On nait avec une âme d'ange... On meurt avec un cœur de démon. Bienvenu en Inferni.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

INFERNI FERME SES PORTES POUR LES ROUVRIR SUR LE TOUT NOUVEL ENFER

>>>ICI<<<

VENEZ NOMBREUX!

Partagez | 
 

 toi, là, desuite! [pv kalim]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Taki L. Andrew
Démon de feu
Démon de feu
avatar

Messages : 497
Date d'inscription : 10/06/2013

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Masseur-Kinésithérapeute
Place dans votre clan: leader des peines

MessageSujet: toi, là, desuite! [pv kalim]   Ven 30 Aoû - 14:20

Ah non de non de non de non ! Misao en chef, passe encore, bon, faut se retenir au minimum de vouloir la prendre de toutes les manières qu’il soit, mais voilà que maintenant, Kalim était bras droit ?!!! Kalim, je l’aimais bien en plus, même comme lapin : je pouvais l’emmerder, l’embrasser, le peloter, il disait rien, même parfois, quand je lui volais un baiser après l’avoir soigné, il répondait…. Ah, combien de fois je lui est demandé de changer de quand, mais non, et j’avais passé outre, mais là…

Qui disait bras droit disait important, qui disait important disait à éviter d’emmerder ! Un joujou de moins en gros, sur que Misao en avait fait exprès ! Arrivé au bar, c’est à la volée que j’ouvris la porte avant de taper sac sur le bar et désigner à Kalim le plafond :


« Au Bureau, faut qu’on parle ! »


Oui, au dessus du bar, se tenait un bureau et quelques chambres pour les clients trop arrosé qui finissaient dans les bras des serveurs et autre coyote boy ou girls. Ah non, vraiment, ça m’énervait d’ailleurs, c’était visible puisqu’en montant les escaliers, voici que ma peau de feu fessait de nouveau sa tête de mule, m’enflammant sans que je demande ! vivement sue je sache la contrôler, j’en avais marre de payer des vers a vêtement pour réparer ceux qui bruler a chaque fois que je l’utilisais ou qu’elle venait toute seule. Finalement, cette fois, je réussi a l’éteindre juste avant l’entrée du bureau, tan pis pour les trous de nouveau présent dans le jean et la fumée noir qui s’en échappait encore un peu… à croire que j’avais eu le feu au caleçon, heureusement qu’en se moment, je sortait torse nue, sa fessait un vêtement de moins a réparer…

301 mots, 5 rubis, c'était juste

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: toi, là, desuite! [pv kalim]   Ven 30 Aoû - 14:39


Le boulot, encore et toujours c'est ce qu'il fait vivre ici en plus du reste bien sûr et comme tous les jours Kalim répondait présent au bar de Taki pour être au bar mais Misao n'était pas là ce soir, enfin par encore. Aujourd'hui le vampire porter son pantalon noir et son haut grésille de la même couleur mais pas sa chemise car il faisait chaud, on voyait son bracelet au poignet et ses cheveux étaient tressés pour être tranquille. Tout se passait bien pour l'instant il préparait les boissons, les cocktails et tout ce qu'un barman doit faire.

Cependant on pouvait dire que c'était le calme avant la tempête alors qu'il passait un coup de torchon sur le bar Taki arriva et il était furieux. Il tapa sur le bar et lui ordonna de monter au bureau. A cet instant Kalim se demandait bien pourquoi il était fâché ainsi contre lui. Ca devait avoir un lien avec sa promotion chez les lapins mais elle serait aussi provisoire que le statut de chef de Misao.

C'est en silence que le vampire grimpa à l'étage en suivant le démon qui flambait de colère, ce n'était pas rassurant mais Kalim était toujours égale à lui même donc il ne montra pas un seul sentiment, rien. Il marchait calmement suivant son patron dans son bureau alors qu'il était torse nu avec un jean troué maintenant. Une fois à l'intérieur et la porte du bureau fermé le jeune homme prit la parole d'un ton neutre.

« Tu veux me parler patron... »

Il le tutoyait car ça faisait un moment qu'ils se connaissent maintenant on pouvait dire qu'ils étaient presque amis même dommage qu'il y ait une différence de clan que Taki voulait arranger d'ailleurs ce détails. Kalim savait qu'il plaisait physiquement à son patron mais il y avait un souci entre eux dans ce point, ils étaient tous les deux dominants ce qui pouvait être gênant pour une séance de cochonnerie dans la réserve.
Revenir en haut Aller en bas
Taki L. Andrew
Démon de feu
Démon de feu
avatar

Messages : 497
Date d'inscription : 10/06/2013

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Masseur-Kinésithérapeute
Place dans votre clan: leader des peines

MessageSujet: Re: toi, là, desuite! [pv kalim]   Ven 30 Aoû - 16:30

Bien. Vraiment le truc bien avec Kalim, ce n’est pas de question farfelu, pas d’impression d’avoir fauté, de tète de chien battu ou de fuite...Juste suivre, sans un mot, sans une expression. Ah, si tu n’étais pas dominant mon petit Kalim, je t’aurais déjà mille fois prit dans mon lit, sur le bar et sur les tables au moins un millier de fois, lapin ou pas…

Le tutoiement… avec Kalim, j’en ai l’habitude. Je l’ai connu avant d’être peine, avant d’être chef. Plus ou moins amis… enfin, je ne sais pas, vraiment, c’est spécial avec lui, surtout qu’il montre rien, alors savoir si il tient ou pas a quelqu’un ou non, c’est quasiment impossible, tout comme arriver à savoir si il ment ou non. Faudrait-il déjà savoir s’il a menti au moins une fois dans sa vie…

Zut, je n’ai pas fait attention au fait que je l’observais, bras croisé, pendant que je pensais. Me passant une main dans les cheveux, c’est finalement d’une voix calme et posé que je lui posais ma question, enfin, calme et posé… pour le moment. J’étais comme une bombe, j’explosais n’importe quand.


« Alors, bras droits ou Général ? Je n’ai pas réussi à avoir deux fois la même version. »


Ba, comme si sa changeait grand-chose… dans les deux cas, ça me posait problème, sans compter que maintenant j’avais l’impression que le bar était un repaire à Lapinou, et ça, en plein territoire des peines, ce n’était pas bon. En cas d’attaque, ça nous désavantagerais… puis même, avant que je laisse le bar bourré de petit cul a pompon, il allait en falloir ! Certes, des lapins, y’en avait comme client, mais tout de même moins que des peines ou même des peinture ou des neutre, mais avec deux chef lapin, plus de protection pour les lapinou, donc plus de lapin et assurément, plus de bagarre en fin de soirée...


317 mots, 5 rubis

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: toi, là, desuite! [pv kalim]   Ven 30 Aoû - 18:32

Kalim se sentit observé par Taki il était encore perdu dans ses pensées mais à quoi pensait-il à cet instant c'était surtout ça la question. Finalement il se mit à poser un question qui intérieurement expliqua ce que voulait savoir son patron et ça le fit sourire...enfin dans sa tête rien n'était visible sur son visage. Etant qu'il lui demande d'une façon aussi calme d'ailleurs quand on connaît le côté flambant du démon.

« Bras droit...temporaire pour aider Misao simplement. »

Question simple réponse simple il n'y avait pas plus compliqué. C'est vrai qu'il connaissait Taki maintenant depuis un bon moment, depuis pratiquement le début d'ailleurs. C'est lui qui le soignait quand sa blessure à la tête se rouvrait et Kalim le considérait comme un ami même s'il ne lui avait jamais dit jusqu'à présent. En général il ne vaut mieux pas révéler ce qu'on ressent dans ce genre de monde ça peut être dangereux, cependant il y avait une seule chose de sûr. Kalim aussi avait très envie de se le taper autant que Taki sans doute mais il ne voulait pas se faire prendre ça serait une preuve de faiblesse surtout avec les clans.

« C'est ça qui t'embête alors....ça fait longtemps que tu veux me convertir... »


Je me rapproche de lui, mon visage ayant toujours une expression neutre alors que je suis à quelques centimètres de lui, je me penche à son oreille pour ajouter dans un murmure simple.

« Et même plus tu aimerais m'avoir dans ton lit... »

Le vampire écarta la tête de celle du démon mais resta très près de lui avec le calme qui le caractérise. Il se demandait comment il allait réagir mais en tous les cas il voulait rester proche de Taki, il comptait pour lui plus que jamais il ne voudra l'avouer. C'est ainsi qu'un petit jeu avait commencé enter eux mais n'allant jamais plus que les provocations et encore celle que venait de faire Kalim était rare surtout à ce niveau en général c'était plutôt le démon qui le cherchait.

343 mots, 5 rubis
Revenir en haut Aller en bas
Taki L. Andrew
Démon de feu
Démon de feu
avatar

Messages : 497
Date d'inscription : 10/06/2013

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Masseur-Kinésithérapeute
Place dans votre clan: leader des peines

MessageSujet: Re: toi, là, desuite! [pv kalim]   Sam 31 Aoû - 17:23

Temporaire hein ?... ça voulais dire combien de temps ça ! C’était vague et pire encore, ça pouvait durée une journée autant que vingt années ! Ah Kalim, ta réponse ne m’aidait pas du tout, au contraire, puis entre nous quitterais-tu vraiment ta place de bras droits une fois un nouveau chef installé ? Il suffira qu’il te plaise, ou simplement, que tu veuille l’aider…

Le voir parmi les peines, avec moi, oui, j’avais essayé depuis mon adhésion et même encore maintenant, encore plus depuis que j’étais devenu chef un peu malgré moi. Il s’approcha sans que je ne dise rien, et murmura à mon oreille une magnifique petite phrase qui me fit sourire. Oh que oui, je le voulais, seulement, tout comme moi, il avait besoin de dominer et là, si pour quelques baiser et caresses, sa pouvais le faire, pour le reste, se serait une étrange bataille

Je venais glissait une main volatile sous son haut grésille, la remontant d’une caresse le long de son torse. Je l’aimais bien se torse, tous chaud, tout beau, tout musclé… bref, lui attrapant le col par l’intérieur, je l’attirais a moi pour lui mordiller le cou en riant :

« J’aimerai avoir tout le monde dans mon lit, ce n’est pas un secret, puis c’est le seul moyen de trouver celui ou celle qui t’électrise d’une parole, te gèle d’un regard et te brule d’une caresse, dommage que certains mordent, que d’autre feule, mais pire encore… que certain soit top fière pour jouer dessous au lieu d’au dessus… »


Oui oui, je fessais bien référence a lui…l’avoir entre mais bras, sous mon corps, ce serait… brulant ! Brulant, c’était surtout ma main oui, qui brulait là, enflammant le haut de Kalim et du coup, lui brulant aussi. Oups, fichu peau de feu…


301 mots, 5 rubis



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: toi, là, desuite! [pv kalim]   Sam 31 Aoû - 19:46

Kalim sentit la main volatile passer sous haut grésille pour le caresser ce qui lui apporta une sensation agréable dans tous les corps mais il ne montra rien à Taki, c'était trop tôt encore puis ce n'est pas ça qui allait le laissait s'exprimer pleinement il faudrait plus, il se contenta d'un micro sourire et c'est à cet instant que le démon l'attrapa par le col de l'intérieur pour l'attirer un peu plus contre lui et le laisser dévorer son cou. Kalim lâcha un léger soupire et ferma les yeux mais son physique restait calme et neutre tout simple même si les phrases que prononçait  Taki ne faisait que monter la tension dans le pantalon du vampire. Il avait très envie de caliner les nuits de son patron mais en étant dominant, oui il avait compris l'allusion dissimulé qu'il avait fait. Par contre il ne s'attendait pas à ce qu'il mette le feu à son haut et qu'il le brûle légèrement au passage. Décidément il pouvait être maladroit son patron.

« Ca serait un délice mais je me montrerais soumis le jour où tu le seras aussi. Je te laisserai venir entre mes jambes quand tu me laisseras te prendre par la suite ...Taki »

Kalim n'avait pas bronché à la brûlure comme s'il était habitué. Le peu qu'il restait de son haut tomba au sol alors qu'il se dit qu'il voulait le provoquer aussi. La main du vampire passa sur le torse de l'autre homme pour le caresser alors que ses lèvres n'étaient qu'à quelques centimètres des siennes. C'est à cet instant qu'il décida d'utiliser son sortilège de griffes d'ombre qu'il contrôlait presque  pour venir déchirer le pantalon de Taki le laissant presque en tenu d'Adam.  Mais Kalim l'avait très légèrement entaillé au niveau des cuisses malgré une maîtrise quasi parfaite de son nouveau sortilège. D'une main baladeuse il alla recueillir quelques gouttes du liquides écarlates sur ses doigts en murmurant.

« Tu m'as brûler... ça va pas le faire devant les clients il va falloir me nourrir pour me soigner. »


Le vampire lécha le sang sur ses doigts d'une façon très sensuelle malgré une visage restant très neutre, le reste de son corps se montrait joueur. Puis une fois finit il vint embrasser Taki d'une façon fougueuse, sauvage et vorace. Il n'hésita pas non plus à mêler sa langue à la sienne.

395 mots, 5 rubis
Revenir en haut Aller en bas
Taki L. Andrew
Démon de feu
Démon de feu
avatar

Messages : 497
Date d'inscription : 10/06/2013

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Masseur-Kinésithérapeute
Place dans votre clan: leader des peines

MessageSujet: Re: toi, là, desuite! [pv kalim]   Dim 1 Sep - 11:04

Je fis la moue à ses premières paroles, secouant mon bras pour éteindre le feu. Rha, fichtre, pourquoi fallait-il que se soit toujours si chaud avec Kalim, surtout quand on se retrouvait seul ? Et le pire, c’est que comme il disait je pouvais l’avoir…en échange de me donner aussi et ça, par contre, c’était hors de question, surtout pour moi, pour un peine et pire encore, un chef des peines ! Se faire prendre par un lapin, aussi chaud et croquant soit-il... non...jamais.

Quelle idée d’être torse nu ! Le voilà qui viens me caresser, proche trop proche, et hop, voilà qu’il me déchire le reste de mes faibles vêtement tout en me coupant la cuisse. Quasiment à poil, je sers les dents à la griffure alors qu’il murmurait que j’allais devoir le soigner en donnant de mon sang. Allez savoir, mais là, j’hésiter entre l’envie de frapper ou de le violé, surtout vu comment il se léchouille les doigts ! Il sait très bien en plus que j’ai horreur d’être mordu presque autant que la simple idée d’être soumis ! Et puis, qu’est ce que je m’en fiche des clients ! Même, c’est mieux, moins qui regarde Kalim, c’est moins entre ses pattes donc frustration et plus de chance de l’avoir entre les miennes ! Et puis…

Et puis rien. Rien le temps de penser a autre chose vu le baiser auquel j’ai droit, fougueux, sauvage et vorace comme je les aime. Impossible de pas y répondre un grand, gros et bien long moment, tenant même carrément sa tête entre mes mains pour pas qu’il l’abrège. Ouai, vraiment, là, j’ai la sérieuse envie de le prendre contre le bureau, sauf que…

Je quitte finalement ses lèvres… et comme l’envie me prends, je ne peut pas m’empêcher, il fallut que je le frappe, un coup simple, dans l’épaule que je voulut pas trop fort, frustré de pas pouvoir l’avoir vraiment, mais… mais cet idiot me trouble ! C’est comme un morceau de viande sous une cloche de verre électrifié et cadenasser dans un monde ou l’on crève de faim, et le pire, c’est qu’il le sait et qu’il me tente tout de même ! du coup c’est pas étonnant que le coups se retrouva bien plus puissant a cause de ma médaille de force que je contrôle pas et comme le dernière fois, je ressent de suite le contre coup, comme un tas de marteau qui vient me marteler le bras. Fichu Kalim….


« Voilà, la, t’as une bonne raison de  vouloir mon sang maintenant… »


Ba quoi, je n’allais pas lui dire la vérité sur mon geste…


439 mots, 5 rubis

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: toi, là, desuite! [pv kalim]   Dim 1 Sep - 11:44

Que c'était bon de sentir la réponse au baisé que Kalim venait d'offrir à Taki. C'était exactement le genre de baisé que son patron aimait et il le savait, il adorait le chercher car il voulait vraiment l'avoir et sentir à quel point il devait être étroit puisqu'il ne se laissait pas prendre. Le vampire avait même senti la main de ce dernier derrière sa tête pour rallonger le baisé qui lui était offert, Kalim lui même commença à avoir envie mais ce qui se passa ensuite le calma rapidement même si son excitation n'était pas réellement visible de par son expression.

Taki le frappa à l'épaule pour le repousser lui disant que maintenant il avait droit à son sang. Ce dernier n'avait pas dû juger sa puissance car Kalim recula sentant une vive douleur le prendre alors qu'il alla heurter une étagère derrière mais comme si ça ne suffisait pas une sorte de gros coffre lui tomba sur le crâne un coffre bien lourd  qui alla finir sur le sol après avoir amoché Kalim. Ce dernier porta directement une main sur sa tête en grimaçant et se laissa glisser au sol, assis et complètement sonné. Le sang écarlate se mit immédiatement à couler abondamment sur son front, son ancienne cicatrice c'était rouverte une fois de plus mais seulement.

Alors qu'il était dans les vapes le vampire eut une sorte de flash, de l'eau beaucoup d'eau autour de lui et la sensation de se noyer, de ne plus pouvoir respirer. Ca devait remonter au jour de son réveil à la plage, son premier souvenir. Sa respiration s'était accéléré alors qu'il était assis à terre, sonné et il ne faisait plus vraiment attention à ce qui l'entourait pas même à Taki. Il se sentait mal, très mal et avait envie de vomir alors que le sang coulait. Décidément Taki avait toujours le chic pour provoquer des catastrophe sans le vouloir vraiment.



320 mots, 5 rubis
Revenir en haut Aller en bas
Taki L. Andrew
Démon de feu
Démon de feu
avatar

Messages : 497
Date d'inscription : 10/06/2013

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Masseur-Kinésithérapeute
Place dans votre clan: leader des peines

MessageSujet: Re: toi, là, desuite! [pv kalim]   Lun 2 Sep - 4:04

Oups…. Non mais vraiment, Kalim, quel maladroit tu fais… Bon okey, je n’avais pas jugé ma force sur le coup, mais c’est de ta faute aussi, à me chercher comme ça… puis tu n’auras pas pu rester droit, impassible, comme si mes coups te fessaient rien ? Non, il avait fallut que tu te recule, que tu te prennes l’étagère puis le coffres remplis de bibelot piqué et reçus de mes conquêtes qui avait d’ailleurs finit a terre.

Ba du coup, te voilà sonné et blessé… bon, c’est vraie, je devrais venir te câliner, m’excuser et te faire des tas de papouille, je le sais très bien, seulement, tout comme tu es toi, dénoué d’expression, moi je suis moi… dénoué de sagesses.


« Quel maladroit tu fais Kalim… »


Bon, ça me gave d’être en lambeau, je déchire les bouts de tissus qui restaient pour être carrément à poil et ne plus rien avoir qui pendouiller. (Je parle des bouts de tissus, allez pas imaginer de truc cochon ==). C’est donc entièrement nu que je m’approcher de mon petit barman adoré avant de m’accroupir à sa hauteur. Je venais alors une fois de plus bruler cette vilaine cicatrice qui c’était ouverte, cette fois, par ma faute… avant de sortir une idiotie en souriant :


« Je vais me demander si tu n’en fait pas exprès pour que je m’occupe spécialement de toi. »


Ah, faut dire que pour ma part, j’aimais jouer le docteur avec Kalim… quand je lui demandais un baiser en payement, j’y avais souvent droit, sinon je m’amusais juste à le peloter. Kalim, Kalim…merde à la fin, pourquoi restes-tu dominants ? Non, plutôt, pourquoi me veux-tu absolument dominé si tu t’offre ? Ah, sa m’énerve, sa me donne encore envie de te frapper… ou de t’embrasser… je ne sais jamais avec toi.


305 mots, 5 rubis

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: toi, là, desuite! [pv kalim]   Lun 2 Sep - 8:26

Kalim était vraiment dans les vapes, il faut dire que ça n'avait pas été un petit coup sans gravité, ça l'avait quand même fait saigner. Il ne fit même pas de remarque aux bêtises de Taki surtout la première, son crâne lui faisait trop mal pour ça. Finalement ce dernier vint le soigner comme à son habitude avec ses flammes, Kalim ne broncha pas il avait l'habitude mais ça ne l'empêchait pas d'avoir un sacré mal de crâne. Il murmura quand même à Taki

« J'adore que tu t'occupes de moi... »

Il alla se caler contre lui en soupirant rouvrant ses yeux écarlates en étant silencieux un moment. Le vampire n'était pas gêné par la nudité de son patron il l'avait déjà vu nu plus d'une fois depuis le temps. Finalement il se décida à dire aussi.

« De l'eau...j'ai vu pleins d'eau...tellement que j'avais l'impression de me noyer... »

Mais ça devait être normal car après tout on arrive tous comme ça, pour atterrir sur la plage sauf que Kalim lui n'avait pas eu de chance  car il s'était cogné la tête. Voilà les suppositions qui avaient été faites et qui étaient parfaitement logique quand on y regarde bien. Il fixa à nouveau Taki de son visage inexpressif.

« J'espère bien l'avoir gagné le sang cette fois... Promis je ne mordrais pas si tu me laisses t'entailler je lécherai»

Mais dans tous les cas à cet instant Kalim avait besoin de sang pour se remettre alors que d'un geste de main il nettoyait son front du sang qui avait coulé. Heureusement qu'il s'était offert des vers à vêtements parce qu'entre son haut grésille cramé et son pantalon complètement tâché il allait devoir en utiliser un. Pour l'instant je fixais Taki qui allait pour le coup devoir verser le sang car quoi qu'il en dise s'était de sa faute surtout qu'un bleu était déjà entrain de se former sur l'épaule du vampire signe qu'il avait frappé plus fort que ce qu'il croyait. Le démon de feu avait toujours eu du mal à contrôler sa force et ses flammes aussi d'ailleurs.

351 mots, 5 rubis
Revenir en haut Aller en bas
Taki L. Andrew
Démon de feu
Démon de feu
avatar

Messages : 497
Date d'inscription : 10/06/2013

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Masseur-Kinésithérapeute
Place dans votre clan: leader des peines

MessageSujet: Re: toi, là, desuite! [pv kalim]   Lun 2 Sep - 8:54

Ba, franchement, qui n’aimais pas que je m’occupe d’eux ? hors les troubles fêtes, les proies, les joujoux, les violé, les battus et les brûlés ? Bon, d’accord… n’empêche que tout le monde aime mes massage et savent que je suis un bon kiné et un très bon utilisateur de se que j’ai entre les jambes, chose totalement agréable et parfaitement bien calibré… comment ça j’en rajoute ! bon, bref…

Il me parla de ce qu’il avait vu, senti, ressentit. Un souvenir ? sans doute, mais nous finissions tous a l’eau a notre naissance, il n’y avait donc rien de surprenant, se ce n’est que Kalim, lui, n’avait pas eu de chance.

Tss, voilà qu’il redemander du sang ! mordre ou entailler, dans tout les cas, ça fait mal et sa saigne ! m’enfin, là, je ne pouvais pas vraiment refuser, c’était Kalim après tout, puis s’était un peu ma faute… Puis quand un adorable petit vampire vous fixe de ses yeux de rubis… ah, d’accord, je te donnerais mon sang vilain !


« tu as de la chance que je sois de bonne humeur aujourd’hui… d’accord, blesse moi, lèche moi, dévore moi, mais à chaque fois que tu le ferras…. »


Je venais lui susurrer à l’oreille avant de lui en mordiller un bout :


« -… je le ferrais aussi. »


oh que j’adorais dire ça, et puis quoi, si je pouvais l’avoir sous mes bras, sous mes draps, sous mon corps, autant essayer non ? puis c’était Kalim, sa façon de faire, quand il vous dévorer pas les chairs, c’était frissonnant, enivrant et sa vous donnez des tas d’envie pas net. Là, il était hors de question que je subisse seul cette torture en sachant que je ne pourrais pas le prendre par la suite alors pauvre chou, je le torturerai aussi…


305 mots, 5 rubis

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: toi, là, desuite! [pv kalim]   Lun 2 Sep - 13:57

Kalim était bien contre Taki même si ce dernier restait très taquin avec lui, en même temps un Taki sage ne serait pas Taki ou il serait possédé. En tous les cas le démon accepta de lui donner son sang et même plus mais à une condition, forcément il y avait toujours des conditions avec lui c'était un peu leur jeu d'ailleurs et c'était le tour du patron de lancer les dés.  Il voulait lui faire la même chose, pas de souci mais il allait éviter de mordre ça pourrait faire mal sinon.

La main du vampire se mit à caresser le corps musclé du démon nu alors qu'il ferma les yeux au mordillement sur son oreille. C'était très agréable mais son visage ne montrait que du calme, il était neutre comme toujours.

« Très bien ça me va... »


Il se mit  à moitié à califourchon sur lui alors qu'il utilisa ses griffons d'ombre qu'il maîtrisa pour le coup pour entailler Taki au niveau de l'épaule. Immédiatement trois sillons écarlates dont le sang coula le long de son torse. Kalim approcha ses lèvres de la plais pour se mettre à lécher sensuellement et avec envie le sang dont le goût était un vrai délice pour ses sens, mais avant tout il sentait déjà ses forces lui revenir petit à petit alors qu'il buvait encore et encore. Il restait collé à Taki et l'enlaça même pour bien savourer cette étreinte.  Il se mit à murmurer contre sa peau de son souffle chaud.

« Si bon... Un délice...»

Les blessures de Kalim était déjà entrain de s'estomper notamment le brûlure sur le torse et le bleu à l'épaule. Le sang s'était vraiment la vie pour le vampire. Pour l'instant il se retenait de le croquer car le goût et l'odeur le faisait presque avoir des envies bestiales sans compter qu'il avait toujours été attiré par le démon donc ça ne faisait qu'augmenter son désir.

323 mots, 5 rubis
Revenir en haut Aller en bas
Taki L. Andrew
Démon de feu
Démon de feu
avatar

Messages : 497
Date d'inscription : 10/06/2013

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Masseur-Kinésithérapeute
Place dans votre clan: leader des peines

MessageSujet: Re: toi, là, desuite! [pv kalim]   Lun 2 Sep - 18:36

Ah, j’étais quasi sur qu’il accepterait…. Je senti sa main venir dans mon dos tendis qu’il profitait des légers mordillements que je lui offrais avant de le dire a vive voix. Rapprochant son corps du mien, il utilisa ses griffes d’ombre pour m’entailler l’épaule, et je grimaçais à la douleur, vive mais rapide. Je sentis mon propre sang chaud coulait sur ma peau suivit des lèvres tiédi du vampire et da sa langue râpeuse.

Il m’enlaça d’avantage et je l’enlaçais à mon tour, chopant sa tresse entre mes doigts pour lui défaire. Il avait de si jolis cheveux se couillons, pourquoi alors se les attachait-il ? J’aimais les sentir moi, autant a l’odeur qu’au touché, puis ces mèches rouges, avouez que c’est spécial non ? Enfin, c’était surtout une façon de ne pas penser à mon sang qui finissait dans sa gorge et nos peaux chaudes, mise à nue, l’une contre l’autre. A ses paroles, j’eue un sourire, lui embrassant la peau a ma merci de baiser chaud mais pas brulant avant de l’éloigné légèrement. Il m’avait laissé trois griffures ? Je lui laisserais trois brulures ! Mais petites, faites avec les petites flammes des doigts, exactement à l’endroit ou il avait fait les miennes avant de les lécher puis les embrasser… bien sur, moi, je ne me nourrissais pas, j’étais un démon, pas un vampire, mais j’aimais glisse ma langue sur sa peau, gouté a son gout salé et mieux encore, savoir qu’il aimait ça malgré son visage impassible.

Ah ce con, pourquoi fallait-il que se soit un lapin… pire encore, un lapin dominant… pire pire encore, un bras droits lapin dominant ! C’est trop injuste… J’essayais alors une nouvelle fois de lui faire changer d’avis, venant murmurer d’un souffle chaud à son oreille :


« Rejoins moi… rejoins les peines… »


303 mots, 5 rubis

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: toi, là, desuite! [pv kalim]   Lun 2 Sep - 20:06

Décidément le contact entre ces deux là était toujours très chaud ou bien très démonstratif. C'est une chose qui ne changerait probablement pas avec le temps et ça convenait parfaitement à Kalim. Il aimait sa vie actuel, sa petite routine, travailler au bar et tout le reste. A cet instant être contre Taki était un bonheur c'était vraiment pas de bol que le destin semble tout faire pour qu'ils ne soient pas dans le même lit, cependant il ne fallait pas se leurrer ça finirait par arriver tôt ou tard.

Kalim ne broncha pas lorsqu'il sortit les brûlures sur son épaule elle n'était pas grosse et correspondait à ce qu'il avait fait au démon donc c'était dans la règle du jeu. Le vampire finissait de lécher le sang lorsque Taki se remit à lui faire la même proposition, celle de venir le rejoindre, qu'il devienne un peine

« Je ne peux pas tu le sais... je suis et resterai un lapin...même si ta proposition est tentante je ne peux pas... »

Le vampire sentait ses lèvres sur sa peau et c'était un vrai délice même s'il ne le montrait pas directement il lâchait tout de même quelques soupires que son patron devait percevoir au vu de leur proxémie. Décidément il ne perdait jamais le nord même dans ce genre de situation il voulait le convertir mais il savait que c'était parce qu'il tenait à lui même s'il ne le reconnaissait pas.

Kalim se lécha les babines en allant poser sa tête sur le torse du démon de feu pour écouter les battements de son cœur.  Un cœur qui avait toujours eu le don de le rassurer même s'il ne voulait pas l'avouer. Face aux autres Taki et Kalim semblaient jouer mais c'était bien plus profond que ça encore. Mais comment avouer ce genre de chose ? Non impossible.

308 mots, 5 rubis
Revenir en haut Aller en bas
Taki L. Andrew
Démon de feu
Démon de feu
avatar

Messages : 497
Date d'inscription : 10/06/2013

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Masseur-Kinésithérapeute
Place dans votre clan: leader des peines

MessageSujet: Re: toi, là, desuite! [pv kalim]   Mar 3 Sep - 10:11

Ah toujours se non… toujours ses même raison… Si je n’étais pas autant fait pour être un Peine, sans doute aurais-je quitté les miens pour être plus proche de lui, quitte a faire partis de ces fichus lapins, seulement, je n’avais rien de ces boulles de poils là.

J’appréciais l’entendre soupirer mais encore plus le sentir venir se coller a mon torse pour entendre ce qui était sensé être mon cœur battre contre ma poitrine. Il me faisait penser à un chien quand il faisait ça… je ne ripostais pas, bien au contraire, je le serrais d’avantage contre moi, laissant mes doigts dans son dos quand mes caresses descendaient, laissant les ongles en prendre la place lorsque ma main remontait.

Si je pouvais être très brute, très animal, je savais aussi faire preuve de douceur… rarement mais quand même. Je laissais une caresse descendre un peu trop, au point d’en finir d’un frôlement entre les fesses… hum, ses fesses… j’en mangerais… non, j’en savourerai le moindre bout si j’en avais l’occasion. Seulement voila, c’est Kalim, c’est un dominant, ça se laisse pas faire sauf pour un échange que je refusais encore et toujours. J’essayais de l’avoir tout de même, encore une fois, lui parlant sérieusement pour qu’il oublis ou se sont égaré mes caresses :


« Kalim, je te mute au M69 pour y tenir le bar. »

Ce n’était pas une demande sur le coup, mais un ordre. Je n’étais pas son chef lapin, certes, mais j’étais, de par ma place dans le clan des peines, propriétaire du bar autant que de la boite de nuit et donc patron. Kalim était employé, je le payais pour son boulot, j’avais donc tout les droits de le changer d’endroits. Bien sur, il pouvait refuser, seulement j’avais mes raisons et si ce n’est pas lui qui muterais, se serait Misao et si les deux refuseraient… Il faudra en viré un…


318 mots, 5 rubis

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: toi, là, desuite! [pv kalim]   Mar 3 Sep - 11:40



Ce que ça pouvait être agréable lorsque Taki ne jouait pas les brutes sans cervelles, sentir ses caresses sur le dos du vampire étaient un vrai délice qu'il ne voulait pas que ce soit interrompu. Il resta simplement les yeux fermés dans cette posture laissant faire son patron qui pour une fois semblait gentil avec lui et pas pervers ou provocateur. Enfin c'était jusqu'à sentir une caresse un peu trop basse située mais il n'eut même pas le temps de protester avec un air impassible que le démon lui annonça sa mutation à la boite de nuit M69. La surprise fut totalement même si elle n'exprima pas sur le visage du vampire. Pourquoi voulait il le transférer, il ne voulait plus de lui ? Il savait que la boite de nuit était plus osée que le bar, il avait donc fini par se lacer de lui pour le jeter en pâture à la fausse au lion ? Tellement de question mais il se contenta de dire d'un ton neutre quoi que peut être un peu sec en se redressant rapidement.

« Très bien j'irais... »

Il se dirigea vers la porte il était en colère et fâché même s'il ne le montrait pas directement il n'était pas dur de le deviner à la façon dont il s'était relever. Il alla ramasser ce qui restait de son haut grésille pour le mettre dans sa poche pour que les vers à vêtement l'arrange.

« Mais avant engage des serveurs sinon Misao ne s'en sortira pas les derniers ne convenaient pas... ils ne bossaient pas du coup on a du mettre les points sur les i je doute qu'ils reviennent »


Tout en parlant Kalim se dirigeait vers la porte pour partir.

« J'ai du travail. »

Il ne lui lança même pas un regard, oui il était fâché et Taki avait bien dû ce douter qu'il réagirait ainsi après tout il venait de le muter d'un lieu où il travaillait depuis longtemps mais surtout il le voyait comme un abandon même si la boite appartenait aussi au démon du feu.



348 mots, 5 rubis
Revenir en haut Aller en bas
Taki L. Andrew
Démon de feu
Démon de feu
avatar

Messages : 497
Date d'inscription : 10/06/2013

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Masseur-Kinésithérapeute
Place dans votre clan: leader des peines

MessageSujet: Re: toi, là, desuite! [pv kalim]   Mar 3 Sep - 12:13

Ba tiens, pourquoi le prenait-il si mal ? Je ne le virais pas, je ne le mettais pas en serveur – se serait trop tentant pour les autre – je le changeais juste d’endroits ! En tout cas, hors de question que je le laisse filer si vite et surtout fâché ! Ç se voyait peut être pas sur son visage, mais jamais il n’avait quitté mes bras si froidement, si brusquement. Bien que sachant le contre coup de la médaille que je ne contrôlais pas, j’utilisais la vitesse pour le rattraper et rester entre la porte et lui, lui bloquant le passage. Si le ralentissement qui suivait était de moins en moins long, il agissait tout de même et s’est en sachant que je ne pourrais rien faire si il me pousser que je le fixais tout de même avec les sourcils froncé :

« Si je ne te connaissait pas autant Kalim, je prendrait tes gestes pour un rejet de mes petits câlins. »


Fichtre, comme ça m’énervé de pas pouvoir bouger ! Enfin si, je pouvais, amis au ralenti et hors de question que je montre cette faiblesse a qui que se soit, même à lui, je préférais du coup pas bouger du tout. Quoi qu’il en soit, s’est avec un soupire que j’expliquais plus ou moins mon geste :


« Je dois diriger un clan maintenant, j’ai des responsabilité… même si j’ai horreur de ça… et j’ai des décision à prendre. Ne vas pas imaginer je ne sais quel raison idiote qui n’est pas la bonne : tu bosse bien et le M69 manque de bon barman puis t’es un lapin, alors tu aideras un peu la nouvelle serveuse. »


Ah oui, c’est vraie, les serveurs… j’allais devoirs régler ça aussi… c’est tout aussi sérieux que je lui fis comprendre que j’avais entendu sa requête aussi :


« T’en fait pas pour la chatounette, je lui trouverai un équipe en espérant que cette fois vous en faites pas d la chair à pâté, même chacun de votre côté. »


340 mots, 5 rubis

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: toi, là, desuite! [pv kalim]   Mar 3 Sep - 12:54

Bien sûr Taki ne pouvait pas laisser le vampire partir comme ça il avait fallu qu'il se déplace  à une vitesse incroyable pour se mettre devant la porte. Kalim le fixa en silence agacé et énervait d'être rejeté de ce lieu qui pour lui est sa deuxième maison. Le démon lui expliqua pourquoi mais il s'en fichait presque comme des serveurs mais pas question de l'admettre alors il se contenta de le fixer d'une façon impassible. Au moins il reconnaissait qu'il était bon dans son boulot

« ...Je ne vois pas pourquoi je ne te ferai un calin alors que tu me jettes du bar pour le M 69... Tu sais très bien comment ça se passe là bas et ne compte pas sur moi pour aller danser sur la scène. Tu veux que j'y aille j'irais mais je ne ferais pas plus que ce que je faisais ici... Mais bon apparemment c'est plutôt toi qui me jettes de tes bras en me mutant. »


Oui il était en colère et dans un sens il avait la forte impression d'être rejeté.  Kalim le fixait droit les yeux dans les yeux sans broncher. Il attendait pour passer il n'avait pas envie d'être avec lui à cet instant il était trop en colère.

« Laisse moi passer j'ai du travail à faire avant d'aller dans ta boite …. »

Kalim se doutait aussi que Misao allait mettre son grain de sel même si elle avait une nouvelle équipe de serveur. Kalim s'était Kalim et on ne pouvait pas le remplacer.

« En plus avec mes grands sourire je doute que je fasse fureur là bas même si je suis un si bon serveur que ça...Patron »

Une visage inexpressif mais des paroles qui veulent tout dire, on pouvait dire que depuis le temps Taki le connaissait bien et il devait se doutait que le vampire lui en voulait énormément , en tout cas pour l'instant il était en colère et il allait devoir se faire pardonner ou trouver un moyen de calmer son barman préféré.


343 mots, 5 rubis
Revenir en haut Aller en bas
Taki L. Andrew
Démon de feu
Démon de feu
avatar

Messages : 497
Date d'inscription : 10/06/2013

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Masseur-Kinésithérapeute
Place dans votre clan: leader des peines

MessageSujet: Re: toi, là, desuite! [pv kalim]   Mar 3 Sep - 15:58

Houlà… c’était rare que Kalim parle autant, pire encore, qu’il sorte de tel bêtise comme le fait que je le jette moi-même de mes bras. En fait, plus il parlait avec son visage éternellement inexpressifs mais aux yeux flambant, plus j’avais envie de le frapper. Rectification : je frappais ! Sauf que encore à moitié paralysé par cette couillonerie de contre coup d’une médaille aux capacités par encore acquise, j’avais plutôt l’air d’un marteau-piqueur à sautiller sur place en râlant :

« T’es un idiot quand tu t’y met toi ! Tu m’a déjà vu te rejeté de mes bras ?! Et tu crois que je vais aimer qu’on te zyeute sans arrêt ou tu voir finir avec n’importe qui ?! Le fait même qu’on te touche est énervant ! »


Hum… zut, ça fessait un peu bisounour ça, un peu trop fleur bleu, je t’aime, je suis jaloux et patatouin ! Changeons ça. C’est en fessant la moue de mauvaise humeur que je rectifiais le tire :


« T’es moins performant après t’être amusait avec quelqu’un et si les gens te zyeute, ils consommeront moins… »


Je soupirais, voila que je pouvais bouger maintenant mais je n’avais plus aucune envie de le frapper, quoi que… je lui donnais tout de même un léger coup sur l’épaule, plus amical que mauvaise et heureusement, cette fois, l’autre médaille ne fit pas des siennes.


« Allez souris… enfin, fait le truc qui y ressemble la mini chose qui rend ton visage légèrement moins impassible… tu va voir, quelques jours pour t’habituer et tu aimeras… puis je suis là moi… je te tiendrais compagnie. »


Je souriais, fallait qu’il se détende, je n’aimais pas l’avoir fâché mon Kalim… pas du tout. Quand même, il n fessait bien des chichis pour une simple mutation…


« Tu sais que tu seras payait mieux en plus ? »


312 mots, 5 rubis

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: toi, là, desuite! [pv kalim]   Mer 4 Sep - 7:14

Décidément les choses prenaient toujours une drôle de tournure et malgré la tentative de raccrochage au racine, Taki venait de dire qu'il était jaloux qu'on tourne autour de Kalim et qu'il tenait à lui. Vraiment le grand démon du feu avec le temps était facilement interprétable enfin c'est surtout que Kalim le connaissait plutôt bien maintenant. En tous cas il ressemblait à un marteau piqueur à bouger comme ça sur place c'était un peu stupide dans un sens mais ça devait avoir un rapport avec sa vitesse étonnante de tout à l'heure.  Taki fit quand même une frappe amical sur l'épaule du vampire lui disant qu'il viendrait lui tenir compagnie là bas c'était déjà ça mais là bas c'était moins intimes qu'ici. Je finis quand même par lâcher le micro sourire qu'il voulait.

« C'est pas pour la paye que je fais ce boulot tu devrais le savoir...j'aime travaillé au bar tout simplement. J'y ai mes habitudes mais j'irais dans ta boite puisque tu le veux... »

Lui ce qui l'intéressait c'est que Taki vienne s'installer à son bar et qu'il lui serve son cocktail préféré en se lança des commentaires intimes ou quand simplement il se glisse derrière lui pour le plotter.  Oui Kalim aussi tenait beaucoup à son patron mais il ne l'avoue pas complètement il faut dire qu'à infirnie il est dangereux de dire à quelqu'un qu'on l'aime. C'est aussi pour ça qu'il ne voulait pas rejoindre les peines parce qu'il avait peur de finir par céder à Taki et qu'un jour on se serve de lui comme cible pour atteindre le démon. Alors que là on pouvait simplement croire que c'était un petit jeu entre eu car Taki se montrait très tactile avec tout le monde.

Finalement le vampire embrassa Taki une nouvelle fois en reprenant son inexpressivité par la suite.

« Il est quand même temps que je retourne travailler, mais il y a intérêt à ce que tu sois à la boite mon premier jour là bas »

334 mots, 5 rubis
Revenir en haut Aller en bas
Taki L. Andrew
Démon de feu
Démon de feu
avatar

Messages : 497
Date d'inscription : 10/06/2013

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Masseur-Kinésithérapeute
Place dans votre clan: leader des peines

MessageSujet: Re: toi, là, desuite! [pv kalim]   Mer 4 Sep - 9:01

« Des habitudes… Kalim, ta vie au bar, c’est servir, servir, servir, danser, servir et te faire peloter quand je suis de passage…. Papoter un brin avec Misao… et resservir. »

Bon je passais sous silence les habitudes de prendre un client ou deux après fermetures, ou avant ouvertures. C’étaient des habitudes que je n’aimais pas mais le dire là aurait fait penser de nouveau à mes paroles d’avant. Hors de question qu’il pense que je l’appréciais a se point, c’était juste un ami, une proie au beau petit cul insaisissable, un pote…

Bref, j’avais tout de même rien dit pour le baiser, je n’allais pas l’envoyer chier, j’avais même plutôt l’envie d’en redemander un, d’ailleurs, même pas je demandai, je me servis direct à la source. C’est vraie quoi, depuis quand je demandais quelques chose ? Quand je voulais, je me servais. Le petit problème avec Kalim, c’est que je pouvais me servir des lèvres, peloter n’ importe où, mais il me garder le meilleur sous cadenas. Vilain…


« Je serait obliger d’y être pour mettre les choses au point sur le fait que tu y es pour bosser et pas pour autre chose… mais je ne pourrait pas y rester longtemps, j’ai des rendez-vous. Et t’es bien assez grand pour t’en sortir tout grand mon vampire adoré, il n’y a qu’à voir a quel point tu protège tes fesses de mes avances. »


Et oui, je suis un démon occupé ! Enfin disons surtout que je voulais ne pas y rester pour jouer les chiens de garde. Je le fessais pour personne alors si je me mettais à le faire pour Kalim, se serait suspect. Puis je le pensais bien assez fort pour mettre le holà envers ceux qui viendrait trop proche de son derrière. Je le voyais bien les mordre aussi, un peu trop, avec sauvagerie… et mieux vaut ne pas imaginer la suite. Il parait que boire le sang en fessant des choses pas net, ça accentue le plaisir, il faudrait que je lui demande un jour…


341 mots, 5 rubis

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: toi, là, desuite! [pv kalim]   Mer 4 Sep - 11:32

Décidément Taki sa propre vision des choses sur les habitudes de son employé. Il ne fallait pas oublier qu'avec les années il connaissait les habitués avec qui il avait tissé des liens. C'était l'endroit qu'il appréciait mais il savait que le démon le cherchait pour simplement le faire travailler là bas sans qu'il ne bronche trop. Il irait et c'est tout même si ce n'était pas son plaisir.

Bon au moins le patron serait là au début, il s'en était douté mais il voulait s'en assuré ce qui était parfaitement normal par contre Kalim adora la dernière remarque qui lui arracha un micro-sourire.  Puis il était aussi venu cueillir les lèvres du vampire comme souvent il n'attendait jamais son avis il se servait simplement, c'était pareil quand il voulait le ploter. Taki ne faisait pas dans le fleur bleu ou le romantique il était direct et il se servait simplement.

« Oui je sais très bien protéger mes fesses que tu convoites, je les protèges si bien que toi même tu n'y a pas encore eu accès »

Douce vérité et petit plaisir à dire, il était fier dans un sens de ne pas avoir céder et il ne céderait que lorsque lui même le ferait aussi. En gros il allait encore falloir attendre pendant un moment. Mais bon il était temps pour le barman de reprendre du servir avant de devoir changé d'endroit. Heureusement que son pantalon était noir et que le sang ne se voyait pas vraiment dessus. Par contre il se retrouvait torse nu ce qui allait sans doute titillait quelques clients. Les brûlures sur son épaule étaient visible mais il n'avait pas mal et il s'en manquait aussi. Puis dans un sens c'est comme si Taki avait marqué sa propriété sur lui une idée plaisante et déplaisante à la fois car il ne fallait pas oublier une chose. Kalim n'était à personne, il n'obéissait qu'à lui même malgré qu'il fasse parti du clan des lapins.

329 mots, 5 rubis
Revenir en haut Aller en bas
Taki L. Andrew
Démon de feu
Démon de feu
avatar

Messages : 497
Date d'inscription : 10/06/2013

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Masseur-Kinésithérapeute
Place dans votre clan: leader des peines

MessageSujet: Re: toi, là, desuite! [pv kalim]   Jeu 5 Sep - 7:38

Ah, vilain Kalim ! Ça t’amuse hein, de me rappeler que je ne t’ai pas encore eu. Si tu savais, si tu savais a quoi point j’aurai pu t’avoir, quitte a te drogué, t’enchainé, te faire tenir par des gens, t’assommer d’un coup à la tête… Il y avait bien des moyens d’avoir ce que l’on souhaite, avec consentement ou non. Seulement, si je fessais ça, tu ne serais plus là n’est-ce pas, à jouer à mes côtés, patient malgré mes maladresses, ne jugeant pas véritablement mes excès ni mes folies. D’un certains côtés, c’est décevants, j’ai l’impression que quoi que je fasse, tu t’en fiche… Combien de fois j’ai punis hommes et femmes à la cave du bar sans que tu rechigne, sans que tu râle, sans que tu t’énerve malgré le bruit que tu entends ? Tu me prépare juste un verre à ses moments là…

« Pas encore Kalim, pas encore… »


Je venais glissait mes doigts sur les brulures visible avant de souffler a son oreilles, d’un murmure :


« Mais le jour où je t’aurai…. »


Je venais lui mordre le cou, ni trop fort, ni pas assez, sans donner de suite à ma phrase. Le jour ou je l’aurai, je ne le lâcherais sans doute plus, ça c’est sur… enfin non, même pas… peut-être que, comme bien d’autre, je le voulais juste parce qu’il ne se donnait pas ? C’était possible, après tout, je me lassais rapidement de ceux que j’avais, mais je ne l’espérais pas. Si je venais à me lasser de lui, qui égayeront mes journées ? Qui subirait ma présence sans s’en plaindre ? Qui s’amuserait à me faire flamber sans m’offrir de quoi me défouler ? Ah non, vraiment, je ne voulais pas me lasser de Kalim, surtout pas, il était se que j’avais de plus précieux ici bas et je comptais pas ni lui dire, ni m’en séparer plus que nécessaire.

Finalement, une petite claque aux fesses et je lui laisser le passage :


« Allez file, beau mâle, avant de je n’essaye encore de te voler tes petites fesses ~. »


353 mots, 5 rubis


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: toi, là, desuite! [pv kalim]   

Revenir en haut Aller en bas
 
toi, là, desuite! [pv kalim]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Commande de Kalim (Signature et Avatar)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inferni, ville des enfers :: Flood et jeux :: Archives RP-
Sauter vers: