On nait avec une âme d'ange... On meurt avec un cœur de démon. Bienvenu en Inferni.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

INFERNI FERME SES PORTES POUR LES ROUVRIR SUR LE TOUT NOUVEL ENFER

>>>ICI<<<

VENEZ NOMBREUX!

Partagez | 
 

 The show must go on. [PV: Zeck/ /!\ -16]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Klaw
Métamorphe
Métamorphe
avatar

Messages : 440
Date d'inscription : 01/02/2014
Age : 21

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Employée aux sources chaudes
Place dans votre clan: Membre du clan des Peintures

MessageSujet: The show must go on. [PV: Zeck/ /! -16]   Jeu 17 Avr - 17:22

Karolyn s'était glissée jusqu'à sa chambre, là où elle attendrait Zeck pour le clou du spectacle. Il fallait dire qu'elle était impatiente de le voir passer la porte de sa chambre, ses lèvres étaient encore brulante de leur baiser. Elle aurait aimé ne pas se détacher de lui, mais ça l'amusait bien trop de le faire s'impatienter comme cela. Elle avait refermé la porte derrière elle et s'était assise sur son lit. Le regard fixant l'entrée, elle l'attendait dans la pénombre de la pièce. Il n'était pas nécessaire d'allumer la lumière, elle n'en avait pas besoin pour voir les traits de la porte. Ses jambes serrées l'une contre l'autre, Karolyn entendait des pas se rapprocher. Qui aurait pu croire que le simple fait d'entendre ses pas se rapprocher l'exciterait ? Elle n'avait rien défait de sa tenue, elle voulait le laisser jouer avec elle à sa guise. Comme il le sentait, comme son corps le désirait. Elle l'avait assez perturber comme cela. Que pouvait-il lui faire ? Qu'allait-il faire en ouvrant la porte quand il la verra docilement assise sur le rebord du lit à miauler de désir. Son estomac se noua, sa gorge en fit de même et les battements incessants de son cœur semblait la faire haleter. Enfin, la porte s'ouvrit. Elle cru un instant que son cœur allait la lâcher, mais ce ne fut que sa vue qui s'éteignit. Elle lui sourit doucement, ne bougeant pas d'un pouce.

"Zeck…" Souffla-t-elle entre ses lèvres, elle le voulait mais n'en soufflerait pas un mot. Ce n'était pas à elle de faire des exigences, c'était lui le roi pour ce soir, elle ferait ce qu'il voudrait à la condition qu'il ne se lance pas dans des folies un peu trop étrange et innovante pour la jeune femme. Elle voulait le faire fléchir comme le pousser à bout de ses fantasmes, bien qu'elle ignorait tout de ce qu'il voulait. Elle s'était accoudée sur le lit, l'un de ses pieds se posa sur son torse et dans un petit rire, elle reprit.

"Y a-t-il quelque chose que je puisse faire pour plaire à monsieur ? Dis-moi…"

Bon, ce petit jeu la faisait souffler un peu de désir, elle n'avait jamais poussé la provocation aussi loin, mais comme l'avait dit Jun, la tenue ne faisait pas tout, il fallait aussi qu'elle fasse des efforts.

388 mots +5 rubis par MF

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeck Skyhigh
Sorcier
Sorcier
avatar

Messages : 1518
Date d'inscription : 06/09/2013

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Gardien des esprits
Place dans votre clan: Chef des peintures

MessageSujet: Re: The show must go on. [PV: Zeck/ /!\ -16]   Ven 18 Avr - 5:36

La porte s'ouvrit sur une pièce totalement plongée dans l'obscurité. Avec pour seuls reflets dans l'obscurité, liée à la lumière que donnait le couloir, les formes et la robe de la jeune femme qui était assise sur le lit. Appelant son amant d'une voix sensuelle, à la limite du souffle de désir. Le Huckster s'avança et referma la porte derrière lui. S'approchant à pas lents dans les ténèbres de la pièce. Peu à peu, ses yeux s'y habituèrent, il ne distinguait pas les couleurs mais seulement les ombres que formaient les formes de la jeune femme. Alors qu'il s'approchait tout près, un pied posé sur son buste l'arrêta et il gardait les yeux rivés sur la demoiselle. Sa demande était explicite et le son de sa voix lui donnait des pincements redoutables au coeur. Il devenait fou d'elle et la désirait tout autant. Il baissa la tête et ses mains vinrent se poser sur la jambe de la jeune femme qui le retenait. Il glissa ses doigts le long du bas de la belle sans prononcer un seul mot. Il aimait trop ce calme ambiant et le simple fait d'entendre la respiration de Klaw. Le froissement des tissus et de ses mains passant sous la robe pour enlever la jaretelle et la bretelle qui retenait le bas. Doucement, il glissa ensuite sa main pour enlever ce dernier. Portant le pied de la jeune femme à ses lèvres pour y déposer de tendres baisers et remonter le long de ma jambe. Il s'arrêta pour se placer face à elle et s'asseoir sur le bord du lit pour faire la même chose avec le deuxième bas. Son souffle chaud et le regard totalement perdu. Il ne voulait pas presser les choses, il prendrait son temps pour la déshabiller. Il savait prendre du plaisir et plus la patience se ferait, plus l'envie monterait. Quelque part si elle ne résistait pas à l'attente il se vengerait de cette manière.

Il sourit à cette pensée, puis il passa doucement ses mains pour sentir et "voir" les formes de sa compagne sous ce magnifique ensemble qui l'émoustillait grandement. Son coeur ne s'arrêtait plus de battre et son souffle se saccadait de désirs intenses à ce qu'il faisait. Les mains du sorcier se promenèrent tels deux serpents glissant sur les formes et le tissus de la belle. Il ferma les yeux et approcha son corps tout près du sien pour venir l'embrasser sur le front, puis sur le bout du nez et enfin sur ses lèvres tendres et pulpeuses dont le gout du rouge à lèvres était encore bien présent. Il lui offrait un baiser langoureux et sensuel. Puis il se retira doucement avant de descendre sur son cou et sur la poitrine de la belle, relevée et mise en valeur par le corset qu'elle portait. Les mains de Zeck passèrent dans son dos pour lui désserer son entrave, tirant sur les lacets doucement. Il savait qu'à son époque, les corsets étaient choses courantes, et il savait tout aussi bien les faire mettre que les enlever. Mais le plus simple était dans le retrait. De ses doigts agiles il déserra un à un les lacets et il enleva les boucles en métal qui fermaient le tout. Faisant passer le corset déserré en l'obligeant à lever les bras pour le lui ôter. Il le posa ensuite par terre tout en gardant la belle dans ses bras. Ses baisers se perdaient sur son corps et ses mains continuaient de glisser sur elle avec désir. Il passa ses lèvres jusqu'à son oreille et vin lui mordiller tendrement avant de lui murmurer quelques mots.
"Laisse moi profiter de toi dans les moindres détails..."
Puis il revint poser ses lèvres sur les siennes pour un baiser passionné. Peu à peu la jeune femme se retrouvait totalement dévêtue. Et Zeck prenait un malin plaisir à la faire languir. Désireux d'elle au plus haut point. Mais il ne voulait pas se précipiter sur les choses. Et voulait exécuter sa petite vengeance personnelle avant de danser avec elle d'un désir charnel. Si Klaw voulait le déshabiller, il la laisserait faire mais il la forcerait à garder un rythme lent et tentateur. Au plus le temps passerait, au plus sa passion pour elle brulerait d'une vive flamme enivrante. Il sourit doucement et passa ses lèvres enflammées sur le corps de la belle désormais à nu. Ses mains glissaient tout en caressant et se mêlant aux formes aguichantes de Klaw. Préparant le terrain au mieux. Il passa sa main sur son intimité bouillonnante, tandis que ses lèvres descendaient sur la poitrine de la jeune et belle demoiselle. Lui offrant des baisers et des petits coups de langue, d'autres à la fois rapides, d'autres plus lents et plus passionnés. Il descendit ensuite sur le chemin descendant à son nombril et s'attarda quelques instants sur ce dernier avant de continuer sa descente sur l'intimité de la jeune femme sans franchement s'attarder. Il écarta les cuisses de Klaw pour y déposer ses lèvres ardentes à l'intérieur de celles-ci puis, remonter de nouveau sur son intimité dont il offrit de tendres baisers charnels avant de donner de petits coups de langue sur la partie sensible de celle-ci. Les mains du jeune homme remontaient alors avec sensualité sur le corps de la jeune femme, à la fois douces, et frénétiques par moment, il gémissait de désir pour elle mais il lui ferait avant tout plaisir avant de se faire plaisir à son tour. Ses mains s'arrêtèrent sur sa poitrine qu'il massa et titilla avec pur plaisir tandis que ses lèvres et sa langue s'occupaient du bas.

931 mots +5 rubis par MF

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Klaw
Métamorphe
Métamorphe
avatar

Messages : 440
Date d'inscription : 01/02/2014
Age : 21

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Employée aux sources chaudes
Place dans votre clan: Membre du clan des Peintures

MessageSujet: Re: The show must go on. [PV: Zeck/ /!\ -16]   Sam 19 Avr - 8:25

Karolyn se consumait de désir pour lui. Hey ! Il fallait se ressaisir, c'était elle qui devait le rendre fou, pas l'inverse. Elle lui avait laissé l'oportunité de jouer avec son corps et il ne se laissa pas prier longtemps. Dénudant la jambe,  il déposait de tendre baiser sur son pied, puis sur le long de sa jambe pour se rapprocher au plus près de ses lèvres. Karolyn sentait ses mouvements dans les moindres détails comme il le lui souffla au creux de son oreille, ses paroles étaient si sensuelle, si excitante qu'elle ne pus répondre qu'en se mordant la lèvre inférieur pour ne pas jouir à cela. Ses soupirs lui chatouillait la gorge et leur baiser semblait exciter d'autant plus la jeune femme, elle avait entrelaccée ses mains derrière sa nuque pour prolonger et intensifier le baiser, mélant leurs langue l'une à l'autre dans une danse sensuelle. Il avait profité de cet instant pour enlever son corset avec une infinie lenteur qui frustra la jeune femme autant que cela l'excitait. Il cherchait à ralentir le temps de leur union. Et il avait raison puisque c'était ce qu'elle avait cherché à trouver le temps d'une danse. Alors qu'il lui enlevait le corset _c'était une pure libération pour sa respiration_ Karolyn enleva a sa suite la veste de Zeck, tentant au mieux de l'enlever avec lenteur et en fit de même avec sa chemise. Elle massa délicatement sa nuque et ses épaules d'un passage lent, Zeck se pencha sur Karolyn qui se cambra ensuite aux baisers de son amant sur son corps, sa poitrine et son nombril.  Elle savourait avec délice ses coups de langue et ses baisers ardents sur son corps, elle se mouvait contre lui, son corps entrait en ébullition à chaque baiser et elle cru mourir de désir et de plaisir lorsque ses lèvres atteignirent son intimité. Ses cuisses écartée, elle gémissait aux coups de langue en murmurant le nom de son amant, il réussissait à la faire plier de ses baisers ardents. Elle se sentit bientôt mouiller par tous les soins de Zeck et, se redressant, elle se retira non sans réticence de l'amant et/ou de son corps pour venir elle même profiter des coups de langue de son amant entre ses lèvres. L'arrière goût de son intimité se mélangeait à leur salive. Ses mains baladeuses entamait leur promenade sur le corps de Zeck, passant sur son ventre puis sur son pantalon qu'elle enleva avec une infinie lenteur, elle passa de la même manière ses mains dans son boxer en glissant le bout de ses doigts entre ses cuisses, elle effleurait son érection et ses bourses en y passant à plusieurs reprises, mimant des vas et viens lents et sensuel sur son sexe. Une fois entièrement dénudé, Karolyn se redressa contre lui pour l'inviter à s'assoir sur le bord du lit tandis qu'elle s'agenouilla à terre. Elle reprit ses  langoureux baisers avec lui en lui écartant les cuisses, son corps profitant de cet espace libre pour se coller à lui, le dessus de son intimité touchant son sexe d'une manière aguicheuse. Elle quitta le baiser non sans regret avant de venir mordiller son oreille gauche en soufflant quelques mots:

"Laisse-moi m'occuper de toi, profite de ce que je te fais."
Elle s'écarta de lui avec un sourire coquin qui disparu de son champ de vision, Karolyn plongea ses lèvres dans le creux de son cou en mordillant sa peau doucement, sans laisser de marque, juste ce qu'il fallait pour lui faire regretter sa patience. Elle descendait sans se brusquer sur ses épaules, puis sur son torse en s'attardant sur ses tétons qu'elle lécha, puis suçota goulument. Ses mains massait ses cuisses, elle tremblait d'impatience à l'optique du fin de parcours et, pour ne pas se sentir en reste, caressèrent les bourses de son amant, les titillant doucement. Elle était arrivée sur son bas ventre, elle savait ce qui lui plaisait et espérait que les hommes possédaient les mêmes zones érogènes que les femmes. Ses lèvres s'attardèrent sur son nombril, puis sur son bas ventre alors qu'elle pressa sa poitrine maintenant à proximité sur son sexe. Elle avait resserrer ses propres cuisses, ses réactions l'excitait d'avantage et elle sentait le long liquide chaud de son intimité couler le long de ses cuisses. Elle s'était arrêtée brusquement alors qu'elle arrivait au moment fatidique, elle releva le visage vers Zeck, elle ne le voyait pas mais l'imaginait parfaitement par ses réactions. Elle caressait doucement son sexe d'un façon lente et mesurée. Elle n'attendait qu'une chose de sa part, une seule chose histoire de le rendre plus fou qu'il ne pouvait l'être.

"Alors... Je continue ? Je peux attendre.. Nous avons tout notre temps.."

Elle sourit encore plus, elle adorait se sentir aussi puissante et en même temps aussi impatiente. Elle attendit patiemment sa requête, le sourire toujours aussi large et aguicheur.

810 mots +5 rubis par MF

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeck Skyhigh
Sorcier
Sorcier
avatar

Messages : 1518
Date d'inscription : 06/09/2013

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Gardien des esprits
Place dans votre clan: Chef des peintures

MessageSujet: Re: The show must go on. [PV: Zeck/ /!\ -16]   Sam 19 Avr - 12:06

Le Huckster était totalement en extase à ce qu'il faisait à sa compagne. Tout comme il appréciait les gestes lents, les petits massages sur ses épaules et le passage de ses mains sur son corps. Tout chez elle le rendait fou d'un désir charnel. Il voulait lui faire plaisir et lui donner le plus de bien et de désir au possible. Et ce fut à contre coeur et avec une certaine résistance qu'il remonta, aidé par les mains de la jeune femme qui lui donna un baiser des plus langoureux et délicieux. Sa langue jouait avec celle de sa compagne et ses mains se baladaient sur le corps et sur les formes de la belle. Son désir augmentait de plus en plus et les gémissements de la belle l'excitaient complètement. Il gémit et ferma les yeux d'un pur plaisir lorsque la jeune femme se vengea à son tour en lui offrant des baisers le long de son torse, sur ses tétons et sur son ventre, caressant sa virilité avec désir. Son coeur battait à tout rompre, son corps était une véritable braise et il n'en pouvait plus d'attendre, mais il ne se prendrait pas à son propre piège. Il saurait patienter. Un léger sourire sur ses lèvres aux paroles de la jeune femme, après s'être assit au bord du lit, Zeck passa ses mains sur le corps de sa compagne et la laissa entreprendre sa descente de baisers ardents. Les caresses du Huckster se firent plus désireuses dans les cheveux de Klaw. Son souffle, bien plus saccadé et plus chaud. Il gémissais d'une flamme certaine au traitement de la belle. Mais alors que sa poitrine touchait sa virilité dressée au garde à vous, il rouvrit les yeux et les baissa sur la jeune femme qui avait relevé la tête vers lui et qui lui demanda si elle devait continuer son traitement, et aller bien plus loin. Il comprenait parfaitement oú elle voulait en venir. Mais il savait aussi très bien qu'une femme n'étant pas habituée à faire ce genre de choses pouvait très bien ne pas aimer avoir quelque chose d'imposant et long dans la bouche. Mais autant c'était quelque chose de subtil qui l'excitait complètement et qui était, pour n'importe quel homme, l'une des choses qu'ils appréciaient le plus, autant il ne voulait aucunement forcer Klaw à le faire. Il passa sa main sur son doux visage et la passa ensuite dans ses cheveux. Il ne savait pas si Klaw avait l'habitude de faire ce genre de choses.

"Saches que je ne te forcerai pas à le faire, mais si l'envie t'en dit... Alors je serais ravis que tu le fasses."

Il était franc, et il savait que les femmes "propres" à son époque ne faisaient jamais ça. Seules les catins sous réserve d'une demande de l'homme qui payait le faisaient. Et Zeck ne considérait pas Klaw comme telle. Il ne savait pas encore ses réels sentiments envers elle mais elle était bien plus que le simple coup d'un soir qu'il aurait pu jeter après leur nuit de folie. Il ne la considéreait pas non plus pour un bouche trou ou même la fille qu'on vient prendre quand on en a envie. Avec elle tout était si différent que Zeck ne savait pas comment réagir par moment. Il voulait s'impliquer plus pour elle, comme ce qu'elle venait de faire avec cette danse pour lui. Son coeur se saccadait, et il commençait à avoir de lourds pincements au coeur en réfléchissant à tout ça. Il repassa sa main sur la joue de sa compagne et lui releva le menton pour se pencher et lui offrire un tendre et langoureux baiser. Avant qu'elle n'entreprenne ce qu'elle voulait faire de lui et il se recula et lui souffla sensuellement:
"Mon corps est tiens! Fais-en ce que tu veux!!"

Et à ces mots, il ferma les yeux et et posa son front sur celui de Karolyn, comme pour sceller ses paroles, il lui donne un second baiser avant de se redresser, s'abandonnant totalement à l'étreinte de la jeune femme et de ses traitements.

676 mots +5 rubis par MF

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Klaw
Métamorphe
Métamorphe
avatar

Messages : 440
Date d'inscription : 01/02/2014
Age : 21

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Employée aux sources chaudes
Place dans votre clan: Membre du clan des Peintures

MessageSujet: Re: The show must go on. [PV: Zeck/ /!\ -16]   Sam 19 Avr - 20:05

Elle écoutait attentivement la réponse de Zeck, elle s'attendait à une demande ou bien à un refus, mais pas à cela. Ce n'était pas pour autant une mauvaise réponse en soit, elle avait tendance à l'attendrir. Le fait de savoir qu'il pouvait penser à ce qu'elle pouvait penser de cette pratique ou non lui importait beaucoup. Et de cette façon, il avait tout de même glisser un "Mais si tu le fais, ça ne me dérange pas, au contraire" bien que ce n'était pas ce qu'il avait dit très clairement. Son sourire se radoucissait doucement, bien qu'il ne fallait pas. Elle voulait rester dans cette optique très sexuelle et sensuelle et non dans une sorte de sentimentalisme qui n'avait pas lieu d'être entre eux. Bien qu'ils semblaient l'être un peu hors acte. Zeck avait rapproché son visage du sien, tout en relevant le sien de sa main pour l'embrasser, leurs lèvres s'entremêlèrent langoureusement et dans un souffle, il trouva les mots la remettant dans ce qu'elle voulait faire. Elle n'avait jamais entendue ce genre de phrase venant d'un homme, celle de l'appartenance, c'était très agréable à entendre, très excitant même. Et aussi tellement risquée hors contexte. Elle préférait s'imaginer qu'il lui disait cela sur le coup de l'action et non comme celui de l'acte spirituel que les poètes ont toujours prôné dans leurs éloge à la femme aimée. Ce n'était sûrement pas le cas. Karolyn se refusait de se faire des films, elle savait que trop bien ce qu'il advenait dans la réalité. Son visage se penchant sur le bas du corps de Zeck, ses mains faisaient des vas-et-viens plus puissant avant de ralentir pour laisser place aux lèvres de Karolyn. Elle remit simplement ses cheveux derrière son oreille avant de venir reprendre le rythme de ses mains avec la pointe de sa langue le long du sexe de Zeck. Prenant un temps incroyable pour exécuter un simple va-et-vient. Et puis, alors qu'elle n'en pouvait plus, prit à pleine bouche Zeck en ponctuant ses vas-et-viens de ses doigts. Prenant tout d'abord un rythme lent et provocateur pour ensuite accélérer petit à petit. Ses mains serrait un peu son sexe avant de venir s'occuper de ses bourses, les prenant à pleine main pour les caresser et les titiller un peu. Elle pénétra le sexe dans sa bouche de plus en plus profondément en elle,  arrachant des grondements de plaisir à l'instar de Zeck. Elle ralentit enfin le rythme de son traitement pour dégager ses lèvres de son sexe, un léger filet de bave concluant le baiser du moment, elle alla ensuite s'occuper des bourses une a une, les prenant dans sa bouche pour les embrasser, sa langue exécutant des cercles autour d'un, puis de l'autre avec la même intensité tandis que ses mains retournèrent caresser son sexe avec avidité. Bientôt elle ne put plus attendre, elle voulait plus, le sentir en elle et enfin entamer une danse plus collée serrée avec lui. Elle releva son visage vers lui et se redressa doucement, son souffle saccadée et chaud glissant sur la peau de son amant, elle remonta doucement en suivant le chemin de ses mains. Ses lèvres croisèrent les siennes et dans un long baiser langoureux, elle vint se remettre sur le lit en se posant à califourchon sur Zeck. Elle le laissa s'allonger sur le lit, donnant un dernier baiser sur ses lèvres avant d'entamer l'acte. Assise sur lui, elle exécuta les premiers vas-et-viens lui arrachant un long soupir de par l'intensité de leur union.

584 mots +5 rubis par MF

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeck Skyhigh
Sorcier
Sorcier
avatar

Messages : 1518
Date d'inscription : 06/09/2013

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Gardien des esprits
Place dans votre clan: Chef des peintures

MessageSujet: Re: The show must go on. [PV: Zeck/ /!\ -16]   Lun 21 Avr - 9:57

Était-ce une déclaration ? Un aveu prononcé dans le feu de l’action qui donnait libre court aux sentiments que ressentait le Huckster en présence de Karolyn ? Il ne pourrait le dire. Peut-être qu’il divaguait de plaisir certain envers elle et qu’il préférait se voiler la face et rester sagement et tendrement dans l’étreinte chaude et écailleuse du serpent qui allait le dévorer. Parce qu’il y était si bien qu’il ne voulait plus la quitter, ou même aller voir ailleurs. Klaw commençait alors ce qu’elle avait entreprit avant de s’arrêter et de lui poser la question et le cowboy se mis à gémir en venant caresser d’une main tendre les cheveux de la belle auquel il s’adonnait complètement pour elle. Les vas-et-viens de sa main se transformaient peu à peu pour laisser les lèvres chaudes et humides de la jeune femme sur la virilité du jeune homme. La respiration de Zeck était saccadée et son cœur ne cessait de battre rapidement. Pris d’un plaisir ravageur, il murmura son nom lorsqu’elle mit son membre à pleine bouche, il inspirait puissamment et son thorax se soulevait avec force. Il se cabrait sous le traitement de la jeune femme, retenant au mieux son extase et retardant l’échéance de son orgasme. Il aimait ça au plus haut point. Ses mains quittèrent les cheveux de Klaw pour venir agripper les draps. Il s’accouda sur le lit en fermant les yeux lorsque la jeune femme s’occupa de ses gamètes. Il se mordit la lèvre et gémit de plus belle. Il n’en pouvait plus. Il voulait conclure cette union avec elle, il voulait la sentir près de lui, sur lui. Elle finit par laisser tranquille le sexe du jeune homme pour remonter jusqu’à lui. Son souffle sur le corps de Zeck était tel des flammes remontant jusqu’à son cœur, le consumant peu à peu. Puis alors qu’elle vint poser ses lèvres sur les siennes, le Huckster parcourait ses mains sur les hanches de la jeune femme. Massant avec avidité et désir, il les remonta jusqu’à atteindre sa poitrine et faire de même. Totalement consumé par le désir qu’il éprouvait pour elle. Klaw finit par se mettre à califourchon sur lui et tout en l’allongeant sur le lit elle se laissa pénétrer par la virilité bouillonnante et désireuse de Zeck. Gémissant de plus belle, il se redressa pour venir embrasser la poitrine de la jeune femme, ses mains passaient avec frénésie sur celle-ci et descendaient pour venir masser le fessier de la belle. Il dégagea ses lèvres, et dans un souffle ardent, il vint l’embrasser dans le cou pour ensuite lui donner un autre baiser charnel et frénétique, mordillant la lèvre inférieur de la jeune femme, la léchant avec désir. Inconsciemment, l’une de ses mains vint claquer sur la fesse de la jeune femme pour ainsi faire accélérer la cadence que celle-ci entreprenait. Le désir et la passion prenaient totalement le dessus sur le jeune homme et il désirait plus, il voulait plus d’elle et la sentir bien plus en profondeur. Il l’aidait de ses mains à accélérer la danse mais bientôt il ne put plus se retenir d’attendre et inversa les rôles et la faisant pivoter sur le lit. Il se mit au-dessus d’elle et repris la danse en cadence bien plus accélérée et entrant en profondeur des choses. Il s’appuyait de ses mains sur le lit et donnait de puissants coups de reins. Ses lèvres se promenaient sur le cou et la poitrine de la jeune femme. Laissant de tendres et sensuelles morsures çà et là. Il était totalement consumé par le désir et la passion qu’il ressentait pour Klaw. Murmurant son nom entre deux morsures et baisers ardents. Son rythme s’accéléra de plus belle et il se sentir partir. Son cœur sembla le lâcher alors qu’il jouissait en elle. Il ferma les yeux et gémit tout en se mordant la lèvre. Son membre se gonflait pour relâcher toute la pression qu’il avait eue jusqu’alors dans l’orifice de la jeune femme. Mais ce n’était pas pour autant qu’il voulait ralentir le rythme, bien au contraire. Il serait d’autant plus partant pour un second round si Klaw le désirait. Ils avaient, après tout, toute la nuit devant eux, et la danse était loin d’être terminée. Elle l’avait tellement excitée qu’il repartirait volontiers de plus belle.
719 mots +5 rubis/MP

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Klaw
Métamorphe
Métamorphe
avatar

Messages : 440
Date d'inscription : 01/02/2014
Age : 21

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Employée aux sources chaudes
Place dans votre clan: Membre du clan des Peintures

MessageSujet: Re: The show must go on. [PV: Zeck/ /!\ -16]   Lun 21 Avr - 19:12

Les mains entrelaçant les draps, les soupirs ponctués par le rythme frénétique de leurs corps en plein union ou encore sa langue passant entre les lèvres de Zeck pour capturer la siennes et la suçoter. Tout semblait montrer qu'elle avait attendue cet instant. Et maintenant qu'ils étaient enfin dedans, elle ne pu laisser son corps se retenir par les vas-et-viens de son sexe dans le sien. Elle plaça sa main sous son sein pour aider Zeck à goûter à sa poitrine, gémissant à la claque qu'il lui donnait aux fesses. Il y avait là quelque chose de sensuel et de jouissif dans la manière de faire de Zeck. Bientôt, c'était lui qui prit les devants pour s'enfoncer, plus fort, plus loin, plus intensément en elle. Elle se sentait venir et le rythme des coups autant que leurs forces semblait la rendre dingue. Elle poussa des gémissements entrecoupée par soit le prénom de son amant, soit par des encouragements non dissimulé sur ses traitements sur elle.

"Continue…"

Elle se mordit les lèvres en passant elle-même ses mains sur sa poitrine pour remonter sur les fesses de Zeck. Elle remuait son bassin en rythme pour pénétrer plus profondément son membre en elle. Son corps semblait en avoir jamais assez, le désir qu'elle avait envers lui dépassait l'entendement. Se cambrant aux coups de reins puissants de son amant, elle se sentit jouir peu avant lui, se délectant de l'émanation de son jouissement en elle. Son corps frémissait contre lui laissant aller ses coups de reins pour qu'il puisse terminer son jet, elle se retira doucement en venant embrasser langoureusement son amant avant de lui souffler dans le creux de l'oreille.

"Changeons de position tu veux…?"


Son large sourire se sentait de par le souffle rieur qu'elle glissa près de son oreille. Elle vint donner un dernier baiser sur sa bouche avant de se tourner dos à lui, à quatre pattes, remuant doucement du bassin pour l'aguicher. Et cela semblait avoir bien marché car ils commencèrent déjà un second round. Elle écartait les jambes pour laisser la pénétration se faire plus facilement, serrant entre ses doigts les draps en gémissant aux plaisirs de le sentir en elle.

363 mots + 5 rubis/MP

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeck Skyhigh
Sorcier
Sorcier
avatar

Messages : 1518
Date d'inscription : 06/09/2013

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Gardien des esprits
Place dans votre clan: Chef des peintures

MessageSujet: Re: The show must go on. [PV: Zeck/ /!\ -16]   Lun 21 Avr - 21:19

Elle voulait changer de position, et il n’était pas contre, bien au contraire. Karolyn se dégagea alors de lui et se mis à quatre pattes et remua ses hanches afin de l’inviter à revenir. Zeck esquissa un large sourire et pencha brièvement la tête sur le côté avant de se mordre la lèvre et venir lentement passer ses mains sur les hanches de Klaw. Passant fermement avant de les agripper pour les masser avec désir, il se pencha sur elle et la pénétra de nouveau. Faisant de nouveaux va-et-vient. D’abord plus lent, le temps qu’il reprenne du poil de la bête, ensuite un peu plus rapidement tout en s’aidant de ses mains. Il se pencha sur elle et vint lui offrir de tendres baisers. Ses lèvres bouillonnantes se posaient délicatement sur le dos de Klaw. Puis il passa ses lèvres avec douceur, effleurant la peau de la belle pour passer entre ses omoplates et déposer de nouveaux baisers. Il lui mordillait la peau pour plus de sensations. Il passa ses mains sur les bras de la demoiselle, sentant qu’elle avait la chair de poule. De ses bras il aida la demoiselle à se redresser et tout en restant en elle, Zeck l’attrapa convenablement et la souleva pour effectuer une position qu’il n’avait jamais testé mais qu’il trouvait ça curieux à faire. C’était assez rude étant donné qu’il devait faire tout à la force de ses bras. Mais ca n’était pas moins agréable. Blottissant sa tête dans le creux de l’épaule de Klaw pour la dévorer de baisers et de petites morsures, il continuait de la pénétrer de cette façon pendant un moment. Gardant un rythme plus ou moins lent. Puis un peu plus rapide une fois qu’il a bien prit ses prises. Au bout d‘un moment, Zeck se dégagea et déposa Klaw sur le lit pour la retourner et lui soulever les jambes pour les poser sur ses épaules tandis qu’il revenait la pénétrer de plus belle. Gémissant de désir. Il voulait lui donner bien plus qu’une simple danse basique. Il voulait la faire jouir encore et surtout prendre autant de plaisir qu’elle lui offrirait que lui ne ferait pour elle.

361 mots +5 rubis/MP

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Klaw
Métamorphe
Métamorphe
avatar

Messages : 440
Date d'inscription : 01/02/2014
Age : 21

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Employée aux sources chaudes
Place dans votre clan: Membre du clan des Peintures

MessageSujet: Re: The show must go on. [PV: Zeck/ /!\ -16]   Dim 27 Avr - 15:30

L'attente, bien que comptable en seconde, était insupportable. Elle se sentait bouillir intérieurement et le fait de le savoir si près d'elle la fit presque monter le désir. Allait-il attendre ? Allait-il reprendre directement ? C'était difficile à prévoir. Mais une fois qu'il l'eut pris, Karolyn ferma ses doigts sur les draps du lit. La sensation était merveilleuse, déroutante. Si bien qu'elle cambra légèrement le dos lorsque la pénétration fut plus en profondeur, savourant le passage des lèvres de son amant ainsi que ses baisers le long de son dos. Tout semblait disparaître et le fait qu'elle ne puisse se fier sur sa vue, que ses sens soient décuplés pour compenser sa cécité lui offrait un plus grand plaisir. Ses gémissements se firent plus fort encore, le silence avait laissé place aux plaisirs des deux amants. Bientôt, Karolyn se sentit redresser contre Zeck et la sensation n'en fut que plus grande encore. Elle passa sa main derrière la tête de Zeck en le caressant doucement du bout des doigts. Soufflant le nom de son amant entre deux vas-et-viens, Karolyn vint embrasser Zeck alors que ce dernier s'occupait de mordre et d'embrasser son épaule. La position était innovante, elle-même ne la connaissait pas. Il fallait dire qu'elle ne s'était pas vraiment intéressé au Kamasutra de son vivant. Peut être pourrait-elle approfondir cela avec Zeck qui sait ? Les mouvements se firent de plus en plus prononcés et de plus en plus rapide, elle se sentait bientôt revenir pour la seconde fois, mais elle devait tenir encore. Elle avait envie de faire durer ce moment d'union entre eux encore et encore, jusqu'à ce qu'elle lui donne tout de son être. Ils avaient toute la nuit devant eux, il ne fallait donc pas se laisser intimider par les bons soins de son amant. Il la dégagea de lui, la laissant se remettre sur le lit, allongée contre les coussins, les jambes écartées, elle s'amusa à passer son pied le long de son tronc en riant béatement. Elle fut soudainement agrippée par les jambes, remontant sur les épaules de Zeck qui se rapprocha pour la prendre à nouveau. La position lui faisait légèrement mal au début, elle était souple, certes, mais elle ne s'attendait pas à cela. Et pourtant, elle était très heureusement surprise de cette découverte, la sensation fut d'autant plus alléchante. Elle avait croisé ses pieds contre le dos de Zeck, passant ses mains sur son visage, lui offrant un léger sourire suivit d'une morsure sur sa lèvre inférieure. Elle se sentait venir et elle savait qu'elle ne pouvait bientôt plus tenir, cambrant son dos, elle se laissa aller à la jouissance. Elle laissa ses mains retomber sur le lit, restant un moment accrochée à Zeck lui laissant le temps de se dégager d'elle. Puis, elle redescendit ses jambes sur le lit. Elle tremblait de plaisir, sa poitrine remontait frénétiquement. Elle essayait du mieux qu'elle pouvait de se calmer avant de venir embrasser à nouveau tendrement les lèvres de Zeck, goûtant ses lèvres avec délice avant de se remettre sur le lit, un sourire béat aux lèvres. Elle ne voulait pas parler. Elle voulait profiter de ce silence et de l'entremêlement de leurs respirations dans la pièce. Tout semblait s'emmêler dans son esprit, devait-elle dire quelque chose ? Non. Elle ne voulait pas se risquer à tout gâcher en disant quelque chose de trop soudain ou trop vulgaire, qu'importe. Elle se laissa aller sur le lit, ses doigts caressant le cou de Zeck doucement.



582=>5 rubis M(L)P

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeck Skyhigh
Sorcier
Sorcier
avatar

Messages : 1518
Date d'inscription : 06/09/2013

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Gardien des esprits
Place dans votre clan: Chef des peintures

MessageSujet: Re: The show must go on. [PV: Zeck/ /!\ -16]   Lun 28 Avr - 6:20

La nuit ne faisait que commencer et il prenait le temps de satisfaire ses envies et celles de sa compagne. Ses pénétrations à la fois rapides, à la fois lentes, étaient doublées de baisers et d'étreintes charnelles auxquelles Zeck s'adonnait avec un réel plaisir. Le jeune homme passait ses lèvres en feu le long des jambes de sa compagne tout en passant ses mains, la frôlant avec désir. Tandis qu'il la pénétrait lentement de prime abord. Puis il accéléra la cadence. Il forçait un peu sur la souplesse de Klaw sans non plus vouloir lui faire trop mal. Il glissa ses doigts de sa jambe à sa cuisse, ses mains vinrent masser simultanément les hanches de la jeune femme et il se pencha sur elle pour venir embrasser avec tendresse et passion la poitrine de la belle. Il aggripa ses hanches et finit par lui donner de puissants coups de hanches, approfondissant chacun d'eux en ramenant le bassin de la demoiselle avec ses mains. Il ne put s'empêcher de jouir une seconde fois en concomitance de Karolyn. Son membre se gonflait d'un certain plaisir et relachait une seconde fois sa semence en elle. Il la fit jouir encore ce qui lui rpovoqua une vague de plaisir, son coeur se crispa d'autant plus qu'il ressentit des piques dans ses tripes. Il gémit et ferma les yeux de plaisir pur. Il se mordit la lèvre en accélérant encore pour ne pas perdre ce pur plaisir. Le corps de Klaw tremblait sous la jouissance de l'acte et Zeck n'en était que plus ravis. Il resta un instant en elle, ralentissant doucement avant de sortir complètement. À chacune de ses jambes, le Huckster passa délicatement ses mains tout en déposant de tendres baisers le long de celles-ci pour ensuite les déposer sur le lit. Il remonta ensuite ses baisers le long de son corps, passant sur son nombril puis venant délicatement embrasser sa poitrine qui remontait de ses soubresauts de jouissance. Les mains du sorcier passaie t le long de ses hanches, effleurant ses côtes pour venir attraper et masser avec désir la poitrine de la belle. Se posant délicatement près d'elle, Zeck vint ensuite embrasser sa compagne, un doux baiser tendre et charnel. Il était bouillonant. Ses mains passaient doucement sur sa peau, glissant avec délicatesse. Il ne disait rien, profitant de cet agréable silence pour la récompenser de rubis ardents qu'il déposait sur le corps de Klaw. Il passa ses lèvres sur son cou, son souffle saccadé était chaud. Chaud d'un désir encore bien présent. Bien qu'il lui fallait encore recherger les batteries avant de repartir à la charge. Mais il ne voulait pas non plus épuiser sa douce. Il se contentait simplement de lui donner de tendres baisers doublés de caresses tendres et sensuelles pour refroidir le corps de la demoiselle en lui donnant des frissons. Mordillant son cou qu'il vint ensuite lécher pour remo ter jusqu'à son oreille et mordiller le cartilage doucement. Il remonta ensuite jusqu'aux lèvres de la belle, attrapant hardiment et désireux d'un sauvage baiser avec elle. Sa respiration était puissante, et il arrivait tout de même à calmer le rythme de sa respiration. Bien que son coeur n'en soit pas du tout diminué en rythme. Il battait vite et fort, à tel point qu'il croyait bien qu'il allait sortir de sa poitrine. Ses pincements aux coeur n'en étaient également pas moins diminués. Provoquant parfois chez le Huckster des sursaut. Il fermait les yeux et s'arrêtait un instant en serrant les draps fermement. Tentant de se co centrer sur autre chose que la douleur que lui provoquait son coeur. Il se posa ensuite aux côtés de la belle et la prit dans ses bras pour la câliner encore. Tout en restant calme, les yeux fermés et sa respiration devenant plus lente encore. Ça aidait beaucoup sur les caprices de son coeur. Il ferma les yeux tout en gardant la belle dans ses bras et ses caresses tendres. Il lui fit un doux baiser sur le bout du nez et lui sourit. Ne voulant rien gâcher de se plaisir et du silence ambiant, avec pour simple son leurs respiration et le frottement de leurs corps l'un contre l'autre sur les draps.


703=>5 rubis M(L)P

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Klaw
Métamorphe
Métamorphe
avatar

Messages : 440
Date d'inscription : 01/02/2014
Age : 21

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Employée aux sources chaudes
Place dans votre clan: Membre du clan des Peintures

MessageSujet: Re: The show must go on. [PV: Zeck/ /!\ -16]   Jeu 1 Mai - 17:40

Enfouie dans ses bras un instant, elle restait là, sans bouger, alors que son coeur s'affolait encore. Un léger souffle au coeur la paralysa une seconde contre lui, lorsque ses lèvres frôlèrent le bout de son nez. Elle riait doucement.

"Je ne sais pas ce qu'il a mon nez pour que tu l'embrasses autant... C'est amusant ! Je n'ai jamais connu quelqu'un faire cela."

Elle ne le blâmait ni ne se moquait, sa voix avait un ton malicieux, doux.

"Oh, je ne dis pas cela pour t'inquiéter, au contraire. Je trouve cela adorable et très agréable."

Elle remonta doucement sa tête pour venir embrasser son front, profitant de cet instant pour humer ses cheveux. Ils avaient une odeur agréable, mais impossible pour elle d'en reconnaître l'odeur. Était-ce la fragrance d'un fruit ? D'une fleur ? D'une plante ? C'était assez difficile à reconnaître, cependant elle aimait son odeur. Elle savait pertinemment ce qu'elle faisait en cet instant, elle s'était pas mal posé la question sur lui mais elle n'avait jamais osé se donner une réponse à cette fameuse question: ressentez-t-elle quelque chose pour lui ? Elle avait une attirance certaine, mais il était tellement difficile d'y donner un nom, de le dire même. Avait-elle seulement besoin de dire quoi que ce soit ? Son corps parlait pour elle. Elle n'en avait donc pas le besoin.

Elle posa un doigts sous le menton de Zeck pour lui relever la tête et lui offrir un tendre baiser sur les lèvres. Elle avait besoin de se calmer un peu avant de reprendre avec lui. Mais ce n'était pas une raison pour le laisser s'ennuyer et s'endormir. Karolyn vint enrouler ses bras autour de lui pour prolonger le baiser, tout en douceur, sans tenter de le chauffer tout de suite. Ce moment calme et serein méritait son lot de patience. Ils avaient toute la nuit pour eux, ils pouvaient se permettre un changement de rythme.

Ses mains venaient doucement caresser son dos, massant quelque fois ses épaules doucement. Elle voulait éterniser cet instant pour la nuit, laissant place à son imagination pour séduire Zeck. Et pour le coup, ses baisers étaient bien trop envoutant pour la laisser réfléchir tranquilement.
Mais ce n'était pas pour lui déplaire.



330=>5 rubis M(L)P

_________________



Dernière édition par Klaw le Ven 2 Mai - 21:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeck Skyhigh
Sorcier
Sorcier
avatar

Messages : 1518
Date d'inscription : 06/09/2013

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Gardien des esprits
Place dans votre clan: Chef des peintures

MessageSujet: Re: The show must go on. [PV: Zeck/ /!\ -16]   Ven 2 Mai - 6:30

Une sourire se forma sur le visage du jeune homme lorsque Karolyn se mis à rire en lui demandant ce que son nez avait pour que le Huckster ne cesse de l'embrasser. Il la calinait tendrement et il lui répondit. Ne prenant aucunement mal à ça.
"Je le trouve irrésistiblement à croquer! " Il releva ses paroles en lui mordillant tendrement le bout du nez avant d'y déposer un petit baiser et de venir au dessus d'elle pour l'embrasser dans le cou. Il ne saurait dire pourquoi il faisait ça, et quelque part il trouvait son nez tout mignon, et d'ailleurs il n'y avait pas que ça qu'il trouvait à croquer chez Klaw. Tout chez elle le rendait fou d'une faim certaine. Il passait ses main tendrement, laissant Klaw lui déposer un baiser sur le front avant qu'elle ne l'embrasse. Les mains du jeune homme passaient tendrement sur le corps de la belle. Dans un moment de pure tendresse. Il restait légèrement au dessus d'elle, profitant de son corps, il passait ensuite ses lèvres sur le corps de Klaw pour y laisser des baisers ardents.
"D'ailleurs, il n'y a pas que ton nez que je trouve irrésistiblement à croquer..." Dit-il dans un souffle. Il devait l'avouer, Klaw était pour lui l'une des seules femmes avec qui il éprouvait autant de sentiments tous aussi étranges et déraisonnés qu'il avait pu ressentir avec n'importe quelle autre dans sa vie de vivant. Il ignorait pourquoi, mais avec elle il y avait comme le frisson de la peur à chaque instant de sa vie, l'excitation des duels pour savoir qui allait tirer la première balle, la peur au ventre lorsqu'il se confrontait à une abomination, la jouissance d'un certain plaisir avec les femmes de saloon et le frisson qu'il ressentait lorsqu'il jouait aux cartes contre les manitous. Tous ces sentiments, Klaw arrivait à le lui faire ressentir par sa simple présence. Ces sentiments avec elle, il ne saurait les expliquer clairement, ni même donner un nom propre à cette émotion primaire qui faisait ressortir toutes les autres. Son coeur s'emballa de plus belle alors qu'il caressait doucement les jambes de la belle, passant fermement ses mains et massant ses cuisses avec plus de désir qu'il n'en aurait eu avec une autre personne. Il remonta ses lèvres, y déposant toujours ses baisers ardents tout le long de sa remontée. Zeck s'appuya de ses mains pour rester un instant au dessus de la jeune femme. Il l'observa, la pénombre n'était pas totale et il arrivait clairement à distinguer son visage et ses formes. Il resta encore silencieux à l'observer ainsi. Un léger sourire aux lèvres. Il vint, après un temps assez long, poser son front sur celui de la jeune femme et fermer les yeux. Il la releva doucement et s'agenouilla face à elle. Les mains de Zeck glissaient des épaules de Klaw jusqu'à ses mains puis il les prit tendrement et les ressera avec calme pour venir les déposer sur son visage. Il ferma les yeux en plaquant les mains de Klaw sur lui. Il savait que pour un aveugle, la seule façon de voir ou retenir les visages était de toucher et de sentir les traits et les formes du visage touché. Il n'avait jamais réellement eut l'occasion de faire ça avec elle, et il appréciait ce contacte. Il l'observa un instant, silencieux. La sensation des doigts de la demoiselle passant doucement sur son visage avait pour effet de l'exciter mais il restait calme. Laissant Klaw passer ses mains sur son visage et sur son corps, il ferma les yeux, imaginant à son tour comment sa compagne pouvait ressentir et voir par le toucher. C'était quelque chose qui le rendait curieux et il se dit qu'il essayerait un de ces jours de pratiquer rien que pour voir l'effet que ça pouvait faire et surtout pour se mettre un peu dans la peau de Karolyn. Voir comme elle voit.

693 mots +5 rubis/MP

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Klaw
Métamorphe
Métamorphe
avatar

Messages : 440
Date d'inscription : 01/02/2014
Age : 21

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Employée aux sources chaudes
Place dans votre clan: Membre du clan des Peintures

MessageSujet: Re: The show must go on. [PV: Zeck/ /!\ -16]   Mar 6 Mai - 17:56

Ses paroles pénétraient la jeune femme qui, sentit son cœur bondir sur sa poitrine. Il y avait ce genre de gestes et de paroles qui ne laissait pas indifférent. Si au début elle s'amusait avec lui sur ce genre de phrase, le fait de l'entendre les dire à nouveau lui font un tout autre effet. Elle avait eu l'impression que son cœur se détachait d'elle pour tenter de sortir. Qu'est-ce donc que cette impression étrange que la petite Klaw ressentit à l'instant même où son amant lui mentionna d'autres choses qui le font craquer ? Karolyn se retenait de lui demander quoi, mais ce n'était pas l'envie qui lui manquait. Ses mains se posèrent sur les siennes, caressant du bout des doigts la courbe de ses articulations tandis qu'il vint presser ses lèvres tel le fer chaud sur son cou. Elle se sentait marquée par la sensation et par les bons soins de son amant. L'aurait-il marqué de ses lèvres chaudes d'un cœur brûlé sur sa peau ? Elle ne le verrait sans doute jamais. Et ses lèvres se promenèrent encore contre elle, titillant son excitation qui revint peu à peu, faisant pointer ses tétons et chauffer son corps d'une douce flamme. Elle souriait dans le vide, souriant à ces sensations, peut être à Zeck s'il pouvait la voir. Mais surtout, elle souriait parce qu'elle se sentait bien. Monstrueusement bien dans ses bras.
Et il s'arrêta.
Il était là, contre elle, elle le sentait. L'envie de se redresser pour capturer ses lèvres s'intensifiait à chaque instant.
Et pourtant elle était immobile. Elle avait ouvert les yeux, ses yeux d'un bleu translucide dont les pupilles noires tournent au gris, elles se fondait dans l'océan de son regard comme d'un voile. Ses cheveux s'étaient emmêlés les uns aux autres, leurs longues tailles n'aidant en rien à leurs croisement en de petites boucles. Une petite mèches tomba sur son visage. Si cela ne l'a dérangeait nullement pour voir, elle soufflait tout de même dessus pour dégager son visage d'ange, offrant à son amant rêveur un sourire remplit de malice.

Zeck la fit se redresser face à lui. Ses mains vinrent caresser ses épaules, puis ses mains avant de les faire se poser sur ses joues. Il lui laissait le soin de le découvrir, une chose qu'elle n'avait pas encore faite avec lui à froid. Elle l'avait déjà touché, mais ces gestes n'avaient été que des caresses rapides, séduisante cherchant à stimuler plus qu'à découvrir. Zeck lui laissait cette opportunité.

Ses mains n'étaient pas très grande, mais elle pouvait de ses mains, tenir ses joues presque entièrement. Elle relâcha ses mains pour concentrer son toucher sur le bout de ses doigts. Elle prenait son temps pour parcourir son visage. Ses doigts effleurait sa peau, dessinant alors les formes de sa mâchoire, de son menton. Elle remonta ses doigts avec la même lenteur, savourant alors son toucher et la forme de son front. Sa concentration et son désir de le découvrir la fit se redresser sur ses genoux, rapprochant un peu plus son corps du sien. Ses mains vinrent masser légèrement son crâne de par le passage de ses doigts. S'il ouvrait les yeux il pouvait voir son amante apprécier sa découverte, elle se mordait la lèvre inférieure d'une façon sensuelle et très marquée par le désir. Et ses mains descendirent sur son cou, puis ses épaules, longeant les trapèzes de ses doigts. Elle s'était encore rapprochée de lui, ses doigts passant sur ses omoplates en dessinant ses muscles et ses os, revenant sur son torse en exécutant des montées et des descentes sur son torse et son bas ventre. Elle désirait son corps, elle désirait allez plus loin mais elle retint ses lèvres un instant de plus. Son nez vint effleurer doucement la base de son cou, humant le parfum que portait Zeck.

"Tu sens si bon..." susurra-t-elle presque pour elle-même dans cet instant de volupté et de tendresse.

Ses mains retombèrent enfin sur son fessier et ses jambes, effleurant à peine la zone érogène de son amant. Ses lèvres étaient enfin venu se poser dans le creux de son cou, venant passer sa langue sur sa peau, les mains libres de leurs mouvements. Karolyn laissa échapper un long soupir de satisfaction à cela, elle appréciait le toucher, c'était un moyen pour elle de le découvrir, de l'admirer comme il avait du sans doute le faire de par ses yeux.

736+5R/MP

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeck Skyhigh
Sorcier
Sorcier
avatar

Messages : 1518
Date d'inscription : 06/09/2013

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Gardien des esprits
Place dans votre clan: Chef des peintures

MessageSujet: Re: The show must go on. [PV: Zeck/ /!\ -16]   Mer 7 Mai - 8:44

Le passage des doigts de Karolyn sur le corps du jeune homme le faisait frémir et il sourit en rouvrant les yeux sur elle. Il appréciait la manière qu’elle avait de le découvrir. De nouveau. Il la voyait sourire et il appréciait les caresses qu’elle lui offrait par son toucher si délicat. Il frissonnait de passion pour elle et son cœur le brûlait d’un étrange désir. Il ne saurait dire pourquoi elle lui faisait tant de fois retourner son cœur au point qu’il en fasse une crise cardiaque à chaque tachycardie. Alors qu’elle s’occupait de le « voir », lui fermait les yeux et essayait de ressentir la même chose en passant ses mains sur son corps. Cette vision des choses l’excitait, d’autant plus qu’il n’avait jamais fait ça auparavant et qu’il trouvait la sensation bien plus qu’agréable. Il caressa le buste de sa compagne et descendit ses mains sur ses hanches et remontant sur sa poitrine pour ensuite passer dans son dos. Alors qu’elle se rapprochait à chaque passage. Il rouvrit les yeux et sourit en la voyant se mordre la lèvre inférieure. Il se redressa lui aussi afin qu’elle puisse parcourir ses mains partout où elle le désirait. Il n’était sans dire que tout ça lui avait fait recharger ses batteries et il était de nouveau opérationnel pour une troisième danse avec sa belle. Il ferma les yeux lorsque Klaw passa ses lèvres sur son cou, il sentait son petit nez et le souffle chaud qu’il dégageait dans le creux de ses épaules et il frémit en relevant la tête, dégageant le passage pour que sa belle vienne y laisser ses marques. Il ne mentait pas en disant qu’il était tout à elle. En fait il était même très sincère sur le fait. Il ne saurait dire pourquoi, mais depuis qu’il était tombé ici-bas, Klaw était la seule qui lui donnait autant de sensation et de sentiments tous aussi opposés les uns aux autres. Il ne voulait pas se contenter simplement de lui faire l’amour comme avec n’importe quelle femme qu’il aurait pu rencontrer. Il voulait la satisfaire et être à ses côtés. Rester auprès d’elle quoi qu’il advienne. Le passage de ses mains se raffermit au même rythme que sa respiration s’accélérait, de même que son cœur dans sa poitrine. Il referma les yeux et massa avec désir le corps de sa compagne alors que son visage venait s’enfouir dans sa chevelure de feu, ondulant comme des flammes incertaines. Il avait l’impression de s’y brûler le visage et pourtant il n’en était rien. Il rapprocha son corps contre celui de Klaw, resserrant son étreinte de ses bras musclés et nerveux. Son embrassade se fit telle l’étreinte d’un serpent ayant attrapé sa proie. Il ne voulait pas la lâcher de peur qu’elle s’en aille en prenant peur de son prédateur.

Zeck l’allongea ensuite lentement, délicatement, comme si Klaw était faite de porcelaine. Le passage de ses mains était redevenu sensuel et doux. Effleurant à peine la peau de la jeune femme en dessous de lui. Il s’appuyait à l’aide de ses genoux pour ne pas l’écraser, restant un bon moment au-dessus d’elle en passant ses mains sur son corps. Il la laissait également faire de même avec les siennes. Lentement, il vint déposer de tendres baisers, sur son front, le bout de son nez, puis il descendit sur son cou, ses seins, son ventre, ses cuisses et ses chevilles. Il remonta en prenant les mains de la belle pour y déposer ses cœurs chauds et remonter ceux si en y laissant ses marques de baisers. Il voulait lui montrer que tout chez elle était irrésistiblement à croquer. Et il lui montra un léger aperçu lorsqu’il redescendit sur son ventre, y déposant de nouveaux baisers ardents. Il mordilla l’aine de sa tendre et douce et descendit pour faire de même sur le côté extérieur de sa cuisse avant de venir déposer un langoureux baiser sur l’intimité de la jeune femme. Il avait envie de la dévorer encore mais il se contenta de laper par à-coup le point sensible de Klaw avec passion avant de remonter sur son bas ventre et s’attarder sur son nombril. Il remonta ses mains sur sa poitrine et vint dévorer chaque sein avec délicatesse et désir. Il resta au-dessus d’elle et se redressa ensuite lentement avant de venir l’embrasser fougueusement et avec délectation. Son bassin venant toucher celui de Karolyn, il s’amusait à titiller l’entrejambe de la belle avec la sienne. Et dans un murmure sensuel entre deux baisers fougueux, il lui susurra alors ce qui chez elle la rendait irrésistible à croquer.
« TU es à croquer ! » dit-il simplement. Un sourire passa sur ses lèvres et il revint à l’assaut de baisers en venant jouer avec la langue de Klaw avec la sienne.

801 mots +5 rubis/MP

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Klaw
Métamorphe
Métamorphe
avatar

Messages : 440
Date d'inscription : 01/02/2014
Age : 21

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Employée aux sources chaudes
Place dans votre clan: Membre du clan des Peintures

MessageSujet: Re: The show must go on. [PV: Zeck/ /!\ -16]   Mar 1 Juil - 23:13

Elle se sentit soudainement serrer dans les bras tendus et musclés de son amant, son corps brûlaient d'une flamme certaine que rien ne pouvait éteindre. Elle était dévastatrice et se propageait dans tout son corps et surtout son cœur tambourinant contre sa poitrine si fort, si passionnément, si magnifiquement qu'elle en aurait presque mal. Son souffle chaud glissa sur sa peau et se dirigea ensuite vers le ciel à l'instant même où elle offrit son cou à Zeck. Vraiment, y avait-il quelque chose à rajouter ? Les soupirs de Klaw et les frissons de son corps parlaient d'eux-mêmes. Elle était dingue de lui et son corps en était presque mourant de désir. Tel une marionnette, elle se laissa doucement poser sur les draps, il n'y avait là rien à faire de plus si ce n'est se laisser aller au plaisir des cœurs ardents de son amant. Les lèvres, les seins, les cuisses, l'intimité, tout y passa. Klaw semblait rêver éveillée par tant de soin et se réveilla subitement par les divers sensations qu'elle vivait. D'instinct, elle aurait peut être demandé d'accélérer ou d'arrêter. C'était là une sensation si bonne qu'il serait cruel de la laisser venir lentement, si lentement qu'elle en deviendrait délicieusement insupportable. Les caresses de la langue sur le clitoris était une douce torture que Zeck prenait un malin plaisir à attarder. Elle ne pouvait rien faire. Impuissante face aux sensations et aux caresses de son amant. Ses cuisses se tendaient, tremblaient et se forçaient à rester écartées tandis que ses lèvres suçait son index, le mordillant quelques fois dans l'attente de l'emprise des lèvres viriles de Zeck contre les siennes. Il remontait progressivement vers son visage, promenant ses lèvres à chaque recoin de son corps ce qui est bon, ce qui est excitant, ce qui est érogène et qui faisait grimper la jeune femme au septième ciel. Une fois son visage face à elle, Karolyn ne put s'empêcher de donner tout d'elle dans un baiser. Que pouvait-elle faire d'autre à un homme qui lui donnait autant de plaisir et de sensation inconnue dès lors ? Son âme dans un baiser, c'était là sa réponse. Et alors qu'ils se retira une seconde qui ressemblait à une éternité, il lui susurra ce qui procura l'arrêt de son cœur instantanément. "Tu es à croquer" Rien de plus, rien de moins et pourtant c'était là la réplique la plus belle et la plus provoquante qu'il ait pu lui dire jusqu'à présent. Oh ! Quel homme il était ! Un véritable prince qui soulevait de sa prose le cœur de Karolyn sans effort. Elle l'avait stoppé dans son élan pour sentir son sourire d'entre ses lèvres, lui souriant à son tour elle caressa du pouce sa joue et reprit la partie pour ne pas casser le rythme de leur ébat. Devenait-elle amoureuse ? Elle ne saurait l'expliquer autrement et pourtant ce n'était qu'une question qui passa d'un coup d'un seul sans possibilité de s'y intéressé, ce n'était sans doute pas le moment de réfléchir sur ces propres sentiments. Ils étaient ensembles, dans le feu de l'action, il n'y avait pas le droit à un instant d'hésitation ou de sentimentalisme trop profonds. L'instant n'était pas à elle, il n'était pas à celui des sentiments. Et pourtant, il y avait bien une chose qu'elle désirait lui faire partager à cet instant, une chose qui lui permettrait de garder le rythme tout en avouant d'une certaine manière ce qu'elle voulait et cette chose était...

"Fais-moi tienne... Encore."
souffla-t-elle entre ses lèvres. Ses yeux étaient figés dans la pénombre, semblant regardé dans le blanc des yeux son amant alors qu'il n'en était rien.

"Fais-moi tienne." répéta-t-elle doucement, suppliant presque l'union de leurs corps sur l'instant. Elle n'en pouvait plus, elle voulait le sentir tout contre lui et peut être clôturer cette passion trop importante en elle une bonne fois pour toute. Si elle pouvait lui offrir une nuit toute entière elle le ferait, mais son corps ne pourrait sans doute pas supporter plus d'une troisième éjaculation en elle.

Ses bras vinrent enlacer la nuque de Zeck en reprenant le baiser qu'elle avait interrompu, s'il voulait plus, elle se forcerait sans doute. Pour lui, rien que pour lui.

761 mots +5rubis/MP

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeck Skyhigh
Sorcier
Sorcier
avatar

Messages : 1518
Date d'inscription : 06/09/2013

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Gardien des esprits
Place dans votre clan: Chef des peintures

MessageSujet: Re: The show must go on. [PV: Zeck/ /!\ -16]   Ven 4 Juil - 5:59

Klaw s'était arrêtée aux murmures de son amant comme si ce qu'il venait de dire lui avait retourné le coeur. Elle l'avait doucement arrêté dans son élan pour passer finement ses doigts sur ses lèvres afin de percevoir le fin sourire qui s'était dessiné sur celles-ci. Le jeune homme la laissa faire et l'observa en silence. Il était plus que sincère dans ses paroles et il voulait le lui montrer encore et encore. Il me ferait pas la nuit, mais pour ce troisième acte il lui montrerait le feu de son coeur pour elle. Il la désirait et l'attente sembla interminable jusqu'à ce que la jeune femme se décide à offrir son âme dans un profond et langoureux baiser. Enlaçant ses bras autour de la nuque du chef des peintures, qui à son tour enlaça la belle aux cheveux de feu et la redressa légèrement avec ses bras forts. Les murmures de Klaw lui firent de nouveau perdre son coeur. Et dans ce baiser il lui montra sa passion et son désir pour elle. La seule femme qui lui tournait autant la tête. Il lui offra son âme dans ce baiser éternel et fougueux qu'il entreprenait. En concomitance au baiser, ses bras enlaçant la belle se rafermirent et il décida enfin à conclure cette union. Sa hampe entra sans le moindre effort dans les lèvres inférieures de la créature dans ses bras et il s'enfonça encore plus profondément en elle afin qu'elle en ressente tous les effets. Lentement, puissamment, il effectua des mouvements de va-et-vient tout en gardant fermement sa compagne dans ses bras. Sa langue jouant par la même avec sa voisine. Elle voulait qu'il la fasse sienne, mais elle l'était déjà depuis un moment déjà dans cette union. Le jeune homme poussa des gémissements de désirs purs durant leur nouvelle union. De peur de la perdre dans leurs ébats il gardait ses bras fermes autour de la belle et lui caressait le dos du bout des doigts, puis l'une d'elle se détacha de l'étreinte pour venir caresser le flanc de la créature sous le Huckster, délicatement elle descendit sur sa cuisse et sa poigne se rafermi sur le fessier de Karolyn. Ne voulant pas briser cette union charnelle, Zeck ne répondit pas aux paroles de Klaw. Il lui mo trait par ses gestes et lui fit ressentir sa passion pour elle dans tout ce qu'il entreprenait. Le poison qu'on appelle amour aurait-il frappé le coeur du jeune homme au point qu'il ne puisse plus rien y faire? Il ne saurait dire, ses pensées s'embrouillaient dans un nuage d'émotions et le doute n'était pas au rendez-vous. Ce mot était inutile dans ce genre de circonstances et le Huckster n'avait pas besoin de cela pour montrer à quel point la femme qu'il tenait entre ses bras était tout pour lui. Pas besoin non plus d'en faire toute une montagne se sentiments ou de formules verbales trop longues et enquiquinantes, trop mielleuses et inutiles pour montrer ce genre de chose. Pour Zeck, seuls les actes suffisaient à montrer tout ce que l'on ressent envers quelqu'un. Parcequ'il n'y a rien de plus intense que de ne rien dire afin que la flamme ne s'éteigne jamais.

Le rythme du sorcier se fit plus intense et s'accéléra au fur et à mesure que la passion montait en lui. Ses lèvres avaient quitté ses compagnes pour venir dévorer de tendres flammes le corps de Klaw, insistant sur certaines zones érogènes que le sorcier pouvait atteindre, approfondissant alors son extase et accélérant encore. Allant profondément en elle afin qu'elle en ressente la première une jouissance certaine. Il pouvait se le permettre, la troisième fois était plus longue à venir. Mais aussi plus passionnée. Le feu se propagea dans tout le corps de Zeck et il le transmis à sa compagne de par sa pénétration et ses baisers charnels qu'il lui effectuait. Le rythme était devenu rapide et profond. Il s'était décidé de lâcher son étreinte pour parcourir ses mains sur le corps de la belle et venir presser fermement mais doucement la poitrine de sa nymphe de feu tout en y déposant des baisers et lappant le téton de sa langue. Lentement, par à-coups, avec désir. Jusqu'à ce qu'il sente, au fil de ses traitement, sa compagne ressentir un profond orgasme qu'il prit un malin plaisir à approfondir, lui faisant monter le sie  par la même occasion. Ses vas-et-viens s'accélérèrent et ses coups de hanche devinrent plus forts et plus imposants. Gémissant d'extase pour ce troisième acte qui serait le final pour lui et pour elle. Extériorisant cette passion que chacun ressentait pour l'autre, le huckster ralentissait petit à petit ses coups de hanche sans pour autant s'arrêter net. Parce que c'était dans ce laps de temps que ce sentiment de bien être était le plus intense. Jusqu'à ce qu'il se décide enfin à lentement ralentir un peu plus tout en restant en elle, ressentant des frisson qui lui parcoururent l'échine, il soupira d'une passion repue et ferma les yeux et contractant ses bras et courbant l'échine. Resserrant ses doigts sur les draps qu'il aggripa en se redressant au dessus de Klaw. Il restait un instant ainsi et l'observa en silence, un fin sourire aux lèvres. La respiration quelque peu haletante. Il passa sa main sur la joue de Karolyn et la descendit d'une caresse passionnée jusqu'à son bas ventre puis remonta lentement pour passer sur son bras et venir croiser ses doigts entre ceux de sa compagne. Resserrant son étreinte de ses doigts fermes, il baissa la tête afin de venir embrasser de nouveau sa moitié passionnément. Il ne dit rien, profitant du silence de la pièce pour écouter sa compagne respirer et gémir, parfois l'appelant. Il se décida enfin à sortir d'elle mais n'arrêta pas moins ses caresses destinées à la détendre encore plus et refroidir cette flamme qui les avait embrasé.


1039 mots +5 rubis/MP

_________________



Dernière édition par Zeck Skyhigh le Ven 11 Juil - 14:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Klaw
Métamorphe
Métamorphe
avatar

Messages : 440
Date d'inscription : 01/02/2014
Age : 21

ID Démoniaque
Url de votre coffre::
Métier: Employée aux sources chaudes
Place dans votre clan: Membre du clan des Peintures

MessageSujet: Re: The show must go on. [PV: Zeck/ /!\ -16]   Mer 9 Juil - 15:01

Cet aveu fait à Zeck était sans doute une erreur de sa part. Pas parce qu'elle lui avait demandé de la prendre, mais plutôt parce qu'elle se sentait dorénavant extrêmement gênée d'avoir supplié son amant de la prendre tel un animal insatisfait de ses deux autres festins qu'on lui avait offert. Ce n'était pas le cas, elle se sentait plus que comblée si bien qu'il n'y avait plus de besoin dans cette demande mais du désir, de la gourmandise. Le rouge au joue, elle était aussi muette qu'il ne l'était. Peut être l'avait-elle gêné lui aussi ? Elle n'eut pas le temps d'approfondir le sujet car les baisers de son amant l'empêcha toute pensée névrosée et négative. D'un geste, il la souleva doucement contre lui, leurs corps se frôlaient l'un contre l'autre ravivant la flamme de leurs passions une nouvelle fois. Karolyn se consumait pour lui. Un geste de lui et la voilà de nouveau prête à se cambrer à leur union. Elle ne perdit pas de temps entre cette pensée et l'exécution. Ce troisième round fut pour le moins le clou du spectacle concluant les deux précédentes. Ayant déjà reçut à plusieurs reprises son membre en elle, Klaw pouvait pour la énième fois ressentir cette sensation si séduisante et addictive et pourtant si brutale et étrange. L'envie de le garder contre elle et de terminer les mouvements se mêlaient l'un l'autre rendant l'acte si magnifiquement dérangeant. Elle semblait mourir si il ne pouvait accélérer ce qui donnait de l'allure et de la souffrance dans le désir de l'avoir en elle. C'était bien la troisième et dernière fois de cette nuit que son corps pourrait contenir autant de sensation à l'intérieur. Baiser et câlinerie n'étant point dans le lot. Chaque baiser, chaque caresse la rendait ivre d'un plaisir certain que Zeck avait sans doute réussi à dompter et à maîtriser pour faire asseoir la jeune femme dans ses bras et la faire grimper aux rideaux. L'acte en lui-même dura suffisamment longtemps pour parfaire cette nuit, et pourtant Zeck s'amusa à prolonger la jouissance et l'extase de sa douce en continuant ses vas-et-viens et en restant en elle malgré le resserrement de son sexe contre le sien. Elle relâcha des gémissements en plus du nom de son amant, refusant timidement de lui avouer toute l'extase qu'il lui procurait à cet instant, ses gémissements et son corps parlaient plus que des mots silencieux et imprononçable tant son cœur battait à en perdre haleine. Zeck se retira au bout de quelque instant après avoir provoqué la jeune femme d'une caresse coquine et de quelques coups en elle. Le sourire béat, elle se demanda si elle pouvait rêver mieux à cet instant. La réponse était définitivement non. Leurs lèvres étaient à nouveau l'une sur l'autre et Karolyn sentit le désir de se blottir contre lui. Doucement. Tendrement. Elle invita Zeck à s'allonger tandis qu'elle se mit sur le ventre, son menton posé sur son bras, elle vint caresser délicatement la chevelure de son amant, un fin sourire au lèvre.

***

Elle s'était réveillée assez tôt dans la mâtinée, Zeck dormait encore. Son bras la gardait contre lui et elle même s'était surprise à serrer ses doigts contre les siens durant la nuit. La soirée avait été très mouvementé et elle n'arrivait plus à ce souvenir de ce qu'il s'était passé peu après. Ils avaient sans doute parlé un peu ensemble en riant doucement de leurs soirées et de la petite danse de Klaw pour Zeck. Elle avait encore du travail à faire, elle le savait. Mais peut être qu'un jour elle retravaillera avec Jun pour une petite danse pour son amant, histoire de lui changer les idées. Pour l'instant, elle vint simplement déposer un baiser sur le front de Zeck et se rendormir pour une grasse matinée avec son amant.

683 mots +5 rubis/MP
[Fin du RP]

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: The show must go on. [PV: Zeck/ /!\ -16]   

Revenir en haut Aller en bas
 
The show must go on. [PV: Zeck/ /!\ -16]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The Hillywood Show
» Retro Taco Show.
» Rétro Taco Show 2011.
» Armée démon best of show peinture Throne Of Skulls
» Chris Sabin Vs Big Show

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inferni, ville des enfers :: Flood et jeux :: Archives RP-
Sauter vers: