps corrompu par le désordre d'en dessus. Ces surnoms n'étaient donc là en rien injurieux mais plutôt novateur compte tenu de son rang semblable aux pourritures des mortels. Mortels ? Me dis-je, je ne suis plus de ceux qui aspire à venger leur douleur en nourrissant leur pulsion, j'étais de ceux qui se permettait de nourrir autant leur douleur que leur pulsion que la chair que j'étripe soit consentante ou non. Bien entendu, cela aussi appartient à mes doux fantasmes inavoués. Je ne me permettrait guère de m'abaisser à un tel affront sans avoir en soit une raison valable de le faire. Et j'oserais presque dire en avoir une. Je tuerais pour un bon bourdon frais à cet instant précis. Mais toutes les maisons se ressemblaient, aussi grotesque et disgracieuses les unes que les autres. Je me tournai vers mon frère pour exprimer mon caprice quand tout à coup, je perçu deux grandes pointes molles gesticulant, là où les oreilles de mon frère devait se situer. J'eus un mouvement de recul, on nous avait certes prévenu de ce genre de phénomène mais j'ignorais que cela pouvait s'avérer si brutal et si étrange. Mon cher frère serait un loup garou ? Pourtant je n'ai aucun souvenir d'une altercation avec cette espèce. Cela n'a sans doute rien à voir. Il plaça ses mains derrière les oreilles, ne semblant pas plus perturbé que cela. S'il ne paniquait pas, alors je me sentais rassuré. Je m'habituerais sans doute à cette nouvelle vie, si l'on m'accorde ne serait-ce qu'un peu de temps pour me faire à l'idée de voir mon frère muter en sac à puce. Et puis, sans mauvais jeu de mot, Firo avait du chien avec ses petites oreilles. Je riais intérieurement, bien que j'aurais aimé plus que tout lui donner mon avis désapprobateur et cassant à son égard. Mais il restait cependant mon frère et je ne me permettrait point de le blesser, d'autant plus que j'ignorais de quel pouvoir j'avais hérité.

-Tu dis avoir trouvé un coin où nous reposer ? En remuant simplement des oreilles ? Je n'ose pas demander ce que tu pourrais bien faire avec une queue au derrière si c'est le cas.

Il m'indiqua la direction à suivre en me guidant dans les rues sans hésitation. Il semblait sûr de lui, bien que j'eus encore du mal à croire en ses pouvoirs extra-sensoriels. J'en fus, bien évidement bouche-bée lorsque nous vîmes la lumière jaillissant d'un petit bordel. Les bavardages des buveurs nous semblaient tout proche alors que nous n'étions pas entrée. Il fallait avouer que son pouvoir était impressionnant. Je lui fis un clin d'œil pour le féliciter avant d'entrer le premier dans le bar. Il n'y avait pas énormément de place au premier abord. C'était vraiment le dernier des petit pub que nous puissions trouvé. Je fus presque étonné de remarquer que c'était la première fois que nous entrions dans un endroit aussi étroit. Je balayais rapidement mon regard sur l'endroit, il semblerait que nous ne soyons pas les bienvenues avec notre torse dénudé et notre baggy laissant voir notre caleçon. Pourtant, Firo prit bien moins de temps que moi pour repérer au fond de la salle deux jeunes femmes aux visages aussi rouges que leurs cheveux. Il m'invita non sans insister à les rejoindre.

-J'aurais préféré que tu me serves deux bières blondes sur un plateau et non deux belles rousses sur une table.


Je ne pus refuser cependant à mon frère la possibilité de s'amuser un peu. Elles n'étaient pas désagréables à regarder et si je pouvais me servir dans leur verre pendant que mon frère leur tape la causette je ne serais pas moins mécontent. Une fois que Firo prit soin de faire les bonnes manières j'attrapais d'une main une chaise à notre portée pour la retourner, le dossier face à la table en me mettant à califourchon sur la chaise. Mes mains pendantes le long du dossier j'attendais avec impatience que l'on me serve un bourdon. La femme se trouvant à côté de moi était une belle jeune femme à le chevelure flamboyante, aux traits asiatiques et à la poitrine généreusement rangée dans sa robe blanche. J'esquissais un sourire poli en la saluant.


-Mademoiselle…
Dis-je d'une voix rauque à celle-ci avant de détourner mon regard vers mon frère qui entama la discussion.

906 mots +5 rubis par MF
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Keito
Démon de feu
Démon de feu
avatar

Messages : 331
Date d'inscription : 13/10/2013
Age : 21

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Apothiquaire
Place dans votre clan: Général chez les lapinous

MessageSujet: Re: Passage improvisé (Pv Klaw)   Jeu 10 Avr - 15:43

Avec klaw les verres finissent par nous monter à la tête et c’est le plus innocemment   du monde qu’on se met à abordé des sujet qui fâche ou qui complexe. Elle me parle finalement de Zeck et de leur aventure, je l’écoute dans un état second, puis bois encore un peu avant d’enchainer.

-Bah ! C’est sur que quand on se fait son chef ce n’est pas évident ! Personnellement le mien m’insupporte, un bon à rien qui croit connaitre mes sentiments.

Dans ma tête un flou total règne, je parle sans m’en rendre compte, heureusement que j’arrive encore à contenir ce que j’ai apprit sur Alex. Par contre ma colère contre lui sortait toute seule. Au final ça fait du bien quand même, de parler de ses sentiment à quelqu’un. Notre petite discussion était à son apogée entre les rires et nos têtes parfois faussement sérieuses.  

-De toute façon nos chef sont deux…

Je ne rêve pas je vois double ou quoi. Je fixe les deux hommes aux cheveux verts qui nous abordent avec une certaine aisance, ils sont tous deux torses nus. Sobre je n’aurais surement pas réagit de la même façon car à remarquer nous avons là un joueur de marque, son double doit surement être de même. Mais je me contente juste de rire comme une conne, et avec un sourire complice à Klaw on les laisse prendre place. Le premier prend place près de klaw et sa copie est près de moi. Assez rapidement le barman qui nous à vu toute la journée et qui sais très bien qu’on n’est pas en état nous demande si tout va bien. On répond d’une voix que oui avec Karolyne, et il repart observant toujours avec méfiance les deux jeunes hommes.

-Ce que l’on fait ? Bah on discute voyons ! La compagnie d’un homme n’a jamais été nécessaire pour cela chéri.

C’est vrai de toute façon les hommes ne comprenne jamais rien à rien on ne pourrait pas parler tranquille si Klaw avait Zeck coller à ses basque. Ceci dit il y avait de quoi jouer je pense pour le coup, mais je ne suis pas d’être en état, mais en même temps tout ce qui peut me faire oublier l’autre idiot me va.  Le second semblait plus posé et calme que son frère. De toute façon ils ne peuvent que être frère vu leur ressemblance. Il me sorte une de ces « mademoiselles » fort agréable mais aussi fort étrange. Je le regarde et lui sourit alors que mes joue son juste en feu, je crois bien que j’ai trop bu.

-Et dites-moi que font deux jeunes hommes sobres à cette heure ci ici ?

Dans mon état normal et vu la condition de mon cerveau je leur aurais foutu un vent dès plus mémorable, mais là étrangement je voulais jouer mais plus contre mon gré que avec. Alcool à souvent des effets étrange sur nous, et la pour le coup j’aurais préférer devenir je ne sais pas moi sage, ou dormir plutôt que quelqu’un qui fait énormément de contact physique… En effet je me rapproche de celui qui porte un collier et le regarde dans les yeux. C’est qu’il n’est pas trop mal. Je m’appuie contre son épaule et avale un énième shooter.

570 mots+5 rubis/MP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Klaw
Métamorphe
Métamorphe
avatar

Messages : 440
Date d'inscription : 01/02/2014
Age : 21

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Employée aux sources chaudes
Place dans votre clan: Membre du clan des Peintures

MessageSujet: Re: Passage improvisé (Pv Klaw)   Sam 12 Avr - 19:48


La musique avait prit un rythme plus détendu, Karolyn écoutait la chanson en la huant dans le bar. La musique craignait par rapport aux autres chansons qu'ils avaient fait passé, mais bon apparemment c'était une commande d'un des buveurs, avait-ils des tendances homosexuelles ou l'alcool le rendait-il aussi sensible pour en venir à plomber l'ambiance ? Karolyn s'était mise en tailleur pour boire son shoot de vodka en riant à plein poumons

"Qu'il aille se faire voir ! Qu'il vienne se plaindre que je ne demande pas plus d'attention qu'il ne m'en donne déjà. Il m'étouffe ce p'tit chef de pacotille !"

Elle hoqueta en buvant un autre verre. Plus elle débitait des conneries, plus elle buvait, et plus elle buvait, plus elle débitait de connerie. Mais elle n'en avait pas vraiment conscience elle se pencha, la tête à l'envers, elle fit face aux deux hommes avec un sourire aux oreilles. Elle ria en se rattrapant, la main pointant du doigts Elena comme si elle avait devinée la fin de sa phrase.

"Deux imbéciles ! Je suis d'accord !"

Un large sourire sur les lèvres, elle invita les deux hommes à la suite d'Elena à s'assoir. Karolyn étendit ses jambes sur les cuisses du gars s'étant mis à côté de lui, un bras derrière la chaise et l'autre tenant son shooter entre les doigts. Elle écoutait d'un oreille distraite la discussion d'Elena et de l'homme en question.

"Comme tout les jeunes hommes sobres Elena, comme les jeunes hommes sobres… Ils ne pensent qu'à se…"

Elle manqua de tomber et se rattrapa de justesse à l'aide de l'homme à côté d'elle, riant aussi fort que possible au point que certains des badaud de la pièce se tournent vers eux. Elle n'avait même plus pensée à Zeck de la journée, l'alcool avait embrouillée sa tête, il y avait bien trop d'idée en tête pour pouvoir se focaliser sur une seule.

"Moi je dis, rien ne vaux les plan cul. Ils viennent pas nous emmerder eux au moins. Ils nous laissent comme des connards après avoir tiré leur coup, mais au moins on a la paix parce qu'on sait qu'ils viendront pas vous emmerder à votre réveil…"


Elle mit ses pieds sur la table en chopant la bouteille de vodka pour la boire au goulot.

374 mots +5 rubis par MF

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Firo Acerbi
Métamorphe
Métamorphe
avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 29/03/2014

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: voleur professionel
Place dans votre clan:

MessageSujet: Re: Passage improvisé (Pv Klaw)   Sam 12 Avr - 21:11

Le frangin malgré son air de blasé semblait plaire à la demoiselle vêtue de blanc, quant à l’autre elle prenait c’est aise sans gène. Ce qui m’insupportait au plus profond de moi. Pourtant quand elle manque de tomber je l’aide en la rattrapant et lui sers un magnifique sourire. Elles parlent beaucoup les deux demoiselles. Elles semblaient avoir une discussion forte intéressante sur les hommes pour que celle accroché à moi dise qu’un plan cul vaut mieux que tout.

-Sobre ? Merde frangin on est sobre c’est inadmissible voyons !

J’attrape la bouteille de bourdon sert mon frère  et moi-même avale cul sec mon premier verre et m’en serre un autre. Je regarde la demoiselle boire au goulot et rigole.

-Mes beautés puisque vous semblez vouloir jouer, pourquoi pas ! Mais avant auriez-vous l’obligeance de révéler vos doux noms ?

Parfois je m’étonne moi-même d’être comme ça alors que pour le coup je regrette presque de pas avoir choisie un cran moins bourré mais bon autant s’amuser. Je n’aime pas les choses trop facile mais bon vu l’arrivé qu’on à eu je ne vais pas dire non à deux fleurs sans défense. Je regarde rapidement mon frère avant d’exprimer mon plan.

-Ok les ladies ! On va faire un petit jeu on va vous poser des questions et vous allez y répondre puis à chaque réponse correcte…


Je prends la bouteille de vodka de la demoiselle la pose sur la table, porte à mes lèvres mon verres de bourdon et embrasse  Klaw que je tenais par la taille. Lui faisant partager ma gorgé de cet alcool à la fois doux et brut. Puis rompt ce bref baiser.

-On vous donne un baiser alcoolisé trois fois meilleur que ce que vous buvez !  

Je faisais mon pitre sans vraiment le faire car franchement j’ai déjà fais mieux mais là ce n’est tellement pas nécessaire. Je me rappel qu’on faisait ça avec le frangin avant sa mésaventure avec l’autre idiote. Je souris aux deux femmes, frangin t’as pas intérêt à faire la gueule je m’occuperais de toi plus tard. C’est vrai que quand j’y repense le frangin c’est en quelque sortes une personne à la fois repoussante et attirante personnellement malgré toute mes expériences c’est dans ses bras que c’était le mieux.  Je sais pas peut-être parce c’est comme aimé son reflet genre le truc super narcissique mais en même temps qui ne s’aime pas sois même au fond ?

-Ok pour commencer première question ! Qui sont ceux qui vous emmerde ?


Ma question pourrais me faire passer pour une parfait gentleman mais l’expérience m’a appris que deux femmes bourré qui parle d’homme c’est plus ou moins bon signe. Les hommes ne savent pas prendre soins d’elle aucun tact, l’amour ça craint et blesser quelqu’un par ce biais la c’est parfois un bon jeu. En plus tout ce vole, et moi j’aime bien voler ce à quoi les gens apporte de l’importance et le reste aussi je dois dire, femme, objet, amitié… je suis à miles visages tous particuliers, tous uniques, et puis des informations sur des hommes pourrais nous permettre d’avoir potentiellement nos première cible.

520 mots+ 5 rubis par MF
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drew Acerbi
Fantôme
Fantôme
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 29/03/2014

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier:
Place dans votre clan:

MessageSujet: Re: Passage improvisé (Pv Klaw)   Dim 13 Avr - 12:36

J'étais confortablement assis tandis que la jeune femme à mon côté s'était mise en tête de me faire des avances. J'imagine que c'est ce qu'elle tente de faire, j'ai beaucoup de mal à saisir sa pensée avec son visage rubicond et ses yeux plissés et perdu dans ses folies. J'esquissai un sourire à son égard, de toute façon, je n'avais que cela à faire en attendant qu'on nous serve un bourdon. De mon vivant, j'avais perdu le goût pour les autres femmes de par ma douce ex, mais il semblerait que, maintenant que je suis mort et que mon frère semble près à jouer de ses charmes, je sois prêt à user un peu de ma méthode pour lui faire plaisir. Non, en réalité, bien que je ne veuille pas me réduire qu'à cela, je m'intéresse surtout à cette histoire de "Chefs" dont elles viennent de parler à notre arrivée. J'imagine que si nous arrivons à leur offrir ce qu'elles demandent, nous pourrons obtenir en retour plus d'informations sur le contexte des Gangs dont nous avons entendu parlé par les habitants du coin. Mon frère faisait le mariolle comme à son habitude et cela semblait plaire aux petites demoiselles. Je n'ai même pas eu besoin d'expliquer à mon frère le fond de ma pensée, il l'avait sans doute déjà compris à ma façon d'imiter les hommes compréhensif sous un masque bénin. Il nous fallait ces informations, bien que cela me dégoute de m'inspirer de mes ennemis pour draguer deux filles faciles. En général, on avait deux optiques: Soit c'était des filles faciles de niveau A, c'est-à-dire qui veulent juste coucher sans qu'on vienne les emmerder, soit des filles faciles de niveau B, celles qui attendent qu'on soit attentionné et attentif à leur moindre caprice avant d'obtenir de leur part une invitation entre leurs jambes. Vu l'exclamation de la jeune rousse à la tenue décadente et aux yeux vides, il semblerait qu'elle soit une fille facile de niveau A. Bravo Firo, tu viens d'avoir le gros lot ! C'est en général celle que je préfère car je n'ai pas besoin de jouer les chatons pour me les faire. L'autre en revanche, j'ignorais encore son ressentit, mais je me penchais plus vers la seconde catégorie. Il me faudra donc jouer les mouchoirs avant que je ne la jette comme à dû le faire son autre ami _son chef même si j'ai bien compris_  avant moi.

"Eh bien, il va falloir qu'on rattrape ça !"


Mon frère m'avait servit un verre de bourdon que je me contentais de siroter lentement. Contrairement à mon frère qui a la descente facile, je suis quelqu'un de très gourmet. J'aime sentir le liquide couler le long de ma gorge, me brûlant d'un feu toujours nouveau. C'était ça la belle vie, pour moi. La jeune femme bu à son tour cul-sec en posant son bras sur mon épaule. Je me contentais de garder mes distances pour l'instant, je la laisser faire son truc en attendant que je puisse savoir ce qu'elle attend de moi. D'un coup d'œil vers mon frère qui semble prendre à cœur joie son rôle de dragueur et je retournai mon attention vers la jeune femme, indiquant les deux personnes dans mon dos avec un léger sourire.

"Ils ont l'air de bien s'entendre." Dis-je simplement en lui servant un autre verre dans son shooter.


J'écoutais le meneur de soirée poser ses questions en continuant son numéro. Il était important que nous ayons ses informations et je savais que mon frère serait parfait pour nous les récupérer.

591 mots +5 rubis/MP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Keito
Démon de feu
Démon de feu
avatar

Messages : 331
Date d'inscription : 13/10/2013
Age : 21

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Apothiquaire
Place dans votre clan: Général chez les lapinous

MessageSujet: Re: Passage improvisé (Pv Klaw)   Mar 15 Avr - 6:24

Klaw était bien comme il faut et moi aussi je dois dire. L’un des sosies nous demande notre nom j’explose de rire alors qu’il n’y à rien de drôle mais je ne peux pas m’en empêcher. Je regarde l’homme et lui sourit comme la bonne vieille joueuse que j’étais.

-Mon nom, mais chéri si tu me prouve que tu en vaux la peine je te le donnerais.

Je lui adresse un petit clin d’œil en prenant un autre verre. J’écoutais la réponse de klaw et le regarde inerte genre je comprends rien à ce qu’il raconte le bonhomme en verre. En tout cas Klaw s’amuse bien avec lui roulage de pelle au rendez vous ! Alala elle semble bien différente de la gamine terre à terre que j’ai rencontré.  Ses paroles sont genre juste un flux d’information que mon cerveau refuse d’intégré, je n’ai pas envie d’écouté je veux m’amuser c’est tout. Pourtant il y a bien mot qui tilt. Emmerdeur, définition parfaite pour ceux qui nous font chier. Je fronce les sourcils.

-Qui à dit qu’on nous embêtait beau gosse les seuls ici qui sont venu sans invitation, c’est vous deux…

L’alcool ajoutais à ma personnalité un côté acerbe et je sais même pas comment j’arrive à sortir des phrases pareils ! L’air de rien l’idiot ma rappeler pourquoi je suis dans cette état. La raison est un peu plus simple mon idiot de chef…Alex ! J’avale un autre verre contrarier comme si de rien était et tombe en arrière attirant avec moi celui sur qui j’étais adosser. Eh bien eh bien ma pauvre fille tu tiens même plus assise… je me rends même pas compte que en entrainant l’homme dans la chut bah on s’était retrouver au sol lui sur moi.  Son visage proche et mes joues toute rouge du à une trop grande dose d’alcool, je le regarde en entier. Je viens de réaliser un truc… il est complètement geler comme Evans. Il n’empêche que je souris comme une conne ne faisant plus attention à ce qu’il se passait autour de moi.

345 mots +5 rubis/MP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex Kuro
Démon d'eau
Démon d'eau
avatar

Messages : 1175
Date d'inscription : 03/09/2013
Age : 23

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: baby sitter
Place dans votre clan: chef des lapins

MessageSujet: Re: Passage improvisé (Pv Klaw)   Mar 15 Avr - 8:54

Bon, aujourd’hui il avait été décidé que le chef lapin ne bougerait pas ! Peu importe qui ou quoi ou comment, je ne voulais pas bouger un point c’est tout. Rester toute la journée enfermé dans ma chambre avec Morganne, j’avait pris de quoi lire avec les parchemins et entrainer la technique secrète du clan réussissant une cage légèrement moins grande sur la piscine ce qui restait toujours aussi pratique quand même. J’avais pris toute ma mâtiné un peu tranquille ignorant royalement les lapins qui venaient tambouriner a la porte pour me dire des trucs sur une beuverie ou je ne sais pas trop quoi… très franchement, après la dernière prise avec Zeck j’en avais trop rien à branler de qui buvais quoi.
 
J’avais entrainé ma guitare l’après midi en observant le médaillon que j’avais fait fabriqué. Oui, je suis un con mais au moins je sais me faire pardonner, en plus jusqu'à preuve du contraire j’avais juste embrasser la jolie Elena, rien qu’a notre premier combat j’avais fait bien pire en la ramenant a sa place de neutre, elle et son petit cœur qui s’énervait d’un contact. C’est marrant mais le souvenir de cette matinée me tirait un sourire même s’il était tout petit, je m’étais amuser et puis, y avait eu Morgan et fini le jeu. Bref a peine une après midi à jouer tranquille et chez moi et voilà qu’on revenait tambouriner mais a la fenêtre… J’ai bien sur songé très fort a l’envoyé promener avec un fouet d’eau mais en « bon chef » j’ai juste été ouvrir en imaginant que Kalim avait fait sa connerie … mais non.
 
Le temps de refermer la fenêtre et de me changer et j’étais pari emmenant ma petite Morganne au passage, j’avais pris les premiers trucs qi me passaient sous la main et c’est seulement en chemin vers le domaine neutre que je réalisais que même Kalim dans toutes ses conneries m’avait pas fait bouger autant que ma rouquine préféré. Je crois que j’interviens parce qu’elle en sait trop sur moi… en soit c’est faux elle en sait bien moins que d’autres mais les autres n’ont rien vu ni n’ont rien su de moi directement. Ou alors j’interviens juste parce que c’est mon général j’en sais rien mais je vais éviter de la laisser beurré façon p’tit lu dans un bar qui s’appel le « bar’delle ».
 
Bon, j’avais pris le temps de m’habiller quand même hein donc veste sans manche noire longue et en cuire, demi-manches noires, avec pantalon noir et chaussures noires bref mode corbeau, de toute façon pas d’humeur a porté des couleurs. Inutile de dire que le bar est pas bien compliqué a trouver et que j’y entre sans perdre trop de temps mais en me faisant un maximum discret. Il me faut un truc genre 2 minutes pour repéré les jeunes femmes qui rient très fort en compagnie … de deux mecs et je reste a une certaine distance me contentant d’écouter sagement en gardant mes distances assis au bar … dans un premier temps.
 
Morganne n’aime pas le coin, autant dire que l’empêcher d’attaqué n’est pas facile facile mais bon, je fais ce que je peux et réussit plus ou moins a m’assuré qu’elle e me grille pas en écoutant la question, pourquoi je sens que celui qui « emmerde »  Elena je le connais. Tiens, par contre c’est vrai que je m’attendais pas vraiment a ce qu’elle l’envoie paitre comme sa, sa a au moins le mérite d’être claire et de rendre confiance, elle ne dira rien de ce qu’elle sait sur moi ce qui m’arrange il faut l’admettre puisqu’elle en sait lus que la plupart des autres personnes.
 
Je le vois boire plus que de raisons et des images de ma vie passé avec mimi me reviennent en mémoire, j’aurais put lui dire de faire un peu attention mais en même temps, si je fais sa elle va se braqué et partir pour des idées bien pires que celle qu’elle a déjà en tête a ce que je vois. Par contre quand je vos mon générale renversé l’inconnu sans plus insister que sa pour qu’ils ne finissent pas par faire des trucs louches directement sur le sol je ne retiens pas la colère et laisse le verre d’eau commander peu de temps avant se rependre sur le sol. Se seras largement suffisant pour ce que je veux en faire de toute façon. Le temps d’empêcher Morganne de crier et une vague mineur quitte la flaque sur le sol venant repousser le jeune homme que je ne connais pas et ai de moins en moins envie de connaitre pour l’éloigné d’Elena. Jusqu’ici, je reste calme mais il est vraiment déconseillé d’essayé de me chercher la tout de suite.
 
-Si votre nouveau jeu c'est de savoir "lequel arrivera a me décevoir le plus", franchement je sens que je vais vite décrocher et vous laisser vous démerdé
 
Mon petit serpent sur l’épaule, je venais relever Elena m’efforçant de ne pas non plus laisser la colère prendre le dessus et surtout de rester doux. Je ne connais pas vraiment la demoiselle qui semble dans le même état qu’elle alors je préfère d’abord m’occupé de ma p’tite flamme préféré.
 
-Bonsoir messieurs, je me présente « l’emmerdeur », le numéro un j’imagine enfin sa n’as pas grande importance mais ce qui en a bien plus a mes yeux c’est les deux jeunes hommes plutôt bien portant jusqu’ici qui s’imagine qu’en enfer on soutire des informations a des jeunes femmes beurrées sans que personne ne s’en mêle. Vous voulez une info intéressante ? J’vous la donne, le jeu est fini les filles n’auront pas a rougir demain de leurs rencontre de se soir et vous survivrez un soir de plus, merci de votre visite et au revoirs

En colere ? non, je vais juste profité de la gueule de bois de demain pour une bonne vielle vengeance. De toute façon, cette fois je ne  lache pas ma belle, de toute façon je ne suis pas sur qu'elle tiendrais debout sans moi. Puis je ne lui lasse pas le chois, un bras autour de sa taille que je tiens fermement  et sur l'autre, il y a Morganne alors je préfere ne pas trop le bouger histoire qu'elle ne tome pas ma petite bébette.

1054 mots +5 rubis/MP

_________________
My Heart Is Broken by Evanescence on Grooveshark


Dernière édition par Alex Kuro le Mar 15 Avr - 19:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jun Yami
Sorcier
Sorcier
avatar

Messages : 301
Date d'inscription : 05/02/2014
Age : 29

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Barman
Place dans votre clan: Général

MessageSujet: Re: Passage improvisé (Pv Klaw)   Mar 15 Avr - 19:11

J’avais fini mes deux livres acheté il y a un moment avec Zeck. J’avais pris mon temps. Du coup bah je me faisais chier, et je me suis souvenu que klaw avait un livre donc je suis allé dans sa chambre lui demandé mais il n’y avait personne, pensant qu’elle était avec Zeck je suis parti dormir. Le lendemain pas de trace ni de Klaw ni de Zeck mais bon pas d’inquiétude je me fais donc une mâtinée tranquille dans  mon lit à glander pour une fois. Beaucoup de chose sont survenu entre autre la perte de nos pouvoirs, mais ce, n’est qu’un détail. Hier j’avais entrainé Yukia pour la première fois et au vu des courbatures je la laisse se reposer un peu, sinon elle va m’en vouloir et de toute façon elle sera en état de rien.

Je décide enfin de montrer le bout de mon nez dans l’après midi vêtu comme à mon habitude d’un short, mon top, ma casquette et ma cravache, toujours perché sur mes talons. Ouais je comptais allez me faire un petit entrainement tranquillement dans la forêt. Sauf qu’en sortant du château après un repas tardif, je trouvais les gens bien agité, un peu trop même. Je regarde les hommes et les femmes chercher Zeck semblerais t’il. Je demande qu’est ce qui ce passe y me raconte une histoire sur une beuverie incompréhensible. Pourquoi ils veulent faire chier Zeck pour une beuverie non mais sérieux. Malgré tout je décide d’aller voir de quoi il en retourne.

Je trouve sans peine le bar en question et entre dedans, il me faut moins d’une fraction de seconde pour reconnaitre Klaw accompagné d’une femme qui ne m’est pas inconnue mais je sais plus c’est qui, et deux hommes identique. Genre il ne pouvait pas préciser que c’était Klaw qui était concerné dans leur histoire les autres idiots. Un troisième homme intervient pendant que je me dirige vers eux car de ce que j’ai vu il a un des guss qui prend ses aises avec la petiote. J’arrive au niveau de Klaw et enlève non sans contenir ma colère le bras de l’individu autour de la taille de Klaw.

-Le grand brun à raison les garçons la fête est fini vous pouvez rentrer chez vous.

J’ai klaw à se levé et la tiens par la taille en passant un bras autour de mon cou pour la soutenir.

-Franchement entre toi et l’autre mistinguette vous me donner du boulot…

Je n’avais pas envie de rire ni qu’on vienne me saouler, Klaw avais fait assez de folie pour ce soir et elle aurait pu regretter par contre si le bonhomme en vert me cherche je ne serais pas aussi clément qu’à l’instant. Je tiens fermement klaw qui tien elle à peine debout, non mais sérieux qu’est ce qui la pousser à faire ça surtout dans un endroit pareil. À par le barman qui semblait compatir je ne vois que des yeux d’idiot affamer on dirait le M69 en bizarre.  Le mieux restait que Zeck ne l’apprenne pas, du moins pas d’un autre. Rah y se passe jamais une journée sans que quelqu’un fasse une connerie, ou que le pseudo destin vienne faire des siennes.

535 mots +5 rubis/MP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Klaw
Métamorphe
Métamorphe
avatar

Messages : 440
Date d'inscription : 01/02/2014
Age : 21

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Employée aux sources chaudes
Place dans votre clan: Membre du clan des Peintures

MessageSujet: Re: Passage improvisé (Pv Klaw)   Mar 15 Avr - 20:11

Le regard plus vide que jamais, Karolyn ne comprenait absolument rien à ce qui se passait, elle ne comprenait pas pourquoi le goulot de la bouteille avait pris une forme plus ramolli et plus chaud, pourquoi elle embrassait l'homme qui venait de s'assoir, ni même pourquoi au moment où elle sentait qu'on lui défaisait son haut, une force la releva d'un coup pour la défaire des griffes de l'inconnue en grognant un "La fête est terminée". Elle ne comprenait absolument rien, tout semblait passer d'une oreille et sortir par l'autre. La jeune femme se contenta de sourire béatement à chaque occasion qui se présentait. On eut dit qu'on lui avait enlevé le cerveau pour le remplacer par celui d'un zombie. De retour dans un âge complètement dérangé. Pensant tomber sur l'instant elle s'agrippa à ce qu'elle pouvait. Quelques chose de moelleux et en même temps difficile à tenir à pleine mains. Oui, Karolyn ne s'en doutait pas sur l'instant, mais elle s'agrippait à la poitrine de Jun comme un petit chaton. Elle l'avait reconnu d'ailleurs, même bourrée ses sens étaient en éveil, donc la voix de sa "grande sœur" lui était très familière.

"Nyaaaaaaaaaaaaaahhh ! Jun c'est pas drôôôôleuh' Je m'amusais bien avec Elena moi…"

Elle fit une petite moue d'enfant, c'est vrai que d'une certaine manière ce n'était juste qu'une simple beuverie peinarde avec Elena, jusqu'à ce qu'elles se mettent à parler de garçon et que de fil en aiguille elles se mettent à boire jusqu'à oublier la raison pour laquelle elles buvaient. Karolyn alternait entre la promenade de gorille montant des rats des champs et ses délires sensuels qu'elle a eut auparavant avec Zeck. Mais encore à d'autres souvenirs un peu plus contraignant. Et elle souriait encore, elle ne savait pas pourquoi, tout semblait aller pour le mieux dans le meilleur des mondes. Du moins c'est la philosophie qu'elle semblait avoir pour le coup. Son esprit ne volait pas bien haut et si Jun souhaitait avoir avec elle une conversation sensée, ce n'était pas pour ce soir. Elle attrapa la main de Jun pour tourner autour en sifflant. Dois-je vous dire que Klaw n'a jamais pris de cuite de sa vie ? Elle se sentait donc invincible à ce moment précis et même si elle peut avoir conscience que son esprit n'est pas tout à fait contrôlé par l'alcool, elle préféra le faire croire.

"On reeeeeeeentre à la maison Grande sœur ? Tu pourras m'apporter de la confituuuuuuuure ?"


Elle pouffa avant de lâcher la main de Jun pour tenter de s'échapper de son emprise.

"Attention ! J'ai pas mon permis de marche !  Brouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu !"


Karolyn était partie dans un autre monde.

445 mots +5 rubis/MP

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drew Acerbi
Fantôme
Fantôme
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 29/03/2014

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier:
Place dans votre clan:

MessageSujet: Re: Passage improvisé (Pv Klaw)   Mer 16 Avr - 15:16

Il semblait que la jeune femme à la robe blanche était bien moins beurrée que sa camarade. Celle-ci se laissait entièrement faire par Firo tandis que celle se tenant à côté de moi, plus prudente, plus réticente, semblait montrer quelques degrés d'intelligence. Soit elle avait moins bu qu'elle, soit elle tenait plus facilement l'alcool. C'était déjà plus intéressant d'avoir ce genre de compagne de beuverie que celle dont mon frère visitait les amygdales avec la langue. Je ne pu me retenir de pousser un petit rire mesquin, enfin quelqu'un qui à du répondant. Ce petit ton acerbe est d'autant plus agréable à mes oreilles que n'importe quel rire de poufette en chaleur que l'autre demoiselle poussait. Elles me rappelait rapidement toutes celles que j'ai pu me faire de mon vivant… En bourrée évidement. La femme aux cheveux de feu avala d'un trait son verre, son dos se courba en arc de cercle au point qu'elle en perdit l'équilibre, m'emmenant ainsi dans sa chute. J'avais fais attention à ne pas m'écraser sur elle comme un sot. Et pourtant je pus, de ma position me retrouver face à elle, le visage non loin du sien, je pouvais en sentir son haleine parfumée à l'alcool fort tant notre proximité était importante. J'aurais pu à cet instant profiter d'elle, jouer avec sa maladresse et son ivresse. Mais je ne pouvais pas le faire. A cause de trois choses. D'une, bien que j'apprécie la facilité, j'ai pour principe de ne jamais me faire une femme bourrée, en général elles sont très agaçante. Puis, je n'avais absolument pas l'optique de me faire une femme, pour le coup. Elle me dégoutait plus qu'elle ne m'excitait, non pas qu'elle ne soit pas désirable, loin de là. Seulement le fantôme de ma chère et tendre catin s'est imprégnée dans mon cœur et je ne puis me séparer de son visage. Mon cerveau est un scanner, tant qu'il ne s'agit pas de la bonne personne, je n'arrive pas à prendre mon pied. Enfin, dernière raison, et c'est sans doute la plus importante: Son copain venait d'arriver et il ne semblait pas ravis que je sois dans cette posture avec sa chérie. Enfin, je dis le copain car j'ai cru à l'instant analyser le lien entre la vague qui me repoussa de la jeune femme, et l'homme se présentant comme "L'emmerdeur". Je réprimais un sourire, au moins je n'aurais pas à lui trouver un surnom. Je pris le temps de mémoriser un peu le physique de mon opposant: Grand, brun, les yeux d'or, le regard froid, une sorte de.. Qu'est-ce que c'est que cette chose qu'il trimballe avec lui ? Peu importe. Il ne perdait rien pour attendre. Alors que je tentais de me redresser _cette attaque m'a quand même broyer l'estomac !_ Je remarquais à l'instant que mon frère était également victime des fureurs d’un ami de son coup d'un soir. Une femme aux formes disproportionnée et aux cheveux roses bonbons. Une excentrique sans doute. Elle récupéra en canon son amie contre elle tandis que celle-ci s'amusait à délirer encore. J'espère seulement que la femme aux cheveux roses n'est pas aussi barge qu'elle, qu'Est-ce que ça doit être sinon ? Bien que nous soyons face à deux gros problèmes de tailles _ et je dois dire que la Pink lady bat tous les records_  nous restions passablement calmes. Nous avions l'habitude de ce genre de problème et en cas général, le seul moyen et de fuir. Seulement voilà, la porte d'entrée est face aux deux opposants, comment avons-nous donc pu sortir du bar sans accros ? La réponse est simple. Insolite, mais simple: Je ne sais pourquoi à cet instant précis je compris que j'étais capable de faire cela, c'était venue comme une évidence presque. Mon regard se porta sur l'homme, puis la femme aux cheveux roses et d'un coup une vague de fumée jaillissait de mon corps, comme ça. La vague de fumée avait envahis toute la pièce et même un peu l'extérieur du bar.

"On se casse !" Dis-je à mon frère en fonçant dans le tas pour sortir du bar. Prenant mes jambes à mon cou, moi et Firo disparurent dans la nuit, laissant le bar s'enfumer.


Je n'avais pas compris sur le coup comment j'avais pu faire cela, je l'ignore encore aujourd'hui. Peut être Est-ce une illusion ? Peut être est-ce mon pouvoir, mais dans ce cas, que suis-je exactement ?

735=>5 M(l)P
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Firo Acerbi
Métamorphe
Métamorphe
avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 29/03/2014

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: voleur professionel
Place dans votre clan:

MessageSujet: Re: Passage improvisé (Pv Klaw)   Mer 16 Avr - 20:54

La demoiselle qui tiens compagnie à Drew à du répondant je préfère largement ça à l’autre petite dont je ferais aisément ce que je veux. C’était plus du genre de mon frère en vérité mais bon. Il semble que obtenir des informations de la demoiselle ça ne va pas être facile de l’autre surement plus. Soudain Drew se retrouve emporter par la femme au sol et la tout ce passe très vite un mec débarque et dégage mon frère avec une vague… Non mais sérieux ! au même moment pendant que le grand brun récupère la dame en blanc, je me fait interpeler par une créature au cheveux rose plutôt bien rouler et pas vraiment vêtu en sois elle enlève mon bras de la petite bourré avec une certaine animosité même si le mouvement n’est pas brusque. Je me lève et l’observe bien. Pendant que l’autre par dans un délire total. Je dois dire que au fond je ne suis pas mécontent que l’intervention de cette Jun… Mais on à un tout autre problème sortir d’ici sans une égratignure.

Mon frangin tout aussi poser que moi mais trempé, j’avoue que j’ai envie d’exploser de rire mais ce n’est pas trop le lieu ni le moment. J’analyse la situation rapidement. Mon frère fait soudain un putain de truc chelou, genre trop flippant mais je m’exécute quand il me cri de me barrer. Bah la pour le coup je suis d’accord mais genre à 100%. J’attrape juste en vrac les bouteilles sur la table et passe par-dessus ma chaise pour me fondre en courant dans la foule. Je remarque qu’une bouteille est vide je la lance derrière moi sans vraiment faire attention à si ça touche quelqu’un.

-Merci pour la soirée !  Dis-je en rigolant disparaissant ensuite avec mon frangin préféré.

On part très rapidement dans les rues, moi explosé de rire avec de l’alcool pour tenir tout le reste de la soirée et le mieux gratuit ! bon bah plus qu’à ce trouver une piaule !

336=>5 M(L)P
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Keito
Démon de feu
Démon de feu
avatar

Messages : 331
Date d'inscription : 13/10/2013
Age : 21

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Apothiquaire
Place dans votre clan: Général chez les lapinous

MessageSujet: Re: Passage improvisé (Pv Klaw)   Jeu 17 Avr - 14:20

L’instant miniature ou l’homme de vert était sur moi fut genre de très courte durée, pousser par une petite vague j’entends une vague qui ne mets pas inconnue, Alex ?! Mais qu’est ce qu’il fait là… je fait un effort pas possible pour écouter sa remarque désagréable. Je le regarde et bouge un peu comme pour me dégager de son étreinte, mais me résigne à rester après quelque coup inutile lancés sur son torse.

- Tu… je… si ne t’es pas content ce n’est pas mon problème.

J’avais un peu de mal à trouver mes mots, dans le brouillard de mon cerveau. Il congédie les deux hommes alors qu’une touffe rose récupère ma camarade de beuverie qui et bien qui part vraiment loin, l’alcool à de ces effet sur certaine personne. Moi j’essaye juste de me dégager d’Alex qui me tien par la taille c’est la dernière personne que je voulais voir ici. Finalement je me résiner et m’accroche à son cou, puisque que tu ne veux pas me lâcher… je lui fais la gueule avec mes yeux vitreux dans lesquels brûlait une petite flamme d’énervement. C’est vrai c’est la dernière personne que je voulais voir ici, d’ailleurs qu’est ce qu’il fout ici ? Un petit lapin serrait allez le chercher la queue entre les pattes lui colporter que sa générale faisait des siennes. Normalement il aurait dit un truc genre « je m’en fou… » Vu que monsieur ce fiche de tout. Je ne faisais plus attention à ce qu’il y avait autour de moi je restais juste bien accrocher au cou d’Alex sans empiété sur l’espace destiné à son précieux serpent. Tout les yeux du bar sont rivés sur nous mais je m'en fiche royalement. C’est à peine si je remarque la fumer s’étendre autour de nous. Et les deux frères partir avec NOTRE Alcool. Je fais une tentative piteuse de les poursuivre qui réussi juste à me faire perdre l’équilibre, mais avec Alex qui me tiens aussi fermement je ne peux rien dire, mes genoux ne touche même pas le sol. Je grogne un peu n’ayant d’autre choix que de le laisser faire. J’ai limite l’impression qu’il va me ramener dans ma chambre me sermonner et m’ordonner de dormir. tsss c’est bon quoi je suis plus une gamine. Je grogne encore une fois dans mes dents un petit.

-T’es chiant…  à peine audible, avant de le laisser me ramener à la maison.

402=>5 M(L)P
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Passage improvisé (Pv Klaw)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Passage improvisé (Pv Klaw)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» APRES LE PASSAGE D'ANDRE APAID
» Enfin.... : Passage en Free to Play « imminent » en Europe
» Passage du 3eme au 4eme Age
» anecdote sur le passage de Napoléon à Buigny-St-Maclou (80)
» Le passage du Simplon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inferni, ville des enfers :: Flood et jeux :: Archives RP-
Sauter vers: