On nait avec une âme d'ange... On meurt avec un cœur de démon. Bienvenu en Inferni.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

INFERNI FERME SES PORTES POUR LES ROUVRIR SUR LE TOUT NOUVEL ENFER

>>>ICI<<<

VENEZ NOMBREUX!

Partagez | 
 

 La blessure [PV Kalim]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alex Kuro
Démon d'eau
Démon d'eau
avatar

Messages : 1175
Date d'inscription : 03/09/2013
Age : 23

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: baby sitter
Place dans votre clan: chef des lapins

MessageSujet: La blessure [PV Kalim]   Mar 6 Mai - 23:05



S

’était tellement douloureux que j’avais l’impression qu’on pourrait entendre mon cœur exploser à chacun des pas que j’avais put faire. La pluie s’abattais sur tout et tout le monde a l’extérieur mais je pense qu’elle était moins dangereuse que moi a l’intérieur, a chaque récipient contenant de l’eau sa vague et son explosions, les couloirs du clapier étaient devenu mon champ de bataille et se trouvaient dans le même état que mes pensées.

En quittant le bâtiment des lapins, j’avais littéralement envoyé promener le gardien d’un coup donné avec toute la force disponible. Marre d’être constamment emmerder pour savoir ou je vais ou d’où je viens, j’en ai rien a branlé de ce qui se passe et avec qui a cet instant tout ce qui me fait envie c’est de tout détruire, de briser chaque petit morceau du domaine. J’ai tellement de colère, de peine et de sentiments contradictoires qui se bouscules dans ma tête en se moment. Je pars dans une direction sa c’est sur après de la à savoir laquelle c’est autre chose, je me tire en envoyant balader tous ceux qui essaies de venir me vor peut importe leurs clan, leurs grande, leurs genre, celui qui m’approche de près ou de loin subit le même sort que les autres.

Pourquoi faut il que me demande sa, pourquoi tout les deux ont eu besoin d’avoir les mêmes requêtes, les mêmes désirs. Je sais pas ou je suis, j’ai conscience du changement de territoire mais la pluie tombe toujours, pas question que j’arrête se sortilège, j’en ai trop besoin, j’ai besoin de l’eau, du froid sur ma peau qui me semble brulante. Je me moque des gens qui ont put me voir venir jusqu’ici, je perd mes basquettes en chemin sentant après les avoir enlever le contact du sable contre ma peau et en observant autour de moi, c’est le désert. Parfait, l’un des points ou j’ai le moins de chance de blesser quelqu’un.

Je vois une oasis pas très loin et par réflexe, m’en approche virant au passage mon joli pull panda, je le sème comme mes basquettes et les chaussettes qui marque mon passage dans le désert, je fais comme le petit poucet sans même en tenir compte j’ai juste la sensation d’étouffer. Cette constante boule que j’ai dans le ventre reviens vers ma gorge alors que je m’effondre a genoux face a l’oasis, je n’en peu plus, j’ai gardé trop longtemps ses sentiments enfoui et ils ressortent chaque fois qu’elle m’approche. Cette fois c’est le tout qui reviens, tout ses soirs ou il était jaloux, tout les mots qu’on c’est dit, tous ses putains de souvenirs que j’ai voulu voilé comme un con sans être capable de les chasser. A genoux face a l’étendue d’eau sur laquelle tombe les gouttelettes de pluie, je perd mon regard dans la petite étendue et même si c’est un cri qui me prend a la gorge, c’est seulement un murmure qui m’échappe.

-Morgan …


Se simple mot qui me dévaste, il me réconfortait autrefois mais aujourd’hui, je voudrais n’avoir jamais croisé sa route. J'ai toujours l'impression d'étouffer alors que rien n'enserre plus ma gorge et même l'eau qui ruisselle sur mon dos ne parviens pas à m’aider à reprendre le dessus. Pas sur qu'on arrive a me reconnaître soit dit en passant, le seul indice étant mon tatouage sur l'omoplate sur lequel les gouttelettes se font un chemin et se foutu nom qui m’obsède.




code by Ségo Soyana sur Epicode



569=>5 M(L)P
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La blessure [PV Kalim]   Ven 9 Mai - 9:15

Kalim était revenu depuis peu en inferni, il était encore très très affaibli et il avait un mal fou à reprendre forme humaine mais surtout à la garder. Sans parler de toutes les blessures physiques mais aussi psychologiques dont il souffrait actuellement. Cependant il était assez en forme  pour se déplacer. Il avait vu Alex partir en envoyant chier tout le monde, il avait vu aussi la pluie qui commençait à s'abattre. Le chien des enfers n'était pas stupide, il avait compris que quelque chose tracassait son chef. C'est ainsi qu'il décida de le suivre en gardant une certaine distance.

Kalim quitta son clapier en sautant par une des fenêtres. La pluie était à la fois douloureuse et agréable sur son dos blessé. Son pelage noir et rouge se retrouva rapidement trempé mais il continua d'avancer. Ses pas le conduisirent au désert de fourche, il trouva les vêtements de son chef qu'il ramasse avec l'une de ses trois têtes.

A force de marcher il le trouva près d'une oasis. Certes il avait bien changé mais son odeur restait la même, de même qu'il savait parfaitement à qui appartenait ce tatouage. Il avait parfaitement entendu le nom de Morgan, il savait à quel point ce nom pouvait encore faire souffrir son chef. Kalim posa les vêtements et s'approcha posant une patte sur son dos et venant frotter sa tête contre la sienne. Le chien des enfers n'était pas du genre bavard mais alors sous sa forme canidé encore moins. Cependant cela ne l'empêcherait pas de venir soutenir son chef...Si lui n'arriverait pas à l'approcher à cet instant personne d'autre ne le pourrait.

A cet instant il se contenta de rester près de lui, les oreilles et les queues basses. Il n'avait pas récupéré lui même et il ne pouvait pas non plus être joyeux en voyant son chef ainsi. Il resta près de lui, rien qu'une présence pouvait apporter beaucoup. Même si Kalim n'était pas forcément lui même en bonne état il ferait tout pour aider son chef comme il l'avait aidé.



341=>5 M(L)P
Revenir en haut Aller en bas
Alex Kuro
Démon d'eau
Démon d'eau
avatar

Messages : 1175
Date d'inscription : 03/09/2013
Age : 23

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: baby sitter
Place dans votre clan: chef des lapins

MessageSujet: Re: La blessure [PV Kalim]   Ven 9 Mai - 12:42


 /) /)
 ( . . )
C(")(")
J

e n’avais pas cherché à couvrir mes traces, encore moins a passer inaperçue au contraire, repousser ceux qui généralement me gonflais me faisait un bien fou. La douleur enclose en ma poitrine me semblait présente depuis son départ mais jamais encore elle n’avait été si violente qu’à cet instant. De tout ce qu’Elena avait put tenter pour me toucher, je n’aurais jamais pensé qu’elle réussirait un jour à atteindre ce niveau. Chaque mot qu’il avait put prononcer, ses conneries de jalousie et la violente douceur de notre dernier rendez-vous. L’eau se faisait juste miroir du ciel assombri par la pluie que je ne parvenais pas a faire cesser, les gouttelettes venant troubler le calme de mon élément et m’offrent pour seul son les mots de la demoiselle mêlé a ceux de mon ancien amant.

Même si j’avais voulu, a ce moment je n’aurais pas put entendre qui que se soit arrivé. J’avais simplement fermé les yeux pour ne plus avoir à voir l’eau et ses ondes, ma main cachant a demi mon visage, je voulais juste oublier … si seulement s’était si simple. Et puis, de tout ce que je pouvais m’attendre à voir arriver pour me faire chier, Kalim était le dernier auquel j’aurais pensé. A la seconde ou je senti le contact contre ma peau, je m’éloignais, réflexe de survie pour le moment, je n’avais pas envie d’être toucher et le dernier à avoir essayé l’avait payé assez cher, mais bon … c’est Kalim, qu’es ce que je pourrais bien lui faire.

Je déteste sa, Kalim est tout doux, une de ses trois petites têtes viens se frotter a la mienne et je ne sais même pas comment réagir face a lui, je m’assois simplement le laissant faire comme bon lui semble toujours perdu.

-Kalim…

A lui tout seul mon bras droit m’avait servit d’excuse pour repousser tout sa, il m’avait permis de ne m’occuper de mes souvenirs que quand je me retrouvais seul et isoler. Devoir le protéger, autant de lui que des autres m’avait permis de rejeter l’hypothèse même de me laisser aller à être mal. Mais même le protéger avait été impossible, son corps entier était marqué par l’expérience et la perte des pouvoirs, s’était aussi perdre la possibilité de soigner ses blessures avec une méthode non conventionnelle. Décidément, mon passage chef de clan n’avait rien de bien plaisant jusqu’ici, je me demande presque pourquoi ils me suivent toujours.

Au moins, la présence de Kalim atténuait les souvenirs de Mo, même s’ils refusaient de renter sagement à leur place sous le voile, ses idiots. J’observais mon bras droit amocher et fini par ramener mes jambes a moi posant mon coude sur mes genoux et me servent de l’une de mes mains comme appuis tête. Loin d’être mieux, je préférais quand même rester comme toujours en tentent de m’éloigner des pensées douloureuses, je m’essayais à un sourire qui était assez loin d’être réussit mais il suffirait bien pour le coup et lui dit sans murmuré cette fois.

-Toi t’as été voir Taki, tu pue le vieux chien

J’avançais une main vers l’une des trois têtes de mon toutou préféré et fit une gratouilles entre ses oreilles, puis ramenait mon bras sur l’autre pour y déposer ma tête retournant a ma contemplation de l’eau. Quel idée de me suivre dans son état, les lapins sont donc tous des gamins capricieux qui suivent leurs envie du moment sans faire cas du danger dans lequel ils peuvent se foutre.

-T’aurais pas du sortir, surtout pas dans ton état, tu vas encore me forcer à te donner des ordres.






code by Ségo Soyana sur Epicode



592=>5 M(L)P
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La blessure [PV Kalim]   Mer 14 Mai - 12:46

Kalim ne broncha pas, il resta près de son chef. Il ne fallait pas être aveugle pour voir que ça n'allait pas malgré la tentative de plaisanterie. Il n'était pas bête le Cerbère et pour le coup les tentatives de détournement d'Alex ne marcherait pas. Il laissa cependant ce dernier lui caresser une des têtes alors qu'une autre continuer à se frotter à la sienne. Il alla même donner un coup de langue sur la joue de son chef pour essayer de lui remonter le moral.

Alex finalement reprit sa contemplation de l'eau en parlant du fait qu'il n'aurait pas dû venir dans son état. Il parla aussi du fait qu'il devrait lui donner des ordres. Cette remarque aurait pu faire sourire l'inexpressif mais dans sa forme de chien rien ne se vit. Il se contenta de répondre d'une voix sombre, celle du Cerbère.

« Tu as dit toi même que je n'étais pas doué pour suivre les ordres... Puis avant d'être mon chef tu es mon ami... »

Il voulait lui faire comprendre ainsi qu'il devait venir pour l'aider. C'était son ami il ne pouvait pas le laisser dans cet état. Il décida donc de l'enlacer d'une de ses queues pour lui faire comprendre un peu plus. Kalim n'avait jamais été doué en relationnel mais il faisait toujours beaucoup d'effort avec ses amis. Alex faisait parti de ces derniers et il n'aimait pas le voir dans un tel état.

« Alex... Dit moi ce qui te ronge... »

Le chien des enfers resta à ses côtés, prêt à l'écouter. Il avait besoin de se confier, de se livrer. Puis rien ne vaut le meilleur ami de l'homme pour ça.  Bon ok il n'était pas un chien conventionnel, il était plus que ça. A cet instant il n'y avait plus de bras droit ou de chef, mais seulement deux amis. Enfin c'est ainsi que Kalim voyait les choses. Il avait même oublié ses blessures.



319=>5 M(L)P
Revenir en haut Aller en bas
Alex Kuro
Démon d'eau
Démon d'eau
avatar

Messages : 1175
Date d'inscription : 03/09/2013
Age : 23

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: baby sitter
Place dans votre clan: chef des lapins

MessageSujet: Re: La blessure [PV Kalim]   Mer 14 Mai - 21:32


 /) /)
 ( . . )
C(")(")
K

alim faisait tout pour rester doux, il m’avait laissé faire comme je voulais en caressant sa tête tout en continuant de frotter une seconde contre la mienne, mon gros toutou bras droit. J’aurais référé que tout reste comme avant, avant que mimi me passe les reines, que … avant de faire de mauvaises rencontre. J’aurais juste préféré un peu plus de temps pour refouler encore une fois tout ce qui me donne cette sensation d’être dévaster mais cette fois … comment pourrais je encore regarder un seul d’entre eux dans les yeux ?

Je sentais les mouvements de Kalim comme s’ils étaient loin, comme si entre nous il y avait quelques portes et quelques murs qui me séparèrent de notre monde. Perdu dans l lac, tout ce que j’arrivais à voir ou a sentir s’était mes souvenirs et j’avoue que je me serais facilement passé de sa. C’est l’espèce de voix style dark vador en plus jeune et moins asthmatique qui venait percer ma bulle et me faisait sourire mais pas bien longtemps, à vrais dire.

J’avais quitter le lac a la fin de sa petite réplique, c’est vrais… j’ai dis moi-même qu’il ne m’obéissait pas, faut dire que c’est pas complètement fau mais c’est aussi, en partie ce qui fais son charme non ? C’est surtout ma meilleure excuse pour laisser passer tous les excès de mes petits protégés stupide et désobéissants.

-Il me semble pourtant que ma dernière raclé t’as fait obéir pendent quelques jours, d’ailleurs attend toi a la prochaine, dès que t’es guéri j’te renvoie te faire soigné et pas en douceur mon copain, mais rassure toi, se sera pas en tant qu’ami, j’te peterais la gueule pour m’avoir encore désobéis et être allé au puits.

Non je le ferais pas, il a déjà bien assez souffert, mais pour le moment, je n’ai pas eut l’occasion de le lui dire, donc il faut bien que sa vienne, même si sa veut absolument rien dire pour le coup. Je ne tente même pas de retenir le soupire de lassitude qui le viens et gratte un peu la tête qui m’as léchouiller la joue.

-Enfin … disons que pour cette fois on est quitte, j’ai pas été capable de te protéger, j’ai pas le droit de te punir et toi t’as plus vraiment celui de m’appeler chef.

Je n’aime pas être appelé chef en temps normal, je n’en ai jamais eut envie mais surtout, je n’en ai plus le droit. Il est mignon Kalim, j’ai senti sa queue de toutou venir s’enrouler autour de moi un peu façon serpent mais je n’ai pas le courage de le regarder, j’en ai plus la force. Je regarde le lac mais tous ce que j’y vois c’est cette putain de vision… j’ai l’impression de devenir complètement fou. Surtout, je ne supporte pas cette vision, mon regarde s’en retourne bien vite vers le désert, c’est un peu ironique pour un démon des eaux de ne même plus pouvoir regarder son propre élément sans se sentir mal.

-Mais je suis en forme, ça se vois pas ? Je suis … en pleine forme.

Non, c’est pas vrais et c’est facilement visible, et Kalim va pas me laisser tranquille et oui je me souviens que la dernière fois que je lui ai menti comme sa … on est passer par la fenêtre de ma chambre, mais franchement,

-je saurais même pas par ou commencer, c’est pas mon truc me confier, je rectifie, souffrir c’est pas mon truc, avant s’était alcool sexe et des trucs dont même moi je pourrais pas te dire le nom mais au moins, avec le mélange, j’avais la chance de tout oublier ne serais ce qu’une minute, ici je ne demanderais même pas plus que quelques secondes de paix. Un seul instant avec la tête vide ou dans les nuages.






code by Ségo Soyana sur Epicode



632=>5 M(L)P

_________________
My Heart Is Broken by Evanescence on Grooveshark


Dernière édition par Alex Kuro le Mer 21 Mai - 14:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La blessure [PV Kalim]   Lun 19 Mai - 8:28

Le chien des enfers laissa s'exprimer le petit lapin. Il parlait de racler mais il savait qu'il n'en aurait pas, surtout au vu de son état et de ce qui s'était passé. D'ailleurs la suite de cela se confirma puisqu'Alex lui-même annonça qu'ils étaient quitte. Par contre il n'avait pas aimé une partie de la fin de ses paroles.

« Tu seras toujours le chef, tu as fait tout ce que tu as pu. Tu n'as pas à t'en vouloir pour ça je pense. On ne pouvait vraiment rien faire contre le créateur des lieux. Il a tout les pouvoirs et ce qui compte c'est que je sois là maintenant. Je vais finir par réussir à garder ma forme humaine fait moi confiance. »

Kalim avait certes une voix ténébreuse mais il se montrait réconfortant. Enfin au delà de ça il se montrait sincère et ses propos étaient censés. Le défaut du chef lapin était qu'il voulait prendre tous les maux de ses proches sur ses épaules alors que ce n'était pas de sa faute. Il ne s'occupait pas assez de lui et préférait fuir ses propres douleurs. Cependant il était temps pour lui de les affronter même si c'était difficile.  Il disait aller bien mais c'était faux, il fallait être aveugle pour ne pas le voir. Finalement il essaya de parler mais avouant qu'il ne savait pas trop par où commencer. Il faut dire que ce n'est jamais facile de dire ce que l'on a sur le cœur c'est vrai.

« Et bien dit moi simplement comment les choses te viennent. Je vois bien qu'il y a un truc qui te ronge et j'ai ma petite idée du quoi... mais j'aimerais que ça soit toi qui me le dise. »

Puis il y eu un coup de vent, rien de bien étonnant dans le désert. Cependant Kalim détesta ça. Pourquoi ? Et bien parce que cela faisait voler le simple qui vint se mettre sur ses plaies et que sérieusement c'était douloureux et désagréable. Pourtant il ne broncha pas comme d'habitude, il resta avec son chef près de lui à frotter sa tête contre la sienne et lui fit même une petite léchouille.

« Par contre ce n'est peut être pas le meilleur endroit pour discuter... Surtout sur le territoire des peines. »


Il savait que Taki était en train de reformer les siens et qu'il ne supportait aucune intrusion en ce moment. Puis avec tout ce sable ça faisait assez mal comme ça.



411=>5 M(L)P
Revenir en haut Aller en bas
Alex Kuro
Démon d'eau
Démon d'eau
avatar

Messages : 1175
Date d'inscription : 03/09/2013
Age : 23

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: baby sitter
Place dans votre clan: chef des lapins

MessageSujet: Re: La blessure [PV Kalim]   Lun 19 Mai - 18:48


 /) /)
 ( . . )
C(")(")
J

’aurais presque l’impression d’avoir blessé Kalim en l’entendent répondre, pourtant je ne dis rien qui ne soit vérifiable, j’ai vu tout mon clan mourir sous mes yeux dans cette bulle et tout sa bien sur sans bouger d’un pouce. Je n’en parle pas, j’ai fais comme avec mo mais c’est vrais que depuis cette bulle je n’ai juste plus de force, alors géré un clan comme sa…

-Je me doute que tu y arriveras … mais t’es mieux en chien, on arriverait presque à te faire montrer une émotion.

Tout sincère que pouvait l’être mon fidèle petit bras droit, s’était impossible pour moi de reconnaître que de toute façon quand bien même je l’aurais voulu, je n’aurais pas rien put faire. J’avais cette image en tête constamment et les mots de Morgan, de chacune de nos rencontres me donnaient l’impression d’être des poignards s’amusant a lacéré un peu plus mes entrailles chaque secondes.

Bon conseil en tout cas, dire ce qui viens, mais quand ce qui viens c’est n’importe quel moyen du plus doux au plus amer pour évité le sujet qui fâche, peut être qu’il vaut mieux s’éviter de dire le premier truc qui peut passer par la tête. J’avoue, quand Kalim a dit « j’ai ma petite idée », en parlant de se qui me ronge, j’ai rigolé, bien sur doucement mais ‘ai pas put m’en empêcher, tout l’enfer sais précisément ce qui me ronge c’est la connerie que j’ai faite ici.

Je n’aurais pas du laisser approcher Morgan, même sans savoir qui il était, même sans être chef, j’aurais juste du me méfié et rester a distance et continuer de faire ce que je fais le mieux, prendre des cuites monstrueuses avec les potes. Sa m’aurais évité la gestion d’un clan dont j’ai rien à foutre puisque j’en respecte pas les idéaux et aussi sa m’aurais évité Elena et tout ce que je garde bien enfoui depuis un bon moment.

-Sans vouloir te manqué de respect, tu n’as même pas idée de ce qui me perturbe Kalim. Ni toi ni personne, c’est d’ailleurs pour sa que je suis « l’emmerdeur, chiant et idiot, qui ne comprend rien » mais en sais beaucoup trop et bien sur, qui n’est jamais là, sauf quand vous en avez besoin.

Pour la petite citation, sa avait été une imitation de la miss, je peux pas m’empêcher de toujours en dire trop. Je sais que l’endroit n’est pas le plus agréable, surtout pour mon toutou mais a l’origine je voulais être seul et j’ai pas vraiment trouver mieux que sa pour l’être. Seulement bien sur faut qu’on vienne quand même me trouver.

-T’as peur que ta rouquine vienne et que j’lui botte les fesses ou alors t’as peur qu’il vienne et me tue pasque je me laisserais sagement faire ?

Oui, je sais c’est bas comme question mais je n’aime pas parler de mes sentiments et j’utilise toujours les mêmes méthodes, d’ailleurs je suis presque sur que sa va pas marcher avec lui, tant pis c’est pas non plus si grave que sa. De toute façon, je me doute que je vais devoir lui en parlé, un jour ou l’autre. Je ne retiens pas le soupire qui me viens et me lève abandonnant mes affaires pour une destination au pif, du moment qu’on évitait le lac, le puits ou le domaine des lapins, je suivrais Kalim. En fait non, je suis pas parti comme sa, après quelques pas je me suis arrêter je mon poing c’est serré alors que j’offrais a mon cher bras droit ce que me demandaient la quasi-totalité des lapins.

-Tu peux t’estimer satisfait Kalim, je vais t’offrir un avant gout de l’une des nombreuses choses que personne ne sais. Une entré VIP vers mon univers… Tu es mort … sous mes yeux… décapité par Morgan, au passage j’ai appris pleins de choses sur ce qu’il faisait avec moi, pleins de choses dont j’étais déjà presque certain. Misao a été coupé en deux et abandonner à mes bras, je ne sais pas ce qu’elle a vue mais j’ai pas énormément de mal à me l’imaginer, depuis elle évite tout contact physique avec moi-même en entrainement c’est dire si sa se remarque. J’ai vu l’ensemble du clan se faire décimé sous mes yeux et pas seulement par le vieux moche…

Après, on me dit, soit pas si catégorique, sa fait du bien de parlé, à chaque mot qui avait quitté ma bouche, les lames s’étaient enfoncer plus profondément dans mon cœur et es images s’étaient marqué au fer rouge dans ma tête. C’est avec un ton qui ne cachait rien de mes sentiments, mais le même regard que j’avais depuis le départ de mo que je lui avais lancé

-Bienvenue dans mon pays des merveilles…

Avant de repartir pour la direction qu’il prendrait, enfin s’il tenait toujours à me suivre.






code by Ségo Soyana sur Epicode



799=>5 M(L)P

_________________
My Heart Is Broken by Evanescence on Grooveshark


Dernière édition par Alex Kuro le Mer 21 Mai - 14:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La blessure [PV Kalim]   Mar 20 Mai - 6:39

Alex lui avait dit que le Cerbère était presque mieux sous sa forme de chien. Ainsi on pouvait lui faire presque avoir des émotions visibles. Kalim savait que ça ne partait pas d'une mauvaise chose mais cela lui fit mal. Mal dans le sens où le destin lui avait dit la même chose, qu'il était bien mieux sous sa forme de chien. Il ne voulait pas rester ainsi, surtout qu'il avait retrouvé tous ses souvenirs malheureusement. Il se rappelait de sa vie d'avant et de tout ce qu'il avait pu faire aussi bien avec le destin que ses fils.

« Ne dit pas ça.... ne dit pas que je suis mieux en chien ce n'est pas vrai. »

Sous cette forme il avait surtout l'impression d'être un sexe-toy vu comment on s'était servi de lui. Bien sûr ses trois têtes ne montraient pas le file de sa pensée. Puis il n'était pas là pour lui mais pour Alex.

Lorsque le chef lapin reprit la parole Kalim pu constater qu'il y avait quelque chose de plus profond. Peut-être quelque chose avec quelqu'un d'autre. Avait-il commencé par craquer sur une autre personne ? Cela ne devait pas vraiment bien se passer pour le moment. Enfin ça n'a rien d'étonnant au vu du caractère d'Alex, surtout depuis Mo. Ah Alex que je n'aime pas quand tu es amère comme ça.

« C'est surtout que j'ai du sable plein les poils et c'est pas agréable pour mes blessures non plus. Puis c'est pas non plus le moment tomber sur Taki j'avoue. »

Je commença à avancer alors que lui même avait semble-t-il décidé d'aller dans un autre endroit.Je l’emmènerais bien dans la forêt des pinceaux. Ca sera toujours aussi calme et pas chez les lapins, puis y aura pas de sable comme ici. Cependant à peine le lapin avait fait quelques pas qu'il s'arrêta pour se mettre à raconter ce qu'il avait vu. Il ne fallait pas être un génie pour savoir à quel moment il avait vu ces images. C'était le destin qui lui avait montré au moment de partir. Il l'écouta avec attention tout en le regardant. C'est après un moment qu'il se décida de prendre la parole.

« On a tous vu des choses horribles ce jour là, mais ce n'était qu'une illusion Alex... Le destin savait où taper pour que ça fasse mal... Moi aussi j'ai vu des choses...qui ne m'ont pas plu. J'ai vu Taki me rejeter me dire que tout était de ma faute et qu'il ne voulait plus me voir. Il était prêt à me livrer lui-même au destin mais que plus personne ne voulait de moi....Qu'il aurait préféré que je meurs.... Ca fait très mal...vraiment mal surtout que l'illusion semblait plus que réelle mais ce n'était pas le cas.... J'en fais encore des cauchemars mais je n'en ai pas parlé jusqu'à aujourd'hui... Tout comme je n'ai pas dit encore que j'avais retrouvé tous mes souvenirs... On doit se soutenir.... Je serai là pour t'aider , te botter aussi les fesses quand il le faut. Alex par contre si tu gardes tout pour toi ça va te ronger.... Il y a autre chose qui te tracasse ?  Qui a sous entendu que tu étais un  emmerdeur, chiant et idiot, qui ne comprend rien … Je ne suis pas bête je me doute que ça vient de la bouche de quelqu'un, et de quelqu'un que tu estimes... »

Le chien des enfers continuait de marcher près de son chef. Enfin il ne savait pas s'il était encore un lapin avec tous les événements récent. Le destin lui avait fait clairement comprendre qu'il n'appartenait à aucun clan, qu'il n'était qu'un chien. Lui-même avait ses propres blessures psychologiques mais il s'en occuperait plus tard. Pour l'instant il fallait s'occuper de celle d'Alex et il ferait tout pour ça.

(suite forêt des peintures)



634=>5 M(L)P
Revenir en haut Aller en bas
Alex Kuro
Démon d'eau
Démon d'eau
avatar

Messages : 1175
Date d'inscription : 03/09/2013
Age : 23

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: baby sitter
Place dans votre clan: chef des lapins

MessageSujet: Re: La blessure [PV Kalim]   Mer 21 Mai - 16:42

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La blessure [PV Kalim]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La blessure [PV Kalim]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Edmonton (blessure Horcoff)
» Spectre de la Mandragore étoile Celeste de la Blessure [ok]
» Blessure d'un main-eventer champion de la WWE ! Fin de carrière pour Edge?
» "La guérison n'est jamais si prompte que la blessure."
» WWE TLC - 13 décembre 2009 (Résultats)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inferni, ville des enfers :: Flood et jeux :: Archives RP-
Sauter vers: