On nait avec une âme d'ange... On meurt avec un cœur de démon. Bienvenu en Inferni.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

INFERNI FERME SES PORTES POUR LES ROUVRIR SUR LE TOUT NOUVEL ENFER

>>>ICI<<<

VENEZ NOMBREUX!

Partagez | 
 

 Anger voice (privé Klaw)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zeck Skyhigh
Sorcier
Sorcier
avatar

Messages : 1518
Date d'inscription : 06/09/2013

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Gardien des esprits
Place dans votre clan: Chef des peintures

MessageSujet: Anger voice (privé Klaw)   Jeu 10 Avr - 5:49

Au petit matin, Zeck s'était levé tôt comme a son habitude pour faire ses entraînements matinaux. Depuis la veille il ne cessait de repenser à l'événement qui s'était passé au puits avec l'arrivée du destin pour récupérer Kalim. Autant dire que depuis ce jour Zeck n'avait pas vraiment le moral. Surtout que tout les gens Inferni avait perdu leurs pouvoirs. Pas que ça affectait beaucoup le sorcier, il pouvait se débrouiller très bien sans. Mais ça lui avait quand même foutu un coup de mou toute cette histoire. Surtout que contre le destin ils n'avaient pas put faire grand chose et au final ça n'avait pas changé grand chose mis à part peut-être la perte des pouvoirs. Après son entrainement il se rendit en cuisine pour préparer le petit déjeuner pour lui et pour les filles. Il avait envie de se changer un peu les idées ce matin de penser à autre chose et d'être en compagnie de Karolyn. Il lui prépara donc un plateau dans lequel il prit soin de tout bien mettre convenablement, comme un petit chef et il monta dans sa chambre pour la réveiller et lui apporter son plateau. Il entra et le lui déposa sur la table de nuit près du lit. S'asseyant à côté d'elle il lui caressa les cheveux et le visage pour la réveiller en douceur. Quand il vit qu'elle commençait à se réveiller il vint l'embrasser sur le front puis sur les lèvres tendrement. Il lui murmura ensuite quelques mots à l'oreille pour lui dire bonjour. Continuant ses caresses il attendit que la demoiselle se réveille tranquillement en restant près d'elle. Une fois qu'elle fut levée il lui proposa de prendre son petit déjeuner et lui déposa le plateau près d'elle. Il l'aida à "voir" chaque choses qu'il y avait sur le plateau. Ensuite il la laissa tranquillement manger tandis qu'il restait à ses côtés. Il lui demanda si elle avait réussi à dormir comme il faut cette nuit. Vu que la dernière fois qu'ils avaient dormis ensemble elle n'avait fait que s'agiter et s'était réveillée en sursaut. Et ce n'était pas la première fois qu'elle cauchemardait. Il s'inquiétait aussi pour elle. Et il espérait aussi que Lyu ne soit pas trop vache dans ses entraînements pour la demoiselle.

Après le petit déjeuner il lui proposa de passer la journée avec lui. D'aller faire un tour en ville et de se détendre. Il la laissa donc dans sa chambre tranquillement après qu'il ait eut sa réponse et alla se prendre une douche et se changer pour être plus présentable. Il mit sa tenue zeste d'orange pour changer un peu et rejoignit Klaw. Ils passèrent la matinée ensemble et Zeck avait profité de leur sortie pour faire quelques courses et préparer un repas pour eux ce soir. Il savait que les deu autres demoiselles sortaient ce soir donc ils ne seraient que tous les deux ce soir. Dans ce cas il allait préparer un petit quelque chose à la belle. Une fois rentrés Zeck rangea les courses comme un grand préférant éviter à Klaw de ne pas trop en faire pendabt qu'il préparait à manger. Il avait encore du mal à se faire aux technologies et il préférait faire ses plats à la main sans trop utiliser de machines. Il rsstait à l'écoute de Klaw si elle avait quelque chose à lui dire et la laisser faire ce qu'elle voulait pendant qu'il était aux fourneaux. Mais il refusa catégoriquement son aide si elle le lui demandait. Il voulait se débrouiller seul pour le coup. Une fois le repas préparé, il mit la table et invita Klaw à s'installer pendant qu'il ramenait les assiettes toutes prêtes sur la table, il serrait le vin et s'installa. Tout avait déjà été coupé, il n'y avait plus qu'à prendre avec la fourchette et manger. C'était un curry avec de la viande de volail avec des légumes et du riz qu'il avait soigneusement préparé pour Klaw. C'était Jun qui lui avait montré comment faire. Et pour le coup il était assez content de lui. L'odeur était alléchante et le plat était plutôt bien réussis. Il sourit à Klaw.

"Eh bien bon appétit!"


738 mots +5 rubis/MP

_________________



Dernière édition par Zeck Skyhigh le Ven 11 Avr - 7:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Klaw
Métamorphe
Métamorphe
avatar

Messages : 440
Date d'inscription : 01/02/2014
Age : 21

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Employée aux sources chaudes
Place dans votre clan: Membre du clan des Peintures

MessageSujet: Re: Anger voice (privé Klaw)   Jeu 10 Avr - 18:24

Karolyn était exténuée de lutter contre le sommeil cette nuit-là. Elle n'eut aucune apparition de son serpent en rêve. Ni cette nuit-là, ni un autre. Mais le plus étrange n'était pas simplement le fait de ne plus rêver, mais plutôt celui de s'en sentir frustrée. De ce qu'elle avait cru comprendre ces derniers temps, le "destin" comme Zeck le lui avait expliqué, avait reprit à tous et à toutes leurs pouvoir les condamnant à reprendre leurs entraînements respectifs comme s'il n'eût jamais compris le véritable sens de leur pouvoir. Au début cela était très dur pour elle de se faire à l'idée de perdre sa vue aussi vite qu'elle ne fut apparut dans sa vie et elle songea à ne plus ressortir de son lit sous peine de ne se sentir que plus vulnérable si elle tentait de bouger. Puis, elle se décida à reprendre du poil de la bête, Elle arrivait à identifier les moindres espaces du château, tout du moins ceux qu'elle visita fréquemment durant son séjour. L'idée d'être privée une seconde fois de sa vue la frustrait plus qu'autre chose. C'est pour cela qu'elle s'était entraînée à plusieurs reprises les nuits précédentes, tentant maintes et maintes fois de retrouver sa langue de serpent. Seulement il lui semblait également avoir retrouvé son stress d'antan si ce n'est sans son caractère bipolaire. Depuis quelques temps, il fallait l'avouer, elle était devenue légèrement plus grognon qu'à son arrivée sur Inferni, mais elle n'avait jamais réellement donner d'explication. La connaissait-elle seulement ? Elle vous dirait que non, le moindre geste pouvait faire jaillir les foudres de la jeune femme. Une fois emmailloté dans ses draps, elle ferma les yeux tranquillement, s'enfermant dans le monde des rêves furtifs.

A son réveil, elle sentit l'ombre d'une caresse fraîche retirer une mèche de ses cheveux plaquée contre son visage. Elle n'avait pas ouvert complètement les yeux, elle grommelait sous les couvertures avant de sentir un cœur chaud se presser sur son front, puis, dans un second grommellement, ce petit cœur chaud vint se poser sur ses lèvres, lui enlevant toute envie de protester contre son réveil forcé. La voix caressante de son amant contre son oreille lui donna presqu'instantanément le sourire aux lèvres. Elle n'avait plus le choix à présent; Karolyn ouvrit doucement les yeux en se redressant sur le lit. Malheureusement, elle se sentit déçue de voir un voile noir sur ses yeux. Il est vrai qu'elle était aveugle, sa langue passa entre ses lèvres mais rien ne se produisit. Zeck l'aida à repérer tous les aliments qu'il avait organisé sur son plateau-repas. Ce geste et cette tendresse lui fit très plaisir, il fallait dire qu'elle avait bien besoin de petits gestes comme cela pour se sentir apprécié.

Mais elle ne s'attendait pas à en recevoir autant de la part de Zeck tout au long de la journée.

Après avoir fait par avec lui de sa disparition soudaine de ses cauchemars depuis quelques nuits, il sortit de sa chambre pour la laisser se préparer tranquillement. Il était convenu qu'ils passent la journée ensemble. Jun et Yukia étaient de sortie pour la journée _sûrement pour l'entraînement particulier que Jun devait faire à Yukia_ et Les deux amants semblaient tous les deux dans le besoin de faire de même, pour refouler leurs angoisses et leurs songes le temps d'un "bonjour" et d'un "bonne nuit".

En prenant soin de bien positionner le plateau sur sa table de chevet, Karolyn prit le bâton en bambou de Zeck entre ses doigts en s'avançant vers l'armoire se trouvant à l'autre extrémité de la pièce, à sa droite. Elle attrapa alors le premier cintre de sa garde-robe en tentant par deux fois sa chance. La première fois, elle avait attrapée sa tenue de saloon et bien qu'elle avait très apprécier la porter, elle était non seulement trop audacieuse et le temps de l'enfilage était très long. Elle l'avait donc remis directement dans l'armoire. Le second essai était celui de sa tenue "D'Alice" qu'elle reconnaissait par sa texture fibreuse et usée. Elle pendait le vêtement sur son bras avant de tenter de récupérer un ensemble de sous-vêtement dans un bac en-dessous. D'abord, elle fut surprise de ne rien obtenir en fourrant sa main dans le bac, puis en changeant de bac, là où devait se trouver normalement les bas, elle reconnu les fibres cotonneuses de ses soutien-gorge. Elle relâcha une plainte sourde, Zeck l'avait aidé à déplacer ses vêtements dans cette chambre-ci. Ça ne l'aurait pas étonnée qu'il puisse fourrer le nez dans ses petites culottes. Attention, que l'on s'entende bien: le seul moment où Zeck aurait pu toucher à ses sous-vêtements lorsqu'elle ne les portait point était lorsqu'il rangeait les vêtements. Elle avait ouï dire, par lui ou par un autre là n'était pas le propos. Qu'il se chargeait des tâches ménagères de Klaw dans son dos. Ou parfois même, il venait avec un tas de petite culotte en annonçant un "Je les ai repassé !" armé d'un grand sourire. En réalité, elle ne l'a jamais vu faire cela. Mais elle n'avait aucun mal à imaginer la scène et cela avait parfois tendance à la blaser plus qu'autre chose.

Bref, Karolyn s'était habillée et avait rejoins Zeck dans le hall pour passer leur mâtinée, ainsi que le reste de la journée ensemble. Elle n'eut aucun souvenir d'avoir fait quoi que ce soit aujourd'hui. Que ce soit pour porter les courses, les ranger, faire à manger, le nettoyage… Quand elle avait demandé à Zeck, le soir, si elle pouvait l'aider à quelque chose dans la confection du repas, elle fut renvoyé par un "Non." catégorique, sans forme de procès ni protestation, Karolyn s'était assise dans un coin à attendre que Zeck eut fini. Son esprit bouillonnait intérieurement et sa gorge se serrait. Il était vrai qu'elle n'était pas vraiment en état de faire quoi que ce soit nécessitant la vue sans tâtonner un peu partout. Mais était-ce une raison pour l'envoyer comme une enfant à vaquer à ses occupations vaines en attendant que "Papa Zeck" s'occupe de tout ? Il n'en était pas question. Elle ne savait que trop bien ce qu'était le sentiment d'être misérable au point de ne pouvoir rien faire de plus qu'attendre qu'on lui fasse confiance. Et même si Zeck n'y pensait pas à mal, il l'emmenait petit à petit, vers les souvenirs de son enfance,   dans les plus sombres comme dans les plus humiliant. Elle n'avait pas l'impression d'appartenir à une communauté. Elle n'avait pas l'impression d'être un membre à part entière du clan des peintures. Accoudée sur la table, elle humait l'odeur alléchante du plat que concoctait Zeck. Elle se demandait ce qu'il avait bien pu lui préparer, mais elle se retint de lui demander pour laisser place à l'appréciation gustative. Son ventre gargouillait et sa salive coulait déjà à flot dans le long de sa gorge. Le plat était servit et à peine eut-elle touché au plat en plantant sa fourchette dans l'assiette qu'elle ressentit une vague frigorifiant traverser le long de son dos. Il avait recommencé. Elle se leva se table, la faim s'était coupée à l'instant même où elle crut comprendre ce que contenait son plat. Qu'importait même ce qu'il avait pu lui faire, il avait coupé la viande. Il fallait dire que sa réaction sur l'instant pouvait sembler plus qu'excessive _ Surtout qu'on a tous le droit de couper de la viande pour la simple esthétique du plat_, mais il s'agissait là d'une contestation globale sur toutes les "bonnes intentions" de Zeck à son égard. Elle déposa ses couverts sans même toucher à son plat et sortit de table.

"Désolé, mais je n'ai plus faim tout d'un coup."

Sans même expliquer son comportement, Karolyn attrapa son bâton pour sortir de la pièce.  

1400 mots +5 rubis/MP

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeck Skyhigh
Sorcier
Sorcier
avatar

Messages : 1518
Date d'inscription : 06/09/2013

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Gardien des esprits
Place dans votre clan: Chef des peintures

MessageSujet: Re: Anger voice (privé Klaw)   Ven 11 Avr - 5:13

Il aurait pensé que la journée serait un peu plus guillerette et détendue, mais il semblerait que Klaw ait décité de ne pas en profiter et il sentit quelques tensions durant la journée. Elle lui avait bien entendu parler de ses rêves, du fait qu'elle n'avait plus fait aucun cauchemar depuis l'évènement et sa rencontre avec le destin. En effet, cela paraissait étrange. Et Zeck y avait réfléchit aussi pebdabt leur promenade. Il n'osait pas lui demander ce qui n'allait pas pour la demoiselle mais ce soir là alors qu'il avait fait l'effort de s'occuper à faire à manger, un nouveau plat que Jun lui avait apprit en plus. La réaction de Klaw le fit réagir immédiatement. Qu'est-ce qui ne lui plaisait pas dans ce qu'il venait faire? Avait-il dit quelque chose qui ne lui avait pas plu? Il se leva brusquement de sa chaise en l'appelant, puis la rattrappa pour lui attraper le bras et la faire se tourner vers lui.

"J'peux savoir ce qui te prends? Qu'est-ce qui ne te va pas? J'ai dit un truc ou fait un truc qui ne t'a pas plu?! "

Le ton de sa voix était sec mais en rie  agressif. Il n'aimait tout simplement pas la façon dont elle réagissait. Surtout qu'aujourd'hui il avait fait en sorte qu'elle puisse se détendre mais apparemment avec un résultat bien contraire à ce qu'il s'attendait. Il comprendrait qu'elle soit sur les nerfs par rapport au fait qu'elle avait perdu sa "vue" mais était-ce forcément une raison pour être ainsi, et pas seulement avec lui. Lui aussi avait perdu ses pouvoirs mais il faisait en sorte de ne pas être mauvais en envoyant chier tout le monde et n'importe qui. Et là il ne comprenait pas sa réaction. Il lui gardait fermement le bras pour qu'elle ne s'enfuit pas comme elle comptait faire juste avant. Il voulait des explications.  Son regard se faisait autoritaire sur elle et il fronçait les sourcils, bien qu'elle ne puisse malheureusement pas le voir, elle pouvait néanmoins le sentir. Lui qui pensait passer une soirée plus tranquille que la journée c'était foiré sur toute la ligne.

"Explique moi ce qui ne va pas au lieu de te transformer en courant d'air!"

403 mots +5 rubis/MP

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Klaw
Métamorphe
Métamorphe
avatar

Messages : 440
Date d'inscription : 01/02/2014
Age : 21

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Employée aux sources chaudes
Place dans votre clan: Membre du clan des Peintures

MessageSujet: Re: Anger voice (privé Klaw)   Ven 11 Avr - 18:36

Elle claquait la pointe du bâton sur le sol en un rythme allegro, elle s'empressa de partir avec dans la tête un vide si oppressant qu'il lui donnait mal au crâne. Que ce soit sur son incompréhension même sur ce qu'elle avait, ou bien sûr celui de Zeck qui l'avait empoigné et retourné contre lui pour lui demander qu'elle mouche lui avait piqué. Son regard vide se plantait sur le torse de Zeck, il lui était impossible de discerner avec exactitude où elle devait regarder. Pourtant l'expression de son visage montrait bien qu'elle n'allait pas lui offrir ce qu'il désirait.

"Tu me fais mal, Zeck." Dit-elle calmement non sans froncer les sourcils. Elle avait réagit de façon impulsive, c'est vrai, mais elle était prête à défendre ses angoisses du mieux qu'elle pouvait. Elle ne voulait pas lui en parler, ni à lui, ni à personne d'autre d'ailleurs. Elle tenta vainement de se détacher de l'étreinte de sa main contre son poignet mais rien n'y fait, elle ne pouvait pas s'échapper sans qu'il n'en soit d'accord. Il semblait irrité par le comportement de la jeune femme et cela se sentait de par sa poigne de fer sur Karolyn. Elle son cœur se serra à cela, comprenait-elle ce qu'elle venait de faire à cet instant ? Sans doute pas sur le moment. Son cœur s'accéléra des suites de son souffle et ses ongles se planter dans sa paume. Karolyn était énervée, d'elle, de lui, des autres peut être ? C'était bien trop vague dans son esprit pour qu'elle puisse trouver une raison rationnelle et convaincante à cela. Mais vu son état, l'argument le plus insolite pouvait faire l'affaire.

"J'en ai marre que tu m'enveloppes de coton, Zeck. Je t'ai déjà dis que j'étais capable de me débrouiller par moi-même ! Tu n'es pas mon père, alors ne te comportes pas comme lui !"

Son regard, presque illuminé par une lueur irritante se plissait. Non, il n'avait rien à voir avec lui. Il avait toujours joué la carte de la surprotection et ça l'irritait plus qu'autre chose. Et le fait que malgré les demandes et les remarques mauvaises, Zeck insiste là-dessus, elle n'avait d'autre choix que de lui faire comprendre de façon violente.

370 mots +5 rubis/MP

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeck Skyhigh
Sorcier
Sorcier
avatar

Messages : 1518
Date d'inscription : 06/09/2013

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Gardien des esprits
Place dans votre clan: Chef des peintures

MessageSujet: Re: Anger voice (privé Klaw)   Sam 12 Avr - 16:16

Pour être irité il l'était au plus haut point. Mais pas seulement à cause de l'attitude actuelle de Klaw qui, certes, était la goutte de trop. Il savait bien qu'il lui faisait mal en la tenant aussi fermement que maintenant mais il ne voulait pas qu'elle s'enfuie et qu'elle se défile alors qu'il aimerait des explications. Tout le monde était sur les nerfs, tout le monde. Avec ce qui s'était passé. Ce n'était pas une raison d'être ainsi. Il la fixait froidement alors qu'elle lui expliqua ce qui n'allait pas. Ce qu'il semblait faire de trop. Il la cocoonait... Peut être même trop par moment mais ce n'était pas par pure conscience qu'il le faisait. Peut-être effectivement qu'il la sur-enveloppait de cotton mais il s'était un peu trop attaché à elle et il ne voulait pas qu'il lui arrive du mal. Et puis il était comme ça, il ne le faisait parfois pas exprès. Il était aussi comme ça avec les autres... Mais peut-être moins qu'avec Klaw par moment, c'était vrai. Mais à aucun moment il ne se considérait comme un père pour elle. Et sa remarque l'énerva encore plus. Il serra les dents en lui attrapant les épaules et en la plaquant contre le mur.

"Je me comporte comme ton père?! Où tu as vu qu'un 'père' se faisait sa fille? Où ?! Mis à part chez des tarés!!"

Il l'avait mauvaise. Et qu'elle pense qu'il prenait soin d'elle comme un père plutôt qu'un amant attentif et aux petits soins de sa femme le frustraient. Et il repensa à ce que son propre père s'amusait à faire de lui quand il avait un coup dans le nez. Zeck lui lâcha les épaules mais ce n'était pass pour autant qu'il la laisserait s'échapper, il plaqua ses mains contre le mur sous les épaules de Klaw, entre ses bras et il se courba pour regarder Klaw dans les yeux même si elle ne le fixait pas réellement. Il fumait et rageait intérieurement mais il contenait sa colère pour qu'elle n'explose pas sur la demoiselle. Pour l'instant il était calme. Et il serrait les dents au point que sa mâchoire bouge nerveusement.

"Je veux seulement prendre soin de toi! Pourquoi tu crois que j'ai fait tout ça aujourd'hui? Je vois bien que ça ne vas pas. J'essayais juste de faire en sorte que tu passes une journée sans prise de tête mais apparemment ça ne te plait pas! Et tu fais tout l'inverse!"

411 mots +5 rubis/MP

_________________



Dernière édition par Zeck Skyhigh le Sam 12 Avr - 18:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Klaw
Métamorphe
Métamorphe
avatar

Messages : 440
Date d'inscription : 01/02/2014
Age : 21

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Employée aux sources chaudes
Place dans votre clan: Membre du clan des Peintures

MessageSujet: Re: Anger voice (privé Klaw)   Sam 12 Avr - 17:10

Elle poussa un petit gémissement de surprise, non pas qu'elle avait mal, mais elle n'avait pas prévu qu'il allait la plaquer contre le mur. Elle écoutait ce qu'il avait à dire pour sa défense et en effet, il marquait un point. Serrant la mâchoire pour ne pas lui cracher au visage comme elle l'aurait sans doute fait face à n'importe quel inconnu qui l'engraine. Zeck ne le méritait pas, et elle ne voulait absolument pas jouer sur ce terrain là avec lui. Elle tenta de reprendre un minimum de calme mais sa voix était acerbe et ses poings se serrait en tremblant, elle les cacha derrière son dos, contre le mur.

"Oh, encore si ce n'était qu'aujourd'hui ça m'irait. Mais tu le fais tout le temps ! Et je te dis sans cesse que "je peux le faire", "je suis grande"… Mais j'ai l'impression de parler à un mur ! Quoi, tu ne me crois pas capable d'ouvrir une porte ou de tenir un balai ? Je sais bien que t'es pas habituée à avoir une aveugle dans les bras mais c'est pas une raison pour me surprotéger comme ça ! Je ne suis pas en sucre à ce que je sache !"

Sa poitrine montait et descendait frénétiquement par les battements rapides de son cœur. Mais contrairement à la sensation qu'elle avait lorsque Zeck baisait son cou, il y avait comme une main lui serrant la gorge et l'envie soudaine de le mordre ne serait en rien sexuel.

"Ta façon de prendre soin de moi m'énerve, j'ai l'impression d'être une moins que rien qui n'est même pas capable de prendre un couteau sans se couper !"

C'était dans ce cadre-là qu'elle voulait parler de son père, celui d'un être trop protecteur et trop clean à en faire peur un maniaque. Lorsque ses parents ont divorcé, son père faisait tout pour qu'elle n'eut rien à faire, seulement à écouter la musique tandis que tout lui venait dans les mains alors que sa mère lui imposait de se comporter comme une véritable femme de son époque, la gardienne de maison. Elle se souvient que son petit frère lui racontait comment leur mère se bandait les yeux pour apprendre à faire le ménage du point de vue de Karolyn, pour le lui inculquer ensuite. Elle n'avait jamais réellement haï son père, mais le fait qu'il soit trop minutieux, trop attentionné, trop gentil l'effrayait presque.

"Je ne suis pas une précieuse Zeck, tu n'as pas besoin de me retirer tout ce qui pour toi semble un "obstacle"! J'ai besoin de faire quelque chose de mes dix doigts et non pas d'attendre comme une poupée dans un coin jusqu'à ce qu'on vienne me donner mon avis !"

Elle serra à nouveau les dents, les claquant nerveusement à lui en faire mal à la mâchoire. Il avait touché un point sensible, ce n'était pas le moment de réagir, elle se ressaisit passant sa langue entre ses lèvres par automatisme mais rien ne se passa. Elle ne voulait absolument pas parler de ses petits problèmes avec lui, surtout en connaissant la panique sur Inferni. Ses problèmes étaient minimes face à tout cela et elle avait songé à se débrouiller par elle-même pour les régler. Mais il semblerait que Zeck ait remarqué également qu'elle n'allait pas bien.  

"Et puis de quoi tu te mêles ? J'allais très bien jusqu'à ce que tu viennes jouer les bisounours !"

Elle savait que ce genre de référence lui serait inconnu et elle n'avait franchement pas envie de faire un cours sur son époque. Elle empoigna ses bras au dessus d'elle en tentant de les retirer de dessus ses épaules.

609 mots +5 rubis/MP

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeck Skyhigh
Sorcier
Sorcier
avatar

Messages : 1518
Date d'inscription : 06/09/2013

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Gardien des esprits
Place dans votre clan: Chef des peintures

MessageSujet: Re: Anger voice (privé Klaw)   Sam 12 Avr - 18:00

Zeck écouta ce qu'avait à lui dire Klaw et il restait parfaitement immobile et calme bien qu'au plus elle en disait au plus il se rendait compte qu'il était trop sur elle à l'empêcher de faire ce que bon lui semblait. Il cogita sur le fait qu'elle était capable de se débrouiller seul sans qu'on vienne lui tenir la porte ou lui tracer un chemin sans obstacles. Mais au plus il écoutait les paroles de la jeune femme, au plus celles-ci fusaient sur lui comme des balles qu'il lui était impossible d'arrêter. Pire. Ça lui faisait mal, et il s'apercevait qu'il devenait exactement comme ce qu'il s'était mis en tête de ne jamais devenir. Il s'était attaché à elle. Si intensément qu'avec elle il avait brisé toutes ses protections et que maintenant il soit totalement vulnérable par les paroles de la jeune femme. Il détestait ça! Ce sentiment qu'il avait en ce moment même le mettait mal à l'aise. Il était vrai que certaines femmes n'étaient pas des précieuses mais jusqu'à maintenant, Klaw n'avait que le caractère d'une gamine capricieuse et rien d'autre. Comment voulait-elle qu'il la voit autrement si elle ne cessait de fuir en boudant dans son coin ou en fuyant les choses? Il serra les dents et les fit grincer à la dernière remarque de Karolyn. Il plissa les yeux, ne comprenant pas l'origine de l'exemple qu'elle voulait donner et il avait autre chose à penser que lui demander ce que venait foutre un bisounours dans leur conversation actuelle. Et puis, c'était quoi d'abord un bisounours?! Il soupira, répétant à mi-voix ce qu'elle venait de dire.
"De quoi je me mèle!?" Il respira lourdement et souffla sa rage contenue dans un soupire indigné. Il serra les poings sur le mur et baissa la tête en fermant les yeux. Il se dit finalement que Klaw avait besoin d'air et de respirer autrement que par les attentions de "prince galant" que Zeck lui offrait. Peu à peu, la glace se reforma autour de lui et son visage se releva vers la jeune femme. Il se redressa et retira brusquement ses bras alors que Klaw tentait de les lui enlever. Il secoua les bras et resserra les poings le long son corps. Soufflant par les narines il regarda d'un air impassible la jeune femme.

"Tu as peut-être raison. Je m'implique trop pour toi et je suis trop sur toi en voulant te protéger et faire en sorte qu'il ne t'arrive rien. Ça ne me ressemble pas..." Il se recula et commença à partir en lançant froidement un "Fais comme tu veux! Je ne te gênerai plus!" Et il quitta le couloir pour rejoindre ses appartements.

445 mots +5 rubis/MP

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Klaw
Métamorphe
Métamorphe
avatar

Messages : 440
Date d'inscription : 01/02/2014
Age : 21

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Employée aux sources chaudes
Place dans votre clan: Membre du clan des Peintures

MessageSujet: Re: Anger voice (privé Klaw)   Sam 12 Avr - 18:52

Elle sentait qu'elle venait de le blessé, bien plus qu'avec toutes ses indignations. Le fait qu'il répète simplement ce qu'elle venait de dire comme s'il n'y comprenait rien. Karolyn sentit son cœur tambouriner contre sa poitrine. Elle grimaçait presque et alors qu'il avait dégagé ses mains du mur et de l'étreinte de Klaw qui détourna le visage se mordant la lèvre inférieure. Est-ce qu'elle regrettait ce qu'elle venait de dire ? Pas encore. Il y eut un long silence, les deux avaient besoins de reprendre un temps soit peu leurs esprits, l'un sans l'autre. Elle lui tourna à demi le dos, les yeux clos elle respirait profondément. Zeck s'exprimait enfin, Karolyn l'écoutait sans bouger, sans réagir. Mais dans le fond, ses paroles la blessait, il lui en voulait sans doute, mais elle ne fit rien. Il s'était éloigné d'elle en lui disant qu'il ne viendrait plus la "gêner". Sa main sur le mur elle attendit de ne plus entendre ses pas pour s'avancer vers sa chambre. Elle s'arrêta en frôlant avec sa canne la porte de la cuisine. Elle hésita avant d'y entrer pour prendre l'assiette lui étant destinée. *Je n'aime pas gaspiller* se dit-elle comme pour se convaincre qu'il n'avait rien à voir avec son geste. Elle repartit ensuite vers sa chambre d'un pas lent et mesuré.

Elle avait déposé l'assiette au sol à côté d'elle, le repas était délicieux, bien qu'il fut refroidit et qu'elle avait des difficultés à avaler. Et maintenant regrettait-elle de s'être emportée ? Peut être bien, mais elle n'osait pas se l'avouer. Adossée contre la porte de sa chambre en jouant avec la canne de Zeck, elle écoutait le silence de la pièce. Elle tremblait, de froid ou d'autres. Elle s'était laissée pleurer un instant. Elle en avait eut bien besoin. Pourquoi fallait-il qu'elle fasse la tête toute la journée ? Il aurait été sans doute plus facile pour eux si elle avait mis de côté son ressentiment pour passer une bonne journée. Ils auraient pu passer une bonne journée. Elle ne le voulait tout simplement pas. Elle se redressa avec l'aide de sa canne, avec l'intention d'aller s'excuser, c'était la meilleure chose à faire sans doute. Et peut être qu'ils pourraient trouver un moyen de rattraper la journée assez tendue qu'ils avaient passé ensemble ? Elle se décida enfin.


Face à la porte, elle eut soudainement le trac. Elle s'encouragea avant de passer la main sur la poignée gelée et de la pousser. Une fois la porte traversée, un froids glacial passa sur la peau de la jeune femme, elle tremblait. Elle remonta son sac sur son épaule et prit droit devant elle, là où se situait les habitations. Elle s'était résignée à ne pas aller lui parler finalement. Elle avait pourtant essayée, elle s'était mise devant la porte mais impossible de toucher la porte. Elle était comme paralysée, elle s'était donc contentée de rebrousser chemin pour partir. L'amertume était encore dans le fond de son cœur et ses larmes n'en avait effacé qu'une infime partie. Elle voulait trouver un endroit où se lâcher complètement sans la peur d'inquiéter qui que ce soit. Et puis, en vue des circonstances, elle s'imaginait que Zeck irait bien mieux pour le coup si elle n'errait pas dans le château comme un fantôme. Peut être trouverait-elle plus de courage après une bonne nuit de sommeil ? Peut être pas. Elle avait mis dans son sac, par précaution quelques vêtements pour deux ou trois jours. Juste le temps de régler ses propres problèmes et de laisser Zeck se calmer. Elle se sentait soulagée que Zeck la libère enfin de sa coconnière et elle comptait bien en profiter ! Mais loin de lui. Néanmoins, plus elle s'obstinait à imaginer ce qu'elle pouvait faire dans l'avenir, plus sa gorge se serrait. Elle s'encouragea encore une fois avant d'arriver dans son ancien logement.

642 mots +5 rubis/MP

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeck Skyhigh
Sorcier
Sorcier
avatar

Messages : 1518
Date d'inscription : 06/09/2013

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Gardien des esprits
Place dans votre clan: Chef des peintures

MessageSujet: Re: Anger voice (privé Klaw)   Sam 12 Avr - 20:39

Le huckster fit les cents pas dans sa chambre, respirant comme un fauve enragé qu’on avait mis en cage. Son cœur battait vite et il n’arrivait pas à se calmer en respirant profondément et en tentant de penser à autre chose. Son cœur lui faisait trop mal et il était pris entre le sentiment de déception et de rage. Il était frustré. Il se demandait réellement s’il avait bien fait de laisser aller ses sentiments plutôt que rester comme il avait toujours décidé d’être. Il repensait encore aux paroles de Klaw et il s’en serrait la poitrine de douleur. Elle lui avait fait mal de par ses mots et il finit par se dire qu’il était vraiment un gros boulet. Ses sentiments envers Karolyn étaient quelque chose de nouveau, et d’encore très vagues pour lui. Il ne savait plus vraiment où donner de la tête ni comment se comporter pour le coup. Il ne regrettait pas les bons moments qu’il avait passé avec elle et il en avait encore mal au cœur. Il s’arrêta au milieu de sa chambre et se serra la poitrine en fronçant les sourcils. Il gémit et grimaça de plus belle, son foutu cœur lui faisait un mal de chien. Il s’enfonçait presque les ongles dans la peau tellement il détestait cette douleur. Ça lui rappelait la mort de sa mère. Il se laissa choir sur le lit en restant assit sur le rebord, le regard vague et la main sur sa poitrine. Il baissa la tête et soupira avant de s’allonger complètement, un bras sur son visage. Il resta ainsi pendant un long moment. Ne prêtant pas attention à ce qui pouvait se passer autour de lui.

Au bout d’un moment, il entendit des pas dans le couloir et rouvrit les yeux en baissant le bras sur son torse. Il regarda le plafond en silence et les pas s’arrêtèrent devant sa porte. Il tourna la tête vers la porte et y vit une ombre dans la fente de celle-ci. Il savait que c’était Klaw, mais il ne bougea pas plus que ça et détourna le regard au plafond. Le visage blême et le regard vague. Il avait envie de rester seul et il aurait aimé le lui dire par derrière la porte si sa gorge n’était pas aussi nouée. Puis les pas s’éloignèrent un moment, et revinrent sans s’arrêter devant sa porte. Passé un long moment à regarder encore son plafond tout en cogitant sur la chose, le fait qu’il ne laissait pas assez de liberté ou qu’il empêchait Klaw de faire quoi que ce soit pour aider, il finit par s’en vouloir et le Huckster se décida enfin à bouger. Las, il se redressa en laissant échapper un soupire, il souffla lourdement afin de reprendre un peu de courage et de se décider à aller s’excuser auprès de Klaw.  Au moment où il passa la porte de sa chambre, il s’arrêta un moment, hésitant à aller la voir, le regard fixé sur la porte de sa chambre au fond du couloir. Il serra les poings et pris un air résigné.

Il alla frapper à sa porte et il attendit une réponse. Mais rien. Un deuxième coup à la porte. Toujours rien. Il fronça les sourcils et empoigna la poignée de la porte pour l’ouvrir. Il resta immobile devant une pièce vide. Resserrant la poigné de la porte avec une certaine amertume dans le fond de la gorge. Zeck relâcha la poignée et se tourna vivement pour dévaler les marches. Arrivant dans la cuisine il constata qu’il manquait l’assiette de Klaw et il fronça les sourcils. Elle avait emmené le plat là-haut et l’avait mangé. Il la chercha alors un instant, pensant qu’elle aurait pu descendre se mettre dans un coin pour pleurer, mais un courant d’air froid le fit revenir vers le hall d’entrée. La porte était entrebâillée et il n’y avait plus aucune trace de Karolyn au château. Le Huckster, indigné, alla s’installer à table sur une chaise. Jouant avec les couverts en les faisant tourner sur la table en équilibre. Le regard assombrit, la tête appuyée sur sa main. Il se décida à se lever et à ranger la table, mettant son plat dans une boite et au frigidaire. Il commença le brin de vaisselle mais il finit par casser un ballon de verre alors qu’il le nettoyait, il grimaça et pris d’une folie soudaine il donna un violent coup de poing dans la vaisselle et brisa ce qu’il y avait à l’intérieur de l’évier non sans se taillader les mains. Il s’appuya en respirant difficilement contre l’évier et baissa la tête en laissant échapper un grondement de rage. Pourquoi il réagissait aussi mal ? Il ne pourrait le dire mais la douleur de son cœur ne cessait de le tirailler et de le torturer. Il respira profondément en fermant les yeux, gémissant à cause de la douleur, non pas de ses mains. A vrai dire il ne sentait rien. Mais il avait prit au moins le temps de mettre les débris de l’évier à la poubelle avant de se soigner avec ce qui lui tombait sous la main et d’aller faire un tour dehors, habillé de sa tenue de pistoléro. Il se dit qu’il irait mieux après quelques verres. Il se rendit donc chez les Peines, au El Diablo. Prenant place en ignorant totalement ceux qui l’entouraient. Tout ce qui comptait à cet instant étaient les verres qu’il pouvait s’enfiler pour enfouir sa colère au plus profond de lui.

918 mots +5 rubis/MP

Fin du sujet

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Anger voice (privé Klaw)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Anger voice (privé Klaw)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouvelle structure de la Partie Privée
» Entraînement chasse ! (privé Nuage de Corbeau)
» Le combat des Alphas [Privé] [Lexy vs Blackmist]
» Ed, Détective privé
» La patte dans le sac [privé Tempêtes de feuilles et Etoile d'argent]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inferni, ville des enfers :: Flood et jeux :: Archives RP-
Sauter vers: